DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Ste Marie-la-mer

LÉGISLATIVES P.-O. 2ème CIRCONSCRIPTION : FERNAND SIRÉ, UN DÉPUTÉ DE TERRAIN

Fernand Siré et son suppléant François Lietta
Fernand Siré et son suppléant François Lietta
Le Député « Les Républicains » entre en campagne et c’est depuis son nouveau QG de St Laurent-de-la-Salanque, ville dont il fut Maire jusqu’en 2014, que Fernand Siré réunissait ses troupes mobilisées pour un combat qui est tout sauf gagné d’avance, tant le Front National est électoralement fort en Salanque. D’autant que son challenger Louis Aliot est bien décidé à lui ravir ce poste de Député et qui n’a pas digéré ce qu’il estime être une trahison par le pseudo non-respect d’accords passés entre les deux tours, qui avait fait en compensation le cadeau du retrait de sa candidate Irina Kortanek permettant au Député sortant d’être réélu !
02Qu’importe, le Député seul candidat de droite et du centre qui a déjà effectué un mandat et demi, rappelons qu’il avait remplacé Arlette Franco décédée en 2010 pendant son mandat, est combatif et déterminé, même s’il est lucide sur son issue difficile : en triangulaire au second tour c’est perdu mais en duel c’est jouable. Mais ce sera serré et aucune voix ne doit lui manquer ! D’autant qu’on voit mal ce qui pourrait décider un néo-électeur du FN issu de la droite LR dite forte depuis l’abandon du projet de sortie de l’Union Européenne et de l’€uro par la candidate à la Présidentielle éliminée qui ne semble plus savoir où elle habite, éléments de programmes d’autant plus essentiels qu’ils impactent et conditionnent la bonne application de 70% de son programme… Dans ces conditions, autant voter LR et rentrer au bercail pour bon nombre d’électeurs LR un temps « égarés » ! Si on ajoute le départ imminent et dans ces conditions inévitable de Florian Philippot du parti frontiste pour ce seul motif qui ne s’en cache plus, la messe est dite pour les « repentis »…
Paul Blanc et Fernand Siré
Paul Blanc et Fernand Siré
Un Député de terrain, à l’écoute et disponible
56 communes arpentées par Fernand Siré pendant le mandat qui s’achèvera le 11 juin, du Barcarès à Sournia et St Paul, « j’ai essayé d’écouter les gens et d’appréhender leurs problèmes, je suis un Député de terrain et je préfère ma circonscription aux studios télévisés » dit-il en introduction d’un bref discours d’accueil dans ce nouveau local de campagne plus que bondé. « Je représente un territoire et le défends bec et ongles, et qui travaille ». Et de rappeler peu fier qu’il a été désigné comme le meilleur Député du département par le magazine « Capital » le 13 avril. « Mon engagement est la suite logique de mon envie d’agir, les choses bougent dans la circonscription, mais il reste des chantiers comme le chômage, l’assistanat à outrance et le développement économique. Il reste aussi la désertification rurale, avec une importante fracture entre les territoires urbains et ruraux » ajoute-t-il, évoquant également l’action de proximité, le réseau haut-débit au développement chaotique et territorialement irrégulier ainsi que les transports inégaux « et ce n’est pas normal » regrette-t-il. Le chômage, l’incertitude et la peur de l’avenir conduisent selon lui à des votes contestataires, « Je suis conscient des défis à relever et si vous me faites confiance les 11 et 18 juin prochains, nous les relèverons ensemble » promet-il, même si force est de reconnaître que bon nombre de ces problématiques relèvent plus du gouvernement que d’un Député.
04Le choix du suppléant
François Lietta, fidèle parmi les fidèles, actuellement attaché Parlementaire du Député Siré et Président de la Fédération LR des Pyrénées-Orientales, a été choisi comme suppléant. Exit donc la parité et l’étoile étincelante Christine Llorens qui vient de disparaître du ciel catalan, tant pis, il reste le kilt pour le suppléant… « Il n’a jamais viré la cuti, il y en a d’autres qui le font » plaisante Fernand Siré avec une probable pensée pour la capitale catalane et de l’un des postulants à cette même fonction sur la 1ère circonscription, qui après avoir frappé à toutes les portes trahit le Maire J.Marc Pujol et entre en conflit avec Daniel Mach, régulièrement investi par LR en juin 2016. « François Lietta incarne la jeunesse (32 ans NDR) et l’avenir politique, mon rôle est de préparer les jeunes qui vont prendre la succession » ajoute-t-il.
Fier des racines profondes
Le choix de la permanence n’est pas anodin, située en cœur de ville « qui m’a vu naître, grandir et m’a tant donné, dans un milieu cher à ma famille, je m’y suis marié, j’y ai eu mes enfants », ce local situé dans cet ancien bar-restaurant, un des meilleurs de la Salanque, tenu dans le passé par le grand-père, le père et le frère du Député tous décédés, « ce sont mes racines profondes, le symbole de mon attachement à mon territoire, être fier d’où l’on vient, être fier des racines, fier de ce qu’on est devenu » conclut-il avec un brin d’émotion.
À noter la présence de nombreux élus de la circonscription parmi lesquels le Sénateur Honoraire Paul Blanc et Maire de Sournia, J.Claude Torrens (St Nazaire), André Bascou (Rivesaltes), Pierre Roig (Ste Marie), Philippe Fourcade (Espira), José Puig (Claira), sans oublier Lady Armande Barrère de Canet. Mais il faut noter aussi l’absence des maires de St Laurent, du Barcarès et de St Cyprien, Alain Got, Alain Ferrand, et Thierry Del Poso sans le moindre doute « retenus par d’autres engagements » inopportunément au même moment… C’est ballot !
03 bis
Fernand Siré et Lucas Laffitte, transfuge de DLF après un désaccord de fond avec Nicolas Dupont-Aignan
Fernand Siré et Lucas Laffitte, transfuge de DLF après un désaccord de fond avec Nicolas Dupont-Aignan
Lady Armande de Canet
Lady Armande Barrère de Canet
My name is Torrens, Jean-Claude Torrens
My name is Torrens. Jean-Claude Torrens

Flyer FS recto

Flyer FS verso

DÉMANTÈLEMENT DE LA JUNGLE DE CALAIS : LES MIGRANTS ARRIVENT À SAINTE-MARIE !

Communiqué des élus FN/RBM des Pyrénées-Orientales
La rumeur, qui se faisait de plus en plus pressante, vient d’être confirmée par le Maire de la commune de Sainte-Marie-la-Mer à ses conseillers municipaux : des migrants en provenance de Calais vont être relogés sur la commune aux frais de la collectivité, dans les locaux du CCAS d’EDF.

Rappelons que cette arrivée se fait dans le cadre d’un plan de dissémination de 12 000 migrants dans les villages et villes de France à la suite du démantèlement de la « jungle » calaisienne.

Cette politique aberrante qui consiste à vouloir créer des mini-Calais partout sur notre territoire, 
sans consulter préalablement les populations et les élus locaux, apparaît comme un nouveau passage en force du gouvernement socialiste.
Alors qu’en catimini, la Préfecture des P.-O. logent déjà des centaines de clandestins dans les hôtels de Perpignan, les élus Front National des Pyrénées-Orientales dénoncent cette situation imposée et inacceptable, dont on sait qu’elle représente une grave menace pour l’ordre public et la sécurité de nos administrés.
Il n’est pas inutile de rappeler à nos concitoyens, que ceux que l’on nous présente comme des migrants ou des réfugiés, sont avant tout des immigrés clandestins qui ne proviennent pas de pays en guerre et qui ne peuvent donc pas bénéficier de demande d’asile !
Pour la commune de Sainte-Marie-la-Mer, le Front National des P.-O. demande à monsieur le Maire, Pierre Roig, de prendre ses responsabilités en consultant la population par le biais d’un référendum local, et ce dans les plus brefs délais.

SAINTE-MARIE DE LA MER : APRES LES NOMBREUSES REPRESENTATIONS, BIENTOT LE SOLEIL POUR MELODIES DU SOLEIL

Jean Marc, l’homme de la technique

Jean Marc, l’homme de la technique

Une troupe de joyeux drilles avec comme but le plaisir, le partage, la danse, le rire et le coté burlesque des prestations

Les deux fondateurs de « Mélodies » Madeleine et Serge

Les deux fondateurs de « Mélodies » Madeleine et Serge

Parmi tous les artistes et associations culturelles de Sainte-Marie, il y a l’ensemble « Mélodies du Soleil » avec à sa tête la magnifique voix de la « bouillonnante »
Le lion est mort ! Vous rigolez ?

Le lion est mort ! Vous rigolez ?

Madeleine accompagnée par Serge le président, son complice de scène et de la vie et d’une troupe de gais lurons composée de Danielle, Janine et Daniel, Annie et Jacques sans oublier « l’homme » de la technique Jean-Marc très connu chez « Expériences », sans oublier son remplaçant occasionnel Valéry.
Jacques et Annie, alors on boit un p’tit coup ?

Jacques et Annie, alors on boit un p’tit coup ?

Si on veut résumer la pensée culturelle et l’orientation musicale de « Mélodies du Soleil » la devise est la suivante :
Attention les "vilains" sont de sortie !

Attention les « vilains » sont de sortie !

Partager la joie, le bonheur, la détente et la bonne humeur au travers de différentes interprétations de la chanson française, avec de nombreux tableaux dansés et joués sous la forme de sketchs.
La principale activité de « Mélodies du Soleil » est orientée vers les maisons de retraite, les clubs et associations ou encore dans le cadre de manifestations organisées par les communes des Pyrénées-Orientales.
On retrouve Daniel, Janine et Danielle

On retrouve Daniel, Janine et Danielle

Les principales motivations de cette association sainte-marinoise est d’amener auprès de tous les publics, et surtout dans les maisons de retraite de tout le département, un moment de détente et de bonheur pour quelques heures.
Passons aux choses sérieuses

Passons aux choses sérieuses

Personne ne peut rester insensible aux regards amusés, aux rires et commentaires des résidents lors des représentations sous la forme de divertissements chantés, dansés, joués et interprétés le plus souvent d’une manière cocasse, sans pour autant négliger les très belles et magnifiques voix comme celle de Madeleine, qui avouons-le amène un souffle supplémentaire à toutes les autres qualités de nos joyeux drilles.
Après les rires, les résidents redeviennent plus sages

Après les rires, les résidents redeviennent plus sages

En dehors des prochains rendez-vous plus privés, l’ensemble « Mélodies du Soleil » se produira avec toute la troupe dans un grand show le 1er juillet à 21h30 sur la place de la mairie du village.

Alors rendez-vous tous à cette date, pour faire une grande fête avec les Mélodies du Soleil.
COUV

SAINTE-MARIE : EXPOSITION-VENTE AVEC L’ASSOCIATION « LES COLOMBES »

Une belle synthèse artistique de 25 années de travail

La présidente Carmen Faig à coté de ses créations

La présidente Carmen Faig à coté de ses créations

Avec les deux journées « porte-ouverte » les 2 et 3 mai, à la salle communale de Sainte-Marie, l’association « les Colombes » a réalisé un sans-faute artistique en faisant partager son amour de l’art et de la création à un public et amateurs venus nombreux.
Un merveilleux travail sur soie et divers tissus

Un merveilleux travail sur soie et divers tissus

L’association « Les Colombes » avec à sa tête Carmen Faig, présidente et « catalane de caractère », mais avec un sens artistique sensible et développé, a su avec un entourage d’artistes dévoués et créatifs donner du sens à ce « club » composé de dix à douze personnes, avec en plus la complicité d’une professeure de cours de peinture sur porcelaine.
Une vision créatrice des porcelaines très étonnante

Une vision créatrice des porcelaines très étonnante…

Quand on sillonne cette exposition, on est surpris par la diversité des compositions et des créations.
On y retrouve les activités de la peinture sur soie avec ses écharpes et carrés, sans oublier coussins, parures et autres, qui flirtent avec les porcelaines peintes et cuites au four, où les motifs sont « au gré » des inspirations des artistes, mais aussi avec des tableaux, pour un grand nombre issus de l’imaginaire de la présidente.
Qui d’ailleurs mérite des commentaires !

Qui d’ailleurs mérite des commentaires !

En s’accordant un regard plus souligné sur ces créations, on est très vite fasciné par les effets de relief, issus d’un travail très précis et minutieux sur des sujets « en multicouches » qui procure très vite des effets en 3D sur des bases simples et traditionnelles.
Et de nombreuses discutions…

Et de nombreuses discussions…

En regardant de près, on sent les trois ou quatre couches du ou des sujets clonés sur des toiles ou des bases, accompagnées d’un cadre qui accentue la profondeur naturelle de la vision.
S
Sans oublier l’accueil convivial et familial !

Sans oublier l’accueil convivial et familial !

i l’exposition est belle et colorée, le coté vente est plus près du symbole que du commerce, au regard du travail et des prix très attractifs de vente des compositions.
Si le club-associatif a 25 années d’existence, souhaitons-lui « une 26ème« , et bien d’autres, pour retrouver le plaisir et bonheur d’une exposition chaleureuse, créative et familiale.
En dehors d’un tirage de lots à 1 € symbolique, dimanche soir a eu lieu une belle tombola avec de nombreux cadeaux tous aussi beaux les uns que les autres.
COUV

SAINTE-MARIE : EXPOSITION-VENTE DE PEINTURE SUR PORCELAINE

Porte ouverte les 2 et 3 mai salle communale avec « les Colombes »

Le club associatif de Sainte-Marie « Les « Colombes » vous propose le samedi 2 et dimanche 3 mai, une exposition-vente des créations originales de l’année à la salle communale de 10 à 18 h.
Un petit rappel, le club a été créé depuis 25 ans et a comme présidente Carmen Faig et se compose d’un groupe de 10 à 12 personnes.
Ses activités se déroulent place de la mairie de Sainte-Marie le lundi après-midi et le vendredi matin.
A sa création son activité principale était orientée vers la peinture sur soie (écharpes et carrés) et des tableaux avec des effets en 3D.
Puis avec les années, d’autres activités ont vu le jour avec de la peinture sur bois (sujets divers et « scrapbooking » et sur verre avec des services et vases.
Depuis près de trois ans, le club a élargi ses activités, grâce à la venue d’une professeur qui amène ses connaissances avec des cours de peinture sur porcelaine.
Comme chaque année, l’exposition se terminera le dimanche avec le tirage d’une tombola et de jolis lots à la clé.

Les « Colombes » vous attendent à cette exposition et venez nombreux à ce rendez-vous convivial !
AFFICHE 750

SAINTE-MARIE-de-la-MER : une exposition de photos à OMEGA qui se termine le 27 juillet

Un beau dépaysement avec « Ciels Catalans » et Denis Soucat

Denis Soucat devant quelques clichés

Denis Soucat devant quelques clichés

On ne pouvait rêver mieux que l’Oméga de Sainte Marie, pour une exposition de photographies.
Du bleu pour l’heure bleue

Du bleu pour l’heure bleue

Denis Soucat, avec son thème « Ciels Catalans » l’a parfaitement compris et a bénéficié d’un espace clair, bien situé et fréquenté où la lumière devient alors votre complice de tout temps.
Quand on rencontre Denis sur le site, la première chose importante est sa discrétion vis-à-vis du public.
Si le ciel est tourmenté, l’artiste l’a été aussi…

Si le ciel est tourmenté, l’artiste l’a été aussi…

Ce respect de la pensée, de la vision et de l’expression est sa force.
Au fur et à mesure de l’intérêt des personnes, et de leurs propos, il vient se joindre à eux, une démarche qui est du bonheur pour lui, afin de développer et argumenter les photos, le choix de l’angle, expliquer le temps passé à attendre LE moment.
Inspiration d’un ciel catalan à Canet

Inspiration d’un ciel catalan à Canet

Sur l’image de   il a passé des heures afin d’avoir l’effet SON effet qu’il avait déjà imaginé dans sa tête.
Souvent il se plait à dire « Mes photographies sont souvent en noir & blanc qui permet d’aller à l’essentiel sans que le regard soit distrait par la couleur » quand on regarde le coté de l’exposition photos couleurs et que l’on se rapproche du coin « De-ci de-là » on remarque que le NB est souvent traité avec des profondeurs de champ et des contrastes éblouissants.
Il a raison d’être fier de son travail !

Il a raison d’être fier de son travail !

Mais l’ouverture artistique de Denis Soucat est assez vaste avec des clichés de rue avec ses rencontres, des paysages pour la balade et l’enivrement de la nature, et les photos de vieilles pierres pour la beauté irréelle de l’espace et de l’histoire.
Quand vous saurez qu’il a déjà participé au 2ème Festival Photographique de Roquebrune-sur-Argens (83) en mai 2011 et aux 2èmes Rencontres Photographiques de Montignac (24) en mai 2013, vous aurez déjà une belle image de notre photographe.
Bravo l’artiste !
L’expo se termine à Oméga le 27 juillet, elle mérite de lui accorder un peu de temps.

Si vous avez « raté » ce bon moment allez sur son site : www.mektoub.book.fr
COUV

Sainte-Marie la Mer : Soirée Primavera 2014 avec ‘Le Retour de Madison’

Comment un film peut changer en un soir la vie d’un couple

Oméga :  début de la saison Primavera 2014

Oméga : début de la saison Primavera 2014

Florent Benoît

Florent Benoît

Attention, danger pour les couples, car un film regardé à la télévision, peut provoquer d’étranges réactions.

Réalité ou imaginaire, l’auteur Eric Assous, à partir d’un film au nom évocateur « La Route de Madison », a monté une comédie de plus d’une heure sur un thème qui avec du recul, pourrait être vécu tous les jours par de nombreux couples.

Un film d’amour bouleversant qui plus est joué par deux merveilleux acteurs, Meryl Streep et Clint Eastwood, est entré dans l’esprit de Karine, la femme de Didier, qui est subjuguée, hypnotisée, au point même d’être déstabilisée.

Situation insolite

Situation insolite

Son mari, loin de ce drame, réalise brutalement la remise en question de sa vie, et même avec du recul de leur mariage.

Tout s’écroule, un simple mélodrame américain est sur le point d’exploser la vie conjugale d’un couple sans problème, où le bonheur semblait être quotidien.

Renée Villegas et Richard Dessens, sous la réalisation du metteur en scène Christophe Robin, installent sur scène un climat où l’incompréhension flirte avec
l’adultère, le désespoir et la détermination.

On sent de début d’une bataille

On sent de début d’une bataille

Cette comédie par le jeu fort et prenant des acteurs, soulève les problèmes cachés des couples, souvent ignorés volontairement, et avec les années semblaient être effacés, mais resurgissent au moment où on ne les attend pas.
Mais après la tourmente, des moments meilleurs viennent en conclusion de cette mauvaise période, sans pour autant effacer des problèmes qui peuvent être profonds.

L’apprentissage de la liberté ressemble souvent à la solitude.

Mais l’amour est toujours présent

Mais l’amour est toujours présent

Sainte-Marie-la-Mer à la salle Oméga : concert lyrique le 23 février

La classe de chant et d’art lyrique de Philippe Maller à l’honneur

Les responsables du club Soroptimist et du service néonatalogie

Les responsables du club Soroptimist et du service néonatalogie

Un petit rappel de mémoire sur l’identité et le but du Club Soroptimist de Perpignan.

C’est un Club Service composé d’une trentaine de femmes engagées dans les affaires et la vie professionnelle.

Elles sont présentes, avec toute leur énergie et tout leur coeur, dans des projets de service pour faire progresser les droits humains et le statut de la femme.
Vous les retrouverez à Perpignan mais aussi dans le monde entier.
Il existe 3149 clubs et près de 100 000 membres répartis dans 121 pays du monde.
Leur devise est : Comprendre-Défendre-Entreprendre.

Le public a répondu présent

Le public a répondu présent

Pour cette journée, le club reversera le bénéfice de ce spectacle pour l’achat de matériel de puériculture destiné au service de néonatalogie de l’hôpital Saint-Jean de Perpignan.

Malgré une température clémente et un magnifique soleil, de nombreuses personnes ont répondu présent à cet appel.

Mais le déplacement a été récompensé par le superbe concert lyrique, exécuté par la classe de chant et d’art lyrique de Philippe Maller.

Philippe Maller au milieu de ses interprètes

Philippe Maller au milieu de ses interprètes

Ce professeur au conservatoire de Perpignan Méditerranée nous a réalisé une très belle mise en scène, associant des œuvres d’Offenbach, Mozart, Strauss, Donizetti, en passant par Verdi, Leigh, Lopez et Montsalvatge.

Aucun spectateur ne pouvait être insensible à la qualité des interprétations des différents intervenants, avec de beaux clins d’œil sur les différents thèmes.

Et au regard des applaudissements, le public a fortement apprécié ce concert.
Un grand bravo à tous ces interprètes, qui ont, par leur présence et qualités vocales, offert un grand moment de plaisir dans cet espace Oméga.  

Sainte Marie-la-mer : début de la saison « Primavera 2014 » à l’Oméga

Jeudi 13 février : ouverture avec « Ma patronne est un fumier »

Un public présent, pour une soirée de détente

Un public présent, pour une soirée de détente

Un grand BRAVO au trio de ce soir pour le début de la saison de « Primavera 2014 » à l’Oméga de Sainte Marie, à son responsable Florent Benoit et son équipe, avec un grand clin d’œil, pour ce choix et les prochains qui suivent, au responsable de la culture, Francis Brunet, aux nombreux élus, sans oublier le maire, Pierre Roig, qui est un adepte et défenseur, de cette forme d’animation culturelle.

Très vite, le public est séduit et impressionné par la rapidité du texte, les mimiques de Monsieur Fougasse, la force de caractère de Madame Cheval et la passion de Théophile pour sa patronne, avec en prime, des séquences totalement hilarantes.

Un rapide résumé, pour les personnes qui n’ont pas eu la chance d’être à cette représentation :

« Amélie Cheval est directrice dans une filiale française de la grande société américaine Water and Closed fabricant d’abattant WC et représente la femme d’affaire dans toute sa splendeur.

Sortant d’un important séminaire elle rentre à Paris en compagnie de Vergnoux,    son comptable timide et étriqué… Mais une panne de voiture et un orage violent les font atterrir dans une ferme délabrée, habitée par un bouseux pur cru, grossier, misogyne et qui refuse tout progrès… La cohabitation s’annonce des plus compliquée…

Trois comédiens délirants

Trois comédiens délirants

Un vaudeville, une comédie de « boulevard », au regard des rires très forts dès le début de la première scène, peu importe le nom ou le type de comédie, la seule chose qu’il faut retenir est le rire, la détente, et le bon moment passé.
Et ici, le public est au maximum de son plaisir.

Cette compagnie, où l’on retrouve avec Françoise Royès, en comédienne, mais aussi comme auteur, entourée de Vincent Ross et Philippe Nadal, comme partenaires mais surtout comme «  complices », se produit dans de nombreux espaces, avec cette version, mais aussi avec d’autres comédies toutes aussi hilarantes.

Un très beau clin d’œil, qui fait très vite oublier une certaine morosité passagère.
A consommer sans aucune ordonnance, ni restriction.

Prochain rendez-vous le jeudi 27 février, à 21h, avec la comédie : « Retour de Madison ».

Les autres rendez-vous de la saison 2014 :
Jeudi 13 mars, « Frou-frou les bains »

Jeudi 27 mars « Vacances de merde.com »
Jeudi 10 avril « Très chère Mathilde »

Et pour conclure cette belle saison « Primavera 2014 » : jeudi 24 avril « TITOFF déjà de retour »

Alors, bon spectacle… et bon rire !

Sainte-Marie : AG de l’association « Mélodies du Soleil »

Une réunion très conviviale chez Serge et Madeleine

Mickaël Capron

Mickaël Capron

Vendredi 7 février, réunion de tous les participants de l’association « Mélodies du Soleil » et de quelques amis.

Une Assemblée Générale, comme on les aime, peu de chiffre, de très bons résultats positifs des comptes, et un avenir 2014 plein de spectacles.

Que peut-on espérer de plus…? Un bon repas, des rires, des chansons et une belle ambiance.

Alors là, pas de problème, avec une merveilleuse et goûteuse choucroute, préparée avec « amour et tendresse » par Madeleine et Serge, pendant plus de 6 heures, et pour conclure, un sublime « Kougelhof » réalisé par Simone.

Les membres de l’association et quelques invités

Les membres de l’association et quelques invités

Mais, qui dit réunion, dit aussi résumé des représentations de 2013, avec Mickaël Capron, le conseiller technique et chorégraphe de la troupe.

Pour les amateurs de théâtre et de comédie, Mickaël gère l’association « L’Entrée des Acteurs » qui est basé au Théâtre Jean Piat, à Canet.

Ses conseils, associés aux idées de mise scène et décors de Serge et Madeleine, font, que les spectacles de « Mélodies du Soleil » avec ses magnifiques et éclatants costumes « réalisés maison », sans oublier le professionnalisme des 8 comédiens bénévoles, et la présence de Jean-Marc à la technique, sont applaudis et redemandés à toutes les représentations.

Cela méritait bien un bon repas convivial !

Contact Mélodies du Soleil : Serge 06.76.81.92.85
COUV7480

Serge et Madeleine, les créateurs de Mélodies du Soleil,    avec Simone et son gâteau

Serge et Madeleine, les créateurs de Mélodies du Soleil, avec Simone et son gâteau

Un spectacle très coloré

Un spectacle très coloré

 

Inauguration de la « Permanence Sainte-Marie Equilibre » de Pierre ROIG samedi 8 février

Ouverture d’un espace de réunions simple et convivial

Pierre Roig

Pierre Roig

Si cette inauguration a été voulue sans une grosse publicité, elle a accueilli de nombreux invités et proches du maire en fonction, sans oublier de nombreux curieux de l’événement.

L’esprit de cet espace, suivant les vœux de Pierre Roig et de ses proches, est plus dans un esprit de rencontres amicales, mais aussi constructives, où toutes les personnes qui ont des questions sur les projets à venir, les axes retenus, les participants de la future liste, seront reçus et entendus.

L’implantation de cette permanence, face à l’Oméga, a aussi cet avantage, contrairement à d’autres, dans certains villages voisins, d’avoir un vaste espace de stationnement.

Le maire entouré par une partie de ses élus

Le maire entouré par une partie de ses élus

Dans ses propos de bienvenue, Pierre Roig, après ses remerciements traditionnels, a tenu à souligner que ses nombreuses promesses ont été respectées, que les réalisations programmées ont toutes vu le jour, pour le bonheur de la population.

Il a aussi profité de cette réunion pour situer sa ligne, toujours aussi fidèle à son thème.

Les habitants de Sainte-Marie vont bientôt recevoir, dans leurs boites aux lettres, le bilan de ce mandat.

De nombreuses réunions vont être programmées, et la dernière aura lieu à « Oméga », quelques jours avant la première journée des élections.

_DSC9771Le maire, a ensuite parlé de ses futurs membres du conseil, en précisant qu’il avait renouvelé sa confiance à un grand nombre d’entre eux, ici, on peut appliquer le dicton « on ne change pas une équipe qui gagne », avec un complément par l’arrivée de 4 à 5 nouveaux visages.

C’est avec un petit sourire complice, qu’il nous a rappelé la phrase fétiche :
« Si Sainte-Marie nous rassemble, Sainte-Marie nous ressemble »
Puis il a invité tout le monde, à partager le verre de l’amitié.

On notera la présence tardive, mais très appréciée de Jean-Paul Alduy et Louis Carles, retenus par d’autres inaugurations, dans les villes voisines.

DSC9717

Beaucoup de personnes à ce rendez-vous matinal

Beaucoup de personnes à ce rendez-vous matinal

Gendarmerie de Canet : inspection annuelle des effectifs

Les discours des élus

DSC00588Pierre Roig, le Maire de Ste Marie-la-Mer s’exprime en premier, il se félicite de la collaboration avec la Brigade de Canet qualifiée « d’efficace », « il est évident qu’un Maire sans les gendarmes, je ne sais pas ce qu’il pourrait devenir. En ce qui me concerne, nous avons fait un effort important pour tout ce qui concerne la sécurité, nous avons renforcé la brigade municipale, nous avons acheté des locaux où va être installée la Police Municipale, et nous nous sommes lancés dans la vidéo-protection, qui va être fonctionnelle courant 2014. Pour accueillir la brigade estivale, nous nous efforçons d’apporter un maximum de confort et de satisfactions aux gendarmes qui viennent nous renforcer durant l’été ».

Le Maire de Canet Bernard Dupont insiste sur la synergie qui existe entre la Gendarmerie et la Police Municipale

Le Maire de Canet Bernard Dupont insiste sur la synergie qui existe entre la Gendarmerie et la Police Municipale

Au tour du Maire de Canet Bernard Dupont qui évoque un souvenir particulièrement fort, qui selon lui commence à être un peu lointain : « Quand Arlette Franco, qui avait des liens d’amitiés avec Nicolas Sarkozy alors Ministre de l’intérieur, s’était vue proposer d’étatiser la police à Canet en créant un commissariat de police nationale, il n’y a pas eu de longs débats. Arlette a dit, nous on garde nos gendarmes. Et ensuite nous avons lancé ce grand chantier de casernement de gendarmerie, je crois que c’est une opération réussie dont vous profitez tous. Mon Capitaine, quand on regarde les statistiques des résultats, ce n’est pas très parlant, vous, vous avez su l’illustrer avec la réalité du terrain. C’est cela dans le quotidien auquel nous sommes confrontés. Il y a un petit dérapage dans la société et ça doit nous mobiliser davantage pour faire face à la garantie de l’ordre public local. Ces statistiques sont assez bonnes et elles ne correspondent pas à ce que j’ai lu dans un vague tract qui nous traitait de « St Denis-sur-Mer » (Tract du Front National de janvier – NDR), en préconisant des solutions comme la vidéo-surveillance, alors que tout ça c’est déjà dans les tuyaux, on vient enfoncer des portes ouvertes. Je voudrais vous féliciter mon Capitaine de votre apport, et de l’ensemble de la Brigade, au sein du Conseil Local de la prévention de la délinquance. Je crois que ce Conseil, on a su le faire vivre, le Préfet nous l’a dit lui-même qu’il était surpris de la qualité des travaux de ce Conseil, il a su produire des solutions comme la vidéo-surveillance, qui sera mise en place dans le courant de l’année. Ce sera un apport supplémentaire qui viendra consolider la synergie entre la gendarmerie et la Police Municipale. Cette convention de coordination, elle a corps, c’est une réalité, cette collaboration a des résultats et on ne peut que s’en féliciter ».

Pour le Député Fernand Siré, les gens ont des droits mais ils ont aussi des devoirs

Pour le Député Fernand Siré, les gens ont des droits mais ils ont aussi des devoirs

Dernière intervention, celle du Député Fernand Siré qui insiste sur le mérite des gendarmes pour travailler dans ce conteste de restrictions, « vous avez un Général qui a dit que vous n’avez plus d’essence pour faire vos missions, quand on voit vos locaux par rapport à ceux de nos écoles ou nos mairies, des moyens qui sont mis à disposition. Bien-sûr il y a cette collaboration avec les mairies qui apportent un peu le complément, mais on ne peut pas tout faire, c’est quand même le rôle de l’état. Les gendarmes sont souvent déçus, on leur donne de plus en plus de tâches administratives et de moins en moins de moyens. Et en plus, là-haut, on a tendance à mieux considérer les cambrioleurs que les victimes, et les gendarmes quand ils ont interpellé quelqu’un ça ne suit pas derrière ! On ne peut plus demander à quelqu’un son identité, les gendarmes sont fichés, pas les cambrioleurs, il faut qu’ils affichent leur numéro pour leur demander des comptes. S’ils tirent sur un malfaiteur c’est le gendarme qui est mis en examen ! Il faut que nous, Députés, nous soyons avec vous pour vous défendre, la Nation c’est des valeurs et des règles, l’un d’elles c’est le bien vivre ensemble. Les gens ont des devoirs et après ils ont des droits. Un grand philosophe a dit « Quand il n’y a plus de devoir, il n’y a plus de droits ». Je suis à votre disposition en tant que Député pour faire remonter vos contentements et vos mécontentements et des souhaits que vous pouvez exprimer ».
publicité_AVC-50ans

Concert du Nouvel An du 26 Janvier à Sainte Marie La Mer

L’Oméga sous la musique de l’Orchestre Symphonique de Canet

François Ragot

François Ragot

Si certaines communes invitent la population aux vœux du maire vers 18 heures 30, il y en a d’autres qui ont décidé, de le faire plus tôt, avec généralement un spectacle ou un concert en « avant-première ».

Et ici le cas avec la commune de Sainte Marie, qui cette année, a offert à ses habitants, un concert de musique, par l’Orchestre Symphonique de Canet en Roussillon.

Pour les amateurs de belle et grande musique, la présentation de cet orchestre avec son chef, François Ragot, n’est plus à faire.

Mais pour cette fin d’après-midi, il a joué l’audace, de revisiter, avec de nombreux « complices » des répertoires modernes, pour l’ensemble, de ses 60 musiciens.

DSC_9070On commence donc, avec des œuvres de Gershwin, Horner, Angelis, mais aussi des valses avec Shostakovitch, en passant par le traditionnel « negro-spiritual » pour cette première partie.

Et quelle première partie, quand on a le plaisir et l’honneur d’entendre la « mezzo- Soprano » Robin Hendrix, à la voix si belle et forte dans des registres surprenants, que même le sonorisateur, s’est presque senti au « chômage » pendant un court temps.

Ce registre de voix, très américanisé, a donné aux différentes interprétations, une couleur, par son timbre et une puissance par sa force intérieur, aux différents thèmes interprétés.

Puis vient un court moment de pause, où l’on peut revenir, avec un clin d’oeil à François Ragot.

Il n’est pas très « ancien » dans la sphère du grand orchestre de Canet.

Davis Salleras, un saxophoniste hors-norme

Davis Salleras, un saxophoniste hors-norme

Il a pris la « suite » de Michel Lefort, une grande référence dans le milieu de la direction des grands orchestres, suite au concours de « directeur artistique »           de l’orchestre en octobre 2011.

Il est par ailleurs, directeur artistique de l’Association des formations de chambre des Pays catalans, chef de la Camerata de Gerone, enseignant au conservatoire de Gérone et membre de plusieurs formations comme Mare nostrum musicae.

Revenons, maintenant à la seconde partie, un peu réduite par manque de temps.

Si le début, touchait plus le coté Amérique du nord, la seconde, va dans l’esprit du sud, avec ses couleurs, mais aussi ses instruments, et ici, on va découvrir, le saxophone sous un autre angle.

Un public conquis

Un public conquis

Le public et les invités découvrent, un garçon, sous le nom de Davis Salleras, d’une grande simplicité, qui a fait tomber tout l’auditoire sous son charme, avec son interprétation époustouflante d’ «Adios Nonino» d’Astor Piazzolla.

Le public retient son souffle, quand ce musicien se lance dans la partition du bandonéon, chère au compositeur, avec une grande dextérité, et nous faisons même« oublier le saxophone », pour entendre les touches et le soufflet de l’instrument de base.

Un moment de bonheur pour les connaisseurs et même les profanes.

L’orchestre a terminé son concert avec la symphonie « le Nouveau Monde » une œuvre incontournable du compositeur Antonin Dvorak.

Une ovation debout du public et des officiels, a salué le chef François Ragot, accompagné de Robin Hendrix et Davis Salleras, sans oublier les excellents musiciens du Grand Orchestre de Canet.

Les vœux sont bien lancés pour 2014.  

Les vœux du maire de Sainte-Marie, Pierre Roig

Le 26 Janvier, une belle journée pour la population

Le Maire entouré des élus et de ses invités

Le Maire entouré des élus et de ses invités

Après une intervention rapide des techniciens d’Oméga, pour remettre l’espace scénique en état, le maire a procédé en quelques mots, à l’introduction et à la présentation du film-diaporama, des actions de l’année 2013.

Puis, Pierre Roig, a invité les membres du conseil, ainsi que Jean-Paul Alduy président de PMCA et Fernand Siré député-maire, de Saint Laurent, à le rejoindre sur la scène.

Pierre Roig, a tenu à saluer les différents et nombreux maires présents, les personnalités officielles, sans oublier les représentants des corps constitués et les partenaires à la vie active de la ville, pour leurs présences à ses vœux.

Pierre Roig, à la tribune

Pierre Roig, à la tribune

Dès les premiers mots, le ton est donné, et le mot « clé » comme fil rouge, pour les vœux de 2014, est « rassembler »

Ce fil rouge, nous fait passer, par un retour sur les rassemblements des différentes activités sportives, culturelles et associatives très importantes pour cette année passée.

On notera, un clin d’œil sur le succès du marché de Noël, qui a permis de récolter près de 8200 € pour le Téléthon, ce qui conforte l’esprit de « communauté soudée pour les bonnes causes » expression, qui confirme les pensées du maire.

Rassembler,  c’est être présent au côté de la population.

Rassembler,  c’est aussi être solidaire, en pensée et agir pour les aînés, enfants et pour l’ensemble de la population.

On ne peut pas ignorer le mot, « protéger » sans penser à la protection de la ville et des personnes, par l’association de moyens supérieurs, mis en œuvre pour la police municipale, avec des renforts et une augmentation sensible de la logistique et des locaux.

Il a aussi salué le rassemblement de l’équipe municipale, épaulée toute l’année, par les agents de la commune.

Protéger, c’est de trouver des moyens pour solutionner les problèmes des gens du voyage, avec l’utilisation de moyens techniques.

Protéger, c’est prendre conscience du risque naturel, vis-à-vis des inondations, avec de nombreuses décisions préventives.

Protéger, c’est aussi trouver des solutions contre l’érosion du littoral, qui hélas se fait de plus en plus ressentir.

Protéger, c’est se pencher sur le soin du cadre de vie, et construire pour transmettre aux générations futures.

Mais construire, c’est aussi bâtir pour élever et former l’âme intellectuelle, ainsi que le savoir, avec un beau clin d’œil évocateur à l’école.

Le maire, a ensuite tenu à tirer des conclusions d’un budget équilibré sur des bases solides, une vision réaliste et responsable de la situation financière de la ville.

Après avoir développé ces différents thèmes, Pierre Roig a fait une approche sur les activités de 2013, plus dans le sens de commentaires sur les images du diaporama passé en début de séance, que sur un bilan de 2013.

Des vœux 2014, longuement salué par une population très concernée.

Jean-Paul Alduy, Ptrésident dfe l'Agglo. PMCA

Jean-Paul Alduy, Ptrésident dfe l’Agglo. PMCA

Puis, il a laissé la parole à Jean-Paul Alduy, qui avoue de ne jamais avoir « raté » les vœux de Pierre Roig, et très vite, dès les 1er propos, le sentiment de complicité est dominant.

Il en profite pour rappeler que de nombreux projets de constructions ont vu le jour, sans augmentation des impôts.

Si cette situation est visible, elle est issue d’un choix, entre autre, par le courage de   l’investissement.

2014, sera aussi une année plus favorable aux moyennes et petites entreprises, grâce à des diminutions sensibles des impôts sur certaine activité.

Le député-maire Fernand Siré

Le député-maire Fernand Siré

Puis le député–maire, Fernand Siré, a pris la parole en conclusion, avec un beau clin d’œil, à la Salanque, et une mention dédiée à celle du nord, en soulignant l’union entre les villages, et la complicité particulière entre Saint Laurent et Sainte Marie, avec une vision pour l’avenir, de nombreuses créations d’emplois.

Et comme tout Catalan qui se respecte, il a souhaité les vœux de 2014, dans la langue chère à son cœur.

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031