DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

mai 2019
D L Ma Me J V S
« jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

CANET : la der des der

Bilan de fin de mandat

Bernard Dupont Préside son dernier Conseil Municipal avec à ses côtés Francis Clique, son 1er Adjoint

Bernard Dupont Préside son dernier Conseil Municipal avec à ses côtés Francis Clique, son 1er Adjoint

Par la volonté du maître des lieux Bernard Dupont, c’est le 20 décembre que  s’est tenu le dernier Conseil Municipal avant les élections Municipales de mars prochain. « Nous ne souhaitons pas que le Conseil Municipal qui, certes, est un organisme politique soit une tribune politicienne »  précise le Maire en ouvrant la séance. L’occasion également pour ce dernier de faire un « rapide petit bilan » de son mandat, débuté en mai 2010 après le décès dArlette Franco : « Nous avons tenu 27 séances du Conseil Municipal depuis 2010, je tiens à remercier l’équipe municipale pour le travail accompli, pour sa cohésion qui était quelque-chose d’essentiel, y compris la minorité pour l’ouverture d’esprit dont elle a fait preuve dans la gouvernance de cette ville. Vous avez su mes chers collègues privilégier l’intérêt général sur les querelles politiciennes et je crois que cela mérite d’être souligné. Ca se traduit dans les chiffres : nous avons adopté 474 délibérations, 364 ont été adoptées à l’unanimité soit 77%. On voit l’effet de rassemblement quand on replace ces chiffres dans la progression du mandat : l’unanimité était présente à 58% en 2010, elle est passée à 63% en 2011, à 88% en 2012 et à 97% en 2013. Ce qui montre bien l’effet de rassemblement et la mobilisation de tous, autour de ce qui est l’essentiel pour nous, le service public et l’intérêt général ». Des remerciements également adressés aux fonctionnaires placés sous la houlette du Directeur Général des Services Paul Reiner, « une équipe de direction toujours présente à nos côtés, dévouée, qui a connu des tempêtes sur des chantiers comme Canet-Sud, les Voiles Rouges, difficiles en matière de délais puisqu’on s’était fixé des objectifs tenus grâce au dévouement  de chacun. On dit souvent que les fonctionnaires ne sont pas très mobilisés, pour ma part je suis fier d’avoir dans notre ville des fonctionnaires qui ne regardent pas leur temps et qui n’économisent pas leur dynanisme ». Et c’est un ancien fonctionnaire DGS qui parle, et pas des plus faciles dit-on dans les rangs de ses anciens subordonnés, certainement étonnés et sensibles à l’hommage qui leur est rendu… Ce mandat, c’est 25 M€ d’investissements, en réaménagements de quartiers, travaux des Voiles Rouges, en voiries etc. Effort qualifié de « très significatif » pour ce dernier poste avec la réfection de nombreuses avenues et rues du village et de la plage. « Nous avons mené une politique qui a profité à toutes les tranches d’âges » précise le Maire, « en particulier au 3ème âge avec le développement du maintien à domicile et la création de nouveaux services, la consolidation du télé-alarme, le portage de repas à domicile, les sorties à petit pas, l’achat du bus qui permet la réalisation de sorties dans de bonnes conditions, et bien évidemment un grand débat autour de la maison de retraite » (Lire notre dernier article publié le 28 novembre dernier : « La nouvelle maison de retraite sera construite dans la zone des Régals »). Satisfecit également concernant le secteur de la jeunesse et implicitement adressé à Armande Barrère (Maire-Adjoint déléguée à la jeunesse), l’arbre de Noël qui rassemblait pour la  première fois l’ensemble de la petite enfance, la halte-garderie-crèche, le RAM qui fédère les assistantes maternelles à domicile et ce jardin d’éveil qui change de statut pour se mettre en conformité avec la loi qui vient d’être modifiée. Pour Bernard Dupont, l’essentiel aura été d’ordre psychologique et politique avec une élection difficile en 2010, une « certaine fracture » selon les mots de Bernard Dupont. Et le mot est faible… Fracture selon le Maire « réduite, la municipalité a pu démontrer qu’elle était près de la population, et la population a reconnu cette proximité, il en est que de regarder ce qu’il se passe à l’occasion des différentes manifestations, qu’elles soient Patriotiques où on a commencé le mandat à 40 ou 50 et maintenant nous sommes régulièrement 3 ou 400, les inaugurations avec à chaque fois plus de 1000 personnes, ce qui montre bien le rapport favorable entre la Municipalité et la population ».   

On le voit, cette introduction n’est autre qu’un bilan qui prépare les élections à venir et constitue un socle sur lequel s’appuiera Bernard Dupont pour défendre ses projets d’avenir pour Canet et tenter de faire réélire son équipe jusqu’en 2020, avec le meilleur score possible. Un Bernard Dupont qui d’ailleurs pourrait quitter le navire en marche dès 2017 s’il décidait de se présenter à la députation, hypothèse de plus en plus crédible tant la demande est forte dans la population qui souhaite retrouver l’un des leurs à l’Assemblée Nationale et prendre la place de feue Arlette Franco. Qui alors pour le remplacer ? En toute logique le 1er Adjoint, sauf surprise Francis Clique, qui, s’il a fait ses preuves en tant que gestionnaire de la Ville devra les faire en tant que premier magistrat, avec toute la dimension humaine que cette fonction requiert. Trois ans pour se construire une stature c’est court mais c’est jouable.

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
mai 2019
D L Ma Me J V S
« jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031