DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Passerelle N°438 pub
LOGO IFA 2016 190 jpg
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

CDC

POLITIQUE : LES GRANDS ÉLUS DOIVENT DÉFENDRE LE CATALAN

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne » 

La réforme des collèges gouvernementale induit une forte atteinte à notre département. Ce renforcement des langues à l’Ecole se retourne paradoxalement contre l’enseignement du catalan, qui concerne 20.000 élèves. En effet, cette discipline, sous forme de Langue Vivante 2 ou option facultative, est menacée de disparition dans plusieurs collèges. Cette situation concerne la plupart de nos communes, qui en assurent le financement aux côtés du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Le système d’enseignement bilingue, dans les collèges et lycées, subit aussi la menace de la réforme, malgré sa qualité reconnue et sa dynamique de croissance.
La réforme ne remet pas en cause directement l’enseignement des langues régionales ni les classes bilingues. Mais il existe une spécificité catalane, basque, corse ou bretonne, caroutien des familles et des institutions territoriales est fort. L’enseignement du catalan est le fruit d’une volonté populaire, non de la politique venue d’en haut. Or, le rectorat de l’académie de Montpellier néglige les moyens nécessaires au catalan et abandonne à la libre appréciation des collèges le maintien des enseignements en langue catalane. La demande sociale envers la langue du pays est bafouée, car le rectorat ne fait pas remonter cette problématique à Paris.
Nous interpellons l’ensemble des parlementaires, conseillers régionaux et départementaux et maires du Pays Catalan. Mesdames, Messieurs, soyez responsables et cohérents. Madame la Sénatrice et Présidente du Conseil départemental, agissez auprès de la Rectrice de l’Académie de Montpellier, du Ministère de l’Education Nationale et des autorités politiques nationales.
Au Pays Basque, où 50% des élèves suivent un enseignement bilingue, le Recteur de l’académie de Bordeaux assure les élus du maintien du dispositif. La Rectrice de l’Académie de Montpellier doit en faire autant pour le catalan. Notre territoire nécessite un engagement politique sérieux, sans quoi le grignotage de l’enseignement du catalan, de l’Ecole à l’Université, pourra persévérer.
CDC défend un territoire plurilingue, ouvert sur le monde, où le catalan constitue un outil d’ouverture linguistique offert à la jeunesse. Nous ne renoncerons pas à cette richesse infinie.

POLITIQUE : LES CHIFFRES MAQUILLÉS DU CHÔMAGE

Par Joan NOU, responsable des Jeunes de CDC, (« Convergence Démocratique de Catalogne ») 

Depuis 2011, le chômage n’a cessé d’augmenter en France, malgré une stabilisation estivale à la faveur de l’emploi saisonnier. On dénombre 3,57 millions de demandeurs en catégorie A et 5,44 millions toutes catégories confondues. Les Pyrénées-Orientales, où l’été n’a pas été positif, comptent 35.453 demandeurs en catégorie A, mais 50.000 en tenant compte de l’ensemble des catégories.
Ces données sont contestables, car les personnes en formation et les travailleurs pauvres occasionnels échappent aux statistiques. En Pays Catalan comme ailleurs, les auto-entrepreneurs en début d’activité, sans chiffre d’affaires, sont d’emblée comptabilisés comme salariés, selon une cruelle logique administrative. Ces travailleurs courageux font pourtant partie de la problématique : eux non plus ne produisent pas de richesses, ou pas encore. Ce « chômage invisible » concerne aussi les personnes exclues des listes de Pôle emploi, qui ne perçoivent plus de minima sociaux. Convergence Démocratique de Catalogne attire l’attention sur ces nombreux profils invisibles, rarement médiatisés, mal-aimés de l’administration. Une radiographie fidèle au marché du travail s’impose, pour rendre compte du réel. L’inverse consistant à faire baisser les courbes artificiellement, par calcul, est une abjection politique.

CATALOGNE : DE PLUS EN PLUS D’HABITANTS EN PAYS CATALAN, A QUOI BON ?

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne » 

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) signale 4912 habitants supplémentaires en Pays Catalan depuis un an. La croissance démographique représente 20.000 personnes en cinq ans, pour 462.705 habitants au 1er janvier 2016, avec un apport nettement supérieur au solde naturel. Cette hausse est-elle un progrès ? Nous constatons la course folle engagée par les maires rêvant d’une commune plus grande, pour une finalité obscure. Sous leurs programmes de lotissements à l’architecture impersonnelle, dans un pays de caractère, les villages deviennent des bourgs anonymes. Cette politique brise les solidarités sociales, délite le lien humain et menace l’existence d’une société partagée. Le béton des logements sociaux remplace les vignes et les cultures maraîchères, les paysages et les modes de vie à partager sont altérés à jamais. Est-ce vraiment ce que nous voulons ? A Perpignan, les naissances ont baissé de 4,9 % et les décès ont augmenté de 17 % en 2015. Si la hausse démographique était un bénéfice, les magasins désespérément fermés devraient rouvrir sous la pression de nouveaux clients.
Dans notre département, l‘attrait du soleil produit la frénésie immobilière, l’abandon du patrimoine foncier, la spéculation et parfois la discrimination financière des enfants du pays. Si à Prades, où la population a baissé de 11%, en Haut-Conflent ou encore à Cerbère, le recul démographique est inquiétant, la course inverse l’est aussi. La quantité n’est pas tout, sans quoi le chiffre du chômage ne frôlerait pas 16%, la pauvreté reculerait et le nombre d’entreprises productives exploserait.
Ces constats doivent être posés afin d’extirper le Pays Catalan de son statut de zone de repli et d’oisiveté, où seule la balnéarisation et les grandes surfaces semblent tenir lieu de modèle de développement économique.

CATALOGNES : CDC GARDE CAP À BARCELONE

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne » 

Un accord politique intervenu samedi 9 janvier à Barcelone permettra un nouveau gouvernement pour la Catalogne, dès lundi 11 janvier. Ce compromis historique comporte le retrait d’Artur Mas, Président de CDC en Catalogne du Sud, au bénéfice général du territoire.
Nous saluons cette résignation éclairée, qui garantira une gouvernance durable. Ce geste inédit souligne l’engagement sans failles d’une haute personnalité politique, qui démontre l’humilité et l’esprit collectif nécessaires au défi de la prise d’indépendance de la Catalogne. Il s’agit d’un exemple de non-carriérisme, guidé par un projet clair. P our notre département englué dans le cumul des mandats, l’individualisme électif et les projets factices, la leçon est proprement humiliante.
Le prochain Président de la Generalitat, Carles Puigdemont, également membre de CDC, est un grand ami de la Catalogne du Nord. Député-maire de Girona, partenaire actif de la construction transfrontalière, cet acteur politique connaît les caractéristiques de notre zone d’action. Nous saluons le retrait de M. Mas et l’arrivée de M. Puigdemont, tout en partageant le soulagement que procure le dénouement de la crise politique catalane.

POLITIQUE : LA TRANSITION DE CDC

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne »

Notre cérémonie des voeux s’est tenue mercredi 6 janvier à notre siège, rue Camille Desmoulins, dans le quartier Clémenceau de Perpignan. Membres de longue date et nouvelles générations d’adhérents ont répondu présent à ce rendez-vous qui a permis d’accueillir de nouveaux profils. Dans son introduction, le président de notre Conseil fédéral, Roger Segura, a dressé le bilan de 2015. Notre engagement aux élections départementales dans la ligne défendue par Jean Castex, suivi de notre prise d’indépendance, ont été soulignés. La montée des extrêmes et le besoin d’une force politique territoriale ont également été abordés.
Jordi Vera, président de notre fédération, a appelé au renforcement de l’alternative que nous incarnons, basée sur la conviction sincère et la perséverance. Il a cité l’exemple des nationalistes corses, structurés en 1975, vainqueurs à l’Assemblée de l’île 40 ans plus tard. Jordi Vera a défendu la prise en main territoriale consacrée à stopper les dérives généralisées. Le « néant des politiques économiques », les « lotissements invasifs » et les grandes surfaces qui « rognent sur le foncier agricole » ont été visés. Notre président a évoqué les menaces pesant sur le lien social et les valeurs du Pays Catalan, avant d’ébaucher l’avenir.
En mars 2016, le congrès de CDC élira une nouvelle présidence, à l’issue de dix ans d’activité. Une future gouvernance rajeunie aura la charge de faire croître un grand mouvement territorial, nourri de l’expérience des anciens, dynamisé par les méthodes de leurs successeurs.
Notre parti entamera dès lors une nouvelle période, qu’il s’emploie désormais à préparer.
1

PERPIGNAN : IMPROVISATION À LA CASERNE DES POMPIERS DE PERPIGNAN SUD

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne »

La construction de la nouvelle caserne des sapeurs-pompiers de Perpignan Sud par le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, signale la gestion amateur de l’argent public. Ce chantier interminable, attendu pour l’été dernier, a été stoppé dès son lancement car personne n’avait anticipé la nouvelle réglementation parasismique. Dans la méfiance de la préfecture, on y a relevé du travail clandestin et d’autres questionnements surgissent en matière de légalité.
Le Conseil départemental est-il à ce point distrait ? Dès l’origine, il s’est mis à dos la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics 66 en choisissant une entreprise barcelonaise pour effectuer le gros-oeuvre. Celle-ci est moins chère de 8,5 % qu’un célèbre concurrent roussillonnais, mais aucun élu n’a réclamé au gouvernement une harmonisation des charges France-Espagne. Irresponsable, le Conseil départemental laisse monter une fronde anti-européenne qui alimente les extrêmes. En aurait-il besoin ? Nos parlementaires socialistes, si prompts à se présenter aux élections, seraient mieux avisés de nous défendre à Paris.

CATALOGNE DU SUD – MISE EN EXAMEN D’ARTUR MAS : « LE POST-FRANQUISME EN ACTION EN ESPAGNE »

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne »

Moins de 48 heures après la victoire indépendantiste aux élections parlementaires, le principal leader du mouvement et président de CDC, Artur Mas, a été mis en examen ce mardi 29 septembre. La justice lui reproche d’avoir favorisé la consultation démocratique du 9 novembre 2014, qui a montré à l’Europe entière la méthode pacifique de la Catalogne vers son propre destin. Le gouvernement espagnol, aux commandes de la justice, démontre son incapacité au dialogue. Les vieux démons du Partido Popular, au pouvoir à Madrid, sont revenus : ce parti politique issu du franquisme et ami de Nicolas Sarkozy refuse la démocratie, en niant le mandat parlementaire obtenu par les souverainistes catalans. L’Espagne obscurantiste revient, en organisant la comparution d’Artur Mas le 15 octobre, journée anniversaire du fusillement de son prédécesseur Lluís Companys, en 1940. Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) condamne sans réserve aucune le stratagème espagnol.
Nous alertons, dans les Pyrénées-Orientales et en France, de l’extrême gravité des faits en cours.

DÉPARTEMENT – DÉVIATION DE MARQUIXANES : PARIS ET MONTPELLIER NOUS LÂCHENT !

Communiqué de Convergence Démocratique de Catalogne

La mise à 2×2 voies de la RN116 entre Ille-sur-Têt et Prades, déclarée d’utilité publique en 2008, est repoussée. Le 20 juillet, le président et le préfet de la région Languedoc-Roussillon, Damien Alary et Pierre de Bousquet de Florian, ont délibérément marginalisé cet axe, dans le cadre du plan Etat-Région. Cette route recevra à peine 1 M€ d’ici 2020, pour une simple étude, malgré sa haute importance économique pour les sports d’hiver de Cerdagne et Capcir.
La réalité impose une route moderne et une déviation de Marquixanes éloignant la déferlante de véhicules infligée aux habitants. Au contraire, le bricolage budgétaire lèse le budget de Marquixanes de 9 M€, pour sauver le chantier de la déviation de Joncet.
Nous dénonçons le mutisme des élus socialistes des Pyrénées-Orientales, plus attachés au parti qu’au pays. Abandonnés par l’Etat avec la complicité de la Région, nous observons un scénario identique à celui de la ligne TGV Perpignan-Montpellier et de l’aéroport de Perpignan, déclassé en 2007 : l’Etat préfère gâter les autres territoires. Prochainement, il injectera 1 Md€ dans le projet du Grand Paris, 250 M€ dans l’aéroport de Notre-Dame des Landes et 10 M€ pour la candidature de Paris aux J.O. de 2024.
La République développe ailleurs, l’inégalité géographique est reine.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930