DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

mai 2022
D L Ma Me J V S
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

DÉPARTEMENT PYRÉNÉES-ORIENTALES – CANET-EN-ROUSSILLON : LES SERVICES MUNICIPAUX METTENT FIN À UN STATIONNEMENT DANGEREUX :

Lire également sur : https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/7402558393117486/
ou sur la page :
https://www.facebook.com/DirectSudInfo
à partager largement

BRAVO !

Voilà plusieurs années que de mauvaises habitudes avaient été prises par des riverains qui semblaient refuser de faire vingt mètres pour stationner leurs véhicules, préférant s’installer sur les bandes jaunes l’interdisant formellement, qui plus est en entrée de rue, à défaut sans doute de pouvoir le faire directement dans le hall de l’immeuble… 

Ce stationnement était non seulement dangereux pour les véhicules qui tournaient risquant d’emboutir ceux en stationnement, mais cela les obligeait à faire du slalom entre les véhicules en infraction et ceux en stationnement régulier sur la gauche de cette rue Cassanyes en sens unique, les mettant bien souvent nez-à-nez avec les piétons marchant sur la chaussée dépourvue de trottoirs.

04 150L’un de nos journalistes, Grégory Chavanne, avait dénoncé ces faits dans un premier article photos à l’appui le 22 février 2022 (semaine 08) : https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/7302705113102815/, avec copie adressée à la Directrice de Cabinet du Maire et à la Police Municipale restant sans effet, puis un second le 28 février (semaine 09) : https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/7332523096787683/, promettant l’amorce d’une série d’articles du même genre sur la commune, mais plus fournis.
La directrice de Cabinet Audrey Andonegui a pris en compte cet article, nous écrivant que ces incivilités étaient « en cours de traitement par le service sécurité de la ville ». Le directeur de la Police Municipale Stéphane Caussignac, nommé en avril 2021, en faisait autant en fournissant à notre rédaction un N° de portable à contacter en temps réel. Nous ne pouvons que les saluer pour leur réactivité.

Une réactivité qui a pris un aspect très concret dès la semaine 10 par le renforcement de l’interdiction de stationnement avec la matérialisation au sol de larges bandes jaunes, soit seulement 15 jours après le signalement. J’ai validé en son temps les deux articles jugés sensibles par notre rédaction et j’ai suivi cette affaire, de loin, pour en connaître l’aboutissement, lui laissant carte blanche.

Habitués à un ancien Maire qui a prouvé tout au long de ses presque deux mandats qu’il avait « deux de tension » en toutes circonstances, notre journaliste écrivait dans son second article, entre autre amabilités :« Nouveau Maire, nouveau directeur de la Police Municipale… rien ne change ! ». Force est de constater qu’il n’en est rien et je tiens, au nom de la Rédaction, à féliciter personnellement le Maire Stéphane Loda pour cette réactivité jamais vue à Canet depuis des années, ainsi que le Cabinet, les élus qui ont donné l’ordre, la Police Municipale et son chef, ainsi que les agents Municipaux des services techniques qui n’ont pas traîné. Voilà qui est de bon augure pour la station, un Maire qui prend en compte les remontées du terrain avec rapidité peut laisser penser que l’ordre règne à nouveau et que les dossiers sont à présent traités avec sérieux, comme il l’étaient du temps d’Arlette Franco, après une décennie de désorganisation et de l’application du mot d’ordre de l’ancien Chef du Village, surtout « pas de vague » !

Reste un question : que faisait et où était pendant ce temps le Commissaire du Peuple du quartier que personne ne connaît, et à quoi sert-il ? Grignoter des douceurs diverses à l’issue d’improbables et inutiles réunions est une chose, mais son rôle est tout autre, ou devrait l’être…

Le stationnement dans le quartier connaît un autre problème, inverse du premier : nous avons des remontées d’automobilistes verbalisés par des ASVP, sans doute par excès de zèle, stationnés sur le côté droit de la rue Jouy d’Arnaud. Certes une bande jaune matérialise l’interdiction, mais dans ce cas, elle est non seulement inutile mais stupide, alors que la Commune cherche des places un peu partout. En effet, cette rue est en quasi-sens unique puisqu’elle mène vers un… sens interdit, elle n’est utilisée que par les résidents et sa largeur permet le croisement sans difficulté. Il est urgent d’autoriser le stationnement des DEUX CÔTÉS, tout en matérialisant au sol l’interdiction devant les portails pour celleZÉceux qui n’auraient qu’un très vague souvenir du code de la route…

Didier ALLIZARD – Rédacteur-en-Chef Direct Sud Info
redaction@directsud.eu
020301

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
mai 2022
D L Ma Me J V S
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031