DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

INTEMPERIES : LA PREFETE JOSIANE CHEVALIER : « JE LE DIS TRES CLAIREMENT, IL FAUT QUE LES GENS RESTENT CHEZ EUX, CA FROLE L’INCONSCIENCE ON N’A PAS ENVIE D’AVOIR DES PERTES HUMAINES ! »

CONSULTEZ LE POINT DE LA SITUATION ET DU RESEAU
HEURE PAR HEURE

Sur le front des intempéries, la situation devrait être difficile jusqu’à dimanche soir avec une accalmie en deuxième partie de nuit, à partir de 2h.
80 à 100 mm d’eau sont encore attendus, précise le Colonel Salles-Mazou et qui devraient apparaître vers 16h. 
Autour de la Préfète Josiane Chevalier : le Colonel Salles-Mazou patron du SDIS, la Ministre Ségolène Neuville qui représente le Gouvernement et la Sénatrice Hermeline Malherbe en outre Présidente du Conseil Général

Autour de la Préfète Josiane Chevalier : le Colonel Salles-Mazou patron du SDIS, la Ministre Ségolène Neuville qui représente le Gouvernement et la Sénatrice Hermeline Malherbe, en outre Présidente du Conseil Général

C’est entourée de la Députée Ségolène Neuville et membre du gouvernement ainsi que de la Sénatrice-Présidente du Conseil Général Hermeline Malherbe que la Préfète Josiane Chevalier menait ce premier point presse, quittant quelques instants la cellule de crise mise en place à la Préfecture depuis ces importantes intempéries. Voyant en cette présence « un soutien très fort de notre gouvernement, le Ministre de l’intérieur suit personnellement la situation de notre département qui nous appelle régulièrement. On n’a pas  de soucis de moyens, les renforts nécessaires nous ont été octroyés ». Une situation en vigilance rouge, pluies et inondations mais également par rapport aux crues des trois cours d’eau, l’Agly étant sans nul doute le plus problématique. Au point d’ailleurs que la Préfète, dans un soucis d’anticipation et de mise en sécurité des personnes, a ordonné dès 9h30 aux cinq maires concernés (Rivesaltes, Pia, Torreilles, Claira et le Barcarès) d’évacuer les populations qui sont dans la bande des 300 mètres de part et d’autres des digues de l’Agly, soit environ 2000 personnes qui s’ajoutent aux 500 déjà évacuées hier soir.
Une cellule de crise est installée en Préfecture

Une cellule de crise est installée en Préfecture

Une très importante mobilisation dans le département.
Josiane Chevalier tient à souligner une « mobilisation dans ce département très importante tant du côté des services de l’Etat que du Conseil Général et des municipalités ». Sans oublier la centaine de Gendarmes eux aussi mobilisés, au total environ 400 personnes sur le terrain, hors personnels municipaux. « Ici les Maires ont vraiment intégré cette culture de la gestion du risque, dès hier 16h la plupart avait mis en oeuvre leur plan communal de sauvegarde. On peut faire la différence entre les maires qui s’étaient dotés d’un plan communal de sauvegarde et qui l’animaient et ceux qui n’en sont pas dotés, permettant des évacuations rapides et la mise en place des moyens d’hébergement nécessaires, dans des gymnases ou des salles », soulignant en outre la mobilisation importante des associations, avant même qu’elles soient sollicitées.
Le Colonel Salles-Mazou, patron du SDIS, apporte quelques chiffres et d'utiles recommandations pour protéger les populations à risque

Le Colonel Salles-Mazou, patron du SDIS, apporte quelques chiffres et d’utiles recommandations pour protéger les populations à risque

Quant au volume d’interventions, ce sont déjà 1685 appels au SDIS qui ont généré 808 interventions depuis samedi. « 560 personnes évacuées dans une démarche préventive et 157 mises en sécurité avec des sauvetages par hélicoptère »  complète le Colonel Salles-Mazou, patron du SDIS. 
Les secteurs de vigilances restent la vallée de l’Agly avec une situation qui ressemble à celle de 2013 en approchant les 7 mètres (record 7,80 m en 2013 et 7,30 m en ’99), ainsi que les communes de la côte Vermeille, d’Argelès à Cerbère, avec un problème d’écoulement de ces pluies.
La Présidente Hermeline Malherbe indique que la décision d'ouverture ou de fermeture des collèges sera prise dimanche vers 18h

La Présidente Hermeline Malherbe indique que la décision d’ouverture ou de fermeture des collèges sera prise dimanche vers 18h

La préfète insiste dans ses messages de prévention « qu’il faut marteler, il faut que les personnes évitent de circuler à pied en particulier sur des ponts qui peuvent être dangereux ou inondés et ne pas utiliser les véhicules sauf en cas d’urgence. Les passages à gué sont fermés depuis vendredi 16h, il faut s’en tenir aux interdictions, j’en appelle à la responsabilité individuelle de chaque habitant et ne pas se balader pour essayer de prendre des photos. 
On a fait faire une reconnaissance hélicoptère et il apparaît qu’il y a beaucoup de monde sur les digues pour assister au spectacle. Ce n’est pas acceptable et je le redis très clairement, il faut que les gens restent chez eux, on n’a pas envie d’avoir des pertes humaines. Au bord des digues c’est extrêmement dangereux ! Ca frôle l’inconscience ! ».
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930