DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

SAINT-LAURENT-DE-LA-SALANQUE : LE PG66 MET L’ÉCOSOCIALISME À L’ORDRE DU JOUR

Communiqué de Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66

Le Parti de Gauche 66 organisait une réunion publique ce lundi 15 février 2016 à Saint-Laurent de la Salanque. Le thème retenu, présenté par le secrétaire départemental du PG 66 Francis Daspe, portait sur l’écosocialisme. Il était intitulé de manière significative « Pour un projet global de rupture et de transition : l’écosocialisme ».
« L’écosocialisme réalise la synthèse des trois piliers sur lesquels s’est construit le Parti de Gauche. A savoir République, Socialisme et Ecologie« , indiquait en préambule Francis Daspe. Il expliquait ensuite qu’il s’agit d’une alternative concrète et radicale à la double impasse dans laquelle nous sommes enfermés. « Nos modes de production et de consommation épuisent à la fois l’être humain et l’environnement ». En cause, les trois moteurs du système actuel : le capitalisme, le productivisme et le consumérisme.
« Le capitalisme impose la marchandisation de toute chose pour en faire une source de dividendes : il est donc responsable du creusement des inégalités sociales ». Pour sa part « le productivisme, en épuisant les ressources et en perturbant le climat, conduit à des altérations de l’écosystème ». Enfin, « le consumérisme élève l’accumulation au rang de loi pour générer des besoins jamais rassasiés à grands coups de publicités ». Les alliés de ce système sont désignés : les gouvernements soumis aux lobbies des multinationales, les idéologues de la concurrence libre et non faussée ou du capitalisme vert, les représentants de l’oligarchie financière mondialisée obnubilés par leur propre enrichissement.
Dans ces conditions, l’écosocialisme est présenté comme « l’alternative pour sortir de la crise globale à laquelle nous sommes confrontés ». Les objectifs sont ainsi assignés : partager les richesses, fonder une économie visant à satisfaire les besoins sociaux, préserver l’écosystème et sa biodiversité.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031