DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

octobre 2018
D L Ma Me J V S
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PERPIGNAN : ARRESTATION DE DEUX VENDEURS D’HÉROÏNE

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

L’Unité de Lutte contre les Stupéfiants et l’Economie Souterraine de la Sûreté Départementale de Perpignan exploitait un renseignement confidentiel indiquant qu’un individu se livrait à la revente d’héroïne à son domicile en périphérie de Perpignan sur la commune de Bompas.
L’individu était identifié et localisé.
Un dispositif de surveillance mis en place sur le site permettait d’assister à une quinzaine de transactions et révélait que celles-ci étaient aussi bien le fait de l’ individu que de sa compagne.
Le 20 novembre 2017, ce dispositif de surveillance amenait la constatation d’une nouvelle vente illicite. Un client était contrôlé en possession d’une dose d’héroïne de 0,3 gramme qu’il avouait avoir acheté à une femme contre la somme de 20 €uros.
L’interpellation du couple s’effectuait alors que l’individu était en pleine transaction avec un nouveau client derrière le portail de sa maison.   Le dealer tentait en vain de se débarrasser des quatre doses d’héroïne qu’il s’apprêtait à revendre.
La perquisition aussitôt menée révélait la présence de 33 grammes d’héroïne, 270 €uros en numéraire, deux balances de précision et du matériel de conditionnement.
Placés en garde à vue, les deux mis en cause, âgés de 35 et 32 ans, connus des services de police, reconnaissaient s’adonner à la revente d’héroïne depuis deux mois dans le seul but de financer leur propre consommation et niaient à outrance l’ampleur de leur trafic.
L’enquête dévoilait au contraire une intense activité de revente auprès de multiples clients.
Une dizaine d’entre eux étaient convoqués et auditionnés. Tous citaient le mis en cause comme leur fournisseur attitré et ce depuis plusieurs années.
À l’issue de leur garde à vue, les mis en cause étaient déférés devant le procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Perpignan et écroués en attente de leur jugement fin janvier 2018.

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
octobre 2018
D L Ma Me J V S
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031