DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Archives quotidiennes : 16 novembre 2017

MIGRATION ET DROITS DE L’ENFANT : CONFÉRENCE / DÉBAT DE L’AGAUREPS-PROMÉTHÉE

Communication de Francis DASPE, Secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée
LOGO AGAUREPS

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement
L’AGAUREPS-Prométhée organise une conférence / débat à Perpignan mercredi 22 novembre 2017, salle des Libertés (3 rue Bartissol), à 19 heures.
Mickaël IDRAC a intitulé sa conférence « Migration(s) et droits de l’enfant : des entrelacs aux entrechocs« . Il mettra particulièrement en exergue les contradictions des politiques migratoires européennes qui se déclarent protectrices en un territoire ostensiblement multiculturel tout en entretenant des moyens légaux de violer les textes internationaux relatifs aux droits de l’enfant et notamment au droit à l’éducation.
Mickael IDRAC est enseignant, doctorant en sociologie à l’université Paris-Descartes et rattaché au Centre Population et Développement (Université Paris-Descartes). Il est également titulaire de diplômes en Economie Sociale, Sciences Politiques, Education et Formation. Tous ses travaux ont porté sur le rapport entre migrations internationales et éducation sur des terrains nationaux (Calais) ou internationaux (Thaïlande, Liban, Grèce, Macédoine, Serbie).

Entrée libre

ASSOCIATION POUR LA GAUCHE REPUBLICAINE ET SOCIALE-Prométhée
Chez Francis Daspe
19 avenue Carsalade du Pont, porte 2 – 66100 PERPIGNAN
Courriel : agaureps@orange.fr

PERPIGNAN : ARRESTATION D’UN BON SAMARITAIN !

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

L’Unité de Lutte contre les Stupéfiants et l’Economie Souterraine de la Sûreté Départementale de Perpignan exploitait un renseignement confidentiel indiquant qu’un revendeur multirécidiviste établi en périphérie de Perpignan avait repris son activité illicite.
Le 7 novembre 2017, une surveillance permettait d’intercepter l’un de ses clients après que celui-ci eut acheté une dose d’héroïne de 0,5 gramme sur le perron du pavillon du mis en cause. Ce dernier était à son tour interpellé.
La perquisition aussitôt menée révélait la présence de 7,6 grammes d’héroïne pure, de plusieurs sachets de produit de coupe (67 grammes au total), d’une balance de précision, de matériel de conditionnement et de la somme de 520 en numéraires.
Il était également découvert et saisi une quantité inhabituelle de méthadone constituée de 79 flacons.
Placé en garde à vue, le mis en cause, âgé de 38 ans, connu des services de police, déclarait n’être qu’un usager se dévouant pour effectuer des achats groupés d’héroïne en Espagne en faveur de quelques amis auxquels il redistribuait gratuitement la drogue commandée.
L’acheteur le dépeignait pourtant comme son fournisseur attitré depuis plusieurs années.
D’autres clients, convoqués sur la base de l’exploitation téléphonique du portable du mis en cause, accablaient celui-ci qui, selon leur aveu, n’était qu’un dealer les ravitaillant en héroïne et en méthadone.
A l’issue de sa garde à vue, le mis en cause était déféré devant le procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Perpignan en vue d’une audience en comparution immédiatement puis jugé et condamné à 18 mois de prison ferme.
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

OCCITANIE – ANNULATION DU SCHÉMA ÉOLIEN : LE FRONT NATIONAL AVAIT ENCORE RAISON !

Communiqué de France Jamet, Députée française au Parlement européen, Membre du Bureau Politique du Front National, 1ère Vice-Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional d’Occitanie.

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

France Jamet
France Jamet
Il aura fallu attendre 6 ans pour que la Justice donne enfin raison au Front National. En annulant le schéma régional éolien du Languedoc-Roussillon, la cour administrative d’appel de Marseille pointe le fait « qu’aucune évaluation environnementale n’a été réalisée préalablement » à son adoption en 2013.
Cela va exactement dans le sens de ce que nous avions dénoncé à l’époque au Conseil Régional. Alors que tous les élus, de gauche comme de droite, s’étaient auto-félicités de la rédaction de ce schéma, seuls les élus Front National avaient critiqué l’absence de concertation en votant contre son approbation.
Malheureusement, rien n’a changé depuis 2013. Ainsi, en février dernier, à l’occasion du projet dystopique d’installation de fermes éoliennes off-shore au large de nos côtes méditerranéennes, la Région a visiblement encore oublié de consulter les artisans de la mer, à commencer par le prud’homme major du port de Sète, les privant sans concertation de zones de pêche.
Derrière le vocabulaire démagogique (démocratie participative, votation citoyenne, budget participatif, parlement de la Mer, de la Montagne…) employé, à tort et à travers, par la majorité de Carole Delga, se cache en réalité une volonté élitiste d’exclure le peuple et ses représentants du processus démocratique. Et c’est bien ce semblant de démocratie que vient de sanctionner la cour administrative d’appel de Marseille.

VINÇA : RÉUNION PUBLIQUE DU GROUPE D’ACTION DE LFI

Par Francis DASPE

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
et partager largement

Le groupe d’action de La France Insoumise de Vinça organise une réunion publique vendredi 17 novembre à Vinça, à 18 heures 30, salle Gipulo (avenue du général de Gaulle).
En vue de la prochaine Convention nationale prévue fin novembre à Clermont, il s’agira d’échanger sur les perspectives d’action et de développement autour du programme « L’Avenir en commun » et de la stratégie de révolution citoyenne visant à fédérer le peuple.

Francis DASPE présentera son nouveau livre « La Révolution citoyenne au cœur » (Eric Jamet édition, octobre 2017).
LIRE : http://www.directsud.eu/?p=38082

Pour rejoindre le groupe d’action de Vinça :
https://agir.lafranceinsoumise.fr/groupes/4c2fe794-4960-4bdf-952e-5a94e02279dc/

Entrée libreCouverture Daspe Révolution citoyenne 650

PERPIGNAN – STATIONNEMENT EN CENTRE-VILLE : LA SOLUTION : LE « PASS COMMERÇANTS »

Les propositions du Groupe « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot pour les commerçants et professionnels

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
et partager largement

LA jardins recadréAprès s’être opposé à la privatisation du stationnement de surface prévue pour 2018 et voulue par le Maire Jean-Marc Pujol, le « Groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot » demande la mise en place d’un « Pass Commerçant » destiné aux professionnels, commerçants, professions libérales et salariés travaillant en Centre-Ville.
En effet, par ce dispositif, les acteurs économiques installés en coeur de ville pourraient enfin stationner en toute quiétude, durant leurs heures de travail, sur les zones « jaunes » et selon un tarif qui serait calé, par exemple, sur l’actuel abonnement « résident », additionné d’un badge spécifique…
Pourrait être ajouté en parallèle à cette mesure, une pratique de tarifs préférentiels avec des abonnements dédiés dans certains parkings souterrains, notamment ceux en baisse de fréquentation.
Il est impensable que la majorité municipale mette en permanence un frein à ceux qui font battre le coeur de Perpignan, car sans politique de stationnement pour tous et de transports en commun cohérente il n’y aura plus de développement économique possible pour le Centre-Ville !
De plus, comme nous l’avait pourtant promis le Maire de Perpignan Jean-Marc Pujol en mars dernier lors d’une séance du Conseil Municipal, nous restons toujours dans l’attente d’une grande concertation pour une révision urgente des plans de stationnement et de circulation à Perpignan !

POLITIQUE : LA MAJORITÉ SÉNATORIALE REDONNE DU POUVOIR D’ACHAT AUX RETRAITÉS

Communiqué de François Calvet, Sénateur des Pyrénées-Orientales

Lire également sur
https://www.facebook.com/DirectSudActu
à partager largement

François-CALVETEn décidant une hausse de 1,7 point de CSG pour les retraités, le gouvernement cautionne une baisse du pouvoir d’achat pour huit millions de retraités qui avaient déjà subi une série de mesures sous le gouvernement précédent. Ces mesures avaient eu pour conséquence d’assujettir certains retraités au taux normal de CSG de 6.6 % et au gel de leur pensions depuis trois ans.
Cette hausse de 1,7 point de CSG pour les retraités représente environ 4 milliards de prélèvements supplémentaires sur les retraités et la seule « compensation » envisagée par le gouvernement réside dans une exonération de taxe d’habitation dont tous ne bénéficieront pas, et qui ne représente que 3 milliards pour l’ensemble de la population
En supprimant la hausse de 1,7 point de CSG pour les retraités, la majorité sénatoriale a souhaité leur redonner du pouvoir d’achat.
LES ARTICLES ARCHIVES