DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
Couverture Daspe Révolution citoyenne 190
Passerelle N°438 pub
LOGO IFA 2016 190 jpg
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

ESPIRA-DE-L’AGLY

LÉGISLATIVES P.-O. 2ème CIRCONSCRIPTION : FERNAND SIRÉ, UN DÉPUTÉ DE TERRAIN

Fernand Siré et son suppléant François Lietta
Fernand Siré et son suppléant François Lietta
Le Député « Les Républicains » entre en campagne et c’est depuis son nouveau QG de St Laurent-de-la-Salanque, ville dont il fut Maire jusqu’en 2014, que Fernand Siré réunissait ses troupes mobilisées pour un combat qui est tout sauf gagné d’avance, tant le Front National est électoralement fort en Salanque. D’autant que son challenger Louis Aliot est bien décidé à lui ravir ce poste de Député et qui n’a pas digéré ce qu’il estime être une trahison par le pseudo non-respect d’accords passés entre les deux tours, qui avait fait en compensation le cadeau du retrait de sa candidate Irina Kortanek permettant au Député sortant d’être réélu !
02Qu’importe, le Député seul candidat de droite et du centre qui a déjà effectué un mandat et demi, rappelons qu’il avait remplacé Arlette Franco décédée en 2010 pendant son mandat, est combatif et déterminé, même s’il est lucide sur son issue difficile : en triangulaire au second tour c’est perdu mais en duel c’est jouable. Mais ce sera serré et aucune voix ne doit lui manquer ! D’autant qu’on voit mal ce qui pourrait décider un néo-électeur du FN issu de la droite LR dite forte depuis l’abandon du projet de sortie de l’Union Européenne et de l’€uro par la candidate à la Présidentielle éliminée qui ne semble plus savoir où elle habite, éléments de programmes d’autant plus essentiels qu’ils impactent et conditionnent la bonne application de 70% de son programme… Dans ces conditions, autant voter LR et rentrer au bercail pour bon nombre d’électeurs LR un temps « égarés » ! Si on ajoute le départ imminent et dans ces conditions inévitable de Florian Philippot du parti frontiste pour ce seul motif qui ne s’en cache plus, la messe est dite pour les « repentis »…
Paul Blanc et Fernand Siré
Paul Blanc et Fernand Siré
Un Député de terrain, à l’écoute et disponible
56 communes arpentées par Fernand Siré pendant le mandat qui s’achèvera le 11 juin, du Barcarès à Sournia et St Paul, « j’ai essayé d’écouter les gens et d’appréhender leurs problèmes, je suis un Député de terrain et je préfère ma circonscription aux studios télévisés » dit-il en introduction d’un bref discours d’accueil dans ce nouveau local de campagne plus que bondé. « Je représente un territoire et le défends bec et ongles, et qui travaille ». Et de rappeler peu fier qu’il a été désigné comme le meilleur Député du département par le magazine « Capital » le 13 avril. « Mon engagement est la suite logique de mon envie d’agir, les choses bougent dans la circonscription, mais il reste des chantiers comme le chômage, l’assistanat à outrance et le développement économique. Il reste aussi la désertification rurale, avec une importante fracture entre les territoires urbains et ruraux » ajoute-t-il, évoquant également l’action de proximité, le réseau haut-débit au développement chaotique et territorialement irrégulier ainsi que les transports inégaux « et ce n’est pas normal » regrette-t-il. Le chômage, l’incertitude et la peur de l’avenir conduisent selon lui à des votes contestataires, « Je suis conscient des défis à relever et si vous me faites confiance les 11 et 18 juin prochains, nous les relèverons ensemble » promet-il, même si force est de reconnaître que bon nombre de ces problématiques relèvent plus du gouvernement que d’un Député.
04Le choix du suppléant
François Lietta, fidèle parmi les fidèles, actuellement attaché Parlementaire du Député Siré et Président de la Fédération LR des Pyrénées-Orientales, a été choisi comme suppléant. Exit donc la parité et l’étoile étincelante Christine Llorens qui vient de disparaître du ciel catalan, tant pis, il reste le kilt pour le suppléant… « Il n’a jamais viré la cuti, il y en a d’autres qui le font » plaisante Fernand Siré avec une probable pensée pour la capitale catalane et de l’un des postulants à cette même fonction sur la 1ère circonscription, qui après avoir frappé à toutes les portes trahit le Maire J.Marc Pujol et entre en conflit avec Daniel Mach, régulièrement investi par LR en juin 2016. « François Lietta incarne la jeunesse (32 ans NDR) et l’avenir politique, mon rôle est de préparer les jeunes qui vont prendre la succession » ajoute-t-il.
Fier des racines profondes
Le choix de la permanence n’est pas anodin, située en cœur de ville « qui m’a vu naître, grandir et m’a tant donné, dans un milieu cher à ma famille, je m’y suis marié, j’y ai eu mes enfants », ce local situé dans cet ancien bar-restaurant, un des meilleurs de la Salanque, tenu dans le passé par le grand-père, le père et le frère du Député tous décédés, « ce sont mes racines profondes, le symbole de mon attachement à mon territoire, être fier d’où l’on vient, être fier des racines, fier de ce qu’on est devenu » conclut-il avec un brin d’émotion.
À noter la présence de nombreux élus de la circonscription parmi lesquels le Sénateur Honoraire Paul Blanc et Maire de Sournia, J.Claude Torrens (St Nazaire), André Bascou (Rivesaltes), Pierre Roig (Ste Marie), Philippe Fourcade (Espira), José Puig (Claira), sans oublier Lady Armande Barrère de Canet. Mais il faut noter aussi l’absence des maires de St Laurent, du Barcarès et de St Cyprien, Alain Got, Alain Ferrand, et Thierry Del Poso sans le moindre doute « retenus par d’autres engagements » inopportunément au même moment… C’est ballot !
03 bis
Fernand Siré et Lucas Laffitte, transfuge de DLF après un désaccord de fond avec Nicolas Dupont-Aignan
Fernand Siré et Lucas Laffitte, transfuge de DLF après un désaccord de fond avec Nicolas Dupont-Aignan
Lady Armande de Canet
Lady Armande Barrère de Canet
My name is Torrens, Jean-Claude Torrens
My name is Torrens. Jean-Claude Torrens

Flyer FS recto

Flyer FS verso

DÉPARTEMENT : HALTE AUX FEUX !

Par J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM
Lundi encore, dans le secteur de Tautavel, un violent incendie a détruit une quarantaine d’hectares. Sur leur passage, les flammes ont tout avalé, s’approchant dangereusement des habitations et du village.
Lundi toujours en début d’après-midi, nos soldats du feu ont empêché deux autres incendies, à Espira-de-l’Agly et à Saint-Hippolyte, de se propager. Depuis le début de l’été, avec des conséquences meurtrières parfois, notre territoire brûle soit par accident, soit par négligence, soit intentionnellement.
S’il est difficile de lutter contre les pyromanes de tous bords, en revanche s’agissant des imprudences humaines constatées, il est bon de rappeler les responsabilités de chacun dans la chaîne environnementale, il est aussi bon de rappeler les gestes simples (comme ne pas jeter un mégot dans la nature ou dans son jardin !) et préventifs à entreprendre, car la végétation ne s’enflamme pas seule, même par temps de forte sécheresse comme nous connaissons actuellement.
Pique-niques, campements, barbecues, balades… ce sont autant de « causes involontaires » dans nos pratiques estivales qui peuvent être à la source de sinistres et provoquer de graves dégâts. Soyons et restons prudents, vigilants, attentifs. On ne le répètera jamais assez : les feux de forêts représentent un danger majeur sur notre territoire. Et tout cela a un coût pour notre collectivité. L’argent dépensé à réinvestir pour « réparer », pour replanter, pour « reconfigurer » le paysage, notre patrimoine naturel !, c’est autant de moyens financiers, matériels et humains qui ne pourront pas être utilisés ailleurs pour le quotidien de tous les habitants.

POLITIQUE : FÉLICITATIONS À LA GENDARMERIE DE LA VALLÉE DE L’AGLY

« SOUTENIR LA POLICE, C’EST PRÉSERVER L’ORDRE, SOUTENIR LA FRANCE ET DÉFENDRE LA RÉPUBLIQUE ! »
Par Robert Olive, Conseiller Municipal FN/RBM d’Espira de l’Agly
 Au nom du Front National et de ses électeurs, je tiens à féliciter la gendarmerie de Rivesaltes et les brigades de Latour-de-France pour avoir mis hors d’état de nuire une bande de cambrioleurs qui sévissait dans la Vallée de l’Agly.
En effet ses derniers étaient coutumiers des vols de voitures, des pillages de chantiers ou des siphonnages de carburant. La commission des faits s’est déroulée, pour rappel, entre novembre 2015 et 2016.
Il faut noter ici l’efficacité de nos forces de polices et de gendarmeries qui, chaque jour, effectuent un travail remarquable de préservation de notre sécurité et afin que la justice puisse être rendue. Alors que les forces de l’ordre sont sans cesse les victimes des émeutiers extrême-gauche ou les boucs-émissaires des syndicalistes inféodés au PS, alors que les islamistes ont fait des policiers et des militaires des cibles de choix, le Front National entend, aujourd’hui plus que jamais, réitérer son soutien à la police et à la gendarmerie.
Soutenir la police, c’est préserver l’ordre, soutenir la république et défendre la France !

POLITIQUE : « LE MAIRE D’ESPIRA DE L’AGLY EST UN DESPOTE ! »

Tribune libre de Robert Olives, conseiller municipal FN d’Espira de l’Agly*

« Monsieur Fourcade, maire d’Espira de l’Agly, m’a refusé de répondre à ses attaques lors du conseil municipal du 25 février dans une attitude proprement stalinienne. Monsieur Fourcade, se souvenant qu’il fut autrefois un habitué des scènes de théâtre, avait préparé une mise en scène hollywoodienne avec une vingtaine de figurants qui pour une fois s’intéressèrent au destin de leur village et des moyens techniques surprenants pour un conseil pas si fantastique. Cette comédie fut mise en place dans le seul but de me nuire personnellement, de m’humilier publiquement à cause d’un communiqué de ma part sur la fermeture des écoles. À des arguments de bon sens, il répondit avec des chiffres. Pour ma part, au langage des chiffres, je préfère le langage des hommes. 
Sachez Monsieur Fourcade, que je ne suis pas une personne impressionnable et je supporte assez facilement les pressions morales que vous pourriez exercer. Ma vie personnelle démontre que mon intégrité est au-dessus de vos minables pérégrinations : deux médailles du Travail, une distinction à l’Ordre du Mérite Agricole. De plus, il suffit d’aller sur infogreffe.com pour voir que mon passé professionnel aussi demeure immaculé. D’autre part, vous me reprochez d’avoir manqué à un devoir de visite que j’avais avec vous lors des départementales : à quoi bon vu que vous faisiez campagne pour un candidat adversaire en bon tricoteur politique. Concernant la qualification de “bétonneur” qui vous échoit, je ne fais que me reporter à votre promesse de construire un lotissement par an. 
Assisté d’avocats et juristes talentueux, je n’ai pas peur de vos menaces d’assignation pour diffamation (avec les deniers publics !) et je continuerai à user d’un droit humain fondamental : la liberté d’expression. D’ailleurs, il faudra penser à donner à l’opposition une tribune dans votre journal propagandiste, à moins que vos relents despotiques ne l’emportent.
Bon courage pour les années où nous devrons cohabiter. Je ne cesserai pas d’applaudir notre action positive et de combattre hardiment vos projets toxiques pour l’avenir du village. C’est cela mon crédo ! » 
*Tribune libre publiée sous la SEULE RESPONSABILITÉ DE SON AUTEUR

ESPIRA DE L’AGLY : « ENCORE UNE ATTEINTE À LA SCOLARITÉ DE NOS ENFANTS ! »

Réaction de Robert Olives, conseiller municipal FN

Alors que j’avais fais de la scolarité un axe de ma campagne électorale, je ne peux que réagir négativement à l’annonce de la fermeture d’une classe à Espira de l’Agly. Nonobstant cette scandaleuse fermeture, je ne sais guère ce qui m’attriste le plus : le fait que le gouvernement PS s’occupe de la jeunesse française comme l’eutypiose s’attaque à la vigne ou le fait que Monsieur Fourcade, maire d’Espira, se taise.
En effet, ce silence assourdissant du maire est surprenant. Il est vrai qu’il préfère assouvir sa passion de bâtisseur de part sa politique effrénée de bétonnage d’un village qui autrefois était rural. Voulant dépasser le seuil des 3.500 habitants vaille que vaille pour se façonner une image de “grand-maire” féru de tricotage politique, Monsieur Fourcade fait preuve d’une irresponsabilité totale sur le dossier des écoles : il ne s’exprime pas, il ne tempête pas. Lui et son conseil ne bougent pas d’un iota. Le maire de Villemolaque, lui, s’est exprimé et a sauvegardé sa classe. Qu’attendez-vous Monsieur Fourcade pour sortir l’épée de votre fourreau comme jadis Dagobert sur son cheval ?
En attendant une réaction du magistrat d’Espira, je m’oppose à la transformation de mon village en dortoir et demande instamment le maintien de cette classe. Je resterai attentif sur l’évolution de la situation.

POLITIQUE : « IL FAUT EXIGER DES SANCTIONS EXEMPLAIRES ! »

Réaction de Robert Olives, conseiller municipal FN d’Espira de l’Agly suite au bouclage de l’enquête sur le braquage du tabac-presse d’Espira de l’Agly

J’ai souhaité réagir à l’élucidation de l’enquête sur ce braquage du tabac-presse d’Espira de l’Agly qui s’est déroulé le 26 novembre 2013, commis par des individus masqués et armés ayant laissé la victime blessée et en état de choc après s’être emparés de la caisse.
Mais tout d’abord, je me dois de féliciter et de transmettre mon plus grand respect aux gendarmes de la brigade de Rivesaltes qui ont fait preuve d’un grand professionnalisme dans la recherche des auteurs de ce crime, ce qui n’était pas chose facile. Félicitations encore !
A vrai dire, je ne suis pas du tout surpris que les cambrioleurs soient encore des adolescents, étant donné que ce phénomène n’est pas nouveau. Je ne suis pas plus surpris quand j’apprends que la même bande de voyous s’est rendue responsable de bien d’autres méfaits comme des vols, des incendies, des cambriolages divers dans la Vallée de l’Agly…
Cependant, je trouve effarant que ces personnages soient placés (à nouveau) en foyer renforcé. On devrait peut-être leur fournir une voiture et des clés de quelques boutiques pour qu’ils puissent continuer à s’amuser, n’est-ce pas ? Il faut exiger la fermeté et ne pas se laisser aveugler par la jouvence des malfrats. Des sanctions exemplaires doivent être prononcées, notamment la prison.
Toutes sanctions non répressives seront vues comme de véritables provocations envers les victimes, la société, et démontreront une fois de plus le laxisme de la justice française. 
La justice, service public, doit servir les intérêts des citoyens et reprendre sa mission rétributive. Moi-même et les élus FN y veilleront.

ESPIRA DE L’AGLY : IMMENSE DEPOT DE MUNITIONS ET IMMENSE PROBLEME

Communiqué de presse de Robert Olives, conseiller municipal FN d’Espira de l’Agly

C’est par voie de presse que j’ai appris la déviation de la ligne LGV en raison de la construction d’un « immense » dépôt de l’armée à l’emplacement du l’ex projet de halte de la LGV entre Rivesaltes et Espira de l’Agly.
Cette construction pose déjà des problèmes majeurs. La déviation de la ligne LGV, cause de la construction du dépôt, entraînera sûrement  des surcoûts importants dont le contribuable devra encore être tributaire et dont nul ne connaît le montant pour le moment.
Hormis l’accroissement des charges, c’est bel et bien le quotidien des citoyens d’Espira de l’Agly, et notamment les habitants du quartier du Clos d’En Cante qui auront la (mal) chance de se retrouver à 140 mètres d’une voie où les trains circuleront à très grande vitesse. Cela pose évidemment des soucis de sécurité vis à vis des enfants vivant dans ce quartier et alentour. Il faut en cela que les pouvoirs publics prennent sur ce dossier toutes les responsabilités et diligentent au plus vite des enquêtes publiques.
Mais le plus inquiétant demeure cet entrepôt militaire situé à quelques encablures de la commune. Quels types de munitions y seront stockés ? Quels seront les dangers pour les populations d’Espira de l’Agly, mais aussi de Rivesaltes, Salses et Opoul ? Déjà qu’Espira est reconnu pour héberger un centre d’enfouissement sur son territoire, il ne manquerait plus que l’Etat rajoute une autre épée de Damoclès au-dessus de la tête des habitants de la Vallée de l’Agly.
En conséquence, je demande solennellement par voie de communiqué au ministère de la Défense et des Anciens Combattants de bien vouloir répondre aux inquiétudes légitimes de la population et, si possible, d’organiser une réunion avec tous les élus impliqués ainsi que des réunions publiques pour répondre aux questions des administrés. En attendant, je l’espère, une réponse des autorités ministérielles, je poserai bien évidemment les questions nécessaires à la municipalité d’Espira de l’Agly lors du prochain conseil Municipal et vous invite à me faire part de questions que vous souhaiteriez poser.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : PRESESENTATION DES CANDIDATS FN-RBM66 CANTON 15 VALLEE DE L’AGGLY

Nous avons le plaisir de nous présenter à vous pour vous représenter au sein du prochain conseil départemental à l’issu de l’élection départementale des 22 et 29 mars prochain. Le constat est aujourd’hui sans appel, les politiques menées depuis des décennies par l’UMPS au niveau local et national et dont ils portent l’ensemble des responsabilités ont mis à genoux notre pays et notre canton.
Où que l’on porte le regard, votre situation personnelle ou celle de vos proches, mais aussi votre environnement et notre société se sont dégradés : immigration massive, ravage de l’insécurité, fiscalité confiscatoire, chômage de masse, pauvreté et précarité de nos anciens et des plus faibles, effondrement du pouvoir d’achat, laxisme, communautarisme, soumission à l’UE, désindustrialisation, désertification des campagnes, disparition du service public, agriculteurs et viticulteurs en difficultés… Voilà le bilan désastreux de la caste au pouvoir.
L’espérance, le renouveau et la reconstruction sont pourtant possibles. Mais nous ne
pourrons y parvenir que si vous imposez un véritable changement.
En nous désignant comme vos futurs élus départementaux, c’est votre quotidien, votre mode de vie que vous allez choisir. Nous, élus Bleu Marine, allons défendre des politiques sociales à votre service. Lutter contre la fraude, le clientélisme, le communautarisme, les gaspillages, baisser les impôts, organiser harmonieusement les territoires, préserver la qualité de vie, organiser une vraie politique sociale, voilà quelles seront nos priorités. Bien sûr, un programme plus précis vous sera dévoilé le moment venu, mais pour le moment, faisons connaissance.
– Je suis Robert Olives, j’ai 65 ans et je suis retraité du secteur bancaire. Natif de Rivesaltes, enfant de la Retirade de 1939 et d’ouvrier agricole, je suis attaché irréductiblement à ma terre et à mes valeurs. De par mon métier et mes activités dans les milieux associatifs, je connais bien ce canton que j’ai vu dépérir au fil des années. J’aime mon canton, j’aime mon pays et c’est dans un esprit républicain et altruiste que je me présente sous l’étiquette FN. Je saurais défendre vos intérêts comme je défends déjà les intérêts des habitants d’Espira de l’Agly au conseil municipal.
– Je suis Florence Jurado, j’ai 43 ans et je travaille à l’Université de Perpignan. Je suis native de Perpignan et je me suis présentée aux municipales à Tresserre. Mais je suis actuellement en cours d’installation définitive sur votre canton, j’ai décidé de me présenter car la situation que vous endurez est la même que dans tous les territoires. Je mettrais mon dynamisme et mes compétences à votre disposition. J’ai donc hâte de vous rencontrer et de partager mes solutions avec vous pour ce canton, certes, ancré à gauche depuis 1973.
Nos suppléants sont étudiant ou sans profession. Chacun d’eux est animé du même feu qui nous habite : celui de servir le citoyen de la Vallée de l’Agly.
Par la diversité de nos profils, nous sommes représentatifs de la population et c’est pour cela que nous sommes proches de vous.

UN CANTON BLEU MARINE AU SERVICE DES FRANÇAIS !

Robert Olives, tête de liste Espira de l’Agly Bleu Marine communique

On est libre qu’en étant seul disait Schopenhauer

« Depuis plusieurs jours, une rumeur persistante et mensongère circule dans la commune d’Espira de l’Agly.

En effet, le bruit court que notre liste fusionnerait entre les deux tours avec la liste « Espira Autrement » dirigée par M. Philippe Fourcade et que des tractations seraient en cours. « N’est dans l’ombre que le lâche qui n’ose point se montrer car il est vil et laid » disait Clément Marot. A moins de deux semaines du premier tour, il faut être un candide pour ne pas voir quel est l’objectif de ces ignominieux clabaudages : étourdir les électeurs et orienter le débat vers le superfétatoire.

Il est donc crucial de rappeler aux citoyens espirencs notre position et celle du Front National.

Aucune alliance ni aucune fusion de liste n’est envisageable entre les deux tours. La liste Espira de l’Agly Bleu Marine se maintiendra, quoiqu’il arrive, au second tour.

Nous ne nous présentons pas aux élections pour faire des affaires ou pour récolter des postes, nous sommes là pour porter un projet au-delà des clivages politiques, un projet d’intérêt communal. Alors pourquoi vouloir s’associer avec d’autres listes si ce n’est que pour salir notre blanche parure ?

Face à la Coucouville, les Nuées sorties des Oiseaux d’Aristophane que nous promet la liste gaucho-écologiste, face au hiératisme continuel des héritiers du maire sortant et face aux guerres intestines issues de la scission de feu le conseil municipal, le bulletin de la liste Espira de l’Agly Bleu Marine sera le seul, les 23 et 30 mars, pour vous garantir une autre politique, une autre vision de la commune afin que ce village, in fine, ne soit plus comparé à la Babylone déchue.

Ainsi, mieux vaut être SEUL que mal accompagné.

Il faut donc aller voter massivement les 23 et 30 mars prochain pour qu’enfin vive Espira, vive la République,  vive la France, sereinement,  sous un ciel bleu marine ».

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
novembre 2017
D L Ma Me J V S
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930