DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

POLITIQUE – « SOLIDARITÉ AVEC LES HUIT GOODYEAR, POUR L’ANMISTIE SOCIALE : L’HONNEUR D’ÊTRE PLEINEMENT DE GAUCHE »

Communiqué de Francis DASPE, Co-secrétaire départemental du PG 66, Co-délégué régional du PG Languedoc-Roussillon

C’est au nom de la liberté d’expression que nous décidons de publier cette lettre ouverte adressée par le Front de gauche à Hermeline Malherbe et à Carole Delga, en soutien à huit délinquants qui ont pris en otages d’autres femmes et hommes, actes en soi parfaitement inqualifiables qui méritaient une sanction lourde, tout comme certains patrons voyous au comportement délictueux à l’égard de leurs salariés. La loi est la même pour tous, c’est aussi cela la loi de la République, supérieure à toute action syndicale surtout lorsqu’elle dépasse les limites de l’acceptable… L’humanisme n’est pas à sens unique et la liberté est inaliénable !
« Madame la Présidente du Conseil départemental et sénatrice des Pyrénées-Orientales Hermeline MALHERBE, Madame la Présidente du Conseil régional de Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées et députée de Haute-Garonne Carole DELGA,
« Le Parti de Gauche 66 s’indigne du verdict de ce 12 janvier 2016 qui condamne huit des anciens salariés de Goodyear à 24 mois de prison dont neuf fermes. Afin d’amener l’entreprise Goodyear à renégocier un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi), ils avaient retenu pendant 30 heures leur patron. Pourtant, en juin 2015, l’entreprise Goodyear avait été condamnée à suspendre le démantèlement de l’usine d’Amiens-Nord et à payer la somme de 4500 €uros (soit 50 €uros versés à chacun des 90 plaignants…).
Ce verdict est scandaleusement disproportionné. Il relève bien d’une justice de classe. D’un côté, 4500 €uros pour avoir fermé une usine rentable puis voulu casser l’outil industriel, de l’autre neuf mois de prison ferme pour avoir séquestré le patron coupable !
Comment ne pas y voir la volonté de criminaliser l’action syndicale pour intimider les mouvements sociaux comme à Air France ? Dans les deux cas, le pouvoir politique est en cause puisque c’est le procureur de la République qui est à l’origine de la poursuite des ex-salariés de Goodyear. Cette dérive s’était accélérée sous le quinquennat d’airain de Nicolas Sarkozy. Au lendemain de son élection à la présidence de la République, François Hollande avait pourtant promis à Jean-Luc Mélenchon de mettre fin à cette période noire pour l’action syndicale en procédant à l’amnistie sociale pour faits de syndicalisme. C’était il est vrai peut-être un moment où, du moins en paroles, la finance était encore l’ennemie…
Nous ne doutons pas que vous partagiez une même indignation témoignant d’une fibre sociale. Il en va de l’honneur de la gauche dont la boussole doit être la défense résolue du monde du travail. Nous vous demandons à cet effet d’engager l’exécutif de la collectivité territoriale que vous dirigez à apporter son soutien public aux huit de Goodyear. En tant que parlementaires, nous vous demandons d’exiger du gouvernement la fin de la criminalisation de l’action syndicale et le vote d’une loi d’amnistie sociale pour faits de syndicalisme.
La gestion d’une collectivité locale, département ou région, ne saurait être en effet déconnectée des enjeux de politique nationale.
Mesdames, ne doutant pas de votre attachement à la défense des salariés et de l’action syndicale, nous vous serions reconnaissants d’engager de telles initiatives en faveur d’une véritable démocratie sociale plus que jamais menacée par les exigences décomplexées et exorbitantes du MEDEF.
Veuillez recevoir, Mesdames, nos plus sincères salutations républicaines et sociales.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031