DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

septembre 2021
D L Ma Me J V S
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Canet-en-Roussillon

CANET-STE MARIE-VILLELONGUES : la protection estivale des citoyens se renforce

Les renforts de Gendarmerie sont arrivés ! 

Un peu tardivement tout de même, ces renforts attendus sur la côte pour protéger à la fois autochtones et vacanciers sont arrivés à la Brigade de Canet, rappelons-le la plus importante du département, qui assure en outre la protection de Sainte-Marie et de Villelongues-de-la-Salanque, le 5 juillet pour les Gendarmes et le 17 pour les Gendarmes mobiles, venant s’ajouter aux 24 Gendarmes sédentaires. 
25 Gendarmes viennent en renfort des 24 Gendarmes permanents

25 Gendarmes viennent en renfort des 24 Gendarmes permanents

Quinze jours de moins que l’an dernier, il semble bien que l’Etat se désengage discrètement là aussi petit à petit et délaisse chaque année un peu plus ses missions pourtant régaliennes. Pour rester positifs, disons que l’Etat gère ses effectifs en flux tendu… Il est vrai aussi que, n’en déplaise à quelques candidats malheureux aux dernières Municipales, Canet n’est pas le haut lieu de délinquance qui était décrit et que le mal dont souffre le plus la station est bien ces incivilités récurrentes qui pourrissent la vie d’une majorité : stationnement anarchique, nuisances sonores nocturnes dont se rendent coupables quelques ivrognes qui migrent du port vers la « rue de la soif », faisant passer de vie à trépas quelques rétroviseurs et antennes de véhicules sur leur passage, sans oublier quelques crottes de chiens « abandonnées » par des maîtres indélicats, le plus souvent « locaux ». C’est un peu court pour surnommer la station « Saint-Denis sur Mer »…
Des missions de maintien de l’ordre qui échoient de droit à la Police Municipale. Normalement… A la décharge de ses agents, il faut bien dire qu’à peine l’infraction a-t-elle cessé qu’un autre auteur prend le relais, comme dans une chaîne sans fin. Il faut dire aussi que la Police Municipale de Canet, la seule présente H24 sur le terrain et en liaison permanente avec la Gendarmerie est très souvent sollicitée pour mettre des renforts à disposition des Gendarmes et faire le poids dans des situations qui pourraient très vite dégénérer en sous-effectifs. 
Le Capitaine Patrick Alexandre accueille les renforts de l'été 2014 aux côtés du Maire Bernard Dupont et de Michel Saut son adjoint à la sécurité

Le Capitaine Patrick Alexandre accueille les renforts de l’été 2014 aux côtés du Maire Bernard Dupont et de Michel Saut son adjoint à la sécurité

C’est le Capitaine Patrick Alexandre, commandant la Brigade de Canet, qui ouvre la traditionnelle cérémonie d’accueil qui se tenait à la Brigade mardi dernier en reprenant en introduction la présentation du générique de l’excellente série de six épisodes diffusée au printemps sur TF1, intégralement consacrée aux Gendarmes de Canet et dont nous nous sommes faits largement écho dans nos colonnes.

A lire :
Inédit : La Brigade » : Série documentaire sur la Gendarmerie Nationale à partir du 8 avril 2014
du 2 mai 2014

et

« La Brigade » : celle de… Canet !
du 11 mai 2014

« A Sainte-Marie pour le poste provisoire nous avons le renfort de deux Gendarmes Départementaux, de deux Gendarmes mobiles et d’un réserviste. Ces Gendarmes départementaux arrivent de Millas, du Soler, de Thuir et de Cabestany. Quant aux Gendarmes mobiles, ils arrivent de Longeville Les St Avold en Moselle. A Canet, nous avons le renforts de 2 à 4 réservistes selon les périodes que nous aurons jusqu’au 31 août. Quant aux 16 Gendarmes mobiles que nous attendions de pieds fermes et avec impatience dès le mois de juin, parce que l’activité est importante dès le mois de juin, ne sont arrivés que le 17 juillet, « pour des raisons indépendantes de notre volonté ». C’est dit ! « Ils arrivent de l’escadron de Sathonay-Camp dans le rhône. Bienvenue à tous ces renforts, comme vous le savez, pour nous, la saison est difficile à gérer, c’est le plus gros moment de l’année. Pour assurer la sécurité des touristes, mais aussi des habitants de l’année, nous avons mis en place un certain nombre de patrouilles 24h/24 avec des MP3 (pas le baladeur pour distraire le Gendarme mais les Scooters à 3 roues…- NDR), des VTT, des patrouilles à pieds et des patrouilles en civil, et le concours d’autres unités comme les motards que vous voyez souvent qui sont là pour assurer la sécurité routière. Quelques chiffres pour vous dire que la saison a commencé avec déjà 240 interventions, nous avons constaté 130 délits, 8 personnes en gardes à vue, dont une en ce moment même, et 2 incarcérations et ce n’est que le début. Même si la saison a commencé doucement, peut-être est-ce lié au temps ou au contexte économique, nous pouvons nous attendre à un pic d’activités comme tous les ans principalement au mois d’août. Messieurs vous êtes avisés, vous pouvez prendre des vitamines et je sais qu’on peut compter sur vous puisque vous avez déjà interpellé il y a deux nuits des jeunes en flagrant délit de cambriolage d’un commerce de Canet-Plage. Je tiens à remercier la Municipalité de l’accueil que vous faites aux renforts notamment pour les logements à la Loge de Mer et au lycée, c’est un investissement mais c’est aussi le prix à payer pour avoir la sécurité sur Canet ». Le Maire, le Capitaine de réserve Bernard Dupont bientôt promu Lieutenant-Colonel, n’est pas insensible à ces remerciements et insiste sur le fait que cette délinquance constatée est plus le fait d’incivilités que de réels délits, avec la volonté de la Municipalité d’assurer la sécurité sur le territoire. 
Un bilan 2014 de l’action de la Gendarmerie fera l’objet d’une présentation à la presse et aux corps constitués en début d’année 2015.
A lire notre article du 5 février 2014 revenant sur les événements marquants de 2013 :

Gendarmerie de Canet : inspection annuelle des effectifs 

A noter l’absence inexplicable sans représentation à cette cérémonie d’accueil des maires de Sainte-Marie et de Villelongues-de-la-Salanque pourtant sous « protectorat » de la Brigade de Canet…
Quant aux élus canétois, seul l’adjoint délégué à la sécurité Michel Saut a fait le déplacement, aucun autre membre du conseil ne se sent à l’évidence concerné et solidaire de l’action conjointe de la Gendarmerie et de la PM placée sous l’autorité de Michel Saut
. Chacun dans sa chapelle ! Bon bon bon…

Satya Oblette à Canet

Satya Oblette sera à Canet mercredi 30 à 18h30 à l’hôtel Saint Georges pour la dédicace de son livre « Une vie en mille morceaux ».
Mailing Satya 1024

NUISANCES SONORES A CANET-PLAGE

Nous venons une nouvelle fois de recevoir une courrier électronique de l’un de nos lecteurs qui se plaint des nuisances sonores à CANET-PLAGE.
Le fait est loin d’être nouveau mais il s’amplifie d’année en année, en cause depuis le printemps l’ouverture de ce nouveau bar à ivrognes situé Quai de Barcelone et sur… la voie publique !
Quant à la police Municipale, la remarque de ce résident est un sentiment bien partagé à Canet… Hélas !

Lire notre article du 3 juillet sans effet à ce jour :
« A croire que l’on créé des nuisances par plaisir« .

 « Je tiens à dire qu’habitant le Boulevard Cassanyes, baptisé « la rue de la soif », il devient impossible d’y vivre dans des conditions normales ! Le bruit cette année est devenu insoutenable, les tenanciers de bars  ne respectent aucune règle  en matière de réglementation du bruit, sonos à fond au gré de l’humeur du moment, aucun respect des riverains, et cela en toute impunité… Les appartements dans ce quartier sont désertés, tant pour la location que pour la vente, les autorités de Police soit complices, soit incompétentes, ne remplissent pas leur rôle. 
Le Maire, responsable de la sécurité et de la tranquillité de ses concitoyens, devrait peut-être se pencher sur la question, mettant un terme à cette situation qui est en tout état de cause une pratique illégale condamnable, tant pour les autorités complaisantes que pour les commerçants indélicats ». JJC.
Nous publierons dans nos colonnes tous les courriers de plaintes des lecteurs qui souhaitent une médiatisation à leur souffrance, anonymement ou non…

CANET : à croire que l’on crée des nuisances par plaisir…

On se gare sur les pelouses en cassant les rebords... Le commerce d'abord !

On se gare sur les pelouses en cassant les rebords… Le commerce d’abord !

Le commerce est le poumon économique d’une station balnéaire ? Certes tout le monde peut le comprendre. Mais à Canet, il semble bien que l’on dépasse quelque peu les limites de l’acceptable.
La place Jean Cocteau transformée en parking... Le commerce d'abord !

La place Jean Cocteau transformée en parking… Le commerce d’abord !

Comme s’il n’y avait pas assez des nuisances nocturnes de la célèbre « rue de la soif » bien connue de tous les ivrognes du département, il a fallu en créer une autre, au port cette fois. Quelle idée a pu passer par la tête de l’élu(e) qui a autorisé l’implantation d’un bar sur la voie publique qui devient l’extension permanente de la terrasse de ce débit de boisson situé quai de Barcelone devant les pontons B et C ?
Il faut circuler à gauche, les ivrognes envahissent la voie de droite. Le commerce d'abord !

Il faut circuler à gauche, les ivrognes envahissent la voie de droite. Le commerce d’abord !

A partir de 19h, prière de circuler sur une seule voie. A partir de 23h, il est conseillé aux nombreux riverains de porter des boules quies et entre 2 et 4 heures du matin ce sont ceux de la rue Cassanye qui dégustent, réveillés par des bandes d’ivrognes qui hurlent, urinent sur les murs des propriétés ou dans les cours privées et s’en prennent à quelques voitures qui ont l’outrecuidance d’être stationnées sur leur chemin. Direction pour les ivrognes : la… rue de la soif et la boîte de nuit toute proche ! Bar qui devrait fermer ses portes à 2h tapantes mais à 3 et 4 heures, les clients plus qu’éméchés rôdent toujours et à 6h le bar a toujours ses volets ouverts…
Aux abords du quai de Barcelone, les voitures se garent sur les pelouses, les ivrognes les inondent de leurs alcools à peine ingurgités, et les mêmes déjà piteuses pelouses sont envahies de mégots ! Les photos parlent d’elles-mêmes…
Le commerce d'abord !

Le commerce d’abord !

Certes, le bar en question paie une redevance à la ville pour l’occupation de la voie publique. Enfin nous dit-on… L’appât du gain justifie-t-il à lui seul de privatiser la voie publique, qui comme son nom l’indique est… publique ? La question reste posée mais il est vraiment très regrettable que la logique économique et comptable l’emporte définitivement sur le bon sens et sur ce nécessaire équilibre qui doit prévaloir lorsque l’on a le soucis de préserver un minimum de tranquillité des résidents à l’année. L’intérêt général doit primer sur les intérêts particuliers, ou le devrait ! Mais après tout, les décideurs sont assez peu concernés, la plupart bien préservée des nuisances dans des villas excentrées et pour certaines très protégées dans les quartiers privilégiés.
La police Municipale direz-vous ? Mais enfin, pas de questions idiotes, les étoiles sont tellement plus belles…
Le gag dure depuis le mois de mai du mardi au samedi et il est plus que probable qu’il va s’amplifier au fur et à mesure que se déroule l’été. Le commerce d’abord nous dit-on !
Ce marché de front de mer, permanent l’été, qui expose ses petites culottes ne suffisait pas, Arlette Franco qui n’en voulait pas doit se retourner dans sa tombe… Là aussi, circulation automobile et même piétonne impossible, aller du sud au nord est un parcours du combattant !
Le bon peuple doit  souffrir, le commerce d’abord !
Mais ville touristique ne rime pas nécessairement avec parc d’attraction…
Un cendrier à ciel ouvert... Bah voyons !!!

Un cendrier à ciel ouvert… Le commerce d’abord !!!

 

« L’été FDJ NRJ12″ reprend la route pour la 16ème édition et passe dans les Pyrénées-Orientales

L'été FDJ NRJ 12 - 2013 - crédit Gilles Martin (373)
Du 12 juillet au 14 août
, la tournée « L’été FDJ NRJ12 » revient sur le littoral français et dans les Pyrénées-Orientales samedi 12 juillet. Pour la 16ème édition, la tournée mettra l’accent sur le partenariat e-Enfance de la politique de Jeu Responsable de FDJ, la commémoration du centenaire de la guerre 14-18 avec le partenariat de FDJ à la Mission Centenaire ainsi que les aspects solidarité et handisport.

Journée type :

– 13h30 – 18h30 : animations ludiques et musicales, sportives et handisports, sur la plage, en front de mer ou en ville.
– A partir de 21h : soirée festive avec la compagnie Les Farfadais et le live du groupe The Mess.

TOUT LE PROGRAMME DE LA TOURNEE FDJ 2014
L'été FDJ NRJ 12 - 2013 - crédit Gilles Martin (326)

CANET : ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JUIN 2014

1.      CONSEIL MUNICIPAL – APPROBATION DE LA SEANCE DU 25 AVRIL 2014
2.      BUDGET VILLE – COMPTE ADMINISTRATIF 2013
3.      BUDGET VILLE – COMPTE DE GESTION 2013
4.      BUDGET VILLE – AFFECTATION DU RESULTAT DE L’EXERCICE 2013
5.      BUDGET VILLE – REGIME DES PROVISIONS
6.      BUDGET VILLE 2014 – DECISION MODIFICATIVE N° 2
7.      ACQUISITION NUMERIQUE POUR LA GESTION DES POINTAGES                           DES EFFECTIFS, PERI ET EXTRA SCOLAIRE – DEMANDE DE SUBVENTION A L’INVESTISSEMENT A LA CAF DES PYRENEES-ORIENTALES
8.      REDEVANCE POUR OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC ROUTIER ET NON ROUTIER COMMUNAL DUE PAR LES OPERATEURS DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES – FIXATION POUR L’ANNEE 2014 DES TARIFS ANNUELS
9.      SAISON CULTURELLE 2014-2015 – ADOPTION DE LA PROGRAMMATION ET DES TARIFS
10.  OFFICE DE TOURISME :
a.         COMPTE ADMINISTRATIF 2013
b.        COMPTE ADMINISTRATIF ANNEXE (Promotion) 2013
c.         BUDGET PRIMITIF 2014
d.        BUDGET PRIMITIF ANNEXE (PROMOTION) 2014
11.  PERSONNEL COMMUNAL – MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS
12.  FORMATION DES ELUS – DETERMINATION DES ORIENTATIONS ET DU CREDIT INDIVIDUEL
13.  POLICE MUNICIPALE :
a.         PROTECTION FONCTIONNELLE DES AGENTS
b.        PROTECTION FONCTIONNELLE – REMBOURSEMENT AU SARVI (SERVICE D’AIDE AU RECOUVREMENT DES VICTIMES)
14.  CONSEIL MUNICIPAL – REGLEMENT INTERIEUR
15.  PARC NATUREL MARIN DU GOLFE DU LION – DESIGNATION D’UN REPRESENTANT DE LA COMMUNE AU CONSEIL DE GESTION
16.  COMMISSION COMMUNALE DES IMPÔTS DIRECTS – PROPOSITION DE LA LISTE DES COMMISSAIRES
17.  UNION DES VILLES PORTUAIRES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON – DESIGNATION DES REPRESENTANTS DE LA COMMUNE AU SEIN DE L’ASSEMBLEE GENERALE
18.  EHPAD « LA LOGE DE MER » – DESIGNATION DE DEUX REPRESENTANTS DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL D’ADMINISTRATION
19.  PERPIGNAN MEDITERRANEE COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION – COMMISSION D’EVALUATION DES CHARGES TRANSFEREES – DESIGNATION DES REPRESENTANTS DE LA VILLE
20.  ASSOCIATION DES COMMUNES MARITIMES DU LANGUEDOC ROUSSILLON – DESIGNATION DES REPRESENTANTS DE LA VILLE
21.  SYSTEME D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG COMMUNAUTAIRE) – CONVENTION D’UTILISATION ENTRE LA VILLE ET PMCA
22.   ACCUEILS DE LOISIRS PERI ET EXTRA SCOLAIRES – APPROBATION DU REGLEMENT INTERIEUR
23.  PROCES-VERBAL ELECTRONIQUE – CONVENTION DE MISE EN ŒUVRE
24.  IMPRESSION DES DOCUMENTS DE COMMUNICATION ET ADMINISTRATIFS – ADOPTION D’UNE CONVENTION CONSTITUTIVE DE GROUPEMENT DE COMMANDES EN VUE DE LA PASSATION DES MARCHES PUBLICS
25.  TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE (TLPE) – ACTUALISATION DES TARIFS 2015
26.  SOUS-TRAITES D’EXPLOITATION DE L’ENSEMBLE D’ANIMATION LUDIQUE ET BALNEAIRE DENOMME « CANET PARC » – DELEGATION DE SERVICE PUBLIC
27.  FOURRIERE AUTOMOBILE – DELEGATION DE SERVICE PUBLIC
28.  DSP CREMATORIUM – AVENANT N° 1 AU CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC
29.  BAIGNADE SUR LA PLAGE SURVEILLEE – CONVENTION AVEC LE SDIS
30.  « ENTREE DU PORT DE CANET-EN-ROUSSILLON » – CONVENTION AVEC  L’AGENCE D’URBANISME CATALANE (AURCA) – ANNEE 2014
31.   « PARC LINÉAIRE DE CANET-EN-ROUSSILLON » – CONVENTION AVEC  L’AGENCE D’URBANISME CATALANE (AURCA) – ANNEE 2014
32.  PLAN LOCAL D’URBANISME – APPROBATION DE LA MODIFICATION N° 3
33.  ACQUISITIONS FONCIERES :
a.         PARCELLES BL 263 ET BL 264
b.        PARCELLE AY 1825 – ELARGISSEMENT DE LA RUE PASTEUR
34.   CONSTITUTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA VILLE – PARCELLE AI 432
35.  DENOMINATION – PLACE RENE MARTY
 

CANET : Conseil Municipal du 30 juin

Le conseil municipal de la ville de Canet-en-Roussillon se réunira le lundi 30 juin à 18 h aux Voiles Rouges.
Principaux sujets à l’ordre du jour :
– Vote du compte administratif 2013
– Vote du budget de l’office du tourisme 2014
– Approbation du programme de la saison culturelle 2014/2015
– La désignation des représentants de la ville dans des organismes extérieurs
– L’approbation de la 3° modification du Plan local d’Urbanisme
D’autres dossiers seront également présentés à l’assemblée délibérante.
Une navette gratuite est mise en service à cette occasion pour celles et ceux qui voudraient assister à la séance (plus d’informations sur www.mairie-canet-en-roussillon.fr et dans les mairies et annexes).

Pour une histoire des Forces de l’ordre de 1940 à 1944

Commissariat policeMercredi 25 juin, à 18 heures, salle de l’Ecoute du Port à Canet Plage, Michel Saut, Adjoint au Maire, Délégué aux Anciens Combattants a invité Georges Sentis, Docteur en Histoire, à parler de l’histoire des forces de l’ordre (polices et gendarmerie) de 1940 à 1944 dans les Pyrénées Orientales.
Tâche compliquée, car, pendant des décennies, se sont affrontés réquisitoires dénonçant une attitude collaborationniste (la rafle des Juifs par les policiers parisiens le 16  juillet 1942) et récits hagiographiques mettant en valeur, par exemple, les sept gendarmes ayant reçu la Médaille des Justes d’Israël. Or, comme en témoigne l’histoire de G. Hispa et R Menusier, la réalité fut beaucoup plus complexe. Ces deux gardiens de la paix, résistants de Perpignan, furent arrêtés, fin mai 1944, avec une dizaine de leurs camarades suite à une enquête menée par la Police judiciaire de Montpellier. Condamnés à mort avec trois de leurs « complices », G. Hispa et R Menusier furent fusillés le 11 juillet par des GMR. Quant aux autres résistants, ils s’évadèrent, le 16 août, avec la complicité de policiers montpelliérains.
Cette diversité dans l’attitude des forces de l’ordre est au centre de travaux historiques en cours. Malgré d’importants problèmes de sources (nombre d’actions clandestines n’ayant pas laissé de trace),  des études locales permettent de mettre en évidence la chronologie de l’engagement résistant des forces de l’ordre ainsi que ses spécificités régionales (l’adhésion aux filières de passage et aux réseaux de renseignement, particulièrement nombreux dans notre département).
En conclusion de cet état provisoire, de nos connaissances sur un sujet aussi controversé, Georges Sentis essayera de voir ce que de telles recherches historiques peuvent apporter à la Mémoire nationale. Peut-être des arguments à une réflexion sur les notions de légalité et de légitimité ? 

Week-end « Tous à Rollers ! » – 14 et 15 juin 2014 – Canet-plage – Théâtre de la mer

L’événement
Deux jours d’animations sportives gratuites à roller sur la patinoire installée à cet effet sur le théâtre de la mer (Canet-plage) et des initiations avec notre partenaire Oxelo (Décathlon).
Les organisateurs
« Tous à Rollers ! » est organisée par l’association Planète Roller 66, club affilié à la FFRS, qui propose depuis 9 ans des cours d’initiation et des randonnées à rollers à Canet-en-Roussillon.

Le programme

Samedi 14 juin

 9h – 12h : Passage des “3 roues”
Validation de niveau pour les élèves de la Roller’s Cool par notre moniteur FFRS
 10h – 12h : Initiation au roller et au roller hockey
14h – 18h : Parcours d’initiation sécurisé, encadré par les bénévoles du club
Prêt de matériel Oxelo (rollers et protections)
(enfants et adultes)
 14h – 18h : Tournoi de Roller Hockey
Avec les équipes de Montpellier (Mantas), Nîmes (Krokos), Bassan (Fous) et Canet (Geckos)
 18h30 : Remise des prix
 19h : Fermeture du site au public
Apéritif du club en présence de la municipalité

 Dimanche 15 juin

9h – 12h : Passage des “3 roues”
Validation de niveau par notre moniteur FFRS

activité payante: 5 euros pour validation de niveau (enfants et adultes)
10h – 12h : Initiation au roller et au roller hockey
14h – 18h : Parcours d’initiation sécurisé, encadré par les bénévoles du club
Prêt de matériel Oxelo (rollers et protections)
(enfants et adultes)
14h – 16h : Skate cross
Courses d’obstacles à rollers 4 par 4

(enfants et adultes)
16h30 : Remise des prix 
17h : Slalom Freestyle
Démonstration par les membres du club
18h : Fermeture du site et démontage
Tous à Roller 2014

BRADERIE « Mamans en Fête » d’Apprentis d’Auteuil :

L’événement solidaire à ne pas manquer pour la fête des mères !

Image AASamedi 24 mai 2014 de 9h00 à 19h00 au Théâtre de la Mer à Canet-en-Roussillon
« Apprentis d’Auteuil » reconduit pour la 3ème année consécutive ses braderies solidaires « Mamans en Fête ».
Forte du succès rencontré les années précédentes, la fondation a retenu – pour l’édition 2014 – 11 villes porteuses de projets en faveur des familles en difficulté : Amiens, Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Chartres, Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg, Toulouse et Canet-en-Roussillon.
Partenaires historiques de l’événement, le magazine « Femme Actuelle » et le Groupe « Casino » soutiennent cette année encore cette opération.
Des milliers de produits neufs des univers de la mode, de la beauté, de la maison ou encore de la puériculture, offerts par de grandes enseignes, stockés et transportés par un autre partenaire privilégié : Fashion Partner Group, seront vendus à prix bradés.
Les sommes collectées serviront à financer des projets locaux portés par Apprentis d’Auteuil dans le cadre de ses actions d’accompagnement à la parentalité.
Apprentis d’Auteuil insiste en effet sur le rôle essentiel des parents comme premiers éducateurs de leurs enfants, quel que soit leur niveau de ressources et les difficultés qu’ils rencontrent, et soutient ces familles dans l’exercice de leurs responsabilités éducatives : accompagnement à domicile, maisons des familles, halte des parents, crèches à horaires élargis, résidences mère-enfant…
En 2013, les 7 villes participantes ont accueilli au total 25 000 visiteurs et collecté plus de 115.000 euros.
En 2014, les fonds collectés à Canet-en-Roussillon contribueront à financer des actions locales de soutien à la parentalité et à la grand-parentalité, ces derniers étant de plus en plus sollicités auprès de leurs petits-enfants.
Toutes les informations sur :  http://mamans-en-fete.apprentis-auteuil.org/

CAMUS D’ICI ET D’AILLEURS

Des racines catalanes à la passion de l’Algérie

CAMUS 22 MAIVendredi 22 mai 2014, 18 h 30 au Théâtre Jean Piat, la Médiathèque Albert Camus, Les Amis du Vieux Canet et l’association Références proposent une conférence-débat et lectures autour d’Albert Camus.
À l’occasion du centenaire de naissance de l’écrivain, Balzac éditeur a voulu marquer cet événement en publiant deux ouvrages Camus le catalan, Livre inachevé » de Jean-Michel Hoerner et Camus, une passion algérienne de Stéphane Babey.
Cinquante ans après la mort d’Albert Camus, se rappelle-t-on que Camus est catalan du côté maternel (de Ménorque, îles Baléares) et qu’il maîtrise suffisante la langue de sa mère pour traduire  le poète Joan Maragall ? Jean-Michel Hoerner, professeur de géopolitique et président honoraire de l’Université de Perpignan, auteur de nombreux essais, et de plusieurs romans et pièces de théâtre,  nous permet dans Camus le catalan, Livre inachevé, de retrouver un Camus vivant, qui n’aurait pas trouvé la mort dans un stupide accident de la route en janvier 1960…  On découvre alors qu’au lieu d’emprunter la voiture de son éditeur, il aurait pu se rendre du côté de Perpignan et de la côte Vermeille retrouver sa mère, venue spécialement d’Alger, accompagné de sa jeune maîtresse danoise. 
Cinquante ans après la mort d’Albert Camus, que reste-t-il de son œuvre? C’est ce que Stéphane Babey, journaliste et écrivain nous propose de découvrir dans Camus, une passion algerienne, un itinéraire entre l’Algérie d’hier et celle d’aujourd’hui, sur les lieux-mêmes où l’écrivain Camus se confronta à la condition humaine et aux drames de l’histoire, Stéphane Babey montre la force et la pertinence d’une pensée trop longtemps vouée à la vindicte et à l’incompréhension. D’Annaba où le destin de Camus rencontre celui de saint Augustin à Alger la blanche en passant par Oran la pestiférée, ce livre est un voyage au cœur de la passion algérienne qui anima Camus jusque dans l’exil.
Les deux auteurs nous présenterons, tour à tour, leur Camus alors que Catherine Sicart par des lectures théâtralisées illustrera leur propos.
À l’issue de la conférence, rencontre avec le public, dédicaces des ouvrages et partage du verre de l’amitié. ENTRÉE LIBRE

« Encore de l’insécurité, toujours de l’insécurité ! »

Par Axel Clément, militant du FNJ 66

Nous aimerions vous parler de chose plus joyeuses, heureuses. Malheureusement, ce voeu restera pieu.
Dans les stations balnéaires, Canet en tête, la majorité des personnes âgées se lève tôt pour acheter le pain ou encore promener le chien. Mais de là à imaginer que ces sorties tournent mal, il faudrait avoir l’esprit mal tourné. Et pourtant…
Deux jeunes de 20 ans s’en sont pris à deux retraités, l’un deux, âgé de plus de 70 ans a été violemment molesté et l’autre giflé et frappé à coup de poing. Alcoolisé, manifestement pas en état de clairvoyance totale, l’alcool, fléau de notre société, s’est encore abattu. 
Résultat : un voyou écopera de 12 mois de prison dont 10 avec sursis. Quelle honte !
Deux communiqués de la part de nos secrétaires départementaux pour ce genre de fait témoigne que la délinquance est un mal viscéral si proche. N’oubliez pas, jeunes, que cela aurait pu être vos grands-parents à la place des victimes.
Une seule solution s’envisage : rendez-vous dans l’isoloir, glisser un bulletin Front national, ou mieux, adhérez au FN et FNJ, pour que vos peines ne restent  pas lettres mortes et vos suppliques vaines.
Le Front National incarne le seul mouvement à proposer des solutions concrètes pour endiguer une insécurité galopante, à vous offrir une véritable sécurité d’Etat.
Alors, pour la France, pour la jeunesse, pour nos aînés, mobilisons-nous.

CANET et les antennes de la discorde : « La volonté de la ville est de trouver un consensus qui permette de satisfaire tout le monde »

Les « antennes de la discorde » suite. Et fin ?

DSC01760Il y a une dizaine de jours, www.directsud.eu s’était fait le porte-parole de riverains mécontents d’avoir vu pousser sous leurs fenêtres des antennes relais de téléphonie mobile sans avoir été concertés et nous avions publié in extenso le communiqué de la représentante du collectif qui s’est constitué rue Joseph, Madame Dujardin.

Lire « Canet : les antennes de la discorde ? »

Comme nous nous y attendions, le Maire Bernard DUPONT a pris toute la mesure du problème et ne reste pas inactif devant le mécontentement de ces riverains qui estiment que ces antennes présentent à la fois des risques pour la santé et dévaluent leur patrimoine immobilier.
C’est par la plume de son Directeur de Cabinet Stéphane LODA que Bernard Dupont apporte quelques précisions :
DSC01761« J’ai bien lu l’article sur www.directsud.eu et nous avons bien reçu le courrier de Madame DUJARDIN.
Nous ne restons pas inactifs. Comme suite à la demande de la pétition, nous avons pris langue avec SFR pour faire un état des lieux en février dernier. Nous avons alors appris que les antennes n’avaient été mises en service que quelques jours plus tôt, bien qu’installées depuis plusieurs mois.
Cette première réunion avait justement comme objectif de faire un point sur l’aspect sanitaire et santé publique. J’ai transmis au commissaire de quartier TRIOUX les documents adéquats pour saisir l’autorité compétente afin de faire les mesures d’intensité.
Le second objectif de cette réunion était de demander à SFR d’étudier la possibilité, soit de déplacer quelque peu les antennes, soit de les habiller afin qu’il n’y ait plus de gêne esthétique. Sur le premier point, il semble qu’il n’y ait pas eu de suite, les riverains souhaitant une réunion. Le problème est que nous allons nous réunir, mais sans élément d’information. Je pense qu’il aurait été plus judicieux que les riverains demandent les mesures avant. Sur le second point, nous aurons des éléments d’information mi-mai.
Par ailleurs, SFR viendra à la rencontre des riverains plaignants pour s’apercevoir de la gêne esthétique.
Le problème ici est essentiellement patrimonial à mon sens. Les riverains considèrent que la présence de l’antenne a un effet sur la valeur de leur bien.
En parallèle, nous voulons tous pouvoir bénéficier de la téléphonie mobile, et il est vrai que ces antennes ont été placées là car tous les opérateurs connaissent des problèmes sur Canet Sud.
La volonté de la ville est de trouver un consensus qui permette de satisfaire tout le monde ».
Reste que l’implantation de ces antennes a obligatoirement fait l’objet d’une demande d’autorisation de travaux de la part de la société concessionnaires du Parking des Balcons du Front de Mer « SILLAGES » sur lequel est installé l’objet du litige, et que cette autorisation a été accordée par les services de l’urbanisme de la Ville de Canet. Semble-t-il sans la moindre concertation avec les riverains, même si on peut se douter de l’issue de cette démarche qui aurait probablement tourné à la confrontation, quelques mois avant les élections.
Reste aussi que les riverains mécontents reprochent un « certain » retard à l’allumage dans le traitement de leur plainte et qu’il aura fallu cet article de presse pour accélérer le mouvement ! Il est urgent de se presser lentement semble-t-on penser du côté de l’exécutif municipal… Question de gènes sans doute…
En dernier lieu, ce problème est récurrent un peu partout. Chacun exige une réception optimale, tout particulièrement les accrocs à la téléphonie mobile qui pensent que la vie ne vaut pas le coup d’être vécue sans un mobile greffé à l’oreille…, mais surtout sans en subir les inconvénients…
La quadrature du cercle !
Affaire à suivre ! Evidemment…
DSC01759

CANET : VERNISSAGE

Découvrez l’exposition « Bord de Mer » de Martine SANAC
Du 17 mai au 29 juin 2014

Galerie des Hospices –  avenue de Sainte Marie (Canet-Village)
Parking à 100m

Vernissage le samedi 17 mai à 18h

Un apéritif clôturera cette manifestation
 Entrée libre – Ouvert tous les jours de 15h à 18h
Renseignements : 04 68 86 72 60
Vernissage Sanac

« La Brigade » : celle de… CANET !

Le Capitaine Patrick Alexandre qui commande la Brigade est très présent.

Le Capitaine Patrick Alexandre qui commande la Brigade est très présent.

Cette semaine :
LA PART CACHEE
Mardi 13 mai à 23h25 sur TF1 (Episode 6 / 6) :

Dernier épisode de la nouvelle série documentaire “La brigade” consacrée à la Brigade de Canet-en-Roussillon de la Gendarmerie Nationale. Rediffusion des épisodes 5 à 0h45 et 4 à 1h55.

– Lire également le précédent article –

 L'épouse de Pierre visionne le film où elle voit son mari pleurer après le décès d'une dame saisie par un huissier

L’épouse de Pierre visionne le film où elle voit son mari pleurer après le décès d’une dame saisie par un huissier

Dédé est étonnée de voir son épouse essuyer une larme. Fière de son mari!

Dédé est étonnée de voir son épouse essuyer une larme. Fière de son mari !

L’été a été mouvementé pour Fred, Dédé, Momo, Thomas et les autres gendarmes de la Brigade de Canet. Bien que la saison soit terminée, une situation inédite les attend.
Thomas le perfectionniste et son épouse. "Je ne conçois pas de bâcler les choses" dit-il...

Thomas le perfectionniste et son épouse. « Je ne conçois pas de bâcler les choses » dit-il…

Il vont en effet raconter les interventions qui les ont marquées à celles qui partagent leur vie : leurs épouses. Toutes vont découvrir ce que leurs maris leurs dissimulent souvent : les moments de tension, de doute, la confrontation quotidienne avec la violence, parfois même avec la mort…
Une maison pillée alors que les propriétaires du lieu étaient au rez-de-chaussée...

Une maison pillée alors que les propriétaires du lieu étaient au rez-de-chaussée…

Ce dernier épisode met un terme à cette saga de six épisodes qui a mis en lumière toute la difficulté de ce difficile métier de gendarme, quelque-fois incompris du grand public. Très très loin des Cruchot et consorts bien gentils mais franchement « bêbêtes », les gendarmes de Canet nous apprennent qu’ils sont aussi… des êtres humains intelligents, avec leurs moments de doutes, leurs faiblesses mais également capables d’une grande compréhension, d’une compassion envers les victimes et même à l’égard de ceux qui ont commis un délit. Face à la misère et il faut bien le dire souvent la bêtise humaine, il leur faut bien du courage et prendre sur eux pour ne pas craquer.
Relevé d'empruntes et de traces ADN, rien n'est négligé

Relevé d’empruntes et de traces ADN, rien n’est négligé

A l’image d’André, dit Dédé, qui en audition à dû faire face aux insultes et supporter des commentaires douteux sur sa sexualité et sur les mœurs supposés de sa mère. Il y a vraiment des gifles qui se perdent, mais il paraît qu’il ne faut pas ! Quant à Momo, d’origine marocaine, il ne sera pas épargné, mais en arabe… qu’il comprend. En réponse, la zénitude, même si on le voit à l’image, Dédé prend vraiment sur lui !
Fred en Kyte-Surf à quelques centaines de mètres de la Brigade au cadre de vie très privilégié !

Fred en Kyte-Surf à quelques centaines de mètres de la Brigade au cadre de vie très privilégié !

Momo est Gendarme Adjoint volontaire.Il prépare le concours de sous-officier

Momo est Gendarme Adjoint volontaire. Il prépare le concours de sous-officier

Reste que la Brigade de Canet est très privilégiée. D’abord un cadre de vie exceptionnel. Ensuite une ville de 13 500 habitants, qui, si elle subit elle aussi son lot de délinquance, est à des années lumière de certaines banlieues « chics » de la Région Parisienne, marseillaise ou lyonnaise…
La collaboratoion avec la Police Municipale est parfaite, 24/24. Une volonté du Maire Bernard Dupont. Ici Ludovic Puig.

La collaboration avec la Police Municipale est parfaite, 24/24. Une volonté du Maire Bernard Dupont. Ici « Agent Lambda » en renfort des forces de l’ordre d’état.

Là-bas, ce ne sont pas des insultes qui pleuvent sur les forces de l’ordre mais des boulons, machines à laver ou autres armes par destination en guise de bienvenue dès leur entrée dans ces sympathiques cités exotiques… 
Dédé est sceptique quant à la présence d'un crocodile dans l'étang de Canet...

Dédé est sceptique quant à la présence d’un crocodile dans l’étang de Canet...

A la diffusion de cette série-documentaire, les réactions du public sont à 90% extrêmement positives. Seuls quelques collègues de la police nationale ou de la Gendarmerie en fonction dans ces banlieues difficiles ont parfois quelques réserves et se moquent un peu du découragement ou des plaintes entendues par les militaires canétois.
...même si des traces suspectes ont été photographiées par des témoins !

…même si des traces suspectes ont été photographiées par des témoins !

 


 

 

C'est Pierre qui suit l'affaire. Après un coup de blues et un mois d'arrêt, il s'occupe des plaintes au bureau. "J'aime le contact avec les gens" nous a-t-il confié.

C’est Pierre qui suit l’affaire. Après un coup de blues et un mois d’arrêt, il s’occupe des plaintes au bureau. « J’aime le contact avec les gens » nous a-t-il confié.

 

 

 

 

Un crocodile qui vole ?

Un crocodile qui vole ? Le commandant n’en revient pas…

Ils l’ont dit dès les premiers épisodes, ils ont en sont très conscients, leur brigade est très privilégiée. Le message à retenir par le public est plutôt « voyez ce que nous subissons déjà, imaginez un instant ce que c’est ailleurs ! »
Les hommes cherchent sur le terrain...

Les hommes cherchent sur le terrain...

 

 

 

 

 

 

...et ne verront qu'un... ragondin

…et ne verront qu’un… ragondin

 

 

Intervention musclée à 5h du matin Colline des loisirs à la sortie des boites de nuit

Intervention musclée à 5h du matin Colline des loisirs à la sortie des boites de nuit

 

 

 

 

 

 

 

Yohan, licencié de biologie, il a préféré la Gendarmerie

Yohan, licencié de biologie, il a préféré la Gendarmerie

 

 

 

 

 

Yohan, le "gendarme au grand coeur" s'arrête toujours faire la bise à Mamy Rosette

Yohan, le « gendarme au grand coeur » s’arrête toujours faire la bise à Mamy Rosette

Mais Yohan, il ne faut pas le chauffer. Au gnouf pour celui qui a détourné 60.000 €uros à une date de 92 ans !

Mais Yohan, il ne faut pas le chauffer. Au gnouf pour celui qui a détourné 60.000 €uros à une dame de 92 ans !

Dans une enquête, l'avis des collègues est précieuse à Yohan !

Dans une enquête, l’avis des collègues est précieuse à Yohan !

Belle saisie chez un cambrioleur !

Belle saisie chez un cambrioleur !

 C'est Noêl pour cette victime qui retrouve ses objets précieux !

C’est Noël pour cette victime qui retrouve ses objets précieux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COUV PANEL

Le devoir de mémoire : plus qu’un devoir, une nécessité !

Commémoration du 8 mai

Bernard Dupont, Pierre Merico et le Conseiller Général J.CLaude Torrens en tête de cortège derrière le Conseil Municipal des Jeunes

Bernard Dupont, Pierre Merico, Francis Clique et le Conseiller Général J.CLaude Torrens en tête de cortège derrière le Conseil Municipal des Jeunes

Devenues des temps forts de la vie canétoise, les commémorations Patriotiques recueillent à l’évidence une large adhésion des citoyens, tant la foule était dense dans ce cimetière St Jacques devenu trop petit et qu’il faudrait songer à agrandir ! De la petite cinquantaine sous l’ère Franco, ils sont désormais pas loin de trois cent sous l’ère Dupont 1, et désormais 2, à honorer tous ceux qui ont donné leurs vies pour défendre la France, au nom de la liberté et de la Démocratie dont chacun use, et parfois abuse, de nos jours. Le devoir de mémoire par les anciens, mais aussi, et c’est très satisfaisant par bon nombre de jeunes.
C'est définitif, il faut vraiment agrandir le cimetière tant il y a de monde aux commémorations. Une cinquantaine sous l'ère Franco, près de 300 sous celle Dupont 1er et Dupont II... Le Capitaine a su mobiliser ses troupes !

C’est définitif, il faut vraiment agrandir le cimetière tant il y a de monde aux commémorations. Une cinquantaine sous l’ère Franco, près de 300 sous celle Dupont 1er et Dupont II… Le Capitaine a su mobiliser ses troupes !

Lecture du message du Secrétaire d’état aux anciens combattants par l’Adjoint Michel Saut, qui hommage aux « alliés venus du bout du monde exprimer leur fidélité aux valeurs universelles de paix, de liberté et de fraternité » et en ce 70ème anniversaire de l’année 1944, insiste sur l’hommage solennel rendu par la République à tous les combattants artisans de la libération. Sans oublier tous ceux revenus conter l’horreur des camps de concentration et d’extermination.
Chaque membre du Conseil Municipal des Jeunes lit une partie du discours. Ceux-là savent lire, en net progrès par rapport à l'année dernière...

Chaque membre du Conseil Municipal des Jeunes lit une partie du discours. Ceux-là savent lire, en net progrès par rapport à l’année dernière…

Tout en se félicitant une nouvelle fois de cette très forte affluence cette année encore à cette commémoration, Bernard Dupont rappelle quant à lui à la mémoire de chacun, que s’il est vrai que « le 8 mai 1945 marque la capitulation de l’Allemagne Nazie, la fin des combats et l’horreur en Europe », la fin effective de la seconde guerre mondiale ne sera effective que le 2 septembre, avec la capitulation du Japon.
Fin de l’horreur, rappelle-t-il aussi, avec 60 Millions de morts en Europe dont 570.000 rien qu’en France. « C’est la première idée que nous devons respecter dans l’exercice du Devoir de Mémoire que de leur rendre hommage » ajoute-t-il.
Dépôt de gerbe par Bernard Dupont et deux représentants du Conseil Municipal des Jeunes

Dépôt de gerbe par Bernard Dupont et deux représentants du Conseil Municipal des Jeunes

Revenant sur l’entre-deux guerres, le Capitaine Dupont, bientôt promu au grade de Lieutenant-Colonel, insiste sur cette seconde idée qui consiste « à savoir éclairer l’avenir des échecs du passé, d’en être bien conscients et d’y prêter toute notre attention, en nous souvenant et, en particulier, par l’exercice de nos votes dans les consultations démocratiques. La paix des peuples doit rester le bien le plus précieux à sauvegarder et nous en sommes tous responsables ».
Evident message à l’endroit de ceux qui portent leurs voix sur les candidats du Front National, ou à ceux de son camp qui seraient tentés de franchir le rubicon… Front National qui brillait d’ailleurs par son absence, leurs deux représentants au Conseil Municipal ayant sans doute préféré aller à la pêche !  Un choix comme un autre mais qui ne correspond pas aux discours tant de fois entendus sur le nécessaire patriotisme dont chacun est supposé faire preuve… Plus qu’une erreur, une faute !
Discours du Maire. Bref et efficace

Discours du Maire. Bref et efficace

Il ne pouvait y avoir d’autre discours, le Maire de Canet a été formaté par la culture militaire dès ses jeunes années.
A noter entre autres et à des degrés divers deux autres absences à cette commémoration : Jean Serre d’une part, le nouvel Adjoint à la Jeunesse. Le Conseil Municipal des Jeunes qui s’exprimait à cette commémoration par un discours partagé entre tous, a certainement cherché les encouragements auprès de leur ancienne « cheftaine » Armande Barrère, placée juste derrière eux. Marguerite Arenas d’autre part manquait également à l’appel. L’élue boudeuse et vexée par son éviction partielle aurait pris la décision de ne plus s’occuper des affaires Municipales. Elle entend désormais consacrer tout son temps à l’UDI qui va désormais devoir supporter cette ingérable personnalité… Ne dit-on pas que chacun doit porter sa croix ?

Les antennes de la discorde ?

Communiqué du « Collectif des Riverains » du BFM

Gracieuses antennes au pied des jardins des riverains...

Gracieuses antennes au pied des jardins des riverains…

Nous avons été saisis d’une plainte concernant l’implantation d’antennes relais pour téléphonie mobile sur le toit du Parking des « Balcons du Front de Mer » (BFM) que nous reproduisons in extenso :
« Un beau jour nous avons découvert DES antennes relais a moins de 10 mètres de nos habitations. Personne ne nous a prévenus ! 
Il y a bien sûr en priorité le principe de précaution concernant la nocivité des ondes sur notre santé et celle de nos enfants. Sans oublier les troubles du voisinage avec cette vue ignoble de nos jardins et de nos pièces à vivre.
Enfin nos villas sont dévaluées considérablement… Nous avons a plusieurs reprises demandé à rencontrer les élus. En vain… silence radio !
Nous avons monté un collectif de riverains, principalement des riverains de la rue Joseph et depuis plusieurs mois, nous avons à plusieurs reprises envoyé des mails et passé des appels à la mairie de Canet en Roussillon. On doit nous recontacter mais rien ! On a installé ces antennes sans nous prévenir préalablement. Je joins des photos avec des vues de chez moi pour vous montrer l’impact de ces antennes ».
Une photo prise du jardin de Madame... Dujardin. Ca ne s'invente pas...

Une photo prise du jardin de Madame… Dujardin. Ca ne s’invente pas…

Cette plainte a été transmise par Madame Dujardin, la porte-parole du collectif qui entend entrer en résistance contre les nuisances réelles ou supposées, et dont la maison, située rue Joseph, offre une vue sans pareil sur ces toutes nouvelles antennes relais, semble-t-il installées sans concertation avec les riverains, qu’ils soient résidents rue Joseph, dans les HLM des Balcons du Front de Mer ou même des Rives du Soleil qui sont les premiers concernés.
Il faut préciser que le BFM n’est pas directement géré par la Mairie mais par la SPL SILLAGES, qui est l’un des satellites de la Ville et dont le Président n’est autre que le Maire. Cette installation a été réalisée la dernière année de la précédente mandature, sous l’autorité de Pierre Merico qui était alors le Vice-Président de la SPL SILLAGES (à présent Adjoint aux services techniques).
Il n’est guère dans les habitudes de Bernard Dupont de passer en force et de mépriser les avis ou protestations de ses administrés et il est plus que probable que les demandes de rendez-vous ne soient pas arrivées jusqu’à son cabinet. 
Nul doute qu’à la lecture de cet article, Bernard Dupont se fera un devoir de prendre contact avec les délégués des riverains et/ou du Commissaire de quartier François Trioux, lui aussi concerné par cette installation, même s’il est regrettable que les riverains aient dû ameuter la presse pour se faire entendre…
Reste que ce problème est récurrent partout en France et dans le Département. Chacun exige une couverture maximale pour son téléphone portable mais ne veut pas d’antenne relais devant chez lui. Un problème identique s’est produit il y a deux ans à Montesquieu-des-Albères, le conflit est monté crescendo jusqu’au blocage de l’entrée du village. Et la mairie a dû céder.
De plus en plus, la politique des élus est d’exiger des antennes de faibles puissances, quitte à les multiplier. Qu’en est-il de celles du BFM et de leur impact sur la santé des riverains ? Quant à la vue, effectivement, il y a mieux…
Affaire à suivre, www.directsud.eu s’en fera écho !

Inédit : “La brigade” série documentaire sur la Gendarmerie Nationale à partir du 8 avril sur TF1

Le Capitaine Patrick ALEXANDRE commande la Brigade de CANET-EN-ROUSSILLON

Le Capitaine Patrick ALEXANDRE commande la Brigade de CANET-EN-ROUSSILLON

« La Brigade » : celle de… CANET !

Mardi 06 mai à 23h25 (Episode 5 / 6) : TF1 continue la diffusion d’une nouvelle série documentaire : “La brigade” qui vous emmène au coeur de la Gendarmerie Nationale. 
Au tour de JENNIFER de lever les couleurs

Au tour de JENNIFER de lever les couleurs

CETTE SEMAINE  « COURSE CONTRE LA MONTRE »
A Canet, comme dans toutes les zones touristiques de l’Hexagone, la saison estivale touche à sa fin. Pour autant, les gendarmes de la brigade ne manquent pas d’activité ! THOMAS, appelé pour capturer un crocodile aperçu dans l’étang de Canet-St Nazaire, va finalement faire face à un autre type de prédateur : une bande de cambrioleurs aux méthodes inquiétantes qui dévalisent les villas depuis une semaine…
Pour FRED, la loi c'est la loi !

Pour FRED, la loi c’est la loi !

Pour la première fois, une brigade de gendarmerie a accepté d’être filmée 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, pendant tout un été. Un dispositif unique pour une immersion sans précédent au plus près de l’action et de la vie de ces héros du quotidien. Cette série documentaire vous fera découvrir les gendarmes comme vous ne les avez jamais vus, au coeur de leur brigade, plus particulièrement André (dit Dédé), Frédéric, Pierre, Momo, Jennifer, Thomas…
Partie de pétanque avec la Brigade. Pour le Capitaine ALEXANDRE, "si on n'avait des moments comme ça, on serait tous chez les fous !"

Partie de pétanque avec la Brigade. Pour le Capitaine ALEXANDRE, « si on n’avait des moments comme ça, on serait tous chez les fous ! »

Sur les bords de la méditerranée, à deux pas des Pyrénées, Canet-en-Roussillon compte 13 000 habitants l’hiver et près de 100 000 l’été. Pour veiller sur eux, 25 gendarmes ont, durant 4 mois, multiplié les interventions de toutes natures, des plus ordinaires aux plus difficiles. 
Tony, Gendarme d'élite, a sauvé la vie d'un forcené en lui tirant une balle dans la cuisse. Décision héroïque. On décerne des médailles à n'importe qui, LUI, il le mérite !

Tony a sauvé la vie d’un forcené en lui tirant une balle dans la cuisse. Décision héroïque, sauver la vie d’un homme est toujours héroïque. On décerne des médailles à n’importe qui pour un simple travail rémunéré et effectué, LUI, il le mérite !

Comment vivent-ils ces patrouilles incessantes, ces moments de tension qui les caractérisent ?
Comment parviennent-ils à évacuer ce stress, le soir en rentrant chez eux dans la caserne ? 
TONY, Gendarme d'élite

TONY, tireur d’élite

Car au-delà de leurs missions, « La Brigade » s’est attachée à suivre ces gendarmes dans leur quotidien et décrire leur ressenti.
Pierre n'a que quelques centaines de mètres à faire pour se détendre en famille dans la Méditerranée ! De quoi rendre jaloux les collègues des cités exotiques...

André n’a que quelques centaines de mètres à faire pour se détendre en famille dans la Méditerranée ! De quoi rendre jaloux les collègues des cités exotiques…

En intervention ou chez eux, en famille, Pierre, Dédé, Fred, Thomas, Momo ou encore Jennifer ont accepté d’ouvrir leurs portes et de partager leurs moments de doutes comme leurs moments de bonheur.

Cette série documentaire se compose de 6 épisodes de 70 minutes.

Brieffing brigade

Vivre et revivre une agression…

Le FNJ66  communique
par Jérôme PALMADE, responsable FNJ66

Imaginer, devoir revenir tous les jours sur les lieux de votre agression, sur les mêmes lieux où l’on vous a pointé une lame  sous votre gorge, puis roué de coups pour vous voler… difficile !!!
C’est pourtant ce que vivent 5 lycéens de 15 à 18 ans du Lycée de Canet. Leurs agresseurs, certes jugés, écopent de 8 à 12 mois de prison « aménageable ». Nous pensons que ces jeunes lycéens ne vont pas « ménager » leurs efforts, eux, pour surmonter leur traumatisme.
Les faits, qui ne sont pas rares dans nos écoles, touchent des centaines de jeunes. Certains d’entre eux n’osent pas en parler, de peur de représailles et subissent alors les coups, l’humiliation et le vol de leurs effets personnels, pendant parfois plusieurs années. Les voyous sèment la terreur et traumatisent les victimes qui subissent un racket.
Alors, que faire, déscolariser nos jeunes ? Leur faire suivre des cours par correspondance pour pouvoir se sentir en sécurité chez soi puisque l’école est « dangereuse » et n’est plus garante de la sécurité des élèves.
Non ! Le Front national préconise l’extrême sévérité envers les délinquants et demande à ce que les peines encourues soient réellement appliquées.

Un Conseiller change de groupe et une autre boude le Conseil !

CANET : 1er Conseil Municipal de la mandature

DSC01666Premier Conseil de la mandature qui, après celui dit « d’installation », se tient désormais au tout nouveau bâtiment des « Voiles Rouges », devant un public à présent nombreux. Rappelons que la Municipalité met gratuitement à disposition le mini-car de la Ville qui assure les navettes entre le centre-Ville et la salle du Conseil. Se renseigner des horaires en mairie.
Un conseil ouvert par la lecture d’un courrier adressé au Maire par Gérard Vidaler « que je me garderais bien de commenter » s’empresse de préciser Bernard Dupont : « Je vous confirme ma scission du groupe Bleu Marine. Je souhaite siéger à une table indépendante de celle de Monsieur J.Pierre Cevaer-Visonneau lors des prochaines séances du Conseil Municipal ».
Gérard Vidaler, colistier de J.Pierre Cevaer-Visonneau (FN), a désormais créé son groupe. "Canet moi tout seul" ?

Gérard Vidaler, colistier de J.Pierre Cevaer-Visonneau (FN), a désormais créé son groupe. « Canet moi tout seul » ?

On se souvient que Gérard Vidaler, élu sur la liste FN/RBM de J.Pierre Cevaer-Visonneau, avait voté contre ce dernier qui présentait pourtant sa candidature comme Maire lors du conseil d’installation, pour donner sa voix à… Bernard Dupont ! Une trahison que ne pouvait évidemment pas laisser passer le leader frontiste qui avait promis le pire au « félon »… Il est certain que pour quiconque gère une entreprise d’animation avec de possibles contrats avec la ville, il est maladroit de voter contre son maire ! Le coupable part de lui-même pour constituer son « groupe », « si tant est qu’on puisse avoir un groupe avec une seule personne » ironise un Bernard Dupont moqueur… Le mal est fait et il est très peu probable que Monsieur Vidaler obtienne de la Ville quelque contrat que ce soit, en dehors de ceux soumis à appel d’offres.
Dans l’énoncé des décisions prises par le Maire depuis le dernier Conseil, la loi lui fait obligation d’en rendre compte, il faut signaler la préemption du terrain de Canet-Sud, propriété du Groupe Casino (alimentaire) et qui accueillait jadis le golf. Ce terrain a été acquis pour la somme non négligeable de 484.844 €uros, « Une opportunité qu’il ne fallait surtout pas négliger » précise Bernard Dupont. Si l’on s’en tient au projet initial annoncé lors d’un précédent Conseil, le site devrait être réaménagé en parking gratuit arboré, au service des sud-canétois et surtout des vacanciers usagers de la plage attenante. Plus que nécessaire à Canet !
Vient ensuite la fastidieuse série d’élection des représentants de la Commune aux diverses instances internes ou externes, telles, entre autres, les commissions d’appel d’offres, de DSP, des Conseils d’administration du CCAS, du collège et du lycée, de l’O.T., des SPL Sillage (qui gère le port) ou PMCA (Agglo.)… Toutes ces affaires ont été votées avec les 27 voix de la majorité « Canet tous ensemble » contre 5 abstentions de l’opposition (« Canet Bleu Marine » de J.Pierre Cevaer-Visonneau (2), « La gauche Unie pour Canet » (2) et le groupe « Canet moi tout seul » de Gérard Vidaler (1))
La Place de Marguerite Arenas est désespérément vide... Son collègue dit"Sparadrap" a plus de place !

La Place de Marguerite Arenas est désespérément vide… Son collègue dit « Sparadrap » a plus de d’espace !

Pourquoi 27 voix et non 28 ? Chacun a en effet remarqué sans émotion apparente l’absence de Marguerite Arenas qui « sèche » ce Conseil et n’a laissé aucune procuration à l’un de ses collègues… L’élue de la majorité est privée (ou déchue pour ses ennemis) de toute délégation, en particulier de celle de la Vice-Présidence du CCAS, désormais assurée par Serge Alberny, et dont elle n’est même plus proposée comme représentante de la collectivité territoriale. Ceci expliquant sans doute cela !
Tel un os à ronger, l’élue était dans un premier temps prévue par Bernard Dupont comme déléguée à la Médiathèque sous l’autorité de l’Adjointe à la culture Catherine Wanschoor, mais madame Arenas n’a pas répondu à l’offre du Maire. Ce sera donc.. rien du tout ! A présent et même si cela doit paraître puéril de la part d’une adulte qui vogue vers sa huitième décennie, c’est confirmé, l’élue boude ! D’autant plus vexée que la nouvelle de la disgrâce a été annoncée par notre article et non par le Maire pris de vitesse, ou de… lenteur ! Lire l’article : « Les délégations des Adjoints et Conseillers Municipaux sont désormais officielles »
De fait et las des turpitudes passées, le Maire n’a nul besoin de quelque esprit compliqué dans une équipe qu’il veut soudée, solidaire et rassemblée autour d’un projet commun et d’une gestion sereine de la commune. Avant l’élection, le pouvoir de nuisance doit être impérativement contenu, quoi de mieux que de le faire taire en l’intégrant à l’équipe ? Une fois l’élection gagnée, c’est, ici comme ailleurs, un placard sans affectation ni indemnité ! La vie municipale se remettra de cet épiphénomène sans gravité pour la Commune…
Quant à David Bret, il est élu délégué à l’Office du Tourisme dont il prendra la Vice-Présidence dès le prochain Conseil d’Administration. Jusqu’à une candidature à la députation ? Autre information concernant l’OT : dans un précédent article, nous annoncions l’arrivée imminente à sa direction de Valérie Loctin, qui n’est autre qu’une ancienne Adjointe d’Arlette Franco jusqu’à son décès en 2010. Il semble que cette nomination n’aura finalement pas lieu. En effet, Madame Loctin aurait souhaité conserver en parallèle la direction de sa petite entreprise de communication mais Bernard Dupont semble y être fermement opposé, considérant que l’Office du Tourisme mérite mieux qu’une directrice à temps partagé. A suivre tout de même, mais pour l’heure l’OT n’a d’autre directrice que l’actuelle N°2… Oups !
Les indemnités des élus ont également été votées. Leur calcul est un peu complexe et se détermine sur la base d’un pourcentage de l’indice brut (1015) valorisé à 3810.47 €uros et majoré pour le Maire et ses adjoints de 15% au titre de « commune chef-lieu de canton » et de 25% au titre de « station touristique classée ». Ouf !
Un public nombreux pour ce 1er Conseil de mandature, avec au 1er rang une personnalité locale bien connue : Marcel JULLIEN (2ème en partant de la gauche)

Un public nombreux pour ce 1er Conseil de la mandature, avec au 1er rang une personnalité locale bien connue : Marcel JULLIEN (2ème en partant de la gauche)

Pour ce qui est du Maire, ce sera 1720 €uros (31,39%) et 767 €uros (14%) pour son 1er Adjoint, auxquels il convient d’ajouter d’éventuelles indemnités de syndicats mixtes et les quelques 1600 €uros versés par l’Agglo., au titre de Vice-Président, légitimé par la fonction de Maire pour l’un et par un vote interne pour l’autre, d’ailleurs contesté par bon nombre de Maires siégeant à l’Agglo. privés de Vice-Présidences. Pour 36 communes, la loi limite désormais le nombre de ces vice-présidences à 15, auxquelles il convient d’ajouter 5 Conseillers délégués avec les mêmes droits et devoirs que les Vice-Présidents, statut inventé par l’Agglo. Malgré tout le compte n’y est pas, 18 maires ne siègent plus au Conseil des Maires et ne sont plus en mesure de défendre leurs communes au sein de l’instance dirigeante !
Les Adjoints recevront quant à eux 721 €uros (18,91%), non cumulables avec d’éventuelles Vice-Présidences. Pas à la hauteur du temps cannibalisé par la charge de travail !
Même montant pour David Bret et Serge Alberny au titre de Vice-Présidents de l’OT et du CCAS.
Les conseillers municipaux délégués devront se contenter de 229 €uros (6%), ce qui est bien peu, sauf pour Madame Arenas qui n’a plus de délégation et ne sera plus indemnisée. Et encore, il s’agit d’une exception à Canet, le budget de ces indemnités étant contenu dans une enveloppe dite « fermée », il est impossible de le dépasser. Cette enveloppe est de 11.979 € portée à 14.869 € avec les majorations chef-lieu de canton / station touristique. Les indemnités des Conseillers sont donc prises sur celles du Maire et des Adjoints qui partagent un peu, sur la volonté de Bernard Dupont qui poursuit celle d’Arlette Franco qui avait innové, une disposition que ne concerne toutefois que les conseillers majoritaires, ceux de l’opposition en étant exclus.
Nadine Pons (Front de Gauche) sera la seule à s’opposer au versement d’une subvention à la Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire d’un montant de 1500 €uros pour l’organisation de son dernier congrès, visiblement allergique aux médailles. Madame Pons soutient que la Ville n’a pas l’habitude de donner de telles subventions à des associations de la Ville.« Je ne peux pas vous laisser dire ça » rétorque le Maire. « Il y a des associations qui reçoivent des subventions beaucoup plus importantes. Je le dis clair et net, le Devoir de Mémoire c’est quelque-chose pour nous de très important. Ce n’est pas par hasard qu’à nos manifestations on a parfois 300 à 400 personnes, alors que quand on est arrivés aux affaires en 2010 il n’y en avait que 30 ou 40. Il n’y a pas seulement le respect envers ceux qui ont donné leurs vies pour la France, il y a l’éclairage que ça fait pour l’avenir, notamment pour les jeunes. On remplit notre devoir ». Il est vrai que le Capitaine de réserve Dupont, qui va bientôt être élevé au grade de Lieutenant-Colonel, fait partie de la maison…
La fin du Conseil sera plus mouvementée, Bernard Dupont devra clore les débats les mains en porte-voix sous les hurlements de l’alarme déclenchée intempestivement et qui ne veut plus s’arrêter. Une manière comme une autre de clouer le bec à l’opposition… !
COUV.

 

CANET : Natation – Mare Nostrum Tour

Logo MNUne fois de plus, Canet-en-Roussillon et son fabuleux complexe Arlette Franco accueillera les 11 et 12 Juin 2014 un des plus beaux plateaux au niveau mondial. Les nageurs pourront s’affronter, se jauger et faire de belles performances en affolant les chronos.
A ce jour, près de 350 nageurs représentant une trentaine de nations seront présents lors de cette étape du Mare Nostrum 2014. Notamment les Etats Unis avec les Universités d’Oklahoma Baptist, Georgia, Swim Mac et Cal Berkeley, ainsi que les équipes de France, d’Allemagne, de Russie, de Chine, de Pologne…
D’autres nouvelles nations seront parmi nous cette année : Macao et l’Ouzbekistan.
Les pays qui seront représentés :
Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Belgique, Canada, Chine, Colombie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grande Bretagne, Irlande, Islande, Liban, Luxembourg,, Macao, Mexique, Norvège, Ouzbékistan, Paraguay, Pays de Galles, Pologne, Roumanie, Russie, Slovénie, Suède, Uruguay, USA.
_DSC5151L’histoire du Meeting :
Depuis la Création du Centre Europa en 1988, la ville de Canet-en-Roussillon organise chaque année le Meeting International de Natation.
En 1992, le club Canet 66 Natation lance les bases d’un circuit, en associant son meeting à celui de Barcelone et créé le Grand Prix Méditerranéen.
En 1994, Monaco s’associe à Canet-en-Roussillon et Barcelone. Ces trois villes réunies fondent la Mare Nostrum, qui fête son 20éme anniversaire cette année.
Le Mare Nostrum est un circuit de 3 étapes qui commence cette année par Monaco (1ère étape), suivit de Canet-en-Roussillon (2ème étape) et pour finir Barcelone (3ème étape).
Ce challenge est chaque année un succès grâce à la présence d’une pléiade de nageurs d’envergure internationale.
Le Mare Nostrum présente une offre technique unique pour les entraîneurs avec les trois meetings de très haut niveau regroupés sur une dizaine de jours.
Tous les plus grands nageurs au Monde sont passés par Canet-en-Roussillon tels que : Alexander POPOV (RUSSIE), Pieter VAN DEN HOOGENBAND (PAYS-BAS), Janet EVANS (USA), Laure Manaudou (FRANCE), Alain BERNARD (FRANCE), Mark SPITZ (USA), Ian THORPE (AUS)…
Un grand nombre des champions présents lors de ce meeting ont battu des records :
 1 record du monde :
§ Denis PANKRATOV –200m Papillon 
4 records d’Europe :
Dimitri VOLKOV –50m Brasse
Alexander POPOV –50m et 100m Nage Libre
Lazslo CESH –400m 4 Nages
Records Nationaux :
Plus de 100 records nationaux ont e te battus par les nageurs des diffe rents clubs depuis le de but du Meeting.
En 2013, 11 records du Meeting ont été battus :
Ayatsugu HIRAI – JPN – 1500 NL – 15.02.51
Jérémy STRAVIUS – FRA – 100 Dos – 53.19
Damir DUGONJIC – SLO – 50 Brasse – 27.50
Marco KOCH – GER – 200 Brasse – 2.10.34
Roland SCHOEMAN – RSA – 50 Papillon – 23.32
Chad LE CLOS – RSA – 100 Papillon – 51.64
Rikke-Moeller PEDERSEN – DEN – 100 Brasse – 1.06.05
Rikke-Moeller PEDERSEN – DEN – 200 Brasse – 2.21.55
Jeanette OTTESEN-GRAY – DEN – 50 Papillon – 25.56
Jeanette OTTESEN-GRAY – DEN – 100 Papillon – 57.73
Katinka HOSSZU – HUN – 200 4 Nages – 2.09.75
Programme du Meeting de Canet en Roussillon :
Le début des séries est programmé à 9h00. Les finales B débuteront à 16h30. Les finales A qui regroupent les 8 meilleurs temps effectués lors de ces séries, sont prévues à 18h00.
Mercredi 11 Juin 2014 Jeudi 12 Juin 2014 50
50
800
400
200
100
200
400
100
200
Dos
NL
NL Dames
NL Messieurs
Dos
Brasse
4 Nages Dames
4 Nages Messieurs
NL
NL
50
50
800
400
100
200
100
200
400
200
Brasse
Papillon
NL Messieurs
NL Dames
Dos
Brasse
NL
4 Nages Messieurs
4 Nages Dames
Papillon
Dates du circuit Mare Nostrum 2014 :
Monaco : Samedi 7 Juin et Dimanche 8 Juin 2014.
Canet-en-Roussillon : Mercredi 11 Juin et Jeudi 12 Juin 2014.
Barcelone : Samedi 14 Juin et Dimanche 15 Juin 2014.

Pour plus d’informations sur les trois étapes, visitez le site internet :
www.marenostrumswimming.com

 

CANET : les délégations des Adjoints et Conseillers Municipaux sont désormais officielles.

Les Adjoints de Bernard Dupont

Les Adjoints de Bernard Dupont

C’est fait, le Maire Bernard DUPONT a arbitré et les délégations des adjoints et des Conseillers Municipaux sont publiées.
Dans son article du 29 mars dernier, www.directsud.eu avait déjà publié les principales délégations, en particulier celles des adjoints et avait visé juste.
A un détail près : Madame Arenas perd finalement la délégation à la petite enfance un instant envisagée, en plus de la Vice-Présidence du CCAS, perte déjà annoncée dans notre article. Personne ne s’en plaindra, surtout pas Natacha Vert… C’est d’ailleurs la seule à ne se voir confier aucune délégation. Le Maire aurait bien fait une proposition, la délégation « Médiathèque » sous les ordres de… Cathy Wanschoor, l’Adjointe déléguée à la culture. Compliqué. Pas de réponse au courrier et absence au Comité Majoritaire de la semaine dernière. Madame la Conseillère bouderait-elle ? 
Après avoir été démise de ses fonctions par Arlette Franco, Madame Arenas a été membre de tous les groupes d’opposition depuis 25 ans, avant d’entrer systématiquement en conflit avec tous. Une seule vérité, la sienne. Après cet évident désamour avec l’actuelle majorité, il ne reste à présent que le Rassemblement Bleu Marine ou le groupe de Nadine Pons. Ou encore le téléphone pour médire sur ce monde cruel qui ne la comprend pas… Ce ne seront pas les adjointes, dites « Le Pin’s UMP » et « Pisse Vinaigre » qui se plaindront de cette nouvelle donne…
Il faut toutefois rendre justice à l’élue, une délégation médiathèque, oui mais pour y faire quoi ? Madame Arenas défend depuis toujours l’idée de construire une VRAIE maison de la culture, qui fait effectivement cruellement défaut à Canet, 2ème ville du département. Il est vrai que tant d’argent a été consacré à la pataugeoire Municipale, fut-elle Olympique, qu’il ne restait jusqu’alors plus grand chose pour la culture, ou même encore la réfection de la voie publique… Côté culture, courez braves gens à St Cyprien, Cabestany ou Perpignan ! 
Pour le reste, carton plein, nos prédictions étaient justes !
Il est en autres confirmé qu’Armande Barrère passe de la jeunesse à la proximité et aux associations, dommage pour les « d’jeunes » avec qui le courant passait bien.
Confirmation que Gisèle Gayraud perd la culture au profit de Madame Wanschoor. Curieux et dommage. A suivre.
Confirmation également de l’arrivée de Michel Saut à la sécurité. Du changement d’annoncé et surtout de la compétence, OUF, il était plus que temps !
FRANCIS CLIQUE
Premier Adjoint

Vice-Président de la Communauté d’Agglomération
Délégations Municipales
Finances

Ressources Humaines
Relations Européennes
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée Filière Économique « Nautisme» et des zones d’activités économiques d’intérêt communautaire
Politique de l’Eau
Les journées ne font -elles pas que 24 heures ?
CATHERINE GAY
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Commerce et Artisanat

Concession de Plage
Publicité – Taxi
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée Filière Économique « Commerce et Artisanat »
RENÉ ROUDIERES
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Urbanisme

Foncier
Patrimoine
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Développement Durable

Politique Sociale de l’Habitat
GISÈLE GAYRAUD
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Enseignement

Affaires Scolaires et périscolaires
JEAN SERRÉ
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Jeunesse

Sport 
ARMANDE BARRÈRE
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Proximité

Vie associative
Protocole 
PIERRE MERICO
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Travaux

Propreté
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Collecte des déchets
CATHERINE WANSCHOOR
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Animation

Culture
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Suivi de la Politique Culturelle
MICHEL SAUT
Adjoint au Maire

Délégations Municipales
Administration Générale

Sécurité – Tranquillité – Salubrité Publique
Circulation, stationnement et prévention routière
Anciens Combattants – Autorités Militaires
E.R.P.
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Prévention de la Délinquance
JEAN-MARIE PORTES
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Port

Politique Sportive
SERGE ALBERNY
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Affaires Sociales et la Famille

Petite Enfance
Maison de Retraite
DAVID BRET
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Tourisme

Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Filière Économique Tourisme

MARGUERITE ARENAS
Conseiller Municipal
JEAN-LUC HUBERT
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Recensement Population

Assurances
Gestion du domaine privé de la Ville
VIVIANE SALLARÈS
Conseiller Municipal

Conseiller Communautaire
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Environnement

Gestion intégrée des zones côtières
Élimination des déchets – Tri sélectif – Déchetteries
Énergies renouvelables
MAX TIBAC
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
La qualité de l’espace urbain
BRIGITTE QUESADA
Conseiller Municipal
Délégations Municipales
Affaires relatives au Lycée et au Collège


CHRISTINE BONET
Conseiller Municipal
Délégations Municipales
Maintien à Domicile des Personnes Âgées
BRUNO CANET
Conseiller Municipal
Délégations Municipales
Conseil Municipal des Jeunes (CMJ)

Point Information Jeunesse (PIJ)
CAROLE CHAIX
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Formation Professionnelle et prévention des risques professionnels

Relations avec les Habitants

PATRICIA BADET-ALEVEQUE
Conseiller Municipal
Délégations Municipales
Programmation théâtrale et spectacles d’arts vivants 
CÉDRIC LAURENS
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Développement de la zone d’activité économique de « Las Bigues » et relations avec les professionnels de cette zone

Relations avec l’Agence de Développement Économique
ALEXANDRA MAILLOCHAUD
Conseiller Municipal

Conseiller Communautaire
Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Transports en commun et plan de déplacement urbain

Accessibilité – mobilité réduite
Mode de déplacements doux et sentiers de randonnées
Voiries communautaires
CAROLE FREU
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Communication 
MARC BENASSIS
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Affaires relatives à l’agriculture, la viticulture, le terroir et la chasse

Délégations en liaison avec la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
Affaires relatives à l’agriculture et agroalimentaire, viticulture, oenotourisme
EMMANUELLE GARBANI DE LACVIVIER
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Jumelage avec la Ville de MAYNOOTH
JOHANA GENG
Conseiller Municipal

Délégations Municipales
Le développement Numérique

C’MUSIC se produit au profit de la recherche ophtalmologique

Communiqué de C’Music

Vendredi 18 Avril à 20h30 au théâtre Jean Piat de Canet en Roussillon C’Music se produira en compagnie de Récréa song et Pierre Rescan pour un très beau concert au profit  de la recherche ophtalmologique.
Nous vous attendons nombreux !
Photo 076

De nouvelles vannes plus performantes sur l’étang de Canet-St-Nazaire

Vannes étangL’Agglo Perpignan Méditerranée, gestionnaire de l’étang de Canet-St-Nazaire, site naturel remarquable classé Natura 2000, va procéder au remplacement des vannes qui assurent, au coeur du grau des basses, la communication entre la lagune et la mer. Très « fatigué » après plus de 20 ans de services, l’ancien équipement a qui plus est été fortement endommagé lors de la tempête marine de mars 2013. Six nouvelles vannes, plus petites, mieux adaptées aux contraintes de pression et de salinité vont être posées avant la fin de ce mois d’avril 2014. Elles permettront de réguler plus efficacement la hauteur d’eau et les autres paramètres essentiels à la gestion de l’étang de Canet-St-Nazaire.
Réalisées sur-mesure, dotées d’un joint assurant une parfaite étanchéité, composées d’un inox adapté au milieu marin, les nouvelles vannes seront au nombre de six, contre trois actuellement. Ce doublement va permettre de réduire la pression exercée sur chaque équipement et d’autoriser la manipulation de celles-ci, même lorsqu’une des deux se trouvera ensablée. Les opérations d’ouverture et de fermeture, réalisées ponctuellement selon un protocole précis tenant compte de la période de l’année, des conditions physico-chimiques de l’étang et des circonstances climatiques, se trouveront dès lors très largement facilitées par la pose de ce nouvel équipement.
Au-delà de cette opération spéciale, rendue nécessaire par l’obsolescence de l’ancien dispositif, les travaux d’entretien réguliers du grau, initiés par l’Agglo ces dernières années, seront également poursuivis. Il est en effet nécessaire de procéder régulièrement à un « curage » du chenal afin de dégager le sable qui s’y accumule lors des « coups de mer ». Ces interventions, tout comme l’investissement de 105 000 euros mobilisé aujourd’hui pour remplacer les vannes font partie intégrante de la gestion de cet espace. Contrôlés par ces dernières, les échanges entre la mer et l’étang doivent en effet s’opérer selon un protocole précis, acté par l’ensemble des acteurs de la lagune lors de son classement en site européen Natura 2000.
La manipulation des vannes est effectuée ainsi par les agents gardes du littoral de l’Agglo en fonction d’un certain nombre de critères, parmi lesquels on trouve en premier lieu le niveau d’eau dans la lagune, mais aussi la salinité, la température, les périodes de migration des poissons ou encore les facteurs météo. A travers cette action, mais aussi l’entretien et la surveillance du site au quotidien, sa valorisation auprès de tous les publics, la fédération de plusieurs syndicats des eaux autour d’un « contrat d’étang » et toutes les autres initiatives menées depuis 2001, l’Agglo Perpignan Méditerranée, qui assure la gestion de cet espace naturel remarquable depuis cette époque, s’efforce de préserver l’étang de Canet-St-Nazaire afin de le transmettre aux générations futures.

CANET : élection du Maire et des adjoints. Pour une surprise c’est une surprise !

Entre 5 et 600 personnes pour l'installation de ce Conseil Municipal. Qui dit mieux ? Il faudrait faire payer...

Entre 5 et 600 personnes pour l’installation de ce Conseil Municipal. Qui dit mieux ? Il faudrait faire payer…

Pour une surprise c’est une surprise et personne ne s’y attendait… Bernard DUPONT a été élu Maire de Canet à la majorité absolue. 33 conseillers, 28 de la majorité et 5 de l’opposition (3 sièges au Rassemblement Bleu Marine et 2 au Front de gauche).

Le Rassemblement Bleu Marine est représenté par J.Pierre Cevaer-Visonneau et Domique Gazo, mais déjà plus par Gérard Vidaller qui a voté pour l'élection de Bernard Dupont contre son groupe et qui va prendre la porte !

Le Rassemblement Bleu Marine est représenté par J.Pierre Cevaer-Visonneau et Domique Gazo, mais déjà plus par Gérard Vidaller qui a voté pour l’élection de Bernard Dupont contre son groupe et qui va prendre la porte !

Sauf que Bernard Dupont a recueilli… 29 voix ! Un couac ? Effectivement, du côté du RBM, un des trois conseillers a voté pour… Bernard Dupont ! Un traite au RBM, déjà ? Il semblerait bien, et on ne peut pas vraiment dire que la tête de liste Jean-Pierre Cevaer-Visonneau ait beaucoup apprécié la plaisanterie de… Gérard Vidaller, qui, à peine élu, trahit son camp et ses électeurs… A moins qu’il ne s’agisse que d’une simple erreur due à état de fatigue passagé ? « Il va le payer » nous a confié le leader frontiste en fin de Conseil. On peut le croire, ses états de service sont connus et il ne fera aucun cadeau à son ancien colistier.

Nadine Pons et Georges Sentis représentent la gauche canétoise.

Nadine Pons et Georges Sentis représentent la gauche canétoise.

Du côté de la majorité, aucune surprise. Outre le Maire, Francis Clique est élu 1er Adjoint (normalement en charge des ressources humaines, des finances et… du port). Viennent ensuite et dans cet ordre : Catherine Gay (qui pourrait conserver le commerce), René Roudières (l’urbanisme), Gisèle Gayraud (affaires scolaires mais qui perdrait la culture), Jean Serré (sport), Armande Barrère (proximité et qui quitterait ses « d’jeunes »), Pierre Mérico (services techniques), Cathy Wanschoor (à la… culture et surtout à l’animation) et Michel Saut (sécurité). Ces délégations ne sont encore que des hypothèses recoupées, mais pouvant encore évoluer jusqu’à leur publication selon les volontés du « Seigneur des terres canétoises » et la synthèse de ses dernières consultations. Bernard Dupont ne passe que très rarement en force, tout est encore possible.

Bernard Dupont est dans l'angoisse : va-t-il ou non être réélu Maire ? Suspens insoutenable...

Bernard Dupont est dans l’angoisse : va-t-il ou non être réélu Maire ? Suspens insoutenable…

Dans les principaux Conseillers, Marguerite Arenas conserverait la Petite enfance mais perdrait la Présidence du CCAS, qui serait attribuée à Serge Alberny. Il est vrai qu’il n’est un secret pour personne que Madame Arenas voulait la tête de la directrice du CCAS Natacha Vert, et que cette tête, le Maire ne voulait pas lui donner… Elle devrait pouvoir souffler ! David Bret pourrait se voir attribuée la Vice-Présidence de l’Office du Tourisme, dont la direction sera confiée à Valérie Loctin dans quelques semaines. J.Marie Portes serait en charge des travaux de l’entrée du port et des différentes salles et bâtiments qui y seront créés.

C'est Marguerite Arenas, la plus vieille de ce Conseil, qui passe l'écharpe au Maire tout juste élu

C’est Marguerite Arenas, la plus vieille de ce Conseil, qui passe l’écharpe au Maire tout juste élu

C’est devant une salle du Conseil plus que pleine et digne d’une réunion de campagne, entre 5 et 600 personnes, du jamais vu à Canet, qui se tenait pour la première fois aux Voiles Rouges, que Bernard Dupont a prononcé un bref discours.

Des remerciements d’abord : le public, les anciens élus qui ont choisi de se retirer (sauf Ludovic Lobjois qui a été exfiltré) « qui ont tant donné », l’équipe de bénévoles de « Canet Tous Ensemble » qui « a su respecter les lignes de conduite que j’avais tracées autour de trois mots essentiels : sérénité, honneur et détermination », tous les canétois qui l’on largement élu, « tous ceux qui ont donné leur temps, bénévolement, à la gestion et la réflexion publiques, notamment les Commissaires de quartiers.

Le Conseil municipal et la salle applaudissent à l'élection de Bernard Dupont

Le Conseil municipal et la salle applaudissent à l’élection de Bernard Dupont

C’est avec une profonde émotion mais aussi avec humilité que je reçois ce mandat que vous venez de me confier. Je porterai cette écharpe tricolore aux couleurs de notre pays et symbolique de ses valeurs morales, démocratiques et républicaines avec beaucoup de fierté. Je n’en oublierai pas, pour autant, que je ne suis que votre représentant et ne perdrai pas de vue l’importance de mes devoirs à votre égard ». Quant à la politique de proximité, Bernard Dupont s’y engage, elle sera renforcée, tout comme la Démocratie participative.

Canet a un 1er Adjoint : Francis Clique est reconduit.

Canet a un 1er Adjoint : Francis Clique est reconduit.

L’opposition est également saluée. « Le temps de la campagne est passé. Nous nous mettons au travail et nous le faisons sous le contrôle démocratique, sous l’attention d’une opposition issue des urnes. Je souhaite que nous fassions tous preuve d’esprit constructif, de sérénité et de respect des points de vue des uns et des autres ». Le message passera-t-il ? Rien n’est moins sûr…

Il est certain que, là, c’est un challenge, et qu’obtenir des votes unanimes sera plus compliqué qu’avec la précédente « opposition » qui n’en avait guère que le nom, au moins dans la dernière partie du mandat, avec intelligence d’ailleurs !

Cathy Gay reçoit l'écharpe d'adjointe...

Cathy Gay reçoit l’écharpe d’adjointe…

... René Roudières. Attention aux faux mouvements !

... René Roudières. Attention aux faux mouvements !

Gisèle Gayraud

Gisèle Gayraud

 Armande Barrère TRES applaudie par la salle et les conseillers, sauf par Marguerite Arenas qui la surnomme "le Pin's UMP" !

Armande Barrère TRES applaudie par la salle et les conseillers, sauf par Marguerite Arenas qui la surnomme pourtant affectueusement « le Pin’s UMP » !

Michel Saut, le nouveau 1er Flic de Canet

Michel Saut, le nouveau 1er Flic de Canet. les choses vont enfin changer !!!

Une Marseillaise par le Conseil...!

Une Marseillaise par le Conseil…

...et par toute la salle. Mais en avance sur la musique !

…et par toute la salle. Mais en avance sur la musique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bernard DUPONT à CANET : séquence émotion avec un poignant hommage à l’épouse décédée

Marie-Hélène et Bernard Dupont en 2010 au temps du bonheur.

Marie-Hélène et Bernard Dupont en 2010 au temps du bonheur.

Tous ceux qui le connaissent le savent, Bernard DUPONT est un homme de fidélité. Il n’oublie jamais ses amis et il n’a pas oublié sa tendre épouse qui est partie début septembre, laissant une famille éplorée et un mari désemparé.

C’est à cette épouse aimée, Marie-Hélène, qu’il a tenu à dédier cette élection et c’est par quelques mots émouvant qu’il a tenu à exprimer avant le discours qui débute cette nouvelle mandature.

« En préliminaire de mon intervention, permettez-moi, chers collègues, une légère entorse à un protocole bien établi en marquant cette séance institutionnelle d’un signe très personnel qui me tient particulièrement à cœur.

A toi, Marie-Hélène, qui, selon la prière d’espoir de Saint Augustin, avance dans les sentiers nouveaux de lumière et de vie, je dédie cette élection en me remémorant les paroles qui furent les tiennes quelques jours avant ton départ : « Promets-moi de continuer à t’occuper des canétois ». C’était ta noble et dernière exigence et, certes, une raison essentielle de plus à mon engagement ».

Ces quelques mots qui plombent un peu l’ambiance laissent une salle au bord des larmes.

 Lire également notre article publié en septembre

CANET : « Communiqué de Nadine PONS et Georges SENTIS élus de la liste « la gauche unie pour Canet »

« Nous  remercions les électeurs et électrices de Canet qui se sont portés sur notre candidature pour ces élections municipales.

Avec un score de 12,90 % et compte tenu du contexte municipal et national, nous pouvons dire que nos projets pour la ville et ses habitants ont reçu une bonne adhésion de la population sédentaire…

Désormais, les Canétois pourront compter sur 2 élus qui,  avec le reste de l’équipe, travailleront à défendre les projets que nous portons pour notre ville.

Nous vous invitons à y participer, à nous donner vos avis, vos souhaits lors de rencontres que nous organiserons régulièrement. Nous vous tiendrons également informés des projets de l’actuelle municipalité.

Cela commence samedi à 10h30, avec le premier conseil municipal auquel nous vous invitons à assister nombreux » 

Contact : Nadinepons66@gmail.com

Bernard Dupont apporte un soutien franc et massif à Jean-Marc Pujol !

Fraîchement élu, voilà Bernard Dupont reparti en campagne sur Perpignan  pour soutenir son ami Jean-Marc Pujol.

Il appelle tous les électeurs de Perpignan à voter au second tour en faveur de Jean Marc Pujol, un homme que certains qualifient de trop discret, mais ô combien compétent, rigoureux et honnête, qui est le seul à proposer un vrai programme, et surtout qui est le seul à offrir une vision d’avenir aux Perpignanais !

Il rappelle également aux électeurs ce qui est arrivé jusqu’alors dans les différentes villes gérées par le FN (Marignane, Toulon, Vitrolles…). En prenant l’exemple de ces villes (quasiment les seules à avoir été gérées par le FN à ce jour), les Perpignanais, quelle que soit leur appartenance politique, doivent se poser la question : « une ville gérée par le FN, ça donne quoi ? ».

Bernard Dupont et toute son équipe demandent aux Perpignanais de répondre à cette question en votant massivement pour Jean Marc Pujol Dimanche prochain. »

CANET : Conseil Municipal d’installation

Communiqué de la Municipalité

La Mairie de Canet-en-Roussillon vous informe que la séance d’installation du Conseil Municipal se tiendra ce SAMEDI 29 MARS 2014, à 10h30, aux Voiles Rouges (Avenue de Perpignan).

À l’occasion de cette première séance, il sera procédé à l’élection du Maire ainsi qu’à celle des Adjoints.

Afin de permettre au maximum de citoyens de participer à cette cérémonie officielle, les Services Municipaux mettront en place une navette gratuite pour celles et ceux qui le souhaitent. Deux rotations seront possibles avec un départ à 9h30 et un second à 10h. Chaque départ se fera du Foyer Moudat, avec un arrêt en suivant à l’Hôtel de Ville. Les retours se feront ensuite à l’issue du Conseil Municipal.

CANET : Bernard DUPONT réélu dès le 1er tour

« Fingers in the nose » ? Oui mais… 

Il n’y avait guère de suspens tant la ville de Canet gîte fortement à Tribord, c’est bien la liste de Bernard DUPONT qui a recueilli le plus de suffrages des canétois et c’est avec 66,32% des voix qu’elle franchit la ligne d’arrivée.

Enfin une opposition !
NADINE PONS recueille quant à elle 12,90% ce qui n’est pas si mal dans une ville très ancrée à droite.

Oui mais… le Front National, repeint aux couleurs « Bleue Marine » et representé par J.Pierre CEVAER-VISONNEAU, s’invite au Conseil et atteint le score respectable de 20,78%.

Peu habitués à la contradiction, les élus canétois devront faire avec !

Le CONSEIL MUNICIPAL d’installation est d’ores et déjà programmé pour SAMEDI 29 MARS 10h aux « Voiles Rouges » avec l’élection officielle du Maire et de ses Adjoints. La population est invitée à cet événement, et pour les personnes qui ne disposeraient d’aucun moyen de transport, la Municipalité a prévu de mettre à disposition le bus de la ville, qui fera si nécessaire plusieurs rotations.

CANET : Epilogue de campagne de Bernard DUPONT

Communiqué de la Liste « Canet tous ensemble »

« Bernard Dupont et la liste « Canet Tous Ensemble ! » vous invitent  à leurs réunions publiques les 20 et 21 mars prochains.

Ces deux évènements (notamment la réunion du 21 aux Voiles Rouges à 18h) se voudront être l’épilogue de cette campagne menée tambour battant au plus près des canétois.

Bernard Dupont aura participé à plus de 60 réunions et aura rencontré près de 1500 personnes individuellement !

Venez nombreux ! »
DUPONT-campagne2014-AfficheElectorale-297x420

Le stationnement à Canet-Plage, une situation sans issue ?

COMMUNIQUE DE LA LISTE PS DE NADINE PONS

Vendredi 14 mars, lors de la première réunion publique de la liste « LA GAUCHE UNIE POUR CANET »,  parmi les nombreuses questions débattues, une a suscité de vives réactions : celle du stationnement en été. Les rues étroites du centre de Canet-Plage et l’afflux des touristes rendent la circulation extrêmement difficile. Pour atténuer ce problème, Nadine PONS a proposé trois mesures complémentaires :

– Créer un réseau de pistes cyclables.
– Réserver la plupart des places de stationnement aux résidents
– Implanter des parkings à l’extérieur de la ville reliés par des navettes gratuites à la plage et au centre ville. L’emplacement des places réservées et des parkings sera fixé après consultation des habitants.

Mercredi 19 mars, à 20h30 au Théâtre Jean Pia de Canet- Village, Nadine Pons et ses colistiers mettront en débat leur programme, en particulier la création du CENTRE MUNICIPAL DE SANTE, une structure de proximité à but non lucratif développant une médecine globale et sociale.

CANET : le programme complet de Bernard DUPONT

C’est fait, le programme complet de Bernard DUPONT est désormais public et distribué dans toutes les boîtes à lettres des canétois, toutes ou presque.

Un programme détaillé et très travaillé pour la prochaine mandature, avec pour convaincre en parallèle les éléments du bilan 2010-2014 mis en avant, poste par poste.

A noter que le détail de la liste précise que Catherine GAY est positionnée en deuxième position, juste derrière le Maire. Hors cette même liste déposée en Préfecture, officielle celle-là, positionne Viviane SALLARES à cette même deuxième position.

Parité oblige et liste chabadabada en découlant, c’est un homme / une femme, mais là, il semble y avoir quelques incertitudes…

En s’en tenant à cette liste, Monsieur CLIQUE se retrouve relégué en troisième position et quitterait ses fonctions de 1er Adjoint au profit de Catherine GAY ou de Viviane SALLARES. Il semble que Monsieur CLIQUE conserverait, en cas d’élection de la liste, la délégation aux finances et gagnerait celle du Port, sans doute pour piloter les importants travaux dans ce secteur prévus lors de la mandature et se mettre à l’abri de dérives, financières en particulier, en remplacement de Pierre Mérico qui promu quant à lui en travaux et René Roudières à l’urbanisme.

Ne pouvant tout cumuler et tout assumer, une femme 1ère Adjointe, pourquoi pas. Mais laquelle ?

PROGRAMME ET LISTE COMPLETS, cliquer ci-dessous :

Le programme complet de Bernard DUPONT
T
oute la liste de Bernard DUPONT

Parce que les femmes sont les premières victimes des politiques d’austérité : faisons de la ville un bouclier social

Communiqué de NADINE PONS, tête de liste du Front de Gauche à CANET

IMG_4319L’image de Canet, commune aisée, faite de retraités est fausse, il y sur notre ville une population jeune, dont beaucoup de femmes fragilisées par des politiques d’austérité.

Nombres de Canétoises ont de terribles difficultés pour accéder à un emploi, un logement, aux loisirs, à la culture mais aussi à la santé. Nombreuses sont les familles monoparentales.
Réalité sociale non prise en compte par la municipalité UMP.

La commune de Canet s’illustre par ses manquements :
Seule ville de plus de 10 000 habitants qui n’a pas de cinéma, pas de Médiathèque et la seule ville du département où l’on fait payer les enfants pour emprunter à la bibliothèque !

L’échelon local offre pourtant la possibilité de mettre en oeuvre des politiques publiques pour palier à ces besoins :

– Une politique offensive dans le domaine de la petite enfance en créant une crèche sur le secteur plage, en réalisant enfin un centre de loisirs hors locaux scolaires. En acceptant tous les enfants à la cantine en facilitant l’accès aux services extra scolaires en rétablissant la garderie gratuite de midi à midi et demi.

– Dans le domaine des loisirs, il est difficile de trouver un club sportif à prix modérés, le « ticket sport » permettrait d’en réduire le coût. Les équipements sportifs à disposition des scolaires doivent être impérativement rénovés, à l’image du gymnase ultra vétuste prés de l’école Mermoz !!

– Quant à la culture, le prix du théâtre reste prohibitif pour les familles, il devrait être gratuit pour les établissements scolaires de la ville (spectacles non seulement rares mais en plus payants !!!) !

– Les espaces verts pour promener les enfants sont insuffisants ainsi que les espaces récréatifs. Ce sont des lieux de rencontres et d’échanges pour ces mères de famille souvent isolées.

En matière de logement social, il n’y a pas de politique volontariste de la droite alors que les besoins sont énormes, c’est pourquoi notre équipe utilisera tous les leviers d’une municipalité pour en créer de nouveaux, innovants et bien intégrés dans le tissu social.

Notre équipe veut créer un centre municipal de santé. A but non lucratif, l’accès aux soins est garanti à tous les assurés sans dépassement d’honoraire, le tiers payant étant obligatoire.

Cette structure dispense des soins, mais aussi lieu de prévention, d’écoute et de gestion de situation d’urgence, dans le cas de femme battues notamment.

La liste « gauche unie pour Canet » souhaite par ses mesures mettre un terme à des discriminations dont les femmes sont les premières victimes.

Nadine Pons communique

Notre étang se meurt.
Il faut sauver l’Etang de Canet-St Nazaire.

L'étang« Notre étang survit de plus en plus mal à l’abandon des responsables politiques depuis plus de 30 ans : ses jours sont comptés. Il est encore temps de ne pas céder à la facilité.

« Canet est une ville d’eaux », d’eau marine par sa plage, d’eau douce par la Têt, d’eau saumâtre par son « Etang de Canet-St-Nazaire».

Le sauvetage de l’étang de Canet–St Nazaire doit être un programme clef de l’action communale, qui affiche une gestion écologique de notre territoire : nous nous mettrons au travail immédiatement !

En démocratie, rien n’est jamais définitivement acquis et le laisser aller coûte cher : entretenir la transparence de l’eau mérite une réelle pédagogie citoyenne .

Non seulement nous nous engageons à faire du sauvetage de l’étang, en coopération avec les municipalités voisines, une préoccupation majeure de notre action écologique, mais nous proposons de créer au cœur de Canet en Roussillon, une Maison Citoyenne de l’Eau. Ce centre pédagogique regroupera l’information et les techniques liées à la gestion de l’eau dans les domaines naturels (le cycle de l’eau) et de la famille (santé, épuration), des loisirs et professionnels (fonctionnement des aquariums et de l’aquaculture), afin que chacun comprenne les enjeux politiques  au niveau local et mondial ».

Rappelons que NADINE PONS se présente comme alternative à la gestion conduite par BERNARD DUPONT et son équipe, et que sa liste se compose pour l’essentiel de candidats du Front de Gauche, auxquels se sont joints plusieurs Socialistes Canétois qui tentent de renaître de leurs cendres après le cuisant échec subi par J.Jacques Gueffier en 2010, qui les a fait disparaître du paysage politique local.

La liste a été déposée en préfecture vendredi 28 février mais n’a pas encore été officiellement dévoilée. Suspens…

Un point du programme de François CALVET…

PROLONGER LES BERGES DE LA TET JUSQU’A LA MER

LE SOLERDans son programme municipal, François Calvet propose que  Le Soler soit le point de départ de l’aménagement des berges de la Têt, rive gauche.

Un cheminement piéton et cyclable  pourrait s’étendre jusqu’à Canet en Roussillon, sans qu’il implique un gros investissement.

Ce projet permettrait de découvrir la richesse de la faune et de la flore du lit de la Têt au travers d’un chemin de randonnée de près de 20 kilomètres.

Cette voie naturelle deviendra un lieu touristique fréquenté et génèrera des activités économiques de loisirs. Un observatoire destiné à mettre en valeur le patrimoine naturel de la Vallée de la Têt permettra également d’explorer la richesse des espèces qui peuplent ces rives.

A ce projet, s’ajoute la création d’un parc ornithologique sur les berges de la Tête entre Pézilla et Le Soler, pour permettre de labelliser et sauvegarder toute une faune et des paysages.

Sous la forme d’un tourisme vert, les aménagements de ce parc financé par la Communauté d’Agglomération contribueront à la promotion de tout un éco système.

Avec ce projet, François Calvet souhaite faire entrer la nature dans la ville et faire du Soler une ville nature.

CANET : Ginette GRAULE, tête de liste PS communique

Position du Parti socialiste sur la liste de gauche de Canet :

 En tant que secrétaire de la section de Canet du Parti socialiste, je veux préciser la place qu’occupe celui-ci sur la liste « La gauche unie pour Canet ».

J’ai été élue « première socialiste » par la section, ce qui me mandate pour représenter le Parti socialiste sur la ville de Canet.

A la suite de cela une négociation a été engagée avec le Parti communiste pour la création d’une liste commune, sur laquelle j’occupe la troisième place.

Le Parti socialiste est donc présent sur la liste de gauche à Canet et non « quelques socialistes » comme l’annonce M. Bernard Dupont ou la liste Bleu marine.

 Ginette Graule, secrétaire de la section du Parti socialiste de Canet.

CANET : Après-midi CARNAVALESQUE LE 23 FEVRIER 2014

CAVALCADE DANS LES RUES DU VILLAGE

L’association des Commerçants et Artisans de Canet-village organise, en collaboration avec plusieurs associations,

un après-midi CARNAVALESQUE,  le DIMANCHE 23 FEVRIER 2014 à partir de 14h30 sur la place du village de Canet-en-Roussillon.

Au programme : Banda, démonstrations de danse country, maquillages et confettis gratuits, sculptures sur ballon, jeu gonflable, vin chaud, crêpes…

Venez nombreux (déguisés…ou pas) rejoindre la cavalcade dans la bonne humeur !
Affiche

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
septembre 2021
D L Ma Me J V S
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930