DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

octobre 2022
D L Ma Me J V S
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PYRÉNÉES-ORIENTALES – LÉGISLATIVES 2022 1er TOUR

« ON EST LÀ POUR GAGNER SUR DES BASES PROGRAMMATIVES DE RUPTURE »
La NUPES présente ses candidats à la presse
01 - TABLE CP 650

Top départ des Législatives, la campagne est officiellement lancée par Francis Daspe, « chef historique » de la France Insoumise et désormais coordonnateur de la « NUPES » (Nouvelle Union Populaire Écologique sociale), un acronyme qui prend la forme d’un barbarisme générant quelques moqueries de la part d’adversaires certainement envieux de l’impact politique et médiatique que prend cet attelage à priori improbable, le leader local présentait vendredi à la presse à la fois les représentants des formations politiques constituant la NUPES et les candidats, titulaires et suppléants, des quatre circonscriptions. Des candidats et des représentants des formations politiques motivés et survitaminés par la perspective d’une victoire possible dans au moins trois circonscriptions, la deuxième semblant en effet être une cause perdue et acquise au Front National, qui, au passage, a débarqué la Députée sortante Catherine Pujol qualifiée de « feignasse » par son patron et ami (ex ?) de 30 ans Louis Aliot, et remplacée par Anaïs Sabatini, actuellement adjointe au maire de Perpignan.

UN TRAIT DE GÉNIE DE MÉLENCHON
02 - FRANCIS DASPEDans un propos liminaire, Francis Daspe qualifie « Cet accord national signé entre 5 formations politiques, PCF, PS, EELV, Génération.s et LFI (comme) véritablement inédit. Il répond à une exigence et offre une perspective majoritaire qui contribue à mobiliser l’électorat de gauche et les catégories populaires ». Rappelons que ce programme partagé comporte 650 mesures concrètes qui font consensus entre les organisations signataires, programme que présentait à la presse Jean-Luc Mélenchon le 19 mai 2022, une vidéo que les lecteurs de Direct Sud Info peut visionner en suivant le lien : https://fb.watch/d8RmT_yTxZ/
Il rappelle que la NUPES permet d’offrir une perspective majoritaire « on n’est pas là pour témoigner, on est là pour gagner et gouverner la France, estimant en outre que J.Luc Mélenchon a eu « un trait de génie » en considérant ces Législatives comme le 3ème tour de la Présidentielle « avec la possibilité de m’élire 1er Ministre, Macron sera comme la Reine d’Angleterre sans pouvoir de politique intérieure » dit-il un peu ironique.

L’ÉCOLE : SACCAGÉE PAR CINQ ANNÉES DE BLANQUER
03 - Françoise FITTER 450Françoise Fitter, représentant le Parti Communiste intervient en premier, pour elle, c’est l’aspiration populaire à une rupture politique majeure qui a motivé la réalisation de ce rassemblement, « La dégradation des conditions de vie quotidienne et le démantèlement des services publics comme la santé ou l’école particulièrement malmenée alimentent les urgences sociales pour lesquelles le programme offre des solutions concrètes. Une opportunité à portée de vote pour tourner la page à cinq années de souffrance » ajoute-t-elle. « Un nouvel espoir est né » espère-t-elle.
Précisons que Françoise Fitter est également Vice-Présidente du Conseil Départemental PS dont la Présidente s’est rangée aux côtés de la Présidente de Région Carole Delga en ne soutenant pas la NUPES, ce qui selon elle ne pose pas à ce stade de difficultés politiques, même si elle estime que « ça ne devrait pas ».

04 - 450NOS ORGANISATIONS N’ONT PAS SU FAIRE L’UNION, CE SONT LES ÉLECTEURS QUI L’ONT FAITE
Salima Baaziz, pour « Génération.s » souligne la main tendue par La France Insoumise au lendemain du premier tour de la présidentielle, « La théorie des gauches irréconciliables était une fable que les résultats de la présidentielle ont invalidée. Ce qui compte, bien plus que les postures politiciennes, c’est la sincérité des convictions et la volonté d’améliorer la vie du plus grand nombre », rappelant que 650 propositions ont été faites, « on a plus en commun que de divisions » conclue-t-elle, après avoir tâclé Élisabeth Borne au passage « qui a « privatisé la SNCF et réformé l’assurance chômage« . 

05 - 450UNE 1ère MINISTRE ÉPHÉMÈRE ?
Pour Éric Vernis représentant Génération Ecologie, l’enjeu est bien les élections législatives des 12 et 19 juin, « Nous partons pour obtenir une majorité de députés de la NUPES afin de remplacer dans un mois la nouvelle 1ère Ministre Élisabeth Borne qui ne doit pas pouvoir appliquer ses projets de maltraitance sociale et d’inaction écologique, et qui restera la 1ère ministre la plus fugace de la 5ème République. On sent de la part des électeurs une véritable montée en puissance et un engouement qui sera décisif dès le 12 juin ».

DES TEMPÉRATURES DÉMENTIELLES
David Berrué, représentant EELV et candidat dans la 2ème circonscription très ancrée à droite, vise un double objectif au rassemblement, celui de la macronie et de « l’extrême-droite » « qui ne bénéficient chacun à leur manière que d’un vote de dépit. Imposer une cohabitation, c’est chambouler la logique de monarchie présidentielle d’une 5ème République aux abois, coupée du peuple », rappelant que l’Assemblée Nationale n’est qu’une chambre d’enregistrement, « il semblerait que 60% des français souhaitent une cohabitation, il n’y a pas que des mauvais souvenirs dans la dernière période de cohabitation ». Rappelant « l’urgence écologique, il fait des températures démentielles, plus de 10°au-dessus des moyennes saisonnières, on est les seuls à prendre les questions écologiques et sociales au sérieux, les plus riches ont vu leurs richesses multipliées par trois pendant la pandémie », réclamant un SMIC à 1500 €uros.

07 - DASPE-POUS - 450Jérôme POUS, candidat sur la 4ème circonscription, se dit très fier de cette Union, ce programme, il insiste sur la nécessité d’améliorer le pouvoir d’achat d’une majorité de la population. « On ne peut pas faire l’impasse sur l’augmentation des salaires et sur un autre partage des richesses », indiquait-il avant d’évoquer les urgences écologiques. « Les enjeux de la fin du mois et de la fin du monde procèdent d’une même logique : il faut lutter contre la recherche de profit pour une minorité allant à l’encontre de l’intérêt général ».

L’ÉCOLE EST L’AVENIR DU PAYS
06 - Nathalie CULLEL - 450Nathalie CULLELL, professeur à Font-Romeu (sans « e », elle y tient…), agrégée de lettres et candidate sur la 3ème circonscription, « portée par la ferveur qui est née de cette union et qui enthousiasme tout le monde » abondait dans le sens du déficit démocratique en évoquant les cahiers de doléances des Gilets Jaunes qu’elle a consultés en Préfecture « et ça j’y tiens » (…) « Ces revendications qui émanent de citoyens touchés par des politiques injustes, doivent nous servir de boussole. Les doléances ainsi exprimées ont vocation pour la plus grande partie d’entre-elles à passer dans la loi que les futurs députés NUPES voteront ». À son tour, Nathalie Cullell dénonce le démantèlement de l’éducation nationale, « c’est insupportable et c’est la clé de voûte de mon engagement politique, l’école est l’avenir du pays et étroitement lié à l’écologie, on est en train d’oblitérer l’avenir du pays en massacrant littéralement l’Éducation Nationale » conclue-t-elle avec une grande fermeté. « L’urgence est extrême, on peut gagner, il faut qu’on gagne ! » insiste-t-elle.

JEAN CASTEX 3ème DANS SA BONNE VILLE DE PRADES
François Ferrand, suppléant de Nathalie Cullell, élu sur une liste d’opposition à Jean Castex à Prades, « je connais la politique qu’il mène, il n’a pas su répondre ni à l’urgence sociale ni à l’urgence écologique », soulignant que la ville du 1er Ministre a voté en premier pour la liste de J.Luc Mélenchon et juste derrière pour celle de Marine Le Pen, « il n’a pas su convaincre les électeurs de sa propre ville ».  

EFFECTIFS SUR LE TERRAIN : RIEN DE CHANGÉ
Francis Daspe, qui ferraillera sur la 1ère circonscription, pour l’essentiel avec le Député LaREM sortant Romain Grau et avec la représentante du RN de Louis Aliot, Sophie Blanc, cette candidate distante et même hautaine qui ne juge pas utile de débattre sur les ondes tant elle en a peur de l’exercice, le débat n’étant pas dans l’ADN ni la culture de la maison, et encore moins de communiquer avec la presse, insiste sur l’urgence de renouer avec la souveraineté populaire et avec l’écologie « la planète se meure dans l’indifférence ». Cette circonscription est très incertaine et tout est possible, y compris l’élimination du Député sortant dès le 1er tour, ce qui priverait un représentant du département au Gouvernement dont il est très proche. À moins que le Guide Suprême soit nommé 1er Ministre après des législatives gagnées, ce qui, quand on prend le pouls de l’opinion publique, est loin d’être de la science fiction.

ROMAIN GRAU : DES EFFETS D’ANNONCE ?
S’agissant de Romain Grau, la question est posée concernant son bilan en matière de sécurité et de l’augmentation des effectifs police / justice sur le département, Francis Daspe estime « qu’il n’y a rien de changé, que ce sont de l’auto-persuasion et des effets d’annonce. Des phrases totales totalement creuses. En fait, il y a une baisse des effectifs sur le terrain ». Nathalie Cullel en admettant honnêtement « qu’il y a peut-être un peu plus d’effectifs » mais rappelle « qu’il y a un tel déficit et de suppressions de postes que ça ne compense pas ». Avec une demande unanime de retour à la police de proximité.

Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
 

Listes des réunions publiques de la NUPES

1° circonscription : Lundi 23 mai à Perpignan Saint-Martin, mardi 24 mai à Toulouges, jeudi 2 juin à Perpignan Moyen-Vernet, mercredi 8 juin à Cabestany.

2° circonscription : Vendredi 27 mai à Canet-en-Roussillon, jeudi 2 juin à Perpignan Haut-Vernet, samedi 4 juin à Estagel, jeudi 9 juin à Rivesaltes.

3° circonscription : Lundi 30 mai à Saint-Estève, jeudi 2 juin à Ille-sur-Têt, mardi 7 juin à Angoustrine, mercredi 8 juin à Prades.

4° circonscription : Lundi 30 mai à Thuir, mercredi 1° juin à Elne, vendredi 3 juin à Céret, Argelès-sur-Mer (date à fixer).

Liste des candidats NUPES

1° circonscription : Francis DASPE (titulaire), Sylvie VENTURA-CID (suppléante)
2° circonscription : DAVID BERRUÉ (titulaire), Lola BEUZE (suppléante)
3° circonscription : Nathalie CULLELL (titulaire), François FERRAND (suppléant)
4° circonscription : Jérôme POUS (titulaire), Emmanuelle FRATANI (suppléante)

08 - GROUPE EXTÉRIEUR 650

09 - CULLEL-FERRAND - 650

10 - POUS-FRATANI - 650

11 - DASPE-VENTURA - 65012 - RÉUNIONS PUBLIQUES 3ème CIRCO - 650

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
octobre 2022
D L Ma Me J V S
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031