DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

septembre 2020
D L Ma Me J V S
« août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Un Conseiller change de groupe et une autre boude le Conseil !

CANET : 1er Conseil Municipal de la mandature

DSC01666Premier Conseil de la mandature qui, après celui dit « d’installation », se tient désormais au tout nouveau bâtiment des « Voiles Rouges », devant un public à présent nombreux. Rappelons que la Municipalité met gratuitement à disposition le mini-car de la Ville qui assure les navettes entre le centre-Ville et la salle du Conseil. Se renseigner des horaires en mairie.
Un conseil ouvert par la lecture d’un courrier adressé au Maire par Gérard Vidaler « que je me garderais bien de commenter » s’empresse de préciser Bernard Dupont : « Je vous confirme ma scission du groupe Bleu Marine. Je souhaite siéger à une table indépendante de celle de Monsieur J.Pierre Cevaer-Visonneau lors des prochaines séances du Conseil Municipal ».
Gérard Vidaler, colistier de J.Pierre Cevaer-Visonneau (FN), a désormais créé son groupe. "Canet moi tout seul" ?

Gérard Vidaler, colistier de J.Pierre Cevaer-Visonneau (FN), a désormais créé son groupe. « Canet moi tout seul » ?

On se souvient que Gérard Vidaler, élu sur la liste FN/RBM de J.Pierre Cevaer-Visonneau, avait voté contre ce dernier qui présentait pourtant sa candidature comme Maire lors du conseil d’installation, pour donner sa voix à… Bernard Dupont ! Une trahison que ne pouvait évidemment pas laisser passer le leader frontiste qui avait promis le pire au « félon »… Il est certain que pour quiconque gère une entreprise d’animation avec de possibles contrats avec la ville, il est maladroit de voter contre son maire ! Le coupable part de lui-même pour constituer son « groupe », « si tant est qu’on puisse avoir un groupe avec une seule personne » ironise un Bernard Dupont moqueur… Le mal est fait et il est très peu probable que Monsieur Vidaler obtienne de la Ville quelque contrat que ce soit, en dehors de ceux soumis à appel d’offres.
Dans l’énoncé des décisions prises par le Maire depuis le dernier Conseil, la loi lui fait obligation d’en rendre compte, il faut signaler la préemption du terrain de Canet-Sud, propriété du Groupe Casino (alimentaire) et qui accueillait jadis le golf. Ce terrain a été acquis pour la somme non négligeable de 484.844 €uros, « Une opportunité qu’il ne fallait surtout pas négliger » précise Bernard Dupont. Si l’on s’en tient au projet initial annoncé lors d’un précédent Conseil, le site devrait être réaménagé en parking gratuit arboré, au service des sud-canétois et surtout des vacanciers usagers de la plage attenante. Plus que nécessaire à Canet !
Vient ensuite la fastidieuse série d’élection des représentants de la Commune aux diverses instances internes ou externes, telles, entre autres, les commissions d’appel d’offres, de DSP, des Conseils d’administration du CCAS, du collège et du lycée, de l’O.T., des SPL Sillage (qui gère le port) ou PMCA (Agglo.)… Toutes ces affaires ont été votées avec les 27 voix de la majorité « Canet tous ensemble » contre 5 abstentions de l’opposition (« Canet Bleu Marine » de J.Pierre Cevaer-Visonneau (2), « La gauche Unie pour Canet » (2) et le groupe « Canet moi tout seul » de Gérard Vidaler (1))
La Place de Marguerite Arenas est désespérément vide... Son collègue dit"Sparadrap" a plus de place !

La Place de Marguerite Arenas est désespérément vide… Son collègue dit « Sparadrap » a plus de d’espace !

Pourquoi 27 voix et non 28 ? Chacun a en effet remarqué sans émotion apparente l’absence de Marguerite Arenas qui « sèche » ce Conseil et n’a laissé aucune procuration à l’un de ses collègues… L’élue de la majorité est privée (ou déchue pour ses ennemis) de toute délégation, en particulier de celle de la Vice-Présidence du CCAS, désormais assurée par Serge Alberny, et dont elle n’est même plus proposée comme représentante de la collectivité territoriale. Ceci expliquant sans doute cela !
Tel un os à ronger, l’élue était dans un premier temps prévue par Bernard Dupont comme déléguée à la Médiathèque sous l’autorité de l’Adjointe à la culture Catherine Wanschoor, mais madame Arenas n’a pas répondu à l’offre du Maire. Ce sera donc.. rien du tout ! A présent et même si cela doit paraître puéril de la part d’une adulte qui vogue vers sa huitième décennie, c’est confirmé, l’élue boude ! D’autant plus vexée que la nouvelle de la disgrâce a été annoncée par notre article et non par le Maire pris de vitesse, ou de… lenteur ! Lire l’article : « Les délégations des Adjoints et Conseillers Municipaux sont désormais officielles »
De fait et las des turpitudes passées, le Maire n’a nul besoin de quelque esprit compliqué dans une équipe qu’il veut soudée, solidaire et rassemblée autour d’un projet commun et d’une gestion sereine de la commune. Avant l’élection, le pouvoir de nuisance doit être impérativement contenu, quoi de mieux que de le faire taire en l’intégrant à l’équipe ? Une fois l’élection gagnée, c’est, ici comme ailleurs, un placard sans affectation ni indemnité ! La vie municipale se remettra de cet épiphénomène sans gravité pour la Commune…
Quant à David Bret, il est élu délégué à l’Office du Tourisme dont il prendra la Vice-Présidence dès le prochain Conseil d’Administration. Jusqu’à une candidature à la députation ? Autre information concernant l’OT : dans un précédent article, nous annoncions l’arrivée imminente à sa direction de Valérie Loctin, qui n’est autre qu’une ancienne Adjointe d’Arlette Franco jusqu’à son décès en 2010. Il semble que cette nomination n’aura finalement pas lieu. En effet, Madame Loctin aurait souhaité conserver en parallèle la direction de sa petite entreprise de communication mais Bernard Dupont semble y être fermement opposé, considérant que l’Office du Tourisme mérite mieux qu’une directrice à temps partagé. A suivre tout de même, mais pour l’heure l’OT n’a d’autre directrice que l’actuelle N°2… Oups !
Les indemnités des élus ont également été votées. Leur calcul est un peu complexe et se détermine sur la base d’un pourcentage de l’indice brut (1015) valorisé à 3810.47 €uros et majoré pour le Maire et ses adjoints de 15% au titre de « commune chef-lieu de canton » et de 25% au titre de « station touristique classée ». Ouf !
Un public nombreux pour ce 1er Conseil de mandature, avec au 1er rang une personnalité locale bien connue : Marcel JULLIEN (2ème en partant de la gauche)

Un public nombreux pour ce 1er Conseil de la mandature, avec au 1er rang une personnalité locale bien connue : Marcel JULLIEN (2ème en partant de la gauche)

Pour ce qui est du Maire, ce sera 1720 €uros (31,39%) et 767 €uros (14%) pour son 1er Adjoint, auxquels il convient d’ajouter d’éventuelles indemnités de syndicats mixtes et les quelques 1600 €uros versés par l’Agglo., au titre de Vice-Président, légitimé par la fonction de Maire pour l’un et par un vote interne pour l’autre, d’ailleurs contesté par bon nombre de Maires siégeant à l’Agglo. privés de Vice-Présidences. Pour 36 communes, la loi limite désormais le nombre de ces vice-présidences à 15, auxquelles il convient d’ajouter 5 Conseillers délégués avec les mêmes droits et devoirs que les Vice-Présidents, statut inventé par l’Agglo. Malgré tout le compte n’y est pas, 18 maires ne siègent plus au Conseil des Maires et ne sont plus en mesure de défendre leurs communes au sein de l’instance dirigeante !
Les Adjoints recevront quant à eux 721 €uros (18,91%), non cumulables avec d’éventuelles Vice-Présidences. Pas à la hauteur du temps cannibalisé par la charge de travail !
Même montant pour David Bret et Serge Alberny au titre de Vice-Présidents de l’OT et du CCAS.
Les conseillers municipaux délégués devront se contenter de 229 €uros (6%), ce qui est bien peu, sauf pour Madame Arenas qui n’a plus de délégation et ne sera plus indemnisée. Et encore, il s’agit d’une exception à Canet, le budget de ces indemnités étant contenu dans une enveloppe dite « fermée », il est impossible de le dépasser. Cette enveloppe est de 11.979 € portée à 14.869 € avec les majorations chef-lieu de canton / station touristique. Les indemnités des Conseillers sont donc prises sur celles du Maire et des Adjoints qui partagent un peu, sur la volonté de Bernard Dupont qui poursuit celle d’Arlette Franco qui avait innové, une disposition que ne concerne toutefois que les conseillers majoritaires, ceux de l’opposition en étant exclus.
Nadine Pons (Front de Gauche) sera la seule à s’opposer au versement d’une subvention à la Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire d’un montant de 1500 €uros pour l’organisation de son dernier congrès, visiblement allergique aux médailles. Madame Pons soutient que la Ville n’a pas l’habitude de donner de telles subventions à des associations de la Ville.« Je ne peux pas vous laisser dire ça » rétorque le Maire. « Il y a des associations qui reçoivent des subventions beaucoup plus importantes. Je le dis clair et net, le Devoir de Mémoire c’est quelque-chose pour nous de très important. Ce n’est pas par hasard qu’à nos manifestations on a parfois 300 à 400 personnes, alors que quand on est arrivés aux affaires en 2010 il n’y en avait que 30 ou 40. Il n’y a pas seulement le respect envers ceux qui ont donné leurs vies pour la France, il y a l’éclairage que ça fait pour l’avenir, notamment pour les jeunes. On remplit notre devoir ». Il est vrai que le Capitaine de réserve Dupont, qui va bientôt être élevé au grade de Lieutenant-Colonel, fait partie de la maison…
La fin du Conseil sera plus mouvementée, Bernard Dupont devra clore les débats les mains en porte-voix sous les hurlements de l’alarme déclenchée intempestivement et qui ne veut plus s’arrêter. Une manière comme une autre de clouer le bec à l’opposition… !
COUV.

 

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
septembre 2020
D L Ma Me J V S
« août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930