DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Passerelle N°438 pub
LOGO IFA 2016 190 jpg
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

St Hippolyte

PERPIGNAN COMMUNAUTÉ URBAINE FINANCES : ÇA VA AUSSI MAL QUE ÇA ?

Demande d’une réunion d’urgence sur la situation financière de Perpignan Méditerranée Métropole 

Louis Aliot
Louis Aliot
Communiqué de Louis Aliot, Député et Conseiller Municipal d’opposition
Le maire de Perpignan (J.Marc PUJOL – NDLR), président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) « aurait » annoncé à « certains » élus que l’Etat lui aurait fait part dans un courrier officiel de son intention de ne plus reprendre à son compte l’emprunt toxique souscrit à hauteur de 70% par l’Agglo. 
Cette décision du Gouvernement est un coup extrêmement dur porté aux finances de notre collectivité même si ces emprunts « dangereux » n’auraient jamais du être contractés par l’ancienne direction de l’Agglo et son ancien Président Alduy très peu prudent avec l’argent des autres. 
Dans ces conditions et suivant les prévisions de la Cour des Comptes dans son rapport provisoire (page 31), notre collectivité va se trouver en grande difficulté et va devoir envisager des solutions transitoires pour éviter le pire et notamment de possibles hausses importantes de la fiscalité. 
Je demande au Président de PMM de convoquer une assemblée extraordinaire consacrée aux comptes de la collectivité PMM avec un débat et une information générale et complète de tous les élus que nous sommes.
CDC

DÉPARTEMENT : HALTE AUX FEUX !

Par J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM
Lundi encore, dans le secteur de Tautavel, un violent incendie a détruit une quarantaine d’hectares. Sur leur passage, les flammes ont tout avalé, s’approchant dangereusement des habitations et du village.
Lundi toujours en début d’après-midi, nos soldats du feu ont empêché deux autres incendies, à Espira-de-l’Agly et à Saint-Hippolyte, de se propager. Depuis le début de l’été, avec des conséquences meurtrières parfois, notre territoire brûle soit par accident, soit par négligence, soit intentionnellement.
S’il est difficile de lutter contre les pyromanes de tous bords, en revanche s’agissant des imprudences humaines constatées, il est bon de rappeler les responsabilités de chacun dans la chaîne environnementale, il est aussi bon de rappeler les gestes simples (comme ne pas jeter un mégot dans la nature ou dans son jardin !) et préventifs à entreprendre, car la végétation ne s’enflamme pas seule, même par temps de forte sécheresse comme nous connaissons actuellement.
Pique-niques, campements, barbecues, balades… ce sont autant de « causes involontaires » dans nos pratiques estivales qui peuvent être à la source de sinistres et provoquer de graves dégâts. Soyons et restons prudents, vigilants, attentifs. On ne le répètera jamais assez : les feux de forêts représentent un danger majeur sur notre territoire. Et tout cela a un coût pour notre collectivité. L’argent dépensé à réinvestir pour « réparer », pour replanter, pour « reconfigurer » le paysage, notre patrimoine naturel !, c’est autant de moyens financiers, matériels et humains qui ne pourront pas être utilisés ailleurs pour le quotidien de tous les habitants.

SAINT-HIPPOLYTE : UNE EXPOSITION PLEINE D’EMOTION AVEC UN VERNISSAGE HAUT EN COULEURS

Un succès artistique et créatif pour « Soie Verre en Salanque »

La beauté et la délicatesse de sa « majesté » la soie

La beauté et la délicatesse de sa « majesté » la soie

Un beau moment de plaisir et de bonheur lors du vernissage du 6 juin de l’exposition de l’association « Soie Verre en Salanque » qui s’est déroulée du 6 au 7 juin, salle Derroja à Saint-Hippolyte, avec en point phare lors de cette manifestation, la présentation au public de la fresque « Saint-Hippolyte votre village » réalisée par les membres de l’association, en l’honneur de la commune.
Une exposition riche en créations

Une exposition riche en créations

La partie discours de ce vernissage a débuté par quelques mots de sa présidente Maryse Manin, qui a remercié de sa présence Madame le Maire Madeleine Garcia-Vidal, les élus, et salué le passage de Marie-Claude Alba venue représenter Alain Got le maire de Saint-Laurent, sans oublier les membres de l’association ainsi que les différentes personnes présentes.
Elle a entre autre insisté sur l’investissement personnel de Jacqueline et Jean-Marie Denneulin qui depuis le début de l’association ont apporté leur savoir-faire et de leurs expériences artistiques pour l’avancée positive de ses adhérents, puis elle a passé la parole à JMD.
Jacqueline et Jean-Marie Denneulin, Maryse Manin, la maire et Marie-Claude Alba

Jacqueline et Jean-Marie Denneulin, Maryse Manin, la maire et Marie-Claude Alba

Après avoir salué et les nombreux invités, celui-ci en compagnie de sa femme tous deux animateurs actifs et reconnus dans la région, a tenu à rappeler que l’association « Soie Verre en Salanque » fêtait ses cinq années d’existence qui depuis 2010 où l’atelier se composait de douze artistes sur soie et six sur verre, passé en 2015 à douze artistes soie et seize sur verre.
Ce qui a permis à JMD de glisser aux responsables qui étaient présents un petit message de « SOS » au sujet de l’atelier qui n’a qu’une jauge de quinze places.
La fresque « Saint-Hippolyte, votre village »

La fresque « Saint-Hippolyte, votre village »

Cette augmentation d’artistes dans les deux styles de créations, comme l’avait souligné la présidente, a permis à l’atelier verre de fédérer les savoirs manuels, les égos de la création, l’expression, un travail collectif et un cahier des charges.
Devant un parterre attentif, et en revenant sur la fresque pleine d’émotions de « Saint-Hippolyte, votre village » il a tenu à rendre un hommage au métier de verrier et de ses sciences en s’appuyant et en évoquant le passé et l’histoire du beau village de Saint-Hippolyte.
En quelques lignes on peut résumer d’une façon succincte les origines de la création de ce lieu et l’hommage rendu par les adhérents de l’atelier « Verre »
« Les couleurs de la catalinité et Hippolyte tiré par les chevaux, son martyre donnera le nom de notre commune »

Vers 963
, Saint Hippolyte est le patron des gardiens des prisons et le protecteur des chevaux.
Vers 1200 il apparaît dans les écritures, droits seigneuriaux, protection, justice et réglementations.
Les « templiers » et les abbés gèrent les terres, les bêtes et les gens.
Pour les sols d’eau, d’herbus, de marais, de sanils, les terrains vont être assainis.
Une autre forme de créativité

Une autre forme de créativité

C’est donc en rendant hommage et en soulignant la signification du passé, que les adhérents de l’atelier « Verre » ont souhaité faire passer dans ce projet collectif une image symbolique du village.
N’oublions pas que le « Verrier » est aussi appelé passeur de « Lumière ».
Il traduit « son » ressenti et vous exprime « ses » émotions.
« L’arc en ciel et ses couleurs traduit l’arche d’alliance entre le divin et l’homme en dégradant dans la masse nuageuse le spectre des couleurs »
Notre village, notre région, nos horizons sont des références permanentes d’inspiration comme : le Canigó, l’étang, la mer, le canal Paul Riquet, l’église et son château.
Mais aussi à la table avec : La boullinada, la vigne, le vin, les abricots, les « cargoll » et l’aïoli.
Puis il a tenu à remercier personnellement tous les acteurs de l’atelier « Verre »    pour la participation et la réalisation de cette fresque pleine d’émotion.
Mais il n’a pas oublié l’atelier de « Soie » avec ces mots :
« Si le verrier est passeur de lumière, les soyeuses sont aussi les gardiennes des couleurs »
Et il a souligné :
« Les soyeuses par leurs techniques fixent, harmonisent et assemblent les couleurs et rendent à leurs compositions des effets liés aux diverses techniques dites sauvages ».
Puis c’est au tour de Marie-Claude Alba de prendre la parole avec entre autres un message agréablement entendu et attendu sur l’étude d’une exposition en alternance d’une année sur deux entre Saint-Laurent et Saint-Hippolyte.
De nombreux amateurs étaient présents pour ce vernissage dont une voisine d’une commune proche passionnée des arts

De nombreux amateurs étaient présents pour ce vernissage dont une voisine d’une commune proche passionnée des arts

Puis elle a passé la parole en conclusion à Madeleine Garcia-Vidal, qui au milieu d’un ensemble d’écharpes et foulards en passant par les tableaux, fenêtres, lampes et vitraux qui symbolisaient la représentation des différentes techniques de travail, a salué cet immense travail des artistes et a précisé :
« Vous faites preuve de beaucoup d’imagination et d’une maîtrise des outils de travail pour concrétiser de « petits chefs d’œuvres »
Et au regard de la beauté du travail on pourrait même dire comme l’a laissé entendre la maire « de grands chefs d’œuvres locaux »
Un beau vernissage, une belle exposition, un grand bravo à l’association Soie Verre en Salanque pour cette belle réalisation et cet agréable rendez-vous.
La imatge de Sant-Hippolyte simbòlica o real és sempre un gran moment de felicitat !
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : CARNAVAL 2015, UNE REUSSITE SOUS LE SOLEIL !

Madame le maire, Madeleine Garcia-Vidal

Madame le maire, Madeleine Garcia-Vidal

Un après-midi bien rempli avec de nombreuses activités, un beau défilé et beaucoup d’animations

Belle ombrelle pour Madame le Maire, suivie par Eric, à la baguette mais ici de tambour !

Belle ombrelle pour Madame le Maire, suivie par Eric, à la baguette mais ici de tambour !

Cette année, le Carnaval 2015 est un projet porté par le centre de loisirs et la municipalité, qui ont souhaité ensemble une fête locale sur le thème de la « nature » et qui les ont amenés à confectionner, pour les enfants des nouvelles activités périscolaire (NAP) des costumes tous aussi beaux les uns que les autres.
Pour cela, l’association « Arts du Spectacle » a participé au financement d’une partie des tissus et d’une couturière.
Beaucoup de monde costumé dans les rues

Beaucoup de monde costumé dans les rues

N’oublions pas la participation des enfants à la réalisation de « leurs » costumes, ni des parents qui ont amené des accessoires et des compléments de tissus.
Nos amis de « Classards » en costumes de mascottes sous la chaleur !

Nos amis de « Classards » en costumes de mascottes sous la chaleur !

Qui dit costumes dit aussi couturières bénévoles, les équipes d’animation du centre de loisirs et la fabrication des percussions avec du matériel de récupération confortés par ceux prêtés par les écoles.
C’est donc sous la « baguette » d’Eric Larnaudie professeur de musique très apprécié par tout le village, que l’on retrouve à l’association « les Menestrels » que les enfants ont débuté le défilé, après avoir répété de nombreuses fois avant « ce grand jour ».
Tout ce petit monde s’est retrouvé avec le maire Madeleine Garcia-Vidal qui, en tête du cortège, a été vite entourée par les nombreux badauds et accompagnée par les deux chars les « Schtroumps et les « Lapins Crétins » prêtés par la communauté des communes.
Et ça danse !

Et ça danse !

Parmi ce défilé, on retrouve nos amis de la « Banda des Anguilous » mais aussi les associations « KDanse » et « Coranzon Flamenca » et les jeunes du « Point Jeunes » qui nous ont proposé des danses aux rythmes des percussions et de belles chorégraphies dans les rues mais aussi sur la place.
Mais on rit bien aussi !

Mais on rit bien aussi !

Après l’arrivée des mascottes sur la place, « ouverture » des festivités avec le spectacle de « Magie Comique » et la complicité de nombreux enfants, puis tout le monde a apprécié le bal pour enfants avec la compagnie « Foufoushow »
Après un arrêt à la buvette du comité, les friandises et confettis offerts par l’association « Loisirs et Temps Libre » Tout le monde s’est séparé ensuite avec beaucoup de « fête » dans la tête !
Et un dernier bravo « à nos petits nouveaux » les « Classards » qui ont bravé la chaleur avec les différents costumes de mascottes et pour le comité des fêtes pour sa participation financière à une partie du spectacle.
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : 6ème SALON DU JEUNE LECTEUR

Les 11 et 12 avril, un salon plein de belles découvertes pour les jeunes lecteurs de la commune et de celles de la périphérie

Madeleine Garcia-Vidal, la maire de Saint-Hippolyte

Madeleine Garcia-Vidal, la maire de Saint-Hippolyte

Lors de l’inauguration du salon par Madame le maire Madeleine Garcia-Vidal, celle-ci a tenu à souligner et remercier le travail de Bénédicte Carboneill qui, avec les 17 auteurs et 11 illustrateurs, a permis entre autres de donner le jour à ce 6ème salon du jeune lecteur 2015 à Saint-Hippolyte.
La maire entourée de José Puig, des invités et de responsables du salon

La maire entourée de José Puig, des invités et de responsables du salon

Ces deux journées ont été un lieu de vie et de culture qui depuis six années a pris de l’ampleur en dépassant le cadre de la commune, au regard du nombre de participants des villes voisines.
De nombreux participants…

De nombreux participants…

La maire a tenu dès le début de ses propos, à souligner le rôle primordial de la lecture dans la vie de tous les jours, en précisant que grâce à sa diversité littéraire elle ouvrait des horizons sur le divertissement, la passion, l’évasion et pourquoi pas l’éveil, en amenant à sa manière un peu de sérénité dans des moments pas toujours faciles.
…de toutes tendances…

…de toutes tendances…

Mais tout le monde a encore en tête les débuts qui ne semblaient pas toujours faciles, partis de l’initiative de la directrice de l’école maternelle du village.
Au regard de cette belle évolution où la notoriété est devenue une référence bien perçue en dehors de la commune, c’est tout un monde où l’expression sous toutes ses formes qui a sa place dans la population.
…mais aussi de nombreuses femmes auteurs et illustratrices

…mais aussi de nombreuses femmes auteurs et illustratrices

On peut être des personnalités politiques et aussi participer à la lecture pour enfants !

On peut être des personnalités politiques et aussi participer à la lecture pour enfants !

Un livre est un « rendez-vous » ou « une plate-forme de rencontres » qui touche l’environnement des enfants mais aussi des adultes, par la confrontation des idées et de l’amitié, sans oublier les pensées idéologiques.
Dans une période où les mots sont devenus des propos réduits sur Internet, les livres et la lecture sous toutes ses formes sont encore un lien entre la manière de s’exprimer, de penser et d’employer un vocabulaire à l’usage quotidien.
C’est en présence de José Puig et de Bénédicte Carboneilla, que l’élue a rappelé l’intérêt de ce projet de création d’une médiathèque proche des écoles, qui ira exactement dans l’esprit de ce salon.
Puis elle a passé la parole à son « complice » récemment élu avec elle aux élections départementales du canton de la Côte salanquaise, qui a continué et confirmé ce besoin de lecture évoqué par le maire.
Il a ensuite cédé la parole à l’organisatrice qui a exprimé son plaisir de voir ce salon prendre de l’ampleur, ce qui conforte le besoin réel du public.
Tout le monde s’est ensuite retrouvé dans le public et parmi les intervenants pour partager ce moment de plaisir
On retiendra que ce 6ème Salon du Jeune Lecteur a eu la prétention et la volonté de transmettre tous ces messages.
COUV

SAINT HIPPOLYTE : DEUX COURSES ET DEUX PODIUMS POUR LE JEUNE PILOTE CATALAN RAPHAEL DUPIN DE OLIVEIRA

Raphaël

Raphaël

Seulement 8 ans et 1ère place du Championnat Régional et la 2ème du Championnat du Sud !

C’est un bilan très positif pour le jeune pilote catalan Raphaël Dupin de Oliveira en ce début de saison 2015 en FFSA Karting avec 2 courses et 2 podiums.
Le premier rendez-vous a eu lieu à Ganges (34) avec la première manche du désormais très attendu Trophée Gangois.
Une 2ème marche de podium bien méritée

Une 2ème marche de podium bien méritée

Raphaël retrouve le reste du plateau et s’impose à la 2ème place, au terme de 2 journées difficiles et laborieuses.
Il est vrai que Raphaël dans sa préparation a pris du retard qui a amené des incertitudes au sein de l’équipe qui se rend à Muret (31) pour la première épreuve 2015 du championnat du Sud (Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon)
Le ton est vite donné et les craintes se confirment, le pilote n’est pas dans le coup, et les chronos ne sont pas bons.
Ce climat jette un doute sur la motorisation qui semble insuffisante avec des réglages à revoir.
L’équipe des mécanos et des amis devant ses soucis font bloques autour du jeune pilote afin de lui tenir le moral et la confiance au plus haut.
Ayant mis tout en œuvre pour trouver des solutions mécaniques, les chronos progressent enfin, mais ceux des concurrents aussi.
Chaud devant !

Chaud devant !

En finale, c’est Raphaël qui va « trouver » LA solution avec un super pilotage qui le positionne comme sérieux prétendant à la seconde place
Aux essais chronométrés, 1ère séance officiellement mesurée, il réalise le 2ème temps, ce qui confirme ses prétentions..
Il fait encore très frais ce dimanche en pays toulousain, et notre pilote conserve sa place mais avec des chronos qui le placeraient en 6ème position, le leader de Haute Garonne, Tom Ribis semblait lui hors de portée.
Raphaël commence à avoir des doutes sur sa mission qui lui semble compliquée.
La finale approche, le comportement du pilote change et l’inquiétude commence à prendre le dessus.
Pour cela il utilise une méthode qu’il a appris quelques jours plus tôt à l’école de pilotage du Grand Circuit du Roussillon, et qui renforce la concentration, car on est à 15 mn de la finale.
Tout le monde respecte ce moment, où le pilote s’enferme dans son casque et que sa concentration est au maximum avec la vision des 5 adversaires qui peuvent rouler plus vite que lui.
Ça passe ou ça casse !

Ça passe ou ça casse !

N’oublions pas que ce pilote n’a que 8 ans, mais avec une pensée et des gestes d’un grand.
Le départ est proche et c’est un « autre » Raphaël que son entourage retrouve avec un gros cœur et une détermination étonnante pour cet âge.

Le départ est donné et c’est 4 pilotes qui se présentent en ligne au 1er virage, trop chaud, ça touche, mais Raphaël sur le coup en choisissant une autre trajectoire évite le pire en étant à la 2ème place en sortie de virage.
La lutte est intense avec des concurrents qui ont la niaque, mais la force intérieure du jeune pilote est la plus forte et il garde sa 2ème place et l’honneur de monter sur le podium.
Une vraie graine de champion ce Raphaël, un pilote catalan qui occupe aujourd’hui la 1ère place du Championnat Régional et la 2ème du Championnat du Sud !
A la prochaine mon garçon, on est avec toi de tout cœur !
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : UNE SOIREE AU SON DES RYTHMES DES GUITARES ET DES DANSES

Beaucoup d’ambiance et de danse sur la scène

Beaucoup d’ambiance et de danse sur la scène

Le 21 février en soirée, l’association Corazon Flamenca en collaboration avec le groupe Gipsy Estrellas a fait voyager le public au travers de musiques endiablées au son des guitares et des danses espagnoles.
Sous la belle musique de « Gipsy Estrellas »

Sous la belle musique de « Gipsy Estrellas »

Il fallait voir ces jeunes adhérents et adhérentes défiler dans leurs supers costumes de flamenco suivis de leur démonstration de danses.
Adhérents et participants à cette belle soirée

Adhérents et participants à cette belle soirée

Pour conclure ces beaux spectacles de cette agréable soirée, l’association a remis aux enfants ayant participé au stage, un diplôme « de rumba flamenca ».
On pouvait lire le plaisir et le bonheur de cette récompense sur le visage des participants.
L’association Corazon Flamenca remercie les adhérents pour leurs participations mais aussi le Groupe Gipsy Estrellas et toutes les personnes les ayant aidés à préparer cette super et belle soirée.

Soyez encore plus nombreux à la prochaine soirée !
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : LE PLAISIR ET l’HONNEUR DE RECEVOIR NOTRE EVEQUE Mgr TURINI POUR PRESIDER LA MESSE DES PEUPLES

Mgr Turini

Mgr Turini

Beaucoup de pratiquants pour accueillir l’Evêque du diocèse de Perpignan-Elne

Si de nombreux paroissiens n’avaient pas eu la chance et le bonheur d’approcher notre Evêque, avec cette « Messe des Peuples » du dimanche 8 février leur attente a été comblée.
Un Evêque simple et accueillant

Un Evêque simple et accueillant

Quelle surprise pour eux d’être accueillis d’une façon chaleureuse et simple par Mgr Turini accompagné par le Père Jean-Paul Soulet qui tenait à saluer tous les participants déjà arrivés dans l’église et les nouveaux arrivants.
Des offrandes typiques, odorantes et colorées

Des offrandes typiques, odorantes et colorées

Dès le début de l’office, concélébré par le père Dominique Razafindrabé, aumônier de la « Pastorale des Migrants » accompagné du Père Soulet qui est, rappelons-le, est le curé des paroisses de la communauté de paroisse Sainte-Lydie-en-Salanque mais aussi Vicaire Général, sans oublier les divers diacres et ministres ecclésiaux, cette messe pleine de symboles débute dans un climat de respect et d’une très forte intensité.
Des personnes en habit, de l’encens et beaucoup de bonheur

Des personnes en habit, de l’encens et beaucoup de bonheur

Si dans les premiers rangs on a pu noter entre autre la présence de Madame le maire Madeleine Garcia-Vidal et de Virginie Rouah-Naute, dans l’église de nombreuses personnes, comme Jean-Pierre Desramaut, venues des villages et villes voisines étaient aussi présentes pour cette messe exceptionnelle.
Le plaisir de recevoir ce symbole local à titre de cadeau

Le plaisir de recevoir ce symbole local à titre de cadeau

D’autre part, il n’a pas échappé aux habituels pratiquants qu’à messe d’exception, il y avait aussi moyens d’exception.
Parmi ceux-ci on notera une église magnifiquement décorée et en plus d’une superbe chorale avec ses voix merveilleuses sous la direction de Roselyne Beltran, accompagnée aux claviers et au chant par son fils Patrick, une seconde chorale « La Colombe » venue de Perpignan, dirigée par Prince Odilon, qui par ses chants et très belles voix, ont amené une note colorée à l’ensemble des choeurs.
Un devant d’autel très coloré

Un devant d’autel très coloré

Après les différents propos au pupitre par les membres de l’église, Mgr Norbert Turini a pris la parole.
Tout le monde a encore en tête les propos forts de Mgr Marceau qui a été depuis nommé dans la région niçoise, mais ici quelle belle surprise dès les premiers mots, avec le charisme du nouvel Evêque.
La chorale de St Hippolyte avec Roselyne, Patrick et au 1er plan le chef de la chorale « la Colombe »

La chorale de St Hippolyte avec Roselyne, Patrick et au 1er plan le chef de la chorale « la Colombe »

Si ici nous ressentons la force des mots, on a aussi par les changements dans les expressions, des passages sensibles, modulés et à la limite émouvants dans l’ensemble de l’intervention.
Qui dit « Messe des Peuples » dit aussi « messe qui sort de l’ordinaire ».
Après les offrandes sous formes de fruits, des ensembles de plateaux d’encens colorés portés par deux femmes en habit de fête amenant avec elles cette agréable odeur, des chants animés, la messe a continué avec au pied de l’autel des couleurs qui nous rappellent l’image du rapprochement des peuples.
La chorale de « la Colombe » de Perpignan sous la direction de Prince Odilon

La chorale de « la Colombe » de Perpignan sous la direction de Prince Odilon

Puis le Père Soulet annonce un temps fort de cette réunion, avec la remise à notre Evêque d’un cadeau symbolique de bienvenue au nom de la paroisse de Sainte Lydie, une magnifique sculpture de poisson symbole de la région, le dernier cadeau fait à Mgr Turini dans une autre région étant une barque catalane.
Cette belle messe a pris fini dans la musique avec les voix des choeurs de St Hippolyte mélangées à la couleur et au rythme de la chorale « la Colombe » pour le plaisir de toutes et tous.
Tous les participants ont été invités au verre de l’amitié offert par la municipalité, suivi d’un temps de partage au travers d’un repas « au sac » dans l’esprit « auberge espagnole » où le sucré se mélange au salé dans un esprit et une ambiance conviviale.
COUV

TORREILLES, ST HIPPOLYTE, ST LAURENT : TROIS MAIRES RESOLUMENT TOURNES VERS L’AVENIR

COUV
SAINT-HIPPOLYTE

PREMIERE RENTREE DU NOUVEAU MAIRE

De nombreux invités et les absents sont sur scène

De nombreux invités dans la salle, les absents sont sur scène

Après un bref retour sur les derniers événements tragiques, le maire Madeleine Vidal-Garcia a orienté son discours en direction de la population hippolytaine.
Après s’être attardée sur le problème des écoles, elle a tenu à préciser que 2015 sera l’année de mise en place du projet sensible des écoles et de la médiathèque.
Elle a aussi salué le travail et la réalisation du film de la soirée par les jeunes encadrés par Rachid, Marjorie et Olivier.
Elle a ensuite rendu hommage au travail des associations et des bénévoles qui assurent tout au long de l’année des activités diverses.
Après avoir énuméré et commenté une longue liste de projets pour 2015, elle a tenu à accentuer un constat qui lui tient à cœur qui pourrait s’intituler « l’Humain d’abord »
Elle est revenue sur une phase d’un homme plein de sagesse le dénommé Orson Welles avec ces quelques mots qui en disent long « dans cette société de supermarchés, je reste votre sympathique épicerie du coin »
« Force est de constater que la commune est devenue la sympathique épicerie de quartier, celle où l’on vous dit bonjour, celle où vous êtes écoutés, celle où l’on peut aller pour trouver un logement, pour obtenir un renseignement ou un conseil ».
Et de préciser que « la commune est le dernier service public de proximité que font fonctionner, de belle manière, avec abnégation et courage, les élus bénévoles quelle que soit leur couleur politique, des élus qui connaissent tous les habitants de ce village ».
L’intervention remarquée du député Fernand Siré

L’intervention remarquée du député Fernand Siré

COMMUNAUTE URBAINE : C’EST NON !
Puis arrive le « petit coup de griffe » de Madame le maire avec un constat qui risque de devenir une réalité  : « La Communauté Urbaine vers laquelle l’Agglomération nous pousse et fait le forcing pour que nous y adhérions ne m’agrée pas du tout. C’est le sentiment de bon nombre de maires qui, comme moi, ne souhaitent pas être pieds et poings liés et demandent plus de clarté avant toute décision. A mon avis, la communauté urbaine éloignera les centres de décisions des citoyens et elle ne résoudra pas les problèmes liés à l’emploi, au chômage, aux modes de transports ou aux difficultés quotidiennes des habitants ».
En conclusion, cette année nouvelle doit être celle du rassemblement des énergies pour plus de liens, plus de solidarités, plus de dialogues, plus de rencontres entre nous.
Le maire de Claira José Puig en accord total avec Madame le maire

Le maire de Claira José Puig en accord total avec Madame le maire

JOSE PUIG : CAP SUR L’EMPLOI
Puis elle a passé la parole à ses invités en commençant par José Puig, maire de Claira conseiller général et président de la communauté de communes Salanque-Méditerranée.
Après quelques propos élogieux à l’attention de Madame le maire, il a développé ses orientations personnelles sur l’avenir de la région, sur le travail et la création de futurs emplois dans un secteur en souffrance.
Il n’a pas hésité à revenir avec un sourire de liberté sur ses anciens problèmes judiciaires qui sont maintenant bien loin derrière.
HOMMAGE AUX VALEURS NATIONALES
Vient le u tour du député Fernand Siré de s’exprimer avec un hommage aux valeurs françaises et nationales, il a tenu à rappeler son soutien et sa responsabilité comme député de la circonscription en soulignant le fait qu’il est à l’écoute de toutes les forces vives.
Il a aussi tenu à mettre en avant son combat pour la bataille d’une gare de marchandise de proximité afin d’éviter la « fuite » des entreprises et commerces vers des villes comme Narbonne.
Pour conclure ce temps fort annuel, l’assistance a été conviée à un apéritif républicain, dans une ambiance musicale et agréable en direct sur la scène.
COUV

TORREILLES
UN PARI GAGNE
AVEC LA REUSSITE DE LA CEROMONIE DE DEBUT D’ANNEE

Henri Tubert et ses actions de bénévoles

Henri Tubert et ses actions de bénévoles

2015 est l’année du baptême du feu pour de nombreux « nouveaux maires », face à la population de leur commune.
Marc Médina, malgré sa présence comme élu lors du dernier mandat de Louis Carles, n’a pas échappé à la règle.
C’est donc Emilie Montanès, conseillère déléguée très en avance en matière de communication, qui a ouvert cette cérémonie, laissant ensuite la place à Alexandre Mondin, directeur général des services, à qui est revenu la lourde et difficile tâche d’évoquer les finances communales et le budget associé à la nouvelle réforme territoriale.
Une population toujours présente

Une population toujours présente

Puis on arrive au moment de détente, avec un film et une réalisation superbe de Jean-Paul Deyres sur l’opération spectaculaire et inédite du déminage qui a eu lieu en novembre dernier avec de nombreux moyens et une coopération active de la population.
Après le cinéma de Jean-Paul Deyres projeté dans le village de Monsieur Cinéma, du regretté Claude Blazy, la parole a été donnée au maire Marc Médina, qui suivant ses habitudes, a été droit et direct sur les différents sujets d’actualités, avec les projets réalisés et ceux qui vont l’être dans un proche avenir.
Après ces propos du maire, le public présent a pu constater par une rétrospective en images, les différents points forts des réalisations faites en 2014.
Comme chaque année, la remise des distinctions de la ville étaient très attendue.
C’est Henri Tubert qui a reçu la médaille de la ville des mains de Guy Rouquié, 1er adjoint, pour sa mobilisation bénévole au sein des activités de la commune, puis et avec un grand moment d’émotion partagé, avec la remise au nom du conseil municipal du titre de maire honoraire à Louis Carles.
Un moment émouvant entre les deux maires

Un moment émouvant entre les deux maires

31 années de service au sein d’un village inconnu du grand public qui est maintenant et grâce à la ténacité d’un homme, reconnu par de nombreuses personnes, et grâce maintenant à la continuité de la nouvelle mairie, on peut voir les panneaux des labels qui ont été acquis comme :
Le Pavillon bleu, pour la qualité des eaux de baignade qui a été obtenu depuis le jour de sa création il y a 30 ans.
La Station verte, depuis 6 ans, pour la qualité de l’environnement et pour la qualité de l’accueil faite aux touristes.

Les Trois Arobases au classement des villes Internet.
Le Pavillon orange, depuis peu, pour la mise en œuvre des mesures de protection des populations.
Et, pour finir, une fleur au classement régional des villes et villages fleuris. 
Un beau palmarès qui fait rêver de nombreuses communes.
C’est dans ce moment de grande émotion ressentie, que Marc Médina a invité tous les conseillers à le rejoindre près de l’estrade afin de chanter ensemble l’hymne national, une Marseillaise reprise avec ferveur par l’ensemble de la population et les élus présents debout aux premiers rangs.
Puis la population a été invitée à partager le buffet dînatoire.
COUV

SAINT-LAURENT
1ère CEREMONIE 2015,
UNE REUSSITE POUR LE NOUVEAU MAIRE ALAIN GOT

Un regard vers Roger Doulco qui en dit long

Un regard empreint d’émotion d’Alain Got vers Roger Doulco qui en dit long

C’est entouré des élus de son Conseil Municipal que le maire Alain Got a tenu le 22 janvier dernier son premier discours de l’année, ils étaient plus de 1200 à avoir ont répondu parmi la population laurentine.
On notera la présence de nombreux maires de la région, d’anciens élus venus en amis, la présence remarquée de Jean-Paul Alduy, du père Soulet et des différents représentants des corps constitués et des forces vives. 
Dès les premiers mots, Alain Got a tenu à préciser que son discours était dirigé vers l’avenir, avec un désir d’une orientation très positive.
De nombreuses personnalités parmi le public

De nombreuses personnalités parmi le public

ALAIN GOT : JE SUIS CHARLIE
Malgré cela, il a tenu à associer sa volonté et celle des élus aux récents événements en se disant avec force « je suis Charlie »
Des mots et propos accueillis par de nombreux applaudissements de la salle.
DES PROJETS MAJEURS POUR SAINT LAURENT
Le public, après la projection de la vidéo et des images sur les réalisations déjà accomplies dans le cadre de ses engagements, a été informé sur les différents projets majeurs qui seront mis en œuvre pour l’année 2015.
Dans ses engagements, figurent entre autres, la rénovation de l’Hôtel de ville avec la création d’une nouvelle salle des mariages et du conseil municipal, celle d’une maison de la culture et de trois salles dédiées aux sports.
L’équipe de Bonança à l’honneur

L’équipe de Bonança à l’honneur

Alain Got a profité de ce rassemblement pour présenter la construction d’un nouveau Club House pour le stade Jo Maso, proche du nouveau boulodrome « Gilbert Parpère » qui lui sera inauguré au début février.
Après les traditionnels remerciements à l’ensemble de l’équipe du Conseil municipal, majorité et opposition confondues, le maire leur a demandé de le rejoindre sur scène pour les présenter à l’assistance.
Puis Monsieur Roger Doulco, pour ses 30 années d’investissement dans la vie locale et l’Association Bonança pour son travail de restauration d’un sardinal le « AA », se sont vus remettre par le Maire la médaille d’honneur de la ville.
La population laurentine a été ensuite conviée à se retrouver autour d’un apéritif dînatoire.
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : les VŒUX au PERSONNEL et ENSEIGNANTS avec comme « complice »… le Père Noël !

1er vœux pour la nouvelle Municipalité

Madeleine Garcia-Vidal

Madeleine Garcia-Vidal

C’est entouré par les élus de la commune et devant de nombreuses personnes venues pour les vœux, que Madame le maire Madeleine Garcia-Vidal a présenté ceux de 2015 vendredi 19 décembre à la salle des sports.
Après avoir salué les agents et enseignants retraités en les remerciant de leur collaboration active depuis le mois de mars, sans oublier les stagiaires, les emplois saisonniers, les contractuels et tous les titulaires, le maire a évoqué les différentes décisions qui seront prises dès 2015.
Dans une liste importante d’actions et de commentaires, on retiendra :
La vision du conseil municipal sur la situation du personnel, ses conditions de travail, mais aussi sur l’effort pour développer la formation continue des agents et aux préparations individuelles de concours ou examens.
Madame le maire entourée par les élus

Madame le maire entourée par les élus

Elle a aussi évoqué une remise à plat de l’ensemble des conditions de travail des agents, sans oublier une révision de nombreux points touchant le domaine de l’hygiène et la sécurité, dont la défaillance a été constatée lors de la visite de la Préfète dans le village et ses environs.
D’autres futures actions ont été aussi évoquées :
De proposer aux agents le bénéfice des tickets-restaurants.
La volonté de mettre en place un régime indemnitaire pour tous.
De nombreuses décisions seront prises en compte au cours cette nouvelle année.
L’Elue a profité pour saluer et remercier l’ensemble des enseignantes et enseignants qui souvent font face à de nombreux problèmes au niveau de la mission éducative, mais aussi des locaux manquants et à l’adaptation de la loi sur les nouveaux rythmes scolaires.
Quelques participants dans la salle

Quelques participants dans la salle

On ne pouvait pas non plus évoquer cette année 2014 qui se termine sans un œil sympathique en direction du personnel communal, qui, malgré les changements des équipes municipales, a assuré le passage entre les deux orientations politiques d’une façon rapide et efficace.
Pour finir, on retiendra la petite phrase du maire :
« Ma ligne de conduite pendant ce mandat sera de favoriser l’entraide, la solidarité, et le soutien mutuel, car je suis attachée à l’esprit de famille et à la fraternité »
Puis après les traditionnels souhaits pour Noël et vœux pour 2015, elle a laissé place à un « invité de marque » très attendu « le Père Noël » qui est venu avec sa hotte chargée de jouets pour les enfants.
C’est donc dans les rires, les cris et les yeux étincelants des enfants que cette soirée de vœux a pris fin.
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : FETE NOEL avant l’HEURE…

Une belle journée, du soleil, du monde, que du bonheur !

Percussions dans la ville sous la direction d’Eric Larnaudie

Percussions dans la ville sous la direction d’Eric Larnaudie

La nouvelle municipalité avec Madeleine Garcia-Vidal, le maire et ses élus, a remis à l’honneur le plaisir des animations organisées à l’occasion de Noël.
Mais aussi à la guitare pour la chorale enfantine

Mais aussi à la guitare pour la chorale enfantine

Le dimanche 21 décembre dès 15h30 début du marché de Noël sur l’esplanade de la rue Jeanne d’Arc, avec différents stands.
A 16h de la place de la République sous la baguette d’Eric Larnaudie est partie une grande farandole déambulatoire de percussions accompagnée de nombreuses personnes qui après avoir traversé le village, est revenue par le marché pour le grand plaisir des badauds.
Peut-être de futurs danseurs !

Peut-être de futurs danseurs !

Et toujours sous la direction d’Eric qui a réalisé un super travail avec les enfants, nos percussionnistes d’un jour se sont regroupés pour constituer une adorable chorale pour le bonheur du public et des parents, pour conclure avec une chorégraphie enfantine et très amusante.
Madame le maire parmi le public avec son regard « d’enfant »

Madame le maire parmi le public avec son regard « d’enfant »

On peut rendre hommage à la dizaine d’enfants qui pour cette fête annuelle ont répété pendant quatre samedis après-midi au centre Gaston Banet, sous la direction artistique d’Eric Larnaudie, le responsable de l’école de musique « Les Ménestrels », créateur pour la circonstance des paroles et de la musique.
A 17h, une nouvelle surprise attend les hyppolytains et visiteurs avec nos mêmes enfants qui se sont transformés en comédiens costumés afin de participer à la crèche vivante qui a été édifiée au pied de l’église.
Beaucoup de monde du village, mais aussi des communes voisines

Beaucoup de monde du village, mais aussi des communes voisines

Un clin d’œil pour la qualité de la technique sono animé par Jean-Marie Rambert de l’association « Record O’ 66 ».
On notera aussi que les animaux de M. Destruy, berger de la commune, ont été très appréciés par les petits mais aussi les parents.
Et cette fête s’est terminée par arrivée du Père Noël, qui a distribué des bonbons et a procédé à l’ouverture de sa boite aux lettres afin d’emporter le courrier des enfants.
Les regards pétillants et les rires des enfants sont le signe d’une belle réussite de cette fête remise au goût du jour par la mairie.
COUV

SAINT-HIPPOLYTE : CONCERT DE L’AVENT le dimanche 7 décembre

Hubert Maillols

Hubert Maillols

Une réalisation de l’Association « Les Amis de l’Orgue »

La chorale Bompas Canta

La chorale Bompas Canta

Pour cette fin d’année 2014, l’association « Les Amis de l’Orgue » a convié la chorale Bompas Canta sous la présidence de Francis Rodriguez et de son chef de chœur Alain Camps.
Le président de l’association Hubert Maillols au pupitre

Le président de l’association Hubert Maillols au pupitre

C’est donc sur une note d’éclectisme que le Président Hubert Maillols avec les membres du bureau et de l’association ont voulu offrir aux habitants de Saint- Hippolyte et des environs, une note joyeuse avec les chants de Noël traditionnels et revisités par Bompas Canta.
Le chef de chœur Alain Campo

Le chef de chœur Alain Campo

Alors laissons le rêve de notre enfance resurgir avec les voix harmonieuses et puissantes qui résonnent avec l’ampleur de l’église.
Un public attentif, avec au 1er plan le père Soulet

Un public attentif, avec au 1er plan le père Soulet

Nos soixante intervenants nous interprètent « les chants de l’Avent » avec une première partie dédiée aux chants traditionnels comme « il est né le divin enfant, douce nuit, La nit de Nadal » et une seconde partie dans un autre registre avec « mon beau sapin, Noël blanc, un gospel avec Amen » et de nombreuses reprises de traditionnels catalans.
Un public nombreux, avec dans ses rangs le père Soulet, a apprécié ce beau moment de partage musical.
Un bravo à Hubert Maillols pour cette belle fin d’après-midi.
COUV

SAINT-LAURENT / SAINT- HIPPOLYTE / TORREILLES : journées pour le TELETHON

Un élan des associations locales pour se joindre à la solidarité nationale

Quelques images en « vrac » des différentes manifestations associatives de notre secteur.
2014 est encore une belle réussite pour AFM TELETHON des Pyrénées-Orientales.
Un bravo à tous les bénévoles et les mairies pour ces trois journées d’animations !
St Hippolyte. Des petits au Flamenco

St Hippolyte. Des petits au Flamenco

St Hippolyte. Des grands à la country

St Hippolyte. Des grands à la country

St Hippolyte. Tous avec la même volonté même quand on est dans la fumée comme les « stars »

St Hippolyte. Tous avec la même volonté même quand on est dans la fumée comme les « stars »

St Laurent. Ah le Flamenco quand tu nous tiens !

St Laurent. Ah le Flamenco quand tu nous tiens !

St Laurent. Et à tous les âges…

St Laurent. Et à tous les âges…

St Laurent. Les badauds du marché ont fait un bel accueil aux majorettes

St Laurent. Les badauds du marché ont fait un bel accueil aux majorettes

St Laurent. Une jolie chorale dans un vent glacial

St Laurent. Une jolie chorale dans un vent glacial

Torreilles. Les enfants des écoles ont aussi participé à la manifestat

Torreilles. Les enfants des écoles ont aussi participé à la manifestation

Torreilles. Ils étaient nombreux à la country !

Torreilles. Ils étaient nombreux à la country !

COUV

SAINT HIPPOLYTE : ADOT 66 Association des Donneurs d’Organes et Tissus Humains, des Pyrénées-Orientales COMMUNIQUE

Une association fiable régie par la loi 1901 reconnue d’utilité publique

001Suite à la soirée du vendredi 21 novembre organisée avec le soutien de la ville de Saint Hippolyte et une volonté certaine de madame le maire Madeleine Garcia-Vidal, entourée de nombreux élus sans oublier tous les bénévoles, www.directsud.eu a décidé de diffuser, en plus de son reportage, ce communiqué sur l’action très positive de l’association ADOT 66.
Présentation de ADOT 66 par madame le Maire

Présentation de ADOT 66 par madame le Maire

L’association des Donneurs d’Organes et Tissus Humains, des Pyrénées-Orientales est reconnue d’utilité publique en étant régie par la loi 1901.Sa mission est de rassembler toutes personnes désireuses de faire don anonyme et gratuit de leurs Organes en portant une carte sur elles, en se fondant sur une évidence.
Francine Maso responsable du secteur Salanque

Francine Maso responsable du secteur Salanque

« S’il n’y a pas de dons il n’y a pas de greffes ».
L’association informe les élèves des collèges et des écoles d’infirmières, participe à des forums, des collectes de sang et des fêtes populaires, pour que chaque personne reçoive une connaissance objective et puisse librement de son vivant se déterminer en faveur ou non de ce geste citoyen de santé publique (donner aujourd’hui ce que vous pouvez recevoir demain). Sauver des vies gravement menacées quel que soit l’âge est un acte d’amour et d’espérance.
La parole est au président Adrien Boularot

La parole est au président Adrien Boularot

Le fait de parler du don d’organes, permet aux proches d’être pleinement informés des intentions de la personne et d’être à même de les respecter, ce qui constitue une prévention de conflits, notamment entre les membres de la famille du défunt.
Une partie de l’équipe lors d’une des réunions dans les P.-O.

Une partie de l’équipe lors d’une des réunions dans les P.-O.

L’avenir des dons d’organes passe donc inéluctablement par la prise de conscience des donneurs potentiels, qui doivent exprimer leurs dernières volontés en portant la carte de donneur.
Le don d’organe, c’est la chance offerte à tous d’avoir la possibilité de sauver des vies et de donner un vrai sens à sa mort.

N’attendez plus, venez nous voir, nous vous donnerons tous les renseignements que vous désirez, ainsi que votre carte qui est gratuite.

Pour tous renseignements :
FRANCE ADOT 66
23 rue des frères lumière
66000 PERPIGNAN
Contact : 06.14.01.77.37
COUV

SAINT HIPPOLYTE : à l’HONNEUR avec la COMMEMORATION du 44ème ANNIVERSAIRE de la MORT du GENERAL de GAULLE

Dimanche 9 novembre, un grand jour pour la commune

Arrivée du père Jean-Baptiste Blondeau et du diacre Joël Jouanole

Arrivée du père Jean-Baptiste Blondeau et du diacre Joël Jouanole

Dimanche 9 novembre s’est déroulée au centre du village une cérémonie unique pour le département, avec beaucoup d’émotions et de souvenirs pour la commémoration du 44ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle.
Beaucoup de monde dans cette belle église

Beaucoup de monde dans cette belle église

Pour cette belle réunion, on a pu noter auprès de madame le maire Madeleine Garcia-Vidal la présence du député de la circonscription Fernand Siré, des élus des communes voisines, des représentants des conseils municipaux et des corps constitués, des présidents d’associations patriotiques accompagnés de leurs porte-drapeaux et de leurs adhérents, mais aussi une population nombreuse venue participer à l’événement sans oublier les membres du conseil municipal des enfants.
Bénédiction des gerbes avec en fond la chorale de Roselyne Beltran et de son fils Patrick

Bénédiction des gerbes avec en fond la chorale de Roselyne Beltran et de son fils Patrick

Ces derniers ont eu le privilège de porter les deux gerbes qui allaient être bénies à    l’église et puis les déposer au monument aux morts avec les autorités.
Sortie des enfants dans la haie des porte-drapeaux

Sortie des enfants dans la haie des porte-drapeaux

La messe célébrée par le père Jean-Baptiste Blondeau assisté par le diacre Joël Jouanole a regroupé tous les participants et de nombreux habitants.
Sous la direction de Roselyne Beltran la chorale a amené une note très solennelle à l’événement et une ampleur exceptionnelle grâce aux remarquables partitions jouées par son fils Patrick à l’orgue.
Sortie des enfants dans la haie des porte-drapeaux

Sortie des enfants dans la haie des porte-drapeaux

Après la cérémonie, tous les participants se sont retrouvés devant le monument aux morts afin de procéder au dépôt des gerbes et après la minute de silence, ils ont écouté dans une ambiance respectueuse la chanson de Jean-Pierre Virgil « De Gaulle»
Dépôt d’une des gerbes bénites

Dépôt d’une des gerbes bénites

Puis l’assistance a été conviée à se retrouver au gymnase pour les discours officiels, le lieutenant-colonel Marc Gervais, délégué de la fondation de la France libre pour les P.-O. a pris la parole en premier pour relater un épisode de la vie du Général qui à cette période était capitaine avec en résumé quelques lignes fortes et sensibles :
Moment de recueillement

Moment de recueillement

« Le 1er mars 1916, le 33e régiment d’infanterie auquel le capitaine De Gaulle appartient est envoyé en première ligne devant Douaumont.
A la tête de sa compagnie, il est chargé de la défense d’une partie du village.
Le reste de la troupe ne compte plus que 37 hommes après un bombardement effroyable, quand se déclenche une première attaque qu’elle repousse, mais elle est submergée à la seconde.
Lors de ces combats, on apprend par la suite que De Gaulle a roulé dans un trou d’obus occupé par des Allemands et l’un d’eux lui a porté un coup de baïonnette.
Quelques invités et officiels

Quelques invités et officiels

Porté disparu, son colonel le tient pour mort mais la réalité est autre car il est prisonnier.
On apprendra aussi que les cinq tentatives sérieuses d’évasion, se sont toutes soldées par un échec.
C’est un homme qui grâce à son profond sens du patriotisme et à son for intérieur a réussi dans son imaginaire de poursuivre la guerre par d’autres moyens.
On notera aussi que pendant plus de 30 mois, sa captivité a été transférée dans cinq camps.
Mais elle lui laissera une marque profonde avec un sentiment énorme de honte.
Remise du diplôme à Clément en présence d’Antoine de dos

Remise du diplôme à Clément en présence d’Antoine de dos

Libéré après l’armistice, il reçoit la croix de chevalier de la Légion d’honneur, la médaille des évadés, récompense généralement réservée à ceux qui ont réussi à s’échapper, ainsi que la croix de guerre pour conduite exceptionnelle au cours de la première guerre mondiale ».
Après cet épisode historique relaté par le lieutenant-colonel Marc Gervais on passe au moment de récompense pour un des porte-drapeaux le jeune Clément.
Suivie de la remise de l’insigne

Suivie de la remise de l’insigne

Il représente la synthèse des symboles et a reçu des mains de Jean Pierre Barbiche, accompagné pour l’occasion de son petit- fils Antoine, rappelons qu’il est délégué général du souvenir français pour les P.-O., un diplôme qui est une attestation de reconnaissance à la jeune génération puis c’est au tour de André Molitor Président du comité local du Souvenir Français de lui remettre l’insigne du Souvenir Français.
Madeleine Garcia-Vidal le maire au pupitre parmi les officiels

Madeleine Garcia-Vidal le maire au pupitre parmi les officiels

Après ce moment de reconnaissance, Madeleine Garcia Vidal, maire de la commune, est revenue sur l’homme :
« Son parcours a toujours été celui d’un homme qui a dit non à la dictature, non à la défaite, non au renoncement. 44 ans après sa mort il reste encore dans l’inconscient collectif, le personnage capital de toute vie de combat, mais aussi l’image emblématique de la voix des français, comme si tout avait été écrit pour faire de ce militaire de carrière un messager hors du commun et du temps : celui de la France et d’une certaine idée de celle-ci ».
Homme de réflexion, homme d’action et stratège, il symbolise la continuité entre la tradition nationale incarnée par l’Etat et une modernité revendiquée par nos institutions ».
Et elle conclut « cet homme qui n’appartient à personne, et qui, au final appartient à tous, mérite notre respect et notre admiration « celle une génération qui n’oubliera jamais »
Clôture de la cérémonie par le discours du député Fernand Siré

Clôture de la cérémonie par le discours du député Fernand Siré

En prenant la parole le député Fernand Siré, lui a aussi rendu un brillant hommage ainsi qu’à son épouse, mais en soulignant avec certain regret :
« De nos jours les politiciens pensent plus à leur carrière qu’à servir la France.
Mais la France se relève toujours et j’espère trouver un homme « comme le Général De Gaulle » qui nous redonnera notre fierté ».
Et pour conclure sur le souhait que la France reste éternelle.
Après tous ces discours, les participants et la population ont été invités à partager le vin d’honneur offert par la mairie.
COUV

SAINT HIPPOLYTE FETE HALLOWEEN avant l’heure pour le plaisir de tous

Un après-midi très réussi pour les participants et les hippolytains

Des jeux à l’extérieur très appréciés

Des jeux à l’extérieur très appréciés

Avec cette merveilleuse journée où le soleil avait aussi décidé de fêter Halloween ce vendredi 31 octobre, la réunion festive était en extérieur et en intérieur à Saint Hippolyte.
Madeleine Garcia-Vidal

Madeleine Garcia-Vidal

L’appel du maire Madeleine Garcia-Vidal, des services animations et des différentes associations a été pleinement entendu.
Madame le maire et Mireille, Présidente de la SPA

Madame le maire, et Mireille de la SPA

C’est avec un grand plaisir que les parents, les enfants et la population du village ont pu apprécier les costumes, maquillages et tenues improvisées avec beaucoup de goût et de passion.
Une animation forte et en couleur

Une animation forte et en couleur

Avec le soleil, les nombreuses animations extérieures étaient très appréciées par de nombreux participants.
Mais à l’intérieur on est dans un « autre » monde avec la participation attractive de notre Laurent Gerra de cœur en la personne d’Olivier Vietti qui est venu à titre bénévole pour cette occasion.
On bouge beaucoup autour d’Olivier mais aussi près du maire au 1er plan

On bouge beaucoup autour d’Olivier mais aussi près du maire au 1er plan

Avec quelques panaches de fumée, des rondes, de la danse, et des jeux, nos chers bambins n’avaient pas le temps de s’ennuyer, et en plus ils en redemandaient en permanence, sous les yeux éblouis de parents peut être envieux de ce temps qu’ils n’ont pas connu dans leur jeunesse.
Une fête très réussie par la mairie et qui a aussi donné l’occasion à de nombreuses personnes de se retrouver pour le plaisir d’un après-midi.
COUV

SAINT HIPPOLYTE : Grand rendez-vous musical « COR de CHASSE et ORGUE » à l’église Saint Michel

Le jeune Xavier Livio

Le jeune Xavier Livio

Un grand bonheur partagé par un public de connaisseurs

Madame le maire et le président Hubert Maillols

Madame le maire et le président Hubert Maillols

Une image insolite musico-visuelle pour les profanes, ou un grand plaisir pour les mélomanes pour ce rendez-vous dominical entre des cors de chasse et les orgues de l’église de Saint Hippolyte le dimanche 12 Octobre.
Maï Saïto avec son complice John Lepoultier

Maï Saïto avec son complice John Lepoultier

Avant ce grand plaisir attendu, madame le maire Madeleine Garcia-Vidal accompagnée d’Hubert Maillols président de « Les Amis de l’Orgue » a tenu à saluer le travail de cette association pour son approche musicale et son choix pour des programmes de grande qualité.
Elle a ensuite profité de rappeler aussi que ce concert qui a été réalisé en partenariat avec « Les Amis de l’Orgue » prouve une fois de plus que la musique même la plus étonnante par son association d’un cor et de l’orgue, pouvait grâce à la complicité d’interprètes de grande valeur et des élèves du C.R.R. de Perpignan, accrocher un certain public autre que les connaisseurs.
Xavier Livio un instrumentiste plein de talent et d’avenir

Xavier Livio un instrumentiste plein de talent et d’avenir

C’est donc en compagnie de Maï Saïto, organiste très connue par les amateurs de cet instrument, que souvent nous retrouvons entre autre aux claviers de l’église de Saint Matthieu de Perpignan, associée pour cette rencontre à John Lepoultier , un virtuose très apprécié dans son registre avec le cor comme complice, sans oublier Xavier Livio le jeune « l’élève » étonnant et brillant par sa virtuosité avec son instrument étincelant.
A l’affiche pour ce rendez-vous, un beau programme avec des œuvres de Bach, Charpentier et Schubert.
On a souvent lu que ses 2 instruments associaient 2 univers différents, la musique et la nature.
Pour ce concert la rencontre a été positive avec le choix des morceaux revisités d’une manière heureuse pour le plaisir de tous les spectateurs, et le public retiendra aussi la belle prestation en soliste de Xavier dans «La d’Aubigny, fanfare soliste »
Après ce beau concert, tous les participants ont été invités à partager dans une salle voisine, le verre de l’ amitié.
COUV

SAINT HIPPOLYTE : premier forum en extérieur réunissant les associations, le sport et les nouveaux arrivants

Madeleine Garcia-Vidal

Madeleine Garcia-Vidal

Une grande réussite pour ce challenge audacieux 

Un espace où les retrouvailles sont souvent surprenantes

Un espace où les retrouvailles sont souvent surprenantes

En présence du maire de Claira Joseph Puig, d’anciens élus du village, mais aussi de Saint Laurent, madame le maire Madeleine Garcia-Vidal a pris la parole du rassemblement du 21 septembre au stade Maurice Rolland pour le forum 2014 des associations, du sport et des nouveaux arrivants.
Et on retrouve Anthony et ses motos avec toute sa famille

Et on retrouve Anthony et ses motos avec toute sa famille

Ses premiers mots ont été en direction des employés municipaux, des conseillers et conseillères, sans oublier les présidents des nombreuses associations, pour les remercier cordialement de leur participation à la réussite de cette grande fête.
Madame le maire est bien entourée

Madame le maire est bien entourée

De l’audace, de la volonté et de la personnalité à cette première dans un stade, associant le rassemblement, l’esprit de la convivialité, du partage et de la générosité pour fêter trois domaines les associations, le sport et les nouveaux arrivants.
Quelques nouveaux arrivants

Quelques nouveaux arrivants

Des « nouveaux hippolytains » qui ont fêté leur nouvelle venue en plein cœur des activités du village, avec comme complice le soleil sans oublier la convivialité connue des habitants du village.
Dans ses propos, la première magistrate a évoqué d’une façon brève les espaces liés à la ville, en évoquant leurs côtés culturels et touristiques.
Au cours de cette réunion, elle a aussi souligné le beau patrimoine naturel et ses effets sur les amoureux des beaux espaces encore préservés.
D’autres propos ont été mis en avant pour conforter les points de son programme et de ses engagements politiques.
Retour au passé, avec un stand étonnant

Retour au passé, avec un stand étonnant

Pour finir ses quelques mots, les nouveaux arrivants se sont vus remettre en cadeau « les chroniques hippolytaines » une bible d’informations réunissant un ensemble de documents assemblés par René Aubert le premier adjoint et l’association « loisirs et temps libre »
Tout le monde a fêté cette journée avec un verre de l’amitié avec nos amis « la banda des Anguillous ».
Après un repas « tiré du sac » ou de bonnes grillades, les participants à cette journée ont pu assister aux animations et démonstrations de nombreuses disciplines.
Le 21 septembre 2014 à Saint Hippolyte sera dans les mémoires une journée de plaisir et de bonheur !
COUV

SAINT HIPPOLYTE : BONANCA lancement du AA ou l’histoire de l’Amour des barques catalanes et de la grande amitié de toute une équipe

logo bonança - VignetteDe mémoire de marins, depuis longtemps on avait vu un aussi grand défi

En 1973 déjà le AA

En 1973 déjà le AA

Au travers de cet article, c’est d’abord une belle et grande histoire que vous allez lire, avec l’émotion où l’amour des hommes pour la mer et les barques, la volonté de ne pas abandonner un projet audacieux, grâce à une grande force qui s’appelle l’Amitié a permis d’arriver à cette mise à l’eau du AA le 10 septembre à Bonança.
L’équipe de choc de la remise en état du Sardinal

L’équipe de choc de la remise en état du Sardinal

En ce mois de mai 1905, un homme est heureux, il va prendre possession de son nouveau bateau, le AA, sardinal de 10,50 mètres ; il s’appelle Michel GRAU OUILLE, pêcheur à Banyuls.
Sortie des chantiers navals BONAFOS de Banyuls sur mer, cette belle barque catalane viendra grossir la flotte déjà conséquente des productions de ce grand constructeur.
Le début d’un long travail

Le début d’un long travail

Avec cet outil de travail, il va sillonner la côte vermeille et faire vivre sa famille.
Puis le temps passe et d’autres générations de marins de Collioure ou du Barcarès prennent la suite jusqu’à la fin des années 60.
Avec l’arrivée de grands bateaux, le A A perd sa qualité de travail de pêche, pour « dériver » vers la plaisance.
 
Beaucoup de monde autours du AA

Beaucoup de monde autours du AA

Et ce changement vers le modernisme, lui fera même perdre l’esprit du bois chère aux pécheurs, pour de la plastification et même une cabine pour le luxe.
Et maintenant commence la belle histoire du A A…
Echouée sur la grève, la barque qui est dans un état en plein déclin a été transmise en cadeau par Jean-Luc Canal président à cette période de Bonança à l’association avec un espoir de voir revivre le sardinal.
Dernière mise en place de la pièce finale et symbolique

Dernière mise en place de la pièce finale et symbolique

Un travail hors norme pour l’association au regard de la taille des 10,50 mètres de la barque.
Puis après une période de réflexion, le feu vert est donné fin 2012 pour le lancement de la grande aventure de la restauration de la barque.
On peut être audacieux mais avoir aussi de la chance.Et c’est avec l’association « Tangaroa » et son président Lionel Morent, qui suite à une première étude financière et technique, nous propose les services de Jérémy Thiel, « 27 ans », charpentier de marine professionnel, qui travaille déjà sur contrat à l’Atelier des Barques sur le site de Paulilles, Directeur Samuel Villevieille.    
Que des couleurs catalanes

Que des couleurs catalanes

Depuis janvier 2013, l’équipe Bonança travaille sur le A A, qui est devenu un point de réunion presque une famille où on y travaille, dort, et mange tant que l’intensité de cette rénovation est grande et fort dans le cœur.
La partie charpenterie de marine et le coté purement technique sont assurés par Jérémy, secondé dès le début par Michel Salaun, « nouveau jeune membre » avide d’apprendre les rudiments du métier, les autres tâches non moins indispensables sont réalisées grâce à la participation de tous les volontaires de l’association, désireux « d’apporter leur pierre à l’édifice »
Un baptême réussi

Un baptême réussi

Des initiatives et chalenges aussi audacieux amènent de belles conclusions :
Cette aventure humaine a permis aussi et surtout de faire œuvrer ensemble des hommes venus de tous bords, et de toutes couches sociales,  la solidarité, la vie en commun, les « engueulades »dans les moments difficiles ont pétri un ciment d’amitié incontestable mais n’oublions pas ce point d’honneur avec le A A qui va retrouver l’élément liquide, en assumant une seconde jeunesse, et représenter fièrement le patrimoine maritime catalan sur la grande bleue.
On notera parmi les invités la présence de nombreux élus, de nombreux marins, associations catalanes, les anciens marins, des représentants du patrimoine maritime et tous les « amoureux » de l’eau et des belles barques catalanes.
Première sortie et beaucoup d’émotions

Première sortie et beaucoup d’émotions

On ne peut résister à évoquer la nouvelle génération d’enfants dans les habits régionaux éclatants de couleurs, qui côtoyaient les anciens des villages de l’étang et de nombreux marins avec tous leurs souvenirs.
Après le traditionnel « baptême » de la proue de la barque, la mise en place de la pièce de proue, le A A a emmené au large de nombreux participants pour une première sur l’étang.
Attention, après la fête, il y a aussi la réalité, et malgré sa première sortie sur l’eau, le sardinal A A a encore besoin de finance pour être définitivement terminé.
009

Contacts

Jean Claude FRANCES Chargé de communication et du suivi des dossiers
Portable 06.86.78.58.20. – Courriel : jcfrances@wanadoo.fr
Christian PETIT Président de BONANÇA
Portable : 06 28 92 35 87 – Courriel : christian.petit171@orange.fr
Aidez-nous à continuer de faire vivre le AA (car il y a encore beaucoup de manque de dons, pour la finition de la barque) en participant à la souscription de la Fondation de France.
Elle vous permettra de déduire de vos impôts 66 % du montant de votre don.
Par chèque libellé à l’ordre de :
Fondation du Patrimoine – Le Sardinal le AA.
Adressé à la Fondation du Patrimoine 2, bis rue jules Ferry 34000 Montpellier.
ATTENTION bien préciser :
Votre nom ou nom de société et adresse pour recevoir votre reçu fiscal.
Par internet : http://www.fondation-patrimoine.org/fr/languedoc-roussillon-13  
Retrouvez l’actualité du AA et de Bonança sur le site : www.bonanca.info
COUV

SAINT HIPPOLYTE : notre poulain local ANTHONY ALIERN en piste ce week-end à LEDENON pour sa dernière course de vitesse

Anthony

Anthony

Un futur retour en compétition encore plus fort pour Anthony

Circuit de Lédenon la deuxième et dernière course en vitesse « Promosport » et en plus, pas de course jeudi après-midi suite à un problème technique personnel.
Pour ce week-end, Anthony roule équipé en suspensions « Delcamp Energies »
Mais qui dit suspensions top, dit aussi bien ressentir les sensations du corps et de la machine avec de nombreux réglages à la clé, pour voir des chronos qui commencent à descendre.
Le samedi matin avec le soleil, la pression de la compétition est bien elle présente, et retombe un peu avec la qualification d’Anthony à la 8ème place en 3ème ligne centre.
A 17h05 première demi-finale, après un départ loupé, notre pilote se retrouve en 12ème position, puis avec « sa niaque », Anthony remonte jusqu’à la 6ème position.
Anthony dans une belle trajectoire

Anthony dans une belle trajectoire

Manque de chance, la moto est bloquée sur quatre tours, ce qui donne aux cinq concurrents en amont l’occasion de creuser l’écart.
Après avoir trouvé le passage, Anthony, se retrouve seul entre des poursuivants qu’il a laissé à plus de 4 secondes, mais ceux de devant sont eux aussi à près de 4 secondes.
Et là on comprend la solitude, et la gestion délicate du rythme d’une course pour un pilote.
Le lendemain dimanche après du repos bien mérité, nouvelle journée, nouvelles sensations.
Départ de la 2ème course, à 15h30, on oublierait presque la veille avec un départ « top » et les tours donnent raisons au pilote pour son « gros cœur » avec un passage de la 8ème position à la 6ème qui sera celle jusqu’à l’arrivée.

On retiendra d’Anthony et de son expérience :

Ca se cabre comme dans un rodéo

Ca se cabre comme dans un rodéo

18 tours de courses sur un circuit comme Lédenon, il faut vraiment avoir un bon physique, une grosse niaque de gagner surtout avec 49° en piste.
En conclusion
, un week-end enrichissant et le plaisir d’avoir une équipe accompagnatrice au top, avec Florian Mathieu qui gérait l’assistance du bord de piste et le contrôle gestions pneumatique, sans oublier Thomas Sainty et Robert Bonnet   les mécaniciens et Denis le papa chef de l’intendance.
Au travers de ces quelques lignes Anthony et toute son équipe ont une grande pensée et de grands remerciements pour tous les sponsors et personnes qui les suivent sur place et dans le cœur. 

Quelques rendez-vous avec Anthony Aliern :
Le 21 septembre avec sa machine au forum des associations au stade de Saint Hippolyte.

Les 4 et 5 octobre au salon « auto-moto » Wells de Villeneuve de la Raho.
COUV

SAINT HIPPOLYTE : après notre champion Anthony Aliern, UN PETIT NOUVEAU en Kart, Raphaël Dupin de Oliveira

Le cœur et la passion de Denis ont encore parlé !

Raphaël Dupin de Oliveira

Raphaël Dupin de Oliveira

Après Anthony le motard qui monte, le clan sportif et motivé des « Aliern » s’étoffe d’un petit dernier plein de promesses.
On quitte temporairement les 2 roues, pour 4 mais en version Karting, avec un petit bonhomme de 1.30m, âgé de 8 ans (vous avez bien lu) en classe CE2 sur son super bolide.
On ne dirait pas qu’il a 8 ans Raphaël

On ne dirait pas qu’il a 8 ans Raphaël

Je vous présente Raphaël  Dupin de Oliveira.
A 7 ans, il commence déjà la compétition et obtient son « volant d’Argent », dès sa première année il se classe troisième au général du championnat régional de Karting FFSA, dans la catégorie Minikart.
Raphaël, notre jeune pilote, issu de l’école de pilotage du Grand Circuit du Roussillon est la révélation de cette saison 2013-2014.

Il se classe troisième au général malgré un plateau de pilotes très relevé, après quatre courses qui en compte cinq avec en ligne seize pilotes dont il est le plus jeune, au terme de rotations d’un niveau et d’une intensité à couper le souffle.
Maintenance et encouragements

Maintenance et encouragements

Malgré son jeune âge, son petit manque d’expériences il a su faire face à ses adversaires et s’est grâce à sa « niaque » et sa rapidité d’adaptation qu’il a fait la différence.
N’oublions pas que Raphaël a fini 3ème sur seize pilotes en lice, à la course du régional séries de Lyon en février 2014.
Notre région connaît de grands succès sportifs, voici une nouvel corde à ses références avec ce futur champion catalan qui est quand même à 8 ans le plus jeune volant d’or FFSA du département.
On appelle ça « la niaque »

On appelle ça « la niaque »

Mais quand on est jeune, rien n’arrête le désir de gagner et il défend aussi sa 1ère place dans le Trophée Vincent Sanchez au Circuit International de Lavelanet, comptant pour un mini championnat de trois épreuves.
Il se prépare aussi à défendre nos couleurs aux championnats de France Minikart disputé par plus de quatre-vingt jeunes pilotes.
Sa prochaine épreuve se déroulera le 31 Août sur le circuit de Belmont sur France.
Mais où est donc ce jeune prodige ? Avec de la chance, vous le verrez « tourner » sur le circuit du Roussillon et une page sportive Facebook, vient de voir le jour dernièrement.
Un clin d’œil à Denis Aliern, si le gamin va aussi bien que ton fiston on va te nommer le découvreur des sportifs de talent du département !
Bonnes courses au petit bonhomme Raphaël…
COUV

SAINT HIPPOLYTE : quelques nouvelles du chouchou du village Anthony Aliern et sa première course à Magny-Cours

vignetteOn ne peut pas toujours gagner mais seul compte la volonté et le « gros cœur »

Toujours la niaque

Toujours la niaque

Nevers Magny-Cours un rendez-vous magique, une référence pour tous les candidats à la compétition, motos ou automobiles.
Grand moment de solitude

Grand moment de solitude

Pour Anthony c’est une première avec la course de vitesse « Promosport » après les expériences de l’Endurance France.
Découverte aussi d’une nouvelle formule, avec ses problèmes mais une qualification en 5ème position malgré des soucis de frein.
Après la seconde série de qualification, Anthony partira définitivement en 5ème position.
Les moyens techniques d’une petite équipe étant faible, c’est avec la « débrouille » du clan Aliern la volonté des deux mécaniciens Thomas et Florian, la niaque de Denis « le papa » qu’Anthony aborde sa première course en demi-finale samedi matin.
Les freins n’étant pas l’allié du pilote pour cette course, Anthony termine quand même en 3ème position.
Avec le calcul des chronos, notre hippolytain part donc dimanche en 6ème position.
Un équipe au top

Un équipe au top

Voici la finale, la pression, avec en plus un gros déluge nouveau casse-tête pour l’équipe avec l’obligation d’une monte en pneus pluie achetés sur place (le petit cochon de la tirelire en a encore les frissons)
Mais tout le monde le sait, après la pluie vient le beau temps
, et le lourd dilemme aussi, pneus piste séche ou pour la pluie ?
Le « clan Aliern » avec Denis le papa

Le « clan Aliern » avec Denis le papa

Un choix difficile à assumer, car les résultats peuvent faire basculer la course.
La décision tombe ça sera des pneus pour le sec.
Un premier départ, stoppé au 1er tour suite à une chute, 2ème départ avec encore plus de pression, et malgré ses problèmes de frein, sa niaque de gagner Anthony termine en position 6 mais avec des plus pour ses chronos.
Que du bonheur, et notre pilote fera encore mieux et plus au prochain rendez-vous du 6 septembre sur le circuit de Lédenon.

SAINT HIPPOLYTE : BONANCA réédite sa journée TROBADA le dimanche 3 août à « Font del Port »

Le plaisir de se retrouver sur le bord de l’étang et de se approcher des traditions

Beaucoup de monde à Bonança

Beaucoup de monde à Bonança

Vous voulez une recette Catalane revue façon « Bonança » :
Chacun son tour

Chacun son tour

Vous prenez, un beau morceau de soleil, avec un gros zest de ciel bleu, une petite brise marine, beaucoup de monde, des barques magnifiques, une ambiance superbe, sans oublier un bon repas avec un peu de rosé et une équipe très sympathique !
Il y a des chanceux !

Il y a des chanceux !

Vous agitez très fort et vous avez le cocktail explosif de Bonança.
Dès le matin, l’espace était dépassé par le nombre de personnes présentes, et le cuistot, si la sécurité le permettait et que la fourniture alimentaire avait suivi, aurait facilement doublé les convives.

En cherchant bien dans les souvenirs, l’équipe n’a pas vu autant de monde à la « Font del Port », des touristes, des curieux mais aussi des connaisseurs dans la Trobada depuis sa création.
Petite balade pour Madame le maire

Petite balade pour Madame le maire

Sur le ponton, les gens attendent leur tour pour une initiation à la navigation à la rame sur les barques vedettes la « Barcarems » et la « Tramuntana »
Les visiteurs cumulent de questions sur l’environnement, la remise en état des barques et surtout sur l’autre grande vedette le « AA » un sardinal en rénovation totale avec l’équipe très engagée de Bonança, sous la direction de Christian Petit.
Le AA avance bien, il sort courant septembre

Le AA avance bien, il sort courant septembre

Après un succulent repas de grillades, les choses sérieuses reprennent avec des associations « Bonança » et « Barcarems i Vela » du Barcarès ce rassemblement qui remet en pratique une tradition ancestrale Catalane.
Après l’initiation au déplacement des bateaux sur des fonds peu profonds, où l’utilisation d’une perche (la fica) devient incontournable, l’après–midi est aussi consacrée aux compétitions et régates où professionnels et amateurs se retrouvent pour partager leurs passions des voiles latines et Ilaguts, ces bateaux typiques, avec à la clé des remises de récompenses par le président de l’association Christian Petit.
Toute la journée en flânant sur le site, vous pourrez rencontrer les bénévoles des associations qui par des mots, vous feront partager leur amour pour la rénovation et l’histoire des barques catalanes.
Et si cette journée a réveillé en vous une âme de restauration, vous pouvez contribuer par une souscription personnelle sous forme de don : 
Christian Petit

Christian Petit

Aidez-nous à remettre le AA sur l’eau en participant à la souscription de la Fondation de France :
Christian PETIT
Président de BONANÇA
Portable : 06 28 92 35 87 Mail christian.petit171@orange.fr

 

Elle vous permettra de déduire de vos impôts 66% du montant de votre don.

 

Par chèque libellé à l’ordre de :
Fondation du Patrimoine – le Sardinal le AA.
Adressé à la Fondation du Patrimoine 2, bis rue, jules Ferry 34 000 Montpellier.
ATTENTION bien préciser :
Votre nom ou nom de société et adresse pour recevoir votre reçu fiscal.
Par internet :
http://www.fondation-patrimoine.org/fr/languedoc-roussillon-13  

Retrouvez l’actualité du AA et de Bonança sur le site : www.bonanca.info
COUV

SAINT HIPPOLYTE : dimanche 3 août, BONANCA organise une Trodaba géante ouverte à tous

Le grand rendez-vous annuel de l’association installée à la Font del Port

Bonança un espace typique

Bonança un espace typique

Cette belle réunion des amoureux de l’eau et des barques catalanes commencera dès 9h30 au bord de l’étang de Salses-Leucate au lieu-dit « la Font del Port »
Préparation pour le départ

Préparation pour le départ

Les participants, curieux ou badauds, pourront rencontrer près de cinq équipages qui viendront animer auprès des associations « Bonança » et « Barcarems­ i Vela » du Barcarès, ce rassemblement qui remet en pratique une tradition ancestrale Catalane.
Mais c’est quoi une Trodaba ?
Déjà des bateaux sont sur l’eau

Déjà des bateaux sont sur l’eau

En venant à ce rassemblement très convivial vous le comprendrez, avec de l’initiation au déplacement de bateaux sur des fonds peu profonds, où l’utilisation d’une perche (la fica) devient incontournable, mais aussi des compétitions entre des barques et des bateaux typiques.
On ne peut passer une journée au bord de l’eau sans songer à se restaurer, avec un repas à 12 €… Mais attention les places deviennent rares, alors pour réserver :
La sympathique équipe de Bonança

La sympathique équipe de Bonança

AVANT le 27 juillet auprès de Christian Petit, le président de l’association, au 06 28 92 35 87 ou par courriel : christian.petit171@orange.fr
Mais la journée n’est pas finie et l’après-midi, des professionnels et amateurs se retrouveront pour des régates de voile latine et Ilaguts.
L’apprentissage n’ est pas toujours facile !

L’apprentissage n’ est pas toujours facile !

La fin de journée se terminera par la remise des récompenses.
Toute la journée en flânant sur le site, vous pourrez rencontrer les bénévoles des associations tous amoureux et fous de leur passion, qui par des mots, des stands vous feront partager leur amour pour la rénovation et l’histoire des barques catalanes.
Et si cette journée a réveillé en vous une âme de restauration, vous pouvez contribuer par une souscription personnelle sous forme de don à la Fondation de France.
Mais comme déjà vous avez envie de venir, vous aurez sur place tous les conseils et explications sur le but de cette manifestation très familiale.
Alors bienvenue Dimanche 8 août, à BONANCA  !
COUV

SAINT HIPPOLYTE : le 14 juillet fête nationale mais aussi journée pour les récompenses

Madame le maire, Madeleine Garcia-Vidal

Madame le maire, Madeleine Garcia-Vidal

De nombreux hippolytains ont été distingués lors de cette cérémonie

Après avoir participé au traditionnel dépôt de gerbe au monument aux morts, la population s’est rendue à la place de la République pour la suite de la cérémonie accompagnée par la « banda les Anguilous ».
Puis les hippolytains ont pu entendre un poème de Paul Eluard lu par le maire du conseil municipal des enfants et deux de ses adjoints.
Madame le maire avec ses hommages avant la remise des dictionnaires aux CM2

Madame le maire avec ses hommages avant la remise des dictionnaires aux CM2

Le maire Madame Garcia-Vidal a ensuite profité de son discours pour annoncer et confirmer les grandes lignes des projets de la municipalité.
Nous sommes passés ensuite à la traditionnelle distribution des dictionnaires pour les élèves de CM2 entrant au collège.
Puis la population a assisté à la remise de trophées pour récompenser certains hippolytains qui durant l’année se sont distingués dans différents domaines. 
Les nominés :
Un invité de choc avec Anthony, sa machine et ses victoires

Un invité de choc avec Anthony, sa machine et ses victoires

Chef d’entreprise : Garcia Thomas.
Gymnastique volontaire : Delclos Aurore, Boniface Lise.
Livrechelle : Molada Olivier, Gomez Virginie, Parra Marie.
Junior association : Marcos Maguy, Ruiz Manu, Boniface Lise, Ledur Anaïs.
K’Danse : Angly Armelle. UNC : Nadal Marcel.
Souvenir français : Cordier Marcel et Motart Clément.
Club des aînés : Monadé Roger, Conill Joseph.
Harmony : Montgaillard Joëlle.
Les Amis de l’Orgue : Fauvel-Conill Claudette, Huisman Reina.
Rugby : Atba Yacin, Bourdet William.
VTT : Puig Dominique
Racing Team 2A : Aliern Anthony.
Bonança : Cichy Robert.
Les Apis catalans : Morel Michel, Bonet Nicole, Cayrou Pierre. 
Ce 14 juillet a donc marqué la pensée des anciens, en associant le présent et l’avenir pour les autres.
COUV

SAINT HIPPOLYTE accueille l’exposition Soie Verre en Salanque les 7 et 8 juin à la salle Derroja

Le bonheur de la soie, du verre, du vitrail exposés dans la lumière naturelle de cette salle

Hommage du maire à l’association et aux créateurs

Hommage du maire à l’association et aux créateurs

Même s’il y a quelques jours on a pu apprécier l’exposition Soie Verre Laurentin, on ne peut pas résister au plaisir de retrouver celle de Soie Verre en Salanque de Saint Hippolyte avec différentes œuvres et ses artistes, dans l’espace clair et lumineux de la salle Derroja.
De la lumière pour la beauté de l’art

De la lumière pour la beauté de l’art

C’est dans ce cadre que toute l’équipe, avec ses adhérents, ses animateurs Jacqueline et Jean-Marie Denneulin, Claude Roques et la présidente Maryse Manin, ont procédé à l’inauguration de ces deux journées portes ouvertes en présence du maire Madeleine Garcia-Vidal et d’élus des communes voisines.
Une exposition pour tous les goûts

Une exposition pour tous les goûts

En passant à différent moment de la journée pour les amateurs de belles oeuvres, les textures des tableaux, la générosité des couleurs des soies et la profondeur et éclat des verres offrent un spectacle qui se présente sous différentes colorisations, grâce à la lumière naturelle de cette salle très bien exposée.
De nombreux commentaires autour du verre de l’amitié

De nombreux commentaires autour du verre de l’amitié

Après les différents propos des intervenants, le maire a pris la parole avec quelques mots en saluant par un grand bravo Maryse Manin la présidente, Jean-Marie et sa femme Jacqueline et tous les adhérents qui ont contribués à la réussite de cette exposition, et elle a résumé l’esprit de ce rendez-vous par :
« Une exposition d’une rare beauté où l’amour de l’art, de la précision et de la pureté émanent de cet atelier »
Les œuvres ont été admirées par plus de 330 visiteurs un résultat qui a conforté les objectifs des organisateurs de persévérer dans cette qualité et cet éclectisme.
COUV

SAINT HIPPOLYTE : grande nuit des présidents des associations à la salle des sports

Un bel hommage aux 34 associations et aux bénévoles

Le Maire Madeleine Garcia-Vidal

Le Maire Madeleine Garcia-Vidal

Le maire, Virginie et Michel

Le maire, Virginie et Michel

Beaucoup de monde à cette soirée du 30 mai en hommage aux associations, avec des propos soutenus du maire Madeleine Garcia-Vidal en direction du travail très important et porteur de tous les groupes présents, ses présidents et ses bénévoles.
Le maire a surtout appuyé ses propos sur l’importance du tissu associatif.
L’ensemble des médaillés

L’ensemble des médaillés

« Les associations sont la vie et font la vie du village, Sans elles, un village se meurt » a-t-elle insisté.
Un public nombreux

Un public nombreux

Puis elle a passé la parole à Virginie Rouah-Naute, adjointe en charge des associations et à Michel Ceravolo conseiller délégué.
Après avoir confirmé le besoin et l’intérêt des groupes associatifs, nos deux orateurs, qui vivaient leur première participation derrière un pupitre devant un public aussi nombreux, ont rejoint le maire pour la remise des récompenses aux 34 présidents sous les applaudissements de la salle.
Mais qui dit soirée, dit aussi un beau spectacle très apprécié par le public après cette sympathique cérémonie.
COUV

Saint Hippolyte en pensée les 24 et 25 mai, sur le circuit de Dijon-Prenois avec son chouchou de motard Anthony Aliern

Même loin, on parle des P.-O. par les circuits des sports mécaniques

Anthony

Anthony

A l’heure où les grands noms de la moto sont adulés, d’autres comme Anthony Aliern réalisent des scores très honorables, assurant ainsi une belle image pour les P.-O. et Saint Hippolyte.
On tourne à Dijon et ce n’est pas de la « mayo »

On tourne à Dijon et ce n’est pas de la « mayo »

Au travers de quelques propos qui suivent, vous comprendrez le garçon qui vibre et a en plus une très forte vocation pour la moto, c’est donc pour cela qu’il faut le soutenir encore plus.
Quelques mots sur sa dernière apparition sur le circuit de Dijon-Prenois les 24 et 25 mai.
« Une course compliquée sur ce circuit et pour ceux qui sont fans, vous avez pu au fur et à mesure suivre les ennuis mécaniques que nous avons eus sur la moto tout au long de ce week-end. Dès le vendredi, panne de boite de vitesse, rampe injection et boîtier électronique, avec en plus mon coéquipier LOL qui était blessé ». Quand on est tombé dans la « marmite » on passe au-dessus de toutes souffrances et malgré cette blessure il a serré les dents et tenu son rang.
Anthony Aliern

Anthony Aliern

La moto a été qualifiée en septième position, cela va être le premier départ d’Anthony en endurance.
Et voici le récit de l’aventure dijonnaise.
Après un super départ, Anthony sort en position 2, dès la première courbe le sentiment d’être cool, mais le mauvais sort rattrape le tandem, crevaison aux troisièmes tours, et c’est la chute de la deuxième place, il repart après la réparation à la dernière, soit la 45ème place.
Il arrive à remonter la moto en vingtième position.
Premier relais avec Lol et un nouveau retour au box pour la perte du carénage.
Il repart en 37ème et remonte pendant son relais en 33.
Puis c’est de nouveau à Anthony à repartir, et au bout de 10 tours la moto ne fonctionne plus correctement, il rentre au box pour un changement de pompe à essence.
Pas de chute, de très jolis chronos qui mettaient le duo dans les cinq premiers.
Anthony et Lol continuent à bien progresser sur le mille, et au fur et à mesure, on ressent le plaisir des pilotes.
Et la 43 toujours au contact remonte encore

Et la 43 toujours au contact remonte encore

Dans ce grand plaisir, personne n’oublie le travail préparatoire et sur le « tas » des mécanos comme « rase motte » et Jonathan qui ont fait un super boulot sans ménager leur temps et fatigue.
Comme la moto est une grande famille, nos amis remercient Florian pour son aide mécanique et en bord de piste et aussi à Johan qui lui aussi était venu nous donner un coup de main en mécanique.
Par nos lignes, toute l’équipe, famille et amis remercient Cathy pour le catering et les bénévoles présents au chrono, panneautage, ravitaillement, sans oublier les sponsors.
Et rendez-vous sur le prochain circuit, pour de nouvelles aventures où la moto est reine.
COUV

LE VOTE DU BUDGET 2014 : L’OPPOSITION S’INTERROGE

LES ELUS DE LA LISTE « ST HIPPOLYTE, NOTRE PASSION,VOTRE AVENIR » COMMUNIQUENT

Nous avons assisté les 23 et 28 avril 2014 aux deux premiers conseils municipaux.
TRANSPARENCE
Si nous avons été intégrés dans un certain nombre de commissions, quelle ne fut pas notre surprise de constater qu’il n’existait pas de commission dans des domaines aussi importants que les finances, les affaires scolaires ou la communication et que nous n’étions pas représentés dans celle des impôts… Transparence disaient-ils !
Nous avons été informés de l’identité des conseillers délégués (six à notre plus grande surprise) et de leurs attributions, au cours des questions diverses en fin de séance à notre demande. Transparence… toujours ?
AUGMENTATION DES TAUX D’IMPOSITION DE 5% : DANS QUEL BUT ?
Lors du second conseil, en présence de plusieurs de nos anciens colistiers dans le public, nous avons voté contre l’augmentation des taux d’imposition de 5 % qui, ajoutés à l’augmentation des bases de presque 1%, passeront de 13,39% à 14,05% pour les habitations et de 20,14% à 21,15% pour le foncier bâti (augmentation globale de presque 6%). Ces deux augmentations impacteront exagérément  à nos yeux le pouvoir d’achat des ménages. Le premier adjoint a reconnu que nous avions les taux d’imposition les plus bas de la Salanque (merci à l’ancienne municipalité). Faut-il rejoindre les autres communes du haut de la pyramide ? Nos concitoyens apprécieront, d’autant que la lecture rapide du budget, que nous avons découvert en séance, nous a permis de constater que les recettes avaient été minimisées et les dépenses surévaluées. Ce n’est pas en agissant ainsi que les contribuables vont retrouver la confiance en leurs élus. De fait, il y avait largement la possibilité d’établir un budget équilibré sans augmentation des taxes. Une telle décision est inacceptable quand on sait à quelle pression fiscale sont déjà soumis les ménages, qui verront bien en fin d’année si la part communale de leur taxe d’habitation n’augmentera que de 10 € en moyenne ! D’autres choix étaient possibles… 
Vous pouvez compter sur nous, sur notre vigilance, et sur notre passion de St Hippolyte, pour défendre vos intérêts, être à votre écoute et vous informer en TOUTE TRANSPARENCE. 

UNE NOUVELLE DECHARGE A AMIANTE SUR ST HIPPOLYTE ?

Expression libre de la liste « St Hippolyte, notre passion, votre avenir »                           

20140407_152228Depuis plus d’une semaine, au bord d’un chemin qui mène à l‘éco-pole de St Hippolyte, on peut voir un tas de détritus qui ressemble étrangement à des plaques brisées d’amiante lié.
L’association « apolitique » St Hippolyte Environnement créée le 14 janvier 2014, un peu avant les élections Municipales , comme par hasard, s’endormirait-elle sur ses lauriers, après avoir obtenu ce pour quoi elle avait été créée : semer le doute dans l’esprit de certains électeurs ?
La Présidente, Mme BANET une fois nommée adjointe à l’environnement se mettrait-elle à ronronner… de satisfaction ? Ce qui l’empêcherait de faire des rondes sur la commune (ou du porte à porte) pour s’occuper de l’environnement ? Mais non voyons ! Le danger, c’est l’éco-pole de St Hippolyte, son FOURAT qui est sur CLAIRA et son site VEOLIA/ONYX qu’il faut  fermer à tout prix (mauvaises odeurs permanentes, boues de stations d’épuration, déchets radioactifs…)
Le secrétaire, Mr LEVASSEUR, adjoint lui aussi, aurait-il d’autres chats à fouetter plutôt que de s’occuper de l’environnement ? Cela semblait pourtant être son cheval de bataille… avant les élections il est vrai !
Quant à l’autre président Mr BARDEAU et son beau-père-secrétaire-légiste Mr HARLE qui voulaient créer une troisième liste contre la municipalité sortante (le voulaient-ils vraiment ?), ils semblent avoir des œillères et ne surveillent rien d’autre que l’éco-pole.
Nous vous le disons : elle est « apolitique » l’association et agit en toute indépendance avec deux adjoints en son sein !
Enfin voilà, un peu de sérieux serait nécessaire, messieurs/dame les élus et les dirigeants, vous n’êtes plus tellement crédibles à nos yeux quand vous vous déclarez « apolitiques » et il faut avoir le courage d’appeler un chat, un chat !
20140416_104623

SAINT HIPPOLYTE et la belle victoire d’ANTHONY ALIERN

Anthony Aliern

Anthony Aliern

NOGARO et la 3ème marche du podium avec son pote LOÏC

Si Saint-Hippolyte a, comme des nombreuses communes voisines, une pépinière d’entreprises, elle peut se vanter d’avoir en l’image d’Anthony Aliern un futur champion de moto, chose rare dans notre région.
Champion il l’est déjà au regard de ses palmarès pleins de panache, mais avec son premier retour de course de Nogaro dans le Gers, il a encore franchi un cap vers les hauts podiums.
Anthony et Loïc, une victoire bien méritée

Anthony et Loïc, une victoire bien méritée

Contrairement à l’année précédente, il s’est concentré cette année sur l’endurance.
Un nouveau tournant dans la panoplie déjà bien remplie, car c’est sur quatre heures avec un coéquipier, que se déroulent maintenant les courses.
La machine sera donc partagée sur cette période, par relais d’une heure avec le ravitaillement et le changement de pneumatiques.
On est prêts

On est prêts

Pour son coup d’essai, un coup de maître avec une belle troisième marche du podium, ce Week-End qu’il partage avec son co-équipier et partenaire de moto Loïc Lorillon, le célèbre « Lol » pour les initiés.
Cette première étape a été très positive au regard du classement final et laisse entrevoir de beaux moments pleins de belles surprises pour la suite des compétitions.
Si ce Week-end avec cette course réputée et référencée a permis de découvrir un nouveau tandem, elle a aussi donné l’occasion d’un rapprochement de
l’équipe complète.
La vision sur la course mythique des 24 heures du Mans motos, n’est plus un rêve mais devient une réalité à court terme.
Chauds les virages

Chauds les virages

Le passage dans la catégorie des 1000 cc est du bonheur pour Anthony, et son adaptation qui aurait pu inquiéter son entourage, s’est superbement bien passée, et son évolution dans cette cylindrée n’est que du bonheur pour ce jeune pilote plein de talent.
La joie de cette victoire a été partagée au sein du team, mais aussi par Denis le « papa », toute la famille et les proches qui ont été les plus beaux et grands fans dans cette belle aventure.
A NOTER, la prochaine course se déroulera les 25 et 26 Mai, sur le circuit de Dijon-Prenois.
Ca roule et ça roule fort

Ca roule et ça roule fort

Si vous êtes un fan de motos, de courses et d’Anthony Aliern, vous pouvez retrouver toutes les infos sur son site internet et son contact Facebook.
www.directSud.eu  vous réserve pour bientôt un reportage spécial sur ce jeune coureur moto, avec de nombreux clins d’ œil, sur le passé, le présent et surtout l’avenir.
Alors à tout de suite…
COUV

 

ST HIPPOLYTE : LES MEMBRES DE LA LISTE « ST HIPPOLYTE, NOTRE PASSION, VOTRE AVENIR » COMMUNIQUENT

« Au lendemain des élections du 23 mars, les lecteurs de l’Indépendant ont pu lire dans ses colonnes en deuxième page : « La gauche a gagné dès ce soir, à St Hippolyte… Je sais que la liste travaille sur le terrain à St Hippolyte depuis un an au moins. »

A ces affirmations de Mme Hermeline MALHERBE, Présidente du Conseil Général, Mme Madeleine GARCIA-VIDAL, Maire de St Hippolyte, répond deux jours plus tard : « J’ai été surprise, quand j’ai lu dans la presse lundi matin qu’elle (Hermeline MALHERBE) attribuait ma victoire à celle de la gauche. Je tiens à préciser que je me situe plutôt au centre et que ma liste est bien apolitique. »

Que dire alors de ceux de ses colistiers qui lors de précédentes élections à St Hippolyte ou au Barcarès, ont figuré sur des listes de gauche ?Que dire de l’adjointe au maire qui est dirigeante des jeunes socialistes du département ?

Madame le Maire, quelles que soient vos opinions nous les respectons, il convient toutefois de les assumer et ne pas tromper les électeurs ! Qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, ils doivent connaître votre position !

Que dire par ailleurs des mensonges proférés pendant la réunion publique du 20 mars où Mme GARCIA-VIDAL a traité notre candidat de « malhonnête et d’incompétent » et osé affirmer que nous avions fait preuve d’immobilisme voire de régression pendant six ans ?

La calomnie était sûrement sa seule arme pour occulter la qualité du travail accompli pendant six ans.

Pour notre part, élus et non élus de notre liste, nous serons vigilants, soucieux de la vérité, à l’écoute de ceux qui nous ont soutenus, malgré les déclarations du premier adjoint selon qui les Hippolytains avaient perdu confiance en leurs élus.

Hippolytains de souche, de domicile et de cœur, St Hippolyte reste toujours notre PASSION et nous ne nous détournerons pas de son AVENIR ! »

SAINT HIPPOLYTE 5ème salon des jeunes lecteurs

Un public venu nombreux pour ce rendez-vous annuel

Le maire et Bénédicte Carboneill

Le maire et Bénédicte Carboneill

Le nouveau maire de Saint-Hippolyte Madeleine Garcia-Vidal a, lors de son court discours du 6 avril, tenu à saluer la qualité et les compétences de Bénédicte Carboneill qui a, pour la réalisation de ce salon, convié de nombreux auteurs et illustrateurs.
Ils ont par leur présence contribué à la réussite de ce 5ème salon très fréquenté.
N’oublions pas les nombreux ateliers qui ont attiré un public de plus en plus important.

Au croisement d’une allée Alain Got et Michel Montagne

Au croisement d’une allée Alain Got et Michel Montagne

Parmi les nombreuses phrases, on retiendra :
« Donner le goût de la lecture aux enfants est un objectif aussi louable qu’indispensable pour former les adultes de demain ».

Dans son propos, le maire a tenu à apporter son soutien au futur projet de Bénédicte pour le prochain salon, manifestation qui est de plus en plus reconnue dans le département, en soulignant sa fierté de le garder jalousement dans la commune.

Un public nombreux

Un public nombreux

Après de nombreux applaudissements, le maire a rencontré des enseignants et des parents, mais aussi le maire sortant Michel Montagne, Alain Got le nouveau maire de Saint-Laurent venu en voisin avec sa famille et des élus accompagnés de leurs enfants.
Dans les allées, on pouvait aussi croiser d’anciens élus, tout cela dans un climat sympathique et très cordial.

Une belle réunion et un beau salon.
Bon vent au prochain !
COUV

Saint-Hippolyte installe le nouveau maire le 29 mars

Une passation sur un site, un discours populaire sur l’autre

Investiture du nouveau maire, par Rose-Marie Scheiteler

Investiture du nouveau maire, par Rose-Marie Scheiteler

Samedi 29 mars, la salle Derroja était trop petite pour accueillir la population venue assister à l’installation du nouveau maire Madeleine Garcia-Vidal.
C’est avec une certaine émotion que le maire sortant Michel Montagne a procédé à la passation de pouvoir à la nouvelle magistrate de la commune.
La nouvelle Municipalité se compose donc de 18 élus pour la liste gagnante et 5 pour celle de l’opposition.

Le nouveau maire entouré par le nouveau conseil municipal

Le nouveau maire entouré par le nouveau conseil municipal

Suivant le protocole et la tradition, c’est la doyenne Rose-Marie Scheiteler qui a présidé la séance d’installation, accompagnée de Virginie Rouah-Naute pour la partie secrétariat.
Après la confirmation par vote de la légitimité du nouveau maire, un second vote a permis de mettre en place les six nouveaux adjoints qui sont :  

1er adjoint : René Aubert, 2e adjointe : Renée Banet, 3e adjoint : Daniel Gauthier, 4e adjointe : Laurence Balagna, 5e adjoint : Joël Levasseur, 6e adjointe Virginie Rouah-Naute.

Puis il y a eu la nomination des 12 conseillers en complément de la composition de l’équipe municipale.

Tous les participants, sont partis rejoindre la population qui les attendait au gymnase.

Beaucoup de monde qui attend le discours du nouveau maire au gymnase

Beaucoup de monde qui attend le discours du nouveau maire au gymnase

Devant une salle comble, Madeleine Garcia-Vidal a prononcé son premier discours public, en commençant par des remerciements chaleureux dédiés à toutes les personnes qui lui avaient fait confiance en la soutenant dans cette campagne.
Entourée de ses élus, et de nombreux partisans, elle a précisé que dès lundi elle commencerait à mettre en œuvre des éléments symboliques de ses propos, avec les premières modifications au sein même de la mairie.
Déjà dimanche, elle est attendue à la SPA de Torreilles pour rejoindre les adolescents du point jeunes de Saint Hippolyte, encadrés par Olivier Boix et Marjorie Maymi.

Mado

Mado

On retiendra la petite phrase suivante :
« Pour vous tous, je serai un maire qui gérera la commune dans la simplicité et la proximité, je serai au plus près de vous à l’écoute de vos problèmes ».

La réunion publique s’est terminée devant un buffet avec le verre de l’amitié.
COUV

Saint-Hippolyte : ensemble remettons le AA sur l’eau

logo bonança - VignetteBonança à la recherche de dons avec déduction fiscale pour le projet de réhabilitation d’une barque catalane

Qui prétend inventer le futur doit commencer par hériter d’une tradition.
Citation de Jean-Paul DELIZE

NOS 4 OBJECTIFS
– Contribuer à la préservation du patrimoine maritime catalan à travers du AA.
– Redécouvrir la gestuelle et la technologie liée à la charpente maritime des barques catalanes.
– Naviguer en équipage, sur une grande barque catalane, ambassadrice de la culture maritime catalane.
– Relever le défi d’une restauration, d’une barque plus que centenaire.

Christian Petit et toute l’équipe de ce projet

Christian Petit et toute l’équipe de ce projet

LES CARACTERISTIQUES du AA :
Barque catalane construite en 1905 à BANYULS par le chantier BONAFOS.
Longueur : 11 m   Largeur : 2.90 m Tirant d’eau : 0.70 m
Principaux bois utilisés : Chêne vert et chêne blanc, platane. Pin de la forêt de la Matte.
Modes de propulsion : moteur, rame et voile latine.

LES USAGES du AA
Port d’attache : FONT del PORT étang de SAINT HIPPOLYTE.
Dans le passé : SARDINAL à LE BARCARES de 1907 à 1970 avec comme principaux patrons, Louis et Maurice FRANCES.

Le AA en construction

Le AA en construction

Dans le futur :
NAVIRE DE PLAISANCE pour l’apprentissage de la VOILE LATINE auprès des adhérents de l’association BONANÇA, du milieu associatif et éducatif pour les collèges et lycées.

Participation aux rassemblements de Vieux Gréements.
Brest 2014, Voiles de Sète 2014, Valse des Capians à Bandol, Trobadas de Port de la Selva, Cadaqués, Palamos et Barcelone.

LES PRINCIPALES ETAPES DE LA RESTAURATION

Lieu : Font del Port de Saint Hippolyte.
Mise à nu de la coque.
Changement de la quille, des membrures et des jambettes détériorées.
Installation du pont.
Construction du gréement, mât, antenne et voile.

MISE à L’EAU DE LA COQUE : prévue à l’automne 2014
NAVIGATION : prévue pour l’été 2015.

Les ateliers de Bonança

Les ateliers de Bonança

ASSOCIATION support du projet BONANÇA.
Numéro Association en Préfecture des PO : W662001556.
Association déclarée le 5 décembre 1997 à la Préfecture des P.-O.
Publication au journal officiel le 17 janvier 1998.
Adresse siège social : Mairie de Saint Laurent de la Salanque – 66250 SAINT LAURENT de la SALANQUE.

Implantation : Font del Port 66510 SAINT HIPPOLYTE.

L’ENCADREMENT
Désirant à l’issue de la réhabilitation demander le label patrimoine maritime,
Bonança a fait appel à un charpentier de marine auprès de l’association TANGOROA.
Ce jeune charpentier de marine qui travaille par intermittence à l’atelier des barques du Conseil Général est aidé par les adhérents de l’association Bonança

CONTACTS
– Jean Claude FRANCES, ,hargé de communication et du suivi des dossiers
Tél : 06.86.78.58.20 – Courriel : jcfrances@wanadoo.fr
– Christian PETIT
Président de BONANÇA
Tél 06.28.92.35.87 – Courriel :  christian.petit171@orange.fr

Aidez-nous à remettre le AA sur l’eau en participant à la souscription de la Fondation de France.
Elle vous permettra de déduire de vos impôts 66 % du montant de votre don.
Par chèque libellé à l’ordre de « Fondation du Patrimoine – le Sardinal le AA ».

A adresser à la Fondation du Patrimoine 2, bis rue, jules Ferry 34 000 Montpellier. ATTENTION bien préciser :
Votre nom ou nom de société et adresse pour recevoir votre reçu fiscal.

Par Internet : http://www.fondation-patrimoine.org/fr/languedoc-roussillon-13

 Retrouvez l’actualité du AA et de Bonança sur le site : www.bonanca.info


Saint-Hippolyte fête le carnaval des enfants samedi 1er mars à 15 heures

Le gymnase à l’heure du Brésil et du flash mod

Une ambiance chaude et colorée

Une ambiance chaude et colorée

Les enseignants des écoles, les associations loisirs et temps libre, junior association hippolytaine et K’Danse, ont offert aux enfants mais aussi aux parents retombés dans leur jeunesse, un après-midi de carnaval ponctué de musique entraînante où les confettis étaient roi.

On pourra noter que le maire Michel Montagne, de nombreux élus et responsables des associations, étaient aussi sous les cotillons avec un sourire qui en disait long sur le plaisir de cette fête.

Duel entre une bombe et une baguette magique

Duel entre une bombe et une baguette magique

L’ambiance animée et très colorée est montée encore d’un cran lorsque K’Danse, jeune association de Saint Hippolyte qui a été créée l’année dernière, a lancé un flash mob local sur une musique d’un CD très rythmé.

Une très belle chorégraphie où les danseurs de toutes générations ont laissé exploser leur désir d’expression artistique en groupe.

La bataille de serpentins, les bombes et confettis ont repris de plus belle, avant un généreux goûter très apprécié par tous les enfants.

Saint Hippolyte : grand concert caritatif de variétés samedi 22 février

Quand l’Orphéon de Rivesaltes, vient en aide à l’association catalane Enfants de Tchernobyl

L’Orphéon de Rivesaltes

L’Orphéon de Rivesaltes

La ville de Saint Hippolyte, son maire Michel Montagne, les élus, et services techniques ont tout mis en œuvre pour la réalisation de cette soirée caritative.

Le gymnase a donc accueilli l’Orphéon de Rivesaltes, avec sa présidente Nathalie Fernandez et à la baguette, le chef de chœur Denis Munoz.

Un beau catalogue de chansons actuelles et contemporaines a été offert au public.

Tout le monde connaît la virtuosité de Denis Munoz, qui avec son expérience, a revisité avec ses complices de cette soirée Patrick Beltran et Cyril Sauvrète, de nombreux titres, en passant par un panel où l’on retrouvait Sardou, Pagny, Aznavour, mais aussi flirtant avec Ségara, Garou, Ferrat et tant d’autres.

Un public nombreux

Un public nombreux

Il est certain que cette audace musicale a surpris plus d’un spectateur averti par son coté original.

Cette soirée qui permettra grâce aux fonds récoltés, de pouvoir aider l’association Catalane Enfants de Tchernobyl, mais aussi aux Chicos del Sol, association créée pour venir en aide aux enfants défavorisés et les jeunes mamans de la région du nord-ouest de l’Argentine.

Une soirée de plaisir et la réalisation d’un beau geste.

Le samedi 22 février à 20h30 au gymnase, avec le soutien logistique de la Municipalité, « L’Orphéon de Rivesaltes », sa présidente Nathalie Fernandez et son chef de choeur Denis Munoz vous présenteront un grand concert de variétés avec la participation de Patrick Beltran et Cyril Sauvrète.

Le programme comporte une vingtaine de chansons la plupart contemporaines et dont les interprètes sont très connus, comme Sardou, Laurent Pagny, Joe Dassin, Aznavour, Garou, Hélène Ségara, Jean Ferrat… Un répertoire original qui surprendra les habitués de « L’Orphéon de Rivesaltes ».

L’entrée est libre et les fonds récoltés seront reversés à l’Association Catalane Enfants de Tchernobyl , ainsi qu’aux Chicos Del Sol.

Saint Hippolyte Assemblée Générale des Amis de l’Orgue du 15 février

Nouvelle saison 2014 pour Hubert Maillots et son association

Hubert Maillols

Hubert Maillols

Le 15 février, les « Amis de l’orgue » ont tenu leur Assemblée Générale statutaire à la salle Derroja, en présence de plusieurs élus.
Hubert Maillols, le président, a profité de cette réunion, pour annoncer l’arrivée de deux nouveaux membres, dont un membre bienfaiteur.
Tous les membres de l’association ont salué la mémoire de Lydie Estarrac, qui hélas n’est plus avec nous.

Il a ensuite énoncé le programme des différents concerts organisés pour l’année 2014, avec un retour sur les activités de 2013.

Le Président, le Maire Michel Montagne et le bureau

Le Président, le Maire Michel Montagne et le bureau

Le premier se déroulera au gymnase le 18 mai avec trois contes musicaux : le célèbre « Pierre et le loup » de Serguei Prokofiev, « Carmen » écrit par Prosper Mérimée et mis en musique par Georges Bizet, et« Peer Gynt » un conte norvégien, sur une musique d’Edvard Grieg.
Le second en septembre, lors des journées du patrimoine, nous permettra de retrouver, Daniel Tosi et le Collégium Instrumental Perpignan Méditerranée, dans le cadre la superbe église.

Le troisième sera consacré à la prestation du Trio d’Art de Montpellier avec Dominique Bougard à la trompette, Thomas Caillaux au trombone et Othar Chedlivili à l’orgue.

Début décembre, nous retrouverons des contes autour de Noël.

003Après sa présentation, le bilan financier a reçu un accord à l’unanimité.

Quelques questions, ont animé cette fin de réunion, avec l’évocation d’un manque de subvention, celle-ci n’ayant pas été accordée par le conseil général, la demande étant restée sans réponse.

Le fonctionnement de l’orgue de l’église a été aussi soulevé et le passage d’un facteur d’orgue a rassuré tous les adhérents.

Il a été ensuite procédé au renouvellement des membres du bureau, celui-ci a été reconduit dans sa globalité et à l’unanimité.

Après les dernières mises à jour administratives, tous les participants ont terminé la réunion avec le verre de l’amitié et une succulente galette des rois.

Saint-Hippolyte : journées mondiales des zones humides. ACTE 3

Fabrication de postes d’insolation pour tortues aquatiques

RIVAGEAprès une matinée, du mercredi 5 février dédiée à la visite de site aménagé de la Sagnette, et les animations du début de l’après-midi, nous passons à la phase concrète de la fabrication d’éléments de repos et d’insolation, pour les tortues aquatiques, sur le site de Bonança.

Les enfants du point jeune, ont été divisés en 2 groupes, afin que chaque équipe s’exprime dans la réalisation de ce projet flottant.

Jean-Louis Billes coach d’un jour

Jean-Louis Billes coach d’un jour

Entouré par Jean-Louis Billes, de l’association Bonança, des gardes du littoral, et des accompagnateurs de cette opération, les 2 équipes, avec 2 techniques différentes, se sont mises au travail.

2 styles, 2 orientations, mais de très bons résultats pour les 2 groupes.

La première s’est orientée vers un « radeau » de paille, avec des flotteurs à partir de fagots de paille roulée.

La seconde est partie vers une plateforme de paille, consolidée par des tasseaux.

En finalité, aux yeux de tout le monde, le résultat est sympathique, pour la fierté des enfants de chaque équipe.

1ère version de l’élément d’ insolation

1ère version de l’élément d’ insolation

Puis vient le moment tant attendu, avec la mise à l’eau, sur un espace visible de la tour du poste d’observation.

L’endroit n’est pas de tout repos, avec des fonds vaseux et peu stabilisés.

Nos amis les gardes du littoral, se sont donc équipés, et ont mis en place les 2 postes d’insolation, sous les cris et commentaires des participants.

Une mise en place symbolique, car il faudra revenir, pour consolider les amarrages.

Tout le monde s’est retrouvé à Bonança, avec le plaisir d’avoir participé et contribué à sa manière, à la sauvegarde de la nature, de sa faune et de sa flore.

Une très belle expérience pour toutes et tous !

_COUV 9590

Mise à l’eau réussie

Mise à l’eau réussie

2ème « radeau »

2ème « radeau »

Saint Hippolyte et l’association Bonança à « la Fon del Port »

L’amour de la restauration des barques catalanes

Créée en 1996 par des amoureux de la mer et des vieux gréements, l’association Bonança a pour vocation, la protection du patrimoine maritime et la restauration de barques catalanes.

Composée de pêcheurs, d’anciens marins, de passionnés de voile latine, tous respectueux des traditions, Bonança s’efforce de conserver et d’entretenir l’héritage maritime que lui ont légué « les anciens ».

Située au bord de l’étang de Salses-Leucate au lieu-dit La Fon del Port, non loin du centre de St Hippolyte, l’association a entrepris depuis l’année dernière, la restauration d’une grande barque catalane, un « Sardinal », construit en 1905 à Banyuls sur mer.

Un chantier d’Amoureux

Un chantier d’Amoureux

Ce bateau de pêche de 11 mètres, après avoir pleinement rempli sa mission a été délaissé dans les années 70, au profit d’embarcation plus grandes et plus rapides. Passé depuis, entre diverses mains, il nous a été donné par le dernier propriétaire qui ne voulait pas en effectuer l’entretien.

Nous l’avons récupéré, ensablé dans une « agull », en piteux état, mais réparable.

Après avoir mis la coque à nu, avec le concours d’un charpentier de marine confirmé, Jérémy Thiel, accompagné d’un «apprenti passionné » Michel Salaün, et de bénévoles, l’association avec son Président Christian Petit, a entrepris la restauration de l’ossature du bateau, et changé quille, membrures, varangues, étrave.

A ce jour les travaux avancent bien et tous les participants espèrent mettre ce Sardinal à l’eau à l’automne prochain.

Le charpentier barbu Jérémy, Christian Petit et Michel       Salaüm

Le charpentier barbu Jérémy, Christian Petit et Michel Salaün

Bien sûr, rien ne se réalise sans finances et Bonança est à la recherche de fonds qui lui permettront d’atteindre son objectif et terminer la restauration de ce beau bateau. 

Grâce à un partenariat avec la Fondation du Patrimoine qui a donné son agrément, les donneurs potentiels pourront déduire 66% de leurs dons sur leurs déclarations d’impôt.

Une phrase, un coup de cœur des membres très actifs de Bonança.

Avec l’aide de tous, nous aurons la grande joie de faire de nouveau naviguer cette belle barque sur nos eaux catalanes.

Le « Sardinal » A.A à son arrivée sur le chantier

Le « Sardinal » A.A à son arrivée sur le chantier

Ce n’est pas « une demande banale » comme nous le voyons régulièrement dans les éditions, mais c’est un appel, aux dons pour aider à faire vivre ce Sardinal, car si vous êtes parmi les amoureux de la conservation de la « mémoire » du littoral, vous comprendrez l’importance de ce projet et de son chantier, mais pour les autres personnes qui désirent mieux connaitre l’histoire et la force de nos anciens pêcheurs et marins, vous êtes aussi concernés par cette demande et  la visite du site.

L’association Bonança, ouvre ses portes de 9 h à 17 h et samedi de 9 h à 12 h et son savoir- faire à vous toutes et tous, mercredi et samedi, et vous serez dans le cœur du chantier, avec ces gens qui donnent leur temps et leur force, pour la sauvegarde d’un certain patrimoine de Cœur et d’Amour.

Vous trouverez en fin de page les coordonnées de l’association qui sera vous accueillir comme visiteurs et pourquoi pas, si la vocation se réveille en vous, comme futurs participants.

La restauration représente déjà beaucoup d’heures de travail

La restauration représente déjà beaucoup d’heures de travail

Bienvenue à Bonança, La Fon del Port proche du centre de St Hippolyte. 

Dans un article suivant, nous vous présenterons le projet de ce chantier.

Contact pour tous renseignements et rendez-vous :
Christian Petit
Président de Bonança

06.28.92.35.97
Christian.petit171@orange.fr
_DSC9601

Des vœux très appréciés et écoutés comme toutes les années

Vœux 2014 de Michel Montagne à la population de St Hippolyte 

« L’homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d’un plus grand nombre d’autres », disait Denis DIDEROT.
En effet, cette pensée doit toujours guider l’action de l’homme politique. »

Un maire bien entouré.

Un maire bien entouré.

C’est avec ces mots, que le maire Michel Montagne, entouré d’une partie des élus et des jeunes du conseil municipal des enfants, a débuté ses vœux 2014

En raison des élections prochaines, dont le premier tour est fixé au dimanche 23 mars, il n’a pas tenu à présenter le bilan de ce mandat, en préférant aller directement aux principales réalisations de l’année écoulée.

L’espace du docteur Gaston Banet a été inauguré, il est dédié au Point Jeunes, avec 180 inscrits sur la structure, et à diverses associations locales.

Le maire profite pour rappeler qu’il a ainsi honoré les engagements qu’il avait pris vis-à-vis du monde associatif  bénévole, en proposant à certaines associations des locaux modernes, fonctionnels, adaptés à leurs besoins spécifiques.

Beaucoup d’applaudissements de la part des invités et du public.

Beaucoup d’applaudissements de la part des invités et du public.

Il a tenu aussi à insister sur la vie rythmée par la dynamique associative, et         d’annoncer que la commune en compte 32 à ce jour.

Elles disposeront d’ailleurs bientôt d’un grand espace extérieur, qui sera également disponible à tous les hippolytains sur réservation.

En effet, l’aire de loisirs est en cours de réalisation. Elle devrait être opérationnelle bien avant la fin du premier trimestre 2014.

Dans ses propos, Michel Montagne, souligne les efforts mis en œuvre, avec la « complicité » et la collaboration de PMCA, pour la création de chantier comme le Boulevard de la marine et la rénovation de d’autres voiries (voir les articles spécifiques).

On peut retenir des mots clés comme la qualité de vie, le bien être, mais aussi la sécurité avec la création sous l’impulsion de certains résidents, d’une charte « quartier tranquille » qui permettra à moyen terme, grâce aux efforts communs entre la gendarmerie de St Laurent et le préfet, une autre manière de surveiller les quartiers.

Les bénévoles « référents » du secteur pourront transmettre en temps réel les informations collectées au garde champêtre et à l’adjoint délégué, afin de prendre des mesures très rapidement.

Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Depuis juillet 2006, St Hippolyte fait partie des 36 communes de l’agglomération de Perpignan Méditerranée en bénéficient des compétences et du savoir-faire pour tous les secteurs, celles-ci ne cessant de croître.

Le maire a souligné aussi que pour les années 2012 et 2013, la ville suite aux comportements citoyens de ses habitants, avait réussi à faire baisser la taxe des ordures ménagères de 6%.

2014, sera avec les différentes hausses, dont la TVA, une année où la vigilance sur le tri des déchets devra être encore plus forte, afin de maîtriser les coûts de fin  d’année.

On notera que suite au diagnostic réalisé, quatre axes ont été privilégiés pour l’Agenda 21 :
– Préserver et mieux connaître la biodiversité des zones humides,
– Consommer responsable,- Se déplacer autrement,
– Développer le tourisme durable.

Une fois la stratégie finalisée, elle sera présentée aux hippolytains, dans un livre blanc, en début d’année, afin d’y recevoir les réflexions de la population.

Mais il y a d’autres défis à relever :
La station d’épuration, les écoles, la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel et naturel, le maintien du lien social entre les générations, encourager l’accueil de la petite enfance.

Tout cela, suivant une ligne de « conduite » chère à Michel Montagne, en veillant à ne pas faire peser davantage encore, l’effort financier des ménages.

Il n’a pas été non plus ignoré une histoire délirante, avec comme fond, les causes des « délais administratifs » lisez cette histoire, qui pourrait porter à rire, mais qui est grave.

Un village qui a dépassé le cap des 2500 habitants, est à ce jour SANS pharmacie.

Par le jeu, des estimations de l’INSEE, qui a un « gros » décalage de dossiers administratifs, vis-à-vis des besoins de la réalité, on est dans le fond du sujet,

Imaginez un « village » où on attribue des subventions d’aménagements de l’urbanisme, pour qu’une population vive dans un milieu agréable et positif, cette même ville se trouve sans pharmacie.

Un comble de la folie administrative, qui ne fait plus, sous des raisons d’articles, la différence entre le besoin urgent (justifié) et les autres besoins qui pourraient attendre.

Tout le monde, (disons tout le monde devrait le savoir) un village, une ville, une bourgade, ne vit que de ses commerces, son médecin, associé à une pharmacie et d’autres différents commerces proches des besoins prioritaires de la population.

Alors, une « pensée », le Père Noël est peut- être encore en panne à St Hippolyte, que les projets déposés à l’Agence Régionale de la Santé, qui est chargée de faire le choix, retrouve le stylo « magique », le sorte enfin, pour une signature positive du dossier.

Si la population augmente d’année en année, il faut que ce village reste malgré tout un village, mais avec le confort des villes voisines.

Des vœux encore réussis, de Michel Montagne, à qui on peut souhaiter beaucoup de belles choses, pour un avenir proche.

Discours du maire pour l’inauguration

Inauguration du boulevard de la marine acte 2

Un projet bien défendu par le maire.

Un projet bien défendu par le maire.

Avec des mots et des propos simples, le maire Michel Montagne a résumé la réalisation d’urbanisme, qui a créé un changement profond au sein du village.
Après les avenues Joffre, Derroja et la place Saint Michel, la réalisation finale du boulevard de la marine s’inscrit dans la continuité.

Les déplacements, la circulation, la sécurité des piétons et des riverains se trouvent pratiquement résolus grâce à la mise en œuvre de ce projet, réfléchi entre la commune et notre président Jean Paul Alduy, sous la bannière de PMCA.
C’est un grand bouleversement qui a touché la ville, avec l’adaptation des axes de circulation, la vitesse le bruit et les risques humains.
Ce partage de l’espace public a été symbolisé par l’élargissement des trottoirs, leur sécurisation, mais aussi l’éclairage public, et un mobilier urbains aux normes actuelles.

Ce projet n’oublie pas les points d’accès pour les personnes à mobilité réduite, et des passages pour les poussettes.

Un discours très apprécié.

Un discours très apprécié.

Le président de l’agglo, a souvent fait part de son désir au regard des déplacements « doux », rejoignant le maire, et la réalisation du début de la liaison entre la commune et sa voisine Saint Laurent par une piste cyclable est en train de se réaliser.

Bientôt le circuit de l’étang de Salses, à la voie verte, longeant l’Agly, pour joindre le Barcarès en passant par St Laurent ne sera plus un rêve.
Dans ce magnifique projet, avec des défis techniques comme canaliser les eaux de pluie, rénover les conduits d’assainissement représente des prouesses, réalisés grâce aux agents PMCA, tout en intégrant une charte « esthétique et environnementale » indispensable à la qualité du cadre de vie.

Le challenge pour le village a été respecté, au regard de sa population qui a triplé depuis les 30 dernières années.

Robert Vila, délégué aux voiries communautaires.

Robert Vila, délégué aux voiries communautaires.

Le maire est donc passé, après les remerciements aux différents partenaires et entreprises :

– L’entreprise Malet pour les travaux de voirie.
– Le Sydeel, avec la société Resplandy pour les travaux de mise en discret des réseaux.
– Moliner Sud Signalisation pour la signalétique et le mobilier urbains.
– Bonmarchand entreprise locale pour les espaces verts.
– Sans oublier le cabinet « pure environnement » qui a géré la maitrise d’œuvre.

Qui dit travaux dit aussi budget :

L’ensemble des travaux s’est élevé à un million et demi d’€uros.
Un beau budget, mais ici, quand on connait la région, on est heureux de cette finalité, où un beau village, se transforme en un autre beau village, pour le bonheur de la population.

Voeux 2014 à St HIPPOLYTE

Intervention et vœux de Jean Paul Alduy

Jean-Paul Alduy présente ses voeux

Jean-Paul Alduy présente ses voeux

Maintenant, c’est au tour de Jean Paul Alduy, président de la communauté               d’agglomération Perpignan Méditerranée, de s’adresser à l’ensemble des participants et au public, au nom de PMCA, afin de leur présenter les vœux.

Dans ses propos, il ne manquera pas de souligner l’étroite collaboration avec la commune, et de revenir à de nombreuses fois, sur le respect de la démocratie communautaire, et de préciser que l’ensemble des chantiers est issu de projets collectifs, en prenant comme exemple l’inauguration du lendemain, du boulevard de la Marine.

Puis nous passons aux vœux du maire Michel Montagne.

Avec lui, la représentation de plusieurs générations

Avec lui, la représentation de plusieurs générations

 

A l’occasion des voeux 2014

Remise par le Député-Maire Fernand Siré des médailles du mérite agricole

Fernand Siré devant un Gérard Vidal ému en nouveau médaillé

Fernand Siré devant un Gérard Vidal ému en nouveau médaillé

Puis après le discours du maire, le député-maire Fernand Siré, au nom du ministre de l’agriculture, a procédé à la remise des médailles de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite Agricole, à Philippe Conill, hélas absent pour des raisons d’activité, et à Gérard Vidal.

Connu de la population pour ses nombreuses activités, mais aussi une très belle voix dans les graves lors de ses participations à des chorales ou événements musicaux, son éloge par Fernand Siré a été simple mais efficace, en rappelant qu’il est né le 14 Septembre 1952, à Perpignan, marié et père d’ une charmante fille.

Il représente la 4ème génération d’agriculteurs, fils et petit-fils d’agriculteur, il est devenu exploitant agricole dès 1974.

Il a fait prospérer la propriété familiale, en orientant sa production vers 10 hectares   d’abricotiers, qu’il vient de passer en pêchers, et aussi 30 hectares de vigne

Merci ma fille de me remplacer pour les remerciements

Merci ma fille de me remplacer pour les remerciements

On ne peut pas ignorer ses fonctions de 1975 à 1995 comme administrateur à la coopérative « les Vergers de Salanque ».

Son poste d’administrateur au CA depuis 1980, ni son activité comme délégué cantonal auprès de la MSA depuis 1980

Et… il a réussi à passer le relais de son exploitation depuis 2010, à son beau-fils, Marc Bourrat.

Et après …on vous dit qu’une médaille ce mérite….

Malgré son expérience de choriste, le son aujourd’hui n’y était pas, et c’est sa fille qui a eu la charge de remercier l’assistance au nom de son père.

Et nous passons pour terminer ces vœux, à la remise des récompenses pour les jardins et balcons fleuris.

A l’occasion de la cérémonie des voeux 2014 à la population

RECOMPENSES pour les jardins et balcons fleuris 

Et l’on passe pour cette fin de cérémonie, aux récompenses, chères aux hippolytains, au maire, et conseil municipal pour les efforts de mise en valeur des balcons, terrasses et jardins fleuris, qui font une des références de la ville.

Une partie des nominés en présence du Maire Michel Montagne

Une partie des nominés en présence du Maire Michel Montagne

Catégorie « balcons et terrasses« 

1/ M. Michel Parnaud 16 rue du 14 juillet
2/ Mme Marie-Thérèse Serradeil 5 place du puits
3/ Mme Madeleine Gary 1 rue du pont

 Catégorie « jardins fleuris« 

1/ Mme et Mr Claude Delannoy 3 rue Pablo Casals
2/ Mme Maryse Rogalle 10 rue des jonquilles
3/ ex-acquo

Mme Renaud et Mr Henri Nicolas 5 rue de la fontaine
Mme et Mr Jean Paul Heras 2 rue des amandiers

On a noté, que cette année, les femmes sont encore présentent en nombre, sur le podium, question de temps et de main « verte »

C’est donc sur cette photo de « famille » avec Michel Montagne, que la cérémonie des vœux 2014 s’est terminée.

Tout le monde a été convié pour le verre de l’amitié, au buffet.

VŒUX 2014

Présentation et vœux du Conseil Municipal des Enfants

Le Maire Alix Delclos

Le Maire Alix Delclos

Il y avait foule pour entrer dans la salle du gymnase, pour recevoir les vœux           d’accueil du maire Michel Montagne et de son conseil municipal.

La salle était, vis-à-vis de 2013 encore plus remplie et de nombreuses personnes étaient debout.

J.François Bartrina, 1er adjoint, a eu le plaisir d’ouvrir la cérémonie, puis il lança, le film réalisé par les adhérents du point jeunes, dirigé par Rachid Taïl.

Le 1er Adjoint Jean-François Bartrina

Le 1er Adjoint Jean-François Bartrina

Une réalisation surprenante par sa qualité et dans les choix des scénarii.

Puis, c’est au tour du Conseil Municipal des Enfants, avec son maire Alix Delclos, à présenter ses vœux, et de faire le bilan de 2013, en rappelant sa participation aux différentes cérémonies commémoratives, aux côtés des associations patriotiques, sans oublier la participation à la distribution des colis de Noël.

« Nous sommes des jeunes, mais nous participons à la vie active de la commune, comme notre intervention à la plantation d’arbres près du stade, dans le cadre de l’agenda 21, en collaboration avec le point jeunes et le centre de loisirs, mais aussi dans des actions présentées l’an dernier, sur le réaménagement de la cour de l’école maternelle, qui est en cours ».

L’ensemble du Conseil des enfants.

L’ensemble du Conseil des enfants.

Après avoir tracé le circuit pour les vélos, la décision a été prise d’installer des bancs autour des arbres, ainsi que de la pelouse synthétique, qui sera terminée lors de       l’installation des jeux, dès le début Mars.

Un dernier clin d’œil en forme de remerciement à Fernand Siré, député maire de St Laurent, pour le séjour à Paris, en compagnie de Michel Montagne, lors de la visite de l’assemblée nationale, le château de Versailles, la tour Eiffel, sans oublier Montmartre.

St Hippolyte : INAUGURATION du Boulevard de la marine le 10 janvier

Le ruban est coupé…

Le ruban est coupé…

Après la coupure symbolique du ruban, ouvrant officiellement le tronçon du boulevard de la marine par le maire Michel Montagne, en présence de Jean-Paul Alduy, président de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée et du vice-président Robert Vila, délégué aux voiries communautaires,

La population et les élus présents ont parcouru les 400 mètres de cette dernière tranche, amenant l’ensemble des réalisations à plus des 2/3 des 3 kilomètres de voiries communautaires qui ont déjà été aménagés conjointement par l’agglo. et la ville de Perpignan.

Il ne faut pas oublier les travaux ou les réaménagements déjà réalisés, comme           l’intégralité de l’avenue Joffre, une partie de l’avenue Derroja, ainsi que la rue du Carlit, réalisée dans le cadre de la zone d’aménagement concertée (ZAC) « La Couloumine ».

Une urbanisation au sein de laquelle l’agglo. a aussi participé au financement de la « naissance » de 27 logements sociaux.

Qu’il est long ce boulevard de la marine !

Qu’il est long ce boulevard de la marine !

Tout le long du parcours, les officiels, élus et population ont pu constater, sur le « terrain » les belles améliorations de la vie de tous les jours.

Des trottoirs plus larges pour les piétons et personnes handicapées, mais aussi un beau tronçon de piste cyclable, qui rentre dans le projet de liaison avec St Laurent.

Il ne faut pas oublier le trafic automobile, avec la création d’une « zone 30 » et d’un plateau surélevé, pour faciliter la circulation des voitures et des bus en provenance des rues voisines.

Moins de bruit, de beaux aménagements en surface mais aussi dans les sols, et le

plaisir de circuler en sécurité dans la commune.

Descriptifs des travaux réalisés pour la période de février à décembre 2013 :

Perpignan Méditerranée (PMCA)  :

– Plus de 200 mètres de rénovation de réseaux d’eaux usées
– Près de 300 mètres de rénovation de réseaux d’eaux pluviales

Le Président ce la Communauté d'Agglomération PMCA Jean-Paul Alduy

Le Président ce la Communauté d’Agglomération PMCA Jean-Paul Alduy

– Près de 400 mètres d’aménagement de voirie, trottoirs élargis, largeur totale de voirie limitée à 5.5 mètres
– Une traversée sécurisée à l’aide d’un plateau surélevé (zone 30)
– Près de 200 mètres de piste cyclable

La commune de St Hippolyte a réalisé :
– L’enfouissement des réseaux EDF et téléphonique
– L’implantation du mobilier urbain
– Les aménagements en espaces verts
– La signalisation routière (marquage au sol et panneaux)
Tous ses éléments sont issus des projets collectifs, et de la collaboration entre l’agglo. PMCA et la commune depuis le début de leur coopération intercommunale.

ST HIPPOLYTE

INAUGURATION DU NOUVEAU LOCAL ELS APIS CATALANS

Le maire Michel Montagne et Emile Serradeil dévoilent la plaque

Le maire Michel Montagne et Emile Serradeil dévoilent la plaque

Samedi 04 janvier à 11h30, de nombreux adhérents de l’association présidée par Emile SERRADEIL, se sont retrouvés pour assister à l’inauguration de leur nouveau local situé à l’ex Point Jeune, sur le site de l’ancienne gare.
Le maire Michel MONTAGNE et le président ont dévoilé la belle plaque réalisée par Alfred CASTELLANOS, pour le grand plaisir du public.

Avant cet acte symbolique, Emile SERRADEIL nous a remémoré les moments forts de la commune et de sa gare qui ont fait faire de grandes _DSC8105 301x 217avancées sur les moyens de locomotion de 1893 jusqu’à 1910, avec l’inauguration de la ligne Perpignan- Barcarès.
Ce site sera pour sa 2ème vie, le lien de travail et de création de l’association qui a pour objectif « promouvoir la langue, la culture et le patrimoine catalan ».

Belle vie à ce lieu et à son beau projet !

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930