DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Communiqué de Francis DASPE, président de la Commission nationale Education du PG

Rythmes scolaires : retirer le décret ou désobéir !

 La mise en place de la réforme des rythmes scolaires depuis la rentrée de septembre 2013 dans à peine 20% des communes tourne à la catastrophe. Le décret du 26 janvier 2013 était si mal fagotée que sa mise en place produit une véritable usine à gaz.

Le constat est sans appel : moins d’école pour plus de garderie, des temps de l’enfant dissocié des temps de la famille, un cadre national désintégré, un transfert de charges financières vers des collectivités locales exsangues, une rupture de la gratuité de l’école, une privatisation rampante avec la prise en charge des activités par des entreprises privées etc. On est très loin de l’intérêt général et du bien-être de l’enfant tant promis.

Dans ces conditions, persévérer dans l’échec serait de l’acharnement incompréhensible et malvenu. Le Parti de Gauche exige le retrait du décret. Sans quoi, il appellera à ne pas l’appliquer et entreprendra une campagne de désobéissance. Une nouvelle et réelle concertation doit être ouverte : c’est la seule solution pour envisager la réalisation de l’intérêt général. Ce n’est pas de moins d’école et plus de périscolaire à la carte qu’il faut. Ni d’une réforme anti-républicaine qui brise l’égalité des élèves, des familles et des territoires.

Ce qu’il faut, c’est plus d’école pour tous. Autrement dit, une véritable refondation de l’Ecole dans le cadre d’une VI° République s’appuyant sur un projet de société de transformation sociale radicale.

Le Parti de Gauche soutient la grève de jeudi 14 novembre 2013 ainsi que toutes les initiatives des personnels allant dans ce sens. 

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031