DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

DANIEL MACH SALUE LA NOUVELLE ANNEE : « AUCUN COMPROMIS N’EST TOLERABLE. NOUS DEVONS INSTAURER DES PEINES INCOMPRESSIBLES AVEC DES PERPETUITES REELLES »

Un discours particulièrement offensif qui restera longtemps gravé dans la mémoire des pollestrencs 

A LIRE EN INTEGRALITE :
DISCOURS DE DANIEL MACH, MAIRE DE POLLESTRES

C'est bien entendu la fin du discours de Daniel Mach que retiendront les plus de 1500 pollestrencs venus saluer la nouvelle année et honorer leur maire de leur présence

C’est bien entendu la fin du discours de Daniel Mach que retiendront les plus de 1500 pollestrencs venus saluer la nouvelle année et honorer leur maire de leur présence

Bien-sûr il y a le traditionnel bilan de l’année écoulée et en premier lieu la reconduction du mandat de Daniel Mach à la tête d’une nouvelle équipe renouvelée à 40%, élue avec près de 70% de participation légitimant l’élection de la liste unique. 
Bien-sûr il y a cette toute nouvelle Gendarmerie attendue depuis 11 ans abritant 48 gendarmes qui logent avec leurs familles. Dans cette brigade, le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie, le PSIG, le Peloton d’Autoroute, la Brigade Rapide Motorisée et la Brigade Rapide d’Intervention, la BRI. Une construction qui correspond à un investissement de 7,5 millions d’€uros avec un emprunt contracté qui coûte 193 000 €uros par an, quand parallèlement la commune encaisse un loyer pour l’occupation des locaux de 419 000 €uros. « Vous comprenez donc que cet emprunt qui endette en apparence la commune se convertit en réalité en fonds libres supplémentaires de plus de 200 000 € par an, qui nous permettront encore d’embellir et d’améliorer la vie des Pollestrencs sans augmenter la pression fiscale » indique le maire pas peu fier de son nouveau bébé ! 
Bien-sûr la réforme des rythmes scolaire est abordée, réforme contestée qui a engendré de nombreux chamboulements pour l’équilibre des enfants et l’organisation de leur quotidien. Mais aussi et surtout pour les finances publiques communales qui coûte à Pollestres à elle seule 90 000 €/an et l’a en outre obligée à construire une salle pour les temps d’accueil périscolaire pour un montant de 200 000 €. 
Le Sénateur-Maire du Soler François Calvet aux côté de Richard Puly, Conseiller Général sortant de Perpignan et candidat à sa succession

Le Sénateur-Maire du Soler François Calvet aux côté de Richard Puly, Conseiller Général sortant de Perpignan et candidat à sa succession

Bien-sûr aussi, Pollestres s’est dotée d’un nouveau logo, chacun l’a remarqué. « A nouvelle élection, nouveau logo ! Depuis 1995, il a toujours suivi l’évolution de Pollestres et a été modifié, à chaque mandat, pour refléter le plus fidèlement possible, les transformations de notre commune » rappelle le 1er magistrat. 
Bien-sûr, il faut souligner les travaux visant à protéger la population contre les inondations, chacun ayant en mémoire celles de 1992 où la commune a vécu un lourd traumatisme. Plus de 2 millions d’€uros ont été nécessaires pour élargir le lit de la Cantarana de 10 mètres, et conforter ses rives.
Ou encore ces chantiers de rénovation de quartier qui se sont achevés en 2014. « Depuis plusieurs années, on peut dire que Pollestres vit une superbe métamorphose. Elle s’entretient, se transforme, s’organise, se modernise, s’embellit, et l’entrée de ville en est devenue son symbole. Elle a réussi à allier l’ancien et le moderne, le traditionnel et le contemporain. Pollestres, au fil du temps, s’est classée parmi les communes périphériques les plus attrayantes du département et ceux qui s’y installent, ou en forment le vœu, sont de plus en plus nombreux ».
C’est un Maire fier de son action depuis 1995 qui le dit ! Evidemment sans oublier la construction d’une salle de spectacle à usages multiples inaugurée en mars 2014 qui était devenue une nécessité et qui porte le nom d’Albert ALIES, personnalité de Pollestres qui a été premier magistrat de la commune pendant près de 40 ans (LIRE NOTRE ARTICLE « POLLESTRES RESOLUMENT INSCRITE DANS LA MODERNITE« ).
Bien-sûr plusieurs projets sont sur les rails : la réhabilitation du château, la rénovation des quartiers, la Zac Creu Blanca avec ses 2.000 M2 de surfaces commerciales sur 8 hectares créant 300 emplois. Quant à la ZAC d’habitat Olympéo de 300 parcelles et 400 habitations à vocation clairement sportive, pierre angulaire de ce nouvel espace de vie, elle disposera en périphérie d’une piscine olympique de 50 mètres, d’un bassin intérieur de 25 mètres, d’un gymnase, d’une piste d’athlétisme, d’un terrain de rugby, d’un terrain de football, des pôles de restauration… A proximité, un pôle médical avec kinésithérapeutes, ostéopathes, médecins et centre de cryothérapie. Un projet d’envergure, qui représente 300 millions d’investissement sur 10 ans, soit 30 millions par an, et permettra la création de 1500 emplois directs et de 2000 indirects dans le département. 
Bien-sûr ! 
Daniel Mach présente à l'assistance Anaïs et Dunkan qui sont les talentueux présentateurs du film relatant les potins pollestrencs qui a tant diversti l'assistance

Daniel Mach présente à l’assistance Anaïs et Dunkan qui sont les talentueux présentateurs du film relatant les potins pollestrencs qui a tant diversti l’assistance

Mais on ne peut passer sous silence ce remarquable film réalisé en collaboration avec les jeunes du Conseil Municipal des Enfants et plus particulièrement les deux stars locales, les talentueux et rafraîchissants Anaïs et Dunkan, présentateurs des « potins pollestrencs », avec la participation des cadres et agents de la ville de Pollestres qui ont accepté de participer à ce tournage. Sans oublier celle de l’ensemble des élus qui s’est aussi prêté au jeu de la dérision. « Voilà ce que l’on peut appeler des bouffées d’oxygène et un peu de légèreté dans ce monde de brutes. L’état d’esprit qui ressort de cette vidéo est que, des agents communaux aux élus, tout le monde sait se retrouver pour des moments de convivialité et de complicité » commente Daniel Mach, fin gourmet de ce genre de divertissement. « Ces vidéos sont une nouvelle fois la preuve qu’à Pollestres nous savons faire les choses sérieusement sans jamais se prendre au sérieux » dit-il encore. 
On peut encore moins passer sous silence la troisième partie du discours, celle où le ténor départemental aborde les récents évènements, cette ignoble tuerie perpétrée à Paris et Vincennes par ces fascistes religieux qui n’ont que haine et bave à la bouche au nom d’on ne sait trop quel dieu ! 
LA FRANCE EN GUERRE : AUCUN COMPROMIS N’EST TOLERABLE
Un discours considérablement allongé dans sa durée, tant les applaudissements sont fréquents et soutenus (LIRE « VOEUX 2015 – DISCOURS DE DANIEL MACH, MAIRE DE POLLESTRES » pages 7 à 10).
Extraits :
Evoquant les manifestations contre les attentats, « J’espère que, comme moi, vous vous êtes aperçus que les Français qui défilaient tenaient à la main leurs enfants ou un crayon. Ils  n’avaient ni bâton, ni cagoule sur le visage. Au contraire, ceux qui se sont levés, gardaient la tête haute, pour dire qu’ils voulaient conserver nos valeurs, nos libertés, notre laïcité, notre démocratie.
Ceux-là ne sont pas venus pour casser des vitrines, ni pour faire une révolution, ni pour être contre quoi que ce soit, ni pour changer la société dans laquelle ils ont choisi de vivre. Ces Français sont venus en nombre applaudir nos forces de sécurité parce qu’ils savent ce qu’ils leur doivent, parce qu’ils savent que sans eux leur protection est impossible. Ils sont simplement venus rappeler que ce pays, la France, est le pays des libertés. Ce que nous avons gagné, tout au long de notre histoire, nous voulons le conserver, et nous ne laisserons personne nous imposer, par la terreur et la violence.. (…) Aucun compromis n’est tolérable sur notre mode de vie, notre culture, sur nos valeurs, notre laïcité, sur nos traditions, tout simplement, sur nos libertés. Aucune justification du terrorisme djihadiste et de son idéologie barbare ne peut être accepté, ni même tolérée.
C’est une guerre qui a été déclarée à la France, et tant pis pour ceux qui ne veulent pas l’entendre. Une guerre, quand on la subit, on la perd. Par contre, quand on l’affronte, on peut la gagner. Combien de temps encore allons-nous laisser le terrorisme et le totalitarisme tenter de bafouer nos valeurs et d’imposer leurs lois ? Combien de victimes, faudra-t-il encore pour que nous réagissions, avec une fermeté sans faille ? Nous ne devons pas céder au terrorisme, et personne ne pourra nous empêcher de vivre comme nous le souhaitons ». 
Le Conseil Municipal est présent au complet aux côtés de Daniel Mach

Le Conseil Municipal est présent au complet aux côtés de Daniel Mach

PAS D’AMALGAME, PLUS RIEN N’EST A NEGOCIER
« Et s’il y a bien une expression que je ne supporte plus d’entendre, c’est « Pas d’amalgame ». les élus ont légiféré en fonction de l’actualité commandée par les médias. Il y a longtemps que je dénonce ces faits, ce mélange des genres et l’inversion des responsabilités, mais comme me l’a toujours dit mon ami François CALVET, on peut mourir d’avoir raison trop tôt. Des amalgames, nous n’en avons jamais fait.  J’en ai assez de m’entendre dicter par les médias ma façon de faire et de penser. La France n’est pas raciste. Notre pays a toujours accueilli. Notre pays a toujours tout fait pour faciliter l’intégration mais force est de constate que c’est un échec complet. Nous ne parviendrons jamais à intégrer ceux qui ne le veulent pas. Nous avons démissionné devant le communautarisme en croyant acheter la paix sociale. Quand des enfants nés en France et éduqués dans nos écoles publiques se sentent plus Syriens et intégristes que français et républicains, c’est que nous nous sommes trompés de chemin. Il ne peut plus y avoir aucune transaction sur notre mode de vie, sur le fonctionnement de notre société et sur la laïcité. Plus rien n’est à négocier. Tous ceux, qui vivent sur le territoire de notre République doivent en respecter tous les principes. Ceux qui les refusent, qu’ils soient nés en France ou pas, représentent une menace et n’ont par leur place dans la République ». 
QUAND ALLONS-NOUS CESSER D’ETRE DANS LA DEFENSIVE ?
« Jusqu’à quand allons-nous vivre des décapitations en direct de nos compatriotes sur nos écrans de télé ? Jusqu’à quand nos policiers vont-ils se faire lâchement assassiner sans que la moindre possibilité de défense ne soit mise à leur disposition, sous prétexte d’éviter toute bavure potentielle ? Jusqu’à quand nos policiers et gendarmes devront-ils subir des mises en examen ou des gardes à vue lorsqu’ils ripostent après avoir été pris pour cible ? Tous ces grands drames que nous vivons, se terminent toujours par « pas d’amalgame ». Je n’en peux plus !
Une Marseillaise après le discours TRES APPLAUDI de Daniel Mach

Une Marseillaise après le discours TRES APPLAUDI de Daniel Mach

DES PEINES INCOMPRESSIBLES SANS REMISES DE PEINES AVEC DES PERPETUITES REELLES
C’est maintenant qu’il faut prendre conscience que le terrorisme islamiste n’est un pas un terrorisme de l’étranger et qu’il a grandi au sein même de la France.
C’est maintenant que nous devons donner des moyens supplémentaires à notre justice en instaurant des peines incompressibles pour toute complicité d’acte terroriste, avec des perpétuités réelles. Les remises de peine doivent être exclues.
C’est maintenant qu’il faut faire évoluer notre système carcéral, car nos prisons sont devenues l’un des premiers foyers de prosélytisme.
C’est maintenant que nous devons donner plus de moyens aux forces de l’ordre. Les procédures de renseignements, d’écoute et de surveillance doivent être facilitées, y compris sur Internet. Et pour défendre nos libertés, il faudra peut-être accepter de se priver de certaines d’entre elles, accepter les fouilles et les contrôles. Je préfère largement croiser 10 policiers qu’un seul terroriste.
C’est maintenant que nous devons restaurer fermement l’autorité de l’Etat pour clamer haut et fort nos valeurs, celles qui ont forgé et font la force de notre démocratie, de notre République.
C’est maintenant qu’il faut interdire le retour sur le sol français de tous ceux qui partent se former au djihad. Il ne doit plus y avoir de débat sur le sort des djihadistes partis en Syrie ou en Irak. Ils ne doivent plus rentrer en France parce qu’ils n’ont plus leur place sur notre territoire national.
C’est maintenant qu’il faut déchoir de la nationalité française tous ceux qui ont participé ou été complices d’actes terroristes.
C’est maintenant qu’il faut reconquérir les territoires perdus de la République et en finir avec ces quartiers infestés par le fondamentalisme.
C’est maintenant qu’il faut veiller à ce que tous les enfants de la République aillent à l’école.
C’est maintenant qu’il faut supprimer les allocations familiales aux parents laxistes qui les laissent errer dans les rues, au risque de les livrer à l’embrigadement.
C’est maintenant qu’il faut réinstaurer le service militaire qui offrait un cadre d’apprentissage, d’éducation et d’alphabétisation qui créait des vocations, apprenait le respect de la hiérarchie et contribuait à réveiller l’amour du drapeau.
C’est maintenant qu’il faut légiférer et ne plus attendre le flagrant délit pour agir.
C’est l’évolution de nos textes de loi qui contribuera à nous protéger. Voilà, le message que les Français ont clairement passé lors des manifestations d’unité nationale ». 
Du Daniel Mach tel que le département l’a connu député, avec un discours ferme et sans concession sur ce qui est l’essentiel de l’intérêt commun, très éloigné des quelques mièvreries administratives entendues ici ou là… L’auditoire ne s’y est d’ailleurs pas trompé, le succès orgasmatique a été réel !
L’UMP a occupé tous les pouvoirs de nombreuses années, QUE CES BELLES PAROLES N’ONT-ELLES PAS ETE MISES EN APPLICATION ? Qui peut garantir qu’elles seront  entendues en cas de retour aux affaires ?
Alors de bonnes paroles sans suite ou… des actes ??? L’électeur lambda jugera sur pièces ou se détournera définitivement de la politique. Ou encore fera la révolution…
COUV
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2020
D L Ma Me J V S
« juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031