DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PERPIGNAN : Y-A-T-IL UN PILOTE DANS L’AGGLO. ?

Par Louis Aliot, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Député européen et Vice-Président du Front National 
Le rapport provisoire accablant de la Chambre Régionale des Comptes sur la situation de la Communauté Urbaine Métropole de Perpignan ! Et après, ils prétendent nous donner des leçons !
01Une fiabilité des comptes perfectible et erronée, un pilotage de l’institution inexistant ou irresponsable, une gestion des ressources humaines chaotique et illégale, des marchés publics, telles sont les premières conclusions du rapport qui obligent désormais son Président à répondre aux questions posées par le contrôleur public avant d’éventuelles poursuites judiciaires.
La Cour relève l’absence de stratégie et de cohésion financière avec un mépris total de respect par rapport aux dispositions légales et réglementaires en matière de présentation des comptes, ce qui a rendu très difficile et aléatoire le travail de la Cour (page 11). Celle-ci pointe des absences d’informations financières pourtant obligatoires qui ont des incidences sur la pleine information des élus et de l’assemblée délibérante, ce qui est gravissime (page 13). L’institution de contrôle pointe aussi les discordances dans les balances de comptes « altérant la fiabilité des informations des documents budgétaires » et encore la Cour n’a contrôlé que le seul budget principal, c’est à dire 44,5% du total des produits.
Une dette abyssale est aussi dénoncée avec des jeux d’écriture qui permettent de travestir la ruralité comptable, tout comme le matraquage fiscal des entreprises très supérieur à la moyenne nationale « sur un territoire par ailleurs fragile » (+8 points).
Des charges de personnels qui explosent passant de 27,3 millions d’€uros à 31,3 de 2011 à 2015 (page 24), des subventions de fonctionnement qui augmentent trop surtout pour l’agence de développement économique (!!) et pour le théâtre de l’Archipel (encore et toujours)…Depuis 2011 la collectivité a eu un recours massif à l’emprunt avec 96 millions d’€uros de nouveaux emprunts en 5 ans faisant de notre dette une des plus importantes de France avec en plus la présence d’emprunts toxiques problématiques : 841 €uros/habitant contre 378 €uros en moyenne nationale. « Ce niveau très élevé apparaît peu soutenable sur le long terme et obère les capacités d’investissements futurs de la collectivité » pointant même l’absence de stratégie claire d’investissements et d’emprunts. (page 30).
La Cour pointe aussi une gestion du personnel sur plusieurs plans illégale ainsi que de primes et des avancements douteux. Tout comme d’ailleurs le poids du secteur culturel sur l’ensemble du personnel : sur 827 agents, 20% sont affectés à la compétence culturelle (?!) alors que la moyenne nationale est de 7,1…
Enfin et situation aggravante, la Cour pointe du favoritisme dans l’attribution des marchés ou des arrangements totalement illégaux aux bénéfices de quelques-uns (page 49) tout comme des commissions d’appel d’offres jamais réunies sur certains dossiers (pages 52 et 53)…
Bref, une gestion hasardeuse, chaotique, d’un amateurisme et d’une incompétence criante avec en plus des éléments illégaux menacent et obèrent l’avenir de l’institution.
Après le rapport définitif qui suivra les inévitables explications que devront donner les responsables de notre collectivité, un débat devra avoir lieu. Car clairement l’opacité et le manque de rigueur dans la gestion doivent conduire à un débat interne. 
Cette affaire ne fait que commencer… Les responsables devront s’expliquer !

À noter que l’ancien Président de l’Agglo. est J.Paul Alduy et l’actuel Vice-Président délégué aux finances Bernard Dupont, Maire de Canet… (NDR)

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031