DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

POLITIQUE : LES GRANDS ÉLUS DOIVENT DÉFENDRE LE CATALAN

Communiqué de « Convergence Démocratique de Catalogne » 

La réforme des collèges gouvernementale induit une forte atteinte à notre département. Ce renforcement des langues à l’Ecole se retourne paradoxalement contre l’enseignement du catalan, qui concerne 20.000 élèves. En effet, cette discipline, sous forme de Langue Vivante 2 ou option facultative, est menacée de disparition dans plusieurs collèges. Cette situation concerne la plupart de nos communes, qui en assurent le financement aux côtés du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Le système d’enseignement bilingue, dans les collèges et lycées, subit aussi la menace de la réforme, malgré sa qualité reconnue et sa dynamique de croissance.
La réforme ne remet pas en cause directement l’enseignement des langues régionales ni les classes bilingues. Mais il existe une spécificité catalane, basque, corse ou bretonne, caroutien des familles et des institutions territoriales est fort. L’enseignement du catalan est le fruit d’une volonté populaire, non de la politique venue d’en haut. Or, le rectorat de l’académie de Montpellier néglige les moyens nécessaires au catalan et abandonne à la libre appréciation des collèges le maintien des enseignements en langue catalane. La demande sociale envers la langue du pays est bafouée, car le rectorat ne fait pas remonter cette problématique à Paris.
Nous interpellons l’ensemble des parlementaires, conseillers régionaux et départementaux et maires du Pays Catalan. Mesdames, Messieurs, soyez responsables et cohérents. Madame la Sénatrice et Présidente du Conseil départemental, agissez auprès de la Rectrice de l’Académie de Montpellier, du Ministère de l’Education Nationale et des autorités politiques nationales.
Au Pays Basque, où 50% des élèves suivent un enseignement bilingue, le Recteur de l’académie de Bordeaux assure les élus du maintien du dispositif. La Rectrice de l’Académie de Montpellier doit en faire autant pour le catalan. Notre territoire nécessite un engagement politique sérieux, sans quoi le grignotage de l’enseignement du catalan, de l’Ecole à l’Université, pourra persévérer.
CDC défend un territoire plurilingue, ouvert sur le monde, où le catalan constitue un outil d’ouverture linguistique offert à la jeunesse. Nous ne renoncerons pas à cette richesse infinie.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930