DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2018
D L Ma Me J V S
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PERPIGNAN : INTERPELLATION D’UN MINEUR POUR VIOLENCES SUR ASCENDANT

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

Lundi 5 novembre 2018 à 14h30, les policiers du commissariat de Perpignan, alertés par le voisinage, se rendaient dans un immeuble du quartier de la gare, pour porter assistance à une mère au foyer agressée à son domicile. Arrivé sur place, l’équipage de Police-Secours trouvait la victime réfugiée chez un voisin. Celle-ci, présentant une ecchymose à la face, expliquait aux policiers qu’elle avait été violentée par son propre fils, un collégien de 13 ans rendu fou furieux par la confiscation de sa PS4…
Resté dans sa chambre, le mis en cause était interpellé immédiatement et placé en garde à vue par le groupe d’appui judiciaire (GAJ) pour violences volontaires sur ascendant. La plainte de la mère était recueillie ; elle confirmait avoir été frappée par son fils après que celui-ci l’eut projetée sur son lit en apposant son avant-bras sur sa gorge pour lui couper la respiration !
Le jeune homme menaçait aussi sa mère de mort à plusieurs reprises. Ce débordement de violences était consécutif à la punition que la mère de famille avait infligé à son fils pour le dissuader de sécher les cours et de passer le plus clair de son temps sur sa console de jeux. Le gardé à vue, bien que les minimisant, reconnaissait les faits qui lui étaient reprochés. Il avouait ne pas supporter l’autorité et être ainsi en perpétuel conflit avec sa mère. Il regrettait néanmoins son geste.
Le collégien était convoqué devant le juge des enfants du tribunal de Perpignan le 12 février 2019 pour être mis en examen.
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2018
D L Ma Me J V S
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031