DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

septembre 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

CANET : DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE AU PROGRAMME DU PROCHAIN CONSEIL

Plusieurs points importants au prochain Conseil Municipal de Canet, avec une présence probable du Maire Bernard Dupont absent de la ville depuis plusieurs semaines pour cause de course aux régionales et surtout à ses indemnités sans exercer le moindre pouvoir, puisqu’il ne fait plus guère de doute que l’UMP ne totalisera que deux ou trois sièges au plan départemental dans cette nouvelle assemblée régionale où elle sera très largement dominée par le Front National et même le Parti Socialiste qui reprend des couleurs ; le premier en raison de la pertinence de son analyse sur les frontières passoires lui donnant du crédit aux yeux de bon nombre d’électeurs, et le second parce que les Français se regroupent toujours autour de leur leader en temps de guerre. Et puis aussi d’une relative embellie de l’économie nationale, même très inférieure à nos voisins. Mais ça c’était avant le déclenchement des hostilités…
Le premier d’entre eux porte sur le budget 2016, avec l’obligatoire débat d’orientation précédant le vote de ce même budget dit « Primitif », qui interviendra quant à lui fin décembre.
Un budget cette année encore très tendu, avec de nécessaires économies à tous les étages dans un contexte de baisse drastique des dotations de l’État quel que peu inconscient des dégâts causés aux économies locales. Mais il faut aussi reconnaître que le pouvoir PS en place a hérité d’une situation catastrophique, dont le responsable est bien en grande partie celui qui se cache sous le pseudo de Paul Bismuth et qui a gouverné la France entre 2007 et 2012 ! Mais qui ne date pas non plus d’hier puisque les différents gouvernements de tous bords qui se sont succédés n’ont pas présenté un budget en équilibre depuis… 1973 ! En attendant, ce sont les collectivités territoriales qui trinquent et même pour certaines qui boivent la tasse, avec une hausse des impôts locaux à la clé, à un moment ou à un autre, l’état de guerre qui risque de durer n’arrangeant rien !
Les canétois peuvent toutefois compter sur la compétence du 1er Adjoint délégué aux finances Francis Clique qui excelle dès qu’il s’agit « d’optimiser » les finances communales, qui est surtout présent en mairie et assume ses obligations sans accaparer les honneurs, laissant à d’autres toute l’arrogance d’une supériorité inventée. Un job à « mi-temps » pour le 1er Adjoint, comprenez 12 heures par jour…
Le deuxième traitera de la transformation de la Communauté d’Agglomération (PMCA) en Métropole Urbaine (PMM) au 1er janvier 2016. L’affaire est pliée pour les opposants à cette importante mutation, puisqu’une majorité des Conseils Municipaux s’est dégagée et que la Préfète Josiane Chevalier donne son aval à l’opération. Un changement radical pour les 36 communes qui perdront 90% de leurs compétences propres désormais soumises à l’approbation du Président de cette ECPI J.Marc PUJOL, même si un certain nombre d’entre elles leurs seront restituées par délégation et que les décisions majeures seront prises obligatoirement à l’UNANIMITE, suite faut-il le souligner, à une motion déposée par le Front National et défendue en séance par Louis Aliot, tête de liste régionale aux élections de décembre. Un territoire découpé en « bassins de vie », mais il faut noter que concernant le « pôle de proximité », Canet en sera le seul membre puisque Saint Nazaire a préféré s’allier à ses voisins du Sud, Saleilles et Cabestany, tandis que Sainte Marie fait alliance avec ses voisins du Nord. Décidément, l’arrogance ne passe pas et transformer des amis en ennemis est un art qui se cultive très bien à Canet…
Bassin de vie PMCA
Probable dernier Conseil Municipal pour Bernard Dupont en sa qualité de Maire, même si en pareilles circonstances rien n’interdit le cumul des mandats de Maire et de Conseiller régional, Bernard Dupont s’y est en effet formellement engagé pendant les deux dernières campagnes municipales : « Je serai au service des canétois à plein temps », et de marteler la promesse à l’envie au point d’en avoir fait son fil rouge de campagne en 2010 contre Henri Valls, mais également lors de celle de 2014 au cours de laquelle la promesse a été réitérée à plusieurs reprises.
Avec un T ou avec un D, le gadin sera le même...
Avec un T ou avec un D, le gadin sera le même…
Chacun le sait, le « Capitaine » Dupont est un homme d’honneur, c’est le moment de le prouver, grade transformé en celui plus honorifique de « colonel », sous le lobbying appuyé de son entourage et d’ailleurs fraîchement accueilli par ses pairs puisqu’en rien justifié par des faits d’armes récents. « Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis » se plaît-il à répéter à chaque occasion ! Là encore, Colonel, c’est le moment de mettre les actes en concordance avec les promesses… Mais il ne fait aucun doute que le maire se fera un devoir de respecter sa parole et que les canétois vont perdre leur maire ! En effet, même si l’UMP se prend un nouveau gadin « républicain », il ne fait aucun doute que la tête de liste sera élue, ainsi d’ailleurs que les deux suivants.
De fait, s’il est sérieux, assidu et vraiment au service de ses électeurs, le conseiller régional, à fortiori la tête de liste, a « du pain sur la planche » : une campagne actuelle difficile et accaparante, une région à défendre, même dans l’opposition, territoire qui détient le triste record du taux de chômage en France.
Il est impossible de mener deux combats de front, la Ville de Canet, 2ème du département, est une charge lourde qui exige et mérite un maire à plein temps. Même s’il méprise ces « politicards » qui l’entourent et affirme préférer sa ville à leur compagnie, à moins de renier des promesses de campagne ou de solliciter un plébiscite de son Conseil Municipal comme d’autres l’ont fait naguère pour la Présidence de l’Agglo., il y aura un choix à faire ! Avec les politicards, tout est possible…
STOP au cumul des mandats quels qu’ils soient, c’est bien l’avis d’une majorité des électeurs déjà dégoûtés de ces « poursuiveurs » d’indemnités !
ORDRE DU JOUR CONSEIL MUNICIPAL CANET 24 NOVEMBRE 2015 page 01ORDRE DU JOUR CONSEIL MUNICIPAL CANET 24 NOVEMBRE 2015 page 02
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
septembre 2019
D L Ma Me J V S
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930