DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Affiche A3-16-Semaine Bleue ok
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

septembre 2017
D L Ma Me J V S
« août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

FNJ66

POLITIQUE : « TOUT CE QUI EST EXCESSIF EST INSIGNIFIANT, LE MJS L’ILLUSTRE SI BIEN…

Communiqué du FNJ des Pyrénées-Orientales 
Depuis maintenant quelques semaines, les jeunes socialistes font signer des pétitions anti-FN intitulées : « Ma commune sans racistes ».
On ne se souviendra de cette campagne que du jour où les socialistes, dont les esprits graisseux ne sont huilés que pour glisser sur les surfaces, ont essayé de porter leur fausse humanité aux niveaux des grands esprits qu’ils chérissent tant. Outre les campagnes haineuses et diffamantes du PS à notre encontre, il serait bon d’offrir un dictionnaire à ces militants, dont l’anti-racisme est devenu un véritable business électoral, car ils ne comprennent pas, par paresse intellectuelle sans doute, qu’être un migrant ne confine en rien à l’appartenance d’une ethnie particulière. Nous nous évertuons à critiquer l’immigration en tant que phénomène social et ses conséquences et non les migrants individuellement.
De plus, nous tenions à rappeler aux lecteurs avisés les choses suivantes. Alors que le pays est gangréné par le chômage, le déclassement, la pauvreté, l’islamisme, les socialistes se focalisent sur le Front National car nous sommes devenus les derniers défenseurs de la nation française qu’ils veulent dissoudre dans l’acide mondialiste et post-moderne. Il est bon aussi de mentionner que les socialistes, petits vertueux de bazars, feraient mieux de balayer devant leur porte en ce qui concerne le racisme : souvenez-vous des phrases de Jules Ferry sur les races inférieures, les formulations antisémites de Voltaire ou de Marx, l’aveu de Jaurès qui appela à légitimer « un socialisme nuancé d’antisémitisme », la francisque de François Mitterand dont la photo trône dans leur local, des paroles discriminatoires de Gaston Deferre contre les pieds-noirs et les paroles tendancieuses de Razzy Hammadi toujours député PS.
Cachant un mépris total pour la démocratie et masquant un bilan politique à faire frémir, les socialistes utilisent les mêmes rengaines dont plus personne ne croit. Votre campagne est excessive et son impact sera insignifiant. Et si besoin est, une mise au point en direct se fera.

Front National de la Jeunesse des Pyrénées-Orientales
B.P. 90416 – 66004 PERPIGNAN CEDEX
Tél : 06.65.86.46.66
Courriel : fn66@frontnational.com

POLITIQUE : « UNE NOUVELLE MENACE DE CENSURE SUR INTERNET ? »

Communiqué du FNJ66
Voici quelques jours que le mondialement connu site Youtube a décidé de mettre à jour sa politique de rémunération par la publicité, celle-ci s’avérant vitale pour de nombreux internautes, vivant de leur activité numérique.
Or, ces nouvelles règles prévoient la suppression pure et simple de la publicité des vidéos politiquement incorrectes. Imprécises et floues, ainsi que de natures subjectives, ces nouvelles règles permettent une censure des plus pernicieuses sur de nombreuses vidéos traitant de faits réels, historiques, d’actualité, de société ou de politique pour peu que leur contenu soit jugé offensant par une minorité de personnes. Le populaire youtubeur français, DocSeven, en a fait les frais récemment.
C’est donc une arme redoutable pour tous ceux qui veulent manipuler l’histoire et s’assurer que certaines vérités ne soient pas dites, que certaines idéologies ne soient plus représentées, ou encore, qui veulent dicter leur définition de l’humour. N’est ce pas là les germes du totalitarisme ? N’est ce pas là aussi la soumission de la culture à la loi de l’argent ? Il n’est pas à parier que de nombreuses autres coupures de fonds devraient suivre pour les artistes qui s’opposent les plus activement à la doxa. Nous condamnons cette décision et, comme toujours, nous soutenons la liberté d’expression et de contenu face à une dictature de la pensée unique.

BREXIT : L’ESPOIR DU RENOUVEAU

Communiqué du FNJ66 
Depuis l’annonce des résultats du référendum britannique portant la voix du « out », les réactions épidermiques du système se font sentir, cumulant les plus grosses bêtises et illustrant les gémissements d’un système en perdition.
Or, cet élan de liberté survenu outre-Manche semble porter en lui une espérance que beaucoup d’entre nous attendaient. Tout d’abord, l’Apocalypse annoncée n’arrivera pas pour personne comme l’estime l’économiste Jean-Luc Greau et la City demeurera la place financière qu’elle est.
Ce vote est l’occasion de refaire une Europe des nations et de quitter les oripeaux malfaisants d’une organisation internationale oppressante et orwellienne. Il est temps de retrouver une Europe des hommes, des valeurs, de la morale et d’abandonner celle des banques, des chiffres, des marchands et de la finance qui nous a imposé une mondialisation mortifère et une misère accrue.
Il est temps de retrouver notre souveraineté

ESTAVAR TOUCHE PAR LE VANDALISME

Par Alexandre MARIUS, responsable FN du canton des Pyrénées-Catalanes et co-responsable FNJ66 3ème circonscription

Alexandre MARIUS

Alexandre MARIUS

Dans la nuit de vendredi à samedi « nuit d’halloween », la commune d’Estavar a connu une série de dégradations, une quinzaine de véhicules dégradés, dont 9 plaintes déposées. Et les auteurs rapidement identifiés. Nous souhaitons que les sanctions prises soient à la hauteur des faits.
La multiplication de ce genre d’actes, sont le fruit du sentiment d’impunité dont jouit la racaille. Les victimes sont désemparées.
L’absence de réponse des élus locaux, le laxisme des responsables politiques, n’a fait qu’encourager ce phénomène au cours des derniers mois et dernières années sur les hauts cantons montagnards. Ces agissements se reproduisent trop souvent. Ils ne doivent pas devenir le quotidien des habitants.

 Il est temps de mettre en oeuvre « la tolérance zéro !

Les coups pleuvent pour une cigarette…

Par Jérôme PALMADE, responsable FNJ66

Nous savons tous que fumer tue à cause de sa fumée nocive pour l’organisme, mais ce que l’on sait moins, c’est que même si on ne fume pas, le seul fait de refuser de donner une cigarette à un inconnu peut tuer, ou avec un peu de chance dans son malheur, blesser comme ce qui s’est produit mardi soir à THUIR. 
L’autre nuit, un jeune homme de 20 ans se balade, entre minuit et une heure du matin dans le village de THUIR. Mauvais endroit au mauvais moment ou simple problème récurrent d’insécurité dans notre département, pas un, pas deux, pas trois… mais cinq jeunes qu’il n’a jamais vus, l’abordent et lui demandent une cigarette. Jusque là rien de mal, sauf que la victime refuse, les courageux, à cinq insistent, la victime refuse à nouveau ; c’est à ce moment que tout se gâte, une pluie de coups déferle sur la victime, sa jambe se brise alors sous la violence des coups portés par cinq jeunes âgés de 15 à 22 ans.
Double fracture du tibia-péroné, six jours d’ITT pour cette victime, en d’autres termes ce jeune homme de 20 ans qui n’a rien demandé, juste le droit de se promener en toute tranquillité est lui beaucoup plus immobilisé que ses agresseurs qui ont été relâchés de suite après leur audition et laissés en liberté. 
Comment peut-on donc alors éviter ces agressions ? Rien ne dissuade ces agresseurs de faire du mal à autrui puisqu’ils sont impunis, ou en tous cas, très peu, comparé au préjudice physique et moral infligé à leur victime ! 
Une seule solution réelle, le vote  « FRONT NATIONAL » puisque son programme au sujet de l’insécurité est le seul à proposer de vraies solutions contre ces agresseurs.
FRANÇAISES et FRANÇAIS, plusieurs échéances électorales sont à venir, mobilisez-vous.
Votez FRONT NATIONAL et la liste de Louis ALIOT pour que vive la REPUBLIQUE et vive la FRANCE. 

Perpignan, morne plaine

par Stéphane FRANCHI, FNJ

Stéphane FRANCHI

Stéphane FRANCHI

Perpignan, la turbulente, la trépidante s’assombrit. Une avenue, une voiture, un jeune, un mort : énumération tranchante comme le sort qui s’abat sur la vie, parfois.
Les habitants de l’avenue Joffre ont été les spectateurs d’un énième théâtre morbide sous leur fenêtre. Un jeune de 25 ans, en pleine fleur de l’âge, s’est éteint. Nos pensées vont tout d’abord à la famille, aux amis, aux proches. On s’imagine difficilement la douleur que l’on peut ressentir quand on perd la chair de sa chair, le produit d’une longue maturation d’espoir, d’amour, de patience : son enfant.
Mais chacun doit savoir que la vie est une roue de la fortune où il n’y a que des cases « mort  » et il faut prier pour que la roue ne s’arrête pas de tourner.
L’avenue Joffre est une de ses mains qui peuvent arrêter une roue de tourner. Elle est connue pour être une des artères les plus dangereuses de notre agglomération : les feux rouges sont grillés par des criminels de la route, les scootéristes sans casque zigzaguent entre les véhicules, ignorant les coups de faux de la mort présente, sans compter les nombreux excès de vitesse commis par des chauffards se croyant dans le dernier Grand Theft Auto.
Après 19h, il n’y a presque pas d’autorités, alors que les habitants réclament des solutions pour sécuriser cet axe. Tout cumuler, on arrive à cette tragédie qui aurait pu être évité. Cela peut paraître cynique, voire apathique pour certains, mais c’est sa faute, il est parti tout seul et loin de moi l’idée de me féliciter de cela, mais il faut bien regarder la vérité en face. Il existe un code de la route qui est là pour être respecté, pas pour être jeté dans  les orties.
Oui, il fallait être plus prudent, mais la faute est aussi imputable à nos édiles récemment réélus qui ne font rien d’autres que promettre et pérorer. Les habitants du quartier ont reçu de très jolies lettres du candidat Pujol qui semblait découvrir le problème (le pauvre ne peut pas être partout !) et il promettait d’agir très vite : ralentisseurs, contrôles accrus. C’est le moment de tenir vos promesses, monsieur le maire ! Et ce ne sont pas vos caméras de surveillance qui vont nous sauver quand un de ces dingues nous rentrera dedans, ça, je peux vous l’assurer. C’est sûr que le maire ne se préoccupe pas des citoyens, il est bien trop occupé à conquérir l’Agglo. et à toucher un salaire qu’il ne mérite même pas, tellement il est incompétent.
Imaginez un peu, chers compatriotes, que demain les Gendarmes vous appellent pour annoncer la mort de votre enfant tué dans le triangle des Bermudes (Desnoyers, Joffre, Poudrière) à cause d’un chauffard, ou même par sa propre imprudence, n’exigeriez-vous pas dans ces cas-là une plus grande action de la part des gens sensés nous gouverner ?
Prévenons avant de guérir, vivons comme si c’était le dernier jour et pour que celui-ci dure, dure…
Nous désirons tous vivre en sécurité, c’est une liberté fondamentale. Et si comme nous, vous pensez qu’il faut cueillir les roses de la vie, que la jeunesse est trop vertueuse pour être galvaudée, votez Front National, il est temps.
Vive Perpignan, vive la France sous un ciel enfin bleu marine !
LES ARTICLES ARCHIVES