DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

ALAIN PAGA, DIRECTEUR DU « PETIT JOURNAL » PLACÉ EN GARDE À VUE

Communiqué du collectif de défense des travailleurs du Petit Journal

« Alain PAGA, gérant de la société « ARC EN CIEL », a été placé en garde à vue, suite à sa convocation à la Police judiciaire de Toulouse, sur ordre du Procureur de la République, en même temps que Brigitte Barèges, Maire de Montauban, Stéphane Bensmaine, ex-chargé de communication et directeur de campagne, et Jean-Paul Fourment, pour « détournement de fonds publics, complicité et recel de ce délit, faux et usage de faux ».
(Source : Rédaction de France Info, mise à jour le mardi 16 juin 2015 à 15h54)
Les douze éditions du Petit Journal peuvent-elles continuer de paraître avec un patron placé en garde à vue ?
Pour mémoire, depuis le 11 mai 2015, 38 personnes sont en grève dans les Pyrénées-Orientales, et environ 40 sur les autres rédactions, pour cause de salaires impayés et d’absence de contrats de travail conformes à la législation.
Le Collectif de défense des travailleurs du Petit Journal reste, plus que jamais, mobilisé et rassemblé afin que la légalité républicaine soit respectée et appliquée ».
Alain Paga est en garde à vue et mis en examen pour « détournement de fonds publics, complicité et recel de délit, faux et usage de faux »…
Question : le Petit Journal Catalan peut-il continuer de paraître avec un patron en garde à vue ? »

LIRE
http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/17/2126425-garde-vue-b-bareges-deux-ex-collaborateurs-paga

Nul doute que les autorités et institutions ordonneront une fermeture administrative de ce journal, qui fonctionne avec des méthodes qui ont conduit à l’arrestation de son dirigeant. 
Rappelons que 38 personnes sont en grève dans les Pyrénées-Orientales, et environ 40 sur les autres éditions. Le collectif de défense des travailleurs avait bien raison d’entamer ce mouvement de grève qui se poursuit… 
Patron voyou disions-nous dans plusieurs articles ? Même si la présomption d’innocence doit s’appliquer dans cette affaire comme dans n’importe quelle autre, il y a un certain nombre d’éléments à charge concordants qui ne plaident pas en faveur d’Alain Paga.
Et les ennuis ne sont pas terminés, cette affaire ne porte que sur la relation trouble de ce boucher improvisé patron de presse avec le Maire de Montauban et cadre de l’UMP paraît-il « républicaine », il reste à instruire les emplois non déclarés des salariés du Petit Journal et à éclaircir la « destinée exotique » des bénéfices de ce journal ainsi que ceux de ces lotos organisés en toute illégalité !

Lire également

« LE PETIT JOURNAL CATALAN EST EN GREVE« 
« LE « CLUB DE LA PRESSE » PREND POSITION ET SOUTIENT LES SALARIES« 
« NEGOCIATIONS INEXISTANTES, LA GREVE SE POURSUIT« 
« LE « TORCHON » BRULE : LES SALARIES FLOUES SE CONSTITUENT EN COLLECTIF ET RECONDUISENT LA GREVE« 
« ENTRAVE AU DROIT DE GRÈVE : COUP DE FORCE DE MONTAUBAN« 
« FERNAND SIRE SOUTIENT LE PETIT JOURNAL EN GREVE« 

« LES COLLECTIVITES LOCALES DOIVENT SUSPENDRE LEUR SOUTIEN FINANCIER !« 
« L’ANCIEN SENATEUR-MAIRE DE PERPIGNAN J-PAUL ALDUY INTERVIENT : « MON SOUTIEN TOTAL LEUR EST ACQUIS !« 
« POUR QUE LE PETIT JOURNAL VIVE !« 
« UNE PETITION EST LANCEE !« 
« MEME TIMIDEMENT, J.MARC PUJOL SOUTIENT ENFIN LES SALARIES… »
« 5ème SEMAINE DE GRÈVE AU PETIT JOURNAL« 
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031