DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2018
D L Ma Me J V S
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PERQUISITION AU SIÈGE DE LFI : « L’INDIGNE POLICE POLITIQUE DE LA MACRONIE ILLIBÉRALE »

Communiqué de Francis Daspe pour la France Insoumise des Pyrénées-Orientales

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement
 
Logo France insoumiseMardi 16 octobre, une opération d’ampleur a eu lieu à Paris. Elle visait Jean-Luc Mélenchon et La France Insoumise. Le domicile de Jean-Luc Mélenchon et de plusieurs de ses collaborateurs, les sièges de La France Insoumise et du Parti de Gauche, ont été perquisitionnés à grand renfort de moyens déployés de manière grossièrement spectaculaire.
Francis Daspe 450Rien, sur le plan strictement judiciaire, ne justifie une telle action. Les comptes de campagne pour l’élection présidentielle de 2017 ont été validés par la CNCCFP (commission nationale des comptes de campagne), sans qu’aucune irrégularité n’ait été retenue (ce qui n’est pas le cas pour ceux d’Emmanuel Macron pour lequel des irrégularités ont été notées). Seules des allégations fantaisistes et mensongères émanant d’une élue de l’ancien Front National, concernant les assistants parlementaires, ont servi de prétexte.
C’est au contraire une opération purement politique cherchant à déstabiliser la principale force d’opposition et de proposition à un moment où le pouvoir macronien traverse une zone de turbulences significatives. Ce mélange des genres, entre pouvoir judiciaire et intérêts politiques partisans, est extrêmement préoccupant pour la démocratie. La mise en parallèle avec l’affaire Benalla renforce la sensation d’une dérive relevant du champ de la « barbouzerie » de bas étage au plus haut sommet du pouvoir.
Emmanuel Macron souhaitait dans la prochaine campagne des Européennes, de manière caricaturale, mener le camp des progressistes contre les forces « illibérales » qui restreignent les droits et les libertés. En permettant qu’une telle infamie démocratique puisse se réaliser par l’action d’une véritable police politique, il rabaisse notre pays à illustrer une forme indigne d’illibéralisme ! La Macronie doit cesser de perdre irrémédiablement son honneur.
LOGO L'AVENIR EN COMMUN
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2018
D L Ma Me J V S
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930