DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

mai 2022
D L Ma Me J V S
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PYRÉNÉES-ORIENTALES : TOURNÉE ÉLECTORALE D’ÉRIC DUPONT-MORETTI

Lire également sur à partager largement :
https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/7571105099596147/

« UNE VOLONTÉ FAROUCHE DE CONVAINCRE
CEUX QUI NE LE SONT PAS ENCORE »

01C’est à l’invitation du Député « La République En Marche » Romain Grau, candidat à sa succession sur la 1ère Circonscription aux prochaines Législatives de juin, que le Ministre de la justice et garde des sceaux a rendu une visite aux militants de son parti, avec un meeting semi-public dans une salle de 200 places bondée dans la zone de Technosud II. Cette réunion a été précédée dans la journée d’une déambulation en centre-ville et d’une rencontre avec les acteurs du tissu économique, les commerçants et artisans notamment, avant de tenir une Conférence de Presse au restaurant « Le Vienne » devant une poignée de journalistes départementaux. Une région et une ville qu' »Acquittator » connaît bien, « j’ai un lien privilégié avec Romain Grau qui me donne des nouvelles du pays régulièrement, j’y fais modestement un peu de vin et je amené suis à venir souvent, certains se souviennent également de mes incursions judiciaires en terre catalane ». 
EN CAMPAGNE JUSQU’AU BOUT
« Je ferai campagne jusqu’au bout tout en étant Ministre, ce matin j’ai signé un certain nombre de textes dont je ne peux pas vous parler puisque la réserve l’interdit » indique-t-il. Lors de cette visite à Perpignan, le soutien d’Emmanuel Macron affirme avoir beaucoup échangé « sur ce que nous avons fait », sur le chômage des jeunes, sur le programme d’Emmanuel Macron et celui de Madame Le Pen.

EMMANUEL MACRON VAINQUEUR DU DÉBAT ?
S’agissant du débat de mercredi soir, le ministre se dit convaincu qu’Emmanuel Macron a été plus convainquant que sa contradictrice, sur l’abaissement de la TVA qui serait mortifère pour le portefeuille des contribuables et surtout inefficace comme ce fut le cas avec son abaissement dans la restauration, il affirme qu’« elle hésite sur les chiffres », et plus généralement qu’« Emmanuel Macron a été d’une grande clarté, on sent chez lui l’homme d’État qu’il est et sa connaissance parfaite des dossiers ». Cinq ans d’exercice du pouvoir versus cinq ans à réviser et à se mettre au niveau, la différence est inévitable.
PAS DE COURTES PEINES COMME LE SOUHAITE LE RN
Concernant la délinquance évoquée lors de ce débat, le ministre affirme que l’initiative prise par les néerlandais sur la mise en place de très courte peines, « elle est au mieux une inexactitude et au pire un mensonge, le Magistrat de liaison avec qui j’ai pris attache m’explique que c’est le contraire de ce qu’explique madame Le Pen. Là non lus on ne veut pas de très courtes peines dont on sait qu’elles sont inefficaces, elle sont surtout génératrices de délinquants, là aussi elle nous raconte des histoires ». Revenant sur la polémique majeure touchant la constitution et la convocation d’un référendum, « Monsieur Aliot a osé dire que le Conseil Constitutionnel était un organe technique, que vont penser les sages des insertions réductrices de monsieur Aliot ? On ne peut pas tordre l’État de droit qui nous protège tous ! ». 
AVEC LE RN AU POUVOIR, UNE PRESSE MUSELÉE ?
La Députée RN Catherine Pujol aura également son heure de gloire, le ministre pointe du doigt son absentéisme chronique à la Chambre des Députés, « Allez donc lui demander combien de fois elle est à l’Assemblée Nationale ! ». Rappelant l’un de ses rares faits d’armes avec un dépôt de loi concernant le droit de la presse qualifié « d’hérésie » et l’interdiction pour les journalistes de faire état des Procès-Verbaux dont ils auraient connaissance, qui serait puni de deux années d’emprisonnement, « c’est sidérant ! S’ils venaient au pouvoir et si un tel amendement devait prospérer, il n’y a plus un journalistes judiciaires dans ce pays qui peut faire son métier ! Madame Le Pen a montré le peu d’égard pour les journalistes puisqu’elle les choisit, demandez à vos confrères de « La Voix Du Nord » comment ils sont reçus à Hénin-Beaumont… »« Je ne choisis pas les journalistes et je n’envisage pas de choisir » ajoute-t-il. 
02UNE RÉFORME MAJEURE TOUCHANT LES MINEURS DÉLINQUANTS
Sur le bilan de son action à la tête du ministère lui-même, le Garde des Sceaux met en avant la baisse de 30% des stocks (nombre de dossiers) grâce au recrutement de ce qu’il appelle des « sucres rapides », ces personnels judiciaires venus en renfort des Magistrats pour accélérer le traitement des affaires.
Sur la Pénitentiaire, le Ministre rappelle la rénovation des établissements et la création de 15.000 places, « très vraisemblablement 15.600 places nettes », avec un retard de construction dû au Covid, mais des structures sont déjà sorties de terre, en plus des centres pour mineurs délinquants « nous en construisons 21″.
Le Code de justice des mineurs est également évoqué, rappelant qu’auparavant une fois sur deux le mis en cause était jugé une fois qu’il était majeur, souvent trois ou quatre ans après le délit, « ça n’avait plus aucun sens. Soit ils étaient ancrés dans la délinquance, « même pas mal… », soit ils en étaient sortis et la foudre arrivait cinq ans plus tard ! Pas de sens pour eux, pas de sens pour les magistrats ou les greffiers. À présent on est sur des délais contraints, on a réformé l’ordonnance mythique de 1945 du Général de Gaulle, il a fallu quatre gardes des Sceaux pour le faire, maintenant on est dans un délai de 10 jours à 3 mois, maximum 9 mois, pour une décision de culpabilité et connaître la peine, avec entre les deux une procédure de suivi éducatif. Une réforme formidable entrée en application en septembre qui portera ses fruits ». 
LES FEMMES DIVORCÉES MIEUX PROTÉGÉES
Une autre réforme majeure a été votée, celle touchant la pension alimentaire des femmes dont le compagnon était condamné au versement et qui ne s’en acquittait pas, transformant la vie le l’ex compagne en parcours du combattant. Il fallait entrer en procédure, avoir un avocat, il faillait que le conjoint soit toujours à la même adresse, qu’il ne fasse pas appel, beaucoup de femmes découragées laissaient tomber. Aujourd’hui, la pension alimentaire est directement versée par la CAF sur présentation du jugement, l’autorité publique se charge directement du recouvrement forcé par les voies et moyens à sa disposition. « Une mesure issue du Grand Débat, le Président de la République à portée de compliments et à portée de baffes s’est remonté les manches et l’a faite, il y en a peu qui font ça, moi je n’en connais pas un seul » affirme le Ministre.
L’AVENIR POLITIQUE D’ÉRIC DUPONT-MORETTI ?
Toujours ministre, candidat à la députation dans le Nord ou ailleurs ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour, je suis concentré sur l’Élection Présidentielle ». On n’en saura pas plus, même si le sourire énigmatique laisse penser à une piste dans ce sens. Plus que trois jours à subir l’insoutenable suspens, la foule énamourée y survivra-t-elle ?
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
redaction@directsud.eu
Lire également sur :
https://www.facebook.com/DirectSudActu
0304
Alain GOT, Maire de St Laurent-de-la-Salanque qui est de toutes les réunions publiques LaREM
Alain GOT, Maire de St Laurent-de-la-Salanque qui est de toutes les réunions publiques LaREM
06COUV 650

 

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
mai 2022
D L Ma Me J V S
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031