DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Le dernier tour de piste et puis s’en va ?

Fernand Siré au combat pour conserver St Laurent

Concentré dès les premiers mots du discours, Fernand Siré joue gros !

Concentré dès les premiers mots du discours, Fernand Siré joue gros !

Le dernier tour de piste ? Pas si sûr, mais si cela devait être le cas, il restera dans les mémoires une dernière réunion publique placée sous le signe de l’émotion et surtout de la combativité offensive. Car enfin, l’équipe réalise qu’elle peut perdre cette élection ; enfin, elle accepte l’idée que les adversaires ne sont pas de moindre importance et que tout n’est pas gagné d’avance, contrairement à ce qu’affirmait bien imprudemment haut et fort un colistier il y a quelques mois à la sortie d’un Conseil Municipal, alors présidé par le 1er Adjoint en l’absence du Maire pour cause de maladie. Dommage pour cette équipe que tant d’erreurs de campagne aient été commises, pourtant pointées de ce doigt qui n’était pas nécessairement placé pour tout le monde au bon endroit…

A présent, Fernand Siré « rame » pour reconquérir son électorat attiré par d’autres sirènes, parfois démagogiques et bien plus souvent très insultantes. Même si le Maire sortant reste confiant : « Malgré la triangulaire, c’est avec confiance que j’aborde ce deuxième tour… Contrairement à tous mes adversaires, je sais que la fonction de maire ne s’invente pas : être maire, c’est écouter, c’est proposer, c’est débattre c’est décider et c’est préparer l’avenir ».

Aux côtés du Dr Marc Médina, le nouveau maire de Torreilles : Chantal Légier.Derrière, le fidèle J.louis Bourdarios très occupé

Aux côtés du Dr Marc Médina, le nouveau maire de Torreilles : Chantal Légier. Derrière, le fidèle J.louis Bourdarios très occupé

Rester mobilisé et surtout optimiste jusqu’au bout, c’est aussi ça la politique.

Un bref rappel du programme lors de cette dernière réunion, à la demande même des électeurs rencontrés sur le terrain : la sécurité, l’emploi et le social :

« Il y aura une augmentation des effectifs de La Police Municipale et de ses moyens d’intervention. Il y aura une augmentation du nombre de caméras de vidéo-protection qui ont permis la résolution de plusieurs infractions ».

« Etre maire, c’est prévoir le développement économique de sa commune.
Nous renforcerons la politique d’attraction d’entreprises sur Saint-Laurent, à l’image de la future implantation de la champignonnière, de l’extension de la zone commerciale, du développement de l’artisanat et du pôle médical. Nos objectifs : créer de nouveaux emplois et renforcer les finances de la commune pour éviter le recours à l’impôt ».

L'autre partie de l'équipe

L’autre partie de l’équipe

« Etre maire, c’est aider aussi les plus démunis.
En tant que maire, j’ai fait construire 223 logements sociaux. 65 logements supplémentaires sortiront de terre dans les deux prochaines années. Etre maire, c’est mettre la culture au service de tous ».

Et puis, avec sans doute une allusion subliminale à l’un de ses concurrents « Etre maire, c’est donner l’exemple par sa vie privée et professionnelle ».

Place au volet plus politique de la rencontre, et là ça cogne fort !

« Mes adversaires vous promettent « Monts et Merveilles » et je dis ATTENTION DANGER ! Dans aucun de leurs programmes, je n’ai vu d’explications concernant le financement de leurs actions. Ce qu’ils vous promettent, ils vous le prendront dans vos poches. Il est facile de faire des promesses électorales sans savoir si elles seront financièrement réalisables. Leurs promesses électorales masquent le vide de leur programme. Ils sont le parti du mensonge ».

Ca cogne d’abord sur le tandem nouvellement constitué, Marie-José Amigou et Christian Llense, opposés hier et rassemblés aujourd’hui dans un même combat. Ca cogne ensuite sur Alain Ferrand, le Maire du Barcarès, à qui on prête un soutien fort aux deux opposants.

La salle est pleine. Combien ? Bondée, puisque personne ne sera d'accord...

La salle est pleine. Combien ? Bondée, puisque personne ne sera d’accord…

« Je trouve dommage que certains, prêts à se retirer, suite au premier tour, se soient laissés influencer par le maire de la commune voisine, dont le seul but est de me détruire et de contrôler Saint Laurent. Monsieur FERRAND, vous n’avez pas de leçons à nous donner. Les laurentins sont assez grand pour faire leur choix. Où se trouve l’intérêt des laurentins dans cette manipulation ? Voulons-nous que Saint Laurent devienne une banlieue barcarésienne ? Saint Laurent a déjà donné en fractionnant son territoire pour de basses manœuvres politiques, il y a 60 ans. Je vous rappelle qu’avant, le Barcarès faisait partie intégrante de Saint Laurent, souhaitez-vous l’inverse, aujourd’hui ? Moi, je ne le permettrai pas : j’aime trop Saint Laurent pour la laisser aux mains de personnes mal intentionnées. Je ne serai pas le maire qui mettra Saint Laurent sous la tutelle du BARCARES et surtout de son maire. Je peux vous certifier, Mesdames et Messieurs, que nous ne sommes pas dans un débat démocratique mais bien dans une coalition d’intérêts personnels, extérieurs et politiques. Alors posons-nous la question : Agissent-ils dans l’intérêt de Saint Laurent ou pour leur seul profit ? La réponse nous l’avons : Saint Laurent et les laurentins ne sont pas au cœur de leurs préoccupations mais bien au cœur de leurs manipulations et de leurs ambitions personnelles ».

Cette fois, la guerre est déclarée avec Alain Ferrand, jusqu’alors puis ou moins larvée depuis le soutien du Maire du Barcarès à José Puig lors des dernières législatives et celui de Fernand Siré à Véronique Pastoureau qui se présentait contre Alain Ferrand aux Municipales, soutiens dont chacun des deux auraient pu faire l’économie pour tenter une intelligente réconciliation…

Ca cogne ensuite sur celui qui restera « l’ami qui m’a déçu » !

Au 1er rang, le plus que fidèle Marcel Jullien et surtout l'atout charme de Fernand Siré qui lui a déjà porté chance, l'étoile née lors des Législatives : Christine LLORENS

Au 1er rang, le plus que fidèle Marcel Jullien et surtout l’atout charme de Fernand Siré qui lui a déjà porté chance, l’étoile née lors des Législatives : Christine LLORENS

« Dites à vos proches et à vos amis, de ne pas croire aux promesses sans lendemain ».

« Et, que dire d’un autre candidat qui construit sa popularité en multipliant des promesses qu’il sait pertinemment ne pas pouvoir tenir ? Que dire de ce même candidat qui, pendant 12 ans, a toujours cautionné et soutenu les actions menées par la municipalité que je représente et qui, soudainement, par ambition personnelle, les dénigre ? Il est évident que son propre intérêt passera toujours devant l’intérêt général. De quoi vivra t-il, s’il n’est pas élu ? Me dénigrer dans cette campagne est son seul cheval de bataille… la calomnie et le mensonge sont ses seules armes.

Mais où sont vos idées et vos projets concrets pour Saint Laurent, Monsieur Got ? Pas dans votre programme visiblement… Celui-ci est tellement clair qu’il en est vide. Vous attaquez au lieu de proposer ; Vous accusez au lieu de débattre ; Vous calomniez au lieu d’argumenter.

Le Dr Marc Médina prononce un discours fort, rendant hommage à la droiture et à l'honnêteté de son ami de toujours Fernand Siré. Parole de médecin et de Maire.

Le Dr Marc Médina prononce un discours fort, rendant hommage à la droiture et à l’honnêteté de son ami de toujours Fernand Siré. Parole de médecin et de Maire.

Parlons d’ailleurs de votre seul argument : ma fonction de député m’empêcherait d’être disponible pour les laurentins et notre ville… Je suis à l’Assemblée Nationale 2 jours par semaine et les 5 autres à Saint Laurent. De plus, comme vous en avez fait l’expérience, j’ai l’habitude de responsabiliser mon équipe. Mes adjoints m’aident dans la gestion de la commune. Et Dieu merci, tous ne profitent pas, comme vous, de ma confiance pour préparer un putsch afin d’assouvir leur soif de pouvoir et de nourrir leur égo démesuré. Avez-vous conscience que les députés en majorité sont également maires ? Qu’ils font profiter leurs communes d’aides financières substantielles et de la primeur  des lois et de l’organisation du territoire ?Avoir un Député-Maire est un atout indéniable pour les laurentins. Mais sachez, Monsieur Got, que Saint Laurent est ma priorité et qu’en 2017 je choisirai ma fonction de maire à celle de député, sans aucune hésitation. Aujourd’hui, enfin, les yeux s’ouvrent et les votes pourront se faire en toute conscience ».

« En face de vous, 3 personnalités différentes pour Saint Laurent : celle d’un homme-marionnette dont les fils sont tenus par des mains malveillantes et venimeuses ; celle d’un homme avide de pouvoir, prêt à tout pour arriver à ses fins ; et celle d’un homme, fier d’être laurentin, sincère dans sa démarche et profondément attaché à sa ville ».

La salle debout acclame le candidat pendant de longues minutes.

La salle debout acclame le candidat pendant de longues minutes.

Reste qu’objectivement le score sera très serré. Même si le calcul arithmétique ne fait jamais la loi en politique, l’évidence est là : le tandem Llense / Amigou totalisait au 1er tour 33,84 %, la liste menée par le 1er Adjoint démis de ses fonctions 30,21 % et le Député-Maire sortant Fernand SIRE 27,28 %.

Les électeurs de Lense / Amigou suivront-ils tous cette fusion ? Que fera la Gauche qui n’a totalisé que 8,67 % ?

Seules 365 voix séparent le total du tandem de Fernand Siré qui a lui-même un retard de 163 voix sur l’ancien 1er Adjoint. On le voit, rien n’est joué pour personne, la parole est à présent aux électeurs qui doivent faire le bon choix pour leur cité !

Dernier temps fort de cette réunion publique, la lecture faite par Laurence DE BESOMBES-SINGLA d’un courrier envoyé par le fils de Fernand Siré (lire en annexe) qui émouvra aux larmes le Maire sortant ainsi que cette salle bondée toute acquise à leur candidat. Le nom du Maire est scandé par cette foule debout pendant de longues minutes.

Quand on dit que ce doigt est à présent sorti de là où il n’aurait jamais dû être, tout finit par arriver ! Trop tard ? Réponse dimanche à partir de 18h au bureau coordinateur de la salle polyvalente.
Lettre Cédric SIRECOUV

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930