DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

PARLEM ! ELECTIONS MUNICIPALES ET « EL PROCES SOBIRANISTA »

Par Jaume Roure 

Plus que jamais l’analyse est complexe, trois thèmes différents se proposent à nous : espagnol, municipal, autonomique / les municipales en Catalogne et à Barcelona / les conséquences sur les chemins de l’Indépendance.
Ce dimanche est un point d’inflexion qui certainement va s’accentuer pour les élections générales. C’est le début de la fin du bipartisme. En tout cas dans les grandes villes et le système électoral espagnol va obliger les partis traditionnels à « pacter »
En Espagne, comme en Catalogne, le PP ne peut « pacter » qu’avec Ciutadans. Qui en tirera profit ? Le PP est sacrément touché, plus qu’eux-mêmes ne l’avaient prévu. Ils perdent plusieurs régions, plus de 30 capitales et ne conservent qu’Oviedo, Vitoria et Ceuta pour gouverner en solitaire. Ils perdent Madrid et certainement Valencia et reculent sensiblement aux Baléares. De possibles remous internes sont à prévoir, car au niveau économique ils n’ont rien à apporter à court terme.

Les socialistes baissent aussi, mais moins que prévu. Les socialistes ne gagnent que dans 5 des 50 capitales de province : Huelva, Segovia,, Soria, LLeida et Tarragona. Ils vont devoir « pacter » avec Podemos. Reste qu’au niveau historique, c’est leur plus mauvais ronosanosésultat (seulement 5,5M de votes : 25%), mais ce n’est pas la bérezina.

Ciudadanos ou ciutadans (C’): ils n’explosent pas comme prévu par les médias, surtout de droite, mais le fait est qu’ils passent  de 11 élus en 2011 à… 1527 aujourd’hui (sacrée progression quand même !), il est vrai qu’en 2011 ils ne se présentaient qu’en Catalogne.
Le PP va avoir besoin d’eux pour gouverner la communidad de Madrid. Ils sont devenus les principaux opposants au séparatisme catalan et cela leur a permis de gagner des voix dans toutes l’Espagne .

Podemos ou Podem : ils se sont présentés sous différentes marques en coalition avec d’autres, donc résultat difficile à mesurer. Mais leur succès est spectaculaire. Ils deviennent el 3éme parti de l’Espagne. Ils gagnent Madrid et Barcelona (à Barcelona, Ada Colau n’est pas de Podemos, mais sa coalition a gagné grâce à eux.) ILS PEUVENT GAGNER LES ELECTIONS GENERALES… dans 6 mois !!!

La croissance importante de la participation fait enregistrer une poussée sensible de la nouvelle gauche :
– CiU gagne (3326 élus avec 21,52% des voix)… mais perd du poids et la ville de Barcelona.
– ERC passe à 2381 élus (pris à Ciu), soit 16,40% des votes, le double qu’en 2011 : résultat exceptionnel que personne (en tout cas pas moi) n’avait prévu.
– PSC : 17,06%, Podemos et autres (Barcelona en comu à Bcna) totalise 11,79% des suffrages.
– Suivent le PP (7,49%), grosse chute, Ciutadans (7,43%).
– Enfin la CUP qui a doublé et obtenu 7,14%
Un calcul rapide nous donne : les élus indépendantistes passent de 38% à 45%, les contre descendent de 38% à 32%.

La ville de Barcelona :
Vases communiquant obligent, Barcelona en comù (ada Colau) reçoit ce que perd le PSC – Ciutadans ce que perd le PP et ERC ce que perd CiU.

Ne pas oublier qu’Ada Colau depuis qu’elle est candidate ne parle plus d’Indépendantisme en Catalogne (pacte avec Podemos ???), car tout ce qu’elle a dit c’est oui au droit à décider, (Ada Colau avait voté oui / oui à la consulta )…
Le résultat : elle ne gagne que d’un siége (11)6 CiU(10) – C’s(5)-ERC(5)-PSC(4)-CUP(3) 
Ce qui nous donne CiU+ERC+CUP =18 alors que barcelona en comù et PSC 15. Mais TRIAS très intelligemment a dit qu’il respecterait la liste la plus votée.

Demain des pactes vont se faire dans toutes les villes et villages, nous en saurons un peu plus.
Mais les partis traditionnels vont tous devoir « pacter ».

Nous en reparlerons… parlem !

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031