DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Passerelle N°438 pub
LOGO IFA 2016 190 jpg
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Archives quotidiennes : 2 novembre 2017

PERPIGNAN : INTERPELLÉS EN FLAGRANT DÉLIT DIX MINUTES APRÈS AVOIR COMMIS UN VOL PAR RUSE

Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement
Mardi 31 octobre vers 16h, le commissariat est avisé qu’un vol de sac à main vient de se commettre dans le bureau du responsable d’un hôtel situé quartier porte d’Espagne. Un équipage de l’unité d’intervention et police secours se rend immédiatement sur place.
La victime explique alors aux policiers qu’elle s’est absentée quelques minutes de son bureau et qu’à son retour, elle a remarqué que son sac à main avait disparu. Á l’intérieur se trouvaient de nombreux effets personnels mais surtout deux téléphones portables. Ses soupçons se portent de suite sur un individu qu’elle a croisé dans les couloirs de l’établissement quelques secondes auparavant.
Les policiers demandent alors à visualiser les images de la vidéoprotection de l’établissement. Ils constatent qu’effectivement le vol a bien été commis par l’individu soupçonné et que celui-ci a pris la fuite à bord d’un véhicule dont ils diffusent la description. Dans le même temps, ils apprennent que l’un des portables se trouvant dans le sac de la victime peut être facilement géolocalisé. L’appareil est vite repéré avenue Général de Gaulle.
Un équipage de la Brigade Anti-Criminalité arrive rapidement sur place et remarque la présence du véhicule diffusé, à proximité de celui-ci se tient un individu correspondant au signalement du suspect.
Immédiatement interpellé, l’individu âgé de trente ans, originaire de Boulogne-Billancourt et défavorablement connu des services de police notamment pour des faits similaires est aussitôt placé en garde à vue.
La suite des investigations était confiée aux enquêteurs de la Cellule Anti-Cambriolage de la Sûreté Départementale. La fouille du véhicule permettait de découvrir l’ensemble des objets dérobés.
Confronté aux charges retenues contre lui, le mis en cause ne pouvait que reconnaître les faits. Il déclarait avoir agi ainsi par opportunité, car il avait remarqué le sac en passant devant le bureau la porte étant ouverte. Concernant le véhicule, il déclarait qu’il lui avait été prêté par un ami et qu’il ne savait pas qu’il était volé. Les indications qu’il donnait ne permettait pas d’identifier le prétendu ami.
À l’issue de sa garde à vue, il était déféré devant un magistrat du parquet et placé en détention en attente de son jugement en comparution immédiate. 
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu

GRANDE-BRETAGNE : PAS DE PORNOGRAPHIE ET PAS DE PROSTITUTION DANS LES SECTEURS OÙ S’APPLIQUE LA CHARIA…

Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement 
01Les extrémistes musulmans ont commencé à travers le Royaume-Uni une campagne d’affichage  visant à  identifier les zones où la charia fait force de loi.
Plusieurs quartiers de la capitale ont été submergés d’affiches où l’on peut lire :   « Vous êtes sur le point d’entrer dans une zone contrôlée par la charia – les lois islamiques y sont appliquées ».
 
D’un jaune brillant et collées sur les lampadaires dans certaines rues de Londres ou encore sur les autobus, ces affiches rappellent qu’il ne doit pas y avoir de jeux de hasard, pas de musique ni de concerts, pas de pornographie ni de prostitution, pas de drogue et qu’il y est interdit de fumer ou de boire de l’alcool.
02Le prédicateur islamiste Anjem Choudary revendique l’idée de ce projet d’affiches en affirmant qu’il songe à en submerger certains quartiers représentatifs , musulmans ou non, dans toutes les villes du Royaume-Uni afin d’établir  les bases d’un futur Émirat islamique.
C’est ainsi que la semaine dernière à Londres, des dizaines de rues, dans les quartiers de Waltham Forest ou encore à TowerHamlets et à Newham, ont été ciblées par cette campagne d’affichage faisant craindre que leurs citoyens puissent être intimidés ou menacés s’ils font fi des lois musulmanes.
Anjem Choudary, leader du groupuscule interdit d’activistes musulmans “Islam4UK” avertit :
« Nous pouvons désormais compter partout au pays sur des centaines, sinon des milliers de personnes désirant s’investir pour patrouiller pour nous dans les rues  et nous avons déjà entre 10 000 et 50 000 d’affiches prêtes à être distribuées. Déjà 25 secteurs en Angleterre sont considérés par le gouvernement comme des zones où l’extrémisme violent est devenu un problème. Nous irons dans tous ces endroits pour y implanter nos propres zones contrôlées par la charia. C’est la meilleure façon de procéder pour faire face à l’ivrognerie, l’incivilité , la prostitution et la délinquance qui affligent les villes anglaises.
Cela signifie aussi que, dans ces secteurs, la communauté musulmane ne tolérera pas la consommation de drogue, l’alcool, la pornographie, les jeux de hasard, l’usure et la promiscuité entre les sexes, – tous ces maux qui découlent de la civilisation occidentale ». 
03Scotland Yard s’est maintenant mis  à l’oeuvre, avec l’aide des conseils de quartier, afin d’enlever ces affiches et pour identifier ceux qui les placardent.
Suite aux attentats d’Oslo, Choudary a de plus déclaré qu’il allait organiser une manifestation contre l’extrême-droite à Waltham Forest ce prochain week-end : « Nous allons mettre ces événements au programme, nous allons organiser une marche pour nous attaquer à ce problème. Le scénario est tout à fait nouveau maintenant. La communauté musulmane doit être vigilante. Il y a une hostilité latente contre l’islam. Je crois qu’une attaque comme celle de Norvège pourrait arriver ici ».
Cette campagne d’affichage survient quelques mois à peine après que d’autres affiches, citant des versets du Coran,  déclaraient Tower Hamlets une « zone sans homos ». De plus, dans ce même quartier, des femmes ont été menacées de violence si elles ne portaient pas le voile islamique.
Hier, Chris Robbins, directeur du conseil municipal de Waltham Forest, a déclaré :  « Dès que l’on nous a averti au sujet de ces affiches nous nous sommes efforcés pour  toutes les enlever durant  le week-end. Depuis nous avons visionné les enregistrements des caméras de surveillance et avec l’aide de la police nous essayons d’identifier les coupables.
Notre politique est d’utiliser tous les pouvoirs à notre disposition  afin d’intenter des actions en justice contre les contrevenants. Les gens ne doivent pas se faire une fausse idée de notre ville parce qu’une poignée d’idiots insignifiants, qui n’habitent pas ici, ont décidé de placarder nos rues avec ces affiches ridicules ».
Source : DailyMail.com 
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/
redaction@directsud.eu
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930