DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Passerelle N°438 pub
LOGO IFA 2016 190 jpg
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Georges Sentis

DÉPARTEMENT : LE COMMERCE MARITIME DU ROUSSILLON À LA FIN DE L’ANCIEN RÉGIME

Par Georges Sentis, docteur en histoire

On ne peut évoquer les échanges maritimes de la province du Roussillon dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle sans parler des « sorties » de vins et d’eaux de vie à partir des plages de Saint-Laurent-de-la-Salanque et de Collioure, des importations de marchandises venant de la foire de Beaucaire pour les marchands de Perpignan via la plage de Canet, la contrebande de sel et de tabac spécialité des Banyulencs, les travaux effectués pour le « rétablissement » du port de Port-Vendres, les tartanes louvoyant pour échapper à un coup de vent ou à un corsaire.
Surtout l’étude des trafics animant les « ports » du Roussillon permet de se faire une idée de l’économie de la province et de poser une question toujours d’actualité : la médiocrité tant du commerce maritime que de l’agriculture ou de l’artisanat est-elle due au rattachement du Roussillon au royaume de France ou à l’idéal de « vivre noblement » poursuivi par la bourgeoisie roussillonnaise ? 

Georges Sentis, docteur en Histoire, évoquera ces différents aspects
SAMEDI 26 AOÛT 10h à Juhègues (Torreilles)
01

PERPIGNAN : LES INSTITUTEURS AU CŒUR DE L’ACCUEIL DES ENFANTS ESPAGNOLS DE 1936 À 1940

Il y a 80 ans, désireux de mettre à l’abri des bombardements de l’aviation nazie et franquistes les civils de Madrid et des zones de combat, le gouvernement républicain confia des milliers d’enfants à des œuvres humanitaires européennes.
En France, l’essentiel de cette tâche fut assumé par le Comité d’Accueil aux Enfants d’Espagne créé par la CGT et la Ligue des Droits de l’Homme. Dans les Pyrénées-Orientales, ce comité ouvrit, au début de 1937, deux centres d’accueil à la Mauresque à Port-Vendres et à la colonie de la Bernède à Prats de Mollo. Pendant six mois, des centaines d’enfants y furent accueillis avant d’être confiés à des familles françaises. Tout ceci fut rendu possible par l’engagement de nombreux instituteurs membres du SNI-CGT.
C’est cet épisode peu connu de notre histoire que retracera Georges Sentis, docteur en Histoire, le mercredi 29 mars prochain à 15 heures au Musée de l’Ecole, 3 Rue de la Côté Saint-Sauveur (à côté de l’Hôtel Pams).
01

HOMMAGE : 80ème ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION

01L’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), l’Association des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR) et l’Amicale des Vétérans du Parti Communiste Français vous invitent à l’hommage qu’ils rendront à Villelongue-de-la-Salanque le mercredi 12 octobre à André Tourné et à tous ceux qui ont combattu aux côtés des républicains espagnols au sein des Brigades Internationales.
A 17 heures au cimetière de Villelongue-de-la-Salanque, devant la tombe d’André Tourné, en présence de Claude-Emile et de Guy-Marc Tourné, prises de parole des représentants de l’ANACR et l’Amicale des Vétérans du PCF.
A 18 heures salle Gallian (à gauche de l’entrée de l’église), l’historien Georges Sentis évoquera la participation d’André Tourné, des trois cérétans (Jean Costa, Jean Darné et Jacques Piquemal) ainsi que de nombreux sportifs européens venus participer à l’Olimpiada Popular de Barcelona aux combats dès le déclenchement du coup d’état militaire en juillet 1936.

EXPOSITION ET PROJECTION : FÉDÉRATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL ET L’OLIMPIADA POPULAR DE BARCELONA (1936)

La création de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, au début de 1934, fut la première manifestation du courant unitaire qui   mobilisa les forces progressistes françaises face à la montée du péril fasciste. Courant qui aboutit à la réunification de la CGT et à la création du Front Populaire. C’est donc tout naturellement que la FSGT et l’UFOLEP prirent charge l’organisation de la délégation française à l’Olimpiada popular de Barcelona prévue du 19 au 26 juillet 1936.
Affiche O PCes « contre-Jeux » étaient l’aboutissement de trois années de campagne de boycott des Jeux olympiques de Berlin pour protester contre les lois racistes de l’Allemagne nazie et sa politique d’exclusion des sportifs juifs. Plusieurs milliers de sportifs européens représentant plus de 23 pays étaient présents à Barcelone lorsque le coup d’état militaire contre la jeune république espagnole éclata, empêchant les jeux de se dérouler. La plupart des sportifs fut évacué à bord d’un bateau spécial, tandis que d’autres restèrent pour se battre aux côtés des miliciens antifascistes.
Ainsi l’Olimpiada popular de Barcelona fut le début d’une aide, jamais démentie, des démocrates français et européens aux républicains espagnols dans leur lutte pour la démocratie et la liberté.
Pour le 80ème anniversaire de ce grand moment d’antifascisme, les comités des Pyrénées-Orientales de l’IHS-CGT, de la FSGT et de l’ANACR, vous invitent à la Bourse du Travail de Perpignan
– À visiter l’exposition de la FSGT Du sport rouge au sport populaire
– À la projection de Barcelone 1936, Les Olympiades oubliées, documentaire réalisé par Ariel Camacho et Laurent Guyot le samedi 3 septembre à14h30, salle Jean Jaurès.

DÉPARTEMENT – 27 MAI : JOURNÉE NATIONALE DE RÉSISTANCE

Communiqué de Georges Sentis
01En cette Journée Nationale de la Résistance, l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR) a décidé de mettre en avant l’action multiforme des habitants de notre département dans la Résistance. 
À 11h30, avec le Syndicat CGT, dans le hall de la DDTM, rue Richepin à Perpignan, un hommage sera rendu à Gilbert Brutus (Mouvements Unis de la Résistance) et Louis Esparre (membre du Service de Renseignement Air), « Morts pour la France » ainsi qu’à tous les employés des Ponts & Chaussées qui, au péril de leur vie, se sont battus pour la Libération de la France, l’écrasement du nazisme et la reconstruction de la France sur les bases du programme du CNR.
À 12h30, « Salle Bolero » (rue des Eaux Vives à Perpignan), sera évoqué la création de la société nationale EdF – GdF, réalisant ainsi un des objectifs du programme du Conseil National de la Résistance, le retour à la nation des sources d’énergie.
À 17h, à la gare d’Elne, rendez-vous devant la plaque érigée par l’ANACR, l’ANCAC et le Souvenir Français à la mémoire du cheminot Joseph Planes fusillé par les Allemands avec son camarade de travail, Pierre Baco, pour leur activité au sein d’une filière d’évasion des Forces Françaises Combattantes de l’Intérieur.
¸À 18h, au rond-point du 27 mai à Elne, commémoration de la création du Conseil National de la Résistance.

CONFÉRENCE : LE RÉTABLISSEMENT DE LA LÉGALITÉ RÉPUBLICAINE DANS LES PYRÉNÉES-ORIENTALES (1944 / 1945)

CDL août 1944
CDL août 1944
C’est par cette conférence de Georges Sentis, que se clôturera le cycle d’initiatives organisé par l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance à l’occasion du 70ème anniversaire de la 2ème guerre mondiale.
Si certains événements de cette année charnière sont bien connus (le remplacement du journal L’Indépendant par le Républicain du Midi, organe du Comité Départemental de Libération, les affrontements au sein de la SFIO lors des élections municipales de 1945 entre Louis Noguères et Félix Mercader etc. ) bien d’autres aspects méritent d’être exposés : la nomination contestée de Latscha comme préfet à la Libération, la difficile gestation du Conseil général provisoire, les Etats Généraux de la Renaissance catalane, le surprenant entre deux-tours des élections du conseil général de l’automne 1945 etc.
Inv AD

CONFÉRENCE : DE NOUVELLES SOURCES POUR L’HISTOIRE SOCIALE DE NOTRE DÉPARTEMENT : LES ARCHIVES DE LA CGT

Une conférence de Georges SENTIS, Docteur en histoire
Dans le cadre du 120ème anniversaire de la création de la CGT, le jeudi 5 novembre 2015 aura lieu une importante manifestation scientifique. Ce jour-là, l’Institut d’Histoire Sociale CGT des Pyrénées-Orientales fera un premier versement des archives syndicales entreposées à la Bourse du Travail de Perpignan aux Archives départementales des Pyrénées-Orientales. Ces archives provenant de nombreux syndicats, de la Bourse du Travail et de l’Union Départementale, sont d’une très grande importance pour la connaissance de l’Histoire du mouvement social dans notre département.
C’est que qu’illustrera à partir de ces quelques exemples Georges Sentis, docteur en histoire :
– La grève menée de 1936 à 1939 par les carriers de Rodès contre la préférence nationale à l’emploi ;
– L’accueil des enfants espagnols à Port-Vendres et à Prats-de-Mollo au cours du premier semestre 1937 ;
– Le comité de gestion ouvrière de la Société Hydro-Electrique du Roussillon mis en place au lendemain de la Libération par le syndicat CGT ;
– Le combat multiforme pour le « bonheur commun » de Francis Sentis, militant du syndicat des Ponts & Chaussées puis de l’Equipement.
Rendez-vous le jeudi 5 novembre à 18 heures aux Archives départementales 74 avenue Paul Alduy (les bâtiments se trouvent au fond d’une allée située au-dessus de la piscine municipales).
carriers

Les enseignants, fer de lance de la Résistance et de la Libération des Pyrénées-Orientales

Communiqué de Georges Sentis, Président départemental de l’ANACR

Louis torcatis

Louis torcatis

Qu’y a-t-il de commun entre Louis Torcatis (responsable départemental des Corps Francs de Libération), Lucette Justafré (agent du réseau Gallia), René Horte (chef adjoint du réseau Sainte Jeanne), Camille Fourquet (Président du Comité Départemental de Libération), Joseph Balouet (commandant du 1° Bataillon du 24° R.I.C. reconstitué en 1945) ? Tous étaient des enseignants. 
Ce n’est pas par hasard que les enseignants, et tout particulièrement les instituteurs, ont été à la tête de la Résistance tant politique que militaire. Leur engagement dans la lutte contre le régime de Vichy et l’Occupant s’enracine dans leur enseignement des valeurs républicaines, dans leur activité syndicale d’avant-guerre, dans leur action d’entraide aux républicains espagnols … 
De tout cela, il sera question dans la conférence que Georges Sentis, Docteur en Histoire, donnera sur Les enseignants, fer de lance de la Résistance et de la Libération des Pyrénées Orientales le mercredi 28 mai à 15 heures au Musée de l’Ecole (3 rue de la Côte Saint Sauveur, rue située en face de la Médiathèque centrale de Perpignan).
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930