DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
PUB réduite DirectSud 190
LOGO IFA 2016 190 jpg
LA FRANCE PÉRIPHÉRIQUE 1ère de couv 190
1ère couv 190
pub-les-insurges-190
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Salaud d'élu
COUV 190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
Bandeau conseils incendie 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
1ère de couv. 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Pollestres

COMEDIE MUSICALE

Notre Dame de Paris à Pollestres

C’est le samedi 25 Janvier, à 21h00, salle Jordi Barre de Pollestres qu’aura lieu une représentation de la comédie musicale NOTRE DAME DE PARIS, interprétée par la troupe Octet Spectacle. Ce spectacle est une reprise intégrale de la comédie musicale de 1998 écrite et composée par Richard Cocciante et Luc Plamandon.

Sur scène : 7 chanteurs et chanteuses, 6 danseuses et 2 comédiens. Dans les coulisses, c’est au total une équipe de 30 personnes qui prépare le spectacle (metteur en scène, chorégraphe, couturière, techniciens, maquilleuses, coiffeuses). La mise en scène est de Bruno Bertrand et les chorégraphies sont de Nataly Fructuoso.

Après une première tournée en 2013 qui fût un véritable succès, la troupe a décidé de repartir pour une seconde tournée dans la région Languedoc-Roussillon en passant par Pollestres. Un spectacle de grande qualité au prix de 10 euros seulement l’entrée.

Billetterie au 06 71 95 36 44, au magasin AUCHAN
ou sur place à l’ouverture des portes à 20h.
Renseignements : Cap Sport Animations : 06.09.31.93.60

POLLESTRES : Vœux de Daniel Mach à la population

« Une commune ambitieuse, lumineuse, paisible et agréable à vivre ». 

Plus de 1400 personnes sont venues assister aux voeux de "leur Maire". Un succès jamais démenti !

Plus de 1400 personnes sont venues assister aux voeux de « leur Maire ». Un succès jamais démenti !

C’est un Daniel Mach combatif qui présentait ses vœux aux Pollestrencs vendredi dernier « à titre gratuit » s’empresse-t-il de dire, une soirée traditionnelle qu’il qualifie également de « moment privilégié », de « moment d’échanges entre les élus, les associations, les commerçants et plus largement, les administrés, la meilleure occasion de se poser quelques instants, pour ensemble tirer les enseignements du passé, regarder le présent, et préparer l’avenir ».

Combatif mais aussi plein d’humour. Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux, une vertu mal partagée entre élus, ou conjoints d’élus, dont la tête a parfois un peu tendance à gonfler. Mais ça c’est ailleurs et certainement pas à Pollestres !

Et de l’humour il en a fallu à Daniel Mach lorsqu’il a découvert ce film réalisé par le Conseil Municipal des Enfants qui n’épargne pas celui qu’ils appellent familièrement « Dany », et à qui ils infligent la note de 3.5 / 10 pour l’absence de distributeurs de sacs à déjections canines sur le territoire communal. « C’est fait, le premier a été installé hier, dans le centre ancien, aux abords de la résidence La Senyora » se défend « Dany » en narguant un peu ses contradicteurs ! Combatif lorsqu’il s’agit de défendre le bilan de l’année écoulée. Alors que dans d’autres communes, la simple évocation d’un quelconque regard en arrière est auto-proscrit en raison des échéances électorales à venir, « Dany », lui, assume : « Contrairement aux idées reçues, la loi n’interdit pas de faire le bilan de nos actions, il proscrit tout simplement d’en faire l’apologie, nous avons vérifié les textes ! ».  Et d’ajouter tout de même par précaution que « toutes les infrastructures réalisées, l’ont été à la demande et sur l’initiative des seuls administrés pollestrencs. Avec ça, je m’exonère de tout recours ! ». Combatif également à l’égard du Conseil Général contre lequel le Maire de Pollestres à engagé une croisade judiciaire : « Mais elles ont (ces infrastructures – NDR) également et surtout, été financées par leurs impôts, exceptée, bien évidemment, la part d’impôts du Conseil Général, qui n’est jamais réinjectée à Pollestres« . Un peu la même rhétorique que Jean Vila, le Maire de Cabestany, mais avec lui c’est sur l’Agglo. PMCA  que la foudre s’abat !

Un peu plus tard, « Dany » reviendra sur cette plainte contre le Conseil Général « pour discrimination à caractère politique », avec le sens de la formule et de la rime : « Beaucoup s’en plaignent, beaucoup la subissent, mais personne n’ose le dire, par peur de représailles. Il est vrai que le dire peut faire rire, mais le faire, en tout cas, c’est sûr, ça fait taire.
Dix ans que Pollestres n’a pas obtenu le moindre €uro de subvention, sur les projets d’investissements communaux qu’elle a présentés au Conseil Général.
Dix ans que votre maire, malgré de multiples demandes, n’a pas été reçu au Conseil Général, pour évoquer les dossiers d’avenir de Pollestres
.
C’est vrai, notre mode de gestion, notre rigueur, ont permis malgré tout de développer, de moderniser et d’organiser notre commune. Dorénavant, c’est à la justice d’entreprendre les investigations qui s’imposent, et elle a toute ma confiance, pour reconnaître que Pollestres est bien victime de discrimination à caractère politique« .
L’ancien boxeur ne lâchera pas la Présidente Ermeline Malberbe, et Christian Bourquin qui se cache juste derrière, les Pollestrencs peuvent compter sur leur 1er Magistrat pour les défendre ! Et d’en remettre une couche au cas où ça ne suffirait pas : « Je déplore le peu de soutien que le Conseil Général réserve aux communes ambitieuses, et tout particulièrement à Pollestres. C’est bien connu, dans ce département, il y a ceux qui s’arrangent, et ceux qui dérangent. Selon Malraux, « seul l’esclave dit toujours oui ». Eh bien, nous avons choisi, avec les membres du Conseil Municipal, de dire Stop.

Daniel Mach, Charisme et chaleur séduisent les foules !

Daniel Mach, Charisme et chaleur séduisent les foules !

En revanche, PMCA en la personne de son Président J.Paul Alduy, est vivement remerciée : « d’abord de sa présence ici, ce soir, mais également pour la confiance qu’il me témoigne, dans les dossiers dont j’ai la responsabilité en tant que Vice-Président chargé de l’Economie, compétence communautaire vitale, pour la sauvegarde et la création d’emplois et d’entreprises, dans le département. (…) L’adhésion de Pollestres à la Communauté d’Agglomération a été bénéfique, et personne ne peut le nier. Des travaux colossaux, qui n’auraient jamais pu être réalisés sur le budget communal, ont pu l’être, grâce à la réflexion qui unit les 36 communes de l’Agglo. L’état d’esprit que nous avons su insuffler, au sein de cette Communauté d’Agglomération, a permis aux 36 maires d’apprendre à se connaître, pour construire des projets d’avenir ».

Le « show » se termine par l’évocation de la solidarité, de la fraternité, de  la générosité, du courage, de la persévérance, de l’ambition et d’encore beaucoup d’autres vertus, qui manquent selon « Dany » « cruellement à nos gouvernants et à notre président qui, s’il conduit la France comme son scooter, nous mènera, sans nul doute, dans l’impasse. Il reste encore une vertu dont je suis redevable, envers vous tous, et envers moi-même, cette vertu c’est l’honnêteté. Etre honnête, c’est vous avoir démontré chaque jour, que mon engagement pour Pollestres est réel, sincère, que ma détermination et ma motivation ne connaissent ni faille, ni faiblesse, ni usure. Et quelque-soit le sort qui me sera réservé dans l’avenir, je suis et demeurerai un Pollestrenc ». On peut voir là une évocation subliminale à un possible retour vers des responsabilités nationales, Daniel Mach n’a en effet toujours pas digéré de perdre son mandat de Député en 2007 et il paraît hautement probable qu’il se représentera en 2014 et ferraillera avec Jacques Cresta, l’actuel tenant du titre.

On le voit, le Maire de Pollestres n’a rien perdu de sa verve et, que le lecteur pardonne cet égard de langage, n’a toujours pas abandonné ce discours toujours aussi « couillu » qui est sa marque de fabrique ! Et les pollestrencs lui rendent bien, l’attachement à leur 1er Magistrat est palpable, très éloignée des habituels applaudissements de circonstance, la standing ovation de fin de cérémonie en fut l’expression la plus visible. Assez rare tout de même.

POLLESTRES d’hier et d’aujourd’hui

Une Ville de 4638 habitants en pleine mutation

C’est indéniable, Pollestres se transforme. Commune la plus demandée du département ces cinq dernières années, elle a accueilli, en 5 ans, 17% de population supplémentaire, et au 1er janvier 2014, le village compte 4638 habitants.

Au 1ér rang Jacqueline Irlès venue en voisine et J.Paul Alduy certainement réconforté par les remerciements appuyés de Daniel Mach.

Au 1ér rang Jacqueline Irlès venue en voisine et J.Paul Alduy certainement réconforté par les remerciements appuyés de Daniel Mach.

 Accroissement de la population rime avec de nombreuses transformations voulues et souhaitées par son Maire Daniel Mach, qui de mieux pour en parler que le 1er Magistrat lui-même ?

Extraits : « Quand je parle de transformation, je veux dans un premier temps, parler d’état d’esprit et d’ambiance générale. Lors de ma première prise de fonction, j’ai tout d’abord fait le triste constat, d’une commune divisée politiquement, et coupée en deux géographiquement. Il y avait, rappelez-vous, le centre ancien, d’un côté, et le quartier de la Garrigue, de l’autre. Il y avait aussi deux écoles, pilotées par deux directeurs qui ne se parlaient pas, les enfants des deux établissements ne se mélangeaient jamais. Il n’existait aucune infrastructure sportive. Un champ de friches servait en même temps de terrain de football, de terrain de rugby, et de piste d’athlétisme. Des préfabriqués jetés au milieu de nulle part, servaient de salles associatives. Les voiries étaient vétustes, et l’éclairage public faisait de notre centre ancien, un véritable coupe-gorge. La station d’épuration n’épurait rien, et la mairie était réduite à un accueil et deux bureaux. Par-dessus tout, un état d’esprit détestable y régnait, et seuls quelques bénévoles, acteurs d’associations – que je remercie encore maintenant – se démenaient pour la faire vivre.

Si, à l’époque, j’ai sollicité pour la première fois, à titre personnel, vos suffrages, c’est parce que j’avais perçu l’énorme potentiel de Pollestres. Mais pour lui donner le goût de l’ambition, il importait en premier lieu, de changer l’état d’esprit qui l’animait à l’époque, car comme le disait le philosophe chinois Confucius, « celui qui déplace des montagnes, c’est celui qui commence par enlever les petites pierres ». (…) En regroupant les deux écoles en une seule, en équipant Pollestres d’infrastructures sportives dont elle manquait, en les implantant juste en face des nouvelles écoles, les enfants, le sport et les associations, ont enfin permis aux parents, de s’approcher, de se parler, d’apprendre à se connaître, et de se fréquenter. Parallèlement, la construction de cette salle polyvalente et du complexe sportif, doté d’un terrain de football et de rugby, d’un boulodrome, et de terrains de tennis supplémentaires, ont offert aux pollestrencs des lieux de rencontres et de partage.

L’implantation géographique de la nouvelle mairie, n’a pas été le fruit du hasard non plus. Au cœur de ces urbanisations qui s’ignoraient jusque là, la maison commune a constitué une véritable charnière urbanistique. Les Pollestrencs y ont adhéré immédiatement. C’est là, que Pollestres a glissé vers l’ambition, et commencé à prendre goût à la modernité. Le challenge était clair : redonner de l’ambition à une commune transparente sur l’échiquier départemental, dont les lumières, et pas que celles, de l’éclairage public défaillant, s’éteignaient peu à peu, depuis des années.

Après avoir dirigé les investissements vers les équipements sportifs, indispensables pour moderniser Pollestres, ils ont ensuite été dirigés, vers les équipements associatifs et culturels, par l’aménagement de l’entrée de ville, composé de la maison des associations et de la porte.

Il a également fallu organiser la circulation dans le centre ancien, partir à la reconquête de son patrimoine par l’achat du Château et de la Cellère, et encourager la rénovation des façades pour retrouver l’authenticité de notre commune.

Par ailleurs, la préservation de notre village contre les risques d’inondation, n’a pas été oubliée, grâce à de très lourds travaux hydrauliques, financés par la Communauté d’Agglomération.

Une attention toute particulière a été consacrée, à la construction de la nouvelle crèche, l’Ile des Trésors. L’ancienne était devenue trop exigüe, et ne permettait plus de répondre favorablement aux demandes d’inscription croissantes, conséquences de l’appétit, pas que gourmand,  (???!!!… – NDR) d’une population en plein rajeunissement.

Implantée sur la Place des Libertés, cette structure, le personnel et les enfants qui la côtoient, ont redonné une touche de gaieté et de modernité à ce secteur qui a bénéficié de lourds travaux de réfection en termes de voirie et de réseaux d’eau et d’assainissement, mais aussi de modernisation dans le mobilier urbain, les espaces verts, et surtout dans l’éclairage public, par la technologie LED qui nous permet d’importantes économies d’énergie. Un grand lifting pour ce quartier dont les travaux s’achèveront dans les quelques semaines à venir.

Daniel Mach dresse la liste des évolutions de SA ville depuis son arrivée. Incontestable pour tous.

Daniel Mach dresse la liste des évolutions de SA ville depuis son arrivée. Incontestable pour tous.

(…) Les aînés n’ont pas manqué de bénéficier de quelques conforts supplémentaires. Depuis 2012, des ateliers « Mémoire », animés par une psychologue clinicienne, Madame Catherine PONSEILLE-SALOUM, et financés par le Centre Communal d’Action Sociale, sont proposés pour prévenir, informer et éduquer nos personnes âgées, mais aussi pour aider les familles à lutter contre l’une des maladies du siècle, Alzheimer. Lors de ces rencontres, les participants sont guidés dans des activités de stimulation cognitive, et des entraînements à la mémorisation. D’autre part, une résidence, appelée la Senyora, constituée de 24 logements adaptés aux personnes âgées et/ou handicapées, a été construite, par Roussillon Habitat, en plein cœur du centre ancien. En ce qui concerne le centre ancien, grâce à la démolition de quelques immeubles, des poches de parking ont été matérialisées et paysagées.

Dans la perspective d’agrandissement de la commune, engendré par le projet du Plateau des Vignes, qui débutera au premier semestre, il a fallu anticiper sur la capacité de la station d’épuration. 5 M€ ont été investis, avec l’aide de la Communauté d’Agglomération, pour en construire une nouvelle, capable de traiter les eaux usées de 9000 équivalents habitants, quand la précédente ne pouvait en traiter que 4500.

Le lancement de la dernière tranche de l’entrée de ville, a permis de faire naître la salle de spectacles, et les travaux du parc paysager qui l’agrémentera, ont débuté pour s’achever d’ici quelques semaines. Modulable, selon le type de manifestations qu’elle abritera, cette salle permettra d’organiser des pièces de théâtre, des spectacles, des colloques, des séminaires ou des conférences.

Le nouveau centre technique municipal, dont les travaux s’achèveront dans les semaines à venir, offrira de meilleures conditions de travail à nos employés communaux. Un entrepôt a également été construit, en extension de la salle Jordi Barre, pour permettre aux services de répondre plus efficacement, aux demandes des organisateurs de spectacles ou d’événements ». 

POLLESTRES et la sécurité de son territoire

C’est fait, la ville possède sa Police Municipale !

La toute nouvelle Police Municipale est dotée d'un rutilant mais économique 4x4 et de 4 VTT.

La toute nouvelle Police Municipale est dotée d’un rutilant mais économique 4×4 et de 4 VTT.

La commune s’agrandit et chaque année de nouveaux habitants s’installent à Pollestres, ils étaient  selon l’INSEE au 1er janvier 4638, il a logiquement été décidé de créer une Police Municipale afin de remplacer le garde-champêtre, désormais un peu seul. Un chef de police et trois agents formés, avec comme équipement un 4×4 DACIA et 2 VTT pour être au plus proche de la population sillonnent les rues de Pollestres. En premier lieu pour assurer la sécurité, c’est leur mission première, et rendent visite régulièrement aux commerçants, aux associations, consultent les 17 commissaires de quartier, et cultivent ainsi ce lien de proximité qui est une autre volonté forte du Maire Daniel Mach.

Selon lui, « Il était important d’anticiper les besoins et de la créer, parce que le budget le permettait, avant que la délinquance ne s’installe, car il est toujours plus facile de faire de la prévention, que de gérer des actes de délinquance. Ce dispositif, complète le volet sécuritaire déjà constitué, par l’installation de 20 caméras de vidéoprotection, et par la construction d’une brigade de Gendarmerie.

Dès le mois de juin, lors duquel sera procédée à son inauguration, elle accueillera, une cinquantaine de gendarmes, qui travailleront et vivront sur la commune, puisque des logements ont également été construits, pour héberger les personnels et leur famille ». 

POLLESTRES : les regrets du Maire

Du château de Pollestres aux rythmes scolaires

Ils sont nombreux dans la foule à déplorer cette réforme coûteuse pour Pollestres !

Ils sont nombreux dans la foule à déplorer cette réforme coûteuse pour Pollestres !

Ancien Député UMP battu aux dernières Législatives par Jacques Cresta (PS), Daniel Mach n’a rien perdu de sa combativité et ne manque jamais une occasion de tacler le gouvernement. C’est de bonne guerre.

Et là, c’est cette fameuse réforme dite des « rythmes scolaires » qui est mise une fois de plus en accusation, réforme sur laquelle bon nombre d’élus, tous bords confondus, peuvent s’accorder sur le fond mais qui sur la forme laisse semble-t-il à désirer, et qui surtout n’est pas financée par ses géniteurs et pèsent gravement sur les finances Municipales, particulièrement sur les plus petites communes contraintes de faire des choix et d’annuler des projets en cours. Bernard Dupont, le Maire de Canet, affirmait de son côté lors d’un récent Conseil Municipal : « Des réformes comme ça, moi j’en fais tous les jours ! ». De son côté, le Maire de Pollestres s’en est ouvert auprès de ses concitoyens à l’occasion de la cérémonie des vœux 2014 :

« Malgré ces années actives et riches en réalisation, un seul dossier suscite mes regrets. Il s’agit de la réhabilitation du Château de Pollestres, qui doit accueillir une bibliothèque, ludothèque, médiathèque. Les plans et le financement étaient prêts, le dossier ficelé, mais nous avons été dans l’obligation de différer ce chantier.

En effet, nous avions étudié, en vous préservant d’une quelconque augmentation d’impôts, la possibilité de contracter un prêt, qui aurait représenté une annuité de 90 000 €uros.

Malheureusement, la réforme gouvernementale des rythmes scolaires, nous a obligés à changer la destination de ces 90 000 €uros, que nous avions budgétisés pour le château.

Ils serviront, désormais et par force, à assumer cette nouvelle charge, que l’on impose aux communes.

Daniel Mach s'en prend au gouvernement socialiste. Normal.

Daniel Mach s’en prend au gouvernement socialiste. Normal.

Vous le comprendrez, à l’heure d’une crise sans précédent, que nous subissons tous, citoyens, entreprises ou collectivités locales, les maires jouent un rôle primordial.

Tout d’abord, en préservant la stabilité fiscale communale et donc le pouvoir d’achat de leurs administrés, déjà mis à mal par les adeptes du matraquage fiscal, qui assomment et asphyxient des milliers de foyers français.

Mais leur rôle ne se cantonne pas qu’à cela. Par les ambitions qu’ils portent, et les chantiers qu’ils ouvrent sur leur commune, ils contribuent à maintenir l’activité économique, et par là-même, les emplois des entreprises privées.

Les travaux entrepris sur les communes, permettent d’éviter des dépôts de bilan, et beaucoup de licenciements.

Quand l’Etat démontre jour après jour, son incapacité à répondre aux enjeux de la vie quotidienne, en se désengageant des actions locales, les maires, eux, misent sur la construction et le développement« .

POLLESTRES change de Directeur Général des Services

Au revoir Jean-Christophe VERGEYNST, bienvenue à Pierre CONTET

JCV Quitte le navire...

JCV Quitte le navire…

Une page de l’histoire de Pollestres se tourne, l’actuel Directeur Général des Services (anciennement appelé « Secrétaire de Mairie ») fait sa première infidélité à sa ville et à son Maire Daniel Mach et les quitte tous les deux pour prendre une retraite bien méritée. C’est un Maire un peu ému et surtout très reconnaissant pour les services rendus qui officialise ce départ auprès de ces concitoyens, il a choisi la cérémonie des vœux 2014 pour en faire l’annonce officielle :

« C’est la dernière fois que je vous présente les vœux sous l’œil attentif de Jean-Christophe VERGEYNST, Directeur Général des Services, qui a atteint sans le vouloir, et même, si cela ne se voit pas, l’âge de la retraite, après m’avoir épaulé pendant 23 ans, dans l’exercice de mes mandats. Nous aurons l’occasion dans les semaines à venir, entourés des membres de sa famille et de ses proches amis, de fêter sa fin d’activités, officiellement fixée au 31 janvier, mais surtout de parler de ses faits d’armes, en tant que Directeur Général des Services.
Mais d’ores et déjà et publiquement, je voudrais le remercier d’avoir été, pendant de si longues années, un solide allié, un efficace collaborateur, et qui plus est, un fidèle et loyal ami, qui a toujours respecté le devoir de réserve qu’exigeaient ses fonctions, et qui a toujours tout fait, pour ne jamais mélanger les genres ».

Qui dit départ dit arrivée, le nouveau DGS s’appelle Pierre Contet, c’est lui qui occupera le devant de la scène à partir du 1er février. Avec une présentation faite par Daniel Mach qui ne se départit jamais de son humour, si rare en politique, l’humour qu’il ne faut pas confondre avec la méchanceté et dont l’objet principal consiste à se moquer d’abord de soi !

...Pierre Contet le remplace.

…Pierre Contet le remplace.

« Monsieur Pierre CONTET exerçait il y a encore quelques semaines, ses talents comme directeur de l’association des maires des Pyrénées-Orientales. Monsieur CONTET est titulaire d’une maîtrise en droit public, d’un DEA d’études politiques, mais aussi d’un doctorat en sciences politiques. Il a été professeur de sciences économiques et sociales, puis adjoint au directeur de la logistique et du patrimoine, à l’université de Perpignan, pour ensuite devenir Directeur Général des Services sur la commune d’Estagel. Depuis 1991, il est enseignant-chercheur en droit public et sciences politiques, et depuis 1997, il est également intervenant au Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Il a donc, comme vous pouvez le constater, toutes les qualités requises, pour accompagner vos élus, dans l’ambition qu’ils portent pour Pollestres.

Et son CV, pour l’avoir comparé, ressemble étrangement au mien ! Non, je plaisante…

Il a fait ses premiers pas professionnels sur Pollestres, il y a 15 jours. Depuis le 2 janvier, nous travaillons ensemble pour assurer une transition efficace. Il présente déjà un goût particulier pour Pollestres et une immense motivation pour contribuer, à nos côtés, à son épanouissement. Bienvenue à vous, Monsieur CONTET, dans cette commune que vous aurez le temps de découvrir ambitieuse, lumineuse, paisible et agréable à vivre ».

Cérémonie des vœux de Pollestres

L’institution Municipale désacralisée

Un film concocté et joué par le Conseil Municipal des Jeunes. Original et hilarant.

Un film concocté et joué par le Conseil Municipal des Jeunes. Original et hilarant.

A Pollestres et comme partout ailleurs, enfin presque (!), la tradition veut que la cérémonie des vœux s’ouvre sur un divertissement cinématographique. Ailleurs, il s’agit bien souvent d’un film aseptisé et monotone, retraçant certes les dernières évolutions ou réalisations de la ville, mais bien souvent un peu, ou même très ennuyeux. Rien de tout cela à Pollestres, la réalisation a été  concoctée par le Conseil Municipal des Enfants et là, personne n’a été déçu et surtout personne n’a été épargné ! Ce sont les jeunes Conseillers qui sont les acteurs principaux et qui mettent en scène quelques épisodes ludiques, inspirés de programmes télévisés reflétant fidèlement leur état d’esprit. Certains interprètent des présentateurs de journal télévisé, d’autres plagient des paraît-il célèbres émissions de radio-crochet, d’autres, et sans concession, en secrétaires de mairie, et d’autres encore en Policiers Municipaux plus vrais que nature à bord de leur tout nouveau 4×4 rutilant. Le Maire Daniel Mach n’est pas épargné, on le voit chanter du Aznavour au côtés d’Adel Mzouri, le clone officiel de la star, plutôt juste d’ailleurs, mais sous le regard un peu narquois des jeunes élus. Quant aux « vieux élus », ils restent de marbre, mais que pensent-ils vraiment ? Le Maire, qu’ils appellent « Dany » reçoit même la note de 3,5 / 10 pour l’absence de sacs à déjections canines sur te territoire de Pollestres. « Dany » ne rit pas jaune, il semble y prendre un réel plaisir, il a de l’humour lui au moins… Les remerciements sont de rigueur ainsi que quelques commentaires de l’intéressé :

« Je salue tout d’abord, le travail remarquable qu’effectuent nos animateurs, Bérangère SOLA, Alexandre GARRETA et Stéphanie HERNANDEZ auprès de notre jeunesse, au quotidien, que ce soit au niveau des activités périscolaires, dans les écoles, du Point Information Jeunesse, le PIJ, ou du Conseil Municipal des Enfants. Ils sont devenus maîtres dans l’art de faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux, et parviennent à désacraliser l’institution municipale, tout en la respectant. Et je suis obligé de constater, que ce soir, ils ne m’ont pas épargné.

Le CMJ se présente sur scène après la diffusion du film. Comme des stars !

Le CMJ se présente sur scène après la diffusion du film. Comme des stars !

Je veux préciser que les élus du Conseil Municipal des Enfants sont renouvelés tous les ans, à travers une élection au sein des classes de CM1 et CM2, et que chaque année, une réalisation voit le jour à Pollestres, grâce à leur travail. A titre d’exemple, le skatepark Yohan BLAZY, c’est eux, et plus récemment, le Jardin de Candice, c’est aussi eux.

Les distributeurs de sacs à déjections canines, qui m’ont valu la note de 3,5 sur 10, c’est fait, le premier a été installé hier, dans le centre ancien, aux abords de la résidence La Senyora ! (D’ailleurs déjà cassé – NDR). Je suis quand même très fier de constater l’état d’esprit qui anime notre jeunesse et la remercie pour cet agréable moment qu’elle nous offre, qui nous fait sourire, et qui permet d’ouvrir cette cérémonie dans la bonne humeur.

Je voudrais également dire merci au réalisateur Franck CHEVRIER, pour sa fidélité, sa patience avec les enfants, et sa disponibilité auprès de nous, depuis près de 15 ans.

Il est toujours à nos côtés, équipé de sa caméra, dans tous les moments importants qui font vivre Pollestres, et fait preuve d’un talent particulier, pour monter ces courts-métrages ».

C’est étonnant vu de l’extérieur, qu’importe l’orientation politique, on comprend mieux l’attachement des pollestrencs à leur Maire et l’affection qu’ils lui témoignent.

Pollestres : à vos agendas !

Manifestations sur Pollestres

FEVRIER

Mercredi 5 / Collecte de sang – Salle de l’Alliance – de 15h à 20h

Jeudi 6 / Collecte de sang – Salle de l’Alliance – de 15h à 20h

Jeudi 6 / Assemblée générale et Repas-dansant organisés par le Cercle des Seniors –  04.68.82.77.04 – 12h00 – Salle Jordi Barre

Vendredi 7 / Remise des prix du Concours des Illuminations – 18h30 – Hôtel de Ville

Dimanche 9 / Carnaval des enfants organisé par le Lions’Club, avec Pillule et André – Salle Jordi Barre

Mercredi 12 / Conférence Santé sur la Magnétothérapie organisée par le Club Loisirs Saint-Martin – 9h00 – 12h00 Espace Arthur Conte – suivie d’un repas

Vendredi 14 / Intervention de la Ligue contre le Cancer – Classes de CM2 – 14H00 – 15H30

Samedi 15 / Zumba au profit du voyage culturel à Paris des classes de CM1 et CM2 – 18h30 – Salle Jordi Barre

Dimanche 23 / Salon Numismatique toute la journée – Salle Jordi barre – Entrée gratuite

Vendredi 28 / Carnaval à l’école maternelle

MARS

Samedi 1er / Repas des Associations avec Cap Sport Animation – Salle Jordi Barre – 20h00

Samedi 1er / Sortie à Sète avec visite d’une biscuiterie et nouveau spectacle cabaret

Vendredi 7 / Soirée cabaret à Argelès-sur-Mer avec le Cercle des Seniors

Jeudi 20 / Café-Philo – Café du Midi (Centre Ancien)- 19h00

Dimanche 23 / Elections municipales 1er Tour

Samedi 29 / Bal masqué au profit du voyage culturel à Paris des classes de CM1 et CM2 – 20h00 – Salle Aliès

Dimanche 30 / Elections municipales 2ème  Tour

 AVRIL

Jeudi 3 / Repas-dansant en Espagne à Cantallops avec le Cercle des Seniors

Vendredi 4 / Rifle au profit de l’association de Défense des Polyhandicapés – 20h30 – Salle Jordi Barre

Samedi 5 / Zumba au profit de l’Autisme 66 Esperanza – de 16h à 20h – Salle Jordi Barre

Samedi 12 / Jour de l’An laotien – Salle Jordi Barre

Dimanche 13 / Course pédestre « La Pollestrenca » organisée par Cap Sport Animation

Vendredi 18 / Rifle au profit du voyage culturel à Paris des classes de CM1 et CM2 – 20h00 – Salle Jordi Barre

Samedi 26 /  Fête de la Sant Jordi

Dimanche 27 / Fête de Pasquettes (messe, ballade de sardanes, chasse aux œufs)

 

POLLESTRES : conférence

Fêtes de l’ours en Vallespir et ailleurs

Une vieille tradition dans le haut Vallespir consiste à marquer l’arrivée du printemps par l’incontournable fête de l’ours. La légende dit qu’après un long et rigoureux hiver, le plantigrade sort de sa tanière et surgit dans les villages à la recherche de jeunes filles.

C’est ainsi que les habitants d’Arles-sur-Tech, Saint-Laurent de Cerdans et Prats-de-Mollo chassent l’animal qui, malgré sa force, son courage et ses nombreuses escapades des mains des chasseurs, est enchaîné et exhibé dans les rue du village pour finir sa course sur la place du village escorté par de curieux personnages. Il sera alors rasé et retrouvera son apparence et son esprit humains au rythme des bandas et coblas.

Parce que cette tradition carnavalesque arrive à grands pas (le 2 février à Arles-sur-Tech, le 2 mars à Prats-de-Mollo et le 9 mars à Saint-Laurent de Cerdans), le Centre Culturel Catalan et Culture & Nous ont le plaisir de recevoir Robert Bosch, le vendredi 24 janvier 2014, à 18h30, salle de la Démocratie (Mairie de Pollestres).

Ce vallespirien passionné, amateur d’ethnologie, agrégé de l’université et auteur de « Fêtes de l’ours en Vallespir », nous fera découvrir ou redécouvrir ces traditions venues d’ici et d’ailleurs.

La conférence se terminera par une séance de dédicaces suivie du pot de l’amitié.

POLLESTRES : Café Philo

Monsieur Daniel MACH, Maire de Pollestres, et les membres de la Commission Culture ont le plaisir de vous inviter au CAFE PHILO DE POLLESTRES, le jeudi 23 janvier 2013.

Le débat, autour du thème de « la Morale et l’Ethique », sera animé par le Professeur de Philosophie, Christian Ferron.  Basé sur la convivialité, il débutera dès 19h, au Café du Midi, dans le centre ancien de Pollestres.

Un repas pour ceux qui désirent continuer la soirée pourra être servi sur réservation (24 heures à l’avance – Menu philo à 10 euros).

Café du Midi – 19h00 –  Réservation repas : 04.68.36.37.70 ou 06.98.46.39.68

POLLESTRES : Assemblée générale 2014 pour le Club Loisirs Saint-Martin

L’assemblée générale du Club Loisirs Saint-Martin aura lieu ce mardi 21 janvier 2014, à partir de 11h15, dans la Salle Jordi Barre de Pollestres.
La présence de tous est souhaitable.

Elle sera suivie d’un repas gastronomique animé par le DJ Didier.

Adhérents et non adhérents y sont cordialement invités.
Pour tous renseignements, prendre contact avec Madame Armande Bernard, la présidente, au 06.64.37.40.09.

 

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2019
D L Ma Me J V S
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930