DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

TAUTAVEL : 16ème FESTIVAL DE MUSIQUE UN SUCCES A LA HAUTEUR DE LA PROGRAMMATION

Diégo Tosi directeur du festival

Diégo Tosi directeur du festival

Les deux premières journées de folies musicales

LIRE EGALEMENT :
« Fin en apothéose d’un festival avec la journée du 31 mai« 

Tautavel 2015 a été un très bon cru pour les amateurs de musique classique.
Certes sur les trois journées dédiées aux œuvres de Mozart, Chopin, Schumann et le 1er soir, vendredi 29 mai à Mendelssohn et
Place au maestro Daniel Tosi

Place au maestro Daniel Tosi

Tchaïkovski a été un peu moins fréquenté par le public que les deux autres soirées, où la salle de 450 places était pleine, avec un public dehors attendant une place tant espérée.
Daniel et Diégo Tosi en compagnie du pianiste Alain Jacquon

Daniel et Diégo Tosi en compagnie du pianiste Alain Jacquon

Il faut avouer que la nouvelle stratégie de communication mise en place Chantal Légier, une amoureuse de la musique classique est surtout celle interprétée par la famille « Tosi » entre l’énergie de Daniel, la virtuosité de l’incomparable Diégo, et la belle surprise venant du « rebelle » Timothée au violoncelle, est loin d’être innocente à ce succès des trois journées de festival de Tautavel.
Diégo l’image de l’expression et la sensibilité du violon

Diégo l’image de l’expression et la sensibilité du violon

Comment rester insensible au concerto pour violon, piano et cordes de Mendelssohn, avec la complicité entre autre de Diégo Tosi et d’Alain Jacquon au piano ?
Un pianiste de classe Alain Jacquon

Un pianiste de classe Alain Jacquon

Puis arrive pour la seconde partie Daniel Tosi pour le gros morceau de la soirée, où le « maestro » a comme d’habitude dirigé d’une main de maître l’ensemble du Collégium Instrumental Perpignan Méditerranée, pour le bonheur des nombreux amateurs et d’un public debout pour les rappels.
Samedi 30 mai, nouvelle soirée de bonheur, mais aussi changement de climat et d’orientation musicale.
Le quatuor Spiritosi

Le quatuor Spiritosi

Si de nombreux musiciens considèrent que l’écriture de Chopin par ses variantes surprenantes sont dans certaines œuvres de la mélancolie, ou à la limite de l’explosion brutale du registre, Alain Jacquon seul avec sa dextérité au piano, et son interprétation d’une grande sensibilité leur a donné raison en jouant « Préludes pour piano ».
Un salut général bien mérité

Un salut général bien mérité

Le public a eu le droit sous la forme d’un rappel à l’interprétation d’une « Toccata » endiablée et extraordinaire où le « maestro Jacquon » a fait vibrer la salle d’une façon et d’une force au-delà de tout commentaire, avec une vitesse et un jeu époustouflant.
Un public qui en redemande !

Un public qui en redemande !

Puis les amateurs ont pu apprécier l’écriture du « Quintette pour cordes et piano » de Robert Schumann, avec les interprétations sublimes du Quatuor Spiritosi composé d’Anne Gravoin et Diégo Tosi au violon, de Geneviève Strosser à l’alto, de Timothé Tosi au violoncelle sans oublier la participation au piano d’Alain Jacquon.
Ces deux premières journées de ce festival ont été couronnées de succès grâce aux merveilleux artistes, mais aussi à la complicité du directeur artistique Diégo Tosi qui a su donner sa confiance (déjà acquise) à Chantal Légier, mais aussi au président Yves Didier Gotteland, sans oublier Yves Castres, aux techniciens et tous les bénévoles qui sans eux les spectacles comme celui-ci n’auraient pas d’existence.
COUV
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
décembre 2019
D L Ma Me J V S
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031