DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juin 2018
D L Ma Me J V S
« avr   juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Archives mensuelles : juin 2018

LA MÉDITERRANÉE À VÉLO… …D’ATHÈNES À CADIX

Inauguration du tronçon Le Perthus / Le Barcarès 

Également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

DOSSIER COMPLET EN FIN D’ARTICLE

Par Didier ALLIZARD
C’est en présence de la Présidente du Conseil Départemental Hermeline Malherbe que l’itinéraire cyclable balisé entre le Perthus et Le Barcarès était inauguré jeudi, programme majeur de développement baptisé « Itinéraire EuroVelo8″, qui constitue un projet Européen ambitieux reliant l’Espagne à la Grèce le long de la Méditerranée, soit pas moins de 5888 Km à travers 11 pays.
Départ jusqu'au lieu de l'inauguration, soit 2 km de piste aménagée
Départ jusqu’au lieu de l’inauguration, soit 2 km de piste aménagée
LES P.-O. : UNE DESTINATION VÉLO
Pour les seules Pyrénées-Orientales, le coût de l’opération représente une charge de 13 M€ dont le financement se partage entre l’Europe, l’État, la Région, les Communes et les Intercommunalités concernées. Un effort important au bénéfice des habitants proches du tracé, mais aussi des touristes dont on peut espérer une retombée économique chiffrée à 49.000 €uros par an et par kilomètre, avec un objectif avoué de devenir « une destination vélo ». L’itinéraire en site propre n’est à ce jour aménagé qu’à hauteur de 44%, l’objectif à atteindre pour l’isoler entièrement de la circulation est de 50% en 2020 et 170 Km de routes supplémentaires d’ici 2022. À noter que le Département des P.-O. prend également part à un autre projet d’intérêt National qui devrait relier Le Barcarès à Bayonne, soit un itinéraire de 600 Km.
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
La Présidente Malherbe en tête de peloton
La Présidente Malherbe en tête de peloton
03
En 2ème position le Maire de St Hypolite, Mado Garcia-Vidal
En 2ème position le Maire de St Hypolite, Mado Garcia-Vidal
0506
L'inauguration se prépare
L’inauguration se prépare
C'est fait !
C’est fait !
MGV distribue le ruban tronçonné
MGV distribue le ruban tronçonné
Brève intervention d'Hermeline Malherbe
Brève intervention d’Hermeline Malherbe
L'adjoint représentant Alain Ferrand absent en raison d'un deuil familial
L’adjoint représentant Alain Ferrand absent en raison d’un deuil familial
Le Perthus ça va encore mais… Menton ! Tout le Monde ne s'appelle pas Brian Shaw et Julie Morton…
Le Perthus ça va encore mais… Menton ! Tout le Monde ne s’appelle pas Brian Shaw…
Mado Garcia-Vidal sur le départ
Mado Garcia-Vidal sur le départ
Premiers tours de roues d'Hermeline Malherbe
Premiers tours de roues d’Hermeline Malherbe
TOUS EN SELLE 01TOUS EN SELLE 02TOUS EN SELLE 03TOUS EN SELLE 04

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : CONTRÔLE ROUTIER DU PRÉFET PHILIPPE CHOPIN À CANET

Lecture également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu à partager largement

Lire également :
« 
UNE ACTION DÉTERMINÉE DES POUVOIRS PUBLICS« 

Par Didier ALLIZARD

DOSSIER COMPLET EN FIN D’ARTICLE

Le Préfet Philippe Chopin
Le Préfet Philippe Chopin
Le tout nouveau Préfet des Pyrénées-Orientales effectuait mardi en début de soirée son tout premier contrôle routier sur la commune de Canet-en-Roussillon, avec l’assistance des Militaires de la Gendarmerie et de la Brigade Motorisée. Même si un radar avait bien été disposé à la hauteur du camping dans le sens Saint-Nazaire / Canet avec un « comité d’accueil » situé au rond-point du Lidl, Philippe CHOPIN, homme de terrain dans la droite ligne de son anté-prédécesseur Josiane Chevalier et en rupture avec Philippe Vignes à qui il succède, est avant tout un homme de dialogue et de contact, et sa présence revêtait plus un caractère pédagogique. Pour l’instant…
UNE OPÉRATION « SOURIRE » QUI NE DURERA PAS
Première « victime », un jeune motocycliste chevauchant une monture de 125 CM3… sans les gants désormais obligatoires. Très exceptionnellement, il repartira avec un simple avertissement verbal et une poignée de main paternelle de Philippe Chopin. « Je lui parle comme si c’était mon fils » dira-t-il. À 17 ans, en infraction devant deux Gendarmes mais avec ce salut préfectoral amical, voilà qui donne à ce jeune adulte une image sympathique de la maréchaussée. Il est vrai que son comportement était très respectueux, comme quoi…
Un peu de pédagogie de Philippe Chopin envers les automobilistes
Un peu de pédagogie de Philippe Chopin envers les automobilistes
OBJECTIF DU GOUVERNEMENT : PASSER SOUS LA BARRE DES 3000 MORTS
Concernant cette limitation à 80 Km/h, le Préfet Chopin insiste sur la nécessité de passer sous la barre des 3000 morts par an sur les routes, et c’est, selon le gouvernement, grâce à une succession de « mesures chocs » que ce triste chiffre est passé de 17000 morts dans les années ’70, à 3693 en 2017. « Il y a toujours eu des « mesures chocs » dans l’histoire de la Sécurité Routière, mais à un moment donné on stagne », indique-t-il. Et de citer le permis à points, le contrôle technique, la multiplicité des radars et autres joyeusetés qui égaient les automobilistes, « à chaque fois c’était des mesures de rupture, c’est pour marquer les esprits, on voit bien que depuis quelques années, on n’arrive plus à baisser significativement le nombre d’accidents et de morts » insiste-t-il.
Point presse avec le Préfet
Point presse avec le Préfet
« 3693 MORTS, C’EST LA POPULATION DE LA VILLE D’AUBUSSON CHAQUE ANNÉE »
Après avoir rappelé que « les 3693 morts représentent la population d’Aubusson, c’est la ville d’où je viens tous les ans rayée de la carte. Si on ajoute les blessés, vous imaginez les dégâts de l’insécurité routière, le coût pour la société, la souffrance que cela représente ! », le Préfet affirme que « toutes les études montrent que ces mesures devraient épargner des vies de manière mécanique ». Mais selon cette logique implacable et incontestable, limiter à 60 Km/h, ou pourquoi pas à 40, améliorerait drastiquement les chiffres ! Et même soyons fous en supprimant purement et simplement l’automobile…

À noter que les deux-roues représentent à eux-seuls 30% des accidents pour 3% des véhicules en circulation.
« PAS UNE POMPE À FRIC »
Quant à « l’argent qu’on va gagner avec les « 80 », ce n’est pas une pompe à fric, ils vont être entièrement reversés dans un fond pour les victimes des accidents de la route. Le Gouvernement s’est engagé à créer ce fond spécial et les amendes iront pour les équipements qui s’occupent des blessés de la route ». Foi de Préfet.
L’ALCOOL, LES PRODUITS STUPÉFIANTS, LE… TÉLÉPHONE AU VOLANT
Et si on commençait par durcir les sanctions contre l’alcool, la consommation de produits stupéfiants ? Philippe Chopin le reconnaît, « Il y a des gens qui roulent encore en état d’ébriété ! Tous les lundis c’est de la folie, il y a des gens qui n’ont pas encore compris qu’on a le droit de boire, mais si on boit, on ne conduit pas ! » s’indigne-t-il.
Le Préfet, le Maire de Canet et l'Adjoint à la sécurité de la station Michel Saut
Le Préfet, le Maire de Canet et l’Adjoint à la sécurité de la station Michel Saut
Eh oui Monsieur le Préfet, et il y a pire : que fait-on contre ces irresponsables qui téléphonent, ou pire « textotent » au volant, mettant les autres usagers en danger, SINGULIÈREMENT LES DEUX-ROUES ACCUSÉS DE TOUS LES MAUX ?
DANS LES PYRÉNÉES-ORIENTALES
Cette mesure de réduction de vitesse à 80 Km/h sera effective sur environ 1500 Km de routes Nationales, Départementales ou Communales du Département, avec environ 110 panneaux à changer. Coût national : entre 6 et 12 millions d’€uros, voilà une fourchette bien large qui témoigne de la grande compétence des énarques qui gouvernent ce pays… Même compter les panneaux ils ne savent pas faire !
Pour ce qui est de la mortalité routière dans les P.-O., trois chiffres : 28 morts en 2016, 38 en 2017, pour 3693 sur le territoire français, et 10 au 1er semestre 2018, une baisse qui ne demande qu’à être confirmée. Mais c’est toujours autant de familles brisées, parents, frères et sœurs dont la vie bascule dès la visite du Gendarme ou du Maire venu annoncer la terrible nouvelle.
Quant à Route départementale D617A Perpignan-Canet entre Carrefour et sa fusion avec la D617 à 2×2 voies toujours limitée à 110 Km/h, elle demeure bien à 90 Km/h, puisque munie d’un séparateur central.
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
05060701.1 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0101.2 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0201.3 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0301.4 -LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0401.5 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0501.6 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0601.7 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0701.8 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0801.9 - LES CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2017 P.-O page 0902 - CHIFFRES SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1er SEMESTRE 201803 - LES CHIFFRES CLÉ SÉCURITÉ ROUTIÈRE 201704.1 - ROULER MOINS VITE, C'EST SAUVER PLUS DE VIES page 0104.2 - ROULER MOINS VITE, C'EST SAUVER PLUS DE VIES page 0204. 3 - ROULER MOINS VITE, C'EST SAUVER PLUS DE VIES page 03COUV

POLITIQUE : CRÉATION DE LA MARQUE « ÉLYSÉE »

Communiqué de Louis Aliot, Vice-Président du Rassemblement National, Député des Pyrénées-Orientales

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement
 

LA 16.02.18Fin mai, le directeur de cabinet de l’Elysée Patrick Strzoda déposait une nouvelle marque à l’INPI répondant au curieux nom d’ »Élysée – Présidence de la République », comme l’a révélé La Lettre A qui a indiqué que cette licence exclusive pourrait permettre de « réfléchir à une stratégie marketing avec des produits adaptés, une distribution élargie et la recherche d’une plus grande visibilité ».
Peut-être jaloux de Donald Trump, Emmanuel Macron envisagerait-il de vendre des cravates griffées « Élysée » ou des mugs « I Love Macron » dans les boutiques de souvenirs ? La start-up nation sera commerçante ou ne sera pas semble-t-on nous indiquer.
Du reste, une boutique pourrait être créée d’ici au 15 septembre pour vendre ces « goodies », ainsi qu’on le dit dans les services présidentiels acquis au globish. Imagine-t-on le général de Gaulle ou François Mitterrand vendre des « goodies » ?
À l’Élysée, on indique que les bénéfices dégagés par ces ventes pourraient servir au « financement de la rénovation de la présidence », le Palais demandant des travaux d’au moins 100 millions d’€uros pour sept ans. On est pourtant en droit de douter que les maigres subsides que dégageront ces ventes d’objets soient d’une quelconque utilité pour financer des travaux d’une ampleur aussi importante.
Au-delà de la philosophie sous-tendue par une telle initiative, symptomatique de l’américanisation de nos mœurs et de la perte du sens des institutions, des questions pratiques ne seront pas sans manquer de générer d’importantes difficultés.

En effet, les revenus de la marque déposée à l’INPI devraient être versés au budget général ! Le cas échéant, pourquoi ne pas offrir à la location sur Air B and B les différentes résidences présidentielles ? Réserver le Palais pour des soirées événementielles de grande marque ? Mieux : réserver le Président pour un mariage ou un anniversaire, à l’image de ces milliardaires qui louent les services d’acteurs américains et de chanteurs ?

Nous ne devons pas nous résoudre à la marchandisation de la République.
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ORIENTALES : « ON APPREND À CULTIVER L’HUMILITÉ »

Prise de fonction du nouveau Préfet Philippe Chopin

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

Concernant le départ de Philippe Vignes, lire également  :
« DEUX ANNÉES FORMIDABLES DE PARTAGES ET D’AMITIÉS, VOUS AVEZ TOUTE MON AFFECTION » : http://www.directsud.eu/?p=39092
ou
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
 

Le DMD Christophe CORRÉA accueille le Préfet Philippe CHOPIN
Le DMD Christophe CORRÉA accueille le Préfet Philippe CHOPIN
C’est un Préfet tout juste arrivé de la Creuse qui prenait ses fonctions lundi matin, avec, tradition oblige, un dépôt de gerbe dès 10 heures au Monument aux Morts de Perpignan, suivi du salut Républicain aux corps constitués, personnalités politiques, Associations d’Anciens Combattants et porte-drapeaux venus nombreux à une cérémonie plutôt imposante par ses moyens humains et son organisation, due entre autres, au grand professionnalisme du Délégué Militaire Départemental le Lieutenant-Colonel Christophe Corréa. Un sans faute et une très bonne image donnée à ce nouveau représentant de l’État. 
LE MAÎTRE MOT DE LA RENCONTRE : HUMILITÉ
Philippe Chopin recevait ensuite la presse dans les jardins de la Préfecture, et d’entrée il s’est montré à la fois sympathique, abordable et surtout humble, avec une avidité d’apprendre et de connaître. Les élus, la population dans sa diversité et les traditions catalanes. Un Préfet ouvert et disponible, c’est le programme qui a été offert pendant ces 40 minutes d’entretien.
Après une présentation résumée de sa carrière, depuis 1999 Sous-Préfet de Vire, Fontainebleau et Béziers, enfin Préfet des collectivités de Saint-Barthélémy-Saint-Martin et de la Creuse, celui qui a commencé comme attaché d’administration au Ministère de l’Intérieur se définit comme un « pur produit de l’ascenseur social Républicain », sportif, aimant la corrida mais de moins en moins rassure-t-il, le vin et… le Rugby. Ouf pour le ballon ovale…
Philippe Chopin recevait la presse dans les jardins de la Préfecture pour un entretien à bâtons rompus d'une quarantaine de minutes
Philippe Chopin recevait la presse dans les jardins de la Préfecture pour un entretien à bâtons rompus d’une quarantaine de minutes
UN HOMME RÉSOLUMENT DE TERRAIN
« J’arrive dans ce département avec beaucoup d’humilité, c’est un beau saut à la fois qualitatif et quantitatif professionnel (rappelons que la Creuse ne compte pas plus de 120.000 habitants humains, les bêtes ne comptant pas – NDR), une belle promotion que le gouvernement que nous servons m’a faite, une preuve de confiance aussi, mais la confiance ça se mérite. Je pense l’avoir méritée « en » Creuse, il faut que je la mérite tous les jours dans ce beau département. Confiance des élus, je n’en connaissais aucun à part Monsieur Castex, confiance envers la presse, et puis c’est important, avec la population. Je suis un homme de terrain, j’aime le contact et le terrain« . Un point commun avec son anté-prédécesseur, une certaine Josiane Chevalier de qui le nouveau Préfet se dit très proche. Un bon point pour ses amis… « Et évidemment un homme de dossiers, grâce à mes Sous-Préfets et des cadres préfectoraux souvent méconnus de nos patrons, sans eux on n’est rien ». 
TOURISME : »IL FAUT ALLER VERS L’EXCELLENCE »
Parmi les dossiers chauds et récurrents du Département liés à la saison touristique et ses effets connexes, l’insécurité accrue ou les feux de forêts, Philippe Chopin affirme porter une attention toute particulière aux Hauts-cantons qui « se sentent un peu oubliés », problématique déjà vécue dans la Creuse. « Il faut travailler notamment en matière touristique, si on veut maintenir les touristes, il faut aller vers l’excellence et ne jamais s’endormir sur ses lauriers » dit-il. « Le domaine économique et les chiffres du chômage ne sont pas très bons » ajoute-t-il, ce qu’on appelle un doux euphémisme, ce sera une préoccupation première de représentant de l’État, sans qu’on ne sache trop comment il peut s’y prendre pour y remédier tant sa marge de manœuvre est étroite, voire nulle en la matière. Tout au plus peut-il veiller à ce que les curseurs des mesure(ttes) décidées par le gouvernement central soient poussés au maximum. « Il faut travailler avec tous les élus, ce sont eux qui connaissent bien le territoire, ainsi qu’avec le Conseil Départemental », dont le rôle, il faut bien le dire, consiste plus hélas à distribuer des aides sociales qu’à créer de l’emploi, si évidemment on met de côté les fabricants de panneaux en tous genres, souvent à sa gloire…
Philippe se présente à la presse en répondant aux questions avec humour et humilité
Philippe Chopin se présente à la presse en répondant aux questions avec humour et humilité
MILLAS, UN DRAME QUE TOUTE LA FRANCE A VÉCU
La question de la réouverture de la ligne Perpignan-Villefranche et de réouverture du passage à niveau sur lequel avait eu lieu ce dramatique accident de car transportant des enfants fin décembre 2017, pour Philippe Chopin « plus rien ne s’oppose à sa réouverture, c’est un des premiers problèmes sur lesquels on va s’atteler. Il faut être sûr qu’il n’y ait pas de nouveau un drame comme celui que vous avez vécu, il faut faire en sorte dans toute la mesure de nos moyens qu’il ne se reproduise pas. Je préfère qu’on prenne un peu plus de temps mais qu’on soit plus sûrs de nous ».
Quant à la patate chaude de la Catalogne, la prudence est plus que de mise ! « Philippe Chopin a un avis mais le Préfet n’a pas d’avis autre que celui du Gouvernement français. Tout ça est très compliqué, il faut être prudents… » Ah bon ?
 
À la question de savoir si Philippe Chopin sera un Préfet très impliqué comme les Préfets Bouziges ou Chevalier le furent en leurs temps, ou très en recul comme…, bon ne citons pas de nom, le nouveau représentant de l’État répond du tac au tac « À votre avis ? On verra ça à la sortie ce que vous direz », souhaitant que son nom complète cette liste.
Le salut aux forces de l'ordre du Préfet en compagnie du DMD
Le salut aux forces de l’ordre du Préfet en compagnie du DMD
SI JE NE RESPECTAIS PAS LA PERSONNE ÉVOQUÉE, JE NE RESPECTERAIS PAS SES ÉLECTEURS
Le Front National est évoqué, et en creux Louis Aliot, questions / réponses entre une confrère et le Préfet Chopin :
– « Il y a un taux d’électeurs de Front National assez élevé, avec un des seuls départements avec un Député Front National ça vous a fait sourire ou grimacer ? »
PC : « Rien. Vous savez, je suis un Républicain, je suis un Préfet de la République, je ne souris pas et je ne grimace pas, non non, moi je respecte le suffrage universel, parce que si je ne respectais pas la personne à laquelle je crois que vous faites allusion, ça voudrait dire que je respecte pas ses électeurs. Moi je n’ai pas à prendre partie, je travaille avec les gens qui sont là »
– « Est-ce que ça vous inquiète ? »
PC : « Ça ne m’inquiète pas, il y a effectivement des échéances qui se profilent, on va travailler pour faire avancer ce département avec les femmes et les hommes de bonne volonté. Non non, je ne suis pas inquiet, je n’ai pas de jugement à priori sur les gens »
Voilà qui augure d’un dialogue constructif !
Le salut au drapeau
Le salut au drapeau
INSÉCURITÉ ROUTIÈRE : « MON CREDO C’EST, TOUT CE QUI PEUT SAUVER DES VIES ON DOIT LE FAIRE »
Philippe Chopin tient à évoquer un dossier qui lui tient à cœur, tout comme à Josiane Chevalier en son temps : la Sécurité routière. Sur les 80 Km/h, « Tout ce qui peut sauver des vies, des blessés ou des grands traumatisés de la route, on doit le faire. Je serai comme dans tous mes postes, nous ferons de la prévention, et s’il faut faire de la répression parce qu’il y a des gens qui ne comprennent pas, je la ferai. Ce matin j’ai signé des rétentions de permis de conduire, trois « alcoolémie », deux « vitesse ». Vous voyez bien qu’il y a quelque-chose à faire, depuis le temps qu’on martèle qu’il ne faut pas boire au volant… Premier acte d’un Préfet, c’est quand même dommage que ce soit ça ! C’est très exaltant de savoir que par notre action on va sauver la vie de gens, même si par définition on ne le saura pas »
Espérons que cette humilité maintes fois revendiquée sera appliquée concrètement par un homme surnommé par un Député du Calvados « Offenbach », qui est parfois passé comme « autoritaire » en d’autres lieux. Mais l’autorité est-elle un défaut ? Pas si sûr… Josiane Chevalier l’était un peu aussi, et alors ? Sauf « quelques élus de la côte » certains de leur supériorité s’en sont émus, tant pis pour eux !
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
Le dépôt de gerbe qui officialise la prise de fonction du nouveau Préfet
Le dépôt de gerbe qui officialise la prise de fonction du nouveau Préfet
Salut au monument aux morts
Salut au monument aux morts
Le Préfet salue tous les corps constitués et les élus présents
Le Préfet salue tous les corps constitués et les élus présents
09
Jacques Cresta (Divers Gauche), Conseiller Départemental et Régional
Jacques Cresta (Divers Gauche), Conseiller Départemental et Régional
Jean Sol (LR), Sénateur des P.-O.
Jean Sol (LR), Sénateur des P.-O.
Romain Grau (LaREM), Député de la 1ère Circonscription
Romain Grau (LaREM), Député de la 1ère Circonscription
Jean-Marc Pujol (LR/LaREM), Président Maire de Perpignan PMCU
Jean-Marc Pujol (LR/LaREM), Président Maire de Perpignan PMCU
Laurence Gayte (LaREM), Député de la 4ème Circonscription
Laurence Gayte (LaREM), Député de la 4ème Circonscription
Hermeline Malherbe (PS), Présidente du Conseil Départemental
Hermeline Malherbe (PS), Présidente du Conseil Départemental
Le Préfet et ses Sous-Préfets
Le Préfet et ses Sous-Préfets
Xavier Baudry (RN), Conseiller Régional et Municipal d'opposition
Xavier Baudry (RN), Conseiller Régional et Municipal d’opposition
Lauriane Josende, Sénatrice remplaçante de Jean Sol
Lauriane Josende, Sénatrice remplaçante de François Calvet
L'équipe Préfectorale
L’équipe Préfectorale
Carole Del Poso Sénatrice remplaçante de Jean Sol et Chantal Bruzi, Adjointe au Maire de Perpignan déléguée à la sécurité
Carole Del Poso Sénatrice remplaçante de Jean Sol et Chantal Bruzi, Adjointe au Maire de Perpignan déléguée à la sécurité
Philippe Chopin en Conférence de Presse
Philippe Chopin en Conférence de Presse
Le DMD Christophe Corréa et le Préfet Philippe Chopin
Le DMD Christophe Corréa et le Préfet Philippe Chopin
COUV

DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ORIENTALES : « DEUX ANNÉES FORMIDABLES DE PARTAGES ET D’AMITIÉS, VOUS AVEZ TOUTE MON AFFECTION »

Départ de Philippe Vignes, arrivée de Philippe Chopin

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement
 

Un discours ému du Préfet à un Département qui lui tient à coeur
Un discours ému du Préfet à un Département qui lui tient à coeur
Presque deux ans jour pour jour après avoir succédé à Josiane Chevalier (1) qui aura marqué durablement le département de son empreinte tous ceux qui ont œuvré à ses côtés, c’est à présent au tour de Philippe Vignes de quitter les Pyrénées-Orientales pour une remise à disposition du Ministère de l’Intérieur, dans l’attente d’une nouvelle affectation à ce jour inconnue (Lire http://www.directsud.eu/?p=30169).

Le salon Jean Moulin et les jardins de la Préfecture bondés
Deux ans dans un département est en effet un maximum pour ces fonctionnaires nomades, c’est une règle dans la préfectorale afin d’éviter que se nouent des liens affectifs trop intenses de nature à fausser, à la fois le nécessaire jugement qui doit toujours rester impartial et conserver le recul nécessaire à l’exercice difficile qu’exercent ces grands commis de l’État, au service de la population. Pour certains c’est un soulagement, d’autres, et c’est presque toujours le cas dans les Pyrénées-Orientales, c’est avec regret qu’ils quittent le territoire. Philippe Vignes n’échappe pas à la règle et c’est avec une intense émotion qu’il a prononcé un discours d’adieu d’une trentaine de minutes devant cet auditoire très fourni qu’il accueillait dans le salon Jean Moulin et dans les jardins attenants.
De nombreuses personnalités invitées se pressent dans les jardins de la Préfecture
De nombreuses personnalités invitées se pressent dans les jardins de la Préfecture
De nombreuses personnalités assistaient à ce temps fort, le Président-Maire de Perpignan J.Marc Pujol, les Sénateurs François Calvet et Jean Sol accompagné de son binôme Carole Del Poso, la Présidente du Conseil Départemental Hermeline Malherbe, Francis Clique représentant Bernard Dupont comme toujours absent dès lors que l’évènement ne présente aucun intérêt pour sa personne ou une élection à venir, toutes les forces de sécurité intérieure, militaires, Gendarmerie, DGSI ainsi que le Procureur Jean-Jacques Fagni, le Président de l’Université Fabrice Llorente. « Je ne suis pas sûr de pouvoir saluer toutes les personnalités, je reconnais tellement de têtes amies que je ne pas trop si je vais arriver à une énumération complète » regrette un Préfet étonné de la foule venue le saluer qui n’oublie toutefois pas les chambres de commerce, des métiers et d’agriculture également représentées.
Le salon Jean Moulin est plein à craquer
Le salon Jean Moulin est plein à craquer
Deux ans de bonheur et de générosité
« J’ai passé ici deux ans de bonheur, je connais toutes celles et ceux qui sont dans la salle, j’ai été frappé par votre hospitalité, jamais je ne l’ai vécue à ce point où que je sois passé, jamais. J’ai été frappé par votre générosité, la manière d’accueillir le représentant de l’État, le plus souvent sans rien avoir à lui demander ». Voilà le message que Philippe Vignes souhaitait délivrer d’entrée, soulignant en outre la proximité, « j’y ai mis beaucoup du mien mais vous y avez mis beaucoup du vôtre, facilitant le travail sans gommer toutes les difficultés », tout en remarquant que dans sa dernière affectation, la Mayenne, « les rapports étaient cordiaux mais moins chaleureux qu’ici ».
Trois décès qui ont marqué le Préfet
Avant de conclure, Philippe Vignes a tenu à évoquer la mémoire de trois personnalités récemment disparues.
En premier lieu José Puig, le Maire de Claira décédé en fin d’année 2017. « Il a été pour moi un partenaire d’abord compliqué, et ensuite très amical. Et quelque-part, c’est le caractère catalan, peut-être que cela en est la quintessence ».
En deuxième lieu et très récemment celui de Robert Taillant, le Maire de St Féliu d’Avall, soulignant « le rôle éminent auprès des familles des victimes du drame de Millas ».
Philippe Vignes profite de l’instant pour remercier ceux qui l’ont entouré, « pour ces instants qui n’ont pas été difficiles pour moi, mais pour les victimes et leurs familles. Et je voudrais dire combien j’ai été extraordinairement touché et sensible par leur proximité et par la manière dont ils se sont donnés à fond, ils ont ajouté une patte humaine extraordinaire ».
Au 1er plan le Président de l'Université Fabrice Llorente et le procureur J.Jacques Fagni
Au 1er plan le Président de l’Université Fabrice Llorente et le procureur J.Jacques Fagni
En dernier lieu, le Préfet rend hommage appuyé au sergent-chef Bruno Collard, ce sapeur-pompier décédé en mission le 13 juillet dernier à Baho alors qu’il partait lutter contre le violent incendie de Torreilles. « Je conserverai à tout jamais les photos où, quelques jours avant, je l’avais décoré dans les locaux des Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS), photos que je conserverai à tout jamais avec moi ».
« Je suis très fier de ce travail que nous avons mené avec mon équipe, avec les Sous-Préfets, Edwige, Laurent et Gilles qui m’ont accueillis depuis le début ». À noter que, venue de Vire, célèbre pour son produit alimentaire, Edwige Darracq a remplacé Hélène Girardot le 16 octobre 2017 (Lire http://www.directsud.eu/?p=37814), elle-même promue Secrétaire Générale de la Préfecture du Lot-et-Garonne, toujours au grade de Sous-Préfète, que Philippe Vignes n’a pas citée (Lire http://www.directsud.eu/?p=37522). « Vous avez toute mon affection » a-t-il conclu à l’égard de ses collaborateurs.
 
Place au nouveau Préfet qui prendra ses fonctions lundi 4 juin 2018. Comme c’est la coutume, Philippe CHOPIN, qui quitte la Creuse, présidera la cérémonie officielle de dépôt de gerbes au monument aux morts départemental de Perpignan, cérémonie suivie d’une Conférence de Presse de présentation dont nous rendrons compte dans nos colonnes. 

(1) À noter pour être complet que Josiane Chevalier dont le visage et la présence sont encore dans toutes les mémoires, après avoir quitté l’Essonne où elle avait été affectée à son départ des P.-O. (Lire http://www.directsud.eu/?p=28983 et http://www.directsud.eu/?p=29747), vient d’être nommée au poste prestigieux de Préfète Territoriale de Corse, basée à Ajaccio, poste qu’elle occupe depuis le 22 mai 2018.

Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
Les Sous-préfets Gilles Giuliani, Edwige Darrack radieuse et Laurent Alaton
Les Sous-préfets Gilles Giuliani, Edwige Darracq radieuse et Laurent Alaton
Les "Doors" en cadeau. Ça va swinger à Beauvau...!
Les « Doors » en cadeau. Ça va swinger à Beauvau…!
Philippe vignes entre Olivier Sales et Olivier Amiel qui postule au fauteuil de Maire de Perpignan CONTRE J.Marc Pujol...
Philippe vignes entre Olivier Sales et Olivier Amiel qui postule au fauteuil de Maire de Perpignan CONTRE J.Marc Pujol…
CV Philippe CHOPIN
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juin 2018
D L Ma Me J V S
« avr   juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930