DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Communiqué de Fernand Siré, Député de la 2ème circonscription des P.-O.

Obligation de formation pour les personnes qui souhaitent exercer une activité de restauration

 Fernand Siré, Député-Maire des Pyrénées-OrientalesÀ la demande des professionnels, Fernand Siré a déposé cette semaine à l’Assemblée nationale, une proposition de loi instaurant une obligation de formation pour les personnes qui souhaitent exercer une activité de restauration permanente ou occasionnelle. Aujourd’hui, alors que le « repas gastronomique des Français » a été inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité, il peut sembler paradoxal qu’aucune formation ne soit exigible dans notre pays pour exploiter un lieu de restauration. Après avoir travaillé, durant plusieurs mois, avec les représentants de la restauration, très préoccupés par ce problème et des professionnels de santé émérites tels que le Professeur Cabrol et le Docteur Recchia, le Député a souhaité combler ces carences, en déposant cette proposition de loi. En effet, après la chaîne très contrôlée de la production industrielle, tout le monde peut, sans posséder la moindre formation et sans contrôle effectif, s’installer en tant que professionnel dans le dernier segment de la chaîne alimentaire – celui où sont élaborés les produits destinés à la consommation. Or, chaque année, 500 000 Français seraient victimes d’une intoxication alimentaire. Aussi, afin de conforter notre patrimoine culinaire et éviter la création d’établissements n’offrant pas la qualité nécessaire aux consommateurs, il apparaît indispensable pour le Député et ses collègues cosignataires du texte, d’exiger une formation préalable obligatoire aux personnes qui souhaitent exercer une activité de restauration permanente ou occasionnelle. Les personnes souhaitant s’inscrire au registre du commerce devront justifier de leur formation. Les professionnels de métiers de bouche (charcutiers, boulangers) qui relèvent de la chambre des métiers, sont déjà soumis, à cette obligation de formation.

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031