DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudInfo/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudInfo/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2021
D L Ma Me J V S
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PYRÉNÉES-ORIENTALES – ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES 2021

Lire également sur https://www.facebook.com/1318607614845958/posts/5934748799898/
à partager largement 

UNE ALTERNANCE AU SERVICE DE TOUS LES HABITANTS…
…SANS SECTARISME

Conférence de presse de l’équipe des candidats « Les Républicains » menée par le Sénateur Jean Sol

 DÉFIANCE ENVERS LES POLITIQUES ET DE LA POLITIQUE POLITICIENNE
« Tous les mêmes », « Ils font des promesses pendant les campagnes et quand on a besoin d’eux ils ne sont pas là », « Ils n’améliorent pas notre quotidien », « On ne les voit que quand les échéances électorales arrivent »… Voilà ce que l’équipe de campagne « Les Républicains » a pu entendre sur le terrain tout au long de la campagne. Rien de très original, c’est partout le même reproche quand ce n’est pas un dégoût non dissimulé à l’égard de la classe politique totalement dévaluée, avec une sanction immédiate : 66,74% d’abstention pour ce 1er tour des Départementales et Régionales ! Dans les Pyrénées-Orientales, s’y ajoute une lassitude de la gestion de la majorité socialo-communiste aux commandes depuis 23 ans. Ça c’est pour le constat des Catalans sur un territoire qui compte un taux de chômage de 14%, 23.430 allocataires du RSA, 115.000 allocataires CAF et un actif sur deux qui bénéficie de la prime d’activité dans un département dont le nombre de personnes de plus de 75 ans va doubler d’ici 20 ans, transition de vieillissement et de situation de handicap qui, selon la tête de liste Jean Sol, ne serait pas anticipée par l’équipe de la Présidente PS sortante Hermeline Malherbe.
UN CONSTAT : LES ENTREPRISES MISES DE CÔTÉ
Autre reproche, celui des entreprises qui se sentent « occultées depuis de nombreuses années », entreprises qui sont pourtant pourvoyeuses d’emplois et de développement économique. Pour y répondre, la future majorité propose la création d’une « Agence d’attractivité et de développement économique et touristique » avec les chefs d’entreprises au cœur du dispositif. Même si, et Jean Sol le reconnaît bien volontiers, l’économie ne relève pas de la compétence du Département mais de la Région, elle aussi Socialiste. « Les difficultés du Département ne sont pas une fatalité et nous ne pouvons pas nous résigner face à ces constats, nous pouvons faire de la politique autrement » affirme le Sénateur Sol. « Notre objectif est de donner un nouveau souffle à notre département et lui donner toute l’attractivité qu’il mérite » ajoute-t-il.
UNE ÉQUIPE D’ÉLUS EXPÉRIMENTÉS SANS SECTARISME
Pour mettre en place le changement, des élus de proximité, maires, adjoints et Présidents d’Inter-Communalité dont le Président de Perpignan Méditerranée Robert Vila et celui de Sud Roussillon Thierry Del Poso qui « démontrent chaque jour leur savoir-faire », mis à rude épreuve pour gérer les effets de la crise sanitaire, qui n’a probablement pas dit son dernier mot. Jean Sol se dit persuadé que cette équipe déjà en responsabilité, « unie déterminée et motivée », sera immédiatement efficace pour y répondre dans la limite des compétences du Département, avec « la volonté de servir et non de servir, tous ses habitants, j’insiste bien, tous ses habitants sans exception », martèle la tête de liste. C’est la moindre des choses, dire le contraire aurait paru un peu… décalé ! Et surtout « sans sectarisme » insiste-t-il. « Nous avons assez souffert de sectarisme ! ». 
UNE SITUATION ÉCONOMIQUE ET TOURISTIQUE CATASTROPHIQUE : 6 ANS DE PLUS ?
Co-listier, Maire de St Cyprien, Président de la Communauté de communes « Sud Roussillon » et Conseiller Départemental sortant, Thierry Del Poso est bien placé pour faire ce constat. Le risque qui se dessine est que la majorité sortante se retrouve… sans majorité pour la prochaine mandature, contrainte de cohabiter avec « Les Républicains », ce qui est le moindre des problèmes, mais surtout avec le Rassemblement National qui pourrait bien engranger plusieurs élus au terme de ce 2ème tour. Quand on connaît l’ouverture d’esprit de la Présidente sortante, à supposer qu’elle soit reconduite, l’exercice pourrait bien s’avérer plus sportif qu’elle ne l’imaginait.
De gauche à droite : Armande Barrère, Jean Sol, Robert Vila et Thierry Del Poso (TDP)
De gauche à droite :
Armande Barrère, Jean Sol, Robert Vila et Thierry Del Poso (TDP)
TRAVAILLER EN BONNE INTELLIGENCE AVEC TOUS LES ÉLUS
TDP s’y engage : « Nous souhaitons travailler avec l’ensemble des élus issus des urnes, à la condition qu’ils acceptent le capitanat de Jean Sol et qu’ils soient dans la même philosophie générale ». Peut-être est-ce là un peu trop demander aux caciques socialo-communistes qui ne sont guère dans cette dynamique ? « Par principe, nous sommes des humanistes et nous l’excluons aucun électeur. Il n’y a pas de sous-élus parce qu’ils auraient telle étiquette de gauche, il n’y a pas de sous-électeurs, et si nous pouvons tendre la main à l’ensemble des élus qui vont sortir des urnes pour se mettre derrière notre projet, quitte à l’amender pour tenir compte du résultat de ces urnes, nous travaillerons en bonne intelligence dans cette philosophie. Aucun élu n’est exécrable à nos yeux, s’il y a des élus, c’est qu’il y a des gens qui se sont reconnus derrière leurs projets ! Nous n’avons pas la prétention de détenir la vérité, nous avons la prétention de travailler avec tout le monde. Un parti le département, un chef : Jean Sol ».
« FAIRE DE LA POLITIQUE AUTREMENT »
« Cela passera par mettre fin à ce sectarisme, il suffit que l’un d’entre-nous fasse une proposition pour qu’elle soit rejetée, il y a de bonnes idées partout », poursuit Jean sol, ce que confirme Lady Armande Barrère, Adjointe au Maire de Canet et Conseillère sortante : « Il y a de bons projets partout, pas que des projets de gauche ou de droite, il y a des projets d’intérêt général pour le département ». « C’est ce qui nous différencie des autres équipes » poursuit le chef de file. Quant au Maire de St Estève et Président de la Communauté Urbaine Robert Vila, il ne peut que constater ce qui est aisément vérifiable par tous : « On parle souvent de sectarisme, je vous invite à regarder l’ensemble des Conseils du Département les six dernières années, vous avez des communes qui ont deux lignes dans les soutiens (Subventions du Département – NDR), et puis vous avez des communes qui ont des pages entières, il faut arrêter, c’est de l’argent public, il faut soutenir tout le monde, soutenir tous les projets ». La Commune de Pollestres est particulièrement lésée quant aux subventions, ou plutôt leur absence, l’ancien Maire Daniel Mach s’est battu contre cette discrimination depuis l’arrivée des socialistes à la tête du Département, Député RPR/UMP haut en couleurs, il n’entrait pas dans le champs de vision des présidents successifs…
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu

NOTE DE LA RÉDACTION :
CANDIDATS NON PRÉSENTÉS
La rédaction ne peut confirmer qu’une seule chose, sans prendre parti sur le fond des programmes : seules les listes « Les Républicains » menée par Jean Sol et « LFI » menée par Francis Daspe ont eu la correction de présenter leurs candidats à la presse, donc aux électeurs, le Parti Socialiste et surtout le Rassemblement National brillent par leur absence sur ce point, en dépit de plusieurs relances, ce dernier confondant de plus en plus communication et propagande ! Les candidats ? Chuuut, top secret ! Pas assez présentables ? Résultat : 3 millions d’électeurs perdus entre 2015 et 2021, le principal parti concerné devrait se reconnaître ? Les électeurs indécis ont répondu par le mépris à ce mépris, et ce n’est qu’un juste retour des choses…

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2021
D L Ma Me J V S
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930