DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Elne

ELNE : 100% FÊTE CE WEEK-END

Animations pour les enfants, concert et bal, procession traditionnelle et grand repas sont au programme des fêtes de Sainte-Eulalie et Sainte-Julie, ce week-end à Elne. L’accès aux festivités est gratuit, comme le souhaite la mairie.
Avant Noël, Elne réserve un grand week-end à ses patronnes Sainte-Eulalie et Sainte-Julie. Pour enchanter la ville à l’approche de l’hiver, des animations pour toutes générations marient le spectacle, la musique, la tradition et la modernité. Selon la volonté de la municipalité, l’accès à l’ensemble des manifestations est absolument gratuit. Pour tous les enfants, un parc de jeux gonflables et une zone de jeux éducatifs en bois seront ouvert les deux jours, de 14h à 17h, place de la République. Samedi 10 décembre, ces espaces ludiques seront animés par le Conseil municipal des jeunes.
Les festivités débutent ce vendredi 9 décembre à 19h15 avec le groupe Gospel Singers, en la cathédrale, avec entrée libre. La mairie offrira un apéritif à la population, samedi 10 décembre à 18h dans le hall de l’hôtel de Ville, en compagnie de la banda Aïoli Beach. Dès 20h, la salle des fêtes accueillera le repas organisé par l’amicale des sapeurs-pompiers, avec salade et boles de picolat, fromage, dessert et verre de vin.
Pour cette grande soirée ouverte à tous, au prix de 15 €uros, la réservation est fortement conseillée au 04 68 22 11 24.
Après le repas, à 21h30, le groupe Hold-Up jouera des succès français et internationaux, en formule spectacle bal, sur la scène de la salle, avec entrée libre. Dimanche 11 décembre à 10h, selon le rite, la procession d’hommage à Sainte-Eulalie et Sainte-Julie prendra son départ de la Place de la République pour rejoindre la cathédrale, où l’office religieux sera animé par la chorale Sainte-Eulalie à 10h30. Le nouveau spectacle de l’artiste illibérien Joan Llorenç Solé, accompagné de 11 musiciens, sera donné à 15h30 à la salle des fêtes, avec entrée gratuite. L’orchestre Marabú suivra à 17h, pour clore ces festivités par un grand bal populaire.

POLITIQUE : LES ENSEIGNEMENTS DE LA CAMPAGNE D’ACTION DU RCP 66 ET DU M6R 66 POUR LA RETRAITE À 60 ANS À TAUX PLEIN

Par Francis DASPE, pour l’équipe d’animation de « La France Insoumise – JLM 2017″
À Elne
À Elne
La campagne d’action menée par le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales) et le M6R 66 (Mouvement pour la 6èmeRépublique des Pyrénées-Orientales) s’est révélée riche d’enseignements.
Il s’agissait de réclamer un référendum sur la question des retraites avant les élections présidentielles de 2017. RCP 66 et M6R 66 militent pour le retour de la retraite à 60 ans à taux plein. Ils faisaient signer une pétition sur une dizaine de marchés du département entre les 14 et 20 septembre, de Céret à Saint-Laurent de la Salanque en passant par Perpignan, Elne ou Prades pour ne citer que quelques exemples.
Les principales réactions étaient extrêmement positives. Elles prouvent qu’il existe en France une majorité politique et sociale pour une telle mesure. Beaucoup de reconnaissance s’exprimait pour poursuivre le combat en faveur des retraites. Il est vrai que les graves manquements aux promesses électorales n’ont pas été oubliés. Ils sont douloureusement ressentis. Ils incarnent les travers de la monarchie présidentielle qu’est la 5ème République. Ces travers sont en effet exacerbés au moment de l’élection présidentielle.
À ST Laurent de la Salanque
À ST Laurent de la Salanque
Nicolas Sarkozy avait dit en 2007 qu’il ne serait pas été élu Président de la République pour réformer les retraites. Par la loi du 10 novembre 2010, il a fait une réforme injuste repoussant l’âge de départ à la retraite et allongeant la durée de cotisation. François Hollande avait dit que lui Président de la République il reviendrait sur la réforme précédente et en abrogerait les dispositions les plus contestées. Par la loi du 20 janvier 2014, il a aggravé les conditions de départ à la retraite pour la majorité des Français. Les gouvernements des trois derniers quinquennats (rappelons-nous de la loi Fillon de 20003 sous la présidence de Jacques Chirac et des propos du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin indiquant que la rue ne commande pas…) ont donc tous opté pour des mesures rétrogrades : allongement de la durée de cotisation, recul de l’âge de départ légal à la retraite, baisse des pensions par le système de la décote.
C’est que la question des retraites croise les urgences politiques du moment présent. D’une part, procéder à un autre partage des richesses, d’autre part changer les règles du jeu. Avec une VIème République, de tels mensonges et reniements de la parole publique ne pourraient se faire sans révocation des dirigeants concernés. Ceux-ci se croient à l’abri de toute sanction populaire dans cette monarchie présidentielle qu’est réellement la Vème République.
RCP 66 et M6R 66 estiment que seul le peuple souverain peut trancher directement cette question par référendum. A l’occasion des élections présidentielles, la souveraineté populaire a été à chaque fois bafouée malgré les promesses des différents candidats devenus présidents et les immenses mobilisations populaires. Les réformes des retraites se sont donc toutes traduites par des régressions sociales de grande ampleur et ont été imposées contre la volonté du peuple français.
Le RCP 66 et le M6R 66 proposent que d’autres choix soient faits. Ils estiment que les leviers du niveau d’activité, du niveau des salaires, de l’élargissement de l’assiette des cotisations, du taux des cotisations, de la révision des nombreuses exonérations constituent des solutions porteuses de davantage de justice.
Pour le RCP 66 et le M6R 66, trop c’est trop ! Il faut redonner la parole au peuple !

RCP 66 :
appelcitoyen66regionales@laposte.net 
(06 43 29 57 70)     /     M6R 66 :
m6republique66@gmail.com
(06 07 34 33 81)

ELNE : GRAND MAPPING DE SES LÉGENDES ANTIQUES

La ville d’Elne consacre un grand mapping à ses légendes antiques. Ce surprenant spectacle son et lumière, mardi 19 juillet dès 22h15, mettra en valeur des épisodes glorieux, dans une ambiance festive.
Un spectacle son et lumière intégralement consacré aux légendes antiques de la ville d’Elne se déroulera le mardi 19 juillet à la tombée du jour. Ce mapping illuminera la Salle Helena, monument emblématique du début du XXème siècle, en centre-ville. Une image envoûtante se dégagera de ce lieu grâce à une animation progressive et dynamique, accompagnée de couleurs captivantes.
La technologie épousera la grande Histoire lors de cette soirée inédite, autour des grandes figures liées à la ville : Hannibal, traversant les Pyrénées l’an 218, l’empereur romain Constantin ou encore l’oppidum et la domus d’Elne avec leurs premiers habitants, mappemondes mystérieuses, amphores et marchands. Sous les auspices de l’Antiquité, l’ancienne Illiberis devenue Castrum Helenae au IIIe siècle retrouvera ses illustres personnages.
35 000 lumens de puissance !
Cette création audiovisuelle mobilisera 35 000 lumens de puissance sur une surface de 25 X 16 m. Les ingénieurs de la société Keroscène solliciteront la technologie du mapping de Collioure et de la Fête des Lumières de Lyon. Artistes scénographes, ils ont modélisé en 3D la surface de projection pour adapter un défi créatif à une élégante façade de notre ville. La mise en mouvement de l’architecture urbaine, par le mapping vidéo, transformera la réalité visible illibérienne en englobant chaque spectateur.
Ambiance festive en centre-ville
Ce spectacle sera à apprécier depuis la place de la République, où des stands de restauration proposeront des tapas. Une animation festive fera le bonheur du public dès 18h30. A 21h00 aura lieu la remise de prix du concours artistique « Couleurs d’été ».
Annonce de la Fête Antique de 2017
Ce premier mapping préfigurera la 1ère grande Fête Antique d’Elne, prévue l’été 2017. Cette grande reconstitution avec mise en scène, costumes, décors et personnages de l’époque romaine sera impressionnante, ludique et historique. Elle fera rayonner la ville, sur la base d’un patrimoine d’exception.
VISUEL

POLITIQUE : ILLIBÉRIENNES, ILLIBÉRIENS, À VOS POCHES !

Billet d’humeur de Régis Cachier, conseiller municipal FN  à Elne 

« Quand la municipalité « Les Républicains » d’Elne décide d’augmenter de trois points les impôts sur la taxe d’habitation, le foncier bâti et le non bâti »
Depuis peu, la rumeur enflait  dans la ville, les promesses de campagne du premier magistrat  lors de sa campagne municipale allaient être tenues… J’ai rêvé… Le rapport d’orientation budgétaire 2016 qui a été discuté  ce lundi lors du conseil municipal prévoit une hausse des impôts de trois points. Un, deux ou trois points… cela veut dire quoi concrètement pour vous Illibériennes et Illibériens ?
En ce qui concerne la taxe d’habitation, plus 24,47% d’augmentation, le taux foncier bâti, plus 16,63% et pour finir sur le taux foncier non bâti plus 5,59%. Dans le rapport d’orientation budgétaire, le premier magistrat compare les taux communaux des autres communes, Prades, Villeneuve de la Raho, Saint-Cyprien… Quelles comparaisons ! J’ai demandé lors ce conseil municipal non pas une comparaison sur les taux mais sur le pourcentage de personnes indexées à ces impôts ; pas de réponse…
Nous sommes malheureusement dans une ville pauvre, mal gérée par l’ancien maire et définitivement abandonnée par la mairie actuelle. Aucun Élu de la majorité sur les marchés, à la rencontre de la population !!! Aucun élu au contact des commerçants en voie de disparition rue nationale !!!
Aucune sécurité pour nos concitoyens  !!!
Et que dire de la promesse de campagne de Monsieur le Maire sur la mosquée, pas de mosquée à Elne… j’ai encore rêvé…

ELNE : DE L’ARSENIC SUR LES TERRES D’UN ÉCO-LOTISSEMENT !

Réactions de Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK, Conseillère régionale FN-RBM en LR-MP et Régis CACHIER, Conseiller municipal FN-RBM de la ville d’Elne

C’est avec effarement que l’on constate que la commune d’Elne a été prête à attenter sur la santé des Illibériennes et Illibériens !
L’ancien maire PC ne pouvait pas ignorer l’activité polluante (arsenic, plomb, cuivre, etc.) durant plusieurs décennies de l’entreprise sise sur  ces terrains en bordure de la seule route nationale que tous nous empruntions il n’y a pas si longtemps. Ces terrains ont probablement été achetés à bas coût pour en faire un terrain constructible ! Il a donc manqué de responsabilités mais que ne ferait-on pas pour attirer des citoyens sur une commune au détriment de leur santé !
Le plus fort est que le nouveau maire, tendance LR et dont la profession se situe dans le médical, lui aussi a fait preuve de négligence puisqu’il a accordé 2 permis de construire sans se renseigner plus avant sur ces terrains ! Pourtant il est d’une famille illibérienne… Il devait donc connaître l’ancienne activité de l’entreprise. Les éco illibériens attendent du maire actuel depuis le mois d’août 2015 une réponse sur le remboursement de leurs habitations ou de leurs terrains, une famille est même obligée de payer un crédit sur une maison inhabitable en plus de se reloger. Le premier magistrat de la ville parle dans l’Indépendant de négociation avec ces habitants sinistrés, alors pourquoi la mairie est-elle assignée en justice depuis le mois de février 2016 ?.
La construction d’un restaurant scolaire aux abords de ces terrains pollués ne met-il pas en danger la santé des enfants, on peut se poser légitimement la question.
Quoiqu’il en soit, les deux maires savaient ! C’est une faute inexcusable de leur part.

ELNE – DÉGRADATIONS DE LA MOSQUÉE : DES ACTES INQUALIFIABLES !

Communiqué de Louis Aliot, des élus du Front National et Rassemblement Bleu Marine des Pyrénées-Orientales.

Suite aux dégradations et la tentative d’incendie subies par les bâtiments abritant la mosquée d’Elne, nous condamnons avec force ce type d’actes criminels commis envers ce lieu de culte !
Ces actes inqualifiables commis par des personnes déséquilibrées, à la veille d’élections régionales et dans une période de deuil pour notre pays, nous appellent à la plus grande vigilance sur la manipulation politique qui pourrait en être faite.
Par la-même, je tiens également à dénoncer les propos de certains élus, professionnels de l’exploitation du communautarisme à des fins électoralistes, toujours prompts à dénoncer ces crimes quand il s’agit d’une salle de prière musulmane, mais qui font preuve d’une indignation à géométrie variable quand il s’agit d’un cimetière chrétien ou d’une église (comme ce fut le cas récemment pour la grave profanation de l’église Saint Etienne d’Ille-sur-Têt).
Enfin, nous assurons citoyens français de confession musulmane, attachés aux valeurs de la République et qui souhaitent vivre en paix au sein de la communauté nationale, de notre entière sympathie.

ELNE : L’EXPOSITION «VISA POUR L’IMAGE» EST LANCÉE

01L’exposition « De là-bas à ici : l’immigration et l’Europe-forteresse » a été inaugurée ce samedi 17 octobre à la Maternité Suisse d’Elne. Le photojournaliste Giulio Piscitelli, auteur de ce reportage saisissant, a fait partager au public une vision privilégiée sur la crise des migrants.
© Giulio Piscitelli / Contrasto / Réa.
© Giulio Piscitelli / Contrasto / Réa.
150 personnes ont assisté à l’inauguration de l’exposition événementielle « From there to here, immigration in the time of fortress Europe », ce samedi 17 octobre à la Maternité Suisse d’Elne. Le Maire Yves Barniol a souligné le caractère exceptionnel de cette initiative, car « Visa pour l’Image se déplace pour la première dans une commune du Roussillon, en dehors de Perpignan ». Il a mis en évidence le dialogue établi entre le lieu, gardien de la mémoire de l’exode, et les migrations actuelles. Le premier magistrat a également salué les «valeurs humaines extraordinaires» de l’auteur, spécialement venu de Naples.
03Giulio Piscitelli, photojournaliste professionnel, a raconté les 49 photographies saisissantes qu’il confie pensant quatre semaines à la Maternité Suisse. L’exil et la cohue, les embarcationS de fortune, les déchirures familiales et l’urgence, omniprésente, illustrent ses travaux. La Somalie, l’Egypte, la Libye et l’Erythrée font partie de la quinzaine de pays parcourus depuis 2010 par ce voyageur attentif. « Il s’agit de l’exode le plus important depuis la Seconde Guerre mondiale », a-t-il remarqué, avant de questionner la gouvernance européenne : « nous, Occidentaux, sommes responsables de ces déplacements massifs de population ». En exclusivité, l’assistance a profité de la projection des photographies inédites de Giulio Piscitelli, réalisées depuis le mois de septembre. Cette primeur signale une volonté de partenariat durable avec le festival de photojournalisme Visa pour l’Image, qui rencontre à Elne une résonance particulière.
Cette présentation a comporté la présence de M. Michel Perusat vice-président de l’association Visa pour l’Image, de Mme Garrigue-Auzeil, maire-adjointe d’Elne déléguée à la Culture et de son homologue Michel Pinell, pour la Ville de Perpignan.

Renseignements pratiques :
«De là-bas à ici : l’immigration et l’Europe-forteresse», de Giulio Piscitelli, jusqu’au 17 novembre, du mardi au dimanche, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h.
04

ELNE : 500 PERSONNES À LA MATERNITÉ SUISSE D’ELNE

06Dimanche 11 octobre, la rencontre des « Petites Elna » organisée à la Maternité Suisse d’Elne, a renouvelé son succès. Tous les deux ans, cette journée de mémoire réunit les petites filles prénommées « Elna » en hommage au lieu qui les accueille.
02 & 07Créée par l’infirmière engagée Élisabeth Eidenbenz (1913-2011), cette Maternité a vu naître 595 enfants lors de la Seconde Guerre mondiale. Les mamans, républicaines espagnoles et juives y ont trouvé de dignes conditions d’accueil lors d’une période trouble. 70 ans plus tard, le prénom « Elna » se développe en Catalogne du Sud, en hommage à cette démarche valeureuse. Cette année, 100 filles âgées de quelques mois à 17 ans accompagnées de leurs parents, composaient une belle foule familiale de 500 personnes venues de Barcelone, Gérone ou Tarragone. Les jardins de la Maternité ont occasionné une fête empreinte de mémoire, ponctuée par des jeux et un atelier de selfies.
03Dans son allocution, le Maire d’Elne Yves Barniol, a souligné le lien entre passé et avenir : « Mesdemoiselles, vous êtes des ambassadrices de notre ville, dans la région où vous vivez ». Le premier magistrat a rappelé l’intérêt pour la commune d’exister en Catalogne du Sud, pour s’assurer une fréquentation durable. En conclusion, M. Barniol a relié l’histoire des lieux à l’actualité des migrants : « à l’époque de la guerre, la frontière était signalée par le col du Perthus, Cerbère et Prats-de-Mollo. Aujourd’hui, la Méditerranée est la nouvelle frontière. Nous devons avoir une pensée pour les personnes qui fuient des pays et des situations difficiles ».
0405COUV

ELNE : RENCONTRE DES «PETITES ELNA» LE 11 OCTOBRE

La Maternité Suisse d’Elne reçoit tous les deux ans le grand rassemblement des enfants prénommés «Elna». Entre Histoire et avenir, ce rendez-vous fort en symboles est attendu dimanche 11 octobre.
1Sous l’égide de la mairie d’Elne, 90 petites filles prénommées «Elna», et leurs parents, reçoivent un hommage public, dimanche 11 octobre. Près de 400 personnes venues de Barcelone et Gérone seront présentes à la Maternité Suisse pour un rendez-vous festif consacré à la mémoire des lieux. Ce 5e rassemblement comportera un petit Nael, anagramme d’Elna.
Perpétuer les valeurs d’Élisabeth Eidenbenz
L’infirmière Élisabeth Eidenbenz (1913-2011), courageuse fondatrice de la Maternité d’Elne, a vaincu l’adversité de la Seconde Guerre mondiale. Après l’exode républicain espagnol, sa détermination a permis 595 naissances. Ses valeurs humanistes exceptionnelles sont perpétuées par ce rendez-vous des nouveaux enfants d’Elisabeth. 
«Elna», le prénom tendance en Catalogne
Depuis les années 1990, plus de 180 familles de Catalogne du Sud ont offert le prénom «Elna» à un nouveau-né. Par cette variante d’«Hélène», les parents d’aujourd’hui honorent notre ville et renforcent son message universel. Après une première édition en 2008 à Barcelone, la mairie d’Elne et le Mémorial Démocratique de Catalogne organisent un événement biennal, depuis 2011. Par délibération, le Parlement de Catalogne et 13 villes sud-catalanes renouvellent la mémoire historique liée à la Maternité Suisse d’Elne.
Programme :
11h : arrivée des familles
11h30 : interventions des autorités
12h30 / 15h00 : photo de famille, apéritif, repas tiré du sac
15h : ouverture d’un parc de jeux dans les jardins de la Maternité Suisse
15h / 17h30 : atelier de selfies
En cas de pluie, ce programme se déroulera à la Salle des fêtes d’Elne.
La Maternité suisse d’Elne a été acquise par la mairie d’Elne en 2005. Ce site mémoriel incontournable, réaménagé en 2012, a attiré 27 749 visiteurs en 2014. Sa fréquentation, en hausse permanente, comporte 65% de sud-Catalans, généralement sous forme de groupes associatifs, scolaires, 3ème âge et institutionnels.
2

ELNE : 13ème BALADE CULTURELLE ET GOURMANDE PROGRAMMEE PAR « LES AMIS D’ALAIN MARINARO »

Annonce pour la journée du 10 avril

Dimitri et Julien Bouclier

Dimitri et Julien Bouclier

Encouragés par la Municipalité, les Amis d’Alain Marinaro organisent leur 13ème Balade Culturelle et Gourmande qui se déroulera à Elne, ville d’art et d’histoire, le vendredi 10 avril de 9h45 à 19h.
Elne une ville merveilleuse, sa cathédrale et son l’histoire qui se retrouve à tous les coins de rues et dans les nombreux vestiges

Elne une ville merveilleuse, sa cathédrale et son l’histoire qui se retrouve à tous les coins de rues et dans les nombreux vestiges

Nous serons guidés pour l’impressionnante visite du cloître et de la cathédrale.
Un apéritif convivial nous sera offert au domaine Sol Payré.
Nous dégusterons un repas de qualité au Logis de France le Cara Sol, devant une vue panoramique de la plaine et du Canigou.
Son clocher et ses cloches dernièrement rénovées

Son clocher et ses cloches dernièrement rénovées

De nombreux artisans très diversifiés nous ouvriront leur atelier où nous découvrirons de petites merveilles pleines d’ingéniosités.
A 17h au cinéma Vautier, en face de la Mairie, nous écouterons le concert du plus extraordinaire jeune accordéoniste de France, Dimitri Bouclier (il a décroché par deux fois le trophée mondial), en compagnie de son frère, le violoniste Julien Bouclier, sur un programme renouvelé de musiques russes.
Ce concert sera suivi du traditionnel verre de l’amitié en compagnie des artistes.
Tout cela sera présenté plus en détail un peu plus tard.
Son cloître plein d’histoire et de passion

Son cloître plein d’histoire et de passion

Mais, dès à présent pour garantir votre participation, inscrivez-vous auprès de Francine Libot, 11 rue Notre Dame d’Ultrera, 66690 SOREDE, francinelibot@orange.fr
En lui versant un chèque de 45 € à l’ordre des « Amis d’Alain Marinaro ».
Cette somme couvre la visite patrimoniale, l’apéritif, le repas, le concert et le pot final.
Jean-Yves Marinaro
04 68 89 65 96
COUV

CULTURE : LOIC ROBINOT L’ENCHANTEUR AU CASOT À ELNE

Communiqué du CML 

Rencontre avec l’écrivain-musicien Loïc Robinot à l’occasion d’un mini récital suivi d’une séance de dédicaces en partenariat avec le CML  au bar à vins « Le Casot » à Elne, dimanche 8 février à  partir de 18h, 10 rue Porte Balaguer. Entrée libre. 
Professeur d’Anglais, Loïc Robinot n’en est pas moins artiste. Guitariste hors pair, passionné par l’œuvre de Georges Brassens dont il interprète avec brio la plupart des succès, et spécialiste de Joan Baez, il laisse parfois sa guitare pour la plume. Ses poésies nous entraînent dans un univers fait d’amour, de contestation, et de souvenirs exacerbés. Il est l’auteur de plusieurs recueil dont « Rêveur for ever », son  tout premier, plein de tendresse. Après le Vauban de Port-Vendres début janvier, une nouvelle occasion de retrouver l’écrivain-musicien Loïc Robinot à l’occasion d’un mini récital de ses chansons qui sera donné au bar à vins « Le Casot » à Elne, situé aux abords du Musée Terrus, dimanche 8 février à 18h. Ce lieu a été créé pour favoriser le lien social en proposant un espace d’échange et de convivialité et en organisant diverses activités artistiques et culturelles.
Loïc dédicacera à cette occasion son livre, « Sur ma route, un certain Georges Brassens ». Un ouvrage qui  raconte son parcours, son expérience dans le monde de la chanson à textes, et au centre de son cheminement, de sa « route », le destin a définitivement gravé pour lui le nom de Georges Brassens. Grâce à Colin Evans il le rencontra en octobre 1970 à Cardiff, le revit ensuite plusieurs fois jusqu’en 1977. Et Georges Brassens lui proposa toujours son aide, que Loïc Robinot accepta plusieurs fois, mais en ayant toujours la crainte d’abuser de la bonté de cet homme exceptionnel. Chacun trouvera dans ces pages une série d’anecdotes souvent surprenantes, des conversations qu’ils eurent ensemble, et un témoignage-hommage à l’homme Georges Brassens Loïc et ses fidèles guitares feront un éclatant come-back au Casot d’Elne, dimanche 8 Février à 18h, verve verbale et poésie.
Venez donc vous délecter oreilles et papilles ! Finis les dimanches de pluie, et bonjour la convivialité…

POLITIQUE : PRESENTATION DES CANDIDATS FN-RBM66 DU CANTON 12

Communiqué de présentation de Jean-Philippe Gaulard et Dominique Régnier, candidats FN-RBM66 sur le canton 12 – Plaine d’Illibéris  

J.Philippe Gaulard et Dominique Régnier

J.Philippe Gaulard et Dominique Régnier

Les 22 et 29 mars 2015, vous serez appelés à élire vos nouveaux Conseillers territoriaux qui représenterons le canton Plaine d’Illibéris au sein de l’Assemblée Départementale.
Ce nouveau canton comprend les communes suivantes :
Alénya, Bages, Corneilla-Del Vercol, Elne, Latour-Bas-Elne, Montescot, Ortaffa, Théza, Villeneuve-de-la-Raho.
« La vie politique a besoin de sang neuf, d’une autre vision moderne et efficace, loin du confort de nos élus aux multiples mandats électoraux qui empêchent l’audace et le réformisme courageux caractérisant les rangs tant du Front national que ceux du RBM.
Nous nous engagerons fortement et particulièrement dans les domaines de compétences suivants :
Pour une meilleure insertion sociale des personnes handicapées.
Sur l’accompagnement des personnes âgées dans leur maintien à domicile, dans la création et la gestion des maisons de retraite.
Pour une meilleure gestion de nos collèges tant dans la construction, l’entretien que l’équipement.
Ainsi que défendre et assurer la protection de notre patrimoine culturel en agissant, sur nos bibliothèques, musées et archives départementales.
Influer et intervenir pour accorder directement ou indirectement des aides au développement économique.
Issus de la société civile et membres du bureau politique du FN66, nous avons décidé de nous porter candidats sur notre canton. Nous apporterons une double compétence : Une connaissance approfondie du canton, tant dans sa géographie que ses habitants, étant dans un contact journalier  avec sa population, ainsi qu’une grande expérience dans l’approfondissement des projets de leur élaboration jusqu’à leur réalisation.
L’envie est là et nous avons de grandes ambitions pour notre canton avec vous, grâce à vous ». 
Jean-Philippe GAULARD – Dominique REGNIER
plaine.illiberis.fn66.rbm@sfr.fr

MENESTER DE CLASSES BILINGÜES A ELNA L’APLEC CONTRA LA SELECCIÓ I ELSORTEIG

BESOIN DE CLASSES BILINGUES À ELNE
L’APLEC CONTRE LA SÉLECTION ET LE TIRAGE AU SORT

L’APLEC, Associació per a l’Ensenyament del Català, communique :

Logo APLECL’APLEC a été a été saisie par les parents d’élève d’Elne du besoin de classes supplémentaires bilingues sur la commune. Depuis plusieurs années en effet, les demandes d’inscription en classe bilingue des parents sont supérieures aux places proposées par l’Éducation Nationale à Elne, ce qui a pour conséquence l’impossibilité pour nombre d’enfants d’être scolarisés en catalan. Pire, l’école publique procède chaque année à un tirage au sort pour sélectionner les élèves qui auront la chance d’accéder à l’enseignement bilingue catalan. L’APLEC dénonce cette situation et cette manière de procéder qui sont indignes de l’école publique qui se doit de garantir l’égalité.

À l’heure où le gouvernement et la loi Peillon entendent « favoriser l’enseignement des langues régionales », l’APLEC s’est adressée à l’Inspection académique afin qu’une solution soit trouvée à Elne pour accueillir, dès la petite et moyenne section, tous les élèves qui demandent à bénéficier de l’enseignement bilingue en catalan. Les solutions existent ; il ne s’agit que d’une volonté de l’administration de mettre en place les moyens : affectation de professeurs d’école bilingues à l’occasion d’une mutation en 2014, organisation interne des établissements (un maître, une langue), poste supplémentaire… Les parents d’élèves ont déjà fait part de leur préocupation à la commune qui appuie leur demande de mise en place de classes bilingues supplémentaires. Il ont lancé d’autre part une pétition dans ce sens et seront amenés dans les semaines à venir à organiser, avec le soutien de l’APLEC, des mobilisations citoyennes.

[La demande au DASEN a été transmise à la mairie d’Elna, au député, à la rectrice d’Académie, au Ministère de l’Éducation Nationale, à la présidente du Conseil Général, au président du Conseil Régional, au responsable langue catalane pour le Département et la Région.]

MENESTER DE CLASSES BILINGÜES A ELNA
L’APLEC CONTRA LA SELECCIÓ I ELSORTEIG

L’APLEC, Associació per a l’Ensenyament del Català, comunica :

Logo APLECL’APLEC ha estat informada pels pares d’alumnes d’Elna del menester de classes bilingües suplementàries al municipi. Des de fa dos anys en efecte, les demandes d’inscripció en classe bilingüe dels pares són superiors a les places proposades per l’Éducation Nationale a Elna, el que té per conseqüència la impossibilitat per a molts infants de ser escolaritzats en català. Pitjor, l’escola pública realitza cada any un sorteig per mor de seleccionar els alumnes que tindran la sort de tenir una plaça a l’ensenyament bilingüe català. L’APLEC denuncia aquest situació i aquest procediment que són indignes de l’escola pública que té l’obligació de garantir la igualtat.

A l’hora en què el govern i la llei Peillon volen « afavorir l’ensenyament de les llengües regionals », l’APLEC s’ha adressat a la Inspecció acadèmica per tal que una solució sigui trobada a Elna per accollir, des de la petita i mitjana secció, tots els infants que demanden a beneficiar de l’ensenyament bilingüe en català. Les solucions existeixen ; només és qüestió de volontat de l’administració de posar en plaça els mitjans : afectació de professors d’escole bilingües a l’ocasió d’una mutació en 2014, organització interna dels establiments (un mestre, una llengua), plaça suplementària… Els pares i les mares d’alumnes ja han comunicat llur preocupació a l’ajuntament que dóna suport a llur demanda d’afegir classes bilinges. Per altre band, han llançat una petició en aquest sentit i preveuen en les setmanes que vénen d’organitzar, amb el suport de l’APLEC, mobilitzacions ciutadanes.

[La demanda al DASEN ha estat transmesa a la vila d’Elna, al diputat, a la rectora d’Acadèmia, al Ministeri d’Educació, a la presidenta del Consel General, al president del Consell Regional, al responsable llengua catalana per al Departament i la Regió.]

Elne et sa cathédrale Sainte-Euralie et Sainte-Julie

Les belles sonorités de ses cloches revues par Benjamin Le Blevec

Francis Puig

Francis Puig

L’idée de base de cet article musical et culturel, est venue d’un propos de Francis Puig, un ami et fervent défenseur de la Cathédrale de Elne.

Née d’une alchimie complexe de la terre et du feu, les cloches convoquent l’assemblée chrétienne pour la prière, appellent pour les offices religieux et rythment les étapes de la vie de la communauté monastique ou paroissiale. Elles rassemblent dans le sentiment d’appartenir à une communauté bien identifiée.

Benjamin Le Blevec est venu enregistrer le son des cloches de la Cathédrale d’Elne le dimanche 26 janvier 2014 au moment de l’appel pour la célébration de la messe dominicale.

Le but de l’association Carillons en Pays d’Oc de Benjamin, est effectivement de faire découvrir ce patrimoine, souvent caché, de notre région.
Mais également de mettre en valeur et parfois de restaurer (comme c’est le cas actuellement avec le carillon de Narbonne), conseiller, organiser des concerts de carillons.

Quelques cloches

Quelques cloches

Sonnerie des 3 cloches de la cathédrale Sainte-Eulalie et Sainte-Julie d’Elne (Pyrénées-Orientales), un dimanche matin avant l’office.

Construite aux XIe et XIIe siècles, monument majeur de l’art roman catalan, la cathédrale d’Elne fut le siège d’un important évêché du VIème siècle (571) jusqu’à 1602 où il fut transféré à Perpignan.
L’austère façade occidentale de la cathédrale confère à l’édifice un aspect de forteresse. L’intérieur est composé d’une nef romane à trois vaisseaux de sept travées, terminé chacun par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. Les sept chapelles rayonnantes sont de style gothique.
La façade Nord de l’édifice est flanquée d’un magnifique cloître, chef d’œuvre de l’art roman du Roussillon et des bâtiments claustraux, anciens lieux de résidence des chanoines.

La cathédrale possède deux tours-clochers surmontés de terrasses crénelées.
Seul le clocher du midi fut construit lors de l’édification de la cathédrale ; le clocher septentrional, plus modeste, est une adjonction récente réalisé en brique rouge.

Le clocher du midi contient les trois cloches de volée en sonnerie rétrograde :
– Sol3 fondue en 1910 par Vinel frères à Toulouse
– Do4 fondue en 1910 par Vinel frères à Toulouse
– Do#4 fondue en 1963 par Fourcade (successeur de Dancausse ) à Tarbes, moteur de volée linéaire.

L’ensemble des 2 clochers

L’ensemble des 2 clochers

Le clocher Nord abrite également deux cloches fixes de l’horloge (actuellement hors service) : Ré3 et Fa4.

Vous trouverez ci-dessous une carte réalisée par Benjamin, des différentes vidéos de la région.

Il est à noter qu’il y en a d’autres réalisées en dehors de notre région.

Si vous êtes curieux, allez voir et surtout écouter sur les 2 sites ci-dessous.
Si vous le souhaitez, vous pouvez cliquer sur les différents repères de la carte pour avoir le lien de la vidéo, vous avez aussi le menu déroulant sur la gauche avec l’ensemble des vidéos (environ 300).

Lien carte : https://maps.google.com/maps/ms?msid=200134766116470494910.0004c5c3e0a2aaa1cfdf6&msa=0

Pour les Pyrénées-Orientales, notre technicien des belles sonorités envisage dans les prochains mois d’aller à Prades.
Si vous avez des idées de belles sonneries dans notre beau secteur, n’hésitez pas à contacter Benjamin LE BLEVEC, par son association.

http://www.youtube.com/watch?v=c3t5DNx0WQA

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031