DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

POLITIQUE : LES ENSEIGNEMENTS DE LA CAMPAGNE D’ACTION DU RCP 66 ET DU M6R 66 POUR LA RETRAITE À 60 ANS À TAUX PLEIN

Par Francis DASPE, pour l’équipe d’animation de « La France Insoumise – JLM 2017″
À Elne
À Elne
La campagne d’action menée par le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales) et le M6R 66 (Mouvement pour la 6èmeRépublique des Pyrénées-Orientales) s’est révélée riche d’enseignements.
Il s’agissait de réclamer un référendum sur la question des retraites avant les élections présidentielles de 2017. RCP 66 et M6R 66 militent pour le retour de la retraite à 60 ans à taux plein. Ils faisaient signer une pétition sur une dizaine de marchés du département entre les 14 et 20 septembre, de Céret à Saint-Laurent de la Salanque en passant par Perpignan, Elne ou Prades pour ne citer que quelques exemples.
Les principales réactions étaient extrêmement positives. Elles prouvent qu’il existe en France une majorité politique et sociale pour une telle mesure. Beaucoup de reconnaissance s’exprimait pour poursuivre le combat en faveur des retraites. Il est vrai que les graves manquements aux promesses électorales n’ont pas été oubliés. Ils sont douloureusement ressentis. Ils incarnent les travers de la monarchie présidentielle qu’est la 5ème République. Ces travers sont en effet exacerbés au moment de l’élection présidentielle.
À ST Laurent de la Salanque
À ST Laurent de la Salanque
Nicolas Sarkozy avait dit en 2007 qu’il ne serait pas été élu Président de la République pour réformer les retraites. Par la loi du 10 novembre 2010, il a fait une réforme injuste repoussant l’âge de départ à la retraite et allongeant la durée de cotisation. François Hollande avait dit que lui Président de la République il reviendrait sur la réforme précédente et en abrogerait les dispositions les plus contestées. Par la loi du 20 janvier 2014, il a aggravé les conditions de départ à la retraite pour la majorité des Français. Les gouvernements des trois derniers quinquennats (rappelons-nous de la loi Fillon de 20003 sous la présidence de Jacques Chirac et des propos du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin indiquant que la rue ne commande pas…) ont donc tous opté pour des mesures rétrogrades : allongement de la durée de cotisation, recul de l’âge de départ légal à la retraite, baisse des pensions par le système de la décote.
C’est que la question des retraites croise les urgences politiques du moment présent. D’une part, procéder à un autre partage des richesses, d’autre part changer les règles du jeu. Avec une VIème République, de tels mensonges et reniements de la parole publique ne pourraient se faire sans révocation des dirigeants concernés. Ceux-ci se croient à l’abri de toute sanction populaire dans cette monarchie présidentielle qu’est réellement la Vème République.
RCP 66 et M6R 66 estiment que seul le peuple souverain peut trancher directement cette question par référendum. A l’occasion des élections présidentielles, la souveraineté populaire a été à chaque fois bafouée malgré les promesses des différents candidats devenus présidents et les immenses mobilisations populaires. Les réformes des retraites se sont donc toutes traduites par des régressions sociales de grande ampleur et ont été imposées contre la volonté du peuple français.
Le RCP 66 et le M6R 66 proposent que d’autres choix soient faits. Ils estiment que les leviers du niveau d’activité, du niveau des salaires, de l’élargissement de l’assiette des cotisations, du taux des cotisations, de la révision des nombreuses exonérations constituent des solutions porteuses de davantage de justice.
Pour le RCP 66 et le M6R 66, trop c’est trop ! Il faut redonner la parole au peuple !

RCP 66 :
appelcitoyen66regionales@laposte.net 
(06 43 29 57 70)     /     M6R 66 :
m6republique66@gmail.com
(06 07 34 33 81)

Laisser un commentaire

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031