DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

septembre 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PERPIGNAN : PAS DE BUS A CLODION, LA FAUTE A QUI ?

BANDEAU DLFPar Sébastien Ménard, secrétaire Départemental de « Debout la France »

Les habitants de Clodion dénoncent l’absence de bus dans leur quartier, la faute à des idiots qui caillassent les bus de la CTPM. C’est compréhensible, mais malheureusement ça fait des mois que ça dure et rien n’avance.
On attend des responsables politiques une réaction un peu plus forte que de simplement laisser les chauffeurs de la CTPM contourner le quartier et promettre plus de policiers. L’installation de caméras de vidéoprotection dans ces zones est urgente pour permettre l’identification des délinquants.
Quand à la mairie de Perpignan, elle doit cesser de se cacher derrière le gouvernement ou la justice. Elle peut, elle aussi, agir en interdisant l’accès aux avantages proposés par les centres sociaux (activités ludiques, entrées gratuites ou à tarifs préférentiels…) ou en suspendant les aides municipales dont bénéficie la famille du délinquant. Et si cela ne suffit pas à rétablir l’ordre public, il faut avertir cette même famille qu’elle peut être expulsée de son logement social.
Après tout, l’Office HLM de l’agglo diffuse bien, en ce moment, une note avertissant les locataires de la possibilité de les expulser s’ils sont surpris en train de… nourrir les pigeons (Voir ci-dessous) !
On attend donc des parents une reprise en main de l’éducation de leurs enfants : la solution ne peut pas venir seulement de la répression policière. La bonne éducation des enfants est primordiale.
L’ordre et la justice sociale, ça commence par arrêter de récompenser ceux qui ne respectent rien et à ne pas pénaliser ceux qui sont honnêtes et respectueux des autres et de la loi.
Pigeons
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
septembre 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930