DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Torreilles

TORREILLES : La Boule Torreillannne organise le mémorial Blanchard-Leroux le 12 juillet au boulodrome Julien Espelt

Le rendez-vous des amateurs de boules avec de beaux moments entre amis

Martine Lemaire

Martine Lemaire

Le 12 juillet, la Boule Torreillanne organise le mémorial Blanchard – Leroux au boulodrome Julien Espelt à Torreilles (village).
001Inscription 4 € par joueur en triplettes formées, à partir de 13h30 avec jet du bouchon à 14h.
100 €+ les mises si 16 équipes engagées.

 

TORREILLES : cuisine et Pâtisseries du Sud et d’ailleurs 10

On finit la saison cuisine avec une recette souvent réalisée, mais ici avec une autre approche culinaire 

Hélène Carles

Hélène Carles

Comme vous avez vu dans l’article précédent, nous avons dégusté les cocas et la frita lors de notre réunion de Juhègues, avant de passer au plat concocté par nos trois hôtesses Lucette, Francine et Marie-Paule
Toute une famille et sa génération qui pendant la saison ont fait partager leur amour pour la passion de la cuisine du sud et d’ailleurs.
Un clin d’œil aussi aux participantes qui avec le temps se sont intégrées dans cette réunion gourmande.
Tout le monde à la découpe

Tout le monde à la découpe

Poulet aux citrons confits suivant la recette de Lucette

Ingrédients :
– Des hauts de cuisse de poulet pour 6 personnes
– Du safran ou du colorant
– 100 g d’olives avec noyau en escabèche, violettes ou nature pour les puristes
– Une bonne poignée d’amandes émondées
– 2 oignons hachés
– 1 ou 2 gousses d’ail (suivant la quantité ou la force du goût en finalité)
– 1 cuillère à café de gingembre
– 1 cuillère à soupe de farine
– 2 ou 3 citrons confits
– 1 bouquet de coriandre
– De la maïzena et une briquette de crème fraîche liquide (facultatif)
– 1 bouillon préparé de volaille
Mais il faut aussi les aromates

Mais il faut aussi les aromates

La recette
– Mettre dès le début les citrons confits à dessaler.
– Badigeonner et préparer les hauts de cuisse avec le safran ou le colorant (ou un mélange des deux pour des raisons de coût, le safran même mélangé amenant un délicieux goût)
– Dénoyauter les olives, faire dorer légèrement les amandes, les retirer les mettre en attente.
– Dans la cocotte mettre un peu d’huile, faire revenir les morceaux de poulet sur toutes leurs faces, les retirer et les réserver de côté.
– Ensuite faire revenir l’oignon, l’ail pressé, ajouter le gingembre, la cuillère à soupe de farine, mettre de l’eau chaude (elle devra recouvrir les morceaux de poulet ainsi que la peau des citrons confits.
Avec Lucette on ne plaisante pas sur l’équilibre en bouche

Avec Lucette on ne plaisante pas sur l’équilibre en bouche

– Ajouter la coriandre hachée, les olives et le bouillon.
– Faire bouillir quelques minutes et ajouter le poulet, saler (attention les olives, les citrons et le bouillon sont des éléments salés) poivrer, laisser mijoter.
– Pour épaissir le mélange ajouter un peu de maïzena.
– On ajoute ensuite les amandes et on passe par une cuisson à gros bouillon quelques instants.
– Pour une sauce plus onctueuse, on peut ajouter suivant les goûts de la crème fraîche.
– Pour accompagner cette recette, on peut faire un riz blanc, mais aussi différentes semoules cuites, en fonction des envies, mais aussi du choix des assaisonnements.
Plus de vingt femmes contre votre correspondant-photographe

Plus de vingt femmes contre votre correspondant-photographe

Alors, si cette recette vous plait ou vous inspire, réalisez-la très vite et profitez-en pour la faire partager à vos amis.
Vous avez nos adresses, quelques commentaires, avis et conseils seront les bienvenus avec une réponse de ma part.
Bonne dégustation !
Et bonnes vacances à vous toutes et tous, et rendez-vous à la rentrée…
COUV

TORREILLES : la fête catalane du 21 juin bat son plein

Tout un village et ses invités réunis pour de belles festivités

C’est rare d’avoir ensemble quatre maires pour deux villes

C’est rare d’avoir ensemble quatre maires pour deux villes

Si l’échange des propos entre les maires actuels des deux villes jumelée Marc Médina et Jordi Cordon, en présence des deux anciens maires Louis Carles et Albert Bou qui ont été les fondateurs de cet événement, ont été en Catalan même sans parler cette magnifique langue, de nombreuses personnes ont pu apprécier la chaleur de certains mots et les échanges symboliques.
El Flabiol Torrellà et des danseurs d’un groupe de Torroella de Montgri

El Flabiol Torrellà et des danseurs d’un groupe de Torroella de Montgri

Lors de cette petite et simple cérémonie, Andrès Navarrete, adjoint au maire de Torroella, Nûria Bosch adjointe à la culture et Laurent Fabre, ancien président du comité de jumelage, sont venus se joindre à nos quatre maires pour deux communes.
Une belle table avec nos musiciens

Une belle table avec nos musiciens

Puis, tous les participants et la population ont pu assister à des sardanes avec le groupe El Faviol Torrellà qui a eu le plaisir de voir se joindre des danseurs de Torroella et qui sont reconnus pour leur haut niveau dans leur région.
Puis après un apéritif convivial, tout le monde s’est retrouvé devant les grandes tables campagnardes, sur cette place villageoise Louis Blasi si adorable et pittoresque avec ses platanes en parasol.
Après avoir partagé un bon repas, les convives ont eu le plaisir d’entendre le Big-Bang de l’école de musique de Torroella de Montgri, qui a séduit tous les participants par leurs belles interprétations, malgré la jeunesse des musiciens.
Un Big Band de jeunes mais avec de très bons musiciens

Un Big Band de jeunes mais avec de très bons musiciens

Une belle soirée orchestrée par les bénévoles, l’ensemble de l’association Saurimonda, du service des animations, sans oublier les partenaires à cette réussite le Clos du Lys pour les repas, et Expériences prestataire technique torreillan.
COUV  

TORREILLES Inauguration du « Passeig de Torroella » le samedi 21 juin, avec la complicité de la ville de Torroella-de-Montgri

Début d’une grande fête Catalane à l’occasion des festivités de la Saint-Jean 2014

????????????????????????????????????L’ancien maire Louis Carles participe à la dernière coupe du ruban

L’ancien maire Louis Carles participe à la dernière coupe du ruban

C’est en présence de Jordi Cordon, maire de Torroella de Montgri, ville jumelée à Torreilles depuis 1989, de ses amis Laurent Fabre (ancien président du comité de jumelage), Albert Bou (ancien maire de Torroella et complice de l’ancien maire Louis Carles pour le jumelage), sans oublier la population de la commune venue en nombre, que le maire Marc Médina, entouré d’élus, a lancé les festivités en commençant par l’inauguration au niveau du pont de la Madraguère, du «Passeig de Torroella»
????????????????????????????????????Les participants sur le beau parcours du Passeig de Torroella

Les participants sur le beau parcours du Passeig de Torroella

Ce parcours dédié aux piétons et cyclistes, aura pour but de ceinturer une partie de la ville, en la faisant découvrir aux amoureux de beaux espaces verts.
????????????????????????????????????Une dernière aubade pour nos deux maires

Une dernière aubade pour nos deux maires

Derrière la musique des Els Salanc’aires un ensemble musical qui préserve et défend les valeurs de la musique Catalane avec sa mascotte le Burro Català en tête, les participants et futurs promeneurs ont pu apprécier le parcours qui sera après des aménagements comme des bancs, des agrès pour les sportifs, un lieu d’expression où fleurs et nature seront proches des espaces artistiques.
Ce sentier floral sera encore un prétexte symbolique de plus au rapprochement des deux villes.
????????????????????????????????????Enfin la liberté pour le Burro Català

Enfin la liberté pour le Burro Català

Après avoir traversé la passerelle et suivi les berges de la Madraguère, longé le Bourdigou, et traversé le parc du jumelage le cortège a terminé son parcours sur la place Louis Blasi, pour une dernière aubade et les quelques mots des deux maires devant une population de plus en plus nombreuse.
Tout le monde a été convié pour la suite des festivités sur la placette ronde afin d’assister à la suite des événements.
Si le 21 juin est une fête populaire de la musique, à Torreilles cette année a été une grande fête Catalane symbole du rapprochement de deux villes très fortes dans leur cœur.
COUV

Cuisine et pâtisseries du Sud et d’ailleurs 9

????????????????????????????????????Lucette

Lucette

Les cocas et la frita de Lucette, un grand moment partagé de plaisir et de bonheur

Dernière rencontre des amies et adeptes de la cuisine et pâtisseries du sud, mercredi 25 juin avec le rendez-vous incontournable sur le site de Juhègues.
Aujourd’hui nos trois hôtesses, Lucette, Francine et Marie-Paule nous proposent une entrée avec les cocas et la frita.
Ces mises-en-bouche seront accompagnées par une succulente sangria « maison » en attendant le plat, le poulet au citron, recette développée dans un autre article. 
????????????????????????????????????Lucette montre les bases des cocas

Lucette montre les bases des cocas

Ingrédients pour environ 38 cocas
500 g de farine
1 pincée de sel
¾ de verre d’huile
Environ 20 cl d’eau tiède
????????????????????????????????????Déjà du monde à l’œuvre

Déjà du monde à l’œuvre

La recette
Mélanger l’huile et l’eau
Verser dans la farine additionnée de sel
Pétrir rapidement
Faire des noix de pâte
Etendre ces noix de pâte le plus finement possible (- d’1 mm) en ronds
Garnir d’une bonne cuillerée de frita (voir recette à la suite)
Fermer en chausson et retourner le bord arrondi de la pâte pour bien fermer
Dorer à l’œuf
Enfourner à 180 °C environ ½ heure (surveiller la cuisson)
Nota, la coca peut se faire frire, mais prévoir des cocas plus petites.
????????????????????????????????????Après les préparations, mise en friture des cocas

Après les préparations, mise en friture des cocas

La Frita de Lucette
Ingrédients
3 ou 4 belles gousses d’ail émincées
1 gros oignon haché en petits dés
1 boîte de pulpe de tomates (boîte ½)
1 poivron vert en petits dés
Sel poivre
Origan
Piment (facultatif)
1 œuf dur coupé en petits morceaux
Huile olive
Et tous les participants sont heureux

Et tous les participants sont heureux

La recette
Dans un fait-tout, faire revenir dans de l’huile d’olive l’oignon et l’ail (à peine roussi, plutôt blond)
Ajouter le poivron en dés et remuer
Ajouter la pulpe de tomates (rincer la boîte à l’eau et la verser dans le fait-tout)
Saler et poivrer
Ajouter l’origan et le piment
Faire cuire environ ½ heure
Laisser refroidir et ajouter l’œuf dur
La frita doit être assez sèche (consistante dans la cuillère)
On peut aussi mettre de la frita sur un pain grillé, avec pour les accrocs, des anchois et là les amis…
En ayant encore le délicieux goût de cette double entrée, je ne peux que remercier ma conseillère technique Hélène, pour sa précieuse aide.
COUV

TORREILLES voit rouge avec l’exposition de Aux TOURS des ARTS, à la salle des fêtes du 13 au 16 juin

Le rouge une tendance, un challenge mais une belle réussite pour l’exposition

Des expressions superbes

Des expressions superbes

Avec des artistes venant de toutes les villes et villages de la salanque, 2014 a été un virage sur les thèmes des autres années, qui étaient des hommages à Hopper, Toulouse-Lautrec et autres grands symboles de la peinture et de la création.
Ils sont tous présents les artistes

Ils sont tous présents les artistes

Pour cette exposition on innove avec une révolution sur les inspirations, qui a comme objectif la création et l’expression au travers du rouge…oui une couleur qui peut bouleverser le coté créatif, les différentes images, mais ce n’est pas le but d’une exposition où on a une pépinière d’artistes qui ne demandent qu’à s’exprimer, même si pour cette « orientation d’essai » le thème abstrait du rouge peut bouleverser un esprit créateur.
Mais les adhérents de l’association ont eu d’autres chalenges à relever.
Le rouge aussi était bien présent

Le rouge aussi était bien présent

Par ce choix de la base de cette réunion, Jean-Claude et Dany ont mis la barre assez haut, vis-à-vis de nos créateurs.
Dans les allées à l’écoute du public et amateurs, on est surpris par les propos très positifs, sur l’interprétation de certaines personnes, sur le clin d’œil audacieux pour d’autres et avec du recul sur la volonté de coller au thème du rouge et de l’intégrer dans des images surprenantes.
Beaucoup de monde et d’amateurs

Beaucoup de monde et d’amateurs

En repassant un second tour dans les allées, vous n’en faites pas plusieurs vous, on découvre des touches de rouge à la limite du viol artistique, où l’audace devient un mot banal.
Vous aimez les belles œuvres, celles-ci ont aussi de l’expression audacieuse liée à l’artistique, vous ne pouvez manquer cette exposition simple mais pleine de découverte qui est à la salle des fêtes de Torreilles du 13 au 16 juin.
Si vous avez « raté » cette belle exposition, on ne va pas vous tirer les oreilles, vous avez rendez-vous dès la rentrée avec le forum des associations, et la journée du patrimoine.
Sans oublier l’option d’une belle surprise avec une autre exposition début décembre.
Que du bonheur.  

TORREILLES : grand gala de SAVATE- BOXE FRANCAISE le vendredi 30 mai à la halle des sports

Sarah Tribou

Sarah Tribou

Que du bonheur pour cette première pour les amateurs de cet art avec en bonus de nombreux grands champions

Une belle salle digne des grandes réunions

Une belle salle digne des grandes réunions

Une ambiance à la « Roger Couderc et Léon Zitrone » avec les souvenirs visuels des grands matches, les parterres généreux, des lumières et sons dignes d’un show américain, un espace VIP, un autre avec des officiels et privilégiés autours de tables festives (un côté regret, avec les tables des grandes soirées de galas et les lampes de verre qui donnaient un coté rétro des très grands matches mondiaux en France et aux Etats-Unis).
C’est donc dans une superbe ambiance, avec une salle bien occupée et surchauffée que la toute nouvelle association Torreillanne « Savate Boxe Académie » chère à sa présidente Sarah Tribou (vice-championne du monde et médaillée d’or aux World Combat Games), qui organisait son premier Gala de boxe française à Torreilles a débuté ce vendredi 30 mai.
Pour cette occasion, l’élite de la boxe française a fait le déplacement à la halle des sports de la commune avec la présence de 8 Champions du Monde, parmi lesquels les millassois Jonathan Bonnet, champion du monde 2013 et de son frère Jérémy, champion d’Europe junior 2012.
Arbitres, juges et responsables de la soirée

Arbitres, juges et responsables de la soirée

Un privilège unique de voir s’affronter des champions du monde, d’Europe, de France, des WCG, dans les Pyrénées-Orientales.
Et on commence très fort

Et on commence très fort

Ce n’est pas le maire Marc Médina et les responsables des sports, ni les nombreux élus qui étaient dans l’espace VIP, qui vont dire le contraire aux regards des nombreuses interventions des boxeurs sur le ring et des nombreux combats.
Une longue fin de soirée avec les 8 rencontres en 2 parties avec un entracte et des démonstrations de cannes de combats.
Image avant un KO technique

Image avant un KO technique

On retiendra quelques noms dans parmi l’ensemble des participants :
Mathilde Mignier, Cyrielle Girodias, Jonathan et Jérémy Bonnet, Tony Ancelin, Medhi Kada et Dylan Colin.
Si quiconque a encore des doutes sur cette activité et ce type de réunion, on peut souligner le grand fairplay de Jonathan Bonnet vis-à-vis de son opposant Yoan Loiseau, qui suite à la défaite KO de celui-ci, a dédié sa victoire en le portant à bout de bras.
Une belle leçon et une belle image d’une passion sportive partagée avec des règles bien au-delà de celles qui sont officielles.
Une belle récompense pour le combat, la sportivité et le fairplay

Une belle récompense pour le combat, la sportivité et le fairplay

Que dire de cette première, avec le gros travail de Sarah Tribou et de toute son équipe ? Que du bonheur, un grand plaisir de voir cette belle discipline à Torreilles, de beaux souvenirs pour de nombreuses personnes, des vocations peut-être pour certains, le plaisir des combats et de se retrouver dans un autre milieu.
Et on continue avec les mi-lourds

Et on continue avec les mi-lourds

Alors bon vent à la toute nouvelle association torreillanne « Savate Boxe Académie » et on est tous avec vous pour le prochain gala !
Pour information aux nombreux amateurs, ce gala sera diffusé en différé sur les chaînes KombatSport et Sport+.
COUV

TORREILLES : cuisine et pâtisseries du Sud et d’ailleurs 8

Lucette

Lucette

Avec les Griwech, on passe dans une réalisation plus simple, mais avec des pièges…

Tout le monde est attentif autour de Lucette

Tout le monde est attentif autour de Lucette

Les Griwech sont sur la base d’une recette simple très goûteuse et généreuse. 
Vos besoins 1 kg de farine 300 g de beurre 1 œuf entier 1 cuillère à soupe de sucre 1 cuillère à soupe de levure chimique 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger 1 verre de cuisine d’eau colorée avec du safran par exemple 1 pincée de sel 500 g de miel liquide Grains de sésame grillés Huile pour friture.
Ce n’est pas toujours aussi simple à réaliser

Ce n’est pas toujours aussi simple à réaliser

La réalisation Faire fondre le beurre, il ne doit pas bouillir. Dans un saladier mettre la farine tamisée, le sucre le sel, la levure, bien mélanger le tout. Faire une fontaine pour y verser le beurre fondu tiédi, le vinaigre, l’eau de fleur d’oranger et l’œuf légèrement battu. Bien mélanger afin que tous les ingrédients soient bien incorporés et pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et souple telle une pâte à pain ou à pizza en mouillant la pâte avec l’eau colorée.
Pas de cuisine moderne, ici c’est à la « bonne franquette »

Pas de cuisine moderne, ici c’est à la « bonne franquette »

Rouler en boule la pâte obtenue et la laisser reposer pendant 30 minutes. Ensuite prendre un morceau de pâte, l’étaler sur 2 mm d’épaisseur, tracer et découper des carrés de 4 cm sur 8. Sur ces carrés, tracer des lignes parallèles, passer les doigts sur les lanières 1 et 3 et faire ressortir celle de derrière.
Première sortie de bain de friture

Première sortie de bain de friture

Quand tous les gâteaux sont façonnés, les plonger dans un bain de friture sans oublier de les retourner. Puis les plonger rapidement dans le miel maintenu tiède puis les couvrir des grains de sésame.
Alors à vous maintenant et bon appétit ! COUV

TORREILLES : cuisine et pâtisseries du sud et d’ailleurs 7

Hélène Carles

Hélène Carles

Attention, on laisse passer le Makrout, c’est chaud et délicieux !

Un léger vent, du soleil, voilà un beau prétexte pour déplacer cet après-midi de pâtisserie à l’espace de Juhègues.
Beaucoup de travail pour nos trois hôtesses Lucette, Francine et Marie-Paule        avec cette délocalisation des cours, mais quel plaisir et des odeurs de friture en plein air.
Juste avant le bain de friture

Juste avant le bain de friture

Première réalisation du jour avec le Makrout, que l’on retrouve souvent dans les boutiques orientales ou sur les marchés, mais ici la différence est dans la maîtrise des produits, pour arriver avec cette recette à une pâtisserie noble, gustative et surtout non grasse malgré un passage en friture.   
Nos trois hôtesses très complices

Nos trois hôtesses très complices

Pour la pâte
500 g de semoule moyenne (3 verres de cuisine)
500 g de semoule moyenne (3 verres de cuisine)

1 verre de beurre fondu
1 verre d’eau colorée, avec du safran par exemple
1 quart de verre d’eau de fleur d’oranger
1 pincée de sel
Pour la pâte de dattes
500 g de dattes

1 zeste d’orange
1 verre à thé d’huile
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
½ cuillère à café de cannelle
1 pincée de clous de girofle (écrasés au pilon)
On a aussi pour les gourmands la possibilité d’ajouter 1 ou 2 cuillères à soupes d’amandes ou de sésame ou de noisettes mixées
La relève semble assurée…

La relève semble assurée…

Réalisation de la pâte de dattes
Cuire les dates à la vapeur pendant ½ heure environ, les malaxer à la main quand elles sont tièdes et ajouter les ingrédients
Réalisation de la pâte
Dans un saladier mélanger la semoule, le sel et le beurre fondu, bien frotter entre les mains afin de bien incorporer le beurre à la semoule, ajouter l’eau de fleur d’oranger, mélanger, ensuite continuer à bien mélanger en ajoutant l’eau colorée jusqu’à obtention d’une pâte souple et malléable.
Hé oui, ce n’est pas toujours facile !

Hé oui, ce n’est pas toujours facile !

Réalisation finale des Makrout
Prendre un morceau de pâte, faire un boudin que l’on étalera ensuite à la main ou rouleau à pâtisserie afin de former deux rectangles. 

Au milieu d’un des 2 rectangles disposer la pâte à dattes, disposer l’autre par-dessus en appuyant bien sur les bords.
Faire des morceaux en taillant en diagonale, puis réaliser quelques stries sur les morceaux. 
Continuer ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.
Les morceaux obtenus seront frits jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Les retirer et les plonger rapidement dans le miel tiède.
Elle n’est pas belle la vie ?
Et comme toujours un merci à Hélène pour sa complicité à la réalisation technique des recettes.
COUV

TORREILLES : la SPA a fait son show les 17 et 18 mai pour son 20ème anniversaire

Beaucoup d’animations mais aussi de visites aux pensionnaires

Mireille

Mireille

Si vous ne connaissez pas Mireille « Maminou » sur le site de la SPA le Jardin de Pradine, vous êtes impardonnable.
En venant à la SPA, vous la rencontrerez entourée des nombreux bénévoles et vous ne pourrez pas résister à son amour débordant et passionné pour les chats, sans oublier les autres compagnons.
Mais au travers de ce petit bout de femme qui court partout, c’est aussi un grand cœur pour préparer les portes ouvertes avec Nicolas Dumas le responsable de l’espace, afin d’accueillir les nombreux visiteurs.
Un retour à l’époque des vikings

Un retour à l’époque des vikings

Pour ce rendez-vous un peu particulier du samedi 17 mai, le jardin de Pradine était aux mains des vikings Nerthus avec de nombreux stands de réalisations artisanales, la reconstitution d’un camp, mais aussi des activités plus ludiques avec des chants, des combats et des animations où le public était convié.
On peut être élu et aimer les chats

On peut être élu et aimer les chats

Dimanche 18 mai, après la cérémonie de la matinée pleine d’histoire, c’est le groupe rock Gasoal qui a pris le relais musical de cette journée, sous la houlette de l’animateur Olivier Parra, qui n’a pas ménagé ses efforts.
Pour cette journée, ce sont les jeunes du PIJ de Torreilles qui ont déambulé dans le parc, avec les belles colorisations d’Amandéa Bet une fidèle maquilleuse de Saint Hippolyte, présente sur toutes les manifestations de la SPA et avec Mireille comme complice.
Une animation spectaculaire du week-end

Une animation spectaculaire du week-end

Entre deux visites pour nos compagnons, le public pouvait assister à différents plateaux d’animations.
On y retrouvait des nombreuses danses orientales, indiennes, avec costumes et jolies femmes, mais aussi de la zumba, du hip-hop, country et aussi pour les nostalgiques du reggae.
Une partie attractive avec les danses du monde

Une partie attractive avec les danses du monde

Certaines personnes étaient sous le charme de la guitare de Yannick, d’autres en admiration sur les tours et manipulation d’un close-up très imaginatif.
Et nos pensionnaires dans tout cela, de nombreuses visites, des beaux clins d’œil, des envies et des options.
Un résultat sur les premières adoptions :
10 chiens 5 chats et 2 chèvres.
On retiendra de ces deux journées, un public ravi et surpris par l’ambiance très festive, des invités à la partie plus officielle de l’inauguration heureux de ses bons moments de partage et retrouvailles pour certains d’entre eux.
Olivier Parra et ses très belles animations

Olivier Parra et ses très belles animations

Que du bonheur et il en faut pour nos amis qui ont été abandonnés.
Mais n’attendez pas d’autres portes ouvertes, car Mireille, Nicolas et tous les bénévoles sont présents tous les jours, et nos compagnons sautent d’impatience de vous revoir et partir avec vous, chose qu’a fait le maire de Villelongue José Lloret avec sa femme qui sont très actifs en repartant dans la soirée avec Kaiser qu’ils ont adopté.
Un bel exemple de Monsieur le Maire à suivre !
COUV

LE REFUGE SPA de TORREILLES fête son 20ème anniversaire le 18 mai 2014

Beaucoup de souvenirs et un bel hommage aux pionniers de cette belle « aventure » 

Sylvie Charles et Mireille « Maminou »

Sylvie Charles et Mireille « Maminou »

Début d’une belle réunion en fin de matinée dimanche 18 mai, avec un peu d’histoire et beaucoup de souvenirs.
Grâce à la présence de Sylvie Charles responsable associée des refuges SPA Perpignan polygone nord et Torreilles, en présence des fondateurs du refuge Monsieur et Madame Charles Kondoky et Marie Saparart, Danielle Trial et représenté Monsieur MOLY le public a pu découvrir la belle aventure de la SPA de Torreilles.
On notera la présence de nombreux maires Alain Got, Madeleine Vidal Garcia, Marc Médina, José Lloret, le représentant de Canet, Jean-Luc Hubert, des élus et divers représentants d’associations.
C’est en 1991 que Michelle Rols, Marie Saparart et Danielle Trial ont envisagé, devant le nombre de chiens errants, de créer un refuge avec l’appui de Madame Faucher, alors présidente de la SPA nationale, et l’accord du Maire de Torreilles Louis Carles.
Une propriétaire, Marguerite RAGUIN a fait don d’un terrain afin de créer un refuge et Monsieur Rodriguez a offert un mobile-home, qui est devenu et reste toujours le bureau du refuge.
Puis il y a eu la construction de 10 boxes par les bénévoles.
De nombreux élus entourent Nicolas Dumas pour ce rendez-vous

De nombreux élus entourent Nicolas Dumas pour ce rendez-vous

Avril 1994  : inauguration du refuge sur le site dit « Jardin de la Pradine » avec :
Jacqueline Faucher, Présidente Nationale, Louis Carles maire de Torreilles, Michelle Rols, Présidente du refuge Madame Piquepellorce, Jean et Marie Saparart, Jacques Moly, Danielle Trial et de nombreux adhérents et donateurs qui ont contribué à la création de ce refuge.
Pour la suite, nous retiendrons les phases principales de ce discours à l’honneur du refuge et des personnes actives.
N’oublions pas un moment très fort et très attendu : l’installation tant attendue de l’eau et de l’électricité.
2000 est l’année du renouvellement du bureau.
Puis vient une période très importante, grâce à la générosité de Monsieur et Madame Gaugier. Il a été possible de réaliser la construction de boxes sanitaires, la construction de la chatterie, ainsi que l’achat de nouveaux terrains.
Un journal le « quoi de neuf » permet de recueillir des fonds qui servent à financer une grande partie des travaux.
On retiendra un nom parmi de nombreux Jacques Moly grand gestionnaire du site, qui entre temps est élu au plan national membre du conseil d’administration.
En 2005 création et inauguration du Centre Animalier de Protection (C.A.P.).
Le docteur et maire Marc Médina connaît beaucoup d’acteurs de cette belle aventure

Le docteur et maire Marc Médina connaît beaucoup d’acteurs de cette belle aventure

En présence de Paul Alduy Maire de Perpignan, Serge Belay président national de la S.P.A., Jacques MOLY président de la délégation des P.-O.
Sans oublier le bureau de la délégation, de tous les bénévoles qui ont œuvré pour la création et le maintien de ces refuges et des salariés.
Le but et la volonté étant de sauver encore plus d’animaux.
Puis vient une période difficile, où Torreilles se sépare du CAP et connaît alors une période de turbulences.
Enfin, en 2012, après pas mal de tempêtes, Paris prend la décision de réunir à nouveau les deux refuges et d’en confier la responsabilité à Nicolas Dumas, salarié, déjà en charge du CAP, qui sera aidé par Sylvie Charles dans cette tâche.
Les deux refuges sont à nouveaux réunis en une seule et même délégation.
Grâce à son charisme et son sens aigü de la protection animale, Nicolas s’efforce de continuer l’œuvre de son prédécesseur en redonnant le lustre et l’éclat de ce qui avait fait les beaux jours de Torreilles.
Un refuge presque unique en France, un endroit de rêve dans son écrin de verdure où les chiens profitent de 4 heures de liberté tous les jours dans les parcs.
C’est avec les propos et la conclusion de José Lloret que tout le monde s’est retrouvé devant le verre de l’amitié

C’est avec les propos et la conclusion de José Lloret que tout le monde s’est retrouvé devant le verre de l’amitié

Pour le site de Torreilles voici quelques noms de bénévoles très présents :
Traudel qui s’implique à la chatterie depuis plus de six ans.
Mireille bénévole active à la chatterie et qui prend en charge presque seule toutes les journées portes ouvertes.
Martine et Nicole, bénévoles aussi bien chiens que chats, et qui participent à la vie du refuge.
Simone, bénévole chien, toujours fidèle au poste depuis 15 ans.
Et n’oublions pas tous ceux qui ont œuvré pour la réalisation et le maintien du refuge :
Jacques Moly, Charles Kondory, Louis Carles, l’ancien maire de Torreilles, qui a toujours accepté de nous aider, José Lloret maire de Villelongue qui assiste à toutes nos manifestations et nous apporte son soutien.
Les bénévoles et salariés, qui se sont pleinement investis pour que ce refuge continue d’exister.
Enfin il faut rendre hommage à Danielle, celle sans qui Torreilles et le CAP n’existeraient pas et qui continue toujours, malgré des ennuis de santé, à œuvrer au CAP depuis sa création mais qui garde un œil bienveillant sur le Jardin de la Padrine.
Sylvie Charles
a procédé ensuite à la remise des diplômes de membre bienfaiteur de la SPA, sans oublier les fondateurs présents, les personnes participantes, les bénévoles et les élus venus en soutien à ce 20ème anniversaire de la SPA qui a été une superbe réussite.

Puis elle a passé la parole à José Lloret et a ensuite invité tous les participants au verre de l’amitié et à un beau buffet campagnard.
COUV

TORREILLES : 1er grand gala de SAVATE BOXE FRANCAISE le vendredi 30 mai à 19 heures à la halle des sports

Que du bonheur pour les amateurs de cet art, avec en plus de grands champions

001La toute nouvelle association Torreillanne « Savate Boxe Académie« , chère à sa présidente Sarah TRIBOU (vice-championne du monde et médaillée d’or aux World Combat Games), organise le vendredi 30 mai prochain à partir de 19h, son tout premier Gala de boxe française.
A cette occasion, l’élite de la boxe française fera le déplacement à la halle des sports de la commune avec la présence de 8 Champions du Monde, parmi lesquels les millassois Jonathan Bonnet, champion du monde 2013 et de son frère Jérémy, champion d’Europe junior 2012.
La présidente Sarah Tribou

La présidente Sarah Tribou

Une occasion unique pour voir s’affronter des champions du monde, d’Europe, de France, des WCG, dans les Pyrénées-Orientales.
Voici le plateau complet :
Margot BOUYJOU, Mathilde MIGNIER, Cyrielle GIRODIAS, Jonathan et Jérémy BONNET, Tony ANCELIN, Medhi KADA et Dylan COLIN.
Ce Gala sera diffusé en différé sur les chaînes KombatSport et Sport+.
Entrée : 8 €/ info : 06.31.39.48.25
Vous pouvez aussi retirer vos places aux :
Salon de coiffure « REVOLUT’IF » à Torreilles et Coaching Sport à Sainte Marie la Mer.
Cette première soirée de boxe française sera pour vous un grand souvenir sportif.

Venez nombreux !

TORREILLES : Visite de la plage ou balade sur le littoral

ERIC, l'un des gardes

ERIC, l’un des gardes

Le plaisir du vélo et des connaissances de la nature

Beaucoup d’attention aux propos éclairés d’Eric

Beaucoup d’attention aux propos éclairés d’Eric

Olivier Sanchez, le responsable de l’office du tourisme de Torreilles, avait un large sourire pour cette dernière journée de cette série de balades à vélo dans les dunes du littoral, avec beaucoup de participants qui avaient répondu présent à cette belle initiative, pour le développement des connaissances de l’environnement de notre région.
De nouvelles découvertes pour les enfants

De nouvelles découvertes pour les enfants

Les amateurs et les curieux, avec les enfants, les vététistes confirmés, ou simples cyclistes, étaient aux anges sur ce parcours sablonneux et souvent roulant, qui pour certain était une première, au regard de l’histoire et l’approche de la faune et des fleurs de ce secteur protégé.
Le plaisir du vélo et de la nature

Le plaisir du vélo et de la nature

Un régal pour eux, au regard des explications et commentaires de nos trois complices Olivier mais aussi Eric et Jean-Philippe les gardes du conservatoire du littoral.
Le tracé partait de la plage du centre, pour aller vers le nord en passant par l’ancien blockhaus et une partie de l’histoire de la guerre dans notre région, en contraste avec la beauté et le coté encore sauvage dans certains endroits de l’embouchure de l’Agly.
Olivier explique la beauté de l’embouchure de l’Agly

Olivier explique la beauté de l’embouchure de l’Agly

Puis tout le monde a enfourché son vélo pour revenir vers le sud, avec un contour par les maisons de sable, et le retour à l’office du tourisme.
Malgré un soleil un peu timide, tous les participants ont vécu une balade réussie, et de nombreux amateurs pensent déjà à la reprogrammer pour leur prochaine visite à Torreilles.

TORREILLES : hommage du souvenir avec la cérémonie du 8 mai

Patrick Ferrer

Patrick Ferrer

Beaucoup de monde pour cette réunion symbolique

Moment de recueillement pour tous les participants

Moment de recueillement pour tous les participants

Le cortège composé du conseil municipal, des associations d’anciens combattants, du Souvenir Français et de la population du village a rejoint le monument aux morts.
Après un traditionnel dépôt de gerbe et la lecture du message du secrétaire d’état aux anciens combattants, les membres présents ont entonné la Marseillaise avant de rejoindre la salle des fêtes.
Remise de la médaille par Patrick Ferrer à Michel Carles

Remise de la médaille par Patrick Ferrer à Michel Carles…

A l’issue du discours du nouveau maire Marc Médina, les deux présidents d’associations patriotiques de Torreilles ont procédé à une remise de décorations. Patrick Ferrer, président de la section locale des ACPG – CATM a, après de belles éloges, décoré Michel Carles de la croix du combattant, un adjudant-chef de 61 ans qui a consacré plus de 35 années de sa vie à la Gendarmerie mobile, qu’il a quittée en 2008.
…suivie par celle pour Yoann Artès

…suivie par celle pour Yoann Artès

Michel Carles est titulaire de la médaille militaire, de la médaille de la Défense nationale échelon or, de la médaille commémorative française avec agrafe Kosovo, de la médaille OTAN avec agrafe ex-Yougoslavie et de la médaille OTAN avec agrafe Kosovo.
Puis il a honoré Yoann Artès de la médaille de reconnaissance de la Nation qui représente la jeunesse avec ses 26 ans.
Malgré cette jeunesse, Yoann Artès est détenteur de la médaille de la Défense nationale échelon bronze, de la médaille d’outre-mer avec agrafe Liban et de la médaille ONU pour son appartenance à l’UNIFIL avec agrafe Liban.
Moment d’émotion avec Louis Carles, l’ancien maire

Moment d’émotion avec Louis Carles, l’ancien maire

A écouter les anciens, ce garçon aux allures de playboy, a déjà un sac professionnel bien rempli.
Nous passons maintenant à un moment de souvenir avec Alain Alsina président de la section locale de l’UNC qui a remis la médaille de l’UNC à Louis Carles, l’ancien maire de Torreilles, afin de le remercier pour toutes les actions menées en faveur des associations patriotiques. 
Enfin, la matinée s’est achevée par le verre de l’amitié offert par la municipalité.
Avec ses nouvelles fonctions d’acteur officiel, le docteur Marc Médina, nouveau maire de Torreilles, a présidé avec panache sa première cérémonie patriotique à l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945. 

TORREILLES 6ème FLORALIES le samedi 3 et dimanche 4 mai, à JUHEGUES

Deux journées dédiées aux fleurs et aux dérivés, avec de nombreuses animations

Marc Médina

Marc Médina

Malgré un samedi avec un vent assez présent et un soleil capricieux, les fidèles, les curieux et des amateurs sont venus partager leurs questions et intérêts avec les producteurs présents sur le parc de Juhègues pour les 6èmes floralies du samedi 3 et dimanche 4 mai 2014.
Juhègues veille sur les floralies

Juhègues veille sur les floralies

Et cette année dès le samedi ,même pour des questions de météo instables, très vite ce rendez-vous est devenu plaisir et bonheur grâce à la venue du soleil de ce dimanche, et on a pu rencontrer dans les différents espaces, des gens à la recherche de couleurs mais aussi d’idées et conseils.
Comment résister aux géraniums, aux rosiers majestueux, pétunias, fuschias, et autres cactées tous étonnants par leurs diversités.
On ne peut que saluer les nombreux pépiniéristes et horticulteurs présents, venus de tout le département pour faire vivre ces deux belles journées florales.
De beaux espaces

De beaux espaces

Marc Médina et de nombreux élus présents sur le site ont pu apprécier tous les efforts mis en œuvre par la commune mais aussi par le service d’animation avec Patrice et Olivier, sans oublier tous les bénévoles et associations qui ont été la cheville ouvrière de ce rassemblement festif.
Il faut aussi signaler tous les complices de cet événement avec l’Agglo Perpignan Méditerranée, et son stand sur le compost, mais aussi un stand dit innovation avec la Mésange Verte, concepteur et fabricant d’écopièges pour lutter contre la chenille processionnaire.
Proche de la chapelle, on trouve un espace littéraire avec la librairie Plaisir et son animatrice Aline, qui partage son espace avec une exposition sur les pesticides proposée par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales.
Un coin nature et sauvage

Un coin nature et sauvage

En entrant sur le site, vous ne pouvez pas avoir raté le stand d’artichauts tenu par les producteurs Torreillans, ni en sortant les belles balades à dos d’ânes par la Ferme aux grandes oreilles.
Vous voulez connaitre la chapelle de Juhègues et son histoire, vous ne pouvez pas tomber mieux avec un guide comme Olivier, qui vous fera découvrir cette petite merveille.
Et les enfants dans tout cela, ils ont été oubliés, avec l’ensemble des espaces ludiques comme les parcours accrobranches par AcroVertige et son animateur Greg, un ensemble gonflable très sollicité par les bambins et plus grands, et les jeux en bois géants qui font le bonheur les parents et les petits.
Des roses si belles, quel bonheur !

Des roses si belles, quel bonheur !

Ouf, on va souffler, que nenni, il reste la tombola fleurie organisée par l’association du Patrimoine, sans oublier le point conseil avec le service espaces verts de la ville.
Si le point jeune était présent avec un stand de maquillage, il l’était aussi dans un but de civisme, avec le service brouette.
Et si tout cela vous a donné une petite soif ou une petite faim, pas de problème Momo avec toute l’équipe de l’association du Patrimoine et sa terrasse fleurie, vous attendent à la buvette.
Juhègues a été habillée de mille fleurs le temps de ce beau week-end.
Elle n’est pas belle la vie ? COUV
_DSC5431
_DSC5766
_DSC5767
_DSC5768
_DSC5769

TORREILLES La 2ème édition de Contes et Chocolats à Juhègues

Patrice

Patrice

Une journée de plaisir pour les enfants mais aussi les parents 

Spider-man à l’entraînement

Spider-man à l’entraînement

Le parc de la Chapelle de Juhègues a accueilli, le mercredi 30 avril la seconde édition de Contes et Chocolats pour le grand plaisir des enfants de 3 à 7 ans.
De nombreuses surprises à ce rendez-vous pour les enfants, et aussi les parents.
Un succès assuré avec les structures gonflables

Un succès assuré avec les structures gonflables

Au programme : musique avec Moya B des lectures de contes enchanteurs en partenariat avec la médiathèque municipale Claude Blazy, de l’escalade dans un parcours d’accrobranches et une magnifique structure gonflable.
Mais l’activité tant attendue était la chasse aux œufs sur ce site privilégié.
En arrivant dans le parc, la première chose qui est frappante est le gros jeu gonflable qui est déjà très sollicité, avec en fond le haut des structures du parcours aérien du mur d’escalade.
Monique et les contes enchanteurs

Monique et les contes enchanteurs

Puis en se rapprochant de la chapelle, on entend les rires des enfants, avec la voix de Monique qui remplace Manon souffrante, et qui raconte de beaux contes en lisant des belles histoires pour le plaisir de tous.
Coté mur et accrobranches, Greg le responsable est de la plus grande vigilance vis-à-vis des jeunes pratiquants, avec des dépannages pour les plus téméraires.
Un espace très sollicité, avec un retour pour la 2ème édition la semaine prochaine et sa présence en animation sur les 2 journées des floralies de ce week-end.
Mais la structure gonflable a aussi ses nombreux adeptes avec de nombreux rires et exclamations.
Mais où sont les œufs…et là il n’y a pas que les enfants qui sont à la recherche du trésor, les parents aussi, avec une douce pensée pour les années de leur jeunesse.
Greg assure la sécurité des enfants sous le regard amusé de Moya B

Greg assure la sécurité des enfants sous le regard amusé de Moya B

Il y a même des petits malins qui suivent Patrice, pour essayer de voir les planques.
Du soleil, de la bonne humeur, des enfants plein de joie que demander de mieux.
Un bravo pour l’équipe d’animation et aux services de la mairie qui ont réalisé pour la 2ème fois une belle journée de détente et de plaisir, sans oublier une organisation sans faille sur l’ensemble du site. 
Tous les ingrédients ont été réunis pour que les enfants passent un agréable moment que vous pourrez retrouver de nouveau mercredi 7 mai à 15 heures 30 à Juhègues.
Et n’oubliez pas le bonheur et l’amour des plantes et des fleurs ce Week-End aux deux journées des floralies de Juhègues

TORREILLES Cuisine et Pâtisseries du Sud et d’Ailleurs 6

On ne refuse pas une tarte aux pommes au dessert…

On appelle ça mettre la main à la pâte, dans une bonne ambiance

On appelle ça mettre la main à la pâte, dans une bonne ambiance

Pour la suite de cette réunion du mercredi 30 avril, Marie-Paule, Lucette et Francine ont décidé de travailler des recettes simples, si on respecte les bases élémentaires mais goûteuses.
Si on dit un repas sans fromage, n’est pas un repas, un repas sans sucreries peut lui aussi devenir source à commentaires.
Dans une tarte aux pommes, il faut des pommes…

Dans une tarte aux pommes, il faut des pommes…

Voici donc, la recette de La tarte aux pommes.
Les éléments de base pour :
La pâte brisée :
250 g de farine
125 g de beurre froid
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe de sucre
100 g de sucre
100 g de poudre d’amandes
2 œufs
10 cl de crème épaisse liquide à 30%
Du rhum environ 10 à 12 cl,
A noter que l’on peut le remplacer suivant les goûts, par du Kirch plus fruité.
Un peu de sucre ou cassonade
Cannelle (facultatif)
Et des pommes, pour le choix il varie suivant les goûts et la consistance finale désirée.
Et il faut bien les ranger !

Et il faut bien les ranger !

Préparation
Peler les pommes et les tailler en lamelles de 5 ou 6 mms.
Les mettre à macérer dans du rhum (1 verre) et du sucre fin.
Dans un saladier, mettre la farine, le sel, le sucre et ajouter le beurre froid en petits morceaux, asperger d’eau environ 1/4 de verre, puis malaxer le tout soit dans le saladier ou sur le plan de travail afin de former une boule.
Ne pas trop pétrir la pâte.
Laissons cuire

Laissons cuire

Etaler la pâte, la mettre dans le moule à tarte beurré et la piquer avec une fourchette.
Sur cette pâte, disposer harmonieusement les lamelles de pommes.
Mélanger ensuite les 100 g de sucre avec les 100 de poudre d’amandes.
Puis les 2 œufs et les 10 cl de crème liquide.
Verser ce mélange sur les pommes, saupoudre de sucre fin ou de cassonade et de cannelle (facultatif).
Mettre dans un four à 180° (6) préalablement chauffé pendant 30 mn.
Bonne dégustation !

Un merci et un clin d’œil à ma script Hélène.

TORREILLES Cuisine et Pâtisseries du Sud et d’Ailleurs 5

Réalisation d’un plat simple à partir de farine de pois chiche

Hélène est venue se joindre à nos hôtesses

Hélène est venue se joindre à nos hôtesses

Si hier c’était le 1er mai et la fête du travail, aujourd’hui on va vous proposer 2 recettes pour compenser.
Nos hôtesses Marie-Paule, Lucette et Francine avec la complicité d’Hélène vous livrent une recette très simple de leur enfance.

La CALENTITA (algérois) ou CALENTICA (oranais)

Les éléments de base :
500 g de farine de pois chiche

1 pincée de sel
10 cl d’arachide ou de tournesol
1,9 litre d’eau 
1 œuf (gros) ou 2 (petits)
Attention, cette préparation doit être très fluide, même liquide.
Tout chaud du four

Tout chaud du four

Préparation :
Tamiser la farine dans un saladier et mettre, dans un premier temps, 0,5 litre d’eau et remuer. 

Ajouter l’œuf, l’huile tout en remuant ainsi que l’eau restante. 
Il s’agit ici d’une pâte assez liquide.
Laisser reposer cette pâte pendant 2 heures.

Penser à la remuer de temps en temps.
On va bientôt goûter

On va bientôt goûter…

Beurrer un plat à gratin y verser la pâte et mettre dans le four à 240°, four qui aura été chauffé au préalable.
Le dessus doit être doré.
Ce plat se consomme tiède.
Sa présentation est semblable à un flan qui se consomme simplement ou en accompagnement.
Pour les amateurs de recettes relevées, ils pourront accommoder celle-ci d’épices.
Bon appétit !

TORREILLES et l’APLEC de Pâques lundi 21 avril à Juhègues

Après la pluie, le bonheur est dans les cœurs avec sardanes et repas

Le père Soulet

Le père Soulet

La Cobla Casenoves nous a offert le plaisir de ses interventions musicales pendant la messe de Pâques du père Soulet, dans un grand moment de recueil et de pensée pour tous les croyants.
Les Casenoves dans la chapelle

Les Casenoves dans la chapelle

Puis après l’office religieux, tout le monde et les nouveaux arrivants se sont retrouvés pour fêter les Pâques au travers de cet Aplec.
La sardane est pour tous les âges

La sardane est pour tous les âges

Après la pluie arrive le bonheur, chose évidente pour tous les participants et amoureux de Sardanes, dans le théâtre de verdure de la chapelle de Juhègues.
Ils sont tous là, et bien présents autour du verre de l’amitié, mais aussi sur la plate-forme face à la Cobla Casenoves, pour se donner au plaisir de la danse, des rencontres sans oublier l’élément fondamental, la culture et le respect de notre région.

On entend déjà près de nous les crépitements du bois pour les braises des barbecues, car aujourd’hui c’est la fête, avec tous les amateurs de danses, mais sans oublier les casse-croutes préparés ou improvisés.
On y fait même des rencontres de maires

On y fait même des rencontres de maires

Si le soleil nous a un peu oublié, le cœur, l’amour et le partage de l’esprit Catalan étaient eux présents et bien au rendez-vous.
Ils étaient nombreux à la danse, mais aussi aux barbecues

Ils étaient nombreux à la danse, mais aussi aux barbecues

Tous les participants du village, mais aussi des communes voisines, avec les élus et les anciens ont aussi profité de cette journée pour se retrouver.
Que du bonheur.  

TORREILLES : Concert à Juhègues avec le Quatuor OPALE

Dimanche 20 avril, le public sous le charme et le talent des 4 instrumentistes

Le quatuor OPALE haut en définition musicale

Le quatuor OPALE haut en définition musicale

Le Quatuor Opale c’est avant tout quatre charmantes et ravissantes jeunes femmes passionnées par la musique de chambre, issues d’études musicales de hauts niveaux et réunies au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan.
Leurs points communs est la volonté et la force de l’interprétation afin de partager leur amour de la musique avec le public.
Un hommage très fort de Marc Médina aux interprètes

Un hommage très fort de Marc Médina aux interprètes…

Le programme proposé par la ville de Torreilles et Marc Médina pour ce dimanche 20 avril à la chapelle de Juhégues est à la fois audacieux et prestigieux associant différentes écoles et tendances souvent connus par l’utilisation de d’autres instruments de base, ou avec une écriture plus dirigée vers des versions pour grands orchestres.
Un beau programme avec les interprétations entre autre des œuvres de Béla Bartôk, Anton Dvorak et Astor Piazzolla.
…mais aussi de celui de Monique Deyres

…mais aussi de celui de Monique Deyres

Dans l’ ensemble de ce beau programme, on peut s’attarder sur Béla Bartôk avec le thème de Ten easy pieces qui suivant les années et les écritures ont été classiques mais aussi classico-jazz.
Avec le choix du Quatuor à cordes no 12 en fa majeur, B. 179 (op. 96) dit l’Américain ici, on est dans l’une des œuvre de musique de chambre les plus connues d’Antonín Dvorak.
Les 4 mouvements furent esquissés en moins d’une semaine et la composition de l’ensemble prit à peine quinze jours.
Dvorak travailla donc dans un sentiment d’euphorie, sinon de facilité.
Un public plein de bonheur

Un public plein de bonheur

Pour le registre d’Astor Piazzolla, on a toujours l’association en tête tango et bando
peu de personne connaissent la version Libortango adios nonimo en variante pour cordes, qui a fait les grands et beaux succès avec les violons et cello de la famille des Illenyi en Europe et dans le monde.
Voilà donc un modeste survole d’un beau programme interprété à merveille par le Quatuor Opale, avec Cécile Teixidor premier violon, Elisabeth Pastor second violon, Charlotte Chollet alto et Shani Megret violoncelle.
Un très beau début de saison pour les futurs concerts de Juhégues.

TORREILLES : 2ème SALON du MODELISME les 12 et 13 avril 2014

Une belle organisation grâce à l’Association Roussillon Aéromodélisme

Marc Médina, Guy Rouquié et quelques membres de l’association

Marc Médina, Guy Rouquié et quelques membres de l’association

Pour le 2ème salon du modélisme de Torreilles, Marc Médina le maire de la ville a fait le tour dès l’ouverture de l’ensemble des exposants, accompagné de Guy Rouquié et d’amis, en s’attardant longuement sur tous les stands.
Un salon, on pourrait plutôt dire la caverne d’Ali Baba, avec à chacun des arrêts des surprises sur l’élaboration des modèles, leurs origines et le travail qui leur a été consacré.
La physique de base étonne toujours

La physique de base étonne toujours

Accompagné par les organisateurs de l’association Roussillon Aéromodélisme le maire a rencontré chaque responsable des stands, qui lui ont présenté avec amour et passion, le fruit de leur travail et conception, avec pour certains des notes hallucinantes de réalisme.
On y découvre pêle-mêle les origines des bateaux à vapeur, mais aussi le temps et la passion pour la réalisation d’une galère totalement animée.
Sans oublier la précision des réalisations

Sans oublier la précision des réalisations

Un peu plus loin, on découvre de nombreuses maquettes actives sur des bases de la transmission de la vapeur en mouvement.
Un rêve pour les professeurs de physique et leurs démonstrations auprès de leurs élèves.
Les maquettes présentées anciennes ou plus proches de notre temps avec le grand stand dédié aux avions, sont plus vrais que des images, et avec leur fonctionnement ainsi que le respect de la réalité plus que surprenant attirent et vont attirer encore une fois le public et les curieux pour cette nouvelle édition.

Olivier Sanchez en admiration devant la fabrication sur place de maquettes volantes

Olivier Sanchez en admiration devant la fabrication sur place de maquettes volantes

Ce salon est aussi un forum d’échange d’idées et de combines pour réaliser à moindre frais, mais avec beaucoup de temps et de passion le symbole de nos rêves.

On a beau être 1er magistrat d’une ville, on est comme tous les visiteurs, un enfant passionné de connaissances.
Une belle leçon de simplicité pour tous. 

COUV

TORREILLES fête les rameaux à Juhègues

JP Soulet

JP Soulet

Beaucoup de pratiquants pour cette réunion religieuse

Que l’on soit pratiquant ou pas, les rameaux sont le symbole de l’approche de Pâques.
De nombreuses personnes se sont retrouvées sous le soleil, mais avec une petite houle, pour fêter cette journée importante pour les croyants.
Le moment de l’Aspersion

Le moment de l’Aspersion

Brigitte et son aide Marie-Annick

Brigitte et son aide Marie-Annick

C’est le père Soulet qui a dirigé l’office, accompagné à l’orgue par Henri Vidal, les chœurs de Torreilles avec de nombreux voisins, la choriste soliste Marie-Annick et la venue de Brigitte une violoniste talentueuse du quatuor le moment musical.
Après la traditionnelle bénédiction des rameaux par le prêtre, la messe de plein air a été ponctuée par les voix de nombreux enfants venus sur le podium pour lire des paragraphes des livres saints.
Une belle annonce pour les fêtes prochaines.

 

Le père Soulet entouré des enfants

Le père Soulet entouré des enfants

Brigitte et son aide Marie-Annick

Brigitte et son aide Marie-Annick

 

 

 

 

 

 

 

 COUV

 

SAINT-LAURENT : INAUGURATION de l’exposition des ATELIERS d’ARTS LAURENTINS

Une exposition du 9 au 13 avril réunissant différentes cultures artistiques

Brigitte Marciniak

Brigitte Marciniak

Inauguration mercredi 9 avril de l’exposition des Ateliers d’Arts Laurentins qui a eu lieu à la salle Marinade, en présence de Brigitte Marciniak la présidente.
Pour cette édition était associé Jean-Marie Denneulin président de l’Atelier Soie et Verre, sans oublier Alain Got le nouveau maire accompagné de nouveaux élus, mais aussi de Madeleine Garcia-Vidal maire de Saint Hippolyte et de nombreuses personnalités des deux villes.
Tous les invités et le public ont pu apprécier cette initiative qui consiste à associer la culture de la peinture, la poterie, la sculpture avec la magie de la soie et du verre.
Les deux présidents et le maire de Saint-Laurent

Les deux présidents et le maire de Saint-Laurent

Si les domaines sont différents la passion des artistes est aussi forte chacun dans son domaine.
Quel bonheur de voir dans la clarté le mélange des couleurs sur les tableaux, poteries, les matières et le verre.
Si l’espace est devenu trop étroit pour mettre en valeur toutes les productions de la pépinière de créateurs, les participants à cette inauguration ont pu apprécier la qualité et l’audace des articles de toutes tendances.
Lors de sa prise de parole Brigitte Marciniak a évoqué ce rapprochement positif des deux associations laurentines en précisant que l’association les Ateliers d’Arts Laurentins avait maintenant 81 adhérents réunis dans quatre pôles d’activités regroupant la peinture, mais aussi la peinture sur porcelaine, la poterie et la sculpture.
L’ensemble des acteurs de cette exposition

L’ensemble des acteurs de cette exposition

Elle a aussi profité pour saluer le travail en communication de Maïté et de Micheline pour la trésorerie.
Puis elle a passé la parole à Jean-Marie Denneulin pour évoquer le travail de son association Atelier Soie et Verre, et les débuts de cette aventure avec la rencontre lors d’une exposition à Saint Hippolyte, l’étude d’une fusion possible entre les deux associations laurentines et l’aboutissant final à cette exposition commune.
Yvette au premier plan, avec Maïté à son côté

Yvette au premier plan, avec Maïté à son côté

Comme l’a soulevé le président, déjà de nombreux points communs traçaient cette destinée, si on se refaire aux compositions naturelles qui sont à la base entre les fabrications et réalisations des œuvres artistiques dans chacun des secteurs.
Le maire de Saint Hippolyte a pris ensuite la parole pour souligner son admiration et plaisir du jumelage artistiques des deux associations laurentines.
Et c’est le maire Alain Got, qui avant le verre de l’amitié, a conclu sur sa vision globale de l’art, en prenant note d’un besoin d’espace plus important, constat évident au regard du nombre d’œuvres non exposées par manque de place.
Un dossier qui sera examiné par Michel Fonvieille responsable de la répartition et gestion des salles.
Un public curieux et admirateur

Un public curieux et admirateur

Il a aussi salué l’association pour son programme et les avances des recherches culturelles des compositions et valorisations dans le domaine de l’art.
Il ne pouvait pas oublier de faire un clin d’ œil à Yvette, qui a été pendant de nombreuses années un maillon fort de l’association et une cheville ouvrière auprès des jeunes.
Un dernier salut en direction des bénévoles qui au fil du temps deviennent de moins en moins nombreux, présents et donateurs.
Mais avec la qualité d’une exposition comme celle-ci, la fibre artistique du public et de la population ne peut que se réveiller.
Porte ouverte salle Marinade du 09 au 13 avril venez toutes et tous. 

BILAN des TRAVAUX de la PHASE 1 sur le lit et les berges de l’Agly maritime

Un constat visuel des travaux exécutés par le Conseil Général

Hermeline Malherbe, José Puig, Philippe Négrier, Alain Got et les responsables des coordinations des travaux

Hermeline Malherbe, José Puig, Philippe Négrier, Alain Got et les responsables des coordinations des travaux

Le Conseil Général vient d’achever la 1ère tranche des travaux d’entretien du lit et des berges de l’Agly, une opération nécessaire suite à la forte crue qui avait causé de nombreux dommages le 6 mars 2013.
Devant l’ampleur de la situation, le Conseil Général avait immédiatement lancé des travaux de sécurisation d’urgence des digues dont il est propriétaire.
En réalisant ce nettoyage complet du lit et des berges de l’Agly, notamment envahi par la végétation, l’Institution a décidé d’agir au-delà de ses compétences pour préserver le bon écoulement du couloir endigué.

On notera que le Conseil Général n’est pas le propriétaire de toutes les parcelles jouxtant l’Agly.

Une seule solution : moins d’arbres, une végétation plus harmonieuse, des berges ainsi que le lit du fleuve désencombrés pour faciliter le bon écoulement de l’eau.

Un travail long et pénible

Un travail long et pénible

Arrivée en fin de travaux de cette tranche dite phase 1, le Conseil Général a programmé une réunion d’information sur l’avancée de l’ensemble des travaux.
A cette réunion étaient présents Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général, José Puig, Conseiller Général du canton de Saint-Laurent-de-la-Salanque, ainsi que son nouveau maire Alain Got, le garde des berges et digues Philippe Négrier ainsi que les différents acteurs des travaux.

Le constat des travaux d’atterrissement est flagrant :
En rive droite, les lieux avant cette intervention étaient réduits à la nature et aux différents encombrants qui avaient envahi les berges.

Après les travaux, nous retrouvons des zones avec moins de risque.

En amont du pont de la RD 900 coté rive gauche, une végétation généreuse avait conquis le terrain en laissant un nombre important d’embâcles.

Depuis les travaux, cette zone présente moins de problème.

A la proximité de l’embouchure rive gauche G116, on peut remarquer une clarification des nombreuses portions de la voie verte.
Rive droite D 75, on commence enfin à voir le lit de l’Agly.

Le résultat positif des travaux

Le résultat positif des travaux

En conclusion, pour en arriver à ce stade, de nombreux chantiers ont été mis en route, en passant par le broyage des rémanents, la revalorisation du bois avec aussi des dons aux riverains.

Des abattages sélectifs ont vu le jour.
On a aussi procédé à l’élimination des plantes invasives.

De gros efforts et des moyens importants ont été mis en œuvre pour extraire les souches du lit de l’Agly, mais aussi à l’évacuation massive et le traitement des embâcles.

Devant l’ampleur des travaux, une seule chose est à retenir :
Un seul but, une seule ligne d’action, la conservation roselière, les arbustes et la notion de préservation de certaines essences arborées le long de l’Agly et en pied de digue.

Il faut éviter les éléments perturbant les écoulements naturels, en abattant et broyant la végétation ligneuse.

Si on pouvait trouver des propos pour la fin, ils se résumeraient en :
Il faut veiller à l’entretien des berges et du lit de l’Agly, pour améliorer les écoulements, ici le message est pour les pouvoirs publics, il l’est surtout en direction du civisme de la population.

Et il faut aussi être vigilant sur la conservation de la végétation de faible ampleur, afin de consolider les sols et les bordures du lit de l’Agly et aussi en pied de digue.

La seconde phase sera lancée en juillet afin de ne pas perturber les espèces protégées et la nidification des oiseaux de l’Agly.
COUV

TORREILLES : cuisine et pâtisseries du sud et d’ailleurs 4

Une recette incontournable des cornes de gazelle

Hélène CARLES

Hélène CARLES

Aujourd’hui, nous vous proposons une pâtisserie de plaisir, souvent réalisée d’après différentes recettes bonnes ou douteuses, nos hôtesses Marie-Paule, Lucette et Francine mettent à l’honneur « les cornes de gazelle » ,une référence de table et d’amitié partagée.
Voici donc une version de recette inratable pour la réalisation des cornes de gazelle.

La pâte :
. 125 g de beurre

. 250 g de farine (type 55)
. 1 pincée de sel
. ½ verre de cuisine d’eau de fleur d’oranger et d’eau
. Mélanger la pâte et la laisser reposer le temps de réaliser la garniture (sous forme de . boule ou de boudin)

Début des conseils pratiques…

Début des conseils pratiques…

La garniture :
. 250 g de poudre d’amandes

. Un peu de zestes d’une orange (facultatif) et suivant les goûts
. 125 g de sucre en poudre
. 10 cl de fleur d’oranger
. 1 cuillère à café de cannelle
Suivant vos envies, on peut moduler la quantité de fleur d’oranger et la cannelle.
. 40 g de beurre
. Mélanger le tout jusqu’à obtention d’une pâte homogène

Confection des cornes par une participante

Confection des cornes par une participante

Réalisation finale :
. Prendre la pâte et faire 4 parts

. Etirer finement une part de pâte, en rond comme pour une tarte, la couper en 4 pour former des triangles. Ensuite faire un rouleau avec la garniture à la pâte d’amande et le déposer sur la partie large du triangle et rouler la pâte vers l’intérieur pour obtenir une forme de croissant
. Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte
. Mettre à four préalablement chauffé – Thermostat 180°/6 – pendant 15 minutes sur une feuille de papier sulfurisé
. A la sortie du four badigeonner les cornes avec de l’eau de fleur d’oranger et les recouvrir de sucre glace tamisé

. Laisser refroidir avant de déguster.

Merci Hélène pour ces informations.

Et maintenant régalez-vous !

Moi aussi j’ai fait mes cornes de gazelle !

Moi aussi j’ai fait mes cornes de gazelle !

COUV

TORREILLES : la Médiathèque à l’honneur avec « Où s’en vont les petits riens » et « Comptines et autres histoires »

Manon nous a encore proposé deux très belles animations

Manon

Manon

Mercredi 26 mars, Manon et les activités de la médiathèque se sont retrouvées à l’école maternelle de Torreilles pour une animation de la compagnie « le tracteur » intitulée « Où s’en vont les petits riens ».

Les petits riens, ces petites choses qui s’interfèrent dans le quotidien et qui soudain nous font voyager dans nos pensées.
Un spectacle poétique et musical qui nous rappelle que les histoires des grands sont des fois vraiment inquiétantes.

L’interprétation très rythmée et toute en simplicité des deux comédiennes, Jeanne et Zélie, a conquis le jeune public.
Une matinée de plaisir pour les tout petits.

Classe de flûte de l’A.S.C.P dirigée par Ludmilla Fontanel

Classe de flûte de l’A.S.C.P dirigée par Ludmilla Fontanel

Autre thème, autre site samedi 29 mars, la médiathèque Claude Blazy avait convié les petits torreillans à une séance de « Conte et musique », spécial « comptines », en compagnie de la classe de flûte de l’Antenne Salanque du Conservatoire de Perpignan, dirigée par Ludmilla Fontanel.

L’auditoire, venu en nombre comme à l’accoutumée, a donc pu écouter les histoires adaptées lues par Manon, puis chanter et mimer avec enthousiasme, aux sons des notes de flûte, les refrains familiers de Les petits poissons, Pomme de reinette, Le clown ou encore La famille Tortue.

De belles ritournelles pour une évasion garantie.

Manon et ses belles histoires

Manon et ses belles histoires

Beaucoup de monde dans un petit espace

Beaucoup de monde dans un petit espace

 

TORREILLES le dimanche 30 : CARNAVAL des ANIMAUX à la SPA

Un beau moment de bonheur pour les animaux et une journée d’animation pour les petits et les grands

SPA MireilleDe nombreuses personnes et familles ont répondu dimanche 30 mars à l’invitation de la SPA de Torreilles, dirigée par Nicolas Dumas assisté de Mireille Nadal.

Comme dans les précédentes réunions, nos amis les chats et chiens ont eu la visite de quelques curieux et d’un potentiel important d’acquéreurs.

Tout a été mis en œuvre pour créer une belle animation sur ce très beau site de Torreilles, avec musique grâce au groupe Gasoal de Pollestres et son chanteur Jerémy, de nombreux jeux pour les petits et les grands, des stands avec boissons et crêpes, sans oublier les magnifiques maquillages des enfants réalisés par Laurence d’Amandéa Beauté.

Le maire de Saint-Hippolyte sensible à la cause des animaux abandonnés

Le maire de Saint-Hippolyte sensible à la cause des animaux abandonnés

On ne pouvait espérer mieux pour cette belle journée, sans la venue du nouveau maire de Saint Hippolyte, madame Madeleine Garcia Vidal en poste depuis la veille.

Elle a eu le plaisir de rencontrer les enfants maquillés du Point Jeune de sa ville, avec son animateur Olivier Boix.

Il est bon de signaler que M.G.V n’est pas une inconnue à la SPA, car déjà la dernière fois, elle avait accompagné à titre personnel les enfants lors d’une porte ouverte sur le thème du maquillage, avec d’ailleurs la fidèle boutique d’Armandéa Beauté et Laurence sa créatrice qui exerce son art à Saint Hippolyte.

Laurence d’Amandéa-Beauté en pleine création

Laurence d’Amandéa-Beauté en pleine création

Après avoir vu les dernières arrivées de chatons, chats et chiens, elle s’est attardée sur les stands et les animations.

Nous espérons que cette relance, avec les nouvelles équipes du staff de base de la SPA et les nombreux bénévoles amoureux des animaux, permettra à ce site dédié à la sauvegarde des animaux abandonnés de faire venir encore plus de futurs acquéreurs amoureux de la vie.

Animation rock avec le groupe Gasoal de Pollestres

Animation rock avec le groupe Gasoal de Pollestres

Mais il reste une question, les hippolytains et hippolytaines envahissent-ils les terres de Torreilles ?
Il va falloir que le nouveau maire de la ville, Marc Médina, relève le défi pour les prochains rendez-vous.

La SPA de Torreilles, un espace très accueillant

La SPA de Torreilles, un espace très accueillant

COUV1024e

 

Samedi 29 mars, TORREILLES était la capitale d’un soir du Heavy Metal

Pyrenean Metal et Patrice Rohée ont réuni de nombreux adeptes, au café le Bistroquet

Franck

Franck

Tendance esthétique dérivée du hard rock des années 70/80, le Heavy Métal a réuni les inconditionnels de cette musique au bar le Bistroquet, café branché sous la direction de Franck le samedi 29 mars.

Pour cette nouvelle édition, l’association Pyrenean Metal avec son complice Patrice Rohée, nous a fait plonger dans un concert où les filles ont démontré qu’elles avaient une large part dans le power speed, le heavy ou le hard rock.

C’est donc dans un bar comble que les amateurs de gros son se sont déchaînés devant la scène sous le vrombissement des amplis Marshall, Trace Elliot et des voix fortes des leaders.

O.C.D et sa chanteur Flora

O.C.D et sa chanteur Flora

Le cuir, le métal, les badges et tatouages étaient le signe commun à tous ses amateurs de musique déchirante.
Le premier groupe O.C.D avec sa chanteuse Flora a chauffé la salle avec sa superbe voix, soutenue par les chorus et la puissance de la batterie et un public qui n’a pas hésité de reprendre les titres dans une ambiance de folie.

La surprise est venue par Patrice lui-même qui s’est transformé en leader du groupe Tentation et qui nous a interprété 3 titres d’une grande richesse de recherche de texte, dans une interprétation musicale très forte.

Puis nos amis barcelonais de tendance hard rock, avec son impressionnante interprète, la belle Alba, nous ont confirmé la notoriété du groupe Dr X, déjà reconnue lors du festival Metal Cova et avec ses sonorités fortes mais recherchées.
Et pour conclure le groupe de Grenoble Elvenstorm, avec sa chanteuse Laura, qui pendant un set de plus d’une heure ont enflammé avec des titres de leur dernier album, mais aussi d’anciens classiques de Heavy Métal des années 80 devant un public totalement acquis reprenant l’ensemble des morceaux.

Patrice et Tentation

Patrice et Tentation

On a même surpris le nouveau maire Marc Médina, accompagné par la famille de Patrice et de Bernardine Sanchez, nouvelle adjointe fraîchement nommée, à écouter le concert en terrasse avec beaucoup d’intérêt, même si son image de connaisseur est plus dirigée vers le classique et la musique plus traditionnelle.

Torreilles a été la Capitale d’un soir du Heavy Métal.

Une très bonne initiative de l’association Pyrenean metal, de Patrice avec ses complices et de Franck du Bistroquet.

A bientôt pour d’autres rendez-vous aussi sympathiques.

A l’occasion de sa nouvelle édition du Heavy Metal Night, l’association Pyrenean Metal, avec la complicité de Patrice Rohée, mettra à l’honneur le chant féminin.

Placés en tête d’affiche, Laura et son groupe grenoblois Elvenstorm, dont la réputation à l’étranger n’est plus à prouver, viendront défendre leur dernier album intitulé BLOOD LEADS TO GLORY.

Les barcelonais Dr X avec Alba

Les barcelonais Dr X avec Alba

Le groupe a déjà conquis de nombreux fans à travers le monde avec leur premier opus OF RAGE AND WAR toujours disponible en CD et LP chez notre partenaire Under siége Records.

En ouverture, le groupe O.C.D. reviendra sur les planches après plus d’un an d’absence en raison du départ de Vincent, guitariste du groupe.

Flora, leur jeune chanteuse, profitera de son talent pour faire bouger les têtes.

A l’occasion du Metal Cova, festival barcelonais de Heavy Metal, l’équipe de Pyrenean Metal est tombée sous le charme d’Alba, la chanteuse du groupe Dr X, véritable joyau de la scène catalane.

Ils leur paraissaient alors évident de les inviter à l’occasion de cette soirée 100% Girls, Girls, Girls.
COUV

 

TORREILLES le 29 mars, installation du nouveau maire MARC MEDINA et de son Conseil Municipal

Beaucoup d’émotion sur scène et dans le public pour cette passation de pouvoir

Louis CarlesBeaucoup de regards humides parmi le public, mais aussi dans les rangs des anciens élus et des nouveaux qui étaient dans la salle pour ce transfert de charges entre le maire sortant Louis Carles et Marc Médina.

Ici contrairement à certains villages ou villes voisines, ce n’est une passation de pouvoirs d’un maire désavoué à un maire gagnant, mais celle d’un homme qui a fait beaucoup pour sa commune et qui se retire avec panache, en cédant son siège à un ami.

Louis Carles et son équipe saluent Christian Legué

Louis Carles et son équipe saluent Christian Legué

Il est certain que cette tâche simple pour de nombreuses personnes a dû être émotionnelle pour le maire sortant, car tous ses propos ou hommages étaient destinés à des amis ou des absents, et même dans une réunion aussi importante, on ne peut pas gommer trente années de bons et loyaux services sans oublier les nombreux sacrifices personnels.
Louis Carles a donc pris la parole pour évoquer les débuts pas toujours faciles et évoqué les années de ses mandats, avec un clin d’ œil sur les chantiers qu’il avait réussi à mettre sur pieds, non sans difficultés, réalisations positives pour le bonheur de la commune et de ses habitants.

Marc Médina et ses adjoints très applaudis

Marc Médina et ses adjoints très applaudis

Puis il a offert la médaille de la ville à ses collaborateurs qui ont profité de ce changement de mandat pour prendre différentes directions, avec un bonus pour son ami Joseph Sanchez, qui aurait dû être salué lors des vœux 2014 pour ses magnifiques résultats sportifs.

Une mention spéciale pour son ami et complice le premier adjoint Christian Legué, qui malgré sa force physique, a eu lors de sa prise de parole des notes d’émotion dans la voix et le regard.

Après la reconnaissance confirmant le nouveau maire puis la passation de l’échappe entre les deux hommes, disons deux amis, Marc Médina a tenu dans un discours fort dans son contenu à saluer le travail de son ami Louis Carles et à remercier tous les amis, les colistiers, mais aussi bénévoles qui ont contribué à son élection, profitant pour souligner quelques lignes de son programme.

Beaucoup d’applaudissements côté public

Beaucoup d’applaudissements côté public

Puis il a assisté au vote de détermination et à l’élection des adjoints.

En finale, on notera la conclusion forte de caractère de Marc Médina avec ces quelques mots :  

« Le temps de l’action est venu, l’élection d’une nouvelle équipe et d’un nouveau maire n’est pas un aboutissement mais un point de départ, celui qui nous conduira à aimer et à faire aimer TORREILLES toujours.
Mais le véritable mot de la fin est le clin d’œil sensible du nouveau maire à son père en dédiant à sa mémoire son écharpe de nouveau magistrat.

Bravo monsieur le maire.

TORREILLES le 29 mars au Bistroquet soirée Heavy Métal Night

Dès 20h Pyrenean Metal, vous propose des concerts 100% Girls

Patrice

Patrice

A l’occasion de sa nouvelle édition du Heavy Metal Night, l’association Pyrenean Metal, avec la complicité de Patrice Rohée, mettra à l’honneur le chant féminin.

Placés en tête d’affiche, Laura et son groupe grenoblois Elvenstorm, dont la réputation à l’étranger n’est plus à prouver, viendront défendre leur dernier album intitulé BLOOD LEADS TO GLORY.

AFFICHE du concertLe groupe a déjà conquis de nombreux fans à travers le monde avec leur premier opus OF RAGE AND WAR toujours disponible en CD et LP chez notre partenaire Under siège Records.

En ouverture, le groupe O.C.D. reviendra sur les planches après plus d’un an d’absence en raison du départ de Vincent, guitariste du groupe.

Flora, leur jeune chanteuse, profitera de son talent pour faire bouger les têtes.

Laura et Elvenstorm

Laura et Elvenstorm

A l’occasion du Metal Cova, festival barcelonais de Heavy Metal, l’équipe de Pyrenean Metal est tombée sous le charme d’Alba, la chanteuse du groupe Dr X, véritable joyau de la scène catalane.

Il leur paraît alors évident de les inviter à l’occasion de cette soirée 100% Girls, Girls, Girls.

Lieu : Bar le Bistroquet
Ouverture des portes à 20h – Paf : 5 €

TORREILLES dimanche 30 mars de 14 à 18h : la SPA organise le carnaval des animaux

Un beau moment pour les animaux avec cette journée de bonheur pour les enfants

SPA Mireille

SPA Mireille

La SPA de Torreilles et tous ses bénévoles vous attendent le dimanche 30 mars, et là pas de soucis de vote, le seul parti est celui des animaux qui recherchent un maître.

Le refuge a la chance d’être sur un site arboré où toutes les manifestations prennent un air de fête.
Venez donc nombreux avec vos enfants déguisés qui se verront remettre une crêpe et une boisson gratuite.

Un espace convivial

Un espace convivial

Une maquilleuse sera présente pour perfectionner leur déguisement avec de belles couleurs.

Vous pourrez profiter des animations musicales, buvette avec boissons, friandises, pâtisseries dont le profit ira pour les animaux.

D’adorables chiens

D’adorables chiens

Des stands esprit fête foraine vous permettront de vous amuser mais aussi de venir visiter le refuge et tous ses pensionnaires qui sont tellement heureux de voir du monde.

Alors, à dimanche 30 mars début d’après-midi !

De magnifiques chats

De magnifiques chats

 

 

 

 

 

 

TORREILLES : journée de carnaval

Si 2014 est l’année du Brésil, cette journée est la fête locale annuelle du village

Beaucoup de participants derrière Patrice

Beaucoup de participants derrière Patrice

Le ciel était bien incertain ce samedi 15 mars pour l’incontournable Carnaval de Torreilles.

Au programme des parades, fanfares, goûter et bal pour les enfants.

De multiples tribus, plus colorées les unes que les autres, se sont préparées en secret pour venir animer, montrer leurs thèmes et danser dans le centre-ville.
Une journée attendue par les petits comme par les grands.
Après le rassemblement des différentes tribus et des carnavaliers sur la place Blasi, avec comme invité une délégation de Torroella de Montgri, l’après-midi festif a démarré avec des démonstrations artistiques des différents groupes.

Des costumes très colorés

Des costumes très colorés

Puis la cavalcade est partie, avec Patrice en tête, à l’assaut du village sous les rythmes de la batucada Zooka Samba et des bandas Els Cargols et Les Diams, accompagnée par une population joyeuse et festive.
Après le goûter des enfants, place au bal déguisé animé par DJ Andy pour le bonheur de tous les participants.

Très belle journée d’animation musicale et colorée dans ce village transformé pour un jour en un espace de carnaval haut en couleurs.

Beaucoup de monde dans les rues du village

Beaucoup de monde dans les rues du village

Réunion à TORREILLES de la liste « Torreilles pour tous » avec Denis Maydat

CIMG0384Une assistance nombreuse (152 personnes) a nécessité que l’on rajoute des chaises. Après une introduction qui m’a permis de présenter dans le détail l’ensemble des colistiers de notre équipe, j’ai fait un rapide tour d’horizon de la situation du village.

Soulignant les carences et les atteintes que nous avons relevé à la démocratie, à la solidarité, à la simple logique, bref à l’idée que nous nous faisons de la gestion et de l’animation d’une cité comme Torreilles.

Ensuite nous sommes passés à des interventions plus ciblées, en matière de finances, de sécurité, sur le quartier de la plage ou les travaux Agenda 21…

CIMG0385Cette assistance à montré son intérêt en posant pour chaque thème abordé une série de questions, qui nous ont permis de préciser notre pensée, de réaffirmer nos valeurs et de rétablir des vérités objectives.

La présence d’un élu sortant démontre s’il le fallait encore de l’intérêt que suscite notre liste, le débat républicain y a trouvé toute sa place, c’est une bonne chose pour tout le monde.

Bref assistance nombreuse, clarté, pédagogie, débat de haute tenue sont les recettes du succès de notre première réunion publique au quartier plage à Torreilles. Réunion qui fut clôturée par un buffet sympathique et apprécié.
REUNION19

TORREILLES à l’heure du choix final

De nombreuses visites dans les quartiers par le candidat MEDINA, avant son débat public du jeudi 20 mars

Marc Médina

Marc Médina

La campagne du candidat Médina réunit de plus en plus de personnes lors de ses rencontres.
On a connu le charisme incontestable de Louis Carles, mais la population de Torreilles rencontre maintenant une autre personnalité, au travers de Marc Médina.

Au fur et à mesure des rencontres de quartier en présence de ses colistiers, la population, que l’on a souvent connue discrète, découvre le candidat sous un autre visage que son prédécesseur, avec un programme qui conserve les lignes de base du précédent mandat, et une touche de remise à jour et de modernisme.
Les participants n’hésitent plus à aborder le docteur Médina pour des questions sur l’environnement, le rapprochement du secteur de la plage, ses campings et ses villas, des demandes aussi sur des aménagements propres au quartier concerné. Mais on retiendra en priorité celles qui touchent le secteur de la sécurité publique et les grandes maladies.

Réunion dans les anciennes caves de la rue de l’église

Réunion dans les anciennes caves de la rue de l’église

Cette volonté de faire des réunions de proximité dans les six quartiers de la commune a porté ses fruits par sa diversité de propos, mais aussi sur site comme le candidat répondant devant le tracteur de Louis Salvat, ou se retrouver dans une ancienne cave rénovée de la rue de l’église, sans oublier la réunion au camping des Tropiques, un symbole de cette partie riche dans l’esprit du littoral et du tourisme de Torreilles.

Avec le coté plage, et le camping des Tropiques

Avec le coté plage, et le camping des Tropiques

On ne peut aussi ignorer l’accueil chaleureux des autres participants des quartiers, comme monsieur et madame Rivière et monsieur et madame Boige, et de nombreux dans leur cœur qui ont ouvert leurs portes et concocté de belles et bonnes pâtisseries qui accompagneront le verre de l’amitié.

A noter le prochain rendez-vous :
Le jeudi 20 mars à 18h30, pour la grande réunion publique à la salle des fêtes, le candidat Marc Médina exposera son programme et répondra à toutes vos questions. 

Toujours le même plaisir des réunions de quartiers

Toujours le même plaisir des réunions de quartiers

Dernière minute :
Suite aux nombreuses demandes, une réunion supplémentaire est en préparation pour le mercredi 19 mars. Toutes les informations dès mardi. 

Sans oublier Louis Salvat

Sans oublier Louis Salvat

Torreilles ville fleurie à l’honneur avec son premier prix

Récompense au plus niveau pour les Villes et Villages fleuris

Cécile Margail

Cécile Margail

Après avoir reçu un deuxième prix en 2012, Torreilles a obtenu cette année le premier prix départemental des «Villes et Villages Fleuris» pour la catégorie des villes de 1000 à 5000ha.

Organisé par le Conseil Général, ce concours a pour vocation de valoriser les communes qui s’engagent dans l’amélioration du cadre de vie de ses habitants et l’accueil des touristes.

Longtemps attaché au simple fleurissement harmonie et originalité des aménagements, ce label tient de plus en plus compte depuis quelques années de la gestion durable de l’ensemble des espaces communaux gestion de l’eau, gestion des déchets, propreté, actions de sensibilisation à la protection de l’environnement.

Une récompense partagée et bien méritée

Une récompense partagée et bien méritée

Ce prix récompense donc le travail des agents des espaces verts de ville, contraints au fil des saisons de s’adapter et d’innover pour répondre aux critères d’un label toujours plus exigent.

Nous retrouvons donc avec cette récompense, un bas-relief réalisé par Véronique Deslauriers, une artiste perpignanaise, l’équipe des espaces verts avec son responsable Florent Noguer et le grand Luc Bouille, qui pour l’occasion étaient entourés de Olivier Alquier, directeur des services techniques, de Viviane Broquaire et de Cécile Margail.

Pour les élus, il est une reconnaissance des actions déjà engagées pour faire de Torreilles une ville durable et un encouragement à postuler en 2014 à la première fleur du concours régional, gage de qualité de vie et d’attractivité du territoire.

COMMUNIQUE DE DENIS MAYDAT TETE DE LISTE TORREILLES POUR TOUS

REUNION PUBLIQUE LE 13 MARS 18H30 restaurant le MIAMI BEACH TORREILLES PLAGE

Un projet municipal, c’est une certaine vision de la commune, c’est une certaine idée que l’on se fait de son village, du vivre ensemble et de la gestion de cette entité que l’on peut avoir.  Nos projets nous viendrons vous en parler à la plage, au restaurant le « Miami beach »,pour notre première réunion publique,  le jeudi 13 MARS à 18h30.

Nous serons là pour que vous puissiez nous connaître, entendre ce que nous avons à vous proposer pour notre village, répondre à vos questions et aussi écouter, écouter vos analyses, écouter vos suggestions, nous nourrir de votre expérience de manière à ce que vos témoignages associés à ce que nous prévoyons fassent des réalisations les plus adaptées et les plus pertinentes possibles.

C’est cela pour nous rendre la parole aux Torreillanes et aux Torreillans c’est leur donner la possibilité d’être écoutés et entendus sur ce qu’ils ont à dire sur leur cadre de vie.

Je vous donne donc rendez-vous jeudi 13 à 18h30 à notre réunion publique qui se terminera par un petit pot amical.

Torreilles : réunion du quartier de la plage

Marc Médina vient exposer son programme dans un quartier plein 

Marc Medina

Marc Medina

Dans le cadre des tournées et rassemblements de quartier, Marc Médina s’est présenté dans l’espace du camping Les Tropics, pour rencontrer les habitants de cette partie côté plage de Torreilles.

Malgré les efforts de la mairie, des élus et du maire sortant Louis Carles, de nombreuses personnes se sont senties hors du village.

C’est donc, devant un parterre de nombreux participants, que le candidat entouré de nombreux colistiers, a tenu à exposer sa future vision de cette partie du village.

Marc Médina expose son programme

Marc Médina expose son programme

Il est certain, que vis-à-vis de nos voisins, comme Sainte-Marie, le coté géographique, donne l’impression d’un isolement ou d’une séparation entre les 2 parties du village.

Dans le cadre des propositions du programme et par expérience, Marc Médina a mis en avant le projet d’une voie piétonnière et cycliste, reliant les 2 parties du village.
Il a aussi précisé que le projet de l’amélioration de la station allait voir le jour, après de nombreuses tractations, amenant dans un proche avenir un dédoublement de certains moyens administratifs, afin de faciliter la vie quotidienne des gens de ce quartier.

De nombreuses questions

De nombreuses questions

Son programme aussi prévoit une large place aux moyens renforcés pour la sécurité sur l’année, avec des pointes plus particulières sur les périodes estivales.

Contrairement à certains quartiers, les personnes présentes avaient le désir de communiquer, avec des questions bien précises sur les futurs moyens mis en action, le rivage et sa plage, les mesures préventives sur l’érosion incontestable du littoral, en passant par le retour ou l’amélioration des moyens de transport urbain, la sécurité et les solutions des pouvoirs publics pour des milieux privés.

Beaucoup de participants à cette réunion

Beaucoup de participants à cette réunion

Au regard des nombreuses questions touchant ce quartier du village, le candidat Médina a pu répondre avec beaucoup de précision, avec de temps en temps l’aide du maire sortant Louis Carles, et l’appui pour les questions de sécurité de Christian Légue, actuel 1er adjoint venu se joindre à cette réunion.

La cuisine et les pâtisseries du Sud et d’ailleurs 3

Le pain de shabbat sous toutes ses formes

Francine

Francine

Aujourd’hui, nos élèves en cuisine se sont réunies sous la houlette de Lucette, Marie-Paule et Francine, cette dernière étant pour cette journée notre hôtesse et notre chef-pâtissière.
En introduction, quelques conseils pour la réussite de l’élément de base :

La pâte, sa base, sa préparation.
Dans un grand saladier, mettre 2 cuillères à soupe de sucre fin, 30 cl d’eau tiède, incorporer 42 grammes de levure cube émiettée et mélanger.
Ajouter 3 œufs entiers l’un après l’autre tout en mélangeant, ainsi que 10 cl d’huile de tournesol ou d’arachide.
Verser la farine d’un seul coup et bien mélanger l’ensemble.
Ensuite bien pétrir la pâte sur le plan de travail.
Une fois travaillée, la pâte doit reposer entre une et deux heures en fonction de la chaleur ambiante.
Ne pas oublier, que la réussite de cette pâte, dépend du milieu ambiant, toujours supérieur à 22 degrés.
Une fois levée, il faut la retravailler.
Laisser à nouveau reposer la pâte une 1/2 heure.
Vient alors, la réalisation de différentes déclinaisons, à partir de la recette de base.

On n’y résiste pas

On n’y résiste pas

Le pain de shabbat :
Prendre un morceau de pâte et confectionner 2 tresses (une grande et l’autre moins).
Déposer la petite tresse sur la grande, badigeonner avec un jaune d’œuf et enfourner dans un four à 180 degrés.
Surveiller la cuisson, laisser dorer, planter une aiguille afin de savoir de contrôler le niveau de la cuisson.
A noter, que le temps est variable suivant le modèle du four, l’expérience, la vision et le test, étant la meilleure indication de cuisson.

Un délice sur une base simple

Un délice sur une base simple

La Merloquet :
Pour cette recette, il faut :
Une part de pâte et l’étaler en forme de disque de 20 ou 25 cm de diamètre, sur une épaisseur de 2 cm, puis mettre dans un moule à manquer.
Faire des empreintes avec le bout des doigts, badigeonner d’une huile neutre et saupoudrer de sucre.
Four à 180 degrés, laissez dorer et faire le test de l’aiguille pour la cuisson.

Le secret est aussi dans la cuisson

Le secret est aussi dans la cuisson

Le pain roulé au paprika et thym frais :
Etaler la pâte comme un fond de tarte, la badigeonner d’huile, puis saupoudrer de paprika et de thym frais.
Rouler le tout, façon bras de Vénus.
Badigeonner avec jaune d’œuf.
Four à 180 degrés, puis laissez dorer tout en surveillant la cuisson.

Le pain roulé à l’oignon et aux olives noires :
Etaler la pâte comme un fond de tarte, étaler l’oignon bien cuit presque confit ainsi que des morceaux d’olives noires ou un mélange olives noires et vertes.
Badigeonner avec le jaune d’œuf.
Four à 180 degrés, laissez dorer tout en surveillant la cuisson

Autres présentations :
– pesto et parmesan.
– munster, cumin et chorizo.

Le quartier, pour une nouvelle fois a été embaumé par les senteurs délicates du pain chaud, et des divers éléments des garnitures.

Francine, Lucette et Marie-Paule, en rouge

Francine, Lucette et Marie-Paule, en rouge

Et encore un grand merci à Hélène, pour ses notes très précises, en attendant la prochaine réunion dans un mois.

Torreilles : 2ème réunion de Marc Médina vendredi 21 février

Un moment très agréable, au centre du village

Marc Médina

Marc Médina

La liste « Aimer Torreilles, toujours » a débuté ses réunions de quartier.

Véritables moments d’échanges, elles sont organisées dans différents quartiers torreillans et permettent aux habitants de venir à la rencontre du candidat Marc Médina et de ses colistiers.

Vendredi soir, a eu lieu la deuxième réunion au centre du village, pour le secteur de la place Louis Blasi.

Un beau début de soirée

Un beau début de soirée

De nombreuses personnes se sont retrouvées, rue de l’Eglise, pour un moment amical et convivial.

Après avoir décliné les nombreuses réalisations du mandat qui s’achève, Marc Médina a présenté les grands axes du programme de sa liste, programme qui sera distribué dans les boîtes aux lettres des torreillans le premier week-end de mars.

Marc Médina commente ses futurs projets

Marc Médina commente ses futurs projets

Déjà de nombreuses personnes sont présentes

Déjà de nombreuses personnes sont présentes

TORREILLES le 13 février : soirée « Salut les Copains »

Le retour de la troupe « ART Y SCEN » et de son éblouissant spectacle

Il y avait des filles

Il y avait des filles…

Une explosion de jeunesse, de fraîcheur et de professionnalisme, voilà la recette    de la compagnie « Art y Scen » pour cette soirée « Salut les Copains » du 13 février, au complexe sportif de Torreilles

Ce concert initialement prévu à la salle des fêtes, a été déplacé très rapidement, au regard des nombreuses réservations.

La troupe, avec « Bob » son responsable, très connu dans le village, nous a offert un généreux cocktail de musique, qui a fait les grands succès des années ’60 et ’70.

Contrairement à la version « parisienne » du spectacle, qui était avec de nombreux décors, ici « Art y Scen » se présente avec une mise en scène de lumière colorée, de beaux costumes, un bon équilibre sonore et surtout une présence scénique, vocale et visuelle. 

Mais aussi des garçons

Mais aussi des garçons

Les chanteurs et les danseurs nous transportent dans des tableaux émouvants, avec, pour de nombreux spectateurs, un brin de nostalgie, mais aussi dans des titres, où les voix et la chorégraphie sont époustouflantes. 

On disait la soirée « yéyé » on peut dire « soirée souvenirs », où beaucoup de participants de tous âges retrouvent la voix le temps de ce concert, pour reprendre de nombreux titres « phares » de l’époque, avec des reprises vocales de nos interprètes, fortes en qualité et personnalisée. 

Sans oublier les danseurs

Sans oublier les danseurs

Une soirée, pour tous les goûts, en passant par tous les « grands noms » de ces années, avec de beaux clins d’ œil au groupe Abba, aux Blues Brothers, sur de très belles chorégraphies, mais aussi « Starmania » en passant par Guichard, la jeunesse de C Jérôme et la légèreté de Voulzy

Que du bonheur, sur scène pour les artistes et aussi pour le public, qui a bien accroché » 

Mais tous les plaisirs ont une fin, et c’est sous les applaudissements chaleureux  d’un public debout, que la troupe « Art y Scen » dont 2 de ses membres sont des Torreillans, a terminé cette soirée musicale « Salut les Copains »

Revenez-nous vite, le public en redemande !

Le public toujours présent de Torreilles

Le public toujours présent de Torreilles

 

Communiqué de DENIS MAYDAT tête de liste « TORREILLES POUR TOUS »

La plage de TORREILLES, c’est une infrastructure à améliorer, des habitants à respecter !

Des projets grandioses, des études coûteuses, des décisions contestables et mal coordonnées, ont fait du quartier de la plage ce que nous en connaissons aujourd’hui, autour d’une une artère mal calibrée et très (trop) passante pendant les deux mois d’été, un ensemble sans âme et sans logique de circulation.
Pompeusement baptisée boulevard de la plage cette voie n’a en fait de boulevard que l’appellation, en effet sa largeur est des plus modeste, son profil est inadapté à la desserte des nombreux campings et résidences privées et constitue un véritable goulet d’étranglement.
Un espace trop étroit de circulation à double sens, qui augmente les risques d’incidents ou d’accidents, des trottoirs pas toujours aménagés, des végétaux qui sont laissés à l’abandon (au moins sur sa partie finale), par exemple les pins qui se meurent, minés qu’ils sont par la chenille processionnaire, sont en passe de devenir des fantômes squelettiques et décharnés, offrant au visiteur une vue misérable et peu engageante.

Le quartier de la plage ne serait-il intéressant uniquement que grâce aux touristes et a leur pouvoir d’achat (taxe de séjour) en juillet et en août ? Il existe pourtant toute une population industrieuse se levant tôt, pour travailler et qui dés septembre révolu retombe dans un anonymat inexplicable. Plus de distributeur de billets, plus de boulangerie, le centre commercial fermé, la gendarmerie aussi, plus de, …plus de,…

Les 800 personnes vivant dans ce quartier, deviennent transparentes, inutiles voire même de trop. Cette situation durera 8 mois jusqu’en juin, l’hiver Torreillan est bien long !
Nous voulons, nous, revitaliser ce quartier, donner à sa population des gages d’un investissement déterminé dans l’aménagement du cadre de vie collectif, dans la recherche du bien vivre ensemble.

Il s’agit là d’une volonté forte, en raison d’un besoin criant et trop longtemps ignoré. Toute la population de Torreilles doit pouvoir participer à l’évolution de la commune et de ses deux pôles le village et la plage en ayant la certitude qu’elle sera écoutée.

Il s’agit bien là, de Torreilles pour tous !

Vous ne « craquez » pas ?

La SPA organise des marchés artisanaux au profit des animaux les 16 Février, 30 Mars et 28 Juin

Une ambiance sympa

Une ambiance sympa

Les 16 février, 30 mars et 28 juin, si vous êtes artistes, artisans ou commerçants vous pouvez participer à des marchés artisanaux pour aider les animaux des refuges SPA de Perpignan et de Torreilles.

En effet, vous pouvez dès aujourd’hui réserver un stand en appelant au 04 68 57 52 53 en indiquant vos besoins en matériel, vous pourrez ainsi vendre créations, produits artisanaux, jouets…, pour votre propre compte.

Le refuge vous demandera un reversement libre au profit des animaux.

C’est l’occasion pour les participants de faire connaître leurs produits et de faire des affaires tout en faisant une bonne action.

En plus, le reversement se fera sous forme de don avec reçu fiscal.

Des animations et une buvette seront prévues sur les deux refuges. Une formule à 5 € sera proposée aux participants pour le repas du midi avec grillade, boisson et café.

Une grande famille avec beaucoup d’amour

Une grande famille avec beaucoup d’amour

Le but est bien sûr de récolter un peu d’argent pour les animaux. Mais nous souhaitons aussi et surtout organiser un événement festif et convivial qui pourra donner envie au public de venir découvrir les refuges et, pourquoi pas, de repartir avec un de nos pensionnaires !

Renseignements :
SPA Les Jardins de la Padrine
Route de Villelongue
66440 Torreilles
04 68 28 20 36
spa.torreilles@wanadoo.fr
http://torreilles.spa.asso.fr

SPA Perpignan-Polygone
Chemin de la Llabanère
04 68 57 52 53
spa.66@wanadoo.fr
http://perpignan.spa.asso.fr

La Cuisine et les Pâtisseries du Sud et d’Ailleurs 2

Une Couronne des Rois aux Noix

Lucette, notre hôtesse, s’est levée tôt pour préparer la base du 1er gâteau, afin de faire une fournée d’avance, pour le début du débat.
Elle est entourée de Marie-Paule et de sa maman Francine, pour commencer la préparation du gâteau du jour, devant près de 20 personnes de 9 ans à plus de 80 ans (on est presque comme « Tintin »)

Une couronne sur une base de « Mouna » avec un croustillant de noix concassées. (ou des amandes)

Déjà les questions « pleuvent »
dès le début de la recette.
Pour cette 1ère réunion, Lucette a choisi un assemblage simple, facile à réaliser, mais en suivant la base de la conception, pour réussir ce succulent gâteau.
Francine, Lucette et Marie-Paule avec leurs gâteaux

Francine, Lucette et Marie-Paule avec leurs gâteaux

COURONNE des ROIS de LUCETTE 
Ingrédients :
Pâte à Mouna (équivalent d’une boule de pétanque assez grosse)
Garniture :
1 jaune d’eau légèrement détendu d’eau.
Grains de sucre.
1 blanc d’œuf.
2 grosses poignées de noix décortiquées (ou d’amandes)
Sucre en poudre.
Maintenant c’est le moment de couper

Maintenant c’est le moment de couper

 Recette :
– Modeler la boule de pâte en couronne en faisant un trou et en la faisant tourner dans les mains.
– Poser sur du papier sulfurisé.
– Laisser monter.
– Préchauffer le four (170 °C)
– Hacher grossièrement les noix (ou les amandes)
– Mélanger avec le blanc d’œuf légèrement battu à la fourchette.
– Ajouter du sucre et vérifier.
– La pâte doit être assez épaisse.
– Dorer la couronne à l’œuf.
– Garnir la couronne avec le mélange.
– Enfourner.
Les temps de cuisson varient suivant le type de four, et sa technologie.
Ici, c’est surtout à la couleur, que les « minutes » de cuisson ont été déterminées.
Pensez à tourner régulièrement votre gâteau dans le four, pour une cuisson homogène.
Une partie des participants

Une partie des participants

La conclusion :
Le résultat en bouche et au touché, donne une pâte moelleuse et aérée, pour la 1ère.
La seconde, ayant eu un temps d’attente plus long, a une texture plus agréable et encore plus légère.

Cette couronne est à partager et consommer avec un thé, un café, et dans notre cas, un chocolat « maison »… Un véritable délice !

La Cuisine et les Pâtisseries du Sud et d’Ailleurs 1

Un classique de base de pâtisserie la MOUNA

La MOUNA de LUCETTE

9 ans, Levana a déjà envie de faire des gâteaux

9 ans, Levana a déjà envie de faire des gâteaux

Ingrédients : base farine de levain
Pas tout à fait 10 cl de lait tiédi.
Pas tout à fait 10 cl d’eau de fleur d’oranger.
1 cube de levure fraîche (40 g)
125 g de beurre température ambiante.
2 à 3 cuillères à soupe de farine tamisée.
5 cl d’huile.
Le zeste râpé fin de 2 oranges lavées.
Plus de la farine pour travailler la pâte.
Hélène et Lucette préparent la base de la pâte

Hélène et Lucette préparent la base de la pâte

Pâte :
230 g de sucre en poudre.
3 gros œufs entiers.
700 g de farine tamisée.
Recette :
• Préparer le levain en mélangeant les ingrédients pour obtenir une pâte légère.
• Laisser monter environ 15 min.
• Dans une terrine, battre longuement à la main pour chauffer la pâte le sucre et les œufs jusqu’à ce que le sucre soit fondu (mélange mousseux)
Ajouter le zeste et l’eau de fleur d’oranger et continuer à battre.
Ajouter la farine progressivement et le levain et pétrir longuement sur la table, ajouter le beurre par morceau et la farine restante en pétrissant vigoureusement.
Ajouter l’huile petit à petit en jugeant la consistance de la pâte qui ne doit pas coller sur le plan de travail comme pour l’ajout de la farine restante (souvent 200 g plutôt que 100)
Saupoudrer très légèrement de farine, faire un puits au milieu du pâton et tenir au chaud.
Laisser lever environ 2 heures. (voir le petit truc, en bas de page)
Préparer des feuilles de papier sulfurisé (environ 20 cm)
Faire des boules de pâte (grosse boule de pétanque), les poser sur le papier et laisser lever au chaud, couvertes d’un linge.(voir le conseil de fin de page)
Préchauffer le four 10 mn avant d’enfourner.
Dorer à l’œuf et tailler une petite croix aux ciseaux sur le dessus.
Saupoudrer de grains de sucre et enfourner 20 à 25 min, après avoir baissé le four à 150 ou 140° (le dessous ne doit pas trop colorer)
NB : Avec la même pâte, on peut faire des BAMBES ou une COURONNE des ROIS.
Le petit plus, avec un test étonnant qui fonctionne, pour le contrôle du temps de levée de la pâte :
Vous prélevez une mini boule de pâte (grosse comme une belle noisette) vous la plongez, dans un verre d’eau à température ambiante, lorsque votre boule monte à la surface de l’eau, votre pâte est prête.
ATTENTION à la température de la pièce, où vous faites « monter » la pâte, environ 23 à 25° et vous aurez une pâte qui a monté « superbe ».
Merci Hélène, pour toutes tes précieuses notes complémentaires
Qu’en pensez-vous ???

Qu’en pensez-vous ???

 

ASSEMBLEE GENERALE DE LA SECTION DE TORREILLES DES ACPG-CATM

DSC_8943La section de Torreilles des anciens combattants – prisonniers de guerre, combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc (ACPG – CATM) a tenu son assemblée générale annuelle dans la salle des fêtes de Torreilles, le vendredi 24 janvier 2014, à partir de 18 h 00.

A l’issue de l’accueil des membres de la section de Torreilles dont Louis Carles notre maire et du règlement de la cotisation annuelle, Patrick Ferrer, le président de la section de Torreilles a prononcé l’ouverture de l’assemblée générale en débutant par les traditionnels vœux pour la nouvelle année.

L’année qui vient de s’achever a vu le départ de 2 membres de la section en commençant par Bernard Cartier notre regretté secrétaire-trésorier pendant 10 ans en janvier puis Paul Labau, résistant notoire, en octobre. La minute de silence observée en mémoire de nos disparus a été d’autant plus émouvante que l’on venait tout juste d’apprendre le décès de Claude ICRE, ce même jour, quelques heures auparavant.

Les rapports moraux, d’activités et financier présentés par le président de la section de Torreilles ayant été adoptés à l’unanimité par les membres, le bureau 2013 a donné sa démission conformément aux statuts de l’association. Le bureau 2014 formé des mêmes membres a été élu à l’unanimité. Il s’agit de Maurice Rabat (président d’honneur), Patrick Ferrer (président), Bernard Lefeuvre (vice-président), Anne-Marie Ferrer (secrétaire-trésorière), Robert Vila (porte-drapeau), Julien Gaillard (vérificateur aux comptes) et Christiane Carpentier (déléguée aux veuves).

L’intervention de monsieur Christian Legué, 1er adjoint et membre de la section, en fin d’assemblée générale a mis en exergue le besoin de lien permanent entre la population et les anciens combattants afin que le souvenir ne s’efface pas. Il a rappelé également que la municipalité fera tout son possible pour maintenir à son niveau actuel la subvention annuelle accordée à la section.

Avant de prendre l’apéritif et de déguster la galette, le président a tenu à honorer Ginette et Henri Boige (Henri est un ancien combattant de la 2ème guerre mondiale) qui fêtaient deux jours plus tôt leurs noces de palissandre soit 65 ans de mariage. Ils ont été applaudis à tout rompre car ils sont bien connus pour leur gentillesse et leur discrétion.

Rendez-vous est pris pour janvier 2015.

Patrick Ferrer – Président de la section de Torreilles des ACPG – CATM

Assemblée générale de la « Boule Torreillanne » du 25 janvier 2014

Après le terrain, les sièges du local

 De nombreux adhérents

De nombreux adhérents

L’Assemblée Générale du Club « La boule Torreillanne » a eu lieu le 25 janvier salle Méditerranée à Torreilles en présence de Marc Médina, représentant la mairie, qui a été remerciée pour l’aide qu’elle amène au club.

Une quarantaine de personnes a répondu présente à cette réunion qui s’est déroulée dans la bonne humeur.

Après les chiffres annuels certifiés, quelques questions sont venues animer la séance.

Pépé Alvarez « le grilladin »

Pépé Alvarez « le grilladin »

S. Hildenbrand, aurait souhaité plus d’infos par les médias sur les compétitions, mais aussi sur les dates des futures rencontres.

Jean Torés, s’est plus attardé sur le droit de vote, avec des réponses du coté des responsables, mais aussi de notre ami, Hildenbrand, sur la loi 1901 sur les droits obligatoires du vote par les licenciés.

D’autres questions portaient sur l’organisation, avec une demande sur deux coupes lors de compétitions. Lors d’une rencontre, il y a eu en effet deux vainqueurs et une seule coupe.

On notera la fin des inscriptions pour les cartes et licences pour le 05 Février 2014.

Des amis boulistes de Sainte-Marie étaient présents, et les responsables ont souligné la possibilité d’échanges entre les boulistes de Sainte Marie et ceux de Torreilles, chacun restant dans sa ville pour les votes.

En fin de séance, deux membres du club se sont vus remettre des trophées en remerciement de leur implication au sein du club.Il s’agit de Pépé Alvaro, « le meilleur Grilladin », et Jean Cadet, « le meilleur Menuisier », tous ont ensuite partagé la galette des rois.

Jean Cadet « le menuisier »

Jean Cadet « le menuisier »

Et « maintenant nous n’attendons plus que nos nouvelles installations promises pour la fin du mois ».

Elles seront peut être associées, au nouvelles tenues et nouveau logo, que Martine a dévoilé lors de cette réunion.

Marc Médina a donc lancé le verre de l’amitié à cette fin de séance.

Marc a donc ouvert le cidre et servi la galette

Torreilles Vœux 2014 remise des médailles ACTE 2

Des médailles pour des sportifs, musicien et cinéaste

Cécile Margail et Benjamin Scharff

Cécile Margail et Benjamin Scharff

Comme chaque année, Louis Carles profite des vœux, pour remettre des médailles de la ville.

Cette année, le choix des nominés a été très diversifié, avec le sport, la musique et   l’image.

1ère médaille, pour mettre à l’honneur Benjamin Scharff, un torreillan, champion du monde junior de jet-ski, consacré à 15 ans, sur le lac Havasu, aux Etats Unis.

2ème médaille, le sport mécanique est aussi à l’honneur, avec Nicolas Falloux, qui vient de remporter le rally « Oil Libya 2013» au Maroc, sous le patronage du Roi Mohamed VI.

3ème médaille, pour une sportive, Sarah Tribou, championne de France 96,2011 et 2012 de savate-boxe française, mais aussi championne d’Europe 2011 et vice-championne du monde 2012.

Emilie Montanès et Nicolas Falloux

Emilie Montanès et Nicolas Falloux

4ème médaille, ici on quitte le sport, pour un autre « registre », avec Claude Roger, musicien torreillan, qui a un joli palmarès.

Contrebassiste de renom, il a joué avec Daniel Tosi, mais nous le retrouvons aussi en dehors du grand orchestre Perpignan Méditerranée, dans la cobla Mil-Lenària.

Et pour finir la 5ème médaille dédiée au cinéma, et à son représentant Jean-Paul Deyres, réalisateur et cinéaste.

On retiendra le concept et la réalisation des 2 films dédiés à Torreilles « un petit coin de paradis » en 2008 et « une journée au cœur de la fête » en 2012.

Marc Médina et Claude Roger

Marc Médina et Claude Roger

C’est donc lui, qui a réalisé le film de cette soirée, en hommage aux années de mandat de Louis Carles, sous le titre évocateur de « 30 ans et 30 minutes »

Le maire a donc eu le plaisir de « lancer » ce film rétro-souvenir, pour le bonheur    du public et de tous les invités.

Bernardine Sanchez et Jean-Paul Deyres

Bernardine Sanchez et Jean-Paul Deyres

Torreilles – Vœux 2014 – ACTE 1

Présentation et vœux de Alexandre Mondin

Alexandre Mondin directeur général des services

Alexandre Mondin directeur général des services

2014, des vœux, mais aussi des « adieux », après 5 mandats bien remplis.

Mais 2014, est aussi l’année du changement de style des vœux, avec une version innovante, attribuée à Louis Carles, le maire sortant et à son bureau de communication.

C’est donc, Emilie Montanès qui avec son sourire, ouvre présente cette soirée.

Cette année, pas de bilan, pas de présentation des mois à venir, ni des futurs acteurs de la vie du village, ni de dérive électorale suivant l’application de la nouvelle loi.

Nous aurons simplement en entrée de soirée, le discours d’Alexandre Mondin, directeur général des services, qui après le charme féminin, a pris la parole, avec une certaine émotion, mais aussi avec beaucoup de force et charisme, pour mettre en avant la fin de cet exercice.

Il profite, dès le début de ses propos, pour saluer les élus, les fonctionnaires, bénévoles d’associations, sans oublier les entrepreneurs et commerçants, en les remercier de leur fidélité et présence, lors de ce dernier mandat.

Successeur de Stéphane Loda, très apprécié par ses compétences, il souligne sa fonction et son engagement comme élu local, auprès de la population et de ses collègues.

Il n’oublie pas non plus la qualité de l’administration de la commune, et le sens du service public.

Emilie Montanès conseillère municipale

Emilie Montanès conseillère municipale

Torreilles, accueillant de plus en plus d’habitants, Alexandre Mondin souligne le développement de nouveaux services, pour assurer la qualité de vie à ses hommes, femmes et enfants venus chercher un nouveau cadre de vie.

Il ne peut terminer son discours, sans évoquer un hommage fort et sensible à Louis Carles qui avec ses passions et « son désir du partage », cette expression si chère au Maire, a su mettre en évidence la conception et la réalisation de ses pensées, pendant ses différents mandats.

Puis il passe la parole à Louis Carles pour la suite de la soirée.

Les vœux 2014 de Louis Carles, Maire de Torreilles.

Louis Carles

Louis Carles

Un petit discours, mais un « grand film »

Après avoir excusé les personnes et officiels absents par les différentes contraintes, Louis Carles a salué la présence, de Jean-Paul Alduy, président de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée, Fernand Siré député-maire de Saint Laurent, les maires des communes voisines et de la région, venus en nombre, des voisins comme Alain Got, les différents corps constitués, de nombreux acteurs de la vie publique, les entreprises, les intervenants, les partenaires et commerçants.

Louis Carles à la tribune

Louis Carles à la tribune

En absence du traditionnel discours du Maire, on va retrouver ses 30 années de sa vie, qu’il a consacrées au service des torreillans, dans un film de 30 minutes.

Un exploit, pour le réalisateur, Jean–Paul Deyres, par le temps réduit de ce montage, mais aussi, quand on a connu, ou que l’on connaît la vie très mouvementée et innovatrice du maire sortant, on ne peut qu’être admiratif du travail réalisé.

Avant la projection, où se mêlent des photos en noir et blanc, des archives de l’INA et de la commune, à celles récentes en vidéo, il faut saluer la ténacité, la volonté et le professionnalisme du réalisateur, qui a su assembler photos et images, pour          une projection personnalisée, en l’honneur de Louis Carles.

Dans ce film, on retrouve les « débuts » du futur 1er magistrat, en compagnie de ses « copains » se lançant dans la folle entreprise de se présenter aux élections.

Puis au fil du temps, les amis, les élus changent, trente années, font bouger une mairie, pour finir avec le conseil municipal actuel, toujours aussi fidèle, que lors des premiers mandats.

Fernand Siré, député–maire et Pierre Roig maire de Sainte-Marie

Fernand Siré, député–maire et Pierre Roig maire de Sainte-Marie

Dans son montage, Jean-Paul ne pouvait pas ignorer les deux axes, disons plutôt les deux Amours de Louis, le rugby, sa passion débordante, et la musique, qui grâce à un coup de génie, et une émission, un « certain » monsieur Claude Blazy, est devenu le complice d’un rendez-vous incontournable le « Tout yeux, tout Torreilles ».

Personne ne pouvait imaginer, qu’un petit village des P.-O., comme Torreilles, allait accueillir autant d’artistes aussi prestigieux.

En regardant le diaporama du début et les vidéos à la suite, tout le monde revient en arrière, en retrouvant sa jeunesse, avec quelques petites larmes de souvenir.

La fête des débuts

La fête des débuts

Un temps très fort en émotion, est lors de l’apparition de Claude Blazy, accompagné de son « ombre » Jeannot « Panama » sous les sunlights du « soleil » de Torreilles.

Un bel hommage, au travail et à la popularité d’un homme, Louis Carles, de ses équipes, grâce aux yeux et aux oreilles de Jean-Paul.

Un grand merci, pour ce beau moment, mon ami.

La salle se rallume sur les beaux décors colorisés et mis en valeur par la Société Expériences de Torreilles, qui gère le son et la lumière des voeux.

On retrouve le maire souriant, avec dans son regard, un brin de nostalgie et d’émotion.

L’amour et la passion du rugby

L’amour et la passion du rugby

En quelques mots, l’enfant du pays, nous parle de ses débuts, pas toujours facile, mais l’insouciance de cette époque, a laissé très vite place à une situation, où on doit mettre très vite « le pied à l’étrier ».

Un salut aussi, pour les différentes équipes qui l’ont secondé, avec des pensées pour les disparus.

Mais il tient, comme d’habitude à associer tout l’ensemble des partenaires et la population, qui ont participé à « l’épopée Louis Carles ».

Sans oublier ses parents, ses amis et sa famille actuelle, qui ont su être patient          et tolérant, au regard de son implication totale à la vie Torreillanne.

Jeannot « Panama » Nicole Courcel et Claude Blazy

Jeannot « Panama » Nicole Courcel et Claude Blazy

On ne peut oublier les 300 remises de médailles, plus de 6000 réunions, les 7500 rendez-vous, les 300 mariages, et aussi 500 décès, et les 1000 éditions du Torreilles-info.

Un seul but et devise « faire plus et mieux pour Torreilles »

Tout a une fin, et c’est devant les officiels, les élus et une salle debout que Louis a dit « au revoir » avec un gros pincement de cœur.

Ovation debout pour la sortie du maire

Ovation debout pour la sortie du maire

Cet homme qui souvent a été un gros « nounours » aux yeux du public, a en réalité l’amour de sa ville, avec une force intérieur et beaucoup de sensibilité.

Chapeau Louis !!!!

Le temps passe, les souvenirs restent

Le temps passe, les souvenirs restent

Le réalisateur Jean-Paul Deyres

Le réalisateur Jean-Paul Deyres

 

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930