DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juin 2020
D L Ma Me J V S
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

CABESTANY : COUP DUR POUR LA DÉMOCRATIE !

Par Claudine Fuentès, candidate FN aux dernières élections départementales, Conseillère Municipale et Communautaire

Moins d’un an après son élection, dans le plus grand mépris de ses électeurs, le conseiller départemental communiste Jean Vila démissionne de son mandat.
Rappelons que sur ce canton, la droite a été balayée dès le premier tour, et que le parti communiste, face au Front National au second tour, n’a du son salut qu’à la complicité et au « sacrifice républicain » du Club de Romain Grau, 1er adjoint au maire de Perpignan, qui n’a pas hésité à appeler à voter pour le binôme Vila/Fiter, les citant nominativement. 
La droite appelant à voter communiste on aura tout vu ! Quel aveu de connivence ! Quelle belle illustration du pacte secret qui existe entre la gauche et la droite locale pour se répartir le gâteau, le département pour la gauche, la mairie et la Communauté Urbaine pour la droite ! Monsieur Vila justifie sa démission en précisant qu’« il ne voulait pas se présenter, mais qu’en tant qu’homme politique responsable », il estimait être le seul à pouvoir sauver son canton face à l’ascension fulgurante du Front National.
Et bien Monsieur Vila a eu raison de s’affoler, car il est bien clair que sans la notoriété de son titulaire et sans le secours de la droite locale, le score de son suppléant, Rémi Lacapère, n’aurait pas permis au parti communiste de remporter ces élections. 
La démission de Monsieur Vila, programmée mais cachée aux électeurs, n’est qu’un exemple de ces combinaisons politiciennes qui écoeurent les électeurs aux fil des consultations et les amènent à porter désormais leur choix sur les candidats du Front National, des hommes et des femmes de conviction qui ne souhaitent en aucun cas ressembler à cette caste ! 
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juin 2020
D L Ma Me J V S
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930