DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

avril 2018
D L Ma Me J V S
« mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

ACCIDENT DE MILLAS : RÉCEPTION DES FAMILLES ENDEUILLÉES PAR LE PRÉFET PHILIPPE VIGNES

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement
 

Mardi 26 décembre, le préfet des Pyrénées-Orientales, accompagné du recteur de l’académie de Montpellier, a reçu individuellement et à leur demande en mairie de Saint-Féliu d’Avall, cinq familles endeuillées par la perte de leur enfant dans le dramatique accident de Millas.
Il leur a rappelé les efforts déployés dans l’après midi et la soirée du 14 décembre par l’ensemble des services de soins et de secours, qui ont entrepris tout leur possible pour sauver des vies. Il a indiqué que l’information et l’accompagnement des familles dans les meilleures conditions possibles avait constitué une préoccupation centrale dès le début de la crise. Il a tenu à souligner le rôle joué par la cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP), constituée de professionnels aguerris à ce type de situation et déployée immédiatement après l’accident à la halle des sports de Millas, premier lieu d’accueil des familles, puis au centre hospitalier de Perpignan. Le préfet a de plus évoqué la place des associations de protection civile, qui étaient présentes auprès des familles des impliqués immédiatement après l’accident, à Millas et dans les hôpitaux.
Il a expliqué que la communication aux familles de la situation de leur enfant s’était faite, avec l’approbation du procureur de la République, uniquement lorsque l’ensemble des identités avaient pu être établies avec certitude par la section de gendarmerie habilitée, avec l’aide des personnels soignants. Ce processus rigoureux, s’il a pu augmenter l’attente des familles, était absolument nécessaire. Il a souligné que l’équipe de direction, les médecins et les soignants du centre hospitalier de Perpignan avaient veillé à ce que l’information aux familles des enfants décédés se fasse de manière digne et individualisée, avec la possibilité d’un soutien psychologique immédiat.
Le préfet de même que le recteur d’académie ont entendu et pris en compte les remarques des familles sur les maladresses qu’elles ont pu ressentir à l’occasion de l’annonce du décès de leur enfant et dans les jours qui ont suivi. Le Préfet a indiqué que le dispositif mis en place à la suite de l’accident fera l’objet d’un retour d’expérience approfondi afin d’apporter, là où cela est possible les améliorations utiles. Le Préfet a exprimé le souhait d’associer les familles à cette réflexion de manière à ce que leur voix soit entendue.
Le préfet a rappelé que l’ensemble des organismes susceptibles de venir en aide aux familles s’était mobilisé immédiatement après l’accident, avec une réunion du comité local d’aide aux victimes dès le samedi 16 janvier.
Il leur a indiqué qu’avec l’aide de Philippe Cèbe, coordonnateur national chargé de l’aide aux victimes de l’accident de Millas désigné par le Premier Ministre et d’Elisabeth Pelsez, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, un dispositif d’aide structuré avait été mis en place avec un point d’accueil en mairie de Saint-Féliu d’Avall.
Les organismes sociaux, les associations d’aide aux victimes, les assureurs, la CUMP sont tous mobilisés afin d’aider ces familles à faire face à toute difficulté, dans le cadre d’une mobilisation qui s’inscrit dans la durée. En outre, le préfet a confirmé la désignation d’un professionnel nominativement dédié à chaque famille ayant perdu un enfant, pour les aider sur le plan du soutien médico-psychologique et faire face à leurs demandes. 
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
avril 2018
D L Ma Me J V S
« mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930