DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Reprise de l’entreprise EAS

Communiqué de Pierre REGNAULT de la MOTHE
Secrétaire général de la préfecture
 

La préfecture a pris connaissance de la décision par laquelle le tribunal de commerce de Perpignan a retenu l’offre de reprise de l’entreprise EAS par la société « New EAS », en cours de constitution. 
Le tribunal de commerce a donc donné son feu vert à la seule solution connue permettant  la poursuite de l’activité d’un fleuron économique et d’un employeur majeur de notre département. Comme ils le font depuis plusieurs années, les services de l’Etat apporteront toute l’aide possible au développement de l’entreprise. 
Le repreneur s’est engagé à maintenir dans les effectifs 228 salariés sur les 263 présents à ce jour (hors CDD). Comme le prévoit la loi, un plan de sauvegarde de l’emploi devra donc être mis en œuvre pour garantir les droits des 35 salariés dont les postes seront supprimés. 
Les services de l’Etat seront attentifs aux conditions d’accompagnement et de reclassement de ces 35 salariés. Le plan de sauvegarde de l’emploi devra être soumis à la validation de la DIRECCTE. Des échanges techniques auront lieu dès cette semaine sur ce sujet.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031