DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
PUB JPA
JPA 2
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

Canohès

LÉGISLATIVES : INAUGURATION DE LA PERMANENCE DE ROMAIN GRAU « OUI MA CANDIDATURE DÉRANGE ! »

Romain Grau et Isabelle de Noell-Marchesan
Romain Grau et Isabelle de Noell-Marchesan
C’est par une bien légitime minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de lundi à Manchester que Romain Grau, le candidat dissident LR(EP) et désormais LREM aux prochaines Législatives des 11 et 18 juin, ouvre cette réunion publique au Moulin À Vent devant sa nouvelle permanence place de la Sardane qu’il inaugurait à cette occasion, en ce lieu même où l’un de ses principaux candidats et ancien ami politique Daniel Mach tenait la sienne samedi dernier, devant un auditoire en nombre sensiblement identique. Un espace central qui inspire les impétrants…
On distingue J.Paul Alduy et Alain Got
On distingue J.Paul Alduy et Alain Got
J.Marc Pujol et J.Paul Alduy mis en cause par la Chambre Régionale des Comptes
On notait entre-autres la présence de plusieurs élus, dont le Maire de St Laurent-de-la Salanque Alain Got (UDI), mais aussi celle de l’ancien Sénateur-Maire et Président de l’Agglo. J.Paul Alduy chaleureusement remercié par le candidat, dont il peut être considéré comme le mentor et l’un de ses soutiens de la première heure, qui s’oppose désormais avec violence par voie d’articles sur leurs blogs respectifs à l’actuel occupant du trône J.Marc Pujol. Entre Alduy et Pujol c’est l’héritage, mais sans l’amour…
Un point commun, ils sont tous deux mis en cause par la Chambre Régionale des Comptes pour leur gestion, pointant dans le rapport confidentiel que nous nous sommes procurés « des erreurs comptables », « une information budgétaire perfectible », « une pression fiscale élevée », des « cotisations foncières des entreprises supérieures à la moyenne », un « poids de charges du personnel accru », « un taux d’endettement élevé », une « durée du temps de travail inférieure à la durée légale »… La Chambre Régionale des Comptes s’étonne également du nom de la Communauté Urbaine dite « Perpignan Méditerranée Métropole », « Cette dénomination un peut surprenante peut laisser penser que l’EPCI est juridiquement une Métropole ce qui n’est pas le cas »… n’en jetez plus !
Rappelons que l’actuel Vice-Président de l’Agglo. délégué aux finances est Bernard Dupont, le Maire de Canet, il a fort à faire s’il veut conserver sa réputation un peu auto-proclamée de gestionnaire sans reproches ! L’histoire jugera les actes, pas les intentions…
03« Ne plus faire perdre une minute à notre département sur la voie de la réussite »
Tandis que la suppléante du candidat Isabelle de NOELL-MARCHESAN déclare adhérer à « la volonté de gouverner en rassemblant » du Président Macron, « si souvent demandée par nos habitants qui ne supportent pas les éternels clivages gauche / droite insupportables qui nous entraînent vers la violence et les extrêmes », Romain Grau voit quant à lui « le début d’un cycle politique nouveau qui est marqué par le début d’un vrai changement ». « En finir avec un système vieux de 30 ans, son incapacité à répondre aux attentes en matière d’emploi, de sécurité, d’économie et de justice », telle est la feuille de route pour la circonscription et le pays, « en refusant le parti des extrêmes, le parti de la peur, de l’exclusion et de l’échec, ce vote nous engage à réussir », indique celui qui se définit comme « le candidat de l’optimisme et pas celui de la colère, de la désespérance ou de l’angoisse. Je suis le candidat des solutions, des opportunités pour notre territoire ». Sans oublier de rappeler ses liens avec le « Maître des horloges » élyséen, « Oui je connais le Président de la République, je le considère comme mon ami, j’ai toute confiance en lui et en son jugement pour mener la tâche immense qui nous attend ». 
04« Oui ma candidature dérange »
« Elle dérange tous ceux qui depuis mon investiture passent le plus clair de leur temps à se répandre dans la presse à mon propos sans jamais articuler la moindre proposition pour l’avenir, ce qui les intéresse c’est leur parti et leur petite personne » affirme-t-il sans attaque ad hominem mais que chacun devine. Une candidature qu’il estime « différente de toute la cohorte de ce vieux système qui a oublié d’écouter les difficultés de chacun d’entre-nous, sauf au moment des élections pour les instrumentaliser à leur profit. Tout ce petit monde, nous allons les déranger ». Et de citer Bompas, Cabestany, Canohès, Toulouges, mais aussi Perpignan et… Pollestres, fief de son principal concurrent Daniel Mach, « ils méritent cela ! » conclut-il la salve. 
« Nous avons un avenir brillant si nous nous donnons les moyens de notre ambition »
Quant aux priorités de Romain Grau, qui affirme-t-il sera un Député à plein temps, bien contraint il et vrai par la loi sur le non-cumul des mandats, « le chantier est immense, les problèmes plus nombreux que jamais, il est fini le temps du pantouflage politique dans lequel tous ceux que je dérange aujourd’hui se sont si confortablement installés depuis quelques années », quelques oreilles de caciques locaux doivent siffler, même si elles peuvent aussi ne pas se sentir visées. Deux sujets pour le territoire : l’emploi et la sécurité. Rien de bien nouveau sur les thématiques. Alléger les contraintes sur les lois du travail, réduire son coût avec une compétitivité qui en serait corrigée. La suppression de la taxe d’habitation est réaffirmée « permettant une augmentation du pouvoir d’achat ». « Je mettrai ma proximité avec le Président au service de notre circonscription » promet-il. Daniel Mach avait pourtant aussi celle de Nicolas Sarkozy, les choses ont-elles été changées ?
Le nouveau Tribunal : enfin ? Chiche !
La sécurité est au cœur des préoccupations du candidat Grau, « il faut retrouver le bon sens, la sagesse et la proximité » affirme-t-il sans vraiment s’attaquer aux causes de fond ni même les nommer, si ce n’est cette « police du quotidien » voulue par le Président Macron « pour retrouver la tranquilité publique« , un accroissement des effectifs de Police et Gendarmerie sur le territoire, avec un engagement formel, le Tribunal tant attendu, ce vieux serpent de mer, sorte enfin de terre…
Dans ce domaine comme dans tant d’autres, lorsqu’on pose clairement un problème, on a fait le premier pas pour le résoudre ! On n’y est pas encore tout à fait, mais prenons-en acte et acceptons-en l’augure…
Didier ALLIZARD
www.directsud.eu
https://www.facebook.com/DirectSudActu/

05

1ère circo

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON 10 : LE MAIRE DE CAHOHES ARRACHE LES AFFICHES DES CONCURRENTS ET SE CACHE A LA MAIRIE…

Communiqué des candidats FN-RBM66, Michel Guillemaud – Bénédicte Marchand, candidats sur le Canton 10 – Perpignan V 

Ce dimanche 22 mars, vous avez choisi de nous placer en tête sur notre canton avec 35,63% des suffrages.
Nous vous en remercions chaleureusement ! 
Mais l’élection départementale ne s’arrête pas là ! Pour le second tour, nous serons confrontés aux candidats socialistes Toussainte Calabrèse et Jean-Louis Chambon, maire de Canohès. 
Nous tenons à signaler que le comportement de Monsieur Chambon a été pour le moins scandaleux. La nuit précédant le premier tour, il a été surpris arrachant nos affiches électorales et celles de ses autres opposants. Il a été obligé de fuir jusqu’à la Mairie pour s’y cacher ! Et que dire de son comportement de président de bureau de vote, où l’on peut se poser la question sur sa neutralité et son impartialité ! Ces gens-là sont prêts à tout pour conserver leurs postes et tous les avantages matériels qu’ils en tirent. 
Le binôme UMP-UDI ayant été éliminé dès le premier tour sur notre canton, nous appelons tous nos concitoyens désireux de voir un vrai changement s’opérer sur ce département, à voter massivement pour notre binôme et ainsi confirmer leur choix.
Nous souhaitons rassembler la majorité de nos concitoyens pour les représenter vraiment et donner une chance à leurs espérances de changement !

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON 10 : UNE PROMESSE D’AVENIR

Communiqué 

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire (PG, EELV, Ensemble !) dans le canton 10 de Perpignan Saint-Martin Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, remercient toutes les électrices et tous les électeurs qui leur ont accordé leurs suffrages à l’occasion des élections départementales du 22 mars.
Avec 8,12% des suffrages exprimés, score encourageant pour une première participation à des élections, ce nouveau rassemblement de la Gauche établi sur des bases citoyennes, écologistes et solidaires prend toute sa place dans le débat local. Il a été force de propositions tout au long de la campagne activement menée. Cette dynamique se perpétuera afin de construire une réelle alternative.
Le rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire constitue une promesse d’avenir. Pour nous, les promesses ont vocation à être tenues.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON 10 : POUR UNE TRIPLE SOLUTION DANS LES PYRENEES-ORIENTALES ENFIN CITOYENNES, ECOLOGISTES ET SOLIDAIRES

Par Francis DASPE, candidat du rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan Saint-Martin Canohès 

DSCN0282 (2)A quelques jours du premier des Départementales, force est de constater que le rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire dans les Pyrénées-Orientales, issu de l’accord départemental entre le Parti de Gauche et Europe Ecologie Les Verts auquel s’est rallié Ensemble troisième pilier du Front de Gauche, a su créer un véritable espoir de renouveau et de renouvellement. Les ruptures des propositions programmatiques, le dynamisme de la campagne de terrain, l’unité d’action expliquent la très bonne réception des candidats présentés.
La Gauche citoyenne, écologiste et solidaire offre une triple alternative. Une alternative à la gestion rétrécie d’une majorité départementale socialiste à bout de souffle. Une alternative au projet de régression sociale portée par une droite décomplexée. Une alternative aux postures démagogiques d’une extrême-droite sans contenu, qui ne se nourrit que de la médiocrité des propositions existantes.
Aucun des défis que doit relever le département des Pyrénées-Orientales ne peut recevoir de solutions en continuant comme par le passé, même avec l’illusion d’un replâtrage de façade d’un Parti socialiste local accompagnant sans rechigner les politiques d’austérité nationales. L’alternance sans alternative incarnée par la droite est une impasse. La fuite en avant simulée par l’extrême-droite est grosse de dangers.
Seul le rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire est porteur de cette triple alternative. Les Pyrénées-Orientales en ont un besoin plus que jamais vital. Le dimanche 22 mars, ce sera l’occasion de l’exprimer dans les urnes !

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : POUR DES PYRÉNÉES-ORIENTALES ÉCOSOCIALISTES

Par Francis DASPE, candidat du rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan Saint-Martin Canohès 

Daspe RomansLes Pyrénées-Orientales cumulent les indicateurs défavorables : chômage élevé, pauvreté forte, précarité généralisée etc. Pourtant, notre département possède un potentiel indiscutablement prometteur. Les atouts humains, économiques et naturels ne sont pas suffisamment valorisés. Les blocages politiques sont hélas trop nombreux pour qu’il en soit autrement.
Un département se doit de construire sa propre identité. L’option du « tout-tourisme » s’est révélée une impasse, obstacle à une pourtant indispensable diversification du tissu économique local. La tentation d’une métropolisation croissante autour de l’agglomération de Perpignan, dans la lignée de la réforme territoriale, aboutira à un déséquilibre insoutenable entre territoires ruraux délaissés et pôle urbain artificiellement renforcé.
Les Pyrénées-Orientales doivent s’orienter différemment.  Là aussi, des ruptures avec le passé sont à réaliser. Les atouts naturels invitent à faire du département un laboratoire de la transition écologique et énergétique. La mer, la montagne, le soleil, le vent, autant de richesses en capacité d’insuffler un dynamisme insoupçonné à notre département. La préservation des terres agricoles, les aides à une agriculture aux antipodes du productivisme, la relocalisation de l’activité au plus près des lieux de consommation par la valorisation des circuits courts sont les piliers d’une nouvelle donne économique et écologique. L’objectif est de faire émerger de nouvelles filières en liaison avec la satisfaction des besoins sociaux. Cette bifurcation se nomme écosocialisme. Il s’agit de repenser l’utilité sociale de la production, nos manières de consommer, notre rapport à l’écosystème.
L’écosocialisme a vocation à devenir le projet mobilisateur dont les Pyrénées-Orientales ont besoin pour sortir de l’impasse. Pour des Pyrénées-Orientales écosocialistes !

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : LES DEPARTEMENTALES, UN BIEN CRUEL MIROIR DES POLITIQUES MUNICIPALES

Communiqué de Francis Daspe, Secrétaire départemental de Front de Gauche 

Francis DASPE

Francis DASPE

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire (PG EELV) dans le canton 10 de Perpignan Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, notent le faible niveau de propositions concrètes de leurs concurrents. Un étalage de banalités et de généralités leur tient lieu de programme. Il n’y a presque rien d’adapté à la situation locale.
A défaut d’excuse, une explication peut cependant rendre compte partiellement de cette situation. Cette campagne des Départementales se révèle être en effet un bien cruel miroir des politiques municipales. Une candidate UMP est membre de l’équipe municipale de Perpignan, un autre est maire PS de Canohès. Et tous deux sont conseillers généraux sortants, respectivement dans l’opposition et dans la majorité.
Les faiblesses des politiques municipales et des propositions départementales sont très nettes dans les domaines du logement, des transports et des déplacements, de l’animation associative ou culturelle. Le canton de Saint-Martin prend des allures de « quartiers-archipels » déconnectés les uns des autres, sans unité de vie. La commune de Canohès devient une « banlieue dortoir » où la protection des terres agricoles n’est visiblement pas une priorité.
Dans ces conditions, difficile de promettre au niveau départemental ce qui n’est pas fait (ou mal fait) au niveau municipal ou de l’agglomération. On comprend mieux l’insuffisance des propositions concrètes. Un cruel miroir, disions-nous…

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON 10 : Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN dans la dernière ligne droite

Isabelle Pieropan et Francis Daspe

Isabelle Pieropan et Francis Daspe

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan V Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, tenaient une nouvelle réunion publique vendredi 13 mars 2015 à Perpignan, à la salle d’animation de Mailloles. L’occasion de décliner une fois de plus leur programme, avec distribution du 4 pages consacré au sujet. « Il se veut résolument citoyen, écologiste et solidaire », affirmait Isabelle PIEROPAN.
Après une activité intense au cours des dernières semaines, les candidats entrent désormais dans la dernière ligne droite avant le premier tour. « La dernière semaine sera consacrée à l’approfondissement du dialogue avec les citoyens », indiquait Francis DASPE. Des distributions massives, en plus de celles qui ont déjà eu lieu, avec quadrillage systématique du territoire du canton seront donc effectuées. Plusieurs tracts, dont celui portant sur la régie départementale de l’eau et la gratuité des premiers mètres cube, seront diffusés. Aux dire des candidats et des militants qui leur ont donné un coup de main, l’accueil fait aux propositions faites par les candidats de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire a été encourageant et a stimulé tout le monde pour accélérer dans la dernière ligne droite. 

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANOHES : DES ECHANGES CONSTRUCTIFS POUR LES CANDIDATS LA GAUCHE CITOYENNE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE

Francis Daspe, Isabelle Pieropan Jérôme Argouze à CanohèsLes candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan V Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, accueillis par le local de l’étape, le Canouhard Jérôme ARGOUZE, animaient une réunion publique ce jeudi 12 mars à la salle des fêtes de Canohès.
Ils présentaient leur programme à l’occasion de ces élections départementales. « Il s’articule autour de trois axes fondamentaux », expliquait Isabelle PIEROPAN avant d’en décliner les aspects citoyens, solidaires et écologistes. Francis DASPE poursuivait en précisant le contenu de quelque unes des mesures phares : la régie départementale et la tarification solidaire de l’eau avec la gratuité des premiers mètres cube, la création d’un observatoire de la précarité énergétique, la lutte contre le clientélisme. Jérôme ARGOUZE pour sa part insistait sur la nécessité de préservation des terres agricoles.
Les échanges avec la salle permettaient d’aborder la question de l’emploi. Les candidats insistaient sur les leviers qui existent : la valorisation des circuits courts avec la relocalisation de la production au plus près des lieux de consommation (produire local pour manger local), les gisements en emplois de la transition écologique rendue possible par le potentiel naturel des Pyrénées-Orientales, les besoins en formation, les alternatives au tout-tourisme etc.
« Si la réalité actuelle du département est peu reluisante, ce n’est pas par un manque de potentiel, mais plutôt par un défaut de volonté politique et par l’acceptation de politiques nationales contraires à l’intérêt général », concluaient les candidats.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES CANTON 10 : LES VICE-PRESIDENTS DU COMITE DE SOUTIEN A LA CANDIDATURE DE FRANCIS DASPE ET ISABELLE PIEROPAN

Communiqué de Ghislaine ZAPARTY, enseignante, syndicaliste, présidente du Comité de soutien de la candidature de Francis Daspe et Isabelle Pieropan

Le lancement du Comité de soutien à la candidature de Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire dans le canton 10 de Perpignan Saint-Martin Canohès, s’est traduit par une réception enthousiaste. D’ores et déjà, plus de 80 signatures ont été recensées. La liste définitive sera diffusée en milieu de semaine prochaine.   
Ce comité de soutien compte 5 vice-présidents représentatifs de la diversité des forces politiques et associatives agissant dans le cadre du Rassemblement de la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire.
– Danielle BENQUET, responsable départementale du Parti de Gauche 66
– Raoul Marc JENNAR, militant altermondialiste, politologue et écrivain
– Richard MACIA, animateur d’Ensemble (3° pilier du Front de Gauche)
– Alain MIH, militant communiste
– Katia MINGO, animatrice d’Europe Ecologie Les Verts 66 
Plus que jamais, je vous invite à voter et à faire voter Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN les 22 et 29 mars 2015 à l’occasion des élections Départementales, les candidats du renouvellement de la Gauche.

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : REUNION PUBLIQUE A PERPIGNAN POUR LA GAUCHE CITOYENNE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE DANS LE CANTON 10

Communiqué de Francis Daspe, Secrétaire départemental du Parti de Gauche

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan V Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, organisent une réunion publique vendredi 13 mars 2015 à Perpignan, salle d’animation de Mailloles, 7 rue des Grappes, à 19 heures.
LOGO

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : Réunion publique à Canohès pour la Gauche citoyenne, écologiste et solidaire

Communiqué de Francis Daspe, Secrétaire départemental du Parti de Gauche 

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan V Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, organisent une réunion publique jeudi 12 mars à Canohès, salle des fêtes, rue de l’ancienne mairie, à 19 heures.
Jérôme ARGOUZE, candidat remplaçant du binôme, candidat à Canohès en deuxième position sur la liste Front de Gauche aux élections municipales de 2014, sera présent.
Les candidats du canton 10

Les candidats du canton 10

 

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : DEBATS STIMULANTS A CANOHES

Communiqué de Francis Daspe, Secrétaire départemental du Parti de Gauche 

de gauche à droite : Jérôme ARGOUZE et Francis DASPE

De gauche à droite : Jérôme ARGOUZE et Francis DASPE

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (EELV, Ensemble, PG membre du Front de Gauche) du canton 10 de Perpignan Saint-Martin Canohès tenaient une réunion publique jeudi 26 février à la salle des fêtes de Canohès.
La soirée d’échanges était présentée par la Canouhard Jérôme ARGOUZE. Jérôme ARGOUZE est candidat à ces élections Départementales en remplaçant de Francis DASPE, l’autre binôme féminin étant composé d’Isabelle PIEROPAN et Lucie CHILLON. Jérôme ARGOUZE était l’an passé en deuxième position sur la liste Front de Gauche aux Municipales de Canohès. « C’est un rassemblement de la gauche de combat dont la stratégie est l’autonomie à l’égard des forces soutenant les politiques d’austérité et dont le programme est de construire une alternative à celles-ci », expliquait-il en préalable.
Francis DASPE déclinait ensuite le projet des candidats en illustrant de manière concrète les trois axes forts : citoyen, solidaire, écologiste. « Citoyen, cela renvoie à une conception du rôle de l’élu en rupture totale avec le clientélisme et le cumul des mandats. Un élu doit initier des projets et soutenir les mobilisations sociales ». Il poursuivait en indiquant que « la solidarité est incompatible avec la précarité » et que « le département, tant dans sa partie urbaine que ses territoires ruraux, doit être un laboratoire de la planification et la transition écologiques ».
Après avoir lancé plusieurs pistes de propositions pour la commune et le canton qui seront prochainement dévoilées, Jérôme ARGOUZE concluait la soirée. « Ces échanges fructueux se poursuivront par un contact permanent avec les citoyens de Canohès et un seconde réunion publique en fin de campagne ».

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : REUNION PUBLIQUE A CANOHES POUR LA GAUCHE CITOYENNE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE

Communiqué de Francis Daspe, Secrétaire départemental du Parti de Gauche 

Les candidats du rassemblement de la Gauche citoyenne, solidaire et écologiste (PG, EELV, Ensemble) dans le canton 10 de Perpignan V Saint-Martin et Canohès, Francis DASPE et Isabelle PIEROPAN, organisent une réunion publique jeudi 26 février à Canohès, salle des fêtes, rue de l’ancienne mairie, à 19 heures.
Jérôme ARGOUZE, candidat remplaçant du binôme, candidat à Canohès en deuxième position sur la liste Front de Gauche aux élections municipales de 2014, sera présent. 

CANOHES : MISE AU POINT SUR LE FN : « HYPOCRISIE DE CERTAINES TETES DE LISTES SUR LES P.-O. »

Par Marie-Thérèse FESENBECK, secrétaire départementale du FN66

Au Front National, nous aimons la transparence, aussi je viens éclairer les électeurs de Canohès en apportant quelques précisions pour mieux comprendre la rivalité de deux adversaires du 2ème tour à Canohès.

Ce déchirement doit faire les délices du maire sortant PS, Jean-Louis Chambon et à n’en pas douter, il doit se frotter les mains. 

J’affirme que Marti Cama m’a rencontré dans mes bureaux pour obtenir le soutien du FN66 lors de sa campagne électorale et que je lui ai proposé des candidats encartés qu’il a inclus sur sa liste.

Mais en février, j’ai reçu plusieurs appels téléphoniques de Vincent Legroux qui m’a demandé le soutien du FN et auquel je n’ai pas donné suite puisque j’avais donné ma parole à Marti Cama ! Vincent Legroux a d’ailleurs sur sa liste une ancienne encartée FN. Mais ça, il ne le précise pas à la population de Canohès et a dénié, au cours de sa réunion publique d’hier au soir, que nous avons été en relation !

Ces deux têtes de liste ont la même optique, se faire élire grâce à l’électorat FN mais chut, il ne faut pas le dire !

Sur notre département, elles ne sont pas les seules, d’autres têtes de liste se sont comportées de la même façon !

Les électeurs français ont du souci à se faire avec de tels représentants. On fait des appels du pied à un certain électorat mais on ne l’avoue pas et même on le dénie !

OH HYPOCRISIE, QUAND TU NOUS TIENS ! On est loin de « Tête haute et mains propres »

La Secrétaire départementale du FN66
Marie-Thérèse Fesenbeck
06.65.86.46.66 – fn66@frontnational.com

CANOHÈS / Municipales 2014

Le candidat Martí CAMA tête de liste « Canohès ensemble autrement » a inauguré sa permanence électorale.

Canouhards et élus locaux ont répondu présents

Canouhards et élus locaux ont répondu présents

C’est mardi 25 février que la permanence électorale de la liste divers droite « Canohès ensemble, autrement » conduite par le candidat Martí Cama  a été inaugurée en présence de plus de 200 personnes qui s’étaient déplacées pour rencontrer le candidat et ses colistiers.

Lors de son discours, Martí Cama a remercié  les personnalités présentes parmi lesquelles Annabelle Brunet vice-présidente de PMCA et 1ère vice-présidente de l’UDI 66 et Michel Cabot, président du Nouveau Centre et  vice-président de l’UDI 66, Michel Roig, également pour leur soutien les personnalités excusées car retenues par leurs obligations, et les Canouhards ayant répondu aussi nombreux à son invitation.

Il a souligné « le moment très fort que représente l’inauguration d’une permanence politique dans la vie d’un groupe qui brigue un mandat municipal, cette symbolique  étant d’autant plus forte qu’elle se trouve être porteuse d’espoir dans une commune comme Canohès»

« Le moment est venu de mettre une terme à une gestion qui handicape fortement notre population et son pouvoir d’achat. »

Il a également évoqué la gestion dispendieuse de l’actuel maire, – la dette atteint aujourd’hui les 8 M€ (contre 1,350 M€ à fin 2007) – ses choix malheureux, le sectarisme et le clientélisme dont il fait preuve, son ambition personnelle et ses mandats politiques extérieurs à Canohès.

Il a bien sûr évoqué les projets de la liste «Canohès ensemble, autrement » projets qui seront dévoilés prochainement à l’ensemble de la population

Les participants ont pu échanger avec les membres de la liste présentée à cette occasion.

En conclusion, Martí Cama a appelé à la mobilisation de tous, dès le 1er tour du 23 mars 2014, et a invité tous les présents à partager le verre de l’amitié autour d’un buffet convivial

Les rencontres se poursuivent à la permanence 23, avenue des Souvenirs à Canohès

 Toutes les informations sur la campagne : www.marticama.fr / Facebook : Canohès ensemble, autrement.

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
juillet 2017
D L Ma Me J V S
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031