DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

octobre 2022
D L Ma Me J V S
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PYRÉNÉES-ORIENTALES : UN NOUVEAU PRÉFET EN TERRE CATALANE

ANCIEN PROCHE DU PRÉSIDENT OU PAS,
« JE SUIS UN PRÉFET DE LA RÉPUBLIQUE QUI TRAVAILLE DANS L’INTÉRÊT DU TERRITOIRE »

01.1 - RODRIGUE FURCY (COUV SITE 400)C’est mardi 23 août que Perpignan accueillait son nouveau préfet, avec un passage obligé par le Monument aux Morts de la ville-centre, un dépôt de gerbe et un salut républicain aux portes-drapeaux ainsi qu’aux élus venus prendre un premier contact avec le représentant de l’État qui aura pour tâche de régler quelques problèmes épineux du département, tels la sécurité et le chômage. La presse est reçue en tout premier dès 14h dans les jardins de la Préfecture, un accueil très simple et convivial qui commence par un problème majeur à résoudre : « Bon alors il y a une question très importante, qui prend des cafés, qui veut un verre d’eau ? » interroge Rodrigue Furcy, un instant transformé en maître d’hôtel. Le ton est amical, ce n’est pas grand chose mais cela laisse augurer de bonnes relations futures, directes et sans protocole d’un autre siècle tel qu’il a parfois pu l’être dans un passé récent. « Des relations où chacun est dans son rôle dans lesquelles il peut y avoir une certaine forme de fluidité et de confiance, pour ce qui me concerne, j’aurai à cœur d’être dans cet état d’esprit » indique-t-il dès sa prise de parole.
TRÈS RAPIDEMENT ENGAGÉ SUR LES QUESTIONS DE SÉCURITÉ
Un Préfet qui occupait la même charge à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, un département moins peuplé que les
P.-O. (480.000 contre 230.000 habitants), il s’agit donc pour cet homme de 41 ans d’une promotion et d’une marque de confiance de la part d’Emmanuel Macron qui l’a nommé et auprès de qui il a tenu le rôle de Chef de Cabinet Adjoint de 2017 à 2020. Des études à l’IEP de Rennes, l’ENA, un parcours de sous-Préfet, puis le Graal : l’Élysée pendant trois ans. Une arrivée dans le département marquée par « des indicateurs particulièrement signalés » tels la sécurité qui est le thème de communication du maire de Perpignan, pour ne pas parler de propagande électorale et populiste, le taux de chômage parmi les plus élevés de France (11,7%), même s’il a baissé de 3 points ces dernières années. La pauvreté est une « titre de gloire » dont la Terre Catalane pourrait bien se passer, « des sujets qui marquent quand on arrive dans le département, sur lesquels j’ai envie de beaucoup m’impliquer avec les acteurs du territoire ». Rappelant la re-nationalisation du RSA qui « offre des capacités à faire, mais aussi paradoxalement des difficultés de recrutement ». La gestion des ressources en eau, la gestion des espaces et des risques d’incendie sont pour le nouveau Préfet des défis importants sur lesquels l’État a des compétences particulières.
01 (400)DE TRÈS GROS FORTS RENFORTS POLICIERS, « UN CHANGEMENT D’ÉCHELLE TRÈS SIGNIFICATIF »
80 effectifs dès le mois de septembre ont été annoncés par le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le contour du plan de déploiement qui sera présenté avant la fin août est encore imprécis et en cours de calage, « une bonne nouvelle pour la DDSP66 qui va encore pouvoir renforcer son action pour la lutte contre les stupéfiants et sur la sécurité du quotidien qui s’inscrit dans une stratégie structurée de long terme, avec un impact sur le terrain en terme de visibilité, en particulier sur les différents points de deal ».
UN PRÉFET DE TERRAIN
Comme il l’affirme l’avoir été dans les Hautes-Pyrénées, Rodrigue Furcy arrive avec la volonté d’être « quelqu’un qui va beaucoup sur le terrain, c’est dans les échanges avec les acteurs qu’on voit la réalité des problèmes, il a un besoin de la présence de l’État et d’aller sur les sujets où il y a des attentes ». Mais aussi, affirme-t-il, la vérification de ce qui est décidé, pouvant laisser penser que le laxisme ne sera pas la marque de fabrique du locataire du Quai Sadi Carnot. « Quand on confronte les décisions à la réalité, il peut y avoir parfois quelques décalages ». C’est effectivement un mal bien français, quand on a parlé on croit qu’on a agi… Le terrain, voilà qui nous rappelle deux grands préfets de cette dernière décade, Josiane Chevalier et Philippe Chopin qui ont durablement marqué le territoire. Même si les mauvaises langues pourront voir tout autre que le hasard si les deux Préfets qui se succèdent était pour le premier tout droit venu de Beauvau et l’actuel récemment sorti de l’Élysée… « Le hasard c’est Dieu qui passe incognito » (Albert Einstein) ?
UN ESPRIT DE DIALOGUE
Le dialogue dans un cadre respectueux et républicain est le fil rouge du Préfet, « l’État ne peut pas travailler seul, il est important d’être dans cet état d’esprit de coopération avec les collectivités et acteurs du territoire ». Le cadre est posé et l’histoire en sera seule juge. Même si les mauvaises langues pourront voir tout autre chose que le hasard si les deux Préfets qui se succèdent en cette terre gagnée par la fièvre de la droite dure, étaient, pour le premier tout droit venu de Beauvau, et l’actuel récemment sorti de l’Élysée…
« Le hasard c’est Dieu qui passe incognito » (Albert Einstein) ?

Lire également sur
https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/pfbid0vJrMcoS1oFHdYCR6K898rypPX9CCTRdjk5Yibv6MzrqD5jFnrzY6WfhEvP9PeaRpl/
à partager largement

Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
01.2 - COUV SITE (650)0203040506CV FURCY

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
octobre 2022
D L Ma Me J V S
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031