DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Société

À TOUS MES AMIS ET TOUTES LES AUTRES PERSONNES QUI ONT PERDU UN CHIEN, SOI-DISANT PARCE QU’IL EST MORT

À TOUS MES AMIS ET TOUTES LES AUTRES PERSONNES QUI ONT PERDU UN CHIEN, SOI-DISANT PARCE QU’IL EST MORT
Texte de Philippe Le Pont » (L’animal est une personne)
Il faut que vous sachiez une chose qu’on a oublié de vous dire dans toutes ces grandes écoles que vous avez faites. Non, les chiens ne meurent pas. Jamais. Ils ne savent même pas ce que c’est que la mort. C’est pour ça que malgré leurs os qui craquent, leurs muscles qui tirent et leurs articulations qui brûlent, ils continuent encore et toujours à vouloir aller se promener. Parfois, ils n’arrivent qu’à faire quelques pas avant de s’écrouler mais ce n’est pas grave, quelques heures plus tard, quand vous lancerez un nouveau « on va se promener ? », ils lèveront une oreille en entendant la phrase familière et ils souriront, avec la langue pendant sur le côté de leur gueule, et ils essaieront, encore.
Parce qu’une ballade avec vous, la symphonie d’odeurs à laquelle vous restez sourd la plupart du temps, les messages des copains sur les troncs d’arbres, la crotte du chat des voisins (hummmmm… leur pêché mignon, chuuuut) et un vieux pilon de poulet pourri arrivé là on ne sait comment (exultation !), voilà ce qui rend leur monde parfait. Et dans un monde parfait, la mort n’a pas sa place.
Quand, malgré tout, ils n’y arrivent plus, ils recherchent le meilleur endroit, le plus confortable, le plus chaud, celui où ils se sentent le plus en sécurité pour continuer à dormir. Cet endroit, c’est toujours le même, c’est juste là, dans votre poitrine, juste au niveau de votre cœur. Alors un jour, ils s’y installent. Mais ils ne sont pas morts. Non, non, non. D’ailleurs vous savez cette douleur dans votre poitrine qui au début semble ne pas vous lâcher ? Bah, c’est lui, votre chien, tellement heureux d’avoir enfin trouvé le paradis, qu’il remue sa queue frénétiquement: wap, wap, wap, wap, wap. Vous vous rappelez à quel point elle pouvait être désagréable contre vos jambes quand vous rentriez du boulot ? Imaginez ça dans votre poitrine… Forcément, ça fait mal.
Après un temps, les chiens dans notre poitrine sont tellement bien installés, qu’ils passent de plus en plus de temps à dormir. Et quand ils dorment, ils ne remuent pas la queue. Il faut dire qu’ils sont fatigués. Ils ont été de BONS CHIENS toute leur vie, et ils le savent aussi bien que vous. C’est fatiguant d’être un bon chien tout le temps, d’autant plus quand ils deviennent vieux et que leurs os sont douloureux et qu’ils se casse la figure, qu’ils ne veulent pas aller faire pipi dehors parce qu’il pleut mais qu’ils le font quand même, parce qu’ils sont de BONS chiens. Alors il faut les comprendre, quand ils ont commencé à dormir dans votre coeur, ils dormiront de plus en plus longtemps.
Et puis de temps en temps, généralement quand vous vous y attendez le moins… Wap, wap, wap, wap, wap…, ils sont comme ça les chiens, ils se réveillent et ils vous font la fête. C’est leur manière de dire : « Merci de me laisser dormir près de ton coeur. On va se promener ? » Vous voyez, ils ne sont pas morts.
J’ai de la peine pour les gens qui n’ont pas de chien endormi dans leur poitrine, ils ratent quelque chose. Bon, excusez-moi, je dois aller pleurer maintenant, j’ai mal dans la poitrine. Mais cette fois, il ne m’a pas prise par surprise, je savais qu’il allait se réveiller. Wap wap wap wap wap. Allez, on va se promener ?
OURALE DE LA KAMADA (1985-1999) et LLORCA DE LA KAMADA (2001- 2008)
À droite : OURALE DE LA KAMADA (1985-1999) et à gauche LLORCA DE LA KAMADA (2001- 2008)
OURCA DE LA KAMADA (2009 -....)
OURCA DE LA KAMADA (2009 -….)

PEUT-ON ÊTRE LICENCIÉ POUR FAUTES D’ORTHOGRAPHE ?

À méditer par certains « philosophes-écrivains » sur FaceBook ou ailleurs qui ne jugent pas utile de respecter ce patrimoine commun qu’est la langue, montrant ainsi un bien mauvais exemple à leurs enfants qui seront par la suite en difficulté professionnelle dans leur entreprise, l’essentiel de la communication passant désormais par l’écrit.
L’abondance de fautes arrache les yeux et surtout parasite le fond en stoppant la lecture pour n’importe quel lettré ! Un signal bien négatif adressé à un potentiel employeur…
Et puis une orthographe « aléatoire » peut être interprétée comme un mauvais signe quant au niveau de culture générale, qui s’acquiert pour l’essentiel par la lecture.
À la place de certaines inepties télévisuelles, une méthode simple : LIRE ! Un chapitre par jour suffit à s’imprégner des bases orthographiques et grammaticales, même un roman policier fait l’affaire.. 

Le soin apporté à l’orthographe et à la grammaire est une politesse que l’on rend aux autres !

Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/

Par Alice Develey  – Le Figaro Premium

INTERVIEW
Les cas sont rares. Des salariés se retrouvent parfois licenciés pour avoir commis des fautes d’orthographe. Que dit la loi ? Sommes-nous tous concernés par ce motif de limogeage ? Maître Pascale Guyard, avocat spécialiste du droit du travail répond au Figaro.
Tout le monde commet des fautes d’orthographe. Sommes-nous tous pour autant coupables ? En janvier dernier, rapportait France Info, une femme prénommée Lucie perdait son emploi de caissière de supermarché pour avoir fait « trop de fautes d’orthographe ». Après un premier échec devant les prud’hommes, l’ex-employée obtenait finalement raison en appel. Ce mois-ci, relate le Courrier Picard, un ancien salarié d’une société de communication de Saint-Quentin a saisi la juridiction compétente pour avoir été licencié, lui aussi, du fait de fautes d’orthographe. Quand faut-il craindre un limogeage pour ce motif ?
Alors que l’art du français paraît de moins en moins bien maîtrisé -ironie du sort- on peut désormais se faire licencier pour ce qu’on maîtrise peu ou prou. Un jeune patron féru d’anglicismes aura-t-il la même politique vis-à-vis de ses salariés qu’un chef d’entreprise intransigeant concernant le bon usage de la langue de Molière ?
Si l’on se fie à la formule même, à savoir « faute d’orthographe » il semblerait que tout individu sachant se servir d’une plume soit par essence coupable. Que dit la loi ? Sur quels critères pouvons-nous être jugés responsables de ces erreurs de français? Maître Pascale Guyard, avocate au barreau de Paris spécialisée dans le droit du travail, répond au Figaro. 
LE FIGARO – Peut-on se faire licencier pour des fautes d’orthographe ? Que dit le code du travail ?Pascale Guyard – Le Code du travail n’est pas aussi précis. Il reconnaît à l’employeur le droit de licencier un salarié pour « cause réelle et sérieuse ». Cette expression recouvre une multitude de causes diverses, qui ne sont pas nécessairement disciplinaires. Par exemple, « l’insuffisance professionnelle » qui traduit le fait qu’un employé ne corresponde pas au niveau du poste, souhaité par l’employeur.
Alors pour essayer de répondre à cette précision : les juges vont-ils suivre le législateur ou résister en validant ce type de licenciement ? On peut considérer qu’une personne travaillant dans le milieu de la communication, où la maîtrise de l’expression écrite est primordiale et où une orthographe convenable est un gage d’une bonne image de la société, puisse être licenciée pour avoir commis des fautes d’orthographe. 
Vous semblez dire qu’il serait donc possible d’être «viré» pour un passé composé ?
Heureusement, les choses ne sont pas aussi manichéennes. Je tiens à répéter et à préciser que, dans le monde du travail, le fait de faire des fautes ne conduira pas obligatoirement à une sanction. Tout dépendra de l’appréciation nécessairement subjective de l’employeur mais aussi de l’emploi occupé par le salarié, du nombre et de la fréquence des «fautes d’orthographe…
Et puis, pour aider ceux qui restent fâchés avec le français, rappelons qu’il existe aujourd’hui un tas d’outils pour les éviter, tels les correcteurs automatiques.

LE TERRORISME N’EST PAS UN PHÉNOMÈNE VIRTUEL !

Par J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM
Jeudi soir peu avant 21h sur la plus célèbre avenue du monde, les Champs Élysées à Paris, un terroriste a tiré avec une arme automatique de guerre sur un véhicule de police, tuant un jeune agent et en blessant plusieurs autres. L’homme a été abattu par les forces de l’ordre qui ont riposté immédiatement.
Vendredi matin, j’ai pris la décision de mettre en berne tous les drapeaux sur le fronton de la mairie.
Je regrette que durant toute la campagne électorale précédant l’élection présidentielle les débats « de fonds » aient complètement occulté cet aspect de notre vie quotidienne. Car, hélas, depuis les attentats terroristes islamistes commis à Toulouse en 2012, puis en 2015 à Paris au siège de la rédaction du journal Charlie Hebdo, à l’Hyper Casher, dans la salle de spectacle du Bataclan, du 14-Juillet 2016 sur la Promenade des Anglais à Nice, le 26 juillet dans l’église de Saint-Etienne du Rouvray (près de Rouen) qui à coûté la vie au père Jacques Hamel… la société française vit au rythme de ces attaques qui ont provoqué la mort de près de 250 personnes sur notre sol ! Le bilan du terrorisme dans notre pays est très lourd.
Comment a-t-on pu en arriver là ? Et surtout, comment peut-on ignorer, passer outre, éviter soigneusement un tel phénomène de société ?… J’entends encore, dans cette campagne, des candidats à la fonction suprême revendiquer inconsciemment un pacifisme bêlant. Faut-il rappeler à ces gens-là que c’est hélas cette même doctrine, antimilitariste et antipatriotique, qui, par crainte d’être précipitée dans une guerre, avait porté le slogan vitaliste « Plutôt Hitler que la guerre » ? ; impliquant ainsi indirectement de fermer les yeux sur la barbarie et le génocide des nazis !
Le terrorisme existe réellement. C’est une réalité. Il est chez nous une menace permanente. Preuve en est encore l’attaque d’hier soir sur les Champs-Élysées. Certes, les terroristes veulent provoquer un impact sur l’élection présidentielle en cours. Certes, face à cette menace, nous ne devons pas céder, nous devons continuer au contraire de nous comporter normalement, de serrer les coudes, de ne surtout pas céder, ni à la polémique ni à la panique. Mais l’erreur fatale, à mon avis, serait de fermer les yeux, de ne plus considérer la menace en baissant les bras pour laisser place à la fatalité. On ne protègera jamais assez les 36 000 communes de France, ni les plages bondées en périodes estivales, ni les transports en commun, pas plus d’ailleurs que nos lieux de culte, de culture et nos festivals, notre quotidien ne doit pas être vécu comme un thriller au suspense saisissant. La Vie ce n’est surtout pas ça ! Cependant, je le répète, nous ne devons pas faire l’impasse sur la menace terroriste. Nous devons rester mobilisés.
Au nom des perpignanaises et des perpignanais, j’adresse aux familles des victimes l’entier soutien des habitants de la ville dans la dure épreuve qu’elles traversent. Mes pensées sont avec elles. Plus que jamais, face au terrorisme, nous devons rester unis et solidaires avec nos policiers, gendarmes et militaires.

AFFECTIONS LONGUE DURÉE : MODIFICATION DES DURÉES DE PRISE EN CHARGE À 100%

Les durées d’exonération du ticket modérateur pour certaines affections de longue durée (ALD) sont modifiées à la hausse depuis le 6 avril 2017. Tel est l’objet d’un décret publié au Journal officiel du 5 avril 2017.
Les patients reconnus atteints d’une affection de longue durée par le service du contrôle médical de l’Assurance maladie, sur demande de leur médecin traitant, bénéficient de l’exonération du ticket modérateur (tiers payant) pour les soins liés au traitement de leur maladie. Concrètement, il s’agit des patients pris en charge à100 % en raison d’une maladie reconnue comme ALD.
Ainsi, par exemple :
– Pour les personnes atteintes d’un diabète de types 1 ou 2, l’exonération initiale est accordée pour une durée de 10 ans, renouvelable (contre 5 ans auparavant)
– Pour les personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral, l’exonération initiale est accordée
– Pour une période de 3 ans (contre 2 ans auparavant), renouvelable par période de 10 ans, en cas de déficit neurologique entraînant une incapacité justifiant une rééducation prolongée, etc.
Les patients dont la prise en charge a débuté avant le 6 avril 2017 au titre d’une ALD figurant sur la liste établie par la haute autorité de santé (HAS) restent soumis, pour la période d’exonération en cours, à la durée en vigueur avant le 6 avril 2017.
Le décret précise en outre que les patients bénéficiaires d’une prise en charge au titre d’une hypertension artérielle sévère avant le 27 juin 2011 (date à laquelle l’hypertension artérielle sévère a été retirée de la liste des ALD) bénéficient, à l’expiration de la période d’exonération initiale de 5 ans, du renouvellement de cette exonération pour une durée de 10 ans, elle-même renouvelable.
Rappel :
Une affection de longue durée est une affection dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse.

INDICE DE RÉFÉRENCE DES LOYERS : HAUSSE DE 0,51% AU 1er TRIMESTRE 2017

Le nouvel indice de référence des loyers (IRL) a été publié le 13 avril 2017 par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L’indice du 1er trimestre 2017 s’élève à 125,90, soit une hausse annuelle de 0,51 % par rapport à l’IRL du 1er trimestre 2016.
L’IRL fixe les plafonds d’augmentation annuelle des loyers que les propriétaires peuvent exiger de leurs locataires lorsque le bail comporte une clause de révision annuelle des loyers. Il s’applique aux baux d’habitation meublés ou non.
L’IRL correspond à la moyenne, sur les douze derniers mois, de l’évolution de l’indice des prix à la consommation (IPC) hors tabac et hors loyers.

SOINS DENTAIRES : DES TARIFS QUI VONT ÉVOLUER AU 1er JANVIER 2018

Tarifs des prothèses, remboursement des couronnes, traitement d’une carie ou encore détartrage… Dans un communiqué de début mars 2017, la ministre des Affaires sociales et de la Santé avait déclaré approuver la proposition d’arbitrage sur la négociation entre représentants des chirurgiens-dentistes et assurance maladie portant sur les nouveaux tarifs et plafonds des soins dentaires. Un arrêté publié au Journal officiel du 31 mars 2017 vient confirmer ces nouveaux tarifs au 1er janvier 2018.
Cet arbitrage prévoit un plafonnement progressif des tarifs des prothèses sur 4 ans ( 550 € en 2018 et 510 € en 2020 pour une couronne céramométallique) avec une base de remboursement des couronnes passant à 120 € en 2019.
Pour les patients bénéficiaires de la CMU-C, les plafonds des tarifs dentaires seront revalorisés (pour une couronne métallique, le plafond passera de 230 € à 250 €) et la prise en charge complète étendue à des actes supplémentaires.
Par ailleurs, le prix des soins conservateurs augmentera avec, par exemple, pour le traitement d’une carie, un acte qui s’élèvera à 67 € en 2018 (contre 41 € aujourd’hui).
Enfin, pour les chirurgiens-dentistes réalisant des consultations sur des patients atteints de handicap mental et/ou psychique sévère, les séances seront revalorisées à 60 € (ou 90 € en cas d’utilisation d’une technique de sédation).

QUELS SONT LES JOURS FÉRIÉS EN 2017 ?

Ne pas confondre « jour férié » et jour chômé comme le font bon non nombre de journalistes…

1er mai
Le 1er mai est le seul jour obligatoirement chômé pour tous les salariés, le travail n’étant prévu ce jour-là que dans certains établissements et services (hôpitaux, transports publics…) où le travail ne peut pas être interrompu en raison de la nature de leur activité.
Autres jours fériés
D’autres jours fériés peuvent exister dans une région, une localité ou dans certains secteurs d’activité. C’est le cas, par exemple, de l’Alsace et de la Moselle qui bénéficient également du Vendredi Saint et du 26 décembre.
Ponts
L’employeur peut également accorder un pont aux salariés en particulier entre un ou deux jours de repos hebdomadaire et un jour férié. Les heures perdues du fait du pont peuvent être récupérées, les salariés étant amenés à effectuer un autre jour les heures de travail perdues.
JOURS FÉRIÉS

TÉLÉPHONIE MOBILE EN ITINÉRANCE : PLUS DE FRAIS DANS L’UE

Les frais d’itinérance sont les surcoûts que les opérateurs de télécommunications imposent à leurs abonnés lorsqu’ils utilisent leur appareil mobile dans un autre pays de l’UE. À partir du 15 juin 2017, les Européens n’auront plus des frais d’itinérance à payer quand ils se déplaceront dans l’Union européenne (UE).
En effet, l’itinérance (en anglais roaming) est une fonctionnalité qui permet d’utiliser son téléphone mobile, son smartphone ou sa tablette via un opérateur différent de celui auquel on est abonné.
Ainsi, à partir du 15 juin 2017, lorsqu’ils seront en déplacement dans l’UE, les consommateurs (particuliers et entreprises) verront leurs appels, SMS et données mobiles facturés au même tarif que lorsqu’ils se trouvent dans leur pays.
Cette mesure intervient en application du règlement européen n° 531/2012 du Parlement européen et du Conseil du 13 juin 2012 concernant l’itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles à l’intérieur de l’Union, modifié par le règlement 2015/2120 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2015 établissant des mesures relatives à l’accès à un internet ouvert. 

Pour en savoir plus
– L’itinérance internationale (roaming)
– Les négociateurs de l’UE sont parvenus à un accord sur les tarifs de gros, dernière étape avant la suppression des frais d’itinérance

DES CASQUES À VÉLO OBLIGATOIRES POUR LES ENFANTS

À partir du 22 mars 2017, le port d’un casque certifié à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans qu’ils soient conducteurs ou passagers. Le décret relatif à cette proposition est paru le 22 décembre 2016 au Journal officiel et prévoit donc un délai de 3 mois pour que chaque famille ait le temps de s’équiper. 
Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) avait prescrit dans un rapport, le 2 octobre 2015, 26 mesures visant à améliorer la sécurité routière. La mesure n° 16 portait sur l’obligation du port d’un casque homologué pour les enfants de moins de 12 ans, sans généraliser cette mesure à l’ensemble des cyclistes, dans le but de réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo.
En cas de non-respect de cette obligation, un adulte, qui transporte à vélo un enfant passager non casqué ou qui accompagne un groupe d’enfants non protégés, risque une amende de quatrième classe, c’est-à-dire de 135 €.

À savoir

Le casque doit porter la mention NF ou ECE 22/04, 22/05.
Textes de référence :
Décret relatif à l’obligation de porter un casque pour les conducteurs et les passagers de cycle âgés de moins de douze ans
Arrêté relatif aux caractéristiques des casques portés par les conducteurs et les passagers de cycle âgés de moins de douze ans 

GARAGISTES : DES PIÈCES D’OCCASION DOIVENT ÊTRE PROPOSÉES POUR LA RÉPARATION D’UN VÉHICULE

Depuis janvier 2017, les professionnels de l’automobile devront proposer une pièce de réemploi à la place d’une pièce neuve pour l’entretien ou la réparation du véhicule de leurs clients, qui peuvent l’accepter ou la refuser. Cette possibilité n’existe que pour certaines catégories de pièces automobiles.
La pièce de réemploi, ou pièce détachée d’occasion, est une pièce issue de l’économie circulaire : un composant commercialisé par un centre agréé de traitement des véhicules hors d’usage (VHU) et préparé pour réutilisation sur un véhicule dans le cadre de son entretien ou de sa réparation, sauf en cas d’indisponibilité.
Il est possible également de proposer des pièces échange standard, qui sont des pièces d’occasion complètement refaites à neuf, répondant aux mêmes exigences de fabrication, de garantie et de qualité que les pièces d’origine.
Favorable à la réduction des déchets, au recyclage et à la baisse du coût des réparations, cette disposition de la loi de transition énergétique du 17 août 2015 concerne uniquement les voitures particulières et les camionnettes.
Les pièces de rechange concernées par cette obligation doivent être comprises dans les catégories suivantes :
– Pièces de carrosserie amovibles
– Garnissage intérieur et sellerie (sièges)
– Vitrages non collés
– Optiques (phares, feux et clignotants)
– Pièces mécaniques ou électroniques, sauf celles faisant partie des trains roulants, éléments de la direction, organes de freinage, éléments de liaison au sol qui sont assemblés, soumis à usure mécanique et non démontables.
Les professionnels (garagistes, carrossiers, recycleurs et réparateurs…) doivent informer leur clientèle des prix et conditions de vente de ces pièces par voie de marquage, d’étiquetage, d’affichage ou autre.
Cette obligation ne concerne pas :
– Les prestations d’entretien ou de réparation réalisées à titre gratuit
– Les véhicules sous garanties contractuelles
– Les actions de rappel de véhicules.
Si le professionnel estime que les pièces de rechange concernées présentent un risque pour l’environnement, la santé publique ou la sécurité routière, il est autorisé à ne pas proposer l’échange à son client.
Mais, le professionnel qui ne permet pas au consommateur d’opter pour l’utilisation de pièces de rechange à la place de pièces neuves, alors que cela est recommandé, s’expose à une amende de 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale. En cas de litige, c’est au professionnel de prouver qu’il a rempli son obligation d’information du consommateur. 

Pour en savoir plus

Code de la consommation : article L224-67 
Décret n°2016-703 du 30 mai 2016 relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire

RÉGION : MOISSON DE MÉDAILLES POUR L’ÉQUIPE RÉGIONALE AUX FINALES NATIONALES DES MÉTIERS 2017

27 ! c’est le nombre de médailles décrochées par l’équipe régionale aux finales nationales des Olympiades des métiers qui se sont déroulées du 9 au 11 mars deniers à Bordeaux. Plus grand concours des métiers du monde, ces Olympiades organisées avec worldskills France ont mis en valeur pendant 3 jours la jeunesse, les métiers en compétition, mais aussi les possibilités d’orientation professionnelle, les actions des entreprises ou des organismes de formation.
Avec 7 médailles d’or, 8 d’argent, 6 de bronze et 6 d’excellence, l’équipe régionale a porté haut les couleurs d’Occitanie / Pyrénées – Méditerranée se plaçant sur la 1ère marche du podium pour le nombre de médailles d’argent et la 3ème pour les médailles d’or.
Sur les 60 métiers en compétition, la région était représentée sur 48 métiers. Les jeunes sélectionnés pour constituer l’équipe d’Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ont été préparés comme des athlètes de haut niveau. Ils ont bénéficié, grâce à la Région, de modules de perfectionnement professionnel et d’une préparation mentale organisée par des clubs sportifs. Ces préparations avaient pour objectifs de former un groupe soudé et de permettre aux candidats d’acquérir confiance en eux, concentration et endurance nécessaires pour participer à la compétition nationale dans les meilleures conditions.« Ces résultats témoignent de la force de notre jeunesse. Je suis fière de voir que ces apprenti-e-s, ces lycéen-ne-s, ou ces jeunes salarié-e-s font le choix de leur passion et atteignent l’excellence ! Chef de file en matière de formation, c’était une évidence pour la Région de soutenir cette belle initiative et d’agir au quotidien pour permettre aux jeunes d’accéder à l’emploi dans les meilleures conditions, c’est-à-dire bien formés. Avec près de la moitié de son budget dédié à l’éducation, à la formation, à l’enseignement supérieur et à la recherche, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée met vraiment le paquet sur sa priorité absolue : l’emploi, l’emploi et l’emploi ! » a notamment déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée, en prenant connaissance de ces résultats.

Liste des médaillés de la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée

Aide à la personne
Noémie
FABRE
Argent
Boulangerie
Vincent
FOGAROLI
Médaillon d’excellence
Charpente
Ninn
VUILLEMOT
Argent
Construction de routes et Canalisation (candidat Abilympics)
Adrien
ROCH
Or Abilympics
Construction de routes et Canalisation (candidat Abilympics)
Jérémy
RUEN
Cycles et Motocycles
Aurélien
PIÉGELIN
Médaillon d’excellence
DAO-Dessin Industriel
Corentin
DE BRITO
Argent
Ébénisterie
Robin
FRANCOISE
Bronze
Horticulture
Gabriel
FAUCON
Argent
Maintenance Aéronautique
Swan
CADARS
Médaillon d’excellence
Menuiserie
Alexis
NUÉ
Argent
Miroiterie
Julien
SUTRA
Or
Mode et création
Léa
STEFANI
Bronze
Pâtisserie/confiserie
Romuald
MEUNIER
Bronze
Peinture Automobile
Enzo
BARRAGATO
Argent
Plâtrerie et constructions sèches
Ludovic
COLIN
Médaillon d’excellence
Plomberie et chauffage
Dimitri
BOURGIER
Médaillon d’excellence
Production Industrielle (en équipe)
Anthony
FISCHER
Argent
Production Industrielle (en équipe)
Antoine
GAIGNAGE
Production Industrielle (en équipe)
Thomas
BRETONNET
Réfrigération Technique
Nicolas
POUSSY
Médaillon d’excellence
Robotique mobile (en équipe)
Thomas
GODEL
Argent
Robotique mobile (en équipe)
Guillaume
GOURMELEN
Solier
Tony
FERRANDEZ
Or
Sommellerie
Alex
LIOTARD
Or
Taille de pierre
Guillaume
SALAZARD
Bronze
Tapisserie
Emma
CHAZALET
Bronze
Démo
Technologie automobile
Jimmy
ROSE
Or
Tôlerie Carrosserie
Kevin
MASCLE-GIRARD
Or
Tournage
Ludovic
JOYET
Or
Ovin
Lilian
FAGES
Bronze
Démo

NOUVEAU BILLET DE 50 €UROS : EN CIRCULATION AU PRINTEMPS 2017

Le 5 juillet 2016, la Banque centrale européenne (BCE) a présenté le nouveau billet de 50 € qui sera mis en circulation au printemps 2017 dans le cadre du renouvellement progressif des coupures de la monnaie européenne.
50 € - Crédits© Banque centrale européenneCe nouveau billet fait partie d’une série baptisée « Europe » car deux des signes de sécurité comportent un portrait de la princesse Europe, personnage de la mythologie grecque qui a donné son nom à notre continent. Les billets de 5 €, 10 € et 20 € font également partie de cette série.
Les signes de sécurité des coupures de cette série sont perfectionnés afin de permettre une meilleure protection contre la contrefaçon.
Le nouveau billet de 50 € conserve le brun comme couleur dominante et s’inspire du thème « Époques et styles architecturaux« .
Les dates exactes de son émission seront communiquées ultérieurement au public.
Le billet de 50 € est le plus largement utilisé de la zone €uro : il représente environ 45 % du total de billets en circulation selon la BCE, soit plus de 8 milliards de coupures.
La mise en place de la série « Europe«  va se poursuivre sur plusieurs années pour les billets de 100 € et 200 €, la coupure de 500 € ayant en revanche vocation à disparaître.

PRINTEMPS DES POÈTES : DU 4 AU 19 MARS 2017

« La poésie ne doit pas périr. Car alors, où serait l’espoir du monde ? » écrivait Léopold Sédar Senghor dans sa postface aux Éthiopiques.

Du 4 au 19 mars 2017, se déroule la 19e édition du Printemps des poètes sur le thème des terres d’Afrique(s) en lien bien sûr avec la poésie africaine francophone dont le Congolais Tchicaya U Tam’si et l’Algérien Kateb Yacine sont de grands représentants.
Ateliers de lecture à voix haute, café poésie, concours, poésie en appartement : le site web du printemps des poètes présente le programme des événements qui se déroulent près de chez vous dans sa rubrique Agenda.
La rubrique Poéthèque rassemble les bibliographies de près de 1000 poètes d’aujourd’hui, de poètes disparus et permet de découvrir les poètes en devenir. Elle propose aussi une recherche par titre, éditeur ou mot-clés.
Enfin, la rubrique Poèmes permet de lire, copier ou télécharger des poèmes à partir de différentes thématiques : poèmes pour Haïti, poèmes d’amour, poèmes sur l’espoir ou encore poèmes d’Afrique(s) par exemple.
Le Printemps des poètes est une manifestation nationale et internationale organisée tous les ans au mois de mars afin de faire connaître la poésie.

DÉMARCHES : 160 LETTRES TYPES POUR RÉGLER VOS LITIGES

À la suite d’un sinistre, votre assureur tarde à vous indemniser, vous avez été trompé sur l’état réel du véhicule que vous venez d’acheter, vous mettez en demeure un artisan de terminer les travaux… L’Institut national de la consommation (INC) vous propose 160 lettres types pour régler vos litiges ainsi que des conseils juridiques et les textes en vigueur. 
Voici quelques-uns des thèmes traités pour vous aider avant de vous lancer dans une procédure longue et coûteuse :
– Assurances (vous avez été victime d’un vol dans votre habitation et vous le déclarez à votre assurance…)
– Automobile/2 roues (vous avez loué un véhicule et des frais vous on été indûment facturés…)
Banque/argent (vous demandez la fermeture de votre compte…)
– Commerce/services (vous refusez de payer des frais supplémentaires que vous n’aviez pas préalablement acceptés…)
– Droit/justice (vous demandez l’annulation d’un contrat passé par votre enfant mineur, ainsi que le remboursement de son achat…)
– Énergie/environnement (des mesures ont été réalisées pour connaître l’exposition de votre logement aux ondes électromagnétiques, vous souhaitez connaître les résultats…)
– Internet/multimédia (vous mettez en demeure votre fournisseur d’accès à Internet de vous fournir le service promis…)
– Logement/immobilier (après votre départ, le propriétaire a fait des travaux, vous en contestez la facture…)
– Loisirs/tourisme (vous décidez d’annuler votre voyage, de quoi êtes-vous redevable…)
– Santé (victime d’un accident médical, vous demandez une indemnisation…)
– Transport (le retard d’un train vous a causé un préjudice, vous demandez une indemnisation…) 

Pour en savoir plus :
160 lettres types pour régler vos litiges

DÉDUCTION DES FRAIS RÉELS : LES BARÈMES KILOMÉTRIQUES 2017

Les barèmes kilométriques pour les voitures, motos, scooters… ont été publiés le 24 février 2017 au Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts. Ces montants sont identiques à ceux de 2016. En se basant sur ces barèmes, les salariés peuvent évaluer leurs dépenses durant leurs déplacements et demander aux services fiscaux la déduction de leurs frais réels pour l’impôt 2017 sur les revenus 2016.
Barème kilométrique applicable aux voitures (en €)
Puissance administrative (en CV)
Distance (d) jusqu’à 5 000 km
Distance (d) de 5 001 km à 20 000 km
Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moins
d x 0,41
(d x 0,245) + 824
d x 0,286
4 CV
d x 0,493
(d x 0,277) + 1 082
d x 0,332
5 CV
d x 0,543
(d x 0,305) + 1 188
d x 0,364
6 CV
d x 0,568
(d x 0,32) + 1 244
d x 0,382
7 CV et plus
d x 0,595
(d x 0,337) + 1 288
d x 0,401
Exemple : pour 4 000 kilomètres parcourus à titre professionnel en 2016 avec un véhicule de 6 CV, le contribuable peut faire état, en 2017, d’un montant de frais réels égal à 2 272 €(4 000 km x 0,568).
Ces barèmes sont calculés en fonction de la puissance du véhicule et du nombre de kilomètres parcourus. Ils prennent en compte notamment la dépréciation du véhicule, les frais d’achat des casques et des protections, les frais de réparation et d’entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et les primes d’assurances. Ces frais de déplacement concernent en particulier le transport du domicile au lieu de travail et le transport pendant les heures de travail.

LÉGISLATIVES – FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER : PAS DE VOTE ÉLECTRONIQUE !

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international a annoncé aux Français inscrits dans les circonscriptions électorales à l’étranger qu’ils ne pourront pas voter par voie électronique au moment des législatives de juin 2017. 
Les électeurs inscrits à l’étranger pourront néanmoins voter aux législatives dans les mêmes conditions qu’à l’élection présidentielle, à savoir soit :
– Par procuration
– Par correspondance
– À l’urne
Le ministère a pris cette décision compte tenu du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourraient affecter le bon déroulement du vote électronique. 
Rappel des dates des élections pour les Français qui votent à l’étranger
Dates des élections Présidentielle et Législatives
Élection
Continent américain
Autre continent
Présidentielle
1er tour : 22 avril 2017
2ème tour : 6 mai 2017
1er tour : 23 avril 2017
2nd tour : 7 mai 2017
Législatives
1er tour : 3 juin 2017
(vote électronique : entre le 24 et le 30 mai)
2nd tour : 17 juin 2017
(vote électronique : entre le 7 et le 13 juin)
1er tour : 4 juin 2017
(vote électronique : entre le 24 et le 30 mai)
2nd tour : 18 juin 2017
(vote électronique : entre le 7 et le 13 juin)

COMPANERAS… LES FEMMES ESPAGNOLES AU XXème SIÈCLE : UN EXEMPLE POUR AUJOURD’HUI

CompanerasLe 8 mars prochain, à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, le documentaire « Compañeras » de Dominique Gautier et Jean Ortiz sera projeté à 14h30 à la Bourse du Travail de Perpignan (salle Jean Jaurès).

« Compañeras » relate la situation de quasi-esclave des femmes espagnoles à la fin des années 1920, les mesures émancipatrices prises au cours des premières années de la II° République, l’engagement des femmes dans la défense de la République espagnole ainsi que la régression de leurs droits et de leurs conditions d’existence dans l’Espagne franquiste.
Si Femmes Solidaires et la LSR 66 se sont associées à l’IHS-CGT et à l’ANACR pour évoquer cette période, c’est qu’aujourd’hui les avancées arrachées par les luttes des femmes sont en grand danger devant la montée des intégrismes religieux et de l’extrême droite. Mieux connaître les drames d’un passé pourtant récent devrait favoriser, espérons-le, la mobilisation nécessaire à la défense de ces droits durement acquis et, surtout, à leur extension.

SAINT-LAURENT : « LES CHEMINS DE LA RETIRADA »

Conférence vendredi 3 mars 18h30 Mairie – Salle T. BERTHOMIEU
Serge BARBA, retraité de l’enseignement et ancien président de l’Association Fils et Filles de Républicains Espagnols et Enfants de l’Exode, animera une conférence dédiée à la Retirada, exode massif de la population espagnole pendant la guerre d’Espagne – Entrée libre.
L’engagement de Serge BARBA, à la présidence de l’association Fils et Filles de Républicains Espagnols et Enfants de l’Exode pendant sept années, l’a amené à parcourir les lieux et chemins du département des Pyrénées-Orientales, théâtre de la Retirada, mais aussi à recueillir des témoignages et rassembler de nombreux documents.
Afin de répondre à la demande des nombreux descendants de républicains espagnols, Serge BARBA a écrit et publié un ouvrage intitulé : « De la Frontière aux barbelés, Les chemins de la Retirada 1939″. Ce travail, sorte de carte géographique de la Retirada, est l’occasion de souligner à la fois les souffrances subies par les réfugiés espagnols et les manifestations de solidarité et d’entraide à leur égard.Serge BARBA a aussi publié plusieurs articles dans différents ouvrages consacrés à la Retirada. Son lieu de naissance, la maternité suisse d’Elne, est à la source de l’intérêt qu’il porte à l’exil des Républicains espagnols.
01

SENSIBILISATION À L’AUTISME : MÉGA ZUMBA PORTE D’ESPAGNE

À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, l’association Atouts Sports Porte d’Espagne-Catalunya, organise une méga Zumba le dimanche 2 avril 2017 à 10h, salle Al Sol rue des Jardins Saint Louis à Perpignan.
Huit instructeurs Zumba se succéderont sur le podium pour faire bouger le public.
La participation pour les danseurs est de 5 € (gratuit pour les moins de 12 ans).
La somme récoltée sera entièrement reversée à l’association « Sésame Autisme Languedoc-Roussillon ».

« Dress code » : tee-shirt bleu
Affiche Zumba Sesame

TRANSPORT DOUX : UNE AIDE FINANCIÈRE POUR L’ACHAT D’UN VÉLO ÉLECTRIQUE

Crédit photo : ©Naturestock - Fotolia.com
Crédit photo :
©Naturestock – Fotolia.com
Vous voudriez aller au travail en vélo mais vous avez des doutes sur vos capacités physiques pour y parvenir ? Vous pouvez acheter un vélo à assistance électrique et bénéficier d’une aide d’État. Un décret et un arrêté ont été publiés en ce sens au Journal officiel du 18 février 2017. Cette nouvelle aide, en place jusqu’au 31 janvier 2018, s’adresse à toute personne majeure domiciliée en France.
Son montant est fixé à 20 % du coût du vélo sans dépasser 200 €.Attention néanmoins, le vélo doit répondre à certaines conditions :
– Être neuf
– Ne pas être muni de batterie en plomb
– Être équipé d’un moteur auxiliaire électrique dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le vélo atteint la vitesse de 25 km/h.
Cette aide sera soit déduite du prix d’achat, soit remboursée après achat par le biais de l’Agence de services et de paiement (ASP) (un téléservice dédié va être mis en ligne sur le site de l’Agence très prochainement).
Pour toute demande d’information complémentaire, vous pouvez vous adresser directement à :
Agence de services et de paiement (ASP)
2 rue du Maupas
87040 Limoges Cedex 1
Téléphone : 05 55 12 00 00
Courriel : info@asp-public.fr
À savoir :
L’aide est attribuée une seule fois et ne peut pas se cumuler avec une aide de même type proposée par une collectivité publique (une mairie par exemple). L’acheteur du vélo s’engage par ailleurs à ne pas le céder dans l’année qui suit son acquisition. 
Textes de référence
Décret relatif aux aides à l’achat ou à la location des véhicules peu polluants
Arrêté modifiant l’arrêté du 30 décembre 2014 relatif aux modalités de gestion de l’aide à l’acquisition et à la location des véhicules peu polluants

TRANS-FRONTALIER : SOMMET FRANCO-ESPAGNOL DE MALAGA

Communiqué de François Calvet, Sénateur des Pyrénées-Orientales
François Calvet devant l'hôpital de Puigcerda
François Calvet devant l’hôpital de Puigcerda
Il y a maintenant plus de 10 ans, lors de la procédure de mise en œuvre pour créer le Groupement Européen de Coopération territoriale de l’Hôpital de Cerdagne, premier hôpital transfrontalier européen, nous avons eu affaire à un certain nombre de difficultés liées notamment au statut du personnel, à la reconnaissance de la nationalité française pour les bébés nés sur le territoire espagnol et surtout aux formalités extrêmement lourdes de transfert des corps des personnes décédées à l’hôpital.
Ces formalités avaient, dès l’ouverture de l’hôpital de Cerdagne, il y a maintenant plus de deux ans, créé un certain émoi dans les hauts cantons. En effet, les transferts de corps ne pouvaient intervenir qu’après ces formalités administratives lourdes et la nécessité de soins de conservations de corps y compris l’embaumement.
Pour pallier à cette difficulté, nous avions toujours fait référence à l’article 2, paragraphe 2 de l’accord de Strasbourg du 26 octobre 1973, qui permet, en matière sanitaire, de déroger au Droit International entre les pays européens. Cette possibilité dérogatoire  avait été évoquée entre nos deux pays à l’occasion du Sommet Franco-espagnol de Saragosse le 25 juin 2008, mais nécessitait un accord. 
Aujourd’hui,  cet accord de coopération technique a été approuvé le 20 février 2017 à Malaga à l’occasion du Sommet Franco-Espagnol et apporte des simplifications très importantes. Cette procédure permettra dorénavant le transfert des corps avec comme seul document sanitaire exigé le laissez-passer mortuaire délivré par l’hôpital.
FC sénat

LE SAUVETAGE EN MER EST DÉSIGNÉ « GRANDE CAUSE NATIONALE 2017″

Les associations SNSM, Sauveteurs en mer et SOS Méditerranée sont les lauréates du label Grande cause nationale 2017 dédié au sauvetage en mer.
Le label Grande cause nationale a pour objectif de sensibiliser le public aux grands enjeux de société. Chaque année, il est attribué par le Premier ministre à des organismes à but non lucratif ou à des collectifs d’associations qui peuvent ainsi organiser, pendant un an, des campagnes faisant appel à la générosité publique et obtenir des diffusions gratuites de messages sur les sociétés publiques de télévision et de radio (France Télévision et Radio France).
Le label Grande cause nationale existe depuis 1977. Il avait été attribué cette année-là au Comité espoir pour le cancer. L’an denier, le label a été attribué au collectif d’associations Adoptons les comportements qui sauvent constitué autour de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSP), de la Croix-Rouge française (CRF) et de la Fédération nationale de protection civile (FNPC).
Les thèmes retenus pour les grandes causes nationales portent généralement sur les phénomènes de société graves ou sur des problématiques médicales de grande ampleur, nécessitant une mobilisation du public, une meilleure information et davantage de moyens financiers.

DONS D’ORGANES : IL EST POSSIBLE DE REFUSER

Depuis le 1er janvier 2017, chacun est présumé consentant au prélèvement d’organes après son décès. En cas d’opposition à ce don, une inscription sur le registre national automatisé des refus peut aujourd’hui être réalisée en ligne sur le site du Registre national des refus.
La loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 a posé le principe du consentement présumé de chacun au prélèvement d’organes et de tissus post-mortem, sauf si un refus de don a été exprimé de son vivant.
Aujourd’hui, l’opposition suppose une inscription sur le Registre national des refus qui peut être réalisée :
– Par une demande d’inscription auprès de l’Agence de biomédecine par papier libre ou par Internet – Sur le nouveau site dédié registrenationaldesrefus.fr
– Par un document personnellement écrit, signé et daté confié à un proche (en cas d’impossibilité de réaliser soi-même cet écrit, le document peut être rédigé par un tiers dont le contenu devra être attesté par deux témoins).
Comme pour l’inscription au Registre national des refus réalisée par courrier, l’inscription en ligne suppose la fourniture d’une copie de sa pièce d’identité. Le site internet permet à chacun de modifier son inscription au registre ainsi que de la supprimer, si vous revenez sur vos choix.
À savoir :
Si vous formulez oralement votre refus au prélèvement d’organes sans réaliser d’inscription sur le registre avant votre décès, il sera demandé à vos proches d’en préciser les circonstances et de signer une retranscription écrite auprès d’une équipe médicale. L’inscription sur le registre garantit donc le respect de votre opposition et permet de soulager vos proches dans un moment de deuil.
Il est rappelé qu’il n’appartient pas aux proches du défunt de décider du prélèvement d’organes et tissus.

CALCULEZ EN LIGNE VOTRE IMPÔT 2017…

Vous voulez savoir combien vous allez payer d’impôt sur le revenu cette année ? Vous pouvez calculer en ligne le montant de votre impôt 2017 à payer sur vos revenus 2016 avec le simulateur en ligne proposé par le ministère de l’Économie et des Finances depuis le 17 janvier 2017.

Ce simulateur de calcul de l’impôt sur le revenu s’adresse à la grande majorité des contribuables.

Il existe deux modules de calcul :
– Simplifié (pour ceux qui déclarent des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des charges courantes comme les pensions alimentaires, les frais de garde d’enfant, les dons aux œuvres…)
– Complet (pour ceux qui déclarent des revenus d’activité commerciale, libérale, agricole, des investissements locatifs…).
Attention, le montant calculé reste indicatif.
Les taux applicables aux revenus 2016 pour l’impôt 2017 sont les suivants :
Revenus imposables par part
0 %
jusqu’à 9 710 €
14 %
de 9 710 € à 26 818 €
30 %
de 26 818 € à 71 898 €
41 %
de 71 898 € à 152 260 €
45 %
à partir de 152 260 €

Rappel :

Si le montant de votre impôt sur le revenu dépasse 2 000 €, vous devrez payer obligatoirement en ligne ou par prélèvements automatiques (mensuels ou à l’échéance).

SOCIÉTÉ À CHACUN SON EVEREST !

Par Claudine FUENTES, Conseillère municipale et communautaire, Responsable FN du canton 8 Perpignan 3
Claudine Fuentès
Claudine Fuentès
Nous avons tous vibré lors de l’arrivée de Thomas Coville, puis d’Armel Le Cléac’h après un tour du monde en solitaire risqué, héros de temps modernes, ayant franchi le Cap Horn, dit « l’Everest maritime ». Exploit physique, psychique et sportif mis en lumière par les caméras du monde entier.
 Bravo Messieurs !
Pour autant, ce sont d’autres héros que j’ai envie de saluer et de mettre en lumière aujourd’hui. Des hommes et des femmes que j’ai pu rencontrer dernièrement, salariés ou bénévoles des refuges de la SPA, pour qui leur Everest à eux est de sauver, de protéger et de soigner des centaines d’animaux, chiens, chats, animaux de ferme, abandonnés, parfois maltraités.
Nettoyer les boxes, soigner, rééduquer, apporter de l’affection à des animaux traumatisés, sont autant de petits exploits au quotidien réalisés, loin des crépitements des flashes, des micros et des caméras, par des personnes bien souvent bénévoles qui n’hésitent pas à donner de leur temps et de leur énergie pour la cause et le bien-être animal, depuis des années parfois.
Que leur engagement et leur dévouement soient ici salués.
À d’éventuels détracteurs qui indiqueraient que la souffrance humaine existe aussi, je citerais Alphonse de Lamartine : « On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas ».
Il ne s’agit pas de s’occuper exclusivement des animaux, mais de s’occuper des animaux aussi.
Ourca de la Kamada
Ourca de la Kamada

EMPLOI : « FACE AUX VAUTOURS DU MONDIALISME, IL FAUT RÉTABLIR ET DÉFENDRE LE CAPITALISME ENTREPRENEURIAL »

Communiqué de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM, au Conseil Régional d’Occitanie
FRANCE JAMET
FRANCE JAMET
« Vivarte », 1ergroupe français d’habillement et de chaussures, regroupe plusieurs marques célèbres. Il comptait 22.000 salariés en 2014, 17.500 en 2016 et aujourd’hui, son nouveau patron, Patrick Puy, devrait vraisemblablement présenter son plan stratégique et sans doute un nouveau plan massif de licenciements, en majorité des femmes (80%), souvent précaires et à temps partiel (51%). 
Dans notre région, ce sont au moins 9 magasins « La Halle aux Vêtements » et 2 magasins « André » qui seraient menacés, sans compter les enseignes « Caroll », « Kookaï », « Chevignon », « Naf Naf », « La Halle », « André, Minelli »… achetées par « Vivarte ».
Tout a commencé lorsque l’entreprise paternaliste et familiale « André » est tombée entre les mains d’investisseurs étrangers. Avec l’arrivée des financiers, après être passée de main en main et avoir racheté des entreprises textiles (*), les erreurs de stratégie se sont multipliées : Le but n’étant pas d’investir mais de vendre l’entreprise au bon moment.
C’est cela la différence entre le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier. Le chiffre d’affaire s’est effondré et la dette a explosé. « Vivarte », est aujourd’hui étranglé par un surendettement de 1,5 milliards d’€uros et un taux usuraire de 11%, car derrière le groupe textile se cache « Oaktree », un fonds américain qui est à la fois actionnaire et créancier de la société !
L’État aurait dû intervenir. Il n’a absolument rien fait au nom du sacro-saint principe de libre-échange de l’Union Européenne et de la concurrence libre et non faussée. Ainsi, la haute finance mondiale absorbe la richesse et les savoirs de nos entreprises françaises.
Marine Le Pen appliquera un modèle de patriotisme économique et de protectionnisme intelligent qui préservera l’emploi. Elle favorisera les investissements via un fond souverain français (CDC/BPI France) et la concurrence loyale en France. 
(*)André, Besson Chaussures, Caroll, Chaussland, Chevignon, Coctel, Cosmoparis (anciennement Cosmo), Creeks, Fosco, Kookaï, La Halle, La Halle aux chaussures, La Halle, Outlet, Liberto, Défi Mode, Merkal, Minelli, Mosquitos, Naf Naf, Pataugas, Saison 2, San Marina, SuperSport (vendue)

DÉPARTEMENT : ATTENTION AU MONOXYDE DE CARBONE !

Communiqué de la Préfecture
Avec le rafraîchissement des températures, des cas d’intoxication par monoxyde de carbone peuvent se produire dans le département. La présence de ce gaz, incolore et inodore qui se diffuse très rapidement dans l’environnement, résulte d’une combustion incomplète, quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane.
Maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue sont les symptômes de l’intoxication. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement. En cas d’intoxication aiguë, la prise en charge doit être rapide et justifie un appel aux services de secours d’urgence (tél : 18 ou 112) et une hospitalisation spécialisée.
Il convient d’être tout particulièrement vigilant en cas d’utilisation d’appareils de chauffage d’appoint, de groupes électrogènes ou de panneaux radiants à combustible gazeux.
Le strict respect de ces consignes est impératif pour éviter le risque d’intoxication mortelle :
Ne faites fonctionner les panneaux radiants à combustible gazeux qu’en période d’occupation des locaux
– N’installez jamais un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage) : il doit impérativement être placé à l’extérieur des bâtiments
– N’utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion
– N’obstruez jamais les grilles de ventilation, même par grand froid
– Aérez quotidiennement votre habitation, même par temps froid
– Faites vérifier régulièrement par un technicien compétent vos appareils de chauffage.

ESCROQUERIE DU SIÈCLE – TAXE D’AMÉNAGEMENT : LES TARIFS AU MÈTRE CARRÉ 2017

Connaissez-vous les nouveaux tarifs au mètre carré de la taxe d’aménagement qui peut concerner notamment certaines cabanes de jardin ? Ils ont été fixés par un arrêté publié au Journal officiel du 15 novembre 2016.
Le montant de la taxe est calculé selon la formule suivante : surface taxable (construction ou aménagement) x valeur forfaitaire (sauf valeur fixe pour certains aménagements) x taux fixé par la collectivité territoriale.
Le montant de la valeur forfaitaire fixé pour 2017 est de :
– 705 € le mètre carré hors Île-de-France (contre 701 € en 2016)
– 799 € le mètre carré en Île-de-France (contre 795 € en 2016).
Le taux fixé par la collectivité territoriale est composé de trois parts (communale, départementale et régionale), chaque part étant instaurée par délibération du conseil municipal, du conseil départemental et du conseil régional (uniquement en Île-de-France).
Rappel :
La taxe d’aménagement s’applique lors du dépôt d’un permis de construire (y compris lors d’une demande modificative générant un complément de taxation) ou d’une déclaration préalable de travaux. 
Textes de référence :
Arrêté du 7 novembre 2016 relatif à l’actualisation annuelle des tarifs pour le mètre carré de taxe d’aménagement 

À noter que tous les élus de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée, à l’exception du Groupe Front National, ont voté comme un seul homme l’augmentation de cette escroquerie qui plombe un peu plus encore les ménages et les entreprises du BTP. Un grand bravo à cette institution à majorité LR qui prétend s’attaquer au chômage et aux impôts socialistes ! Une CU il est vrai en état de cessation de paiement qui ne peut plus emprunter grâce à la bonne gestion de son Vice-Président aux finances…

Le FN, interrogé à ce sujet, nous précise que « nous sommes le seul groupe à avoir dénoncé le fait que cette Taxe était portée au maximum par l’exécutif LR… Soit 4%… Notre position est là suivante : on peut dénoncer cette décision pour les « grosses communes » évidemment, surtout quand JM Pujol se targue du « 0% fiscalité », bien vite oublié avec la nouvelle année… Autant pour les Maires des « petites » communes qui subissent de plein fouet les baisses de dotation de l’État, c’est plus délicat… Pour mémoire, cette Taxe ne concerne que les terrains amenés à être constructibles ou aménagés… ».

PANNEAUX DE SIGNALISATION ET RADARS : DU NOUVEAU POUR LES AUTOMOBILISTES ET MOTARDS

La Sécurité routière a annoncé, pour le 1er mars 2017, la mise en place progressive, en dehors des agglomérations, d’un nouveau panneau de signalisation ayant pour objectif d’informer, avant un radar, les usagers de la route de la vitesse limite autorisée.
Ce panneau va comporter :
– Un liseré jaune extérieur
– Des pictogrammes noirs sur fond blanc symbolisant la propagation des ondes vers une moto et une voiture (l’absence d’un pictogramme représentant un camion ne signifiant pas que ceux-ci soient exclus du contrôle).
Crédits  © sécurité routière
Crédits © sécurité routière
Un deuxième nouveau panneau est également créé pour annoncer les « itinéraires de contrôle par panneaux leurres«  (routes sans séparateur médian sujettes à de nombreux accidents en raison d’une vitesse excessive) où peuvent se trouver éventuellement des radars autonomes. Ce panneau est associé à un panonceau indiquant le kilométrage restant à parcourir sur l’itinéraire où des contrôles de la vitesse sont susceptibles d’être effectués.
Crédits  © sécurité routière
Crédits © sécurité routière

GRANDS FROIDS : PENSEZ À PROTÉGER VOTRE COMPTEUR D’EAU !

Quelques précautions éviteront que votre compteur ne se brise sous la pression de l’eau gelée… et que vous ne soyez privé d’eau ! 
Compteur d'eauVotre compteur est placé dans un regard, à l’extérieur
– Utilisez des sacs remplis de billes ou de débris de polystyrène pour isoler le compteur
– Isolez les parois du regard à l’aide de plaques de polystyrène et fermez bien le regard
– Veuillez ne pas utiliser de feuilles mortes, de la paille ou de la laine de verre qui ne sont pas adaptées à une protection extérieure 
Votre compteur est dans une cave ou dans un garage
– Protégez les canalisations et le compteur à l’aide d’un matériau isolant (laine de verre, gaine en mousse par exemple)
En cas d’absence prolongée
– N’interrompez pas totalement votre chauffage
– Vidangez votre installation à l’aide de la purge située après votre compteur et assurez-vous que le robinet après compteur soit bien fermé

DÉPARTEMENT : DÉCLENCHEMENT DU NIVEAU 2 DU PLAN GRAND FROID

APPEL À LA VIGILANCE À L’ÉGARD DES PERSONNES SANS ABRIS
Les prévisions météorologiques font ressortir une vague de froid plus prononcée sur le département qui se traduira par des températures ressenties négatives (action conjuguée de la température et du vent) les nuits et les journées prochaines, à partir du mardi 17 janvier.
Le préfet des Pyrénées-Orientales a pris à la décision de déclencher le niveau 2 du Plan grand froid lundi 16 janvier.
Le préfet invite la population à une vigilance particulière à l’égard des personnes sans abris, marginalisées ou isolées, pour lesquelles les températures prévues peuvent constituer un danger potentiel. Certaines d’entre elles sont installées dans des abris de fortune et refusent toute aide ou hébergement. Si elles refusent d’être mises à l’abri alors qu’elles semblent être en danger, il appartient aux personnes entrées en contact d’user, dans un premier temps, de toute leur persuasion et en cas d’échec, de prévenir le SAMU.
Ayez le réflexe 115 pour une demande d’hébergement ou de transport ; le 15 en cas de détresse vitale.
Places d’hébergement disponibles par arrondissement lors du déclenchement des niveaux de vigilance « Grand froid ou Très grand froid » : 146 places (120 places ouvertes + 26 en appoint)
Les centres d’hébergement d’urgence, dont les places sont renforcées, sont mobilisés dans chaque arrondissement. Les places sont activées via le numéro d’appel du 115.

– Arrondissement de Perpignan
Ouverture de 20 places supplémentaires (lits d’appoint) en renfort des 77 places existantes mobilisées par les opérateurs Croix-Rouge et Solidarité 66. Maintien d’hébergement 24/24 sur la structure d’accueil d’urgence de la Croix-Rouge.
Renfort, si besoin, du SAMU social (maraude) de la Croix Rouge Française par des secouristes sur la commune de Perpignan et ses environs de 17h00 à 23H00 – au-delà de 23h00 sur prescription du 115.
– Arrondissement de Céret
Ouverture de 4 places supplémentaires (lits d’appoint) en renfort des 15 places d’hébergement d’urgence de l’opérateur Étape Solidarité.
Mobilisation active des places d’hébergement d’urgence/mise à l’abri existantes : 2 places d’hôtel à Argelès-sur-Mer et 3 places d’hôtel à Amélie-Les Bains (mobilisation activée via le 115) en renfort des 18 places d’hébergement d’urgence de l’établissement Saint-Joseph (Banyuls-Sur-Mer).

– Arrondissement de Prades
Ouverture de 2 places supplémentaires (lits d’appoint) en renfort des 5 places d’hébergement d’urgence de l’opérateur SESAME
– Abri de nuit à Perpignan : 30 places
Ce dispositif mobilisé par la Croix Rouge Française a pour objectif d’assurer la mise à l’abri de nuit (distribution collations, douches) des personnes qui ne peuvent accéder à un hébergement par refus, soit des personnes, soit des centres d’hébergement (problèmes de comportements violents avec ou sans addictions).
Ouvert du 1er décembre au 31 mars, tous les jours, de 19h00 à 9h00.
Transport de nuit
Ce dispositif est activé via le numéro d’appel du 115

Afin d’acheminer les personnes sans-abri vers les centres d’hébergement d’urgence, un dispositif de transport est assuré par la Croix Rouge sur tout le département, tous les jours de la semaine, de 17h00 à 6h00 sur prescription du 115.
Tract Froid Extreme

SCRUTIN TPE : ENCORE QUELQUES JOURS POUR VOTER !

Ce scrutin concerne dans le département plus de 30 000 salariés des TPE et employés à domicile qui sont appelés à voter pour le syndicat qui les représentera pour les quatre prochaines années dans le cadre de la négociation de leurs conditions de travail.
En votant, les salariés des TPE et employés à domicile participent également à la désignation des salariés qui siégeront dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) ainsi qu’à la désignation des conseillers prud’hommes.
Le scrutin TPE s’est ouvert le 30 décembre dernier. Il entre dans sa dernière ligne droite.
Les électeurs ont jusqu’au vendredi 13 janvier prochain, date de la clôture du scrutin pour la métropole, pour voter.

Les électeurs qui n’auraient pas reçu ou qui auraient égaré leur matériel de vote peuvent encore demander le renvoi de ce matériel jusqu’au mardi 10 janvier 2017 minuit.

Pour ce faire, deux modalités simples de demande leur sont proposées :
– En ligne sur le site dédié à l’élection à l’adresse suivante :
https://election-tpe.travail.gouv.fr/jesouhaite-exercer-mon-droit-de-rectification
– Par téléphone, en contactant l’assistance dédiée, au 05 57 92 58 82, à la disposition des électeurs pour les accompagner dans leurs démarches et répondre à leurs questions sur le scrutin.

Pour que votre voix compte, votez !

Plus d’information sur : www.election-tpe.travail.gouv.fr

CONSOMMATION : CINQ RECOMMANDATIONS POUR RÉUSSIR VOS SOLDES

Les soldes d’hiver dans les magasins et sur Internet commencent le mercredi 11 janvier 2017 à 8 heures et se terminent le mardi 21 février 2017 inclus (sauf exceptions). L’Institut national de la consommation (INC) vous donne 5 conseils pratiques pour bien réussir vos achats… 
– Ne tardez pas trop (les soldes portent uniquement sur des marchandises qui ont été proposées à la vente et payées depuis au moins un mois à la date de début de la période de soldes considérée, le magasin ne pourra donc pas se réapprovisionner si vous ne retrouvez pas l’article que vous aviez repéré)

– Vérifiez que votre article est bien soldé (attention aux annonces de faux rabais et à la distinction entre les articles soldés et non soldés qui n’est pas toujours clairement identifiée) et repérez l’article soldé (bien vérifier l’étiquetage, le marquage ou l’affichage de l’article, attention l’annonce d’un rabais ne signifie pas toujours que le prix est intéressant)

– Comparez si vous achetez sur internet (la règle du double étiquetage s’applique également pour les achats sur Internet, pensez à bien comparer les prix entre les sites, à vérifier le coût des accessoires et des consommables, le montant de l’éco-participation pour les appareils électriques et les meubles, les frais de livraison et aussi les garanties commerciales)

– Vérifiez que le commerçant propose l’échange ou le remboursement (vous ne pourrez pas exiger le remboursement ou l’échange de votre article en période de soldes sauf si le vendeur le propose à titre commercial, ce qu’il est préférable de s’assurer avant votre passage en caisse ; dans le cas d’un achat sur Internet, le droit de rétractation, ou droit de retour, s’applique que l’article soit soldé ou non)
– N’oubliez pas vos droits en matière de garantie (en période de soldes, y compris sur Internet, le commerçant doit appliquer les garanties légales de conformité et des vices cachés).
Les dates des soldes du commerce en ligne ou vente à distance (e-commerce) sont alignées sur les dates nationales du commerce traditionnel.
date-des-soldes

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 11 INFRACTIONS MAINTENANT VERBALISÉES SUR LA BASE DE VIDÉOS OU RADARS

Depuis le 31 décembre 2016, 7 nouvelles catégories d’infractions routières peuvent être constatées sans interception du véhicule en bord de route grâce à la vidéo-verbalisation et aux radars. Cette mesure fait suite à un décret publié au Journal officiel du 30 décembre 2016.
Les nouvelles catégories d’infractions concernées sont :
– Le défaut du port de la ceinture de sécurité
– L’usage du téléphone portable tenu en main
– La circulation, l’arrêt, et le stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence
– Le chevauchement et le franchissement des lignes continues
– Le non-respect des règles de dépassement
– Le non-respect des sas-vélos
– Le défaut de port du casque à deux-roues motorisé.
La procédure de vidéo-verbalisation permet de constater sur écran de contrôle une infraction au code de la route filmée par une caméra de vidéo-protection implantée sur la voie publique. L’image du véhicule est capturée pour identifier la marque et le numéro de plaque d’immatriculation. Un procès verbal est alors édité, transféré au Centre national de traitement de Rennes qui adresse ensuite un avis de contravention au domicile du titulaire du certificat d’immatriculation.  
Rappel :
Il existait jusqu’alors 4 catégories d’infractions relevant de ce dispositif :
– Le non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop…)
– Le non-respect des vitesses maximales autorisées
– Le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules
– L’usage de voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules comme les bus et les taxis.

MICHEL ONFRAY ANNONCE LA FIN DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE !

Michel Onfray

Michel Onfray

Les jours de la civilisation occidentale sont comptés, affirme le philosophe Michel Onfray dans « Décadence », un livre au titre volontairement provocateur à paraître le 11 janvier chez Flammarion.
« La civilisation judéo-chrétienne européenne se trouve en phase terminale », soutient le philosophe athée, qui assure avoir constaté ce phénomène « comme un médecin le ferait d’une desquamation ou d’une fracture, d’un infarctus ou d’un cancer ».
Pavé de 650 pages, « Décadence », sous-titré « de Jésus au 11-Septembre, vie et mort de l’Occident », entend raconter l’histoire de la civilisation judéo-chrétienne des origines à nos jours au risque, parfois, de raccourcis hasardeux.
Ainsi, Michel Onfray n’hésite pas à dénoncer sans nuance « presque deux mille ans d’antisémitisme chrétien, et son terrible couronnement par la Shoah ».
Mais le livre, deuxième volet d’une trilogie intitulée « Brève encyclopédie du monde » (après « Cosmos » paru en 2015 et « Sagesse » attendu en 2018), impressionne également par ses innombrables et savantes références théologiques et philosophiques.
L’auteur ne cache pas son admiration pour le travail de Samuel Huntington et son « Choc des civilisations » (1996), un livre, écrit Onfray, « validé par le réel » bien qu’il fut « déconsidéré lors de sa parution en France par l’intelligentsia parisienne ».
Si le début de la fin de la civilisation judéo-chrétienne a commencé avec Nietzsche proclamant la mort de Dieu, l’auteur du « Traité d’athéologie », fait coïncider la fin de la civilisation occidentale avec la fatwa lancée par l’Iran contre l’écrivain britannique Salman Rushdie.
« Le 23 février 2016, la prime pour qui tuerait Salman Rushdie a été augmentée par l’Iran de 600.000 dollars. Que fait l’Occident? Rien. Que peut-il faire? Rien », déplore Onfray qui affirme par ailleurs que « le Dieu du Vatican est mort sous les coups du Dieu de La Mecque ».
« Sombrer avec élégance »
Dans le même temps, Michel Onfray condamne « les attaques » menées par des pays comme la France et les États-Unis contre des pays musulmans qui « ne nous menaçaient pas » comme l’Irak, la Libye ou le Mali.
Revenant sur la mort de Ben Laden, qu’il qualifie de « meurtre », Onfray écrit que « le terrorisme d’État se nomme guerre et terrorisme la¨+petite guerre+ de ceux qui résistent à la guerre d’État ».
L’Occident, estime le philosophe, ne vit désormais que dans le consumérisme. Or, fait-il remarquer « qui, à ce jour, donnerait sa vie pour les gadgets du consumérisme devenus objets du culte de la religion du capital? Personne ».
« On ne donne pas sa vie pour un iPhone. L’islam est fort, lui, d’une armée planétaire faite d’innombrables croyants prêts à mourir pour leur religion, pour Dieu et son Prophète. »
Le philosophe libertaire pourfend aussi le libéralisme qui, selon lui, « est un facteur d’enrichissement des riches et, la plupart du temps, d’appauvrissement des pauvres ». « L’Europe est à prendre, sinon à vendre », écrit-il.
« L’effondrement du judéo-christianisme en Europe, la baisse du taux de fécondité de sa population couplée à la +Résurgence de l’Islam+ et à l’augmentation de son taux de fécondité, témoigne en faveur de l’islam porteur d’une nouvelle spiritualité européenne capable de disposer de la puissance avec laquelle se constituent les civilisations nouvelles », prévoit l’auteur du « Manifeste hédoniste », qui dénonce tout à la fois le concile Vatican II qui « a fait de Dieu un copain à tutoyer » et la libéralisation des moeurs.
« Les législations postchrétiennes qui libèrent la sexualité et la découplent de la procréation, de l’amour et de la famille contribuent à l’effondrement démographique », écrit-il.
« Le judéo-christianisme a régné pendant presque deux millénaires. Une durée honorable pour une civilisation. La civilisation qui la remplacera sera-t-elle aussi remplacée ? Question de temps. Le bateau coule : il nous reste à sombrer avec élégance. » 
06/01/2017 15:58:11 –  Paris (AFP) –  © 2017 AFP

SOCIÉTÉ : QUELS SONT LES JOURS FÉRIÉS EN 2017 ?

C’est l’article L. 3133-1 du code du travail qui fixe la liste des fêtes légales considérées comme des jours fériés.
À noter que, contrairement aux ânerie lues et entendues ici ou là, le LUNDI DE PENTECOTE EST TOUJOURS FÉRIÉ, y compris sous le gouvernement Raffarin. C’est son caractère CHÔMÉ qui avait été remis en cause…
Dates des jours fériés en 2017
Dimanche 1er janvier
Jour de l’An
Lundi 17 avril
Lundi de Pâques
Lundi 1er mai
Fête du Travail
Lundi 8 mai
Armistice 1945
Jeudi 25 mai
Ascension
Lundi 5 juin
Lundi de Pentecôte
Vendredi 14 juillet
Fête nationale
mardi 15 août
Assomption
Mercredi 1er novembre
Toussaint
Samedi 11 novembre
Armistice 1918
Lundi 25 décembre
Noël
 1er mai
Le 1er mai est le seul jour obligatoirement chômé pour tous les salariés, le travail n’étant prévu ce jour-là que dans certains établissements et services (hôpitaux, transports publics…) où le travail ne peut pas être interrompu en raison de la nature de leur activité. 
Autres jours fériés
D’autres jours fériés peuvent exister dans une région, une localité ou dans certains secteurs d’activité. C’est le cas, par exemple, de l’Alsace et de la Moselle qui bénéficient également du Vendredi Saint et du 26 décembre. 
Ponts
L’employeur peut également accorder un pont aux salariés en particulier entre un ou deux jours de repos hebdomadaire et un jour férié. Les heures perdues du fait du pont peuvent être récupérées, les salariés étant amenés à effectuer un autre jour les heures de travail perdues.

LITTÉRATURE : LA PAUVRETÉ N’EST PAS UNE FATALITÉ

Plus de 200 personnes se sont déplacées samedi matin pour rencontrer les co-auteurs d’un ouvrage qui met en lumière des figures de proue qui se révoltent contre la pauvreté. Présidée par le Maire de Perpignan Jean-Marc Pujol et animée par Jean-Jacques Bedu et Yann Proix du CML, la conférence a passionné l’auditoire.
insurges-pams3André Bonet et Michel Bolasell ont présenté leur livre « Les insurgés de la pauvreté »
André Bonet et Michel Bolasell brossent une trentaine de  portraits d’insurgés qui ont choisi le camps des pauvres  dans un livre qui vient de paraître  aux éditions Philippe Rey. Cette armée de la bonté témoigne de ce que l’humanité a finalement de meilleur. François d’Assise, jeune mondain, s’est défait de ses richesses encombrantes. Ce vagabond du partage trouve écho aujourd’hui chez François, le pape des pauvres.
Le refus de la misère
Vincent de Paul a créé une œuvre de charité qui dure plus longtemps que les empires de la finance. Benoît Joseph Labre, le routard, comme Jeanne Jugan, la mendiante aux deux cents maisons d’accueil ; les banquiers comme Benjamin Delessert, fondateur des Caisses d’Epargne  ou Mohammed Yunus et son soutien au micro-crédit, qui ont fait de l’argent un moyen et non une fin, sœur Emmanuelle et ses chiffonniers, Mère Teresa et Coluche, tous différents, tous engagés aux côtés des abandonnés, tous humains. Comme ce Pepe Mujica, le président de l’Uruguay, comme les milliardaires philanthropes Bill Gates et Mark Zuckerberg, tous ceux-là et bien d’autres nous disent que le refus de la misère, c’est un combat d’une vie et non pas d’une journée. Près de 20% des habitants du Languedoc-Roussillon sous le seuil de pauvreté. « La misère est l’œuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire », disait  Joseph Wresinski. Cette phrase dit bien que la misère n’est pas une fatalité. Elle en situe la responsabilité non pas au niveau de certains hommes, mais de tous, et la responsabilité d’en venir à bout est aussi l’œuvre de tous.
presentation-insurges-hotel-pams

POLITIQUE : SOUTIEN DE CIRCONSTANCE AUX POLICIERS LES DIRIGEANTS « LES RÉPUBLICAINS » DES P.-O. S’ENFONCENT UN PEU PLUS DANS L’HYPOCRISIE ! »

Communiqué du Front National des Pyrénées-Orientales 
Devant les déclarations du chef de file des LR 66, François Lietta et du Maire Jean-Marc Pujol sur leur soutien aux fonctionnaires de la Police Nationale, on ne peut que rester « sans voix » !
En effet, ce soutien de circonstance à nos policiers nationaux, juste avant une élection interne à leur mouvement, ne peut masquer les responsabilités objectives de la politique menée par ce parti, quand il était aux affaires.

Est-il encore utile de rappeler à nos concitoyens que c’est sous le gouvernement Fillon et la Présidence de Nicolas Sarkozy, qu’ont été supprimés près de 13 000 postes dans la Police Nationale et la Gendarmerie, et près de 4000 dans la DCRI…
Sans oublier les 54 000 postes de militaires supprimés, ce qui en plein opération Sentinelle,
auraient pu soulager sur notre territoire nationale, les forces mobiles d’intervention (CRS ou Gendarmes Mobiles) !

Et en matière de Politique Judiciaire, on ne peut pas dire également que Nicolas Sarkozy et François Fillon aient fait preuve de fermeté…Avec un signe fort envoyé aux délinquants: la suppression de la double peine : la même qui nous aurait permis d’expulser l’auteur de l’attentat de Nice, islamiste de nationalité tunisienne, déjà condamné pour « violences » !

Les résultats de cette politique sont malheureusement bien visibles à Perpignan, où le bilan sécuritaire est directement lié à la « Politique de la Ville » mise en place depuis 30 ans par l’UMP-LR… Les chiffres parlent d’eux-mêmes: violences faites aux femmes +45%, cambriolages +24% ! (Source l’Indépendant du 14 septembre 2016)

Messieurs « Les Républicains », un peu de décence… À minima de l’honnêteté politique !

POLITIQUE : « IL EST GRAND TEMPS QUE L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT SOIT RESTAURÉE »

Par François Lietta, Président de « Les Républicains 66″ 
Depuis des mois les forces de l’ordre subissent des agressions majeures et paientt un tribu humain démesuré sans avoir le moindre soutien de la part du gouvernement. Dans le même temps, l’exécutif demande également aux forces de l’ordre d’assurer le maintien de la sécurité, sans leur donner tous les moyens nécessaires à l’accomplissement de cette mission.
Les hommes et les femmes qui forment le corps de la Police nationale mettent leur vie en danger quotidiennement pour nous permettre de vivre en sécurité. La terrible attaque au cocktail Molotov d’un véhicule de police à Viry-Châtillon le 8 octobre dernier, lors de laquelle un adjoint de sécurité (ADS) de 28 ans a été très grièvement brûlé, nous l’a tragiquement rappelé.
Et quand ces hommes et ces femmes courageux voient que leurs agresseurs sont au mieux qualifiés de « sauvageons » par leur ministre de tutelle alors qu’il s’agit de barbares assassins et que ce même ministre de tutelle, enfermé dans son idéologie laxiste, envisage de prendre des sanctions à leur encontre alors qu’ils ne font qu’exprimer une juste colère la coupe est pleine !
La responsabilité d’un gouvernement est de permettre aux forces de l’ordre d’accomplir leur mission au service de tous dans de bonnes conditions sans risquer chaque jour d’être pris pour cible et de se sentir épaulé par leur hiérarchie. Les Républicains des Pyrénées-Orientales comprennent le malaise des policiers liés au désarmement pénal consécutif à la politique de Mme TAUBIRA ( inexécution de 100 000 peines par an, insuffisance du nombre de places de prison, réductions de peine systématiques, contrainte pénale), à la montée des violences contre les policiers (+14% en un an), à la multiplication des zones de non-droit et à la sur-mobilisation des forces de l’ordre trop souvent affectées à des tâches indues et à des missions inappropriées (gardes statiques, sécurisation des fan-zones, manifestations ou occupation de sites trop souvent admis) malgré l’état d’urgence.
Nous exhortons le Gouvernement à attribuer aux forces de l’ordre les moyens de se défendre notamment par la réforme de la légitime défense, la sanction exemplaire des agresseurs, le déploiement d’équipements de protection et à les assurer de sa confiance et de sa considération plutôt qu’à envisager de les sanctionner. 
Il est grand temps que l’autorité de l’Etat soit réaffirmée, elle le sera par l’alternance. 
Rappelons toutefois que le nom de « Sauvageon » signifie à la fois « Arbre ou arbuste qui a poussé spontanément dans la nature, et qui peut être prélevé et greffé » et « Enfant farouche qui a grandi dans l’abandon et sans éducation, comme un sauvage » et qu’il ne minimise en rien les actes commis (NDLR).

RAPPELONS PAR AILLEURS QUE SOUS LE QUINQUENNAT PRÉCÉDENT, PAS MOINS DE 12.000 POSTES DE POLICIERS ET GENDARMES ONT ÉTÉ SUPPRIMÉS, sans parler des suppressions de postes dans la DCRI et l’armée…, par ceux-là même qui donnent à présent des leçons de savoir-faire…
Lire https://www.facebook.com/DirectSudActu/

POLITIQUE : « LES POLICIERS MÉRITENT UN SOUTIEN SANS FAILLE DE TOUTE LA CLASSE POLITIQUE »

Par J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM – Soutien de Nicolas Sarkozy
Signataire de la charte anticor
Comment un gouvernement, parfaitement au courant de la situation d’agression permanente des forces de police, peut-il qualifier de « sauvageons » les meurtriers cagoulés qui attaquent à coups de cocktails Molotov des policiers dans leur voiture, les empêchant d’en sortir, donc pour les tuer !
Non, ce sont des tueurs. Et c’est le mot exact. Nulle part ailleurs dans le monde un gouvernement, quel qu’il soit, accepterait les violences et les insultes répétées que doivent subir les défenseurs de la République que sont nos policiers.
Aucun corps constitué n’est soumis à une telle réglementation, à une telle surveillance des médias, alors que nos policiers sont souvent les seuls à faire respecter les lois de la République.
Force doit rester à la Loi. Les policiers méritent le soutien sans faille de toute la classe politique car ils ont déjà le soutien des Françaises et des Français.
Rappelons toutefois que le nom de « Sauvageon » signifie à la fois « Arbre ou arbuste qui a poussé spontanément dans la nature, et qui peut être prélevé et greffé » et « Enfant farouche qui a grandi dans l’abandon et sans éducation, comme un sauvage » et qu’il ne minimise en rien les actes commis (NDLR).

RAPPELONS PAR AILLEURS QUE SOUS LE QUINQUENNAT PRÉCÉDENT, PAS MOINS DE 12.000 POSTES DE POLICIERS ET GENDARMES ONT ÉTÉ SUPPRIMÉS, sans parler des suppressions de postes dans la DCRI et l’armée…, par ceux-là même qui donnent à présent des leçons de savoir-faire…
Lire https://www.facebook.com/DirectSudActu/

MIGRANTS : APRÈS LA MOTION DE LA HONTE DU FN, L’APPEL DES COMMUNISTES CATALANS

Le 17 octobre, le groupe FN à la communauté urbaine a déposé une motion contre l’accueil des migrants et lancé une pétition sur le même thème. La motion, comme la pétition mêle sans vergogne migrants, réfugiés, délinquance et djihadisme, difficile de faire pire dans l’ignominie. C’est un appel à la haine. Si des hommes, des femmes, des enfants fuient leur pays, c’est parce qu’ils y connaissent la misère, les violences et les bombardements, que leur vie est en jeu. Des milliers d’entre eux restent au fond de la Méditerranée !
C’est contre ces gens que le FN veut monter les habitants de notre département. Ce parti montre une absence totale de sensibilité à tout ce qui est humain. Ils veulent faire peur, ils ont le cœur sec, ne construisent rien. Il est heureux qu’il y ait des personnes qui refusent ces positions. Le chemin de la solidarité est le bon. Comment imaginer un projet de société fondé sur l’exclusion et l’intolérance? C’est oublier comment, au fil des siècles, et des flux migratoires s’est formée la société française. Le FN aurait renvoyé chez eux Marie Curie, Picasso, Pau Casals et tant d’autres !
Les communistes du département appellent les citoyens d’ici à protester et agir vigoureusement contre ces positions nauséabondes.

POLITIQUE : « PRENEZ DES CLANDESTINS ET À VOS FRAIS ! »

Réponse de Louis Aliot Député Européen Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan au Maire de Montner Didier Barbaro : Lire « MONSIEUR ALIOT, VOUS DEVRIEZ AVOIR HONTE »
Monsieur le Maire,
louis-aliotJ’ai bien lu votre « lettre ouverte » ou devrais-je dire votre succession d’amalgames douteux, symboles d’une idéologie sectaire d’un autre âge, auxquels les Françaises et les Français ne croient plus, y compris dans votre propre village !
J’en profite pour saluer vos administrés qui m’ont placé largement en tête lors du dernier scrutin régional : 43% au premier tour ; 48% au second devant la socialo-communiste-verdâtre Delga.
Vous savez très bien que ce ne sont pas les individus en tant que tels que nous visions dans cette motion, car ils sont les victimes de la politique absurde menée par la droite et la gauche depuis 30 ans et qui a été aggravée par ce gouvernement socialiste.
Je suis un républicain et un démocrate et la Loi doit s’appliquer de la même manière sur l’ensemble du territoire pour tous les individus.
Rien n’est au-dessus de la Loi, rien n’est au-dessus de la souveraineté du peuple.
De plus, vous vous permettez de comparer odieusement la submersion migratoire actuelle avec les différentes vagues de populations arrivées dans notre pays depuis 50 ans, ce qui est scandaleux. Pour la plupart d’entre-deux et ce sont les statistiques européennes officielles qui le disent, une extrême minorité fuit la guerre. La grande majorité sont des clandestins qui migrent pour des raisons purement économiques.
Je suis moi-même fils de rapatriée et n’ai pas de leçon à recevoir d’un écolo-communiste, héritier idéologique de ceux qui pendant près de 70 ans ont déporté des millions de personnes et exterminé tant d’autres à travers le monde… Voulez-vous que nous vous rappelions l’accueil subi par les pieds-noirs et harkis dans notre département alors qu’ils n’étaient pas des migrants, mais des Français ? Voulez-vous que nous rappelions les manifestations d’insultes devant le camp de Rivesaltes par les communistes qui avaient choisi le FLN et qui menaçaient les harkis et leurs familles de représailles ! Une honte soigneusement dissimulée dans les livres d’histoire.
Alors que nos territoires sont confrontés à un taux de chômage et de pauvreté élevés dans notre département qui est l’un des plus pauvres de France, que nos concitoyens font face à des problèmes de logement, à des difficultés pour boucler leur fin de mois, vous souhaitez, vous, trouver les moyens de loger les immigrés clandestins ?
Mais prenez-en chez vous ! A votre charge et non à celle de la collectivité ! Que vos amis de gauche en fassent de même et qu’ils mettent à disposition leurs résidences secondaires pour les accueillir !
C’est trop facile de jouer les humanistes avec l’argent des autres !
Et puis quand même monsieur le maire, avez-vous songé qu’ils sont des milliers, peut-être des millions, à envisager de migrer chez nous ? Le réservoir de l’immigration est inépuisable. Allez-vous tous les recevoir ? C’est démagogique et potentiellement explosif pour notre équilibre économique et la paix civile.
Vous n’êtes pas sans ignorer que l’arrivée massive de « migrants » engendre des tensions graves dans de nombreuses communes d’Europe, en vous rappelant également que des terroristes ont profité ou profitent clairement de ces flux pour pénétrer sur le territoire de la République dans le but d’y perpétrer des attentats…
C’est appliquer le principe de précaution que de ne pas les recevoir et notre responsabilité est d’aller tenter de régler les problèmes dans leurs pays d’origine, non pas en déversant des bombes mais en favorisant un développement équilibré.
Non Monsieur, les Françaises et les Français, quelles que soient leurs origines ou leurs conditions, n’ont pas à subir les conséquences de la politique étrangère des irresponsables Sarkozy et Hollande, ou de technocrates de Bruxelles qui ont vendu notre souveraineté et nos libertés. Ceux-là même que vous défendez !
En conclusion, balayez devant votre porte et procédez à votre examen de conscience sur la situation actuelle qui est la conséquence de la folle politique menée par vos amis depuis plus de 30 ans. La situation explosive que nous connaissons est un peu la vôtre ; elle est liée à votre aveuglement et à votre sectarisme.
Notre premier devoir d’élus locaux c’est de défendre les nôtres.
Louis Aliot
motion-fn-du-ca-17-10-16-page-01motion-fn-du-ca-17-10-16-page-02

FORFAIT SANTÉ : ATTENTION AUX PRESTATIONS ABUSIVEMENT FACTURÉES

Les prestations dispensées par les établissements de santé, prises en charge par l’Assurance maladie et celles non prises en charge, sont clairement définies par la législation. Ainsi, seules les prestations pour exigence particulière, sans fondement médical, ne sont pas prises en charge par les régimes obligatoires de Sécurité sociale et donnent lieu à facturation à la charge du patient hospitalisé.
Sont concernées les prestations suivantes :
– L’installation dans une chambre particulière, en l’absence de prescription médicale imposant l’isolement
– L’hébergement, les repas et les boissons des personnes qui accompagnent la personne hospitalisée
– La mise à disposition du patient, dans la chambre, de la télévision et d’un téléphone
– Les interventions de chirurgie esthétique
– Les prestations exceptionnelles ayant fait l’objet d’une demande écrite, dans la mesure où ces prestations ne sont pas couvertes par les tarifs des prestations de l’établissement.
Peut également donner lieu à facturation, le maintien du corps du patient dans la chambre mortuaire de l’établissement, à la demande de la famille, au-delà de trois jours suivant le décès.
L’établissement de santé doit informer le patient du prix de ces prestations.
C’est ce que rappelle la ministre des Affaires sociales et de la Santé dans une réponse ministérielle publiée le 30 août 2016.
En pratique, les établissements hospitaliers, tant privés que publics, facturent parfois aux patients des prestations, sous la forme de forfaits, sans que le caractère optionnel de ces prestations ne soit précisé. Sauf assurance spécifique, ces forfaits ne sont ni remboursés par la Sécurité sociale, ni par les complémentaires santé.
Les agences régionales de santé (ARS) sont chargées de traiter les réclamations des patients avec l’appui, si nécessaire, des services de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dont l’une des missions est de vérifier la loyauté des pratiques commerciales des professionnels à l’égard des consommateurs. 

Où s’informer ?
Agence régionale de santé (ARS)

FRAIS BANCAIRES : COMPARER LES BANQUES PRÈS DE CHEZ VOUS !

Cartes de paiement, frais de retrait d’espèces à un distributeur d’une autre banque, frais de tenue de compte… Qu’en est-il de tous ces frais bancaires ? Sont-ils les mêmes d’une banque à l’autre ? Pour comparer les tarifs de votre banque avec ceux d’une autre banque de votre département mais aussi pour connaître l’évolution de ces tarifs, retrouvez en ligne le comparateur gratuit proposé par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF).
Pour cela, rendez-vous sur www.tarifs-bancaires.gouv.fr et choisissez tout simplement :
– Le type d’établissement vous intéressant (banques ou prestataires de services de paiement avec agences ou en ligne)
– Votre département
– Et les tarifs des prestations bancaires que vous voulez comparer (14 choix possibles).
Depuis juillet 2016, ce comparateur permet de visualiser l’évolution des tarifs par une flèche (vers le haut, le bas) ou un signe  = (pour les stagnations). En passant la souris d’ordinateur sur le tarif, il est également possible de connaître les détails quantitatifs de cette évolution et la date de la dernière évolution de ce tarif (exemple : +1 € depuis le 1/1/16).
Il y a environ 150 établissements référencés dans ce comparateur ce qui représente environ 98 %du marché des banques.
Attention :
Les tarifs fournis sur ce comparateur proviennent de l’extrait standard des tarifs en tête des plaquettes tarifaires disponibles sur le site Internet des banques et des prestataires de services de paiement (ceux qui sont réellement appliqués peuvent donc être différents en fonction du profil du client ou des offres commerciales en cours).

SOCIÉTÉ CARTE D’IDENTITÉ DE PLUS DE 10 ANS : ATTENTION, TOUS LES PAYS NE l’ACCEPTENT PAS !

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d’identité (CNI) délivrées aux personnes majeures est passée de 10 à 15 ans. Ainsi, pour les cartes délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la date d’expiration ne correspond donc pas à la date qui est inscrite sur la carte.
Certains pays, tel que la Belgique et la Norvège, n’autorisent pas l’entrée sur leur territoire aux personnes titulaires d’une carte portant une date de validité en apparence périmée. D’autres pays, tels que notamment l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, etc., n’ont pas expressément fait savoir s’ils reconnaissent ou non la validité de telles cartes.
Il est en conséquence fortement recommandé aux voyageurs de vérifier quelle est la position du pays dans lequel ils envisagent de se rendre et si nécessaire, de demander le renouvellement de leur carte d’identité ou de se munir d’un passeport.
La liste des pays ayant officiellement confirmé qu’ils acceptaient les cartes dont la validité est prolongée de 5 ans, celles des pays n’ayant pas officiellement transmis leur position et la liste des pays ne reconnaissant pas la carte d’identité portant une date de validité en apparence périmée comme document de voyage sont consultables sur le site du ministère des Affaires étrangères.
LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031