DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

François Lietta rattrapé par la limite d’âge

Il quittera le navire en fin d’année

DSC00633Déjà trop vieux, le Président Lietta devra quitter son fauteuil de leader des jeunes Pops66 à la fin de l’année 2014. Les statuts sont formels, passé 30 ans prière d’aller prêcher la bonne parole ailleurs ! « Ailleurs », c’est déjà trouvé. La future tête de gondole départementale est colistier de Fernand Siré à St Laurent de la Salanque, en position à priori éligible, et devrait siéger au Conseil Municipal en qualité de simple conseiller Municipal. Pour le poste d’adjoint il faudra attendre encore un peu, c’est une fonction la plupart du temps occupée par des vieillards de plus de 50  ans ! Il part mais il demeure combatif, son discours très remarqué lors de la fête donnée par l’UMP vendredi dernier est sans ambiguïté : « je sais combien chacune et chacun d’entre vous souffrent de voir que le Parti Socialiste détienne tous les pouvoirs de notre République ».

Quant aux mouvement qu’il dirige, François Lietta revient largement sur les différentes actions militantes menées en 2013, des prises de positions fortes, mais aussi ce débat organisé à Perpignan en mars dernier entre les principaux mouvements jeunes du département, FN, PS et communistes, qui a rencontré un vif succès (Lire « Perpignan : débat de jeunes pousses« ). Une occasion de confronter les points de vue, bien différents on s’en doute,  d’échanger et de débattre. Une occasion pour l’UMP de livrer sa vision de la France qui s’avère bien différente de celle de ses contradicteurs… Un vrai moment de Démocratie entre jeunes, sans noms d’oiseaux qui volent, une leçon donnée aux aînés en tout cas !

2014, année électorale, les jeunes Pops ont fait acte de candidature avec l’envie d’être acteurs de dans les communes pour participer à sa gestion et y élaborer de grands projets. De nombreux candidats seniors ont donc répondu favorablement à ces propositions d’intégrer leurs listes, la relève s’installe petit à petit, « Il est important que notre famille politique se prépare à ce renouvellement et prépare de nouvelles têtes qui pourront dans six, douze ou dix-huit ans vous remplacer avec toutes les compétences nécessaires »  affirme François Lietta.

FL bisSéquence nostalgie à l’approche du départ, le jeune militant reste toutefois modeste et surtout a compris que son évolution se fera pas à pas et surtout sans précipitation : « Je dirige les Jeunes Populaires des Pyrénées Orientales depuis octobre 2009, et depuis 4 ans et demi j’ai énormément appris de cette fonction. J’ai fait des rencontres formidables, j’ai vécu des campagnes électorales intenses, j’ai été formé par mes aînés et j’ai découvert un univers qui me semblait inaccessible et mystérieux lorsqu’on n’a aucun contact ou aucun proche qui fait de la politique. Désormais j’y suis plus à l’aise et j’y fais mon chemin petit à petit. Mais aujourd’hui à presque 30 ans, je me dois statutairement d’envisager de passer la main à un nouveau ou une nouvelle responsable départementale des Jeunes Populaires. C’est ce que je ferai en quittant mes fonctions au cours du quatrième trimestre. Je laisserai alors une fédération des Jeunes Populaires dynamique a laquelle j’ai tenté d’apporter ma touche personnelle et ma contribution, comme l’ont fait mes prédécesseurs et comme le fera mon successeur. Je veux lui souhaiter de poursuivre ce que j’aurai réussi, de corriger là ou j’ai échoué et de pouvoir porter toujours plus loin les Jeunes Populaires ». Reste à dénicher le successeur !

 

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
août 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031