DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Perpignan : débat de jeunes pousses

« G4 Junior » à Perpignan

François Lietta défend le bilan de Nicolas Sarkozy. Pas simple avec son contradicteur...

François Lietta défend le bilan de Nicolas Sarkozy. Pas simple avec son contradicteur…

Rendons à César ce qui appartient à César, c’est François Lietta qui le premier a eu l’idée d’un débat entre les représentants des quatre partis politiques « version juniors » : les « Jeunes Populaires 66″, le « Front National Jeunes », les « Jeunes Socialistes » et les « Jeunes Communistes », respectivement représentés par François Lietta, Julien Léonardelli, Bérangère Givanovitch et David Arabica.

La salle est pleine. Comme quoi, la politique intéresse aussi les d'jeunes

La salle est pleine. Comme quoi, la politique intéresse aussi les d’jeunes

C’est devant une salle de plus de 150 personnes venues soutenir leurs poulains respectifs que deux thèmes principaux ont été débattus vendredi dernier à la salle des libertés : l’éducation et l’emploi, suivis du petit jeu des questions / réponses avec la salle, débat passionné qui aurait pu durer la nuit si l’animateur n’avait dû l’interrompre. Des échanges de bonne tenue, tolérants et respectueux, même entre les deux extrêmes, ce qui est plutôt nouveau de la part de l’un des deux ! A noter l’extrême jeunesse de David Arabia, seulement 17 ans, quand même un peu handicapé par son manque d’expérience, celle de la vie qui permet de relativiser les grands idéaux et grâce à qui l’histoire contemporaine n’est pas qu’une simple vue de l’esprit. Se revendiquer communiste de nos jours, tout de même quel courage ! Même si on peut prendre acte que le PC français n’a plus grand chose à voir avec ses frères d’armes, on ne peut occulter les millions de morts que cet idéal a généré de par le monde. Ce qui n’empêche pas son représentant de développer les mêmes poncifs tant de fois entendus, appris par cœur et mis à mal par l’histoire…

Le débat se poursuit entre Julien Léonardelli et le public...

Le débat se poursuit entre Julien Léonardelli et le public…

Julien Léonardelli s’est quant à lui révélé être un redoutable débatteur, souriant, courtois et percutant, très loin de l’image qui est encore parfois donnée de ce Parti, qui fut il est vrai bien longtemps fort mal fréquenté. Les temps changent et le FN tente de s’acheter une nouvelle image, celle d’un parti de gouvernement plus modéré que par le passé, avec qui d’ailleurs ses adversaires acceptent à présent de débattre. Il est bien loin le temps où ces Démocrates donneurs de leçons quittaient la table d’un débat public dès que l’un des leaders FN apparaissait… Le G4 Junior de Perpignan prouve que le FN est désormais considéré comme un parti démocratique, à combattre à la loyale si nécessaire. Plus facile tout de même pour le « p’tit gars de la Marine », son parti n’a jamais été au pouvoir et ses idées jamais éprouvées. Ni actif ni passif à défendre ! Reste l’UMP et le PS qui sont dans une toute autre position, l’échec de l’un contre l’échec en cours de l’autre, tous les deux plus ou moins sociaux-démocrates sans réelle solution alternative, chassant sur les mêmes terres et draguant au final le même électorat. Et surtout partageant la même vision européiste, cette Europe accusée explicitement (et implicitement par l’extrême gauche) par le Front National d’être le mal absolu et la cause de tous les désordres économiques de la France.

Bérangère Givanovitch défend l'action du gouvernement socialiste. Courage !

Bérangère Givanovitch défend l’action du gouvernement socialiste. Courage !

Bérangère et François défendront leurs convictions avec vigueur, ces deux là n’ont pas démérité et sont un incontestable atout pour leurs partis respectifs. La vraie fracture idéologique entre le Front et « l’UMPS » dont les deux composantes se contentent de gérer alternativement la crise, est bien cette Europe. Pour ou contre, plus d’Europe ou plus d’Europe du tout, et surtout pour ou contre l’€uro, l’autre cause du mal selon ses adversaires. Tout le reste n’est que littérature… Les événements récents tendent à apporter de l’eau au moulin des uns et à compliquer les thèses des autres, les débatteurs n’en ont que plus de courage et de mérite. La société se désintègre, espérons que la France évitera le chaos ! Pas si sûr…

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031