DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Carole Delga ; France Jamet

RÉGION OCCITANIE – LOGO : CAROLE DELGA S’ASSOIT SUR LA DÉMOCRATIE !

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional d’Occitanie
France JAMET
France JAMET
C’est une affaire qui court depuis plusieurs mois : le choix du nouveau logo de la Région. Sur ce dossier, comme sur beaucoup d’autres, la présidente Delga fait preuve, depuis le début, d’un véritable mépris du processus démocratique.
Loin de respecter ses promesses de « transparence » et de « nouvelle pratique démocratique », Madame Delga va donc présenter, ce vendredi matin en Assemblée Plénière (selon les révélations de la presse !), le nouveau logo régional, sans consultation préalable des élus ni de vote de l’Assemblée.
Ce mépris des règles institutionnelles et démocratiques, désormais monnaie courante sous le mandat de Madame Delga, est inacceptable. Les élus du groupe FN RBM condamnent cette méthode de gouvernance opaque et anti-démocratique.

RÉGION OCCITANIE : UN BUDGET PRIMITIF VIOLENT ET IRRESPONSABLE

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional d’Occitanie
Madame Delga a présenté, ce matin, son Budget Primitif 2017. Elle l’a décrit comme « offensif et responsable ». C’est complètement faux !
France JAMET
France JAMET
Le budget présenté aujourd’hui est en hausse de 19% par rapport à celui de 2016, qui était lui-même en hausse de 11% par rapport au budget consolidé de 2015. Cette course frénétique et irraisonnée à l’armement budgétaire est dramatique. La politique fiscalophile et kleptomaniaque de la majorité socialiste plombe le pouvoir d’achat de nos concitoyens.
Le budget de Madame Delga est en fait terriblement violent et totalement irresponsable. Il met en danger l’avenir de notre région et de ses habitants, notamment des ruraux, des agriculteurs, des entrepreneurs et des automobilistes, mais aussi et surtout des jeunes et des générations futures.
Madame Delga ne tient pas compte des erreurs du passé. L’explosion des dépenses de fonctionnement (+24%) et de l’emprunt (+16%) sont de très mauvais signes pour la soutenabilité de ce budget. De nombreux autres indicateurs font planer de lourdes menaces sur l’avenir économique de notre Région.
Face à cette dérive budgétivore, nous avons déposé, ce matin, huit amendements budgétaires (Lire Amendements budgétaires FN RBM) permettant de libérer du pouvoir d’achat pour nos concitoyens (baisse du tarif à 34 € de la carte grise, aide aux Français les plus démunis, soutien à un grand plan d’apprentissage et circuits courts, etc…) et d’assainir les comptes régionaux. Si nos adversaires, de l’extrême-gauche à la droite, se sont ligués pour faire barrage à ces amendements, ils n’ont fait que ralentir notre progression. Une nouvelle ère va bientôt s’ouvrir : celle des peuples et des patriotes !

RÉGION LRMP – « 16000 € POUR UN « LOGO » QUI EXISTE DÉJÀ ! » : LES ÉLUS FN-RBM VOTENT CONTRE

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
FRANCE JAMET
FRANCE JAMET
Carole Delga vient de décider d’organiser un concours pour la création du nouveau « logo » de notre région. Selon le règlement du concours, au moins 16 000 € vont être déboursés par le contribuable, simplement pour récompenser les trois lauréats. Ce montant ne prend évidemment pas en compte les dépenses liées à l’organisation du concours.
Pourtant, il semble évident que cette dépense aurait pu être évitée. Nous avons déjà des symboles ! La « Croix du Languedoc » (ou « Croix Occitane ») et les bandes « sang et or » de l’héraldique catalane sont des marqueurs indiscutables de notre identité régionale. Puisque notre région se nomme désormais « Occitanie », il est tout de même paradoxal de ne pas utiliser les symboles reconnus qui lui sont associés !
Il faut également signaler que Madame Delga est allée jusqu’à profiter du report de la Commission Permanente du Conseil Régional (du 14 au 25 octobre) pour glisser discrètement cette mesure dans les 6300 pages de délibérations, sans débat préalable en Commission Sectorielle. Cette tentative de passage en catimini démontre, une fois de plus, le mépris de Mme Delga pour l’opposition.
Les élus du groupe FN RBM dénoncent ce penchant dépensier de Carole Delga. Les deux symboles historiques issus des blasons languedocien et catalan fondent notre âme régionale. Laissez-les nous !

RÉGION : NOUVELLE HAUSSE DU CHÔMAGE EN LRMP, HÉ OH CAROLE !

France JAMET
France JAMET
Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
On allait voir ce qu’on allait voir ! Carole Delga au pouvoir en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées devait redynamiser l’économie ! Résultat : le chômage augmente encore de 0,5% en juillet dans notre région, alors qu’il diminue (officiellement, grâce au maquillage des chiffres) dans le reste du pays.
La question qu’il faut se poser est la suivante : qu’a fait la nouvelle majorité socialiste depuis qu’elle a été élue ? Réponse : rien. Mis à part un plan COM pompeusement intitulé « plan Marshall » qui ne fait en réalité que retranscrire des investissements prévus et prévisibles, elle a simplement annoncé que l’ « Euro de football » allait favoriser la création d’emploi. Que nenni ! Sur trois mois, le chômage (catégories A, B et C) progresse de 0,9 % dans notre région.
La politique pour l’emploi, qu’elle soit régionale ou nationale, est tout simplement un échec. Cela fait maintenant plus de huit années que le chômage progresse inexorablement sur notre territoire. Sans compter nos compatriotes régionaux sortis des radars ou subissant un temps partiel, faute de mieux, ce sont désormais près de 640 000 personnes qui cherchent un emploi dans notre région.
Ce bilan catastrophique est la conséquence directe des politiques entreprises au plan national par Sarkozy puis par Hollande, avec les mêmes résultats, chacun pouvant revendiquer avoir créé, pendant leur mandat respectif, plus d’un million de chômeurs supplémentaires.
C’est aussi le bilan accablant (et unique) des socialistes dans notre grande Région que « l’héritière » Delga ne cesse d’alourdir par sa passivité ou par des choix politiques contraires. Que penser ainsi de la nouvelle taxe sur les entreprises (TSER), qu’elle soutient et qui va un peu plus asphyxier nos TPE/PME ou du « Plan 500 000″, opération de maquillage des chiffres du chômage, qu’elle fait payer aux contribuables régionaux pour organiser la pré-campagne électorale de François Hollande ?
À moins d’un sursaut en 2017, France Jamet et les élus groupe FN RBM sont très inquiets pour l’avenir. Pour le retour à la croissance et à l’emploi durable, il faut d’urgence alléger la fiscalité sur les entreprises, leur redonner confiance par la stabilité de la loi et des normes, et leur donner les possibilités de développement pour une compétitivité retrouvée. La Région a les compétences pour participer pleinement à la croissance au sein d’un Etat stratège, défenseur du patriotisme économique. Il ne manque plus qu’un homme politique pour mettre en place ces mesures de bon sens.
Et cet homme, c’est Marine !

POLITIQUE – ABSENTÉISME À L’ASSEMBLÉE NATIONALE : LE BONNET D’ÂNE POUR CAROLE DELGA !

Par France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
France JAMET
France JAMET
Comme chaque année, le site www.nosdeputes.fr a établi le palmarès des députés les plus actifs à l’Assemblée nationale. Carole Delga, président du Conseil Régional, est une des élèves les plus absents des bancs de la Nation.
Ce classement s’établit selon des critères très précis, qui vont du nombre de semaines d’activité à la présence dans les différentes commissions, en passant par le nombre d’amendements, de rapports, de propositions de lois, de questions posées et d’interventions réalisées. Pour Carole Delga, celui-ci est sans appel ! Sur les 577 députés que compte l’Assemblée Nationale, elle figure dans les vingt derniers.
Seulement neuf semaines d’activités, présente à huit petites réunions en commission, Carole Delga délaisse son mandat de député de la Nation. Conserverait-elle son siège de député pour des raisons purement électoralistes, craignant une vague bleu marine en cas d’élection partielle sur la huitième circonscription de Haute-Garonne dont elle est issue ?
En effet, il semble qu’en dépit du respect dû à ses électeurs et à tous nos concitoyens, Carole Delga, sans jamais siéger, préfère cumuler les mandats et indemnités sans se soucier des attentes profondes des Français.
Carole Delga, ayant fait le choix manifeste de se consacrer à sa fonction de Président du Conseil régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, doit en conséquence, démissionner de son mandat de député. Les Français méritent autre chose qu’une Assemblée Nationale vide !

RÉGION – LE « PLAN MARSHALL » DE CAROLE DELGA : UNE AUBAINE POUR LES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS ?

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM, au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
La directive des travailleurs détachés (plus 25% en un an et plus de 286 000 cas en 2015), imposée par l’Union Européenne, est une catastrophe pour nos artisans et nos salariés du BTP. Les fameux « plombiers polonais », « maçons portugais » et autres ouvriers roumains, non soumis à la même réglementation, font une concurrence déloyale aux travailleurs français. En région, ce phénomène est considérablement aggravé du fait des accords de « coopération transfrontalière » qui servent notamment à « favoriser les déplacements et la mobilité transfrontalière des personnes et des marchandises »…
Avec plus de 43 chantiers identifiés comme « susceptibles de recourir à des travailleurs détachés » début 2016, notre grande région est donc surexposée à tous les vents du dumping social. Les chiffres officiels comptent par exemple plus de 35 000 travailleurs détachés espagnols en 2015. Des sociétés comme « Terra Feduncis », implantée dans l’Hérault et le Gard, se sont ainsi spécialisées dans l’exploitation des travailleurs détachés pour baisser artificiellement les coûts de main d’oeuvre, au mépris de la sécurité, du savoir-faire et du respect de l’Homme.
En région, le secteur clef du BTP représente 20% des entreprises et emploie environ 93 000 salariés. Or, sans patriotisme économique, ni dispositions de relocalisation de l’emploi, le « Plan Marshal » de Madame Delga occasionnera un effet d’aubaine propre à ruiner un peu plus vite les entreprises régionales du BTP. Ce n’est pas en donnant des millions d’€uros à quelques sociétés peu scrupuleuses mais hélas toujours « mieux-disantes » pour la commande publique que nous relancerons l’économie régionale et soutiendrons ce secteur. Madame Delga devrait le savoir, ou alors elle nous trompe.
En conséquence, les élus du groupe FN/RBM à la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées demandent expressément à Carole Delga d’introduire des clauses sociales et environnementales dans les cahiers des charges des marchés publics permettant d’en écarter toute entreprise susceptible d’utiliser des travailleurs détachés. C’est l’unique moyen pour que ces investissements profitent réellement aux entreprises de la région et à ses habitants.

RÉGION : BUDGET PRIMITIF : TOUJOURS PLUS D’IMPÔTS, TOUJOURS PLUS D’EMPRUNTS

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM, au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Comme nous l’avions pressenti lors de la précédente Assemblée Plénière du Conseil Régional, Madame Delga a choisi sa voie pour notre nouvelle région : celle de la hausse des impôts et de l’endettement.
En augmentant la taxe sur la carte de grise de 29 % en Midi-Pyrénées, Madame Delga opte pour une politique autophobique et anti-rurale. Il est pourtant évident que pour une grande partie des habitants de notre région qui ne vit pas en agglomération, la voiture est indispensable ! Madame Delga et ses amis seraient-ils trop habitués à voyager dans des voitures de fonction avec chauffeur ? Ils ne sont vraiment plus en phase avec les réalités de notre territoire.
Mais pire encore ! Suivant les recommandations aberrantes de ses alliés d’extrême-gauche, Mme Delga a relancé la machine à emprunter. Alors que notre région est déjà endettée à hauteur de 1,5 milliard d’€uros, l’emprunt annoncé de 438 millions d’€uros pour 2016 (+ 86 % par rapport à l’année passée) fait froid dans le dos. Ce n’est ni sérieux ni responsable. L’emprunt n’est qu’un impôt différé, pesant sur les jeunes et futures générations. Madame Delga, qui se prévaut d’une « politique ambitieuse pour la jeunesse », ferait bien de revoir sa copie. On comprend mieux pourquoi les jeunes votent FN.
Avec des impôts en hausse, un endettement galopant et une capacité d’autofinancement nette en diminution de 19 %, le budget 2016 s’inscrit dans la tradition des « recettes » socialo-communistes qui ont amené le pays et de nombreuses collectivités à la ruine. Le groupe des élus FN/RBM l’a d’ailleurs démontré en déposant le seul amendement respectant l’ensemble des équilibres budgétaires. Cette proposition raisonnable consistant à aligner, au mieux disant fiscal, le taux de la taxe sur la carte grise sur celui de Midi-Pyrénées sur deux ans, soit le passage de 44€ à 34€ pour l’ensemble des habitants de notre grande région, a bien évidemment essuyé un refus catégorique de la part de la majorité socialo-écolo-communiste comme le silence gêné d’une droite complice.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031