DirectSud.eu
L'actualité locale sans concession
TELEPHONE ROUGE... Vous êtes témoins d'un événement exceptionnel ?
Contactez notre téléphone rouge au 06.51.32.89.63 ou transmettez-nous votre article + photo à redaction@directsud.eu

…/… CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/DirectSudActu/ ET NOTRE COMPTE TWITTER  https://www.twitter.com/DirectSudActu/ …/…

 

ESPACE PUBLICITAIRE
à partir de 15 € par mois

banniere-direct-sud-bis-190
DRAPEAU FRANCAIS
LOGO IFA 2016 190 jpg
Affiche Concert 21 oct 2017 190
intégration bandeau METROPOLE AFFICHE FS 2017.ai
PUB JPA
JPA 2
Alcool 190
Salaud d'élu
COUV 190
pub-les-insurges-190
01-190
limposteur
buisson-1ere-couv
couv-un-quinquennat-pour-rien-190
parler-a-dieu-190
couv-charles-consigny-190
1ère couv 190
guide-des-associations-2016
PUB réduite DirectSud 190
ATTENTION AU FEU 190
Bandeau conseils incendie 190
Affiche 190
Livre Mona Fajal 190
LE TEST STEPHANE ALLIX 190
L'air du Mas 190 bis
AFFICHE 190
HOLA BONJOUR
1ère de couv. 190
CARTE VERSO 190
CARTE RECTO 190
CERCLE RIGAUD 190
PERPIGNAN-logo+accroche-droite-quadri-2011
Logo Barcarès 190 PPI
PUB LES CATALAN 190
En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique
pub agglo
PUB la ruche 190
Pour une poignée de terre COUV 190
Lettre ouverte aux fidèles... - Alain de la Morandais avril 2014 - 1ère couv. réduite
PUB Marc Pierre STEHLIN 1ère couv. réduite
AFPCAB
DRAPEAU FRANCAIS
LES TAGS

LES ARTICLES ARCHIVES

LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS

octobre 2017
D L Ma Me J V S
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

No posts could be found that matched the specified criteria.

No posts could be found that matched the specified criteria.

REDACTION

DÉPARTEMENT PYRÉNÉES-ORIENTALES – COMPÉTENCE GEMAPI : « EN MARCHE » VERS UNE NOUVELLE TAXE !

Communiqué des élus Front National de la Métropole Perpignan et  St Cyprien Sud-Roussillon
Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement
À partir du 1er Janvier 2018,  la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) est une nouvelle compétence attribuée aux groupements de communes (Communauté de Communes, Métropoles…), et ce, sans contrepartie financière de l’État.
Notre département, comme chacun sait, est soumis aux risques permanents d’inondations, aggravés dans certains secteurs par des politiques locales hasardeuses en matière d’urbanisme…
Alors que les travaux d’infrastructures ont été négligés pendant ces dernières décennies par les services de l’État, mais aussi par certains exécutifs communaux en charge de l’aménagement du territoire, voilà que le Gouvernement rejette cette charge sur nos collectivités !
Sous couvert des dangers encourus par les habitants, les élus de la Communauté de Communes « Sud Roussillon » et de l’Agglomération de Perpignan (PMMCU), n’ont pas trouvé de meilleure idée que de créer donc une nouvelle taxe, plutôt que d’envisager de baisser le « train de vie » de leurs collectivités respectives !
Les élus du Front National et du Rassemblement Bleu Marine des Pyrénées-Orientales dénoncent la mise en place de cette nouvelle taxe qui grève toujours un peu plus le pouvoir d’achat des habitants des communes concernées. (On notera au passage que le Président-Maire de Perpignan, revient sur son engagement de 2016, de 0% d’augmentation de la fiscalité).
Les élus du Front National et du Rassemblement Bleu Marine espèrent que les exécutifs des autres Communautés de Communes des P.-O. auront la sagesse de ne pas mettre en place cette nouvelle taxe  donnant ainsi l’exemple d’une gestion rigoureuse de l’argent public à la « Métropole de Perpignan » et à « Sud Roussillon » !

POLITIQUE : LES VENDÉMIAIRES CITOYENNES ET INSOUMISES ACCUEILLENT FRANCIS PARNY

Par Francis DASPE, pour l’équipe d’animation des Vendémiaires Citoyennes et Insoumises
Bannière PARTI DE GAUCHE
Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement
Francis PARNYLa deuxième édition des Vendémiaires Citoyennes et Insoumises de samedi 21 octobre 2017 à Ille-sur-Têt (salle des fêtes, place de la République) co-organisée en partenariat par des groupes d’appui de La France Insoumise et le Parti de Gauche 66, accueillera Francis PARNY.
Francis PARNY est orateur national de La France Insoumise. Initiateur dès février 2016 d’un appel à rejoindre la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, il s’est impliqué pleinement au sein de La France Insoumise dans les campagnes de l’année 2017. Il est également président de l’association des Communistes insoumis, composante de l’espace politique de La France Insoumise.
Il était déjà présent à l’occasion de la première édition des Vendémiaires de l’an dernier.
Logo France insoumise

LE SOLER : ARMELLE REVEL-FOURCADE ÉLUE 46ème MAIRE

Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement
2 Election Maire Armelle REVEL FOURCADE LE SOLERÀ la suite de la victoire de François CALVET aux élections Sénatoriales le 24 septembre dernier et dans le cadre des nouvelles dispositions législatives en matière de cumul des mandats, le Conseil Municipal de la ville du Soler était réuni le lundi 16 octobre 2017 en fin d’après-midi à l’Espace Martin Vivès afin d’élire le nouveau Maire et ses Adjoints. De nombreux solériens étaient réunis pour assister à ce moment citoyen qui vient écrire une nouvelle page de l’histoire de la commune.
A l’issue du scrutin, Armelle REVEL-FOURCADE a donc rassemblé 25 voix sur 28. À l’annonce des résultats, des applaudissements nourris sont venus féliciter l’élection de la première femme Maire du Soler. Armelle REVEL-FOURCADE, 42 ans, mariée 2 enfants, a toujours vécu au Soler. Elle est membre de l’équipe municipale depuis 1999, Conseillère Municipale jusqu’en 2008. Elle devient Adjointe déléguées aux Affaires Scolaires de 2008 à 2014 puis Adjointe déléguées au Finances jusqu’à présent.
Tout juste après l’élection du Premier Magistrat de la commune, le conseil municipal a donc procédé à l’élection des adjoints dans l’ordre suivant :
Le 1er Adjoint Olivier COLPAERT
Le 1er Adjoint Olivier COLPAERT
– 1er Adjoint, Olivier COLPAERT, délégué à l’Administration Générale, aux Sports, à la Gestion des Associations et à la location, réservation des salles.
– 2ème Adjointe, Véronique OLIER, déléguée à la Culture Scientifique, à la Communication, à la gestion de la Police Municipale, à l’Agenda 21 et au Développement Economique.
–  3ème Adjoint, Michel TIXADOR, délégué à la Gestion des Ressources Humaines et au contrôle financier des charges de personnel et au plan de circulation urbain.
– 4ème Adjointe, Sandrine ROCA, déléguée aux affaires scolaires, péri et extra scolaires, à l’enfance, à la jeunesse, la petite enfance.
–  5ème Adjoint, Robert ROIG, délégué aux Services Techniques, aux Chantiers et aux Travaux Publics, à la Voirie, à la Signalisation, aux Bâtiments Publics, aux Sinistre et Assurances, à l’Eclairage Public et au Pluvial.
–  6ème Adjointe, Catherine GADAVE, déléguée aux Affaires Culturelles et à la Médiathèque.
–  7ème Adjoint, Robert RAYNAUD, délégué aux Affaires Sociales, au CCAS, à l’Urbanisme et aux Affaires Agricoles.
Dans son discours d’investiture, Madame le Maire n’a pas manqué d’exprimer son émotion d’avoir été choisie parmi ses pairs, mais aussi son sentiment quant aux nouvelles responsabilités qu’imposent les pouvoirs de Premier Magistrat : « Maire, c’est le plus beau des mandats et je l’aborde avec beaucoup d’humilité ! C’est le mandat de la proximité, du contact, de l’action et des réalisations concrètes. Mais l’émotion que je ressens est aussi une émotion collective partagées avec tous les solériens, l’ensemble notre équipe municipale et les agents communaux. Je veux en cet instant m’adresser à mon prédécesseur et ami, François CALVET. Je retiendrai essentiellement une phrase qui fait de toi un grand homme et que tu répètes sans cesse : tout ce que tu entreprends, fais-le avec le cœur. Merci pour tous les combats que tu as mené afin que Le Soler devienne une ville dynamique, tourné vers l’avenir, unie et riches de ses différences. Je prends d’ailleurs l’engagement devant vous de m’inscrire dans cette continuité ». 
Avant de conclure, Armelle REVEL-FOURCADE a profité de cet instant solennel pour faire part à l’assemblée de sa première décision en tant que Maire qui va consister à baptiser « Espace François CALVET », l’ancienne Cave Coopérative qui va devenir le futur Pôle Économique Numérique.
Le prochain conseil municipal aura lieu le lundi 13 novembre 2017 à 20h30 à la mairie du Soler.
3 Election Maire Armelle REVEL FOURCADE LE SOLER

POLITIQUE : LA 2ème ÉDITION DES VENDÉMIAIRES CITOYENNES ET INSOUMISES À ILLE-SUR-TÊT

Bannière PARTI DE GAUCHELire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement
Par Francis DASPE, pour l’équipe d’animation des Vendémiaires Citoyennes et Insoumises 
Des groupes d’appui de La France Insoumise et le Parti de Gauche 66 co-organisent à nouveau en partenariat les Vendémiaires Citoyennes et Insoumises des Pyrénées-Orientales. Cette seconde édition se déroulera samedi 21 octobre 2017 à Ille-sur-Têt, salle des fêtes (place de la République ou du marché), à partir de 9 heures 30.
Ces deuxièmes Vendémiaires s’étendront sur toute la journée en articulant débats politiques, moments conviviaux et animations musicales.
Trois intervenants nationaux seront présents au cours de la journée, Muriel RESSIGUIER, député France Insoumise de l’Hérault, Francis PARNY, orateur national de La France Insoumise et président de l’association des Communistes insoumis, François COCQ, orateur national de la France insoumise et président de l’association des élus du Parti de Gauche et apparentés, « La Gauche par l’Exemple ».

Entrée libre

OCCITANIE – « LA DROITE AU CONSEIL RÉGIONAL : UN GROUPE DE GAUCHE COMME LES AUTRES ! »

Communiqué de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire (30), Président du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie
Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement 
Julien SANCHEZ
Julien SANCHEZ
Au moment où la droite, tendance Laurent Wauquiez, tente de faire croire aux Français qu’elle a compris ses erreurs et qu’elle ne se laissera plus attirer par les chimères de la mondialisation à tout prix, le groupe UEDC (Union des Elus de la Droite et du Centre) au Conseil Régional d’Occitanie agit en sens inverse.
Lors de la Commission Permanente de ce vendredi 13 octobre, les élus du groupe FN RBM ont déposé plusieurs amendements de bon sens. Comme à leur habitude, les élus de la droite et du centre s’y sont opposés. Pourtant, ces propositions étaient tout à fait légitimes.
Parmi elles, notre proposition de doubler l’aide d’urgence (de 50 000 € à 100 000 €) destinée à nos compatriotes ultra-marins touchés par l’ouragan Irma afin de se rapprocher des montants versés par les autres régions. La droite s’y est opposée, tout comme Carole Delga et sa majorité, qui trouvent plus facilement de l’argent lorsqu’il s’agit de solidarité internationale (215 000 €uros ce même jour).
Les élus FN RBM ont aussi proposé d’intégrer un paragraphe sur la relocalisation économique et la clause Molière dans le « Plan Régional en faveur des Pôles d’Echanges Multimodaux ferroviaires ». Il s’agissait notamment de conditionner l’attribution de subventions à l’engagement de privilégier l’emploi local et les circuits-courts, ainsi que le non-recours au travail détaché. La droite s’y est opposée.
Ce n’est pas la première fois que la droite régionale s’allie à la majorité socialiste de Madame Delga pour contrer les propositions de bon sens venant du groupe FN RBM. Les habitants de notre région ne peuvent pas compter sur cette opposition de façade qui passe son temps à approuver les décisions de la majorité.
Nos compatriotes sauront faire la différence entre la vraie alternative incarnée par le Front National et cette fausse nouvelle « droite forte » qui suit aveuglément la politique socialiste tout en fuyant le débat d’idées

SAINT-LAURENT DE LA SALANQUE : CONCERT CARITATIF TOTS JUNTS

Lire également sur https://www.facebook.com/DirectSudActu et partager largement 

Samedi 21 octobre à 20h30 au Foyer rural – 10 €
Au profit de la section pédiatrique de l’hôpital de Perpignan

L’association Marche et Nature organise une concert caritatif « Tots Junts » au profit de la section pédiatrique de l’hôpital de Perpignan le samedi21 octobre à 20 h 30 au Foyer rural de Saint-Laurent de la Salanque – Entrée 10 €
Imaginez le traumatisme de toute une famille lorsqu’une maman doit se séparer de son bébé ou de son jeune enfant à l’hôpital. Jour après jour, elle s’inquiète mais elle est toujours là, présente, souriante, rassurante, apaisante. C’est pour améliorer son confort et celui de son enfant que l’association Marche et Nature se mobilise en organisant ce concert caritatif.
Le duo Jacques FREDENUCCI ténor et Martine MAYMIL accordéoniste animeront cette soirée caritative pour améliorer le confort des tout-petits et de leurs parents lors d’une hospitalisation pour soins pédiatriques.
Nous comptons sur vous ! Nous vous attendons nombreux pour ce beau concert caritatif.
IMG_9068Affiche Concert 21 oct 2017

SAINT-NAZAIRE : LA LETTRE D’ACTUALITÉ DU 16 OCTOBRE 2017

LETTRE N°55
16 OCTOBRE 2017
TRAIT D’UNION
SEPTEMBRE-OCTOBRE
La distribution du nouveau numéro du Trait d’Union est en cours !Vous pouvez retrouver sa version en ligne dès aujourd’hui sur le site de la commune

Bonne lecture.

INVITATION À LA POPULATION
La Commune de Saint-Nazaire a été choisie par la DDTM des Pyrénées-Orientales comme nouveau site dans l’étude de la création d’un éco-quartier. Le périmètre choisi pour ce projet d’habitat durable est celui du secteur de La Passa.Pour que chaque habitant prenne connaissance du projet et pour que les plus volontaires puissent participer aux premières réflexions, la municipalité vous convie à une réunion publique ce jeudi 19 octobre 2017, à 18h00, à l’Espace Jean Cortie.

INSCRIPTION BOURSE AUX JOUETS

Les inscriptions pour la bourse aux jouets, à la puericulture et vide-dressing du dimanche 12 novembre 2017 auront lieu de 15h à 18h30 :
– le mercredi 25 octobre 2017
– le vendredi 27 octobre 2017

Prévoir une pièce d’identité et 8€ par mètre réservé.

TRAVAUX CHEMIN DE LAS POUNTES
Le 2 Octobre dernier, ont débuté des travaux d’aménagement et de requalification du Chemin de Las Pountes. D’une durée de 7 semaines, ils permettront notamment la sécurisation du chemin au niveau des croisements avec l’Avenue d’Elne et celui de la Rue des Prés, la mise en place de conteneurs enterrés pour le verre et le tri-sélectif, ou encore la création de trottoirs pour faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE : LE PG66 CONTRE LE PROJET DE GAZODUC MIDCAT, POUR UN MODÈLE ÉNERGÉTIQUE FONDÉ SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Par Catherine David et Francis DASPE, co-secrétaires départementaux du PG 66
Bannière PARTI DE GAUCHE
Le Parti de Gauche 66 exprime sa plus vive inquiétude quant au projet européen de gazoduc, appelé MidCat, entre l’Espagne et la France, et qui doit passer par la plaine du Roussillon pour acheminer le gaz algérien dans le reste de l’Europe. 
L’impact environnemental sera destructeur sur les espaces naturels, les terres agricoles et les rivières. Le coût financier est disproportionné au regard de l’intérêt général attendu. Ces énormes investissements seront répercutés directement dans les tarifs : Midcat sera donc financé en partie par les consommateurs français et européens pour garantir des profits privés.
L’impact environnemental sera sans aucun doute encore plus redoutable en Algérie, où la production de gaz non conventionnels se fera par des méthodes heureusement interdites chez nous, comme la fracturation hydraulique. Il s’agit donc aussi d’une question de relations Nord / Sud conformes aux principes de coopération et de solidarité d’un véritable internationalisme.
Le PG 66 réaffirme que la transition écologique et le respect de la règle verte (ne pas prendre sur la nature plus qu’elle ne peut régénérer), rendues nécessaires par le changement climatique à l’œuvre en dépit des dénégations sans fondement des climato-sceptiques, passent par une modification radicale du modèle énergétique fondé sur les énergies fossiles en général, les hydrocarbures en particulier. Les investissements doivent être dirigés vers le développement des énergies renouvelables pour qu’elles se substituent dans le cadre de la planification écologique aux énergies émettrices de gaz à effet de serre.

PERPIGNAN : LE THÉÂTRE MUNICIPAL OU L’ÉCLATANTE ABSENCE DE PROJET GLOBAL !

Par Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66
Bannière PARTI DE GAUCHE
Les débats portant sur le théâtre municipal de Perpignan illustrent cruellement l’absence de vision politique globale chez bon nombre des décideurs locaux. La municipalité de Perpignan et l’Université projettent de transformer ce théâtre en amphithéâtre destiné à accueillir des cours dans le cadre du retour des étudiants de doit en centre-ville.
C’est d’abord un manque de projet global dans le domaine de la culture. Le théâtre municipal de Perpignan, véritable joyau, est insuffisamment valorisé dans sa vocation première, l’action culturelle. Aucune articulation n’a été pensée, ni à l’échelle de la commune avec le théâtre de l’Archipel, ni à l’échelle de l’agglomération avec le théâtre de l’Etang à Saint-Estève. Décidément, il existe des erreurs du passé qui se payent très cher et très longtemps… La politique est avant tout affaire d’anticipation et de projection. Le PG 66 élève au rang de priorité la préservation de cet outil incomparable en capacité de contribuer à la dynamisation de Perpignan et du centre-ville.
C’est également un manque de projet global concernant le retour au centre-ville de l’Université de Perpignan. Au-delà des effets d’annonce et des fanfaronnades d’autosatisfaction, un tel retour doit s’appuyer sur des infrastructures et de la logistique solides, pas sur de simples promesses et des expédients dégotés dans l’urgence. Le PG 66 est favorable au retour de l’Université au cœur de Perpignan : reste à s’en donner les moyens, aussi bien en termes d’idées que de réalisations.
C’est enfin un manque de projet global dans le domaine du logement et des aménagements urbains. Rien ne peut se faire sans une amélioration du cadre de la vie quotidienne qui soit respectueuse des populations installées. La dégradation des quartiers du centre s’est accommodée avec la préservation de rentes de situation de spéculateurs et autres marchands de sommeil. Les projets de pseudo rénovation urbaine, conduisant en partie à la destruction du patrimoine historique, visent en réalité à favoriser la construction de nouvelles rentes de situation passant par la « gentryfication » de ces quartiers dont seraient au final exclues les catégories les plus modestes, rigueur de la loi du marché oblige. Le PG 66 considère en effet que le « libre marché » et les allègements fiscaux ne résoudront pas le problème : au contraire, ils en sont une des causes.
Le PG 66 souhaite que la question de l’affectation du théâtre municipal de Perpignan soit l’occasion d’un véritable débat public argumenté. Il passe par un inventaire sans concession des politiques municipales depuis plusieurs décennies, peu importe qu’il se révèle bien cruel au final. Il ne peut pas être déconnecté des orientations législatives nationales : ce serait trop facile de se dédouaner à bon compte. Il passe par une réflexion réellement systémique afin d’être en capacité d’élaborer un projet global (dans lequel par exemple les questions des transports, du commerce, des mobilités doivent être intégrées), au-delà de l’esprit pavlovien de défense des rentes les plus diverses. Il passe par une remise en cause radicale de tous les anciens mondes politiques, si caractéristiques du département, générant les formes de clientélisme les plus éloignées de l’intérêt général.

DÉPARTEMENT : « NON AU PROJET D’IMPLANTATION D’ÉOLIENNES DANS LES ASPRES ! »

Louis Aliot et les élus du Front National des Pyrénées-Orientales s’opposent à l’implantation d’éoliennes dans les Aspres. Ils apportent leur soutien aux collectifs d’habitants qui dénoncent ce projet, qui défigurerait définitivement cet environnement emblématique de notre département, les contreforts du Canigou.
En effet, au-delà de la pollution visuelle qu’entraînerait la construction d’un parc éolien devant le symbole de notre territoire, les dégâts causés par cette implantation, sur cet environnement préservé, seraient irréversibles.
Il est par ailleurs regrettable que certains élus locaux, cédant à la pression des lobbies, aient voté en faveur de ce type d’intention, envers et contre la volonté des habitants, alors même que le bilan de la production d’énergie par éoliennes, est régulièrement remis en cause.
En conséquence, le Front National des Pyrénées-Orientales demande l’abandon de ce projet.

PERPIGNAN : OHÉ OHÉ BRAVES GENS, LOUIS ALIOT EST DE RETOUR !

Ma réponse à Louis Aliot, à propos du nouveau « projet Comteroux » (lire « UNE ÉNIÈME TRAHISON DE J.MARC PUJOL SUR L’EXTENSION DES SURFACES COMMERCIALES EN PÉRIPHÉRIE !« ) 
JMPPar J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM
Pour ceux qui se demandaient « où était passé Louis Aliot ? », il suffit d’annoncer un quelconque projet pour qu’aussitôt « coucou le revoilou ! »… M. Aliot a enfin trouvé sa ligne de conduite, piochée dans les pensées de l’humoriste Pierre Dac, avec pour objectif inavoué les municipales de 2020 : « Je suis pour tout ce qui est contre, je suis contre tout ce qui est pour ». Quel beau programme !
Le problème est qu’une collectivité territoriale ne fonctionne pas comme un théâtre de boulevard. Et avant de se lancer dans des polémiques stériles, M. Aliot serait bien mieux inspiré de tourner sa langue sept fois (au minimum) dans sa bouche.
LA 03Il s’insurge aujourd’hui contre une décision de la CDAC (Commission Départementale de l’Aménagement Commercial) de valider le nouveau « projet Comteroux », route d’Espagne, qui va permettre d’effacer une friche industrielle. Sans doute préférerait-il en lieu et place voir s’installer un campement illégal ?
Plus inquiétant est encore sa méconnaissance du fonctionnement de la CDAC qui, contrairement à ses allégations, est loin d’être composée uniquement de représentants de la Municipalité. Ces derniers sont au nombre de 2 sur 11.  Les autres représentants sont issus d’intercommunalités diverses et, surtout, de membres d’associations de défense des consommateurs, mais ceux-là M. Aliot semblent les mépriser.
Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que M. Aliot s’emmêle les pinceaux de la sorte. Peut-être que, certainement même, s’il était davantage présent sur le terrain, le fait d’être confronté à la réalité du territoire perpignanais l’empêcherait de dire tout et son contraire ?
Je rappelle qu’en pleine guerre commerciale, à Béziers, municipalité soutenue par le FN, le Groupe LIDL a été autorisé à ouvrir une nouvelle enseigne sur 1 400m²…
Je conclurai ce chapitre en citant l’écrivain Daniel Picouly : « Quand on reste immobile, la peur pousse mieux ». Je crois que c’est là le chemin que veut tracer M. Aliot pour Perpignan. Ce n’est en tout cas pas le mien !

PERPIGNAN – BILAN MI-MANDAT : JEAN-MARC PUJOL DÉJÀ EN CAMPAGNE POUR 2020 AVEC LES MOYENS MUNICIPAUX ?

Louis Aliot
Louis Aliot
Communiqué du Groupe « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot
Depuis plusieurs semaines, le Maire Jean-Marc Pujol se livre, sur le dos du contribuable perpignanais, à une véritable opération d’autopromotion et d’autosatisfaction, sous couvert de l’intitulé : ‘’Destination Perpignan 2014-2017, des engagements aux réalisations’’…
J.Marc Pujol
J.Marc Pujol
Dans ce cadre, des moyens de communication importants sont mobilisés : plusieurs questionnaires et brochures distribués dans les boîtes aux lettres, clips vidéo, réunions publiques qui s’apparentent plus à des meetings politiques… C’est à se demander si les élus de la majorité municipale vivent dans la même ville que leurs concitoyens !
En effet, si certaines réalisations sont positives, car cruellement nécessaires sur le plan de l’aménagement urbain, elles ne doivent pas masquer les nombreux échecs de la politique de Jean-Marc Pujol, notamment en matière de Sécurité, de Propreté, de Commerce, etc., où le bilan est beaucoup moins flatteur, pour ne pas dire catastrophique !
Afin d’informer les contribuables sur le coût réel de cette véritable campagne d’autopromotion, Louis Aliot et les élus du Groupe Perpignan Ensemble, exigent que soit communiqué, le budget total consacré à cette véritable opération de communication des élus de l’exécutif municipal.
Les perpignanaises et les perpignanais ne sont cependant pas dupes sur les intentions de ces gesticulations calculatrices et politiciennes de la majorité LR-LREM-UDI, car ils subissent quotidiennement les conséquences de cette gestion municipale !

OCCITANIE – TAXATION DES POIDS-LOURDS ÉTRANGERS CAROLE DELGA VA-T-ELLE ENFIN DONNER RAISON AU FRONT NATIONAL ?

Julien SANCHEZ
Julien SANCHEZ
Communiqué de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire (30), Président du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie 
Dans un article du 9 octobre, un média régional nous informe de ce que Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, souhaiterait instaurer une taxe sur le transport routier en transit européen, afin de financer la construction de la LGV. En clair, il s’agirait de faire payer les milliers de camions étrangers qui empruntent chaque jour les routes de notre région.
Si la nouvelle se confirmait, nous soutiendrions bien sûr ce projet, si et seulement s’il ne concernait que les poids-lourds étrangers qui traversent notre région. Nous refuserions, en revanche, tout projet de « nouvelle » écotaxe, qui frapperait aussi les transporteurs français. Ces derniers subissent en effet déjà une fiscalité très lourde, en plus de la concurrence déloyale venue de l’est de l’Europe.
CAROLE DELGA
CAROLE DELGA
En réalité, cette mesure de taxation des camions étrangers empruntant les routes de notre région, le Front National la propose depuis plusieurs années, et Marine Le Pen la défendait même lors de l’élection présidentielle. Voir Carole Delga rejoindre nos idées serait pour nous une satisfaction.
Ce serait même un heureux étonnement car au cours de l’Assemblée plénière du conseil régional du 26 mai 2016, nous avions proposé au Conseil Régional d’adopter cette mesure. À l’époque, Carole Delga et sa majorité avaient alors curieusement voté contre, au détriment de l’intérêt des habitants de notre région.
Malheureusement pour Carole Delga, instaurer une taxe dont seraient exempts les transporteurs français irait à l’encontre des règles de l’Union européenne : aura-t-elle dans ces conditions le courage d’aller jusqu’au bout malgré tout ?
OUI à la taxation des camions étrangers en transit, NON à la taxation des transporteurs français !

LE SOLER : IGOR ET GRICHKA BOGDANOV DE RETOUR EN TERRE CATALANE !

Igor et Grichka BOGDANOV
Igor et Grichka BOGDANOV
Igor et Grichka BOGDANOV ont décidé de revenir au Soler pour une conférence gratuite grand public pour la Semaine de la Connaissance le vendredi 20 octobre 2017 à 21h, Complexe Jo Maso. 
C’est dans le cadre de la 22ème édition de la Semaine de la Connaissance 2017 au Soler qu’Igor et Grichka BOGDANOV seront présents le vendredi 20 octobre 2017 à 21h au Complexe sportif Jo Maso pour donner une conférence gratuite et ouverte à tous sur le thème : « SOMMES-NOUS SEULS DANS L’UNIVERS ? »
Journalistes scientifiques incontournables, bien connus pour leur don de vulgarisateurs scientifiques, Igor et Grichka BOGDANOV ont décidé de parrainer une fois de plus les journées de la Semaine de la Science au Soler.
Cette rencontre exceptionnelle sera une occasion unique de rencontrer les frères jumeaux qui ont marqué plusieurs générations d’enfants de la télé. Vous pourrez donc débattre avec eux sur les grandes questions intimement liées autour de la question de la vie extraterrestre.
Igor Bogdanov est diplômé de l’Institut des hautes études en sciences sociales et Docteur en physique théorique. Tandis que Grichka Bogdanov est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et docteur en mathématiques. En 1976, ils publient leur premier ouvrage, « Clefs pour la science-fiction », préfacé par l’illustre critique littéraire Roland Barthes. Trois ans plus tard, ils bénéficient de leur propre émission scientifique sur TF1, Temps X, qui est devenue culte.
Igor et Grichka BOGDANOV, continuent d’apparaître dans le paysage littéraire et télévisé français. Leur dernier ouvrage « Science Minute, le tour des sciences en 80 minutes » paraîtra le vendredi 20 octobre 2017. Ce livre ainsi que d’autres ouvrages de nos 2 invités seront disponibles à la vente et à la dédicace lors de cette soirée grâce au partenariat du Centre Méditerranéen de Littérature et de la Librairie CAJELICE de Perpignan.

Entrée libre et gratuite
Renseignements : mairie du Soler 04.68.92.10.12
intégration bandeau METROPOLE AFFICHE FS 2017.ai

LE PG 66 EN DÉFENSE DE LA FONCTION PUBLIQUE

Bannière PARTI DE GAUCHEPar Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66
Le Parti de Gauche 66 apporte son soutien au mouvement de grève dans la Fonction publique qui aura lieu mardi 10 octobre. Il invite à participer à la manifestation prévue à Perpignan, place de Catalogne, à partir de 10h30.
Les politiques d’austérité menées sans discontinuer depuis plusieurs quinquennats déstabilisent gravement l’ensemble des Fonctions publiques, d’Etat, hospitalière et territoriale. La politique au service des oligarchies de la majorité présidentielle autour d’Emmanuel Macron va notoirement aggraver la situation. C’est la survie des Services Publics qui est désormais clairement en jeu.
Le PG 66 rappelle que les Services publics sont le seul patrimoine collectif de celles et ceux qui n’en possèdent pas à titre privé. Leur privatisation et leur marchandisation contribuent à accroître inégalités et injustices sociales.
Il est urgent de mettre un terme à ces politiques démantelant méthodiquement le pacte républicain et social construit par plus d’un siècle de luttes et de conquêtes. Il en va de la préservation de l’intérêt général humain.

POLITIQUE – SAINT-LAURENT DE LA SALANQUE : CONFÉRENCE / DÉBAT DE « LA FRANCE INSOUMISE »

Logo France insoumisePar Francis DASPE, pour « Les groupes d’appui de Saint-Laurent de la Salanque et du Barcarès »
Les groupes d’appui de Saint-Laurent de la Salanque et du Barcarès de La France Insoumise organisent une conférence/débat mardi 10 octobre à Saint-Laurent de la Salanque à 19 heures, salle Canigou (rue d’Oran).
Francis DASPE, animateur de La France Insoumise et responsable départemental du Parti de Gauche, sera invité à traiter le thème « Droites, extrême-droite et République ».

Entre libre

Pour rejoindre le groupe d’appui de Saint-Laurent de la Salanque :
https://agir.lafranceinsoumise.fr/groupes/acdd3130-bc4c-4ede-a7c1-6fec44a089ff/

Pour rejoindre le groupe du Barcarès :
https://agir.lafranceinsoumise.fr/groupes/f7cae386-2e5c-4910-abac-69b03b1e25b6/
LOGO L'AVENIR EN COMMUN

ÉDUCATION : LES MESURES PROPOSÉES PAR « LA FRANCE INSOUMISE »

Logo France insoumisePar Francis DASPE, pour « La France Insoumise »
Plusieurs groupes d’appui de La France Insoumise poursuivent la campagne d’action nationale sur les questions d’éducation à l’occasion de la rentrée scolaire. De nouvelles présences militantes sont prévues vendredi 6 octobre à Estagel (10 heures 30, sur le marché) et à Saint-Paul de Fenouillet (15 heures 15, à la sortie de l’école primaire), puis la semaine suivante devant les lycées de Perpignan (Lurçat, Picasso, Maillol).
Ce sera l’occasion de populariser les mesures immédiates pour pallier aux urgences que propose La France Insoumise.
– la gratuité des cantines, du transport, des manuels et de matériels sans marques, des équipements et fournitures dans la voie professionnelle
– des recrutements de professeurs, médecins scolaires, ATSEM, CPE à la hauteur des besoins éducatifs
– l’ouverture de 1 000 classes à projets artistiques
– l’abrogation de la contre réforme du collège et la fin des partenariats entre l’Ecole et le MEDEF
– un plan de rénovation du bâti scolaire pour ne plus laisser nos enfants dans des locaux insalubres
Bâtir l’école du peuple porteuse d’égalité et d’émancipation est l’objectif de La France Insoumise. Pour y parvenir, des mesures plus approfondies sont contenues dans le programme de La France Insoumise, « L’avenir en commun », plus précisément dans le chapitre 6 intitulé « Le progrès humain d’abord ».
Dans le cadre de la campagne d’action nationale sur les questions d’éducation, des groupes d’appui de la France Insoumise de Perpignan seront présents cette semaine devant les lycées de Perpignan pour distribuer des tracts dénonçant les mauvaises conditions de la rentrée scolaire.
Lundi 9 octobre, ils seront au lycée Maillol à 8 heures et au lycée Picasso à 16 heures. Jeudi 12 octobre, ce sera au tour du lycée Lurçat à 12 heures.
Cette initiative vise à populariser les propositions en matière d’éducation du programme de La France Insoumise, « L’avenir en commun », inscrites dans le chapitre 6 intitulé « Le progrès humain d’abord ».

LOGO L'AVENIR EN COMMUN

CATALOGNE : CATALANS D’ABORD, MAIS FRANÇAIS D’ABORD !

Louis Aliot
Louis Aliot
Par Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Vice Président du Front National
Ainsi donc deux députés de monsieur Macron, ancien adjoint de Perpignan et conseiller départemental LR pour l’un, et ancienne centriste UDI pour l’autre ont signé un pacte « autonomiste catalan » en secret sur le dos des principes démocratiques de transparence à l’égard de leurs électeurs, qui qu’ont le veuille ou non, auront été trompés !
Ce pacte signé avec un groupuscule Unitat Catalana qui ne représente que lui même et dont je rappelle que l’un de ses représentants parlait de defense « du sang catalan » qui coulerait dans ses veines, vision assez radicale et racialiste du combat identitaire et culturel catalan quand même…
Nos députés se disent humanistes pendant les élections et n’hésitent pas à me brocarder pour des idées que je n’ai pas, mais défendent en secret des principes extrémistes pour s’accaparer quelques voix même si ces principes sont contraires à nos valeurs et à nos principes Républicains.
Les Pyrénées-Orientales ne souffrent pas de leur mauvais statut institutionnel et juridique mais des politiques qui ont été menées et qui continuent de l’être comme à Perpignan par exemple.
Nous souffrons des politiques absurdes des amis de ces élus qui dissimulent leurs intentions par des pactes secrets mais qui siègent dans les assemblées sans s’opposer à rien en défendant des politiques démagogiques et ruineuses.
Ne jamais oublier que Unitat Catalana comme d’autres ont siégé à des majorités et ont cautionné les politiques qui nous ruinent ! À Perpignan notamment ! Ne pas oublier aussi que c’est l’UMP qui avait passé un pacte avec la CDC, et que tous ces gens ont gouverné ou gouvernent ensemble. Avec quels résultats ?
Ce n’est donc pas un problème de statut ou d’autonomie mais d’hommes, de politiques et de sincérité !
Ce qu’il faut à notre département et à Perpignan c’est un changement de dirigeants et de politique économique, sociale et humaine. Les problèmes de notre département ne sont pas liés à une absence d’autonomie revendiquée par une minorité, mais à des problèmes bien plus graves liés à l’immigration incontrôlée, à l’insécurité, au communautarisme et au développement du fondamentalisme islamique, au chômage, au marasme économique, à une fiscalité confiscatoire, à des grandes surfaces hégémoniques et à l’absence de stratégie économique sur le moyen et long terme !
Les outils sont là ! Les idées aussi ! Ce qu’il manque c’est du courage et de la sincérité dans les décisions à prendre ! Mettre fin aux clientélismes !
Mais que deux députés, en secret, signent des contrats vantant l’autonomie institutionnelle du 66 au nom de la défense de la catalanité me sidère et en dit long sur l’état d’esprit de certains politiques dans notre département ! Prêts à tout pour arriver !
Nous sommes des Français en Roussillon et entendons le rester.
Nous défendons notre identité et notre culture dans notre face à des périls migratoires et communautaires difficiles pour l’avenir.
Au moment où des évènements sérieux se déroulent chez nos amis et voisins espagnols, au moment où nous sommes sous la menace permanente du terrorisme islamique qui a frappé à quelques kilomètres de chez nous, il serait bon que les politiques locaux œuvrent à l’unité et à l’indivisibilité de la République française et non à l’exploitation de divisions ruineuses et dangereuses, quelquefois fantasmées, pour notre prospérité et notre sécurité. Catalans d’accord, mais Français d’abord !

PERPIGNAN : « CRITIQUER C’EST BIEN, ENCORE FAUT-IL SAVOIR DE QUOI ON PARLE… »

 

Par J.Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Président de PMM 

En réponse au communiqué de Louis Aliot portant sur cette affaire Comteroux : http://www.directsud.eu/?p=37469

J.Marc Pujol
J.Marc Pujol
« Sur proposition de Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture des Pyrénées-Orientales, le Préfet a pris un arrêté en date du 11 septembre concernant la composition de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) qui s’est réunie le mercredi 4 octobre dernier, afin d’examiner le projet de centre commercial en lieu et place de la « friche industrielle » Comteroux. Projet qui a été validé, par 9 voix « pour » et une abstention. Un résultat clair et net.
Au total, onze « entités » (collectivités territoriales ou associations), représentées par des élus ou des personnalités qualifiées, composent cette CDAC : le maire de Perpignan (ou son représentant), le maire de la commune audoise de Fitou (ou son représentant), le président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (ou son représentant), le président du Syndicat mixte du SCOT « Plaine du Roussillon » (ou son représentant), la présidente du Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (ou son représentant), la présidente du Conseil Départemental des P.-.O (ou son représentant), le maire d’Espira-de-Conflent (représentant les maires au niveau départemental ou sa suppléante maire de Trévillach), le président de la communauté de communes du Haut-Vallespir (représentant les intercommunalités au niveau départemental ou son suppléant président de la communauté de communes Pyrénées-Cerdagne), le collège des consommateurs des P.-O. (UFC-Que Choisir, l’UDAF, l’association FO des consommateurs), le collège des consommateurs de l’Aude (l’UFC-Que choisir…), le collège du développement durable et de l’Aménagement du Territoire. Comme chacun peut le constater, au sein de cette CDAC le « poids » de la Ville de Perpignan est ultra-minoritaire, pour ne pas dire dérisoire. »
Faisant fi de cette situation, au contraire démontrant par cette posture une méconnaissance totale, absolue, du fonctionnement de la CDAC, je lis çà et là des contrevérités qui n’honorent pas leurs auteurs. Ces derniers, tels des cabris, sautent sur la moindre occasion, on le voit encore ici, pour enfoncer leur clou et désinformer l’opinion. Est-ce ainsi leur seule possibilité d’exister sur la scène publique locale ? Car en voulant jeter l’opprobre, c’est dans le discrédit qu’ils s’engluent eux-mêmes. Traiter les élus « d’irresponsables », quand soi-même on est un élu de la République emmêlé par ailleurs, n’est pas sérieux. C’est même une drôle de façon de concevoir la Démocratie. Et quand en plus on ne sait pas de quoi on parle, c’est fâcheux… et irresponsable !

OCCITANIE – DÉSENCLAVEMENT DU GRAND SUD-OUEST PAR LA LGV : LE FRONT NATIONAL DIT OUI !

Julien Leonardelli
Julien Leonardelli
Communiqué de Julien Leonardelli Conseiller Régional d’Occitanie,
Secrétaire départemental du Front National de Haute-Garonne
 
Dans le cadre des Assises nationales de la mobilité, la Région Occitanie organisait aujourd’hui une journée de mobilisation pour les transports collectifs et notamment, en faveur des lignes LGV de Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan, menacées d’abandon par les dernières déclarations du Président Macron.
Membre de la Commission Aménagement du territoire au Conseil régional d’Occitanie, j’y représentais le Groupe des élus régionaux du Front National pour réaffirmer notre soutien aux projets de liaisons LGV en question.
Si le Front National plaide effectivement pour un aménagement du territoire performant, qui permettrait enfin de désenclaver le Grand Sud-Ouest, il ne peut se réjouir qu’à moitié de la prise de conscience bien tardive de ceux qui, lorsqu’ils étaient aux responsabilités ont pourtant brillé par leur immobilisme politique en la matière. Qu’ont fait les Baylet, Gayssot et Delga lors de ces dernières années ? N’ont-ils pas aussi participé tout récemment à l’élection du Président Macron qui s’applique à déconstruire la France ?
Une chose est sûre, il n’est plus temps de pleurer sur le lait renversé. Ces lignes LGV de Bordeaux-Toulouse, Montpellier-Perpignan et même de Toulouse-Narbonne sont plus que jamais nécessaires à un maillage territorial optimal, qui faciliterait les déplacements, favoriserait l’emploi et la croissance de notre région dans une France durable.
Ce combat qui doit être un combat collectif de tous les habitants et élus d’Occitanie ne doit pas masquer que la principale compétence du conseil régional en matière de Transports reste celle des trains du quotidien.
De ce point de vue, Carole Delga a encore beaucoup de travail et elle ne pourra pas sur ce sujet accuser le Gouvernement.

PERPIGNAN : PROJET DE CENTRE COMMERCIAL COMTEROUX VALIDÉ

UNE ÉNIÈME TRAHISON DE J.MARC PUJOL SUR L’EXTENSION DES SURFACES COMMERCIALES EN PÉRIPHÉRIE !

Louis Aliot
Louis Aliot
Par Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Vice Président du Front National
« La décision de la commission d’aménagement commercial des P.-O. du 4 octobre 2017, qui en deuxième lecture a finalement adopté le projet de 8000 m2 de zone périphérique commerciale aux portes de Perpignan en recueillant le consentement de 9 élus sur 10, acte une nouvelle fois la volonté de la municipalité d’aspirer les dernières forces vives du centre-ville vers l’extérieur.
Cette décision scandaleuse ne masque plus les ambitions macabres de J.Marc Pujol pour notre coeur de ville, déjà bien affecté par quarante ans de politique de prolifération des hypermarchés et divers centres commerciaux en tôle ondulée, qui par cette nouvelle offre de m2 disponibles en périphérie n’incitera pas les grandes enseignes et entrepreneurs indépendants à la reconquête des centaines de vitrines délaissées dans le centre ancien mais également du Centre Del Mon qui demeure le symbole de la suroffre récente de locaux commerciaux à Perpignan.
Je me suis toujours opposé fermement à cet énième projet de centre commercial et mettrai tout en oeuvre en vue de faire capoter cette validation absurde d’un Carré d’Or bis à la Porte d’Espagne, dans le seul but de satisfaire l’appétit déjà bien aiguisé de promoteurs peu scrupuleux et d’élus irresponsables dont le remplacement s’avère une urgence absolue ».

SAINT-ESTÈVE : LA LETTRE D’ACTUALITÉ DU 6 OCTOBRE 2017

 

L’actualité de la Ville

Du 6 au 15 octobre 2017


CE WEEK-END À SAINT-ESTÈVE


Jusqu’au 07 octobre – La Semaine Bleue

« A tout âge : faire société »

Semaine nationale dédiée aux seniors

6 octobre – Conférence « Bien dans sa tête à la retraite »

Atelier animé par l’association Brain Up qui vise à valoriser le bien-être mental et la confiance en soi.

Maison des Associations – 18h – Entrée libre

7 octobre – Séance de cinéma

Projection du film LION, de Garth Davis, avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman – Genres : Biopic, Drame, Aventure – Durée : 1h58

Médiathèque, Salle Michel Ey – 10h30 – Entrée libre


6 octobre – Vernissage Exposition 24ème Salon des « Artistes Stéphanois »

Mas Carbasse – 19h – Entrée Libre

Exposition du 7 au 14 octobre – Tous les jours de 14h30 à 18h30


7 octobre – Spectacle au profit de Vaincre la Mucoviscidose

21h – Théâtre de l’Etang

1ère partie : Les Choeurs d’artichaut

2ème partie : Lyvan chante Grégory Lemarchal

Billetterie sur place (entrée 10€), le soir même, uniquement s’il reste des places (+ d’infos 06 88 56 08 10)

Recette du spectacle intégralement reversée à « Vaincre la mucoviscidose « 


8 octobre – Braderie Jumeaux et Plus

Vente de matériel de puériculture, vêtements et jouets de la petite enfance de 0 à 16 ans

Espace Saint-Mamet – 9h à 16h30 – Entrée Libre


CETTE SEMAINE À SAINT-ESTÈVE


11 octobre – Conte du Mercredi

Enfants à partir de 5 ans

Salle Michel Ey – Médiathèque

16h – Entrée libre (40min)


12 octobre – Permanence « Habiter Mieux »

9h à 11h – Hôtel de Ville – Service Urbanisme (2ème étage)


Du 12 au 14 octobre – Festival des Toiles

L’association Les Rendez-Vous de Saint-Estève, en partenariat avec l’Institut Jean Vigo de Perpignan et avec le parrainage de Optic 2000, présente :

« Les concours au cinéma » racontés à travers 5 films:

Jeudi 12 octobre « Keep smiling » de Rusudan Chkonia, 2011 (1h30) – VOSTF

20h30 – Théâtre de l’Etang – Entrée Libre

Vendredi 13 octobre « Populaire » de Régis Roinsard, 2012 (1h56) – VF

20h30 – Théâtre de l’Etang – Entrée Libre

Samedi 14 octobre « Little miss Sunshine » de Jonathan Dayton & Valerie Faris, 2006 (1h40) – VOSTF

14h30 – Théâtre de l’Etang – Entrée Libre

Samedi 14 octobre « On achève bien les chevaux » de Sydney Pollack, 1969 (2h) – VF

17h – Théâtre de l’Etang – Entrée Libre

Samedi 14 octobre « Quatre minutes » de Chris Kraus, 2008 (1h52) – VOSTF

20h30 – Théâtre de l’Etang – Entrée Libre


13 octobre – Atelier « Bien dans sa tête à la retraite »

14h30 à 16h30 – Maison des Associations

Atelier destiné à tous les seniors stéphanois

Organisé par le CCAS – Entrée libre (sur inscription au 04 68 38 21 95)


14 octobre – Les notaires à votre rencontre

Consultations offertes et anonymes

10h à 12h – Maison des associations – Entrée Libre


14 octobre – Les rencontres de la Saint-Hubert

Journée de sélection départementale 2017 organisée par l’association Les Amateurs du Chien d’Arrêt

Rdv entre 7h30 et 8h à la salle du Boléro pour un accueil petit déjeuner. Puis, départ pour le lieu de la sélection. Clôture du concours en fin de matinée avec un apéritif offert à la salle du Boléro. Organisation d’un repas sur place avec remise des récompenses.

Les inscriptions peuvent se faire le jour même, sur place, mais dans un souci d’organisation il est préférable de s’inscrire en avance au 06 14 48 46 34.


14 octobre – Conférence « Les faux objets égyptiens dans les musées »

Organisée par l’association « Les amis de l’Egypte Ancienne », animée par Mr Marc Gabolde

17h – Salle Méditerranée – Entrée 6€


14 et 15 octobre – Week-End Bien-Être « Soin de Soi »

Organisé par l’association Soin de Soi – Salle des Aînés

Du Samedi 14 à 14h jusqu’au dimanche 15 en fin d’après-midi

Tout le programme et les modalités ici


15 octobre – Match Football Club

FCSE face à Aigues Mortes

15h – Stades des Aloès – Entrée Libre


INSCRIPTIONS


Du 30 octobre au 2 novembre – Stage de secourisme PSC1

Le service jeunesse propose un stage de secourisme PSC1 (le lundi 30/10, mardi 31/10, jeudi 2/11 et vendredi 3/11 de 9h à 12h) pour les jeunes inscrits au Point Information Jeunesse.

Renseignements et inscriptions auprès de l’équipe d’animation, au 04 68 38 74 77 et sur pij.stesteve@facebook.com

Attention les places sont limitées !


Jusqu’au 20 octobre – Inscriptions au marché de Noël

Commerçants, Artisans et Associations de Saint-Estève, la Mairie vous invite à participer à son marché de Noël.

Espace Saint-Mamet – 9 décembre de 10h à 20h et 10 décembre de 10h à 18h – Entrée Libre

Informations et modalités d’inscription ici


TRAVAUX


Jusqu’au vendredi 13 octobre – Travaux Boulevard du Canigou

Pour cause de travaux sur le réseau France Télécom, sur le Boulevard du Canigou, la circulation sera adaptée, réduite par alternat entre 8h et 18h, jusqu’au 13 octobre.

Pour cause de travaux de suppression des racines sur le Boulevard du Canigou, du rond-point de Baixas au rond-point de Rivesaltes, la circulation sera adaptée et le stationnement interdit jusqu’au 13 octobre 18h.

Jusqu’au 13 octobre – Travaux rue Fournas

Pour cause de travaux d’ouverture de fouille rue du Fournas, angle rue de Mantet, le stationnement et la circulation seront adaptés dans cette zone, entre 8h et 18h jusqu’au 13 octobre

Jusqu’au 20 octobre – Travaux rue des Fleurs

La rue des Fleurs va bientôt relier l’Allée des Blés. Une première tranche de travaux a débuté le lundi 25/09 et prendra fin le vendredi 20 octobre.

Soyez vigilant dans ces zones !


LES INFORMATIONS ADMINISTRATIVES


Emploi du Feu – Autorisation différée au 01 octobre

A titre exceptionnel, le début de la période durant laquelle l’incinération des végétaux est permise pour les exploitants agricoles est différée au 1 Octobre 2017

Cette disposition concerne les végétaux coupés et sur pieds tel que prévu aux articles 23 et 27 de L’Arrêté Préfectoral N°2013238-0011

Cette mesure pourra être renouvelée par un nouvel arrêté Préfectoral en fonction des conditions météorologiques.

5, rue de la république / 66240 Saint-Estève
Tél.: 04 68 38 23 00 Fax.: 04 68 92 87 85
E-mail: saint.esteve.mairie@st-esteve.com
Horaires d’ouverture :
Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h30 à 13h et de 13h30 à 17h
 

PERPIGNAN : AVEC « LE MAIRE LE PLUS NUL DE L’HISTOIRE, LA BATAILLE EST ENGAGÉE ! »

Louis Aliot
Louis Aliot
Jean-Marc Pujol, très certainement le maire le plus nul de l’histoire de perpignan, s’est livré dans le journal local à un concours d’autosatisfaction digne de certains potentats africains. Enfilant des poncifs éculés sur le FN comme d’autres enfilent des perles, annonçant son adhésion au parti de Monsieur Estrosi, l’homme de la stèle du cimetière du Vernet à même poussé le bouchon à se revendiquer Gaulliste ce qui a dû en surprendre plus d’un…

Pujol est comme une éolienne avec option girouette, il brasse du vent et change encore de parti pour sauver les privilèges de son petit système hérité d’Alduy fils !
J.Marc Pujol et Louis Aliot
J.Marc Pujol et Louis Aliot
Bref l’opportunisme en politique n’a pas de limite et critiquer son ancien parti LR en tressant des couronnes de laurier au maire communiste de Cabestany en dit long sur ses convictions réelles.
Monsieur Pujol a échoué et va échouer car la communauté urbaine et Perpignan sont dans une situation critique.
Passer la moitié de son entretien à évoquer notre opposition à ses projets fumeux prouve bien que non seulement nous existons, mais qu’il est désormais acculé à aller trouver de l’aide sur sa gauche pour exister encore.
Les forces vives de notre département doivent préparer le Perpignan de demain dans une dynamique transpartisane de défense des intérêts locaux pour le développement économique, l’emploi et la lutte contre l’insécurité et le communautarisme.
La bataille de Perpignan est engagée !

DÉPARTEMENT PYRÉNÉES-ORIENTALES : BLOCAGE FRONTIÈRE ESPAGNE-FRANCE

ACTIVATION DU PLAN « GRANDE MAILLE »

Communiqué de la Préfecture 

Suite aux événements consécutifs à l’organisation du référendum en Catalogne, un mouvement social s’organise actuellement en Espagne.
Philippe VIGNES, préfet des Pyrénées-Orientales, a activé le COD à 9h25 en prévision du blocage de la frontière.

POINT DE SITUATION
–    Espagne : Autoroute AP7 et route nationale bloquées à hauteur de FIGUERES nord (à 20 km de la frontière) pour les poids-lourds et les véhicules légers

–    Secteur Cerdagne : Circulation coupée à la frontière dans les deux sens à PUIGCERDA. Itinéraire de délestage via l’Ariège et l’Andorre.

NOTE DE LA RÉDACTION
11h : des véhicules d’intervention de la GUARDIA CIVIL, 4×4 et blindés légers convergent vers FiguerAS depuis la frontière et depuis Gérone afin de rétablir l’ordre démocratique de l’État de droit qu’est l’Espagne.

CABESTANY : LE MARIAGE DE FIGARO

De Beaumarchais, Compagnie Les Nomadesques

VENDREDI 27 OCTOBRE 2017 À 21h00
SALLE A. ABET – CENTRE CULTUREL J. FERRAT

Figaro, valet de chambre du comte Almaviva, s’apprête à épouser Suzanne, première camériste de la comtesse. Mais le comte menace de s’y opposer si la soubrette ne cède pas à ses avances. La comtesse, quant à elle, est bien décidée à se venger de son mari volage. Ce n’est que le début de cette « folle journée » qui s’annonce pleine d’intrigues et de rebondissements…
Cette comédie est gaie, enlevée, brillante, on s’y travestit, on s’y perd. Le vaudeville n’est pas loin, le drame non plus… On est dans l’intime, dans des alcôves, des chambres à coucher, des ambiances tamisées et pourtant c’est un théâtre de société. On passe d’un genre à l’autre sans transition : du rire à l’émotion, de l’intrigue à la satire sociale

Tarif : 12 € – Tarif réduit : 6 € 

Centre culturel Jean Ferrat
Avenue du 19 mars 1962
66330 CABESTANY Tél. : 04 68 66 36 07
LE MARIAGE DE FIGARO

CATALOGNE : « UNE ATTITUDE SECTAIRE DES INDÉPENDANTISTES SOUTENUS PAR L’EXTRÊME-GAUCHE »

Louis Aliot
Louis Aliot
Par Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Vice Président du Front National
« J’observe avec une grande inquiétude l’évolution politique espagnole dans sa province de Catalogne. Sans vouloir intervenir dans la souveraineté d’un pays étranger ami, nous ne pensons pas que le gouvernement européiste de Monsieur Rajoy ait pris les meilleures résolutions pour apaiser la situation. L’intransigeance ne fait pas une politique. Il est à noter que le PP espagnol soutenu par l’Europe technocratique de Bruxelles porte une grande responsabilité dans ces évènements. En effet, la politique européenne en soutenant les revendications régionalistes ou séparatistes ont placé certains États de l’Union dans des situations intenables.

Attaché à l’État de Droit et aux principes constitutionnels qui sont la base de toute action politique et démocratique, je regrette l’attitude sectaire des indépendantistes soutenus par l’extrême-gauche catalane totalitaire et antidémocratique qui ont initié ce processus contre une décision de justice constitutionnelle.
PAR AILLEURS, JE CONDAMNE L’ATTITUDE IRRESPONSABLE DE CERTAINS ÉLUS DES PYRÉNÉES-ORIENTALES
visant à intervenir activement et directement dans les affaires internes conflictuelles d’un autre pays ami
, surtout par l’entremise et avec le soutien de certains anciens responsables du Front d’Alliberament Català (FAC) organisation indépendantiste et marxiste-léniniste ou bien membres d’organisations considérées comme terroristes telle que l’ex-Terra Lliure…

Nous attendons une réaction des pouvoirs publics sur cette affaire et appelons nos amis catalans attachés à l’identité et à la culture à la plus grande prudence dans un contexte compliqué où toutes les manipulations sont possibles.
C’est par le dialogue et la négociation que le problème catalan sera désormais résolu et non pas par la négation du Droit, l’intimidation de certains groupes extrémistes ou des provocations inutiles.

Nous considérons qu’après ce dimanche noir, Madrid doit tout tenter pour apaiser les tensions et tendre la main aux catalans dans le respect de la souveraineté de l’Espagne et de l’identité catalane. 
La paix et la concorde demandent des efforts réciproques de toutes les parties au conflit. C’est notre souhait le plus cher pour nos amis espagnols et catalans. »

SAINT-LAURENT : OTHELLO EN MODE COMMEDIA DELL’ARTE

Avec la compagnie du Mystère Bouffe
Samedi 7 octobre 2017 à 20h30 au Foyer rural

La compagnie du Mystère Bouffe vous propose de découvrir une version baroque et délirante d’ »Othello ». Cette adaptation très réjouissante de l’œuvre de Shakespeare est servie par cinq comédiens pleins d’enthousiasme et dotés d’une belle énergie. Ils jouent de divers instruments, chantent, manient l’épée… un vrai régal !
L’action se déroule sur l’île de Chypre. En pleine tempête, le Maure Othello, chef de guerre victorieux, retrouve sa jeune épouse Desdémone. Mais sur place, il devient surtout la victime de la haine vorace et bien dissimulée de son lieutenant Iago, incarnation brute du mal, prêt à tout pour détruire son maître.
L’humour et la tragédie vous embarqueront dans un tourbillon d’actions plus spectaculaires les unes que les autres, au cœur d’une Tragedia dell’Arte riche de la diversité culturelle de ses comédiens.
Le spectateur tout au long de cette soirée sera amené à découvrir d’autres cultures en se divertissant. Dans Othello, c’est l’Homme dans son intégrité qui est représenté, avec ses forces et ses faiblesses. Durée 1h30 – Tout public.

Tarif plein : 10 € – Tarif réduit : 8 €
Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte

Billetterie en mairie au service culturel
du lundi après-midi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30 

Vente de tickets sur place le soir de la représentation à partir de 20h
Renseignements : 04 68 28 66 01
Othello

PERPIGNAN – MI-MANDAT DE JEAN-MARC PUJOL : LE VRAI BILAN !

Louis Aliot
Louis Aliot
Communiqué du Groupe « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot
Alors que le Maire-Président de Perpignan, Jean-Marc Pujol, entame aux frais du contribuable, une tournée d’auto-promotion ou d’auto-satisfaction afin de vanter les mérites de son « bilan à mi-mandat », les perpignanaises et les perpignanais sont en droit de s’interroger sur la crédibilité de l’action municipale de la majorité LR-REM-UDI…
En matière de Propreté d’abord, alors que notre service « Nettoiement » doit faire face à un absentéisme record, conséquence d’une politique d’embauche clientéliste menée par la majorité depuis plusieurs décennies, chacun peut constater quotidiennement les carences des Délégations de Service Publique (DSP) en matière de propreté, notamment sur la gestion des conteneurs enterrés… Le Maire bottant en touche quand il s’agit d’évoquer ce sujet, préférant rejeter la faute sur « l’incivilité » des Perpignanais ou sur la Tramontane (dixit) !
J.Marc Pujol
J.Marc Pujol
Concernant la politique sécuritaire, la lecture du journal local et les statistiques suffisent à elles seules pour démontrer les échecs de la Politique de la Ville : nuisances sonores nocturnes, trafics de stupéfiants récurrents dans certaines zones de la ville, explosion des cambriolages, augmentation des violences faites aux femmes… Les effets d’annonces sur le développement de la vidéosurveillance et l’armement de notre Police Municipale sont vite mises à l’épreuve des réalités que subissent quotidiennement les perpignanaises et les perpignanais !
Et ce n’est pas le faible soutien à activité commerçante de notre Centre-Ville qui viendra sauver ce bilan désastreux du Maire-Président. En effet, alors que de nombreuses enseignes nationales quittent Perpignan et que les audits économiques négatifs se succèdent, les élus de la majorité n’ont toujours pas envisagé de remettre à plat le plan de stationnement et de circulation en coeur de ville, ce qui condamne indéniablement les derniers commerces encore ouverts, à une mort certaine !
Même chose en matière de fiscalité, alors qu’était annoncé il y a peu, à grand renfort de publicité un « 0% de fiscalité supplémentaire », chaque contribuable perpignanais a vu sa feuille d’impôt local s’alourdir des 20€ consécutifs à la mise en place de la taxe « inondations » (GEMAPI), alors que cette nouvelle compétence de la Communauté Urbaine aurait pu s’accompagner de mesures d’économies !
Nul doute que le vrai bilan de cette politique désastreuse conduira en 2020 les perpignanaises et perpignanais à choisir l’alternance, avec Louis Aliot !

PYRÉNÉES-ORIENTALES : LES JURISTES DE L’UPVD SE RÉORGANISENT AUTOUR DE L’AJP !

 AJP logoLa corpo de droit de l’Université de Perpignan Via Domitia embrasse une nouvelle équipe remplie d’énergie !
L’année universitaire 2017/2018 sera pour l’Association des Juristes Perpignanais, qui rassemble les étudiants de l’UFR Sciences Juridiques et Économiques (Droit/AES), une année très dynamique. L’organisation du traditionnel Concours d’éloquence ayant déjà débutée (inscription jusqu’au 10 novembre 2017), le nouveau Bureau s’est fixé deux objectifs visant à faire rayonner la Faculté de Droit/AES de l’UPVD :
Lucas Lafitte
Lucas Lafitte
– Accompagner les juristes dans leurs études pour la réussite, et organiser des festivités nocturnes pour créer de la cohésion, de la joie de vivre.
– Assurer le porte parolat dans le cadre des problématiques qui touchent les étudiants de l’UFR SJE, mission déjà sous la main de l’AJP en ce qui concerne notamment le nouveau Campus Mailly.
L’Association des Juristes Perpignanais communique via Facebook, et est là pour répondre aux étudiants curieux, qui se posent des questions sur leurs études ou qui ont besoin d’aide.

Comptez sur nous !

Contact :
assoc.juristes.perpignanais@gmail.com
https://m.facebook.com/Association-des-Juristes-Perpignanais-396912403849427/

CONGRÈS DES RÉGIONS DE FRANCE – CAROLE DELGA : « L’ÉTAT N’A PLUS DE PAROLE ? »

CAROLE DELGA PORTRAIT 2Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, participait ce jeudi 28 avril, au Congrès des Régions de France à Orléans. Suite à l’intervention du Premier ministre Edouard Philippe en ouverture du congrès, Carole Delga a tenu à dénoncer, aux côtés de l’ensemble des Présidents de Régions, les promesses non tenues du Gouvernement  à l’égard des Régions.   
« L’ouverture par le Premier ministre devait rétablir la confiance entre l’État et les Régions après la rupture univoque des engagements financiers annoncés mercredi dernier dans le Projet de loi de finances 2018. A l’inverse, son discours n’a fait qu’aggraver le fossé entre les Régions et le gouvernement : la confiance avec le gouvernement est aujourd’hui rompue », a notamment déclaré Carole Delga à cette occasion. 
Le gouvernement a dévoilé mercredi en Conseil des ministres, le contenu du projet de loi de finances pour 2018 qui prévoit notamment la suppression du fonds de soutien au développement économique de 450 M€ dans la part de TVA qui sera allouée aux Régions.
 « Cette décision, si elle est maintenue, est injuste et ferait des Régions le seul niveau de collectivité en France dont les ressources diminueraient entre 2017 et 2018. Nous ne pouvons plus être l’échelon territorial le plus puissant et celui qui dispose le moins de recettes propres et dynamiques. La Région ne peut plus être dépendante des baisses de dotation systématiques de l’État », a ajouté Carole Delga.
« Au-delà du revirement sur les finances, ce désengagement de l’Etat concerne de  nombreux sujets concrets pour le quotidien de nos concitoyens, je pense en particulier aux aides aux petites entreprises et aussi pour le développement à l’export et à l’innovation. Dans une période de mutation, nous devons aider les entreprises à s’adapter. Si le gouvernement ne se ressaisit pas, la mobilisation de nos collectivités sera ferme pour que l’État respecte sa parole », a conclu Carole Delga.

RÉGION OCCITANIE – HAUSSE DU CHÔMAGE : QUAND CAROLE DELGA TRAVAILLE, ÇA SE VOIT !

Julien SANCHEZ
Julien SANCHEZ
Communiqué de Julien Sanchez, Président du Groupe FN-RBM au conseil régional d’Occitanie 
Contrairement à ce que le gouvernement se plait à proclamer partout, le chômage en France ne diminue pas : c’est même le contraire. Ainsi, au niveau national, et selon des chiffres officiels (pourtant souvent calculés avantageusement), il a augmenté de 2,5% sur un an, pour les catégories A, B et C.
Avec des résultats encore plus mauvais que le reste du pays, la Région Occitanie fait peine à voir : le nombre de chômeurs de ces catégories y a augmenté de 2,6% depuis août 2016, soit 14 720 chômeurs en plus, 14 720 situations personnelles difficiles.
Carole Delga
Carole Delga
De ces chiffres, nous tirons deux enseignements. D’abord, la loi El Khomri, toujours ardemment défendue par Emmanuel Macron, n’a eu que des effets désastreux, puisque le chômage ne cesse d’augmenter. On ne crée pas des emplois en précarisant les salariés français, nous l’avons toujours dit.
Ensuite, nous constatons l’échec total du fameux « plan Marshall pour l’emploi », lancé en grande pompe par Carole Delga en mars 2016. 18 mois après, le chômage augmente plus vite en Occitanie que dans le reste de la France. Un échec.
En économie, comme dans tant d’autres domaines, Carole Delga devrait faire preuve d’un peu plus de modestie, écouter son opposition du Front National et sortir de l’hyper-communication qui la caractérise : l’Occitanie en a besoin ! Il est temps de protéger les entreprises et les emplois des Français, de les favoriser sur les marchés publics et de libérer l’innovation et les TPE-PME des contraintes juridiques et fiscales. Il est temps aussi de s’intéresser à l’ex Languedoc-Roussillon, véritablement oublié par la nouvelle Présidente qui n’y a toujours pas harmonisé plusieurs dispositifs et ne connaît pas cette ancienne région où elle refuse même d’aller dans certains endroits (parce qu’ils votent mal ?).
Tant de mesures que Carole Delga ne veut pas ou tarde à appliquer. On en voit aujourd’hui le résultat !

RÉGION OCCITANIE – FIN DES ÉDITIONS LOCALES DE FRANCE 3 : « EN MARCHE VERS UN JACOBINISME RÉGIONALISTE ! »

Julien SANCHEZ
Julien SANCHEZ
Communiqué des élus du Groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie 
France 3, « la chaîne de télévision de proximité du service public », vient d’annoncer la suppression de ses décrochages locaux. En Occitanie, les éditions locales du Tarn, du Pays Catalan, du Pays Gardois et du Quercy-Rouergue vont ainsi disparaître en 2018.
Louis Aliot
Louis Aliot
Outils essentiels de l’information de proximité, ces éditions locales sont un rendez-vous quotidien important pour de nombreux Français. Loin des prétextes budgétaires, leur suppression s’inscrit dans une volonté politique de régionalisation à outrance et de déracinement des populations.
Julien Sanchez, Président du groupe FN RBM, et les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie désapprouvent cette décision, apportent leur soutien aux journalistes et salariés des éditions locales de France 3 et se joignent au Député Louis Aliot pour demander à la direction de France Télévisions de maintenir ces éditions locales.

AFFAIRE DES ATTACHÉS PARLEMENTAIRES FN : LOUIS ALIOT N’EST PAS MIS EN EXAMEN

Louis Aliot
Louis Aliot
Communiqué de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Vice Président du Front National
« J’ai été convoqué ce jour par madame Thepaut, vice-présidente chargée de l’instruction dans le cadre de l’affaire politique dite des « assistants parlementaires européens » initiée par le socialiste allemand Schultz. 
J’ai à cette occasion fait déposer par mon conseil, maître Marcel Ceccaldi, une QPC (question prioritaire de constitutionnalité – NDR) visant la violation de principes constitutionnels précis. 
Au regard du sérieux de l’argumentation et de la question posée, les juges instructeurs ont décidé de ne pas me mettre en examen, en attendant les développements ultérieurs ».

NDR
La « QPC » : quesako ?
Lire : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-question-prioritaire-de-constitutionnalite/decouvrir-la-qpc/decouvrir-la-question-prioritaire-de-constitutionnalite-qpc.47106.html

CATALOGNE DU SUD : LE PG APPELLE À LA SÉRÉNITÉ

Par Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66
Bannière PARTI DE GAUCHE
Francis Daspe
Francis Daspe
Le Parti de Gauche 66 n’a pas pour habitude d’interférer dans les affaires internes des Etats souverains. Les derniers épisodes des événements se déroulant en Catalogne le conduisent à déroger à la règle.
Le PG 66 dénonce la réaction disproportionnée du gouvernement Rajoy, qui se place en contradiction avec les impératifs démocratiques les plus fondamentaux. C’est aboutir à une impasse politique qui, au final, favorise de fait les enfermements symétriques des jusqu’au-boutistes des deux camps.
Pour autant, le PG 66 exprime sa distance avec le mouvement indépendantiste qui se développe en Catalogne. Le meilleur (aspirations républicaines sincères) y côtoie hélas trop souvent le moins avouable (nationalisme identitaire étroit, égoïsmes économiques récusant l’idée de solidarité territoriale).
Enfin, il dénonce également toutes les tentatives de récupérations et d’instrumentalisations à des fins bassement électoralistes et politiciennes. Ces tentatives prolifèrent davantage de manière (apparemment) paradoxale du côté Nord des Pyrénées…
Le débat sur la Catalogne mérite davantage de sérénité et de raison.

SAINT-ESTÈVE – « LA SEMAINE BLEUE : À TOUT ÂGE, FAIRE LA SOCIÉTÉ »

Le centre communal d’action sociale de la ville s’investit par l’intermédiaire de ses différents services pour que le bien vivre ensemble ne soit pas qu’un slogan mais une réalité territoriale.
À l’occasion de la semaine bleue qui se déroulera du lundi 2 octobre au samedi 7 octobre prochain, l’adjointe aux affaires sociales, Bernadette Pradin, Céline Vila, agent de convivialité et les bénévoles qui œuvrent au quotidien à leurs côtés ont préparé un programme d’actions varié qui marquera encore un peu plus l’engagement de la ville auprès de ses seniors. 
Lundi 02 octobre : Une rencontre entre les résidents de la maison de retraite « VIA MONESTIR » et les tout-petits de la crèche autour d’activités ludiques. Maison de retraite VIA MONESTIR de 10h à 11h.
Mardi 03 octobre : Gymnastique cérébrale ! Un atelier pour apprendre des techniques à mette en place au quotidien. Maison des associations de 14h30 à 16h30. Sur inscription au CCAS : 04 68 38 23 05.
Mercredi 04 octobre : Les seniors sont invités à pratiquer des jeux de société avec les enfants de l’accueil de loisirs et de partager un goûter commun. Maison des associations, de 14h30 à 16h30.
Jeudi 05 octobre : Repas à partir de 12h suivi d’un après-midi dansant avec le groupe « Saxipan ». Salle du Boléro. Participation de 12 €, réservé aux séniors stéphanois. Inscription au CCAS avant le 25 septembre 2017. Tel 04 68 38 23 05.
Vendredi 06 octobre : Atelier sur le bien-être mental. Animé par l’association Brain-up. Maison des associations à 18h.
Samedi 07 octobre : Projection du film « LION ». Salle Miche Ey, Médiathèque municipale à 10h30.
Affiche A3-16-Semaine Bleue ok

LE SOLER : LES JOURNÉES DU PATRIMOINE RAVIVENT LES PETITES HISTOIRES QUI FONT LA GRANDE HISTOIRE DE LA VILLE

01 450Samedi 16 septembre 2017, à l’initiative de Catherine GADAVE, Adjointe déléguée aux Affaires Culturelles, la ville du Soler a organisé une visite du centre historique sur le thème « Du moyen-Âge à l’aube de la IIIème République » et s’inscrivait dans le cadre des Journées Européenne du Patrimoine.
Cette visite qui s’est déroulée de 10h à 12h a réuni plus de 70 personnes et a consisté faire découvrir au grand public les lieux qui ont marqué l’histoire du Soler, tous ces endroits insolites de notre quotidien dont on n’imagine pas qu’ils appartiennent à la mémoire du Soler.
04 450C’est à l’Hôtel de Ville, première étape du parcours, que les participants ont pu admirer la reconstitution en trois dimensions du Soler et de son territoire depuis la préhistoire jusqu’au Moyen-Âge, largement commentée par Alain CAMBILLAU, Conseiller Municipal délégué au Patrimoine, passionné d’histoire et concepteur de ces maquettes exposées dans le hall d’entrée de la mairie.
Également présente tout au long de la visite, Michelle ROS-PERNELLE, Historienne et Directrice du service des Archives Municipales de Perpignan, a guidé le public à travers les rues et ruelles les plus anciennes du Soler pour découvrir les derniers vestiges du village médiéval (soubassements des fortifications encore visibles rue Rosette Blanc, ou du mur Saint Julien, dernier témoignage de l’église romane du XIIème siècle, sur le parking de la falaise).
La visite était également illustrée par une série de plans, de documents et de photographies d’archives disponibles sur place qui permettaient de remonter le temps.
La fin de ce parcours a mis en évidence un Soler plus moderne avec comme point de repère l’église paroissiale construite au XVIème siècle qui marque le début de l’expansion du village « extra muros ». Anciennement appelée « plaça Vella » (Place Vieille), aujourd’hui place Marie Curie, la place de l’église devient alors le nouveau cœur de ville. Ce n’est qu’au milieu du XIXème Siècle, avec la construction de la Mairie et de l’école, place de la République, que prend forme le centre-ville actuel.
De nombreuses questions sont venues ponctuer cette rencontre qui n’en restera certainement pas là puisque d’autre visites patrimoniales sont prévues prochainement.

Contact et renseignement à la Médiathèque du Soler 04 68 92 83 70
0302

OCCITANIE – ASSISES NATIONALES DE LA PÊCHE ET DES PRODUITS DE LA MER : LA RÉGION ACCUEILLERA L’ÉDITION 2018 À SÈTE

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a été retenue pour organiser l’édition 2018 des Assises nationales de la Pêche et des Produits de la Mer (APPM), à Sète en juin prochain. Devenues le rendez-vous annuel et majeur des professionnels du secteur depuis 2010, c’est la première fois qu’elles se dérouleront sur le littoral méditerranéen.
L’annonce a été faite vendredi après-midi au cours de l’édition 2017 qui se tient actuellement à Quimper. Chaque année, les APPM réunissent l’ensemble des acteurs de la filière pêche (pêcheurs, mareyeurs, transformateurs, chercheurs…) qui se retrouvent afin d’aborder ensemble les enjeux et les problématiques actuelles de la filière, partager leurs expériences et apporter leur vision de l’avenir.
« Avec 220 km de rivages, le parc naturel marin du Golfe du lion (4 000 km²), 20 stations balnéaires, 70 ports de plaisance, 3 ports de commerce et 4 criées, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est résolument tournée vers la mer. Dans cet écosystème, les activités de pêche et d’aquaculture y jouent un rôle majeur et leader en Méditerranée.
Je me réjouis donc que notre candidature à l’organisation des Assises de la Pêche et des Produits de la Mer ait été retenue. Après Paris, Lorient, Boulogne-sur-Mer, les Sables d’Olonne et Quimper, nous aurons le plaisir d’accueillir l’édition 2018 à Sète les14 et 15 juin.
Je rencontrerai le Comité régional des pêches le 17 novembre à Port-la-Nouvelle et donnerai des premières informations sur la tenue de ces Assises nationales » a souligné Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.
Lors de ces assises à Quimper, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a reçu le prix coup de cœur innovation, dans la catégorie Concepts & Restauration, pour le projet Valdora.
André Lubrano, Conseiller régional et Président du Cépralmar (Centre d’étude pour la promotion des activités lagunaires et maritimes), a détaillé cette innovation devant plus de 600 participants : « À l’initiative de 3 pécheurs locaux et soutenu par le Cépralmar, nous proposons une opération de mise en viviers de daurades sauvages de l’étang de Thau au mois d’octobre quand celles-ci rejoignent la mer. Cela va permettre de lutter contre l’effondrement des prix en élargissant la période de vente et offrira ainsi aux pêcheurs professionnels la possibilité de mieux valoriser leurs prises ».

SAINT-ESTÈVE : LA LETTRE D’ACTUALITÉ DU 22 SEPTEMBRE au 1er OCTOBRE 2017

L’actualité de la Ville

Du 22 septembre au 01 octobre 2017

!! Attention !!

Jeudi 28 septembre

Fermeture Exceptionnelle de la Médiathèque


CE WEEK-END A SAINT-ESTEVE

22 septembre – Vernissage Exposition Plurielles
19h – Mas Carbasse – Entrée libre
Exposition du 23 au 30 septembre
D’un côté, exposition photographique de divers photographes.
De l’autre, exposition Entre F’Ames de l’association « De l’Oeil et la Main », en partenariat avec l’association « Equilibre 66 – La maison entre Parenthèses »

23 septembre – Samedi Ciné
« Le client » de Asghar Farhadi (2h03) – Drame
Salle Michel Ey – Médiathèque
10h – Entrée libre

23 septembre – Conférence « Les sources de la maât »
Organisée par l’association Les Amis de l’Egypte Ancienne
17h – Salle Méditerranée – Entrée : 6€

24 septembre – Virades de l’Espoir
Sous le parrainage de Gérard Jacquet
Dès 8h – Espace Saint-Mamet
De nombreuses activités sont au programme de la journée dans le but de récolter des fonds pour l’Association Vaincre La Mucoviscidose :
8h : Rando VTT
9h30 : Top départ Marche de l’Espoir
10h : Zumba party
11h30 : Spectacle Folklorique
12h30 : Paëlla musicale
14h : Arrivée du cycliste Yan Trousselet
Après-midi musical
17h : Arrivée du Cortège Motards « Les Virages de l’Espoir »
Lacher de ballons
Toute la journée : Performance de Graff’ en live
Plus d’informations ici, ou par téléphone : 06 88 56 08 10

LA SEMAINE PROCHAINE À SAINT-ESTÈVE


26 septembre – Atelier Mémoire
!! COMPLET !!
14h30 à 16h30 – Maison des Associations
Atelier destiné à tous les seniors stéphanois
Organisé par le CCAS – Entrée libre (Infos au 04 68 38 21 95)

28 au 30 septembre – Les Rendez-vous
Festival SEM le Blues – Théâtre de l’Etang
Jeudi 28 septembre
20h30 : Amaury Faivre Duo
22h15 : Jakez & the Jacks
Vendredi 29 septembre
20h30 : Blackberry’n Mr Boo Hoo
22h15 : Cisco Herzhaft
Samedi 30 septembre
20h30 : Next Block
22h15 : Big Mama Montse .Band
13€ la soirée avec 2 concerts – 30€ Pass 3 soirées
Billeterie: 04 68 38 34 95

29 septembre – Atelier Bébé-Lecteur
10h à 11h – Salle Michel Ey – Médiathèque
Enfants de 1 mois à 3 ans
Entrée libre (sur inscription 04 68 92 41 26)

1 octobre – Octobre Rose par l’Instant Socio
Espace Saint-Mamet – De 10h à 12h
Animation Zumba – Information sur le Cancer du Sein
Participation 8€ reversée à l’association

INSCRIPTIONS


Du 30 octobre au 02 novembre – Stage de secourisme PSC1
Le service jeunesse propose un stage de secourisme PSC1 (le lundi 30/10, mardi 31/10, jeudi 2/11 et vendredi 3/11 de 9h à 12h) pour les jeunes inscrits au Point Information Jeunesse.
Renseignements et inscriptions auprès de l’équipe d’animation, au 04 68 38 74 77 et sur pij.stesteve@facebook.com
Attention les places sont limitées !

7 octobre – Spectacle au profit de Vaincre la Mucoviscidose
21h – Théâtre de l’Etang
1ère partie : Les Choeurs d’artichaut
2ème partie : Lyvan chante Grégory Lemarchal
Entrée 10€ en prévente
Billets en prévente :
Samedi 23 Septembre: 14h Point jeunes de Villelongue de la Salanque
Dimanche 24 Septembre: Espace St-Mamet à l’occasion de la Virade de l’Espoir !
Billetterie sur place, le soir même, uniquement s’il reste des places (+ d’infos 06 88 56 08 10)
Recette du spectacle intégralement reversée à « Vaincre la mucoviscidose « 

Jusqu’au 20 octobre – Inscriptions au marché de Noël
Commerçants, Artisans et Associations de Saint-Estève, la Mairie vous invite à participer à son marché de Noël.
Espace Saint-Mamet – 9 décembre de 10h à 20h et 10 décembre de 10h à 18h – Entrée Libre
Informations et modalités d’inscription ici

LES INFORMATIONS ADMINISTRATIVES


Emploi du Feu – Autorisation différée au 01 octobre
A titre exceptionnel, le début de la période durant laquelle l’incinération des végétaux est permise pour les exploitants agricoles est différée au 1 Octobre 2017
Cette disposition concerne les végétaux coupés et sur pieds tel que prévu aux articles 23 et 27 de L’Arrêté Préfectoral N°2013238-0011
Cette mesure pourra être renouvelée par un nouvel arrêté Préfectoral en fonction des conditions météorologiques.

Depuis le 28 août – CHANGEMENT
Demandes d’immatriculation
Les démarches concernant :
– les changements de titulaires
– les duplicatas
– les changements d’adresse
– les cessions de véhicules
seront à effectuer par télé-procédure sur www.immatriculation.ants.gouv.fr ou par l’intermédiaire des professionnels habilités au Système d’immatriculation des véhicules.
Les autres demandes continueront à être traitées en préfecture.
Horaires de la préfecture:
– Accueil d’informations générales « cartes grises » : lundi, mercredi et vendredi de 9h à 12h
– Permanence téléphonique : mardi et jeudi de 9h à 11h au 04 68 51 66 95

Depuis le 11 septembre : CHANGEMENT
Permis de conduire international
Pour déposer une demande de permis de conduire international, l’envoi du dossier par courrier est obligatoire à l’adresse suivante :
Préfecture de la Loire-Atlantique
Cert-PCI
6 qui Ceineray
BP 33515
440235 Nantes Cedex 1
Le permis de conduire international sera ensuite transmis au domicile de l’usager

TRAVAUX


Du lundi 25/09 au vendredi 13/10 – Travaux Boulevard du Canigou
Pour cause de travaux sur le réseau France Télécom, sur le Boulevard du Canigou, la circulation sera adaptée, réduite par alternat entre 8h et 18h, du 25/09 au 13/10
Soyez vigilant dans cette zone !

Du 25/09 à la mi-octobre – Travaux rue des Fleurs
La rue des Fleurs va bientôt relier l’Allée des Blés. Une première tranche de travaux va débuter lundi 25/09 pour une durée de trois semaines
5, rue de la république / 66240 Saint-Estève
Tél.: 04 68 38 23 00 Fax.: 04 68 92 87 85
E-mail: saint.esteve.mairie@st-esteve.com
Horaires d’ouverture :
Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h30 à 13h et de 13h30 à 17h

POLITIQUE : CONSTRUIRE UN PONT DE SOLIDARITÉ EN PALESTINE

Logo France insoumise
Mickaël Idrac
, initiateur du groupe d’appui de La France Insoumise, « Vite, la 6ème République », organisait un café citoyen mercredi 20 septembre au Grand Café de La Poste de Perpignan. Il avait invité José Pérez, responsable de France Palestine 66, pour évoquer les enjeux de la question palestinienne.  
Mickaël Idrac et José Pérez
Mickaël Idrac et José Pérez
« La question palestinienne ne relève pas du conflit religieux, mais constitue plutôt un affrontement de nature coloniale », affirme d’emblée José Pérez pour rendre compte d’une partie de la complexité de la situation. Pour l’orateur, un des enjeux fondamentaux est celui du développement économique des territoires palestiniens. « C’est un pays étranglé et asphyxié par de très fortes injustices sociales. La gestion de l’eau en témoigne clairement : c’est un outil de gestion néocoloniale utilisé comme tel par le gouvernement israélien ». L’accord de libre-échange entre les États-Unis et les pays du Moyen-Orient, le MEFTA, contribue à déstabiliser l’économie et la société palestiniennes.
Les blocages politiques s’expliquent aussi par le caractère particulièrement sensible d’un point de vue géopolitique de cette zone. « Une partie de l’équilibre et de la paix de la planète en dépend avec la présence de lieux de passage stratégiques et de ressources énergétiques ».
José Pérez est ensuite amené à aborder d’autres questions au cœur du conflit israélo-palestinien, comme le droit au retour des réfugiés, des colonies israéliennes dans les territoires occupés palestiniens, de l’émergence bienvenue de luttes sociales et internationalistes. « La religion est instrumentalisée par ceux qui, dans les deux camps, ne souhaitent pas de solutions pacifiques. Il y a une alliance objective avec la colonialisme, le racisme, les terrorismes et le non respect des résolutions de l’ONU », précise-t-il.
Mickaël Idrac concluait en rappelant les propositions inscrites dans le programme de La France Insoumise, « L’Avenir en commun » : reconnaissance de l’État palestinien, appui de la solution à deux Etats coexistant pacifiquement sur la base de l’application pleine et entière des résolutions de l’ONU. 
Ces questions pourront être approfondies à l’occasion de la venue de Michel Warchawski à Perpignan jeudi 19 octobre à l’initiative du « Collectif 66 Paix et justice en Palestine ».
LOGO L'AVENIR EN COMMUN

OCCITANIE : LA RÉGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRISES DU TERRITOIRE DANS LEURS PROJETS D’OUVERTURE À L’INTERNATIONAL

Dans le cadre de son Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) pour la période 2017-2021, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lance l’appel à projet « Export 2018 démarches collectives » afin de soutenir l’internationalisation des entreprises du territoire.
À travers une démarche globale orientée vers l’international, la Région souhaite augmenter le nombre d’exportateurs régionaux et améliorer les performances des entreprises déjà positionnées à l’export, grâce à :
– La détection, la sensibilisation, la préparation et l’accompagnement des entreprises régionales, peu ou pas exportatrices à l’approche des marchés internationaux
– La prospection : l’organisation de missions commerciales à l’étranger, de rencontres d’acheteurs internationaux et la participation à des conventions d’affaires internationales
– La promotion : la participation à des manifestations internationales professionnelles en France ou à l’étranger.
L’appel à projet résulte, pour la première fois, d’un travail collaboratif entre tous les acteurs de l’export du territoire d’Occitanie, réunis au sein des comités techniques export, émanations du Comité Stratégique Export mis en place par la Région.
L’appel à projet s’adresse aux chambres consulaires, pôles de compétitivité, clusters, fédérations et à toute autre association représentative d’entreprises.
En parallèle, les entreprises régionales sont susceptibles d’obtenir le financement, à hauteur de 50 %, de leurs projets à l’export par le biais des dispositifs « Pass Export Occitanie » et « Contrat Export Occitanie », selon les critères en vigueur.
Le dossier de candidature est disponible sur le site de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à l’adresse suivante : www.laregion.fr/Appel-a-projets-export-2018-Demarches-collectives (la date limite de dépôt est fixée au 9 octobre 2017).

OCCITANIE – LGV : LE POINT SUR LA MOBILISATION DE LA RÉGION

Premier financeur des collectivités locales concernant les infrastructures ferroviaires, la Région entend profiter des Assises de la Mobilité lancées par le Gouvernement pour faire entendre fortement la voix de son territoire concernant notamment la création des deux lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan, actées à plusieurs reprises par les différents gouvernements successifs.
Au cours de sa campagne électorale, le président de la République Emmanuel Macron n’a jamais remis en cause l’utilité de ces deux lignes LGV, ni pour notre territoire et son attractivité, ni pour le pays. Elle l’est d’autant moins en Occitanie que chacun sait que la création de lignes nouvelles permettra un accroissement réel et un meilleur service pour les trains du quotidien : ce fut d’ailleurs l’un des grands enseignements des États Généraux du Rail initiés par la Région en 2016.
Aujourd’hui, puisque le financement de nouvelles infrastructures au niveau national est mis en cause par l’actuel gouvernement, la Région tient, justement, à apporter des pistes concrètes en matière de financements innovants. Suite à deux rendez-vous en août et en septembre avec Elisabeth Borne, ministre des transports, la Présidente de Région Carole Delga a obtenu qu’un groupe de travail commun soit mis en place afin de réfléchir à ces financements innovants pour les deux lignes LGV. Ce travail s’appuiera notamment sur une étude menée par un cabinet d’experts à la demande de la Région.
Par ailleurs, Carole Delga a obtenu un rendez-vous le 10 octobre prochain avec Philippe Duron qui va présider le Comité d’Orientation des infrastructures dans le cadre des Assises de la Mobilité. Elle demande dans le même temps à l’État de réunir, dans les meilleurs délais, le Comité de Pilotage de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan qui réunit notamment les collectivités territoriales qui vont la financer. Pour rappel, la Présidente de Région a obtenu début 2017 du précédent gouvernement un accord de l’Etat pour mettre en place un premier tronçon Montpellier-Béziers, avec une enquête publique dès 2018.
Deux temps forts pour les transports collectifs et la mobilité de nos concitoyens, rassemblant les élus et la société civile, ont été annoncés par la Région : le mercredi 4 octobre à Toulouse et le mercredi 29 novembre à Perpignan. Carole Delga appelle à une mobilisation collective de toutes les forces vives du territoire afin d’exprimer des propositions, des solutions concrètes et réalisables pour le développement des transports collectifs dans la région, indispensables au développement de son économie.

POLITIQUE : FÉDÉRER LE PEUPLE, PAS PERPÉTUER LES CARTELS D’ORGANISATION

Par Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66
Bannière PARTI DE GAUCHE
Le Parti de Gauche 66 n’est pas surpris par les propos du responsable départemental du PCF 66 relayés dans L’Indépendant de mardi 19 septembre. Il s’inscrit en faux contre les mots utilisés et les pratiques suggérées, si caractéristiques de l’ancien monde politique.
Le PCF 66 a cependant raison sur un point : la stratégie de La France Insoumise ne vise pas à rassembler la gauche dans d’improbables cartels. Ces cartels sont inefficaces et ont été sanctionnés lors des dernières élections.
Par contre le mot « ralliement », que La France Insoumise voudrait prétendument imposer, n’appartient pas à notre vocabulaire. La stratégie de La France Insoumise est bien plus ambitieuse et audacieuse, très loin des tambouilles politiciennes et des jeux d’appareil dépassés : elle se fixe pour horizon de fédérer le peuple. L’engouement populaire enregistré lors des campagnes de 2017, présidentielle et législatives, montre que La France Insoumise est sur le bon chemin.
Décidément, Jean-Luc Mélenchon et La France Insoumise constituent une obsession pour le PCF, comme en témoigne la violente sortie de Pierre Laurent à l’occasion de la fête de L’Huma. de ce week-end. Sans doute Pierre Laurent voulait-il donner des gages aux grands électeurs socialistes en vue des élections sénatoriales de dimanche 24 septembre, à Paris et ailleurs en France.
Ces pratiques ne sont pas pour nous, et si elles se perpétuent, ce sera sans nous. 

POLITIQUE : LES GROUPES D’APPUI DE CÉRET DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LA PAIX EN PALESTINE

Par Jérôme POUS, pour les groupes d’appui de Céret de La France Insoumise
Les deux groupes d’appui de Céret de La France Insoumise étaient présents mardi 19 septembre devant la Préfecture de Perpignan à l’appel du Collectif 66 Paix et Justice en Palestine. Il s’agissait de demander la libération immédiate de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri actuellement détenu en Israël de manière arbitraire.
Les deux groupes d’appui de Céret rappellent les propositions inscrites dans le programme de La France Insoumise, « L’Avenir en commun » : reconnaissance de l’État palestinien, appui de la solution à deux Etats coexistant pacifiquement sur la base de l’application pleine et entière des résolutions de l’ONU. 
Il y a urgence à agir enfin pour une paix juste et durable entre Israël et la Palestine.
dav

dav

 

DÉPARTEMENT – FR3 : SOUTIEN À L’ÉDITION « PAYS CATALAN »

Louis Aliot
Louis Aliot
Par Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales, Conseiller Municipal et Communautaire de Perpignan, Vice Président du Front National
J’ai appris ce jour que l’édition « Pays Catalan », rendez-vous d’information et de culture en Roussillon de France 3 depuis 21 ans s’apprêtait à être supprimée pour des économies budgétaires contestables.

FR3Ce décrochage local, très apprécié des perpignanais disparaîtrait des écrans à partir de janvier 2018, ce qui est inacceptable et prouve bien la volonté hégémonique de la nouvelle grande région de tout caporaliser et de tout « Occitaniser » en accord avec le Gouvernement.
J’écris ce jour à madame la ministre chargée de la communication Françoise Nyssen, au Président du CSA et à la présidente de France Télévision afin de marquer notre totale désapprobation et demander une entrevue sur le sujet dans les meilleurs délais.
Il serait un comble qu’après avoir été rayé du nom de la Région, notre Roussillon-Pays Catalans disparaisse aussi du paysage de l’information locale.
Les prétextes financiers ne tromperont personne !

SAINT-LAURENT-DE-LA-SALANQUE : « 15 ANS DÉJÀ »

Il reste quelques places pour la comédie musicale « 15 ans déjà » de la Cie EQUINOXE

Samedi 23 septembre – 20h30  Foyer rural de Saint-Laurent de la Salanque
En ouverture de la saison culturelle laurentine 2017 / 2018, la compagnie EQUINOXE vous dévoilera sa toute dernière création en forme de spectacle anniversaire à l’occasion de ses 15 ans de carrière. Avis aux amateurs du genre, cette soirée s’annonce exceptionnelle ! ATTENTION, il ne reste quelques place !
Grand show sons et lumières, chorégraphies soignées, costumes colorés, tableaux ultra dynamiques mettant en scène plus d’une douzaine d’artistes, chanteurs, comédiens, danseurs et acrobates, c’est la recette qui a fait la réputation de cette compagnie habituée des planches du Foyer rural. Laissez-vous tenter par l’Equinoxe mania et venez dignement fêter les 15 années de carrière de cette belle compagnie. Spectacle tout public. Durée 1 h 40 avec entracte. Buvette sur place.

Tarif plein / 10 € – Tarif réduit / 8 €
Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte
Billetterie en mairie au service culturel
Informations 04 68 28 66 01
01

LES ARTICLES ARCHIVES
LES ARTICLES DES DEUX DERNIERS MOIS…
octobre 2017
D L Ma Me J V S
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031